Qui pour incarner un direction à la classe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Qui pour incarner un direction à la classe

Message  thanatos le Lun 25 Sep - 21:50

on constate bcp de mécontentement. les gens sont revoltés ils "grognent"
comment transformer ce mécontentement en direction politique revolutionnaire
que faire ?

thanatos

Messages : 2
Date d'inscription : 22/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui pour incarner un direction à la classe

Message  barnum le Mar 26 Sep - 9:34

Avoir une politique de classe claire et nette: "DEHORS MACRON, SES ORDONNANCES ET SON GOUVERNEMENT"!

"Pas un jour ne passe sans l’annonce, par le gouvernement Macron-Philippe, de nouvelles attaques contre les travailleurs et la jeunesse.

Appliquant les directives de l’Union européenne, le gouvernement organise avec ses ordonnances la destruction du Code du travail. Il prépare le dynamitage de la Sécurité sociale par la suppression des cotisations de l’assurance maladie. Il annonce la fin des retraites par répartition et de l’assurance chômage. Il réduit à la misère des dizaines de milliers de travailleurs en supprimant les contrats aidés, interdisant l’accès au CDI. Des dizaines de milliers d’agriculteurs sont acculés à la ruine tandis que la jeunesse est vouée à la précarité. Les services publics et les collectivités territoriales sont asphyxiés.

Dans le même temps, il supprime l’impôt sur la fortune et les dividendes versés aux actionnaires des entreprises du CAC40 atteignent des sommets.

Le gouvernement Macron-Philippe, minoritaire et illégitime, gouverne pour sa classe, celle des capitalistes.

Pour cela (et pour aller vite), il utilise avec les ordonnances, l’arsenal antidémocratique de la Constitution de la Ve République. Avant lui le général de Gaulle les avait utilisées en 1967 pour s’attaquer à la Sécurité sociale. Quelques mois après, la grève générale de mai-juin 1968 éclatait aux cris de « À bas les ordonnances ! », « De Gaulle, 10 ans, ça suffit ! »

Faut-il laisser Macron transformer les droits des travailleurs et de la jeunesse en un champ de ruines ? Au nom des règles et du calendrier institutionnel, faut-il laisser ce gouvernement faire son travail destructeur jusqu’en 2022 ? Impossible ! Les travailleurs

et les jeunes ne peuvent attendre. C’est maintenant que doit s’engager le combat uni pour y mettre fin en chassant le gouvernement Macron- Philippe.

Le 12 septembre, par des grèves et des manifestations puissantes, des centaines de milliers de travailleurs ont affirmé, par la lutte des classes, une même exigence : « Retrait des ordonnances ! »

Jour après jour grandit l’aspiration à l’unité des travailleurs et des organisations pour en finir, et au plus vite, avec ce gouvernement et sa politique.

Unité pour en finir avec les ordonnances et toutes les mesures anti-ouvrières du gouvernement !

Unité pour chasser le gouvernement Macron-Philippe !

Unité pour rompre avec l’Union européenne et la Ve République !

Unité pour l’Assemblée constituante redonnant la parole au peuple et ouvrant la voie à un gouvernement de défense de la classe ouvrière et de la jeunesse !

Le Mouvement pour la rupture avec l’Union européenne et la Ve République* appelle les travailleurs actifs et retraités, les jeunes, les chômeurs, les militants (politiques ou syndicaux), les élus… partageant ces exigences à signer cet appel et à s’organiser dans les entreprises, les services, les localités, les quartiers en comité pour l’unité pour chasser le gouvernement Macron-Philippe et à préparer la conférence nationale des délégués des comités constitués."

________

* Le Mouvement pour la rupture avec l’Union européenne et la Ve République a décidé de répondre favorablement à l’appel lancé par des militants ouvriers allemands, italiens, français à tenir une conférence ouvrière européenne « Pour l’union libre des peuples et des travailleurs de toute l’Europe, sans frontières, ni restrictions ; pour une Europe des droit ouvriers et de la démocratie ; pour rompre avec l’Union européenne, Maastricht et les diktats de la Banque centrale européenne ».


barnum

Messages : 288
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui pour incarner un direction à la classe

Message  barnum le Ven 10 Nov - 14:34

Nul devoir ne s’impose au riche… »
TT113 Une, Ce 6 novembre, les médias font mine de découvrir l’ampleur de l’évasion fiscale : 350 milliards d’euros, nous dit-on, soustraits chaque année aux finances des États, dont 20 milliards pour la France (et 120 milliards pour l’Union européenne). Et chacun de s’indigner…

Pure hypocrisie.

On s’étonne que la reine d’Angleterre, Nike, Apple, Facebook, Dassault, ou Lewis Hamilton « planquent » leur fortune dans des paradis offshore ?

Allons donc ! Comme si cela n’avait pas été préparé soigneusement. Comme si, depuis trente ans, une avalanche de mesures de déréglementation – du FMI, de l’Union européenne, des États capitalistes les plus puissants – n’avait pas instauré « la libre circulation des capitaux », autrement dit : la libre évasion !

« Nous ne tolérons aucun comportement illégal », affirme le cabinet Appleby mis en cause par ces révélations. C’est possible : les capitalistes et les spéculateurs qui font la loi savent rendre légales les magouilles jusque-là illégales.

Mais mesure-t-on ce que représentent 20 milliards d’euros pour la France ?

C’est l’équivalent du salaire de 400 000 à 500 000 instituteurs, infirmières, postiers. Besoin criant pourtant, mais… rien ne doit s’opposer au sacro-saint droit à la spéculation, donc à l’évasion fiscale !

Vieilles pourtant de près de cent cinquante ans, combien actuelles nous paraissent ces paroles de L’Internationale : « L’État opprime et la loi triche, l’impôt saigne le malheureux, nul devoir ne s’impose au riche, le droit du pauvre est un mot creux. »

Alors, que faire ?

Le Parti socialiste appelle Macron à « ne pas relâcher l’effort ». Le Parti communiste français propose la convocation d’une « Cop fiscale mondiale », c’est-à-dire une réunion de tous les chefs d’État pour agir en commun contre l’évasion fiscale. Mélenchon demande au président de la République et au Premier ministre « combien de temps ils comptent supporter le pillage qui est en cours dans notre pays ? ».

N’est-ce pas pure illusion que de demander aux gouvernements qui instaurent les lois d’évasion fiscale de lutter contre elles ? Comme si ces gouvernements de la classe capitaliste, ces gouvernements des riches allaient lutter contre les exactions des riches !

Un gouvernement ouvrier saura prendre les mesures énergiques qui s’imposent : en confisquant les avoirs des banques, en bloquant les capitaux, en interdisant leur libre circulation et en affectant ces sommes gigantesques à la création des logements sociaux indispensables pour des millions de mal-logés, au rétablissement de la Sécurité sociale fondée sur le salaire différé, à la réouverture des 700 maternités fermées dans ce pays depuis quinze ans, des classes dans les écoles et des lits et services dans les hôpitaux.

Confisquer les milliards de l’évasion fiscale pour les besoins du peuple travailleur et de la jeunesse : c’est possible, à condition que s’établisse une démocratie pour les pauvres et non pour les riches, à condition de rompre avec la dictature de la classe capitaliste et ses instruments, l’Union européenne et la Ve République.

Tel est le combat du POID.

barnum

Messages : 288
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui pour incarner un direction à la classe

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum