forum marxiste

Aller en bas

forum marxiste

Message  Eninel le Mar 6 Fév - 13:21

cat
avatar
Eninel

Messages : 908
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: forum marxiste

Message  Eninel le Mer 18 Avr - 18:00

Plus que jamais, une seule question concrète concentre toutes les autres : la grève dans l’unité pour le retrait du plan Macron-Spinetta.

Qui peut avoir le moindre doute sur les objectifs visés par le gouvernement à travers la concertation ?

Qui peut avoir le moindre doute sur le fait que c’est le rapport de force qui fera reculer le gouvernement ?

Les 5 et 6 avril le gouvernement a organisé deux nouvelles réunions de concertations.

Les fédérations syndicales à la sortie de ces réunions ont dit elles-mêmes qu’il n’est strictement rien sorti de ces réunions.

Le gouvernement poursuit sa politique, la concertation ne sert qu’à une chose : faire passer ses plans et rien d’autre.

Dans une interview accordée au parisien ce weekend Edouard Philippe déclare : «Dès le 26 février, lors de ma première déclaration sur la SNCF, j’ai dit qu’il y avait des sujets qui n’étaient pas négociables : l’ouverture à la concurrence, la réorganisation de l’entreprise et la n du recrutement au statut. Nous n’y reviendrons pas, ce qui ne veut pas dire que je ne suis pas ouvert aux discussions pour parler des modalités. »

Il confirme, s’il en était besoin, que les séances de concertation partent sur un postulat non négociable : ouverture à la concurrence, transformation de l’entreprise publique en société anonyme et fin du recrutement au statut !

« Nous n’y reviendrons pas » dit le premier ministre.

Lundi 9 avril, plus de 200 cheminots en assemblée générale à Nice, plus de 200 à Paris Nord, 200 à Lyon, près de 500 à Lille, 150 à Strasbourg… Les cheminots massivement en grève ont réaffirmé il faudra bien que le gouvernement y revienne, c’est-à-dire qu’il retire son plan ! Les objectifs de la grève sont clairs pour les cheminots :

– non à l’ouverture à la concurrence qui signe la disparition du statut et du service public ;

– non à la transformation en société anonyme qui ouvre la voie à la privatisation totale ;

– maintien du statut et du recrutement au statut.

Ce qui est à l’ordre du jour c’est : la grève dans l’unité des cheminots avec l’ensemble des fédérations pour imposer le retrait du plan Macron-Spinetta.

L’unité de l’ensemble des cheminots avec l’ensemble de leurs organisations pour le retrait du plan Macron-Spinetta est le premier pas pour reconquérir le statut pour tous les cheminots, pour arrêter la privatisation, pour le retour à une entreprise publique unique et intégrée sous monopole d’État.

Les cheminots du POID, en toutes circonstances, se fixent d’aider les travailleurs avec leurs organisations et constatent, comme tous les cheminots, que ce gouvernement, dans son refus de reculer, provoque lui-même l’épreuve de force. Il ne laisse pas d’autre choix que la grève.
avatar
Eninel

Messages : 908
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum