Qui pour incarner un direction à la classe

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Aller en bas

Qui pour incarner un direction à la classe - Page 5 Empty Re: Qui pour incarner un direction à la classe

Message  Eninel le Ven 7 Déc - 12:23

barnum a écrit:

Eh oui, nous ne cautionnons pas "la baisse des charges sociales", "la baisse des charge patronales", "non à l'assistanat", "trop d'Etat" etc.....

Je ne vois pas ce matin où tu vois ça, alors que la crispation se fixe sur la question du salaire !
Eninel
Eninel

Messages : 1101
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Qui pour incarner un direction à la classe - Page 5 Empty Re: Qui pour incarner un direction à la classe

Message  barnum le Ven 7 Déc - 12:54

Ce ne sont que quelques unes des revendications mises en avant par les petits et moyens patrons, artisans, commerçants, professions libérales déclassées... et eux ne demandent pas les hausses de salaires!!

barnum

Messages : 912
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Qui pour incarner un direction à la classe - Page 5 Empty Re: Qui pour incarner un direction à la classe

Message  barnum le Mar 25 Déc - 11:31

Sur Mediapart, par Jean-Nô:

« Les fascistes trouvent leur matériel humain principalement dans la petite bourgeoisie. Cette dernière a été entièrement ruinée par le grand capital. Il n’y a pas de solution pour elle dans l’ordre social actuel, mais elle n’en connaît pas d’autre. Son manque de satisfaction, son indignation, son désespoir sont détournés par les fascistes, du grand capital sur les travailleurs. On peut dire que le fascisme place la petite bourgeoise entre les mains de son plus âpre ennemi. De cette manière, le grand capital ruine les classes moyennes et ensuite, avec l’aide de démagogues fascistes à sa solde, excite contre le travailleur cette petite bourgeoisie désespérée. Le régime bourgeois ne peut être conservé que par des moyens aussi meurtriers. Pour combien de temps? Jusqu’à son renversement par la révolution prolétarienne. »

TROTSKY, Léon, « Qu’est-ce que le fascisme, et comment le combattre », 1934. (« FASCISM — What It Is and How To Fight It », traduction de Laurence Hauck, enseignante au Collège Rousseau à Genève. )

Ces lignes furent écrites en 1934 un an après que le nazisme se fut imposé par des élections « démocratiques » et ses milices SA « populaires ». Il serait illusoire de comparer cette époque et la nôtre quand bien même il existe des similitudes. Cependant l’analyse que fait Trotsky de la petite bourgeoisie ruinée, désespérée. « Son manque de satisfaction, son indignation, son désespoir sont détournés par les fascistes, du grand capital sur les travailleurs » est sans nul doute à considérer.

Il serait vain de nier que les gilets jaunes ne sont pas pour une bonne part des électeurs non pas « fascistes » mais bien d'extrême droite et le font savoir, les exemples donnés dans l’article de E. Plenel et bien d’autres dont beaucoup apparaissent dans ces posts mais aussi ailleurs dans la presse, officielle ou pas et dans les réseaux sociaux sont édifiants.

Cela n’apparaîtrait pas à contrario dans des manifestations du mouvement ouvrier et il y en a qui ne sont pas calmes et ordonnés.

Aussi à quoi sert de courir derrière des manifs d’extrêmes droites comme c’est le cas pour des organisations de « gauche » comme la FI et d’extrême-gauche qui se reconnaîtront ?

Qu’en est il de la manif a un million avec les syndicats que prônait JlM il n’y a pas si longtemps mais avant l’apparition des GJ ? Elle serait pourtant opportune pour défaire le gouvernement, arracher les revendications urgentes et aussi et enfin isoler l'extrême droite.


barnum

Messages : 912
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Qui pour incarner un direction à la classe - Page 5 Empty Re: Qui pour incarner un direction à la classe

Message  Eninel le Mar 25 Déc - 12:09

barnum a écrit:

Qu’en est il de la manif a un million avec les syndicats que prônait JlM il n’y a pas si longtemps mais avant l’apparition des GJ ? Elle serait pourtant opportune pour défaire le gouvernement, arracher les revendications urgentes et aussi et enfin isoler l'extrême droite.


Un million de travailleurs derrière leurs syndicats , fichtre !!!!

Enfin une extrême droite isolée, des urgentes revendications arrachées, un gouvernement défait, et et et c'est tout.

Nulle part la revendication de foutre dehors Macron et d'en finir avec la V république !

Même dans leur pseudo radicalisme de façade les militants du POID, ceux qui soutiennent encore leur direction contre révolutionnaire, ne peuvent cacher leur couardise !

Qui pour incarner la direction de classe ?

A tout le moins des révolutionnaires finissant par comprendre que la petite bourgeoisie fascisante n'est pas en gilet jaune, mais boutiquiers en est la grande victime.
Eninel
Eninel

Messages : 1101
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Qui pour incarner un direction à la classe - Page 5 Empty Re: Qui pour incarner un direction à la classe

Message  barnum le Mar 25 Déc - 15:29

As-tu seulement vu que ça n'est pas moi qui parle, c'est Jean-Nô sur Mediapart !!!

"Nulle part la revendication de foutre dehors Macron et d'en finir avec la V république !"
Mon pauvre Eninel, c'est ce que le POID explique depuis des mois et des mois, contrairement à toi justement!!


"ne peuvent cacher leur couardise !
"
Le summum du courage consisterait donc à faire le coup de poing côte à côte avec les Identitaires... Bravo!!

Eh si, c'est bien la petite bourgeoisie déclassée et radicalisée qui structure politiquement le mouvement des gilets jaunes... c'est elle la base sociale d'un éventuel fascisme ( le B-A BA pour un trotskyste!) mais on en est loin, c'est la révolution prolétarienne qui, pour l'instant,est à l'ordre du jour et la classe révolutionnaire c'est la classe ouvrière organisée avec la jeunesse qui vont entrer en action dès janvier.

"direction contre révolutionnaire", Faudrait-il encore qu'il y ait une révolution sociale !!! Bravo encore pour la confusion avec une jacquerie fiscaliste devenue révolte populaire!
Pour l'instant le "contre-révolutionnaire" c'est toi qui planques ton drapeau rouge et manifestes côte à côte avec les militants de Le Pen, les mettant ainsi en valeur (seule Le Pen explose dans les sondages !!).

barnum

Messages : 912
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Qui pour incarner un direction à la classe - Page 5 Empty Re: Qui pour incarner un direction à la classe

Message  barnum le Dim 28 Avr - 14:20

QUE DEVIENT ENINEL ??

barnum

Messages : 912
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Qui pour incarner un direction à la classe - Page 5 Empty Re: Qui pour incarner un direction à la classe

Message  barnum le Ven 3 Mai - 18:30

Oui, « tendre vers un but identique »
Publié le 2 mai 2019
Par Daniel Gluckstein —

Avec ses tours de passe-passe de troisième catégorie, Macron croit abuser le public : regardez ces écoles et ces hôpitaux que je ne ferme pas, cet « âge légal » de départ à la retraite auquel je ne touche pas… et pendant que votre attention est ainsi détournée, je ferme classes et services hospitaliers par milliers et je reporte de plusieurs années l’âge effectif de départ à la retraite.

Mais la magie n’opère pas. Les réactions des travailleurs et des jeunes au discours de Macron sont unanimes : il se f… de nous !

Macron annonce une politique de classe. Il ne touchera pas au CICE (40 milliards pour les patrons cette année). Mais les travailleurs qui se sont usés à la tâche jusqu’à 62 ans devront tenir quatre ou cinq années de plus (voire davantage) s’ils ne veulent pas finir dans une misère totale !

Macron affiche une politique conforme aux intérêts de sa classe, celle des exploiteurs, des capitalistes et des banquiers.

Faut-il s’en étonner ?

Les institutions antidémocratiques de la Ve République et leur clé de voûte – un président de la République aux pouvoirs illimités, y compris celui de mentir effrontément – sont taillées sur mesure pour servir leurs maîtres capitalistes, au mépris des revendications ouvrières et populaires.

C’est la raison pour laquelle, dans ces colonnes, nous militons pour la construction d’un parti ouvrier (le POID) dont l’objectif – un gouvernement défendant les seuls intérêts des travailleurs – appelle la liquidation de la Ve République et l’instauration d’une authentique République démocratique par l’élection d’une Assemblée constituante souveraine.

Que l’on partage ou non cette position, il est une question à laquelle aucun militant ouvrier ne peut se dérober : comment bloquer ce gouvernement et cette politique avant qu’ils n’aient tout détruit ?

On entend parler, ces dernières semaines, d’une possible « convergence des luttes ». Le terme est sympathique qui évoque un rassemblement des forces. Selon le dictionnaire Larousse, converger signifie : « En parlant de plusieurs actions, tendre vers un but identique. »

Vers quel « but identique » la « convergence des luttes » devrait-elle donc tendre ? Ceux qui appellent aujourd’hui à manifester pour des raisons diverses ont comme point commun de contester la politique du gouvernement. Leur « but identique » serait-il de chasser ce gouvernement pour y substituer un autre gouvernement et une autre politique ? Il faudrait alors que tous s’accordent sur ce but et le proclament, ce qui est loin d’être le cas. En dehors de quoi, mêler les causes et les mots d’ordre les plus divers sans but identique, cela s’appelle mélanger et non converger.

Mais il est un « but identique » que, dans leur grande majorité, les travailleurs partagent : défendre leurs régimes de retraite, empêcher la réforme par points. Leurs principales organisations syndicales s’expriment en ce sens. La grève ouvrière unie sur ces mots d’ordre peut imposer au gouvernement le retrait de son projet. Travailleurs et militants de toutes tendances, travaillons ensemble à la préparer.

barnum

Messages : 912
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Qui pour incarner un direction à la classe - Page 5 Empty Re: Qui pour incarner un direction à la classe

Message  Eninel le Sam 4 Mai - 17:01

barnum a écrit:QUE DEVIENT ENINEL ??

Ton camarade Eninel est là camarade Barnum, mais puisqu'il veut rester un pas devant les pseudos révolutionnaire de ton acabit, il préfère se taire et attendre patiemment que la conscience des communistes continuant à avoir des illusions quant à leurs directions faillies, progressent un peu.

Prenons par exemple le dernier billet de ton pote Daniel Gluckstein, très fort dans son genre ce renégat !

Dans ce billet intitulé "tendre vers un but identique" où il déglingue ses petits copains, facile, l'éditorialiste de ton journal nous informe lui, que son but unique est inconditionnellement de protéger Macron. Nul part dans cet édito il ne mentionne l'idée de dégager l’énergumène :

"Leur « but identique » serait-il de chasser ce gouvernement pour y substituer un autre gouvernement et une autre politique ?" interroge-t-il faussement innocemment !

Note bien camarade Barnum, comme tout le monde dans les hautes sphères du mouvement ouvrier, la direction du POID se limite au maximum, à vouloir chasser le gouvernement, pas celui qui fait les gouvernements.

Mais ce programme maximum ( au cas où il y aurait révolution ) n'est là que pour amuser la galerie, la véritable ligne de Gluckstein est exprimée ici :

"... il est un « but identique » que, dans leur grande majorité, les travailleurs partagent : défendre leurs régimes de retraite, empêcher la réforme par points..."

C'est tout ! La direction du POID se range à l'avis de la direction FO. Elle se contente d'un programme minimum. Et au nom de ce programme minimum, ce but identique, elle appelle à la mobilisation unie :

"... La grève ouvrière unie sur ces mots d’ordre peut imposer au gouvernement le retrait de son projet. Travailleurs et militants de toutes tendances, travaillons ensemble à la préparer..."

Comme tu le vois on est loin du programme de transition, on est loin très loin du trotskysme. Comme le disait Trotsky :

"...La social-démocratie classique, qui développa son action à l'époque où le capitalisme était progressiste, divisait son programme en deux parties indépendantes l'une de l'autre : le programme minimum, qui se limitait à des réformes dans le cadre de la société bourgeoise, et le programme maximum, qui promettait pour un avenir indéterminé le remplacement du capitalisme par le socialisme. Entre le programme minimum et le programme maximum, il n'y avait aucun pont. La social-démocratie n'a pas besoin de ce pont, car de socialisme, elle ne parle que les jours de fête..."

Tu veux être moderne camarade Barnum, extrapole ce passage de notre programme révolutionnaire, et écrit aujourd'hui:

Le trotskysme à la sauce Gluckstein, qui développe son action à l'époque où le capitalisme n'est plus du tout progressiste, divise son programme en deux parties indépendantes l'une de l'autre : le programme minimum, qui se limite à des réformes dans le cadre de la société bourgeoise, et le programme maximum, qui promet pour un avenir indéterminé le remplacement du capitalisme par le socialisme.

Entre le programme minimum et le programme maximum, il n'y a aucun pont.

Gluckstein n'a pas besoin de ce pont, car de socialisme, il ne parle que les jours de fête.

Et encore non sans confusion, avec cette histoire d'une Constituante, devant inexorablement déboucher sur "une authentique République démocratique", "un gouvernement défendant les seuls intérêts des travailleurs".

Ah camarade Barnum, il te faut un solide estomac pour supporter une telle bouillie de chat !






Eninel
Eninel

Messages : 1101
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Qui pour incarner un direction à la classe - Page 5 Empty Re: Qui pour incarner un direction à la classe

Message  barnum le Sam 4 Mai - 17:26

Je constate que quelques semaines de repos ne t'ont vraiment pas aidé à retrouver une clairvoyance politique !!
Tu mélanges tout !!
Le POID combat pour en finir avec Macron ET mettre à bas la Cinquième république et l'Union européenne!!! Beaucoup se contentent de quémander à Macron sa démission, pour le remplacer par quoi, par qui ?? Le POID combat quant à lui pour un Gouvernement ouvrier, qui est donc loin, à l'étape actuelle, d'être "un but unique"... C'est pour cette raison qu'il propose une Assemblée constituante souveraine, par une élection ouverte aux travailleurs immigrés et aux jeunes de 16-17 ans, à la proportionnelle intégrale, élection au cours de laquelle, l'agitation (et pas seulement une propagande!) pour un Gouvernement ouvrier pourrait pleinement se développer !
Quant au fameux "but unique", il pourrait être immédiatement celui de la défense des retraites et des régimes spéciaux, donc celui de la grève générale ouvrière (pour laquelle combattent déjà les centaines de Comités pour l'unité), qui, par sa réalisation, chasserait immédiatement Macron (c'est d'ailleurs pour cette raison que les directions syndicales et les partis politiques sont vent debout CONTRE et attendent tous 2022 !).

Les choses sont donc claires et d'ailleurs la politique complice des directions syndicales amène les gilets jaunes, avec ou sans les black blocs, à prendre eux-mêmes en charge aujourd'hui les revendications des personnels hospitaliers et celles des personnels des aéroports parisiens ("non à la privatisation")....serait-ce un tournant ?

barnum

Messages : 912
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Qui pour incarner un direction à la classe - Page 5 Empty Re: Qui pour incarner un direction à la classe

Message  barnum le Ven 24 Mai - 9:28

TROTSKY:

"Le fasciste Strasser dit que 95% du peuple ont intérêt à la révolution et que, par conséquent, il s'agit d'une révolution populaire, mais non de classe. Thaelmann reprend la même chanson.
En fait, pourtant, l'ouvrier communiste devrait dire à l'ouvrier fasciste : Oui, bien sûr, 95%, sinon 98%, de la population sont exploités par le capital financier. Mais cette exploitation est organisée hiérarchiquement: exploiteurs, sous-exploiteurs, exploiteurs de troisième classe, etc. C'est seulement au moyen de cette gradation que les sur-exploiteurs maintiennent en servitude la majorité de la nation.
Pour que la nation puisse effectivement se reconstituer autour d'un nouvel axe de classe, elle doit se reconstruire idéologiquement, et ce n'est réalisable que si le prolétariat, loin de se laisser absorber par "le peuple", par "la nation", développe son programme particulier de révolution prolétarienne et contraint la petite bourgeoisie à choisir entre les deux régimes.
Le mot d'ordre d'une révolution populaire est une berceuse lénifiante pour la petite bourgeoisie comme pour les larges masses ouvrières; il les engage à se résigner à la structure bourgeoise hiérarchisée du "peuple" et ralentit leur émancipation.
En Allemagne, dans les conditions actuelles, ce mot d'ordre d'une révolution populaire efface toute démarcation idéologique entre le marxisme et le fascisme, réconcilie une partie des ouvriers et la petite bourgeoisie avec l'idéologie fasciste, leur permettant de penser qu'il n'est pas nécessaire de faire un choix puisque, d'un côté comme de l'autre, il s'agit de révolution populaire.
Ces révolutionnaires à la manque, chaque fois qu'ils se heurtent à un ennemi sérieux, songent avant tout à s'accommoder de lui, à se parer de ses couleurs et à conquérir les masses, non par la lutte révolutionnaire, mais par quelque truc ingénieux.
Ignominieuse façon, vraiment, de poser la question !"

barnum

Messages : 912
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Qui pour incarner un direction à la classe - Page 5 Empty Re: Qui pour incarner un direction à la classe

Message  Eninel le Ven 24 Mai - 18:34

barnum a écrit:TROTSKY:


En préalable de ce qui suit, je te recommande quand même de citer les références à tes citations, simple politesse d'usage et de confort de lecture.

Admettons que ce texte de Trotsky existe, en quoi cela change quoi que ce soit à la situation politique dans le pays ?

Le mouvement ouvrier des gilets jaunes défile chaque samedi sous le drapeau tricolore, il se croit mouvement populaire, et d'ailleurs on lui martèle bien cette idée à l'esprit, mais voilà le marxisme nous permet de comprendre qu'il n'est pas d'essence populaire mais ouvrier.

La composition sociale est majoritairement salarié, les revendications sont fondamentalement en défense de la classe ouvrière, jusqu'à un certain point les chefs autoproclamés sont eux aussi des salariés ( tendance anarchiste ), cela suffit pour caractériser ce mouvement de mouvement de classe.

Trotsky écrit justement que :

"...Pour que la nation puisse effectivement se reconstituer autour d'un nouvel axe de classe, elle doit se reconstruire idéologiquement, et ce n'est réalisable que si le prolétariat, loin de se laisser absorber par "le peuple", par "la nation", développe son programme particulier de révolution prolétarienne et contraint la petite bourgeoisie à choisir entre les deux régimes..."

Lorsque Trotsky parle du prolétariat en général, selon lequel celui ci doit développer son programme particulier de révolution prolétarienne, il parle de la direction du prolétariat, d'une avant garde devant lui ouvrir une perspective politique et historique.

Et le hic vois-tu c'est qu'aucune de ces direction n'assume cette besogne. Vous même en rechignant à parler ouvertement de dictature du prolétariat et de socialisme, avec votre histoire de Constituante en tant qu'alfa et oméga d'une politique de renégats du trotskysme, vous contraignez le prolétariat à subir les assauts idéologiques des partis bourgeois "populaires".

Il a absolument vrai que non seulement la petite bourgeoisie, mais le prolétariat également, actuellement absorbent les fadaises des populistes avec leur "peuple" et leur "nation".

Ceux qui renient le marxisme en porte l'entière responsabilité.

Le mot d'ordre d'une révolution populaire est une berceuse lénifiante pour la petite bourgeoisie comme pour les larges masses ouvrières; il les engage à se résigner à la structure bourgeoise hiérarchisée du "peuple" et ralentit leur émancipation.

La politique du moment des directions du PS, PCF, NPA, LO, POI et POID ( les syndicats de classe qu'ils contrôlent ), ralentit l'émancipation du prolétariat. Heureusement il ne l' annihile pas. C'est bien là le principal.

Ces révolutionnaires à la manque, chaque fois qu'ils se heurtent à un ennemi sérieux, songent avant tout à s'accommoder de lui, à se parer de ses couleurs et à conquérir les masses, non par la lutte révolutionnaire, mais par quelque truc ingénieux.

Certes au POID on en a inventé des trucs ingénieux depuis trente ans ! What a Face lol!
Eninel
Eninel

Messages : 1101
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Qui pour incarner un direction à la classe - Page 5 Empty Re: Qui pour incarner un direction à la classe

Message  barnum le Ven 24 Mai - 19:13

Touché !
Vraiment rien d'une révolution prolétarienne, pas la classe ouvrière en mouvement, pas la jeunesse, pas les fonctionnaires....Rien contre les patrons et l'exploitation capitaliste, respect des institutions de la Cinquième république, etc....
Donc effectivement une révolte populaire, toujours en cours, initiée par la petite bourgeoisie (avec ses drapeaux versaillais)et agrégeant avec elle nombre de retraités, de femmes seules avec enfants, de salariés isolés et déclassés... Ce que le POID a clairement analysé et pratiquement lui seul!
Le POID et les centaines de comités pour l'unité, dans le cadre de leur combat pour la grève général ouvrière, ouvrent la perspective d'une montée nationale en masse à Paris en septembre contre "la mère des réformes"selon Macron, à savoir la contre-réforme des retraites ( pour l'instant, en paroles, CGT, CGT-FO, SUD, disent être contre la retraite par points et la remise en cause des régimes spéciaux), projet que E.Philippe ( s'il est toujours là!) doit présenter publiquement en Juillet.

barnum

Messages : 912
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Qui pour incarner un direction à la classe - Page 5 Empty Re: Qui pour incarner un direction à la classe

Message  Eninel le Mar 20 Aoû - 16:17

barnum a écrit:Touché !

Donc effectivement une révolte populaire, toujours en cours, initiée par la petite bourgeoisie (avec ses drapeaux versaillais)et agrégeant avec elle nombre de retraités, de femmes seules avec enfants, de salariés isolés et déclassés.

Révolte "populaire" le mouvement ouvrier révolutionnaire des gilets jaunes ? absolument pas !

Prémisse d'une révolution bourgeoise contre une bourgeoisie !

D'ailleurs, ce mouvement, cette révolution balbutiante, n'a pas été initiée par la petite bourgeoisie, mais par la bourgeoisie, au moins une partie d'elle.

Vous étiez les premiers en novembre à montrer que c'était des partis comme le RN, ou celui de Dupont la joie, qui étaient les initiateurs et animateurs du mouvement.

Vous êtes bien à présent de faire porter le chapeau à la petite bourgeoisie.

Ce mouvement ayant à sa tête des partis bourgeois ( ne pas oublier d'ailleurs la FI ), a immédiatement entraîné derrière lui, cette des petits bourgeois, mais aussi beaucoup, beaucoup de salariés des catégories laborieuses.

A tel point cette partie du prolétariat a-t-elle été dès le départ omniprésente dans les gilets jaunes, qu'immédiatement elle lui a donné un caractère de classe, en mettant en avant les revendications de justice fiscale et sociale.

Ce mouvement ouvrier révolutionnaire était à direction bourgeoise au début, mais vue la tournure des événements ( par exemple le 02 décembre et le saccage de l'Arc de Triomphe ), ces partis se sont vite retirés, et à leur place, ce sont des petits bourgeois, des anarchistes qui ont pris la direction des opérations.

Et à priori, les "drapeaux versaillais" laissent de marbre les anarchistes.
Eninel
Eninel

Messages : 1101
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Qui pour incarner un direction à la classe - Page 5 Empty Re: Qui pour incarner un direction à la classe

Message  barnum le Mar 20 Aoû - 18:44

Quel galimatias !! Voilà ce qui se passe quand on perd toute boussole politique et qu'on mélange allègrement classe bourgeoise, classe petite-bourgeoise, classe ouvrière ( la seule réellement et totalement absente en tant que classe, sans parler de la jeunesse qui, en général, accompagne cette dernière... d'ailleurs le patronat comme l'exploitation capitaliste ne furent à aucun moment dans le collimateur !!)

barnum

Messages : 912
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Qui pour incarner un direction à la classe - Page 5 Empty Re: Qui pour incarner un direction à la classe

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum