Ni Dieu, ni César ... ni Marabout

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Ni Dieu, ni César ... ni Marabout

Message  Eninel le Dim 19 Aoû - 10:36

Twisted Evil
avatar
Eninel

Messages : 806
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ni Dieu, ni César ... ni Marabout

Message  Eninel le Jeu 18 Oct - 11:59

"... Je suis la République ...", "... Je suis Sacré ...", vocifère le marabout, que tolère à sa tête le mouvement - ni gauche, ni droite- France Insoumise, J L Mélenchon.

Le monsieur semble rencontrer des petits problèmes avec la justice de classe. Devons-nous pour autant, nous, mouvement ouvrier, nous partis et syndicats ouvriers, nous solidariser de ses déboires et de ses outrances ?

Absolument pas ! Nous ne pouvons qu'être extrêmement étonné des communiqués des directions NPA et POID , en la circonstance et pour ne parler que de ces deux organisations ouvrières :

https://npa2009.org/communique/perquisitions-le-deux-poids-deux-mesures-sauce-macron

"... À l’évidence, en Macronie, mieux vaut être dans la cour de Jupiter que dans son opposition politique et sociale..." affirme la direction NPA.

Question : En quoi Mélenchon et la France Insoumise sont-elles opposées à la Macronie ? Que quelqu'un nous montre où et quand la direction de la France Insoumise a revendiqué le retrait pur et simple du projet de loi Macron Spinetta, la défense inconditionnelle du statut cheminot !

Quel aveuglement chez Besancenot de ne pas voir que Mélenchon EST dans la cours de Macron !

https://latribunedestravailleurs.fr/2018/10/17/le-poid-exige-larret-immediat-des-poursuites-contre-la-france-insoumise/

Du côté de la direction du POID , c'est au nom de la Démocratie formelle, qu'on exige que l'on foute la paix au camelot . Elle va même plus loin cette direction ouvrière, dans son communiqué elle dit être prête à une action unie en défense de Mélenchon : "... Le Parti ouvrier indépendant démocratique exige l’arrêt immédiat des poursuites contre La France insoumise et ses dirigeants, (...) Il se tient à disposition de toute proposition d’action dans l’unité..."

Mais pourquoi faudrait il nous ouvriers, nous mobiliser dans l'unité, pour un type qui n'a de cesse dans la dernière période, de cracher sur la gauche en général, le mouvement ouvrier en particulier ?

Pourquoi donc la direction de ce POID , prônant chaque jour la nécessaire unité de la classe ouvrière et de ses organisations, sous le drapeau rouge, un front unique ouvrier, vole-t-elle au secours de ce politicien tapageur et creux, prônant lui , non pas un front unique ouvrier, mais un front populaire sous le drapeau bleu-blanc-rouge ?

"... Cette tentative de transférer le débat politique sur un plan judiciaire s’inscrit dans une dérive générale du pouvoir en place pour qui les partis politiques et les organisations syndicales, formes élémentaires de la démocratie, devraient être mis sous le boisseau et soumis aux institutions du régime de la Ve République..." nous disent ces drôles de trotskystes dans leur communiqué.

Drôles de trotskystes disons nous, parce que pour Trotsky, les formes élémentaires de la vraie démocratie, ce n'était pas des mouvements bourgeois, populistes et nationalistes comme celui de Mélenchon par exemple, mais l'existence et la défense d'organisations ouvrières.

Nous sommes d'accord pour défendre inconditionnellement les organisations ( partis, syndicats ) de la classe ouvrière, le Parti Ouvrier Indépendant Démocratique par exemple, la CGT ou FO aussi, s'il advenait que la Macronie se mette à leurs chercher des poux dans la tête. Mais nous n'irons pas plus loin !

Que Mélenchon se démerde avec la Macronie. Il en est une partie constituante, il en est l'opposition du prince ! Une opposition stérile, qui sommes toute ne l'empêche pas d'avancer, de marcher sur nos emplois, nos statuts, nos retraites et nos salaires.

De toute façon, que nous dit hier Mélenchon, sur BFM face à Bourdin ? Qu'il conseille à ses amis de déposer des recours en justice, non pas de descendre dans la rue ! Qu'il est le porte parole , l'élu sacré, l'opposant numéro un à Macron, non pas de sept millions de travailleurs, mais de sept millions de "gens". Le terme "gens" n'est pas innocent dans sa bouche. Il annihile toute définition de classe, plus de patron, plus de travailleur. Il annihile aussi toute prétention à la moindre citoyenneté de toute la population vivant en France.

Alors savez-vous ce que nous souhaitons à ce confus bonimenteur ? Le pire ! Le mélomane égocentrique Mélenchon, en attirant la lumière sur lui, à travers ses frasques grotesques, détournes les travailleurs de leurs combats prioritaires.

Il est néfaste à la cause du prolétariat. Lui qui a reçu sa formation politique du même parti ouvrier que nous même, il ne peut pas ne pas savoir que le "front populaire fraie la voie au fascisme ! " ( programme de transition de Trotsky ), que appeler un citoyen ... un "gens", c'est vouloir lui retirer la moindre dimension politique, c'est le ramener au niveau d'un serf, d'un esclave !

Macron voudrait-il lui faire la peau, parce qu'il en aurait souper des excès de ce courtisan, cela nous laisserait de marbre.

Cet épiphénomène sur médiatisé devrait aussi laisser de marbre les direction du NPA et du POID.

avatar
Eninel

Messages : 806
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ni Dieu, ni César ... ni Marabout

Message  barnum le Jeu 18 Oct - 12:58

Rappelons simplement que Trotsky, en 1936-37 en Espagne , défendait, EN TOUTE INDEPENDANCE, les Républicains contre Franco ( "tous des bourgeois" dirait Eninel !), ou en 1917 avec Lénine, Kérensky contre Kornilov....

barnum

Messages : 631
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ni Dieu, ni César ... ni Marabout

Message  Eninel le Jeu 18 Oct - 15:06

barnum a écrit:Rappelons simplement que Trotsky, en 1936-37 en Espagne , défendait, EN TOUTE INDEPENDANCE, les Républicains contre Franco ( "tous des bourgeois" dirait Eninel !),  ou en 1917 avec Lénine, Kérensky contre Kornilov....

Oui mais en 1936 en Espagne, c'était les sociaux-démocrates, les staliniens, les anarchistes, le parti ouvrier unifié marxiste ( POUM) qui se faisaient appeler " républicains".

Oui mais en 1917 en Russie, le gouvernement menchevique Kerensky (Kerensky lui même est socialiste-révolutionnaire) sont les représentants politique de la gauche, des ouvriers et paysans.

La démission du prince Lvov et du parti bourgeois KD, permet à Kerenski de diriger un cabinet de transition. À la fin du mois de juillet, avec l'accord du soviet, il forme un nouveau gouvernement à majorité socialiste.

Aussi comparer le souverain chef de la FI, parti bourgeois populiste et xénophobe selon vos propres critères et définitions, aux républicains espagnols et aux mencheviques russes, même au moindre bourgeois se voulant progressiste, c'est montrer toute les limites de son marxisme.

Le mouvement France Insoumise n'est pas un mouvement politique bourgeois se voulant seulement être progressiste. Il est un produit politique bourgeois réactionnaire achevé ... de l'impérialisme français.

En aucune manière le mouvement ouvrier ne doit lui apporter un quelconque soutien politique.

https://blogs.mediapart.fr/antoine-montpellier/blog/170913/et-si-revenait-sur-le-rapport-de-melenchon-dassault

"... ce rapport à "la France" ( celui de la FI ) reste, pour moi, contradictoire avec la sortie du capitalisme ou même seulement de l'ordre libéral puisque lutter contre la mondialisation assassine du national ne fait pas du national le périmètre vertueux de la libération du peuple même en VIe république..."
avatar
Eninel

Messages : 806
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ni Dieu, ni César ... ni Marabout

Message  barnum le Jeu 18 Oct - 19:26

En Espagne comme en Russie, c'était deux formes de Front populaire, c'est à dire des gouvernements BOURGEOIS, même si les principaux partis de ces coalitions étaient des partis ouvriers-bourgeois, c'est à dire d'origine ouvrière pratiquant une politique au service des intérêts capitalistes, tout comme l'est le Parti de Gauche ("dernière ressource de l'impérialisme contre la révolution prolétarienne" pour Trotsky, marxiste éminent s'il en est !!).

barnum

Messages : 631
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ni Dieu, ni César ... ni Marabout

Message  Eninel le Ven 19 Oct - 11:35

Ne nous dispersons pas s'il te plait camarade Barnum , et n'alimentons pas la confusion à mélanger la définition politique d'un parti et d'un gouvernement.

Nous sommes là pour clarifier la pensée politique de nos lecteurs, non pas l'embrouiller à loisir.

Sur ce fil nous ne parlons pas de gouvernement, nous parlons d'un parti, en la circonstance le mouvement France insoumise (qui n'est d'ailleurs pas un parti au sens propre ).

Toi tu déterres le " parti de gauche" , pour essayer vainement de nous vendre le mouvement "France insoumise " comme la continuité organique et politique de ce parti, qui était lui un parti ouvrier-bourgeois. Mais le mouvement de Mélenchon lui n'est pas une organisation ouvrière-bourgeoise, elle est BOURGEOISE. La motivation première de ce mouvement politique bourgeois : tenir tête à l'impérialisme allemand. Rien à voir donc avec une quelconque défense des ouvriers, je ne parle même pas d'une révolution ouvrière et l’avènement d'un quelconque socialisme.

A ce titre le mouvement ouvrier , la direction de ton parti le POID n'a pas à lui apporter un moindre soutien.

De toute façon c'est quoi le fond de l'affaire ?

Un "parti" qui accepte le principe, non pas de faire supporter à ses militants et ses compagnons de route ses frais de campagne électorale, mais les faire supporter aux contribuables. Limite sur le plan des principes cette manière de cautionner La Démocratie à coup de subventions ! Mais passons, puisque c'est devenu une généralité, et que tous vont au mangeoire de cette bonne et généreuse république !

Remboursement des frais de campagne électorale, fatalement c'est aussi l'acceptation d'un contrôle de l'argent du contribuable, où alors on est pas républicain, et on considère que des groupes privés peuvent allègrement nous faire les poches, pour aller jouer aux bonimenteurs sur les tribunes, aller faire les beaux au frais de la princesse !

Lorsque Mélenchon nous parle d'un traitement d'exception le concernant, nous ne pouvons que hausser les épaules. La justice à un œil sur tous les partis , elle fait des contrôles et des perquisitions un peu partout, et désolé en la circonstance elle fait bien.

Monsieur Mélenchon reçoit de mauvaises grâces les inquisiteurs , et pour seule défense il proclame au nigaud qui daigne l'écouter, que lui , pas les autres hein, lui seulement, il est probe ! Que le contrôler c'est injurier la république, parce que la république bourgeoise c'est LUI !

Et il y a des couillons à la tête des organisations ouvrières qui volent au secours de ce personnage si peu recommandable !

Mais qu'est ce que tu veux que je dise camarade Barnum, sinon qu'il y a quelque chose qui ne tourne pas rond au royaume des trotskystes !

Voilà un mouvement politique, la FI corruptrice, qui au printemps dernier, est venu parasiter le mouvement ouvrier, les cheminots, avec leur histoire de manifestation géante citoyenne, en vue d'accoucher d'un énième Front Populaire. La très corruptible direction CGT se laisse prendre au piège, certes elle n'est pas la seule. Presque toutes les directions ouvrières se laissent corrompre idéologiquement, celle du POID aussi, et se rangent derrière le camelot.

Mince ! Et toi cela ne te heurte pas camarade Barnum ! Ton organisation qui se réclame de Trotsky, ce Trotsky qui aura passé les dernières années de sa fin, à dénoncer les fronts populaires comme le moyen le plus sûr pour les fascistes d’accéder au pouvoir démocratiquement, de servir la soupe et maintenant de voler au secours, d'un Mélenchon, cheville bourgeoise de l’émergence d'un nouveau front populaire en France, front populaire frayant la voie au fascisme ?

Il y a quelque chose qui ne tourne pas rond à la tête de ton parti.



avatar
Eninel

Messages : 806
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ni Dieu, ni César ... ni Marabout

Message  Eninel le Ven 19 Oct - 12:15

Ni Dieu, ni César ... ni politicien xénophobe !

https://journal.lutte-ouvriere.org/2018/10/03/accueil-des-migrants-les-ambiguites-de-melenchon_113936.html


avatar
Eninel

Messages : 806
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ni Dieu, ni César ... ni Marabout

Message  Eninel le Ven 19 Oct - 12:19

Ni Dieu, ni César , ni Cocardier !

https://journal.lutte-ouvriere.org/2018/09/26/melenchon-sen-va-ten-guerre_113798.html


Pas antimilitariste, Mélenchon. Seulement antiallemand, dans la tradition cocardière, galonnée et amie des marchands de canons pourvu qu’ils soient français.
avatar
Eninel

Messages : 806
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ni Dieu, ni César ... ni Marabout

Message  Eninel le Ven 19 Oct - 17:12

Affaire Mélenchon (suite).

Nous ne sommes pas des esprits faibles, comme nomme Mélenchon ses détracteurs.

Nous nous contentons d'observer que si ce camelot avait dépensé une même somme d’énergie en défense du statut cheminot, qu'il le fait pour défendre sa boutique, peut être aurions nous obtenu le retrait de la réforme ferroviaire de Macron.

Mélenchon n'aime pas que l'Etat vienne fouiller dans ses papiers. Simple !

Qu'il dénonce cette Démocratie subventionnée, et que dorénavant il fasse supporter ses campagnes électorales par ses militants et ceux qui croient en lui, plutôt que par le contribuable !
avatar
Eninel

Messages : 806
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ni Dieu, ni César ... ni Marabout

Message  barnum le Ven 19 Oct - 19:04

Justement, l'un des enseignements du Trotskysme, c'est sa capacité à distinguer l'ennemi principal de tous les autres, en toute indépendance.... et l'ennemi principal est bien
en ce moment Macron, l'homme de main du capital financier e de ses instruments (la Cinquième république et l'Union européenne), son gouvernement et ses contre-réformes!

barnum

Messages : 631
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ni Dieu, ni César ... ni Marabout

Message  Eninel le Ven 19 Oct - 19:28

barnum a écrit:Justement, l'un des enseignements du Trotskysme, c'est sa capacité à distinguer l'ennemi principal de tous les autres, en toute indépendance.... et l'ennemi principal  est bien
en ce moment Macron, l'homme de main du capital financier e de ses instruments  (la Cinquième république et l'Union européenne), son gouvernement et ses contre-réformes!

Et bien il te reste à prendre contact avec Marine Lepen. Aux dernières nouvelles, c'est elle qui était au deuxième tour des présidentielles, en toute logique c'est elle qui est l'opposante numéro de Macron, l'homme de main du capital financier e de ses instruments  (la Cinquième république et l'Union européenne).

Et ne fait pas assumer tes réflexions simplistes par le grand Trotsky s'il te plait. Cela sera ta manière à toi de le respecter et de lui rendre hommage !
avatar
Eninel

Messages : 806
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ni Dieu, ni César ... ni Marabout

Message  barnum le Sam 20 Oct - 11:55

Je n'éprouve pas le besoin de dire "grand" à propos de Trotsky.....Trotsky se suffit amplement à lui-même !! Et justement, lui savait distinguer l'ennemi principal des autres ennemis, Kornilov par rapport à Kerensky, pourtant à la tête d'un gouvernement bourgeois, le Font populaire espagnol par rapport à Franco.... Et les Trotskystes aujourd'hui savent heureusement distinguer Mélenchon de Macron,l'ennemi principal, chargé de tout bousiller au compte du capital financier!!
TROTSKY est malheureusement trop précis pour toi ... Rappelle toi ton soutien à Hamon aux présidentielles et à une solution de Front populaire au nom d'un pseudo danger fasciste, alors que Trotsky explique justement que le Front populaire ouvre la voie au fascisme!

barnum

Messages : 631
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ni Dieu, ni César ... ni Marabout

Message  Eninel le Sam 20 Oct - 15:24

barnum a écrit:Je n'éprouve pas le besoin de dire "grand" à propos de Trotsky.....Trotsky se suffit amplement à lui-même !! Et justement, lui savait distinguer l'ennemi principal des autres ennemis, Kornilov par rapport à Kerensky, pourtant à la tête d'un gouvernement bourgeois, le Font populaire espagnol par rapport à Franco.... Et les Trotskystes aujourd'hui savent heureusement distinguer Mélenchon de Macron,l'ennemi principal, chargé de tout bousiller au compte du capital financier!!
TROTSKY est malheureusement trop précis pour toi ... Rappelle toi ton soutien à Hamon aux présidentielles et à une solution de Front populaire au nom d'un pseudo danger fasciste, alors que Trotsky explique justement que le Front populaire ouvre la voie au fascisme!


Ne réécrits pas l'histoire camarade Barnum et ne t'enfermes pas dans tes mensonges réitérés à longueur de fils.

Voilà en quels termes j'introduisais le fil consacré à la présidentielles de 2017 : " ...Front Unique derrière Hamon ou capitulation...", le 03 février 2017, soit une fois celui ci élu démocratiquement comme le candidat de la gauche :

"... Toutes les conditions sont réunies pour que le prolétariat et la jeunesse se saisissent des prochaines élections présidentielles dans le but de vaincre la réaction, et surtout de s'ouvrir un chemin vers le progrès et la Révolution Socialiste. (...)

Une fois de plus la responsabilité incombe aux militants des organisations de la jeunesse et des travailleurs, jeunes et moins jeunes, de se manifester et d'engager un bras de fer impitoyable contre leurs propres dirigeants, sur la ligne révolutionnaire trotskyste du Front Unique Ouvrier:

-Dirigeants du PS, du PCF, unissez-vous derrière la candidature Hamon.

-Dirigeants du Front de gauche, du NPA, de LO, POI retirez votre candidature et assurez la victoire de Benoit Hamon.

-Dirigeants des organisations syndicales ouvrières et de la jeunesse: appelez à voter inconditionnellement pour le candidat du Front Unique Ouvrier: Benoit Hamon...."


Comme chacun pourra le constater il n'était de ma part fait aucune allusion à un Front Populaire, et même à l'existence de la France Insoumise et à son candidat auto-proclamé JL Mélenchon.

C'est vous au POID, durant toutes les semaines de campagne électorales, qui poussiez à ce qu'il puisse exister une entente et une alliance entre Hamon et Mélenchon :

"...Il faut bien le constater, la question de la rupture avec l’Union européenne, hier écartée par tous, commence à s’imposer dans les débats. Hamon vient de déclarer : « Après mon élection présidentielle, la Commission européenne, ce sera “merci, au revoir” » (20 minutes, 25 janvier). Quant à Mélenchon, il vient de réaffirmer lors de son meeting du 5 février à Lyon : « Il faut sortir des traités européens ». (...)

Alors, si les mots ont un sens, si ces deux candidats veulent véritablement l’abrogation de la loi El Khomri, rien ne devrait s’opposer à ce qu’ils se mettent d’accord pour qu’un seul candidat, soutenu par les partis qui appuient Hamon et Mélenchon, se présente comme candidat pour l’unité pour l’abrogation de la loi Travail. .." ( Paris, le 5 février 2017, 16 heures. Le bureau national du POID ).


Alors si les mots en un sens camarade Barnum, c'était vous qui veniez parasiter la campagne électorale du candidat du parti socialiste Benoit Hamon, en lui foutant dans les pattes un candidat auto proclamé, un candidat ni gauche, ni droite : JL Mélenchon, n'ayant absolument rien à voir avec la gauche, et encore moins avec le mouvement ouvrier. Comment disent-ils les LO ? Oui ce xénophobe et ce cocardier, aujourd'hui ce grand républicain ... bourgeois !

Vous alliez repêcher Melenchon parce qu'il se positionnait contre la loi El Khomery et contre la Commission européenne de Bruxelles. Mais à ce petit jeu des postures il n'était pas le seul ! La candidate du Front National occupait par pur opportunisme le même créneau :

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/citations/2016/05/25/25002-20160525ARTFIG00310-marine-le-pen-exige-le-retrait-de-la-loi-travail.php

https://www.lepoint.fr/politique/parlement-europeen-un-groupe-fn-sans-jm-le-pen-ni-bruno-gollnisch-16-06-2015-1936860_20.php

Question ? Si par hasard Marine Lepen rencontrait les même soucis que JL Mélenchon rencontre vis à vis de la justice bourgeoise, la direction du POID a-t-elle aussi l'intention de nous appeler à la solidarité vis à vis du Rassemblement National ?

La vérité est que vous commettez la même faute politique que beaucoup dans le mouvement ouvrier commettent. Vous continuez à consacrez à JC Mélenchon un statut d'exception parmi les organisations bourgeoises. Lui c'est un populiste de GAUCHE, à ne pas confondre avec le populisme de droite n'est ce pas !

A titre d'exemple voilà le communiqué de la tendance claire du NPA, un groupe animé par des camarades irréprochables sur le plan de leur honnêteté et leur morale révolutionnaire :

https://tendanceclaire.org/breve.php?id=30486

"...Ce qui s’est passé mardi est inacceptable et doit être activement condamné par l’ensemble du mouvement ouvrier. Cette agression politique est l’œuvre d’un gouvernement réactionnaire qui sombre dans l’impopularité et cherche à nuire de toutes les manières possibles à la première force d’opposition de gauche. Raison de plus pour construire un puissant mouvement de masse visant à chasser du pouvoir Macron et sa clique, dès que possible, et ouvrir la perspective d’un gouvernement de la gauche radicale.

Révolution, mercredi 17 octobre 2018 ...."


Le problème vois-tu camarade, c'est que le mouvement FI n'est pas "...la première force d’opposition de gauche...", c'est eux même qui le disent, ni de gauche, ni de droite :

"...« Je lance un mouvement citoyen pour nous permettre d’agir collectivement, sans affiliation obligée à un parti politique ». Les fondateurs de la France insoumise, issus du Parti de gauche et d'autres groupes et tendances de la gauche radicale française, disent avoir décidé de sa création après avoir constaté la nécessité d'un mouvement qui sortirait des partis politiques traditionnels, trop éloignés de la démocratie ..."

https://fr.wikipedia.org/wiki/La_France_insoumise


Ni de gauche, ni de droite, non pas des militants socialistes (ou communistes), mais des militants démocrates.

Et quels démocrates vraiment , quels républicains bourgeois, au vue des images et des "maux" de ces derniers jours !






avatar
Eninel

Messages : 806
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ni Dieu, ni César ... ni Marabout

Message  Eninel le Sam 20 Oct - 16:00

https://www.marianne.net/politique/union-de-la-gauche-ou-populisme-la-france-insoumise-hesite-et-se-dechire

"...Et quoi de mieux pour les convaincre, donc, que le populisme, qui serait "d'une rare efficacité lorsqu’il s’agit de se débarrasser de ce boulet politique qu’est devenue la gôche (sic)"..."

"...Comment s'adresser à un nouveau public qui n'a pas les codes de la gauche, avec quelque chose de plus rassembleur que le marxisme, le drapeau rouge et l'Internationale"...."

"...L'éditorial du Comptoir va plus loin, appelant à "arrêter de se boucher le nez devant chaque revendication populaire qui ne serait pas de gauche", et même à "essayer de comprendre certaines demandes, notamment celles de l'électorat du FN"...."


Est ce sur ce terrain que tu veux nous amener camarade Barnum ?

Autant fait celui qui tient le pied que celui qui écorche !
avatar
Eninel

Messages : 806
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ni Dieu, ni César ... ni Marabout

Message  barnum le Sam 20 Oct - 18:57

"A titre d'exemple voilà le communiqué de la tendance claire du NPA, un groupe animé par des camarades irréprochables sur le plan de leur honnêteté et leur morale révolutionnaire :

https://tendanceclaire.org/breve.php?id=30486

"...Ce qui s’est passé mardi est inacceptable et doit être activement condamné par l’ensemble du mouvement ouvrier. Cette agression politique est l’œuvre d’un gouvernement réactionnaire qui sombre dans l’impopularité et cherche à nuire de toutes les manières possibles à la première force d’opposition de gauche. Raison de plus pour construire un puissant mouvement de masse visant à chasser du pouvoir Macron et sa clique, dès que possible, et ouvrir la perspective d’un gouvernement de la gauche radicale".



Mais on ne dit pas autre chose !! Si ce n'est que nous combattons pou un Gouvernement ouvrier et non pour un gouvernement de la gauche radicale !!
On attend ta condamnation de l'ennemi principal qu'est Macron!!


Quant à Hamon, il était ouvertement un candidat de division, un candidat d'un Front populaire et ne voulait surtout pas d'une unité PS-PCF, Mélenchon soutenu par le PCF et le Parti de Gauche, quoiqu'on pense de sa personnalité!!

barnum

Messages : 631
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ni Dieu, ni César ... ni Marabout

Message  Duzgun le Sam 20 Oct - 19:26

A titre d'exemple voilà le communiqué de la tendance claire du NPA, un groupe animé par des camarades irréprochables sur le plan de leur honnêteté et leur morale révolutionnaire :

https://tendanceclaire.org/breve.php?id=30486

"...Ce qui s’est passé mardi est inacceptable et doit être activement condamné par l’ensemble du mouvement ouvrier. Cette agression politique est l’œuvre d’un gouvernement réactionnaire qui sombre dans l’impopularité et cherche à nuire de toutes les manières possibles à la première force d’opposition de gauche. Raison de plus pour construire un puissant mouvement de masse visant à chasser du pouvoir Macron et sa clique, dès que possible, et ouvrir la perspective d’un gouvernement de la gauche radicale.

Révolution, mercredi 17 octobre 2018 ...."

Ceci n'est absolument pas un communiqué de la "tendance claire du NPA" (qui ne fait que relayer*) mais un communiqué du groupe "Révolution", qui est une composante ........ de la France Insoumise!!!


* : il est précisé en gros en début d'article : "Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE"
avatar
Duzgun

Messages : 1628
Date d'inscription : 27/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ni Dieu, ni César ... ni Marabout

Message  Eninel le Sam 20 Oct - 21:47

Toutes mes excuses pour mon erreur vis à vis de la tendance claire.

Pour ce qui est du camarade Barnum, il y a du vrai dans ce qu'il affirme :

"...Quant à Hamon, il était ouvertement un candidat de division, un candidat d'un Front populaire et ne voulait surtout pas d'une unité PS-PCF, Mélenchon soutenu par le PCF et le Parti de Gauche, quoiqu'on pense de sa personnalité!!..."


Le candidat issue des primaires de la gauche, Benoit Hamon, au sens large "rose-vert", donc potentiellement se projetant dans un gouvernement écolo-socialiste (frondeur), en cas de victoire aux présidentielles et aux législatives, avait toutes les caractéristiques "d'un candidat d'un front populaire". Le camarade Barnum voit tout à fait juste. De là a affirmer qu'il ne voulait pas une unité "rose-vert-rouge", c'est très exagéré. Il a ouvertement appeler à une union de la gauche le soir même de sa victoire au primaire. Ce sont les "rouges" qui ont sèchement refusé cette proposition.

Inutile de s’appesantir sur l'opinion de la direction du parti de gauche, complètement étouffé par l'existence du mouvement FI.

La direction du PCF voulait son candidat, et c'est un référendum organisé à la base qui ont obligé cette direction à se rallier à une candidature Mélenchon. Mais chronologie extrêmement importante, ce référendum était organisé avant le résultat de la primaire à gauche. Implicitement on demandait à la base du PCF de choisir entre Mélenchon ou Valls, vainqueur prévisible de la primaire à gauche. Qu'en aurait-il été si la base du PCF avait pu choisir Hamon ou Mélenchon ? Surtout avec un appui argumenté de la direction du PCF ?

La direction NPA voulait sa candidature elle aussi. Tout comme LO. Le POI ou le POID , faute de force ne pouvaient présenter leurs candidats, mais nulle doute qu'autrement ils l'auraient fait. Ils étaient présents dans quelques circonscriptions aux législatives par exemple.

Les syndicats de classe, fidèle à leur habitude, refusent de se prononcer au premier tour pour les candidats ouvriers de classe, et la CGT par exemple, faute de candidat ouvrier au deuxième tour, en est réduit à appeler à voter pour un candidat bourgeois. Il faudra bien qu'un jour tout cela change.

Conclusion.

Oui Benoit Hamon soutenue par EELV ne pouvait pas être considéré - en soi- comme le candidat du front unique ouvrier.

Non il n'était pas le candidat de la division comme tu le dis camarade Barnum. C'est Mélenchon qui a foutu le bordel, pas Hamon.

Le secret de cette affaire est qu'il ne pouvait être question de transformer la candidature Hamon en candidature "front unique ouvrier" , sans une campagne active et décidée d'un parti trotskyste.

Vous au POID, certes pas exclusivement, vous portez une grande responsabilité de cet état de faite.

avatar
Eninel

Messages : 806
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ni Dieu, ni César ... ni Marabout

Message  Duzgun le Dim 21 Oct - 0:02

Eninel a écrit:Toutes mes excuses pour mon erreur vis à vis de la tendance claire.
Pas très grave, cette tendance de l'aile droite du NPA est généralement sur les positions de Mélenchon, donc ça ne doit pas être très éloigné...
avatar
Duzgun

Messages : 1628
Date d'inscription : 27/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ni Dieu, ni César ... ni Marabout

Message  barnum le Dim 21 Oct - 12:09

"Non il n'était pas le candidat de la division comme tu le dis camarade Barnum. C'est Mélenchon qui a foutu le bordel, pas Hamon".

Quand tous les sondages donnaient 18% à Mélenchon e 6% à Hamon, qui donc divisait !! En voulant se maintenir à tout prix, il empêcha un éventuel second tour Macron-Mélenchon, ce qui, du point de vue des intérêts ouvriers, ne réglait rien mais pouvait créer une situation politique totalement ouverte en cas de défaite du candidat du capital financier.... ou plus probablement encore un second tour Mélenchon-Le Pen dans la mesure où une fraction de l'électorat PS aurait abandonné Macron!

barnum

Messages : 631
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ni Dieu, ni César ... ni Marabout

Message  Duzgun le Dim 21 Oct - 15:46

Que d'électoralisme, c'est ridicule... Rolling Eyes
avatar
Duzgun

Messages : 1628
Date d'inscription : 27/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ni Dieu, ni César ... ni Marabout

Message  barnum le Dim 21 Oct - 18:21

Poutou et Artaud n'étaient-ils pas candidats ? Quel électoralisme lamentable !!
Une candidature d'unité Hamon-Mélenchon sur l'abrogation de la loi El Khomri et la renégociation de traités européens (ce qu'ils disaient tous les deux!) était la seule politique correcte de Front unique sur le terrain électoral......Le reste ne fut que division au service des seuls intérêts du capital financier!

barnum

Messages : 631
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ni Dieu, ni César ... ni Marabout

Message  yasujiro le Lun 22 Oct - 0:31

Salut, cheers

Bé ça s'arrange pas ici...

yasujiro

Messages : 34
Date d'inscription : 08/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ni Dieu, ni César ... ni Marabout

Message  Eninel le Lun 22 Oct - 10:53

yasujiro a écrit:Salut, cheers

Bé ça s'arrange pas ici...

Oui mais maintenant on est mieux ! Tu arrives, tu es là, et tu vas sans doute pouvoir relever le niveau camarade.

Mais attention quand même, je veux te mettre en garde, il va falloir que tu t'accroches un peu.

Car vois tu , la qualité et le niveau politique de nos discussions ici, sont unique sur la toile.

Pourras-tu venir enrichir ces riches échanges ?

Le mendiant paie le bienfait avec un pou ! cheers
avatar
Eninel

Messages : 806
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ni Dieu, ni César ... ni Marabout

Message  Duzgun le Lun 22 Oct - 11:14

yasujiro a écrit:Salut, cheers

Bé ça s'arrange pas ici...
En effet! Laughing

Et Barnum nous montre toute l'étendue de sa culture politique en confondant (volontairement) l'électoralisme avec le fait de se présenter à des élections.

Eninel a écrit:Car vois tu , la qualité et le niveau politique de nos discussions ici, sont unique sur la toile.
Ça c'est sûr que c'est unique! Laughing Laughing Laughing
avatar
Duzgun

Messages : 1628
Date d'inscription : 27/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ni Dieu, ni César ... ni Marabout

Message  barnum le Lun 22 Oct - 11:20

"Une candidature d'unité Hamon-Mélenchon sur l'abrogation de la loi El Khomri et la renégociation de traités européens (ce qu'ils disaient tous les deux!) était la seule politique correcte de Front unique sur le terrain électoral......Le reste ne fut que division au service des seuls intérêts du capital financier!"
Très étrange, ou plutôt très clair! de préférer se concentrer sur l'accessoire pour masquer l'essentiel: le refus du combat pour le Front unique sur le terrain électoral!

barnum

Messages : 631
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ni Dieu, ni César ... ni Marabout

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum