Forum Marxiste

Aller en bas

Forum Marxiste

Message  Eninel le Mar 6 Fév - 13:20

afro
avatar
Eninel

Messages : 704
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Forum Marxiste

Message  barnum le Ven 9 Fév - 19:45

Comme toi, Eninel, ils sont nombreux à vouloir attendre!!

Qu’est-ce qu’on attend ?
Éditorial de Daniel Gluckstein •

Il y a quelques semaines, des manifestations ont surgi en Tunisie contre la hausse des prix, la misère et le chômage à l’appel du mouvement Fech nestannew ? (« Qu’est-ce qu’on attend ? » en dialecte tunisien). Je ne connais pas assez la situation tunisienne pour me prononcer sur ce mouvement. Mais… « Qu’est-ce qu’on attend ? » : voilà une question qui sonne bien à nos oreilles, en France, au moment où – de Tunis justement – Macron lâche une véritable bombe nucléaire pour pulvériser la fonction publique.

Si Macron parvenait à ses fins, le cataclysme frapperait les fonctionnaires et bouleverserait la vie quotidienne de l’immense majorité de la population de ce pays. Une population pour laquelle l’égalité des droits dans la République prend d’abord la forme de l’égalité d’accès aux mêmes services publics neutres, impartiaux, égalitaires car relevant de la fonction publique et de son statut.

Cette bombe contre la fonction publique s’ajoute à unelongue liste : le coup majeur porté à la Sécurité sociale de 1945 par la suppression des cotisations patronales et salariales ; la tentative de détruire le baccalauréat ; les ordonnances, et en particulier la rupture conventionnelle collective qui impose des milliers de licenciements dès aujourd’hui ; la mise sous tutelle des communes ; l’offensive contre les retraites (lire page 4) ; l’état d’urgence ; les attaques contre les migrants…

« Qu’est-ce qu’on attend », en effet ?

À cette question, le député France insoumise François Ruffin a répondu, de fait, lorsque le 30 janvier, à l’Assemblée nationale, il s’est adressé en ces termes à la ministre Buzyn : « Zéro création de postes et 1,6 milliard d’économie, alors que, rappelons-le, il faut toujours le rappeler et nous comptons bien vous le rappeler durant cinq années, cet automne, vous avez trouvé 5 milliards en toute urgence. » Autrement dit : Buzyn au gouvernement, Ruffin dans l’opposition, on attend sagement cinq ans, la prochaine élection présidentielle.

Qu’est-ce qu’on attend du côté du Parti communiste qui vient de tenir ses états généraux pour le progrès social ?

On attend une hypothétique reconstitution de l’union de la gauche… en prévision de 2022. Même perspective du côté de Hamon qui attend d’abord l’élection européenne de 2019, puis 2022. Quant au Parti socialiste… il attend son congrès et son futur premier secrétaire.

Et pendant ce temps, Macron a les mains libres.

Du côté syndical ? Lorsque le gouvernement annonce son coup de force contre la fonction publique, les représen- tants des principales organisations syndicales confédérées condamnent. Mais aucune ne dit clairement : nous ne nous prêterons pas à la « concertation » par laquelle le ministre voudrait nous lier à ses plans.

Et pendant ce temps, Macron a les mains libres.

Alors, qu’est-ce qu’on attend ? Qu’est-ce qu’on attend pour réaliser l’unité pour chasser Macron tout de suite ? Qu’est-ce qu’on attend… avant qu’il ne soit trop tard, avant qu’il ne reste rien de ce que le mouvement ouvrier et démo- cratique a conquis, de haute lutte, depuis près de deux siècles ?

barnum

Messages : 542
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum