Les directions syndicales CONVOQUÉES .

Aller en bas

Les directions syndicales CONVOQUÉES .

Message  Eninel le Lun 8 Oct - 17:46

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2018/09/12/20002-20180912ARTFIG00105-reforme-des-retraites-jean-paul-delevoye-convoque-les-syndicats-le-10-octobre.php

CONVOQUES .... comme des fonctionnaires d'Etat ! Le gouvernement Macron Philippe, sans ménagement et sans détour, convoque mercredi les directions syndicales, celles qui nous appellent à prendre l'air mardi 09 octobre, et personne dans les partis d'extrême gauche ( ni à la FI ) ne trouve à y redire.

Camarades, nous sommes entrain de toucher le fond .

Et ce n'est pas en cherchant à contourner les directions syndicales comme le fait le Front Social et tant d'autres, que nous pouvons espérer commencer à remonter de ce fond.

Il faut se confronter aux directions syndicales, les confondre et les vaincre, en les démissionnant immédiatement pour flagrant délit de crime de haute trahison vis à vis du prolétariat.

Le simple fait qu'ils ne réagissent même plus à l'indignation de se laisser CONVOQUER comme cela, prouve le haut niveau de dégénérescence de ces bouffons, simples larbins de Macron, s'avançant en marche vers le corporatisme.

Rien actuellement sur le plan juridique, politique et constitutionnel, n'oblige des organisations ouvrières à répondre à des convocations de l'Etat bourgeois.

Il faut une révolution dans nos syndicats de classe !

Ce n'est plus possible d'attendre plus encore ! La nécessité de la préservation de nos statuts et de nos régimes de retraite, de notre avenir, nous oblige tous à rentrer dans les syndicats et foutre dehors ces plaies. Les blessures qui saignent en dedans sont les plus dangereuses.

Dans le tract commun annonçant la journée interprofessionnelle du mardi 09 octobre, cette treizième journée "couteau sans lame" de 24h00, depuis l'élection de Macron , a comme mot ordre : "... ensemble à la conquête d'un autre avenir ! ...".

Cet avenir si nous ne faisons rien, c'est le corporatisme de Pétain : travail , famille, patrie !

https://paris.demosphere.eu/rv/63777

avatar
Eninel

Messages : 735
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les directions syndicales CONVOQUÉES .

Message  barnum le Mar 9 Oct - 9:08

"Il faut une révolution dans nos syndicats de classe !"

Au contraire, c'est la révolution et son développement qui "nettoieront" les syndicats et non l'inverse, sinon c'est un tête à tête avec les bureaucrates au sommet pour choisir "les meilleurs" qui, comme les précédents, auront le fil à la patte... Les organisations syndicales de la classe ouvrière sont chapeautées par des appareils bourgeois entièrement au service justement de la classe bourgeoise.

Pression, dénonciation et capitulation avec les appareils laissent les masses complètement en dehors du processus et les mains libres aux appareils! La seule solution ce sont les comités d'action de Trotsky en 1935, les comités pour l'unité avec le POID aujourd'hui.

barnum

Messages : 574
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les directions syndicales CONVOQUÉES .

Message  Eninel le Mer 10 Oct - 19:39

http://www.lefigaro.fr/social/2018/10/10/20011-20181010ARTFIG00148-reforme-des-retraites-le-gouvernement-a-devoile-ses-premiers-grands-principes.php


Selon le journal "Le Figaro" : "... Les partenaires sociaux étaient convoqués ce mercredi matin pour un bilan à mi-parcours sur la réforme des retraites...", et à priori, ils ont tous répondus a cette convocation le petit doigt sur la couture.

Ce simple fait politique prouve, malgré les dénégations du camarade Barnum, que nous ne sommes pas dans une situation pré-révolutionnaire. Jamais les directions syndicales ne pourraient se permettre une telle allégeance ouverte à la bourgeoisie, si les masses commençaient à se mettre en mouvement, définition d'une situation pré-révolutionnaire.

Alors non, l'heure n'est pas à faire de l'agitation pour des comités d'action comme en 1935, parce que tout simplement nous ne sommes pas en 1935, nous sommes en 1940. L'heure est à confondre les directions syndicales-partenaires anti-sociaux de la bourgeoisie, et préparer les conditions d'une révolution politique dans les organisations syndicales.

En clair démissionner , dégager tout bureaucrate syndical qui acceptera le principe de la "convocation", et le principe d'accompagner les réformes libérales d'une bourgeoisie d'autant moins isolée qu'elle peut compter inconditionnellement sur de tels partenaires politiques.

Le secrétaire général FO a beau proclamer à la sortie de la réunion du jour : "... on savait déjà que le futur système «remplacerait les 42 régimes de retraite existants» (...) «Ça devient plus concret mais ça confirme nos craintes..."

Un sbire du secrétaire général de la CGT peut bien pronostiquer : "... Catherine Perret de la CGT redoute pour sa part que le système ne fasse «baisser les pensions au niveau du seuil de pauvreté pour beaucoup, notamment pour les femmes»..."

Ces directions syndicales très accommodantes avec le gouvernement Macron-Philippe, et pour cela fatalement ultra minoritaire, aussi bien dans la classe que dans leurs propres appareils syndicaux, peuvent profiter en plein du soutien implicite que leurs apportent les directions de tous les partis ouvriers, qu'ils soient de gauche et d'extrême gauche, oui le POID aussi.

Nous avons la parfaite illustration de ce fait politique incontournable , en se contentant de feuilleter les cahiers secrets du grand démocrate Pascal Pavageau , et de sa manière bien à lui de fliquer ses petits camarades ( révélation canard enchaîné ) :

https://www.boursorama.com/actualite-economique/actualites/des-cadres-du-syndicat-fo-fiches-dans-un-document-interne-selon-le-canard-enchaine-2d2bb7ad7c461bc734e579d3cb26f335

Cherchez bien camarades, dans la bureaucratie FO vous trouverez de tout, des "Bête", "niais", "complètement dingue", "franc-maçon" ou encore "trop intelligent", mais vous n'y trouverez nulle part ... des révolutionnaires !


avatar
Eninel

Messages : 735
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les directions syndicales CONVOQUÉES .

Message  barnum le Jeu 11 Oct - 9:59

Avec ton degré de confusion, ça risque d'aller loin !!!! Quand les masses se mettent en mouvement, c'est une situation révolutionnaire qui, elle, saura justement nettoyer les directions syndicales, à ne pas confondre donc avec l'actuelle situation pré-révolutionnaire.... Quant à se croire en 1940, dépêche toi d'aller en Angleterre si tu peux passer à Calais!

barnum

Messages : 574
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les directions syndicales CONVOQUÉES .

Message  Eninel le Jeu 11 Oct - 16:01

barnum a écrit:Avec ton degré de confusion, ça risque d'aller loin !!!! Quand les masses se mettent en mouvement, c'est une situation révolutionnaire qui, elle, saura justement nettoyer les directions syndicales, à ne pas confondre donc avec l'actuelle situation pré-révolutionnaire.... Quant à se croire en 1940, dépêche toi d'aller en Angleterre si tu peux passer à Calais!

Alors nous sommes d'accord.

Si nous reprenons ta définition, voulant qu'une situation pré-révolutionnaire, se caractérise par le fait que puisque en théorie, les bases matérielles de leurs existences se dégradant de manière conséquentes, infailliblement les masses populaires à un moment vont se mettre en mouvement, cela signifie aussi que dans cette situation pré-révolutionnaire elles ne sont donc pas en action mais se préparent à l'action.

"...L'actuelle situation pré-révolutionnaire..." que nous définissons ensemble, ne peut donc pas être la base, de la mise en place de comités d'action comme le propose le POID, ou d'Etats généraux comme le veut le NPA, où je ne sais quelle changement de Constitution comme le rêve Mélenchon et ton pote Daniel Gluckstein.

C'est une situation révolutionnaire ouverte, caractérisée par un prolétariat en mouvement qui, elle, va nettoyer les syndicats de leurs directions syndicales actuelles. Et crois moi ce jour là ce ne sera pas pour aller arracher une sixième république bourgeoise ou une Constituante !

C'est pourquoi l'importance immédiatement de regrouper des frondeurs à la base des syndicats, en vue qu'à l'ouverture de cette période révolutionnaire, que nous souhaitons tous se voir ouvrir, une direction syndicale alternative, révolutionnaire, se mette en place immédiatement.

Mais pour faire partie de cette potentielle direction, immédiatement il faut rompre avec Martinez et Pavageau, chose que vous au POID vous ne faites pas.

Mieux ! Vous appelez à les épargner, à ne pas les dégager, et ça c'est un peu problématique pour vous.

Les paroles s'envolent, les écrits restent !
avatar
Eninel

Messages : 735
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les directions syndicales CONVOQUÉES .

Message  barnum le Jeu 11 Oct - 18:18

Tu ne comprends toujours pas !! Les comités d'action correpondent justement à une situation pré-révolutionnaire, comme en 1935, pour "briser la résistance contre-révolutionnaire de appareils" comme le disait Trotsky et comme le font les Comités pour l'unité.
Quand la révolution commence, comme en 1936, c'est alors la Grève générale et ce sont les COMITES DE GREVE qui
agissent pour imposer le Front unique ouvrier puis éventuellement un Gouvernement ouvrier!
Quant au POID, il combat, dans les organisations syndicales comme en dehors, les journées d'action bidon à répétition, la concertation elle aussi à répétition, et donc les directions syndicales autour de Martinez et Pavageau, contrairement au POI, cul et chemise avec ces directions, comme avec Mélenchon au niveau politique!

barnum

Messages : 574
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les directions syndicales CONVOQUÉES .

Message  Eninel le Ven 12 Oct - 12:06

barnum a écrit:

Quant au POID, il combat, dans les organisations syndicales comme en dehors, les journées d'action bidon à répétition, la concertation elle aussi à répétition, et donc les directions syndicales autour de Martinez et Pavageau, contrairement au POI, cul et chemise avec ces directions, comme avec Mélenchon au niveau politique!

Que vous combattiez les directions syndicales en dehors, oui je te l'accorde, il y a une inflexion dans la manière dont le journal "la tribune des travailleurs" écrit ses édito.

Que vous le faisiez en interne, dans la bureaucratie FO ? Non , vous n'en êtes pas encore là !

Au delà de l'amère défaite de ce printemps, le bon côté est que nous avons fait connaissance dans la rue, d'avec de très bon camarades cheminots , militants de ton parti et syndiqués à FO. Ils ont tous confirmé que présent au Congrès ils ont mené la vie dure à JC Mailly, sur ordre, mais que maintenant ils avaient consigne de mettre la pédale douce vis à vis de P Pavageau.

Mais comme je te l'ai déjà écrit : il y a un indice sûr qui prouvera de votre activité révolutionnaire à l'intérieur de la bureaucratie FO. Cet indice est évidemment comment le roi PP vous fichera dans ses petits carnets de notes ! Pour l'instant et au dernière nouvelle, il n'a pas l'air de se plaindre beaucoup de vous !

La justification de l'entrisme dans des organisations de masses est de savoir un jour en sortir !



avatar
Eninel

Messages : 735
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les directions syndicales CONVOQUÉES .

Message  barnum le Ven 12 Oct - 12:44

Encore et toujours en pleine confusion entre POI et POID !! C'est le POI qui a fait de Pavageau son roi et qui investit le haut de la bureaucratie... Le POID combat quant à lui, aussi bien à l'extérieur qu'à l'intérieur des organisations syndicales, les journées d'action bidon à répétition et la concertation-collaboration avec Macron-Philippe, la marche au corporatisme, aussi bien dans FO qu'à la CGT.
Mais, dans une telle situation pré-révolutionnaire, il faut se tourner résolument vers les masses, vers les comités d'action, les comités pour l'unité, vers le combat pour le Front unique ouvrier à la base, seul moyen d'imposer le Front unique au sommet, et de "briser la résistance contre-révolutionnaire des appareils".
Se situer sur le terrain des luttes de clans, de cliques, au sein des appareils revient à s'adapter complètement à ces appareils, à développer le triptyque "pression, dénonciation, capitulation", extérieur aux masses et manifestant à leur égard un total manque de confiance, marque indélébile du petit-bourgeois!

barnum

Messages : 574
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les directions syndicales CONVOQUÉES .

Message  Eninel le Ven 12 Oct - 15:35

barnum a écrit:Encore et toujours en pleine confusion entre POI et POID !! C'est le POI qui a fait de Pavageau son roi et qui investit le haut de la bureaucratie...

Bon ce sera ta parole contre la mienne, mais je t'assure que nos camarades cheminots à FO, sont bien de chez vous , au POID, et non pas comme tu l'affirme au POI.

D'ailleurs suite au congrès FO, nos nouveaux camarades de la moyenne bureaucratie (je n'ai jamais affirmé qu'il était du haut clergé), nous ne les tenions plus.

Ils venaient de virer le mou et le diviseur JC Mailly, et fait roi Pascal Pavageau, le tonitruant PP qui se vantais de vouloir aller tout casser !

"... Quant au discours de Pascal Pavageau, il ne laisse aucun doute sur son intention de faire plier le gouvernement, sur ce qu’il considère être un vrai recul des droits sociaux, par les différents textes en cours d’adoption. Il a réaffirmé son attachement à ces mêmes droits sociaux, aux statuts et à la protection pour tous. Le Medef a été copieusement conspué, mais la principale cible était l’exécutif et le président de la République. "Les reculs sociaux ne se négocient pas, ils se combattent", "la France ne peut pas devenir une start-up", ou encore "le gouvernement fait une politique pour les 10 % des premiers de cordée au détriment des 90 % des derniers de corvée"..." ( institut histoire sociale )

Nous, tout en les félicitant du rôle joué au congrès, nous leur répondions qu'il ne fallait pas s'emballer, et que leur Pavageau allait très vite mettre de l'eau dans son vin, en vue d'éviter que l'aile droite réformiste de FO ne parte.

"... La séance plénière du 26 au matin a vu l'annonce officielle de l’élection du nouveau secrétaire général et celle des différentes résolutions qui définissent la ligne future de la centrale. Elle a marqué les divisions, entre contestataires plus ou moins trotskistes, et réformistes, un clivage de plus en plus net..."

Alors certes, Pavageau en clôture du congrès, continuait à rouler des mécaniques et par exemple proclamait :

"...Il a esquissé l'avenir d'une centrale qui s’oppose à tout et qui renoue avec le combat. "Nous allons tenir, faire bloc, résister, revendiquer et reconquérir de nouveaux droits", a-t-il déclaré. Il va tenter une "unité d’action", sa manière à lui de parler de la convergence des luttes, très connotée CGT. Pour parvenir à cette "unité d’action interprofessionnelle et intersyndicale", il va aller dialoguer avec d’autres centrales..."

Plus explicite encore :

"...Quant à la future réforme des retraites, Pascal Pavageau a également été parfaitement démagogique : "Nous refusons la retraite pour les morts"..."

Bref nous allions voir ce que nous allions voir :

"...La résolution générale adoptée marque pourtant un durcissement de la ligne de FO, par rapport celle défendue jusqu’ici par Jean-Claude Mailly. FO revient aux fondamentaux de la contestation : "Le Congrès affirme en particulier son total soutien aux cheminots en grève depuis plusieurs semaines, et à la fédération FO des cheminots. Le Congrès exige le retrait du projet de loi, le maintien d’un statut particulier des cheminots, ainsi que le maintien du service public ferroviaire", affirme la résolution générale...."

Le lendemain de ces belles déclarations d'intention, plus de retrait de la réforme ferroviaire, plus de combat contre la réforme retraite , mais la participation de FO à toutes les réunions gouvernementales, le petit doigt sur la couture, et acceptant comme allant de soi à répondre docilement à des convocations gouvernementales.

La nouvelle direction FO certes "dialogue avec d'autres centrales", mais ce dialogue porte exclusivement sur le meilleur moyen de faire taire les trotskistes de la base, nos camarades du POID, pour aller dialoguer tranquillement avec le Medef et le Macron.

La direction du POID n'y voit rien à y redire.

Nos camarades cheminots de FO en sont profondément troublés. Pas toi camarade Barnum ???

http://est-et-ouest.fr/chronique/2018/180430.html

Le congrès s’est terminé aux accents de l’Internationale.

avatar
Eninel

Messages : 735
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les directions syndicales CONVOQUÉES .

Message  barnum le Ven 12 Oct - 16:27

La direction du POID et la Tribune des travailleurs dénoncent continuellement la concertation-collaboration avec les capitalistes et leur gouvernement, la marche au corporatisme, tout en développant les comités d'action, les comités pour l'unité, sur "ne touchez pas aux retraites, ni aux régimes spéciaux, ni au code des pensions", "unité pour bloquer le gouvernement Macron-Philippe", "Macron, dehors!"

barnum

Messages : 574
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les directions syndicales CONVOQUÉES .

Message  Eninel le Sam 13 Oct - 11:14

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2018/10/13/97002-20181013FILWWW00032-les-metallos-de-fo-appellent-pavageau-a-la-demission.php

Suite à cette affaire de fichier à FO révelé par le journal "Le Canard Enchaîné", l'aile droite réformistes derrière JC Mailly relève la tête et se remet à rêver.

Les métallos sont l'un des syndicats FO les plus englués dans la collaboration de classe. Pas étonnant que le coup parte de là. On appellera cela "l'efficacité réformiste !"

http://www.fo-metaux.org/Nos-publications

Raison de plus pour que l'aile gauche de ce syndicat, fasse preuve de fermeté et d’honnêteté vis à vis de l'ensemble des adhérents. En échange de leur soutien inconditionnel, contre les velléités de retour de la droite, les trotskystes à FO doivent exiger du secrétaire général Pascal Pavageau, de la direction confédérale, un respect scrupuleux de la ligne définie démocratiquement au Congrès.

Pour commencer la direction FO doit rompre d'avec le Medef et le gouvernement Macron Philippe.

"Les reculs sociaux ne se négocient pas, ils se combattent"

avatar
Eninel

Messages : 735
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les directions syndicales CONVOQUÉES .

Message  Eninel le Sam 13 Oct - 11:47

Un petit exemple des prodiges du syndicalisme réformiste de la table de négociation cher à FO Métaux:

"Le 4 octobre se sont tenues les négociations sur les salaires minima pour 2019 dans la branche de la récupération.


FO Métaux a revendiqué une augmentation de 2,5 %, tout en expliquant que nous souhaitions une augmentation du pouvoir d’achat et pas seulement une augmentation indexée sur l’inflation, et ce surtout au vu des indicateurs économiques qui sont au vert, avec en l’occurrence une augmentation de 6 % des embauches dans la branche.


Après une suspension de séance, la délégation patronale est revenue avec une proposition de 1,9 % d’augmentation de salaire sur l’ensemble de la grille, applicable au 1er janvier 2019.





Paris, le 4 octobre 2018 "

Les mecs se pointent avec une revendication de 2,5 % pour 2019. Bon, vue les prévisions d'inflation des institutions bourgeoises , en 2019 on sera à peu près dans ces hauts là. Il ne s'agit donc pas d'une augmentation de salaire , mais plus humblement d'un maintien de pouvoir d'achat. L'indexation automatique des salaires sur les prix, l'échelle mobile des salaires, les bureaucrates à FO Métaux, ils ne connaissent pas.

On pousse un peu la discute, suspension de séance et ... la délégation patronale revient avec une proposition de 1,9 % d’augmentation de salaire sur l’ensemble de la grille, applicable au 1er janvier 2019.

Alors ce terme "ensemble de la grille" , cela veut dire qu'on nous propose une augmentation globale, prenant en compte ce célèbre "glissement-technicité-vieillesse" (GTV), faisant que ce 1,9, cela ne signifie nullement que chaque métallo va être servi, et que en réalité cet accord si il est signé par les partenaires sociaux, consacrera un nouveau.

Nos grands camarades réformistes moralistes de FO Métaux, semblent pourtant beaucoup moins choqués par cette perte de salaire des ouvriers métallos, que par les révélations du canard enchaîné, la preuve, sans même essayer de négocier un montant entre 2,5% et 1,9%, ils se dépêchent de signer, et pour faire passer la pilule use d'un gros mensonge :

FO Métaux est signataire et se félicite de cet accord qui va faire augmenter les salaires des salariés de la branche.

Et bien non, cet accord n'augmente en rien les salaires de la branche, ni la réputation des JC Mailly et Cie chez les ouvriers !
avatar
Eninel

Messages : 735
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les directions syndicales CONVOQUÉES .

Message  Eninel Hier à 12:26

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2018/10/17/20002-20181017ARTFIG00094-pascal-pavageau-le-patron-de-fo-pousse-vers-la-sortie-a-demissionne-a-8h42.php

"...Je rends le mandat parce que j'y suis contraint face à la violence et à la haine de certains qui exigent de moi des sacrifices que personne ne devrait avoir à faire: vivre à genoux, une laisse autour du cou, sans plus aucune ambition pour FO et en me séparant de ceux que j'aime. Je suis un militant, pas un martyr»..."

C'est en ces termes tragi-comique que le premier bureaucrate de la centrale ouvrière FO rend ce matin son tablier.

Pauvre Pascal Pavageau, qui ne comprend pas, que justement si il est contraint de démissionner, et au passage s’asseoir sur ses 5000 euros net par mois ( le canard enchaîné de ce mercredi), c'est qu'il n'est en rien choquant, qu'un secrétaire général "vive à genoux" , une "laisse autour du coup" , au service et aux ordres d'une direction confédérale, elle même devant être au service et aux ordres d'un Congrès et de ses résolutions.

La démocratie ouvrière exige que l'individu se mette au service du collectif. Celui qui n'est pas disposé à se mettre au service de son organisation, celui qui ne veux pas fournir "des sacrifices que personne ne devrait avoir à faire", que celui là passe son chemin.

Il n'a rien à faire à la tête d'une centrale ouvrière.

Mais monsieur Pascal Pavageau a une autre vision de la liberté formelle, du rôle que doit jouer un homme à la tête d'un collectif.

Pour lui, il n'y a rien de choquant à aller improviser dans les médias, au lendemain d'un Congrès exigeant le retrait pur et simple d'une réforme libérale, un moratoire.

Qui lui avait donné mandat pour ce moratoire ?

Pour lui , il n'y a rien contraire à la liberté, à aller signer une déclaration conjointe avec le Medef en vue de faire l'apologie du dialogue social.

Qui lui a donné cette permission ?

Pour lui, il n'y a rien de condamnable à augmenter le salaire de ses proches bureaucrates de 1000 euros, porter ce salaire à 5000 euros net par mois, afin comme l'avoue l'un de ces confédéraux : "... avec ça, ceux qui font chier ne vont plus faire chier ...".

Pascal Pavageau qui se revendique être sans parti, un fade centriste, concédait à chanter l'Internationale à la fin des Congrès ouvrier, à partir du moment où un Congrès ouvrier ne venait pas attenter à sa sacro sainte liberté de mouvement, ne venait pas exiger de lui, qu'un responsable syndical ne doit en aucune manière percevoir plus que le salaire moyen d'un ouvrier dans un pays donné !

Nos camarades trotskystes dans FO ont eu raison de lui proposer un soutien politique contre les Jc Mailly et Cie, à partir du moment, où il accepterait une corde autour du coup et l'application scrupuleuse des résolutions prises au Congrès.

Pascal Pavageau trouve cela insupportable ? Qu'il se démerde avec son aile droite revancharde !
avatar
Eninel

Messages : 735
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les directions syndicales CONVOQUÉES .

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum