Royaume-Uni

Page 1 sur 12 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Royaume-Uni

Message  sylvestre le Mer 23 Juin - 9:59

http://www.rue89.com/2010/06/22/lenglish-defence-league-en-guerre-contre-lislam-155857

L'English Defence League, en guerre contre l'islam




Par Marc Beaugé | Les Inrocks | 22/06/2010 | 11H13








(De Newcastle) Ils veulent sauver leur pays du
péril islamiste à coups de bastons et de défilés. Un an après leur
apparition, les extrémistes de l'English Defence League déferlent sur
l'Angleterre.
Ils veulent qu'on picole avec eux et ils insistent. « Allez, le
Français, prends ton verre », lancent-ils alors qu'une commande de plus
atterrit sur la table.
Ils sont quatre, avachis dans leur fauteuil, les yeux un peu rouges.
Ils appartiennent à l'English Defence League, ils en sont même des
leaders. Cela ne les empêche pas de passer le vendredi soir dans un
hôtel bas de gamme de la banlieue de Newcastle. A la table voisine, on
fête un enterrement de vie de garçon. Le futur marié a une tétine dans
la bouche et une couche sur les fesses.
« Défendre notre pays contre les monstruosités islamistes »


Depuis sa création il y a un an, l'English Defence League a défilé
dans la plupart des grandes villes anglaises. Demain, elle sera à
Newcastle, dans le Nord du pays. Steve, le plus bavard de toute la
table :
« Ça va être fendard. On ne sait jamais combien de gars
vont venir. Mais il y a toujours du monde pour se marrer et défendre
une bonne cause ! »
L'English Defence League ne délivre pas de carte de membre, ne se
présente pas aux élections. Elle recrute sur Facebook puis s'empare de
la rue, toujours de la même façon : elle envahit le centre-ville, met
le boxon, fait le coup de poing avant de marteler son message. Steve,
de plus en plus agité, résume :
« Nous aimons notre pays et voulons le défendre contre
les monstruosités islamistes, nous sommes prêts à nous battre pour ça !
Mais attention, hein, nous ne sommes pas des racistes. Nous ne
détestons pas tous les musulmans, simplement les extrémistes. Les
autres sont nos amis ! »
Il a l'air de trouver la blague bien bonne. Il rigole. A moins que ce ne soit le futur marié qui l'amuse…
Une nouvelle division de l'English Defence League par semaine



Samedi 29 mai, 10h30. Devant la gare, ça s'agite déjà. Ils sont une
cinquantaine, tassés dans un minuscule pub accolé à un magasin de
sandwichs. Ils sont arrivés les premiers et n'ont visiblement pas
beaucoup dormi. Sur leurs sweats à capuche noirs, au dessous d'une
croix de Saint-Georges, on peut lire « English Defence League,
Manchester division ».
A travers toute l'Angleterre et jusqu'en Ecosse et au pays de
Galles, l'English Defence League compte une centaine de divisions. Il
s'en crée une chaque semaine en ce moment et les sympathisants se
bousculent. Ils sont plus de 50 000 à s'être manifestés via Facebook.
Pour participer à une action, les plus motivés traversent le pays en
voiture ou prennent un train à l'aube, à leurs frais. Les gars de Wigan
et Bolton viennent d'ailleurs d'arriver à Newcastle.
A peine sortis de la gare, ils envahissent la chaussée et, déjà,
beuglent à la gloire de l'EDL. Les flics, en armure anti-émeute,
observent. Depuis plusieurs jours, ils ont prévenu les habitants de
Newcastle que la journée serait chaude et ont conseillé aux chauffeurs
de taxi, surtout ceux d'origine étrangère, d'éviter le centre-ville.
Ils appliquent leur tactique habituelle et forment un cordon
hermétique autour du cortège pour empêcher tout contact avec la
population locale. Mais à quelques mètres de la gare, dans une ruelle
bordée par un Starbucks et un Costa Coffee, quelques types échappés du
groupe se ruent déjà sur un gamin d'une vingtaine d'années, militant
d'extrême gauche. Il encaisse plusieurs coups et tombe au sol. Les
uniformes débarquent enfin, les gars de l'EDL cavalent. La police ne
les rattrapera pas.
L'EDL recrute dans les stades de foot



L'English Defence League court vite et frappe fort. Trois semaines
plus tôt, une dizaine de manifestants ont été interpellés dans la
petite ville d'Aylesbury, dans le Sud-Est de l'Angleterre, pour
violence et port d'armes prohibées.
En janvier dernier, à Stoke, il y avait eu 70 arrestations, et 90
quelques mois plus tôt à Birmingham. Pour s'être barricadés sur le toit
d'une mosquée dans la petite ville de Dudley, deux hommes, devenus des
martyrs, viennent de passer plusieurs semaines en prison.
Les types de l'English Defence League sont entraînés. Ils n'arrivent
pas là par le militantisme ou le syndicalisme mais sortent des stades
de football. C'est même le socle du mouvement.
Lancée par un groupe de supporters de Luton, l'EDL a rapidement pris
de l'ampleur en recrutant parmi les clubs de Londres puis de tout le
pays. Pour s'assurer d'une forte mobilisation, la League organisa les
premières manifestations à proximité des stades les jours de match.
Aujourd'hui, les réseaux de communication des supporters, leurs
sites Internet et leurs fanzines facilitent l'organisation des
rassemblements de l'EDL. Des minibus, habituellement utilisés pour
suivre l'équipe en déplacement, permettent aux militants de s'y rendre
en masse.
Dans les manifestations de l'EDL comme dans les stades anglais, les
membres du noyau dur sont des hommes blancs. Le plus souvent issus de
la « working class », ils ont entre 20 et 40 ans et sont dans la force
de l'âge : un point crucial pour l'EDL :
« On ne va pas se voiler la face, on a besoin de gros
bras, de types prêts à cogner contre les extrémistes musulmans ou des
policiers. L'intimidation physique fait partie du jeu. »
L'adhésion massive de soldats de la Royal Army est une bonne nouvelle pour l'EDL.
« Nous ne voulons pas vivre sous la charia »



Il est 14 heures. Sous la pluie, le cortège s'élance. Ils sont
presque 2 000 et déambulent au pas de charge dans le centre-ville de
Newcastle. Certains courent presque. Les chants à la gloire de l'EDL,
calqués sur ceux des supporters de football, sont de plus en plus
intenses. Sur le bas-côté, les passants s'arrêtent, stupéfaits. Le
parcours balisé par la police est vite digéré.
Après un quart d'heure de défilé, le cortège arrive en bas de la
place Bigg-Market, entourée de barrières et déserte. La police a fermé
les magasins et les pubs. Les gars de l'EDL sont chez eux et veulent
que ça se sache. Ils accrochent leurs couleurs, le blanc et le rouge,
aux quatre coins de la place. Ronds comme des queues de pelle, certains
se lancent dans un curieux pogo et s'écrasent contre les rideaux de fer
des magasins clos. On aperçoit Steve, un peu en retrait, avec les
autres leaders du mouvement.
La récréation dure dix minutes. Sur une petite estrade plantée au
milieu de la foule, un homme s'avance. Malgré sa capuche et une sorte
de masque antipollution, la foule a reconnu Tommy Robinson, le
fondateur de l'EDL. Il prend le micro sous les clameurs :
« Nous sommes ici aujourd'hui en tant que membres,
fiers, de l'English Defence League, commence-t-il. Nous fêterons notre
premier anniversaire dans quelques jours. Nous sommes jeunes mais nous
sommes expérimentés et de plus en plus nombreux. Sentez cette force.
Ayez confiance les uns en les autres. Vous faites partie d'un mouvement
programmé pour sauver notre pays. »
L'ovation dure plusieurs secondes. Puis Tommy Robinson passe aux choses sérieuses :
« Nous en avons assez. Les intégristes musulmans ont
exploité notre tolérance et notre générosité. Nous ne voulons pas vivre
sous la charia. Jamais nous ne laisserons ces extrémistes détruire
notre pays. »
Officiellement, l'EDL est non raciste. Officiellement seulement.



En public, l'EDL ne stigmatise pas les musulmans dans leur ensemble,
elle vise les intégristes, surfe sur les peurs dans un pays qui a raté
dans les grandes largeurs l'intégration de sa communauté musulmane. Les
leaders martèlent que les attentats de juillet 2005 dans le métro londonien
on fait 56 morts. Souvent, ils prophétisent l'instauration de la charia
et l'islamisation du pays avant 2040 si personne ne fait rien. Ils se
défendent d'être racistes et poussent en première ligne des
manifestations les quelques Noirs ou Indiens du mouvement. Ils ont
nommé un sikh porte-parole.
En gage de leur ouverture d'esprit, ils rappellent aussi qu'il
existe une division « femmes » et une division « homosexuels » dans le
mouvement. Un jour, devant les caméras, un petit groupe a même tenté,
symboliquement, de brûler un drapeau nazi. Mais celui-ci a longtemps
refusé de se consumer et il a fallu sortir un bidon d'essence.
Sur le terrain, le discours officiel ne tient pas. Parmi les
manifestants, on identifie régulièrement des skinheads et des membres
de groupuscules d'extrême droite comme Combat 18 ou British Freedom
Fighters. Des figures du British National Party, premier parti
d'extrême droite dans le pays, jouent un rôle important dans
l'organisation du mouvement. Un hooligan gallois, condamné il y a
quelques années pour avoir poignardé deux supporters de Manchester
United, a même contribué à sa formation.
Des violences entre l'EDL et des musulmans pourraient éclater



Nick Lowles, éditeur de la très documentée revue antifasciste Searchlight, prévient :
« Nous sommes en train d'assister à un regroupement de
tous les mouvements d'extrême droite du pays, des plus importants au
plus embryonnaires.
C'est un phénomène nouveau et inquiétant. Depuis les
années 1970, aucun mouvement d'extrême droite n'avait pris une telle
ampleur en Angleterre. Aujourd'hui, il suffirait d'un seul affrontement
grave entre les militants de l'EDL et des musulmans pour que des
violences éclatent à travers tout le pays. »
Il n'aura pas lieu à Newcastle ce jour-là. Mais bientôt, l'EDL
filera à Bradford puis à Tower Hamlets, des villes ciblées pour leurs
très importantes communautés musulmanes. Le Premier ministre David
Cameron redoute un été de violences. Il y a deux semaines, en urgence,
il a même fait transmettre une note sur le sujet à ses principaux
ministres.
Photo : des membres de l'English Defence League lors d'une manifestation à Aylesbury, le 1er mai (Eddie Keogh/Reuters)
En partenariat avec LesInrocks.com
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Royaume-Uni

Message  sylvestre le Ven 25 Juin - 10:45



http://www.lesechos.fr/info/inter/020622355648-l-equite-des-sacrifices-demandes-aux-britanniques-souleve-des-questions.htm

L'équité des sacrifices demandés aux Britanniques soulève des questions




[ 23/06/10 - 01H00 - Les Echos - actualisé à 00:36:35

]
Le chancelier de l'Echiquier George Osborne estime avoir présenté un
budget « progressiste ». Mais à l'image des protestations à Westminster
que ce passage de son discours a soulevées, tout le monde ne le voit
pas ainsi.



Sur le même sujet

Grande-Bretagne : George Osborne lève le voile sur son « budget inévitable »
Le rebond de l'économie potentiellement fragilisé


Le chancelier de l'Echiquier George Osborne estime avoir présenté un budget « progressiste »
parce que l'effort qui est demandé aux plus riches est plus important
en montants absolus et en pourcentage de leurs revenus, a-t-il plaidé.
Mais à l'image des protestations à Westminster que ce passage de son
discours a soulevé, tout le monde n'est pas d'accord. Ce point crucial
qui déterminera la solidité de la coalition entre les
libéraux-démocrates et les conservateurs va être passé au peigne fin
dans les semaines à venir par les experts, qui doivent digérer les
nouvelles annoncées hier. L'Institute for Fiscal Studies, un think
tank, doit faire le point sur le sujet aujourd'hui. Il faudra en fait
attendre le 20 octobre prochain et la revue des dépenses publiques pour
avoir une image complète : c'est à cette date que devraient être
révélées tous les postes de dépenses supprimés dans les services
publics et l'administration (55 % du budget environ) et dans les
prestations sociales (28 % du total, chiffres cités par « The
Economist » ).
Un des points clefs de
ce débat sera de déterminer l'impact de la hausse de la TVA, un impôt «
régressif » socialement puisque les plus pauvres dépensent une plus
grande partie de leurs revenus. Un autre élément à prendre en compte
sera l'impact de la réduction des services publics sur le train de vie
des moins favorisés, qui en sont plus dépendants. Le bras droit de
George Osborne libéral-démocrate, Danny Alexander, a reconnu à la BBC
que cet élément n'avait pas été pris en compte dans les graphiques de
contribution par niveau de revenus.
Un déni de réalité

Des mesures sociales ont été annoncées. L'indexation des progressions des
retraites d'Etat va changer et être plus favorable. Le seuil des
salaires exemptés d'impôts
sur les revenus est relevé et le gel des salaires de la fonction
publique ne concerne pas ceux qui gagnent moins de 21.000 livres par
an.
Mais il n'y a aucun doute que les sacrifices demandés seront douloureux et affecteront les plus pauvres
particulièrement. Selon le «Financial Times », des centaines de
milliers d'emplois de la fonction publique sont menacés. Le budget des
administrations hors le système national de santé va être réduit de 25
% en moyenne d'ici à cinq ans, ce qui est colossal, et les prestations
sociales vont être réduites de 11 milliards de livres annuellement. On
sait déjà que les allocations pour les personnes handicapées
-11 milliards par an -devront être validées par un médecin d'ici à 2013
et que la date à laquelle un parent vivant seul devra retourner au
travail sera avancée. Les allocations logements seront abaissées, les
allocations enfants rognées. Pour le gouvernement, « juste » veut
également dire que personne ne doit peser sur l'Etat s'il a la
possibilité de s'assumer seul, une définition derrière laquelle la
gauche voit un déni de réalité. Dans cette cure d'austérité, même la
reine est mise à contribution l'argent que lui versent les
contribuables pour ses frais de représentation sera gelé à 7,9 millions de livres.
N. M., Les Echos

avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Royaume-Uni

Message  sylvestre le Mer 30 Juin - 15:19

http://fr.reuters.com/article/frEuroRpt/idFRLDE65T18F20100630

GB - Un syndicat des transports appelle à la grève généralisée

LONDRES 30 juin (Reuters) - Le chef d'un syndicat d'employés des transports britanniques a appelé mercredi à des "grèves généralisées" pour protester contre les mesures d'austérité du nouveau gouvernement de coalition dirigé par le conservateur David Cameron.

"Il va falloir des actions de grève générale et coordonnée dans l'ensemble des secteurs public et privé pour faire cesser leur attaque brutale sur l'emploi, le niveau de vie et les services publics", a dit Bob Crow, qui dirige le syndicat RMT regroupant les employés des chemins de fer, du secteur maritime et des transports.

Le RMT revendique plus de 80.000 membres et affirme être la centrale syndicale dont les effectifs s'accroissent le plus rapidement en Grande-Bretagne.

Dans un discours, Bob Crow a estimé que les syndicats sont désormais confrontés à un défi de même ampleur que celui imposé par l'ancien Premier ministre Margaret Thatcher aux mineurs au début des années 80. (Paul Hoskins, Pierre Sérisier pour le service français, édité par Gilles Trequesser)
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Royaume-Uni

Message  sylvestre le Mar 7 Sep - 10:38

http://www.lemonde.fr/europe/article/2010/09/06/le-metro-londonien-lui-aussi-touche-par-des-greves_1407488_3214.html

Le métro londonien lui aussi touché par des grèves
06.09.10 | 15h21

Les agents de maintenance du métro londonien ont donné le coup d'envoi d'une série de mouvements sociaux qui risquent fort de paralyser le trafic dans les mois à venir, préviennent les syndicats. Deux cents salariés d'Alstom-Metro ont cessé le travail dimanche 5 septembre au soir sur les lignes Jubilee et Northern, ce qui a perturbé le service aux heures de pointe de la matinée, selon le syndicat Rail Maritime and Transport.

Dix mille adhérents du RMT et de TSSA, syndicats qui représentent les agents administratifs, devraient débrayer à leur tour en fin d'après-midi lundi pour une grève de vingt-aquatre heures. Le RMT proteste contre un projet de réduction des effectifs aux guichets et en station, qui prévoit 800 suppressions de postes. La direction du métro londonien (LU) a fait savoir que ces suppressions reflétaient la tendance des usagers à acheter leurs billets en ligne ou à des distributeurs automatiques plutôt qu'à des guichets.

Ils seront rejoints à 21 heures par les conducteurs de trains pour une nouvelle grève de vingt-quatre heures.

Les agents de maintenance doivent à nouveau cesser le travail le 2 octobre ainsi que les 1er et 27 novembre. Le RMT et le TSSA ont en outre lancé des appels à la grève conjoints pour le 3 octobre et les 2 et 28 novembre.

La mairie de Londres est néanmoins déterminée à ne pas laisser cette grève perturber le transport des Londoniens. Le plan de transports alternatifs prévoit ainsi cent bus supplémentaires, de nouvelles stations de taxis, et une augmentation du nombre de traversées de la Tamise. Des volontaires seront postés dans les stations de métro, de bus, et dans les gares pour informer les voyageurs et distribuer des plans.


avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Royaume-Uni

Message  sylvestre le Mar 21 Sep - 17:22

http://www.npa2009.org/content/grande-bretagne-une-coalition-contre-l%E2%80%99austerite

Grande-Bretagne. Une coalition contre l’austérité

JudithOrr_s.jpg

Judith Orr est une dirigeante du Socialist Workers Party (SWP) britannique. Nous l’avons interviewée lors de sa visite à l’Université d’été du NPA sur la situation en Grande-Bretagne après la constitution du nouveau gouvernement dominé par les conservateurs après treize ans de pouvoir travailliste.

Quel est l’état des luttes depuis les élections ?
Si l’on ne comptait que sur les directions syndicales, les perspectives seraient très sombres. Nous avons vu la principale confédération syndicale dire que nous ne pouvons pas avoir de manifestation contre l’austérité, que nous devons attendre mars de l’année prochaine, en 2011. Selon certains dirigeants syndicaux, il faut que les gens fassent l’expérience de l’austérité, parce qu’après ils seront en colère. Mais bien sûr, après six mois d’austérité, la colère peut se transformer en démoralisation. Donc il n’y a pas d’initiative nationale de la part des dirigeants syndicaux pour le moment. En revanche il existe des initiatives plus locales parties de la base : les travailleurs du métro de Londres vont être en grève en septembre, ainsi que les travailleurs de la poste.

Après Blair et Brown, le parti travailliste est-il discrédité ?
Avant les élections, un certain nombre de camarades pensaient que le parti travailliste était fini au niveau électoral du fait de la guerre en Irak, du néolibéralisme, etc. Mais on a pu voir que pendant les dernières semaines et les derniers jours avant les élections, beaucoup de gens se sont mis à dire qu’ils allaient voter travailliste, parce que la perspective d’un gouvernement des conservateurs était trop affreuse pour beaucoup de travailleurs. Et quand la coalition a été annoncée, des milliers de gens ont adhéré au parti travailliste.

Qu’en est-il de l’extrême droite ?
Le British National Party n’a pas avancé comme il le souhaitait lors des dernières élections. Il y a des tensions au sein du BNP. Mais ils ont tout de même obtenu 500 000 voix dans le pays, un gros score pour une organisation fasciste, ils sont toujours un danger. L’autre événement important durant les douze derniers mois, c’est l’émergence d’une nouvelle organisation, l’English Defence League. Elle a des liens avec le BNP dont plusieurs dirigeants participent au noyau de l’EDL en tant qu’individus. Mais l’EDL attire des hooligans, des racistes en général qui veulent se battre physiquement dans la rue. Le SWP a été au cœur des mobilisations de Unite Against Fascism, qui est la principale organisation nationale de mobilisation antifasciste. Quand l’EDL appelle à une mobilisation pour protester contre la construction d’une mosquée, nous appelons à défendre la mosquée, à montrer qu’il s’agit d’une ville multiculturelle.

Dans quelles autres campagnes le SWP joue-t-il un rôle ?
En réponse à la crise, nous nous sommes engagés dans une initiative qui s’appelle Right to Work (« Droit au travail »), qui a été lancée il y a plus d’un an lors d’une conférence rassemblant plus de 800 personnes – différents syndicats, des groupes de retraités, des groupes étudiants – et nous avons eu de nombreuses conférences depuis. L’idée est d’avoir un point focal national pour des campagnes qui affrontent le gouvernement, contre les mesures d’austérité. Right to Work appelle à une manifestation lors du congrès du parti conservateur le 3 octobre, avec le slogan que nous connaissons tous : « Nous ne paierons pas leur crise ! »

Les militants britanniques suivent-ils ce qui se passe dans d’autres pays ? Quelles possibilités de collaboration internationales vois-tu ?
Les événements en Grèce ces derniers mois ont été les plus exaltants. Des militants, des syndicalistes ont fait des tournées en Grande-Bretagne, ont parlé au cours de réunions de Right to Work et du SWP. C’était fantastique, cette impression que les gens n’acceptent pas passivement ce que les agences de notation et le FMI voulaient leur imposer. Nous suivons le mouvement contre la réforme des retraites en France, et nous essayons de faire connaître ces luttes à la classe ouvrière britannique, parce que nous avons besoin d’avoir conscience qu’il ne s’agit pas simplement d’un problème national. Face au discours de la classe dominante nous devons dire : « Non, nous ne voulons pas rendre la Grande-Bretagne compétitive, et nous ne voulons pas rivaliser avec d’autres travailleurs en France, en Allemagne ou en Grèce ». Avoir des réponses plus coordonnées à la crise au niveau international serait un excellent développement.
Propos recueillis par Sylvestre Jaffard

avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Royaume-Uni

Message  sylvestre le Ven 24 Sep - 11:34

Vaut mieux pas trop plaisanter quand on est musulman....


http://www.lejdd.fr/Societe/Religion/Depeches/Le-complot-contre-le-pape-n-etait-qu-une-blague-221296/

Le complot contre le pape n'était qu'une blague

Les six hommes arrêtés vendredi en Grande-Bretagne et suspectés d'avoir planifié un attentat contre le pape Benoît XVI, en visite dans le pays, auraient en fait simplement "blagué" sur le sujet, révèle dimanche le Sunday Mirror . Les employés de Veolia auraient été dénoncés par un collègue inquiété par un échange entre les six suspects à la cantine. "Ca serait assez difficile de tirer sur le pape, non, vu que sa voiture est blindée?", aurait lancé l'un d'eux. Un autre aurait répondu: "Ouais, mais je parie qu'un lance-roquette passerait au travers." Les six hommes ont été relâchés dimanche sans qu'aucune charge n'ait été retenue contre eux, relate par ailleurs le Guardian .


avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Royaume-Uni

Message  Nemo le Sam 25 Sep - 14:22

Ah bons ils étaient musulmans?

Ou pourquoi pas plus simplement maghrébins? C'est plus voyant, surtout quand on mange dans une cantine d'entreprise.

Et pourquoi pas ...


... ouvriers?

Dis moi ce que tu vois je te dirai qui tu es
avatar
Nemo

Messages : 12
Date d'inscription : 08/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Royaume-Uni

Message  sylvestre le Lun 27 Sep - 10:44

Nemo a écrit:Ah bons ils étaient musulmans?

Ou pourquoi pas plus simplement maghrébins? C'est plus voyant, surtout quand on mange dans une cantine d'entreprise.

Et pourquoi pas ...


... ouvriers?

Dis moi ce que tu vois je te dirai qui tu es


Là ce n'est pas ce que je vois moi qui est intéressant, mais ce que virent la police et les médias réactionnaires britanniques - c'est ainsi que l'on peut déterminer la forme de l'idéologie raciste actuelle.

Armed officers detained the men, all believed to be Muslims of North African origin, as they prepared to go on shift at a cleaning depot in Central London.

Read more: http://www.dailymail.co.uk/news/article-1312918/POPES-UK-VISIT-Six-men-arrested-plot-harm-Benedict-XVI.html#ixzz10iY7Sd00
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Royaume-Uni

Message  Nemo le Lun 27 Sep - 13:00

Oui j'ai lu tout ça mais c'est TOI qui écris

"Vaut mieux pas trop plaisanter quand on est musulman...."


On ne va pas épiloguer : j'attire juste ton attention sur ce que toi tu choisis comme mot pour définir des travailleurs immigrés algériens de chez Veolia GB.


avatar
Nemo

Messages : 12
Date d'inscription : 08/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Royaume-Uni

Message  sylvestre le Lun 27 Sep - 14:12

Nemo a écrit:Oui j'ai lu tout ça mais c'est TOI qui écris

"Vaut mieux pas trop plaisanter quand on est musulman...."


On ne va pas épiloguer : j'attire juste ton attention sur ce que toi tu choisis comme mot pour définir des travailleurs immigrés algériens de chez Veolia GB.




Merci d'attirer l'attention sur ce que j'écris, mais pour te rassurer : il me semble que j'ai encore suffisamment de présence d'esprit pour savoir que j'écris tel ou tel mot - et même pour répondre à tes demandes d'explication sur le choix de tel ou tel mot.
Après tu peux ne pas être satisfait de mes explications. Est-ce le cas ?

avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Royaume-Uni

Message  gérard menvussa le Lun 27 Sep - 21:09

Sinon y'a personne qui a un avis sur le fait que Ed le Rouge ait pris la tête du parti travailliste ? Le recordman mondial de reniement politique (5 minutes aprés qu'il ait été élu, il disait déja "moi de gauche ? Ah bon ?" et "les syndicats ? Quels syndicats...")
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Royaume-Uni

Message  sylvestre le Mar 28 Sep - 8:04

En gros : oui, c'est un social-libéral - cela dit ce n'est pas le candidat que voulaient les blairistes, et il doit sa victoire aux syndicats, ce qui signale un changement dans l'équilibre des forces au sein du Labour.

http://leninology.blogspot.com/2010/09/few-points-about-ed-milibands-victory.html

A few points about Ed Miliband's victory posted by lenin

Ed Miliband's victory is not a win for socialism. Ed is not red, whatever the Murdoch press and the Blairites say about him. As he himself says: "My dad, if he was alive, would be saying that the idea that my son is 'Red Ed' is not something he would [recognise]". Labourism is not going to become socialism. But, as Ed Miliband also says, the era of New Labour is over. That is a defeat for the majority of the Parliamentary Labour Party, the most right-wing section of the leadership, the supporters of the war on Iraq, the civil authoritarians in the Labour Party, the most anti-union Labourites, and the majority of the corporate media.

And it is a defeat inflicted by the trade union membership, which is beginning to rally itself for a fightback against the Tory cuts package. If they didn't want to sack the Blairites in this context, I think we'd have grounds for being deeply worried. As it is, I am still encouraged by this result, and I think it will give some more confidence to workers on the frontline organising against the cuts - particularly if, as I suspect may happen, Ed Balls becomes the shadow chancellor. This, for me, is what it's really about. The class struggle always plays out in the Labour Party in a particular way. The question is whether the labour movement is prepared to have a political leadership that is in many ways hostile to the organised working class, openly spurning the unions; or whether it wants a traditionally Labourist leadership that seeks to represent the working class politically while trying to reconcile its interests with those of 'the nation' - ie national competitiveness, ie capital. This is not an inconsequential difference for the working class. Unless there is a concrete, left-wing alternative to Labourism available to us, then the political project associated with Blairism - of replacing social democracy with bourgeois liberalism, in imitation of the US Democratic Party - was always going to be catastrophic for the working class. So, the defeat of Blairism is a step forward.

Sadly, the result also comes with a sour lesson in how weak the Labour Left is, as Diane Abbott actually received fewer votes than Andy Burnham. I know from bitter arguments online and in the flesh that many left-wing Labour members didn't support Diane, ostensibly on grounds that I think are preposterous - her son's private education came up a lot, as did her television appearances with Michael Portillo. In reality, I think these rationalisations had little to do with it. The Labour Left is still deeply demoralised, and scarred, by years of Blairism. It is also numerically depleted by the mass defections of the Blair era. Milibandism of the 'Ed' variety is their dipping their toes in some moderate waters which, if successful, might encourage them to become more adventurous later on.

The trouble is that, as one particularly astute Twitterer pointed out yesterday, the Labour Right is never going to accept the leadership of a trade union-friendly centre-left. They're already sending out signals of a bitter turf war that they're prepared to wage in the coming years, with the help of their contacts in the Murdoch papers. The slightest sign of any deviation from orthodoxy will be the subject of relentless flack and destabilisation. The capitalist media is already on the attack over trade union members determining the outcome of a leadership election - the idea that a future Prime Minister could owe his position to bolshy toilers offends their sensibilities. We need a strong Left, both inside and outside of the Labour Party, to keep pressure on the new leadership. Inevitably, Ed Miliband will let down his supporters, and he may not even survive the next five years. The question then will be whether the party comes back under the control of the Blairites, or whether the pressure from the rank and file keeps the right-wing on the back foot.

avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Royaume-Uni

Message  sylvestre le Jeu 30 Sep - 11:05

avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Royaume-Uni

Message  sylvestre le Mer 20 Oct - 15:52

http://www.lemonde.fr/europe/article/2010/10/20/le-royaume-uni-confirme-la-suppression-de-490-000-emplois-publics_1428893_3214.html

Le Royaume-Uni confirme la suppression de 490 000 emplois publics

Le ministre a précisé que la réduction des effectifs de la fonction publique s'effectuerait en majorité via des départs naturels.
AP/PA
Le ministre a précisé que la réduction des effectifs de la fonction publique s'effectuerait en majorité via des départs naturels.

Confirmant des prévisions données dès le mois de juin, le ministre des finances britannique, George Osborne, a annoncé mercredi 20 octobre que les coupes budgétaires décidées par le gouvernement entraîneraient la suppression de 490 000 emplois d'ici à 2015 dans le secteur public. Le ministre a ajouté qu'il s'agissait de la "meilleure estimation" donnée par l'Office pour la responsabilité budgétaire.


M. Osborne a également confirmé l'objectif annoncé en juin pour la réduction des dépenses publiques, alors fixé à quelque 83 milliards de livres (95 milliards d'euros) d'ici 2015. Ces coupes budgétaires drastiques, combinées à 30 milliards de livres de hausses d'impôts, doivent permettre d'éliminer quasi totalement le déficit public du Royaume-Uni, le ramenant de 10,1 % cette année à 1,1 % du PIB en 2015. Le ministre a ajouté que la réduction des effectifs de la fonction publique s'effectuerait en majorité via des départs naturels, tout en prévenant que des licenciements seraient "inévitables".

"ÉVITER LA FAILLITE"

Il a répété que le gouvernement n'avait pas le choix s'il voulait "éviter la faillite" du pays et "l'éloigner du précipice". "Si nous ne nous occupons pas de ce déficit record, encore plus d'emplois seront menacés", a-t-il plaidé devant les parlementaires. En moyenne, les ministères verront leurs ressources baisser de 19 % d'ici 2015. Parmi les plus affectés, le Foreign Office (affaires étrangères) et la culture verront leur budget baisser de 24 % (la BBC a dû se résoudre à voir son budget diminué de 16 %), celui du Trésor sera réduit de 33 % et l'environnement de 29 %.

La baisse sera sévère également pour les ministères de la justice et de l'intérieur, dont les budgets reculeront de 23 % chacun, et celui des transports, qui baissera de 21 %. Celui de la défense diminuera de 8 %, comme l'avait déjà annoncé mardi le premier ministre David Cameron. Le gouvernement va également réduire de 18 milliards de livres par an à compter de 2014-2015 les dépenses de "l'Etat-providence", et avancer à 2020 le report de 65 à 66 ans de l'âge du départ à la retraite.

Pour en savoir plus :

avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Royaume-Uni

Message  sylvestre le Jeu 21 Oct - 12:57



Protesters break into government department

Three held as demonstrators take to streets in protest against cuts announced in comprehensive spending review

Workers and students descend on Whitehall to vent their anger against the sweeping cuts to welfare and public spending announced by the chancellor, George Osborne Link to this video

Three protesters have been arrested after breaking into the Department of Business, Innovation and Skills in Whitehall following demonstrations against the cuts in chancellor George Osborne's comprehensive spending review.

Scotland Yard said 12 protesters broke into the building on Victoria Street in central London at around 8pm.

A spokesman said: "Police were called at about 8pm this evening after 12 people forced entry into a building . Three were arrested on suspicion of criminal trespass, the rest left the building voluntarily."

The incident came hours after around 3,000 people, mainly students and trade unionists, massed in Whitehall to protest against the cuts, which include the loss of 490,000 public sector jobs and a 40% cut in university teaching budgets.

Around 2,500 people marched from Lincoln's Inn Fields to Whitehall during the afternoon, including hundreds of students who had marched from the University of London Union to the assembly point.

They were addressed by former Labour MP Tony Benn, trade union leaders and US human rights campaigner Jesse Jackson.

Another rally in the early evening outside Downing Street was attended by around 500 people. Scotland Yard confirmed the protest organisers' estimates of the crowds.

avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Royaume-Uni

Message  sylvestre le Mer 27 Oct - 15:06

avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Royaume-Uni

Message  sylvestre le Mer 27 Oct - 17:14

20 000 manifestants à Edimbourg le 23 octobre

avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Royaume-Uni

Message  sylvestre le Ven 5 Nov - 15:22

http://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2010/11/05/les-journalistes-de-la-bbc-en-greve-pour-preserver-leur-retraite_1435731_3236.html

Les journalistes de la BBC en grève pour préserver leur retraite
LEMONDE.FR avec AFP | 05.11.10 | 07h58

La plupart des programmes d'information de la BBC seront soit annulés soit sévèrement perturbés, et la chaîne d'information en continu de la BBC ne diffusera ses bulletins d'informations que de manière intermittente.

La plupart des programmes d'information de la BBC seront soit annulés soit sévèrement perturbés, et la chaîne d'information en continu de la BBC ne diffusera ses bulletins d'informations que de manière intermittente. REUTERS/EDDIE KEOGH

Des milliers de journalistes de la BBC en Grande-Bretagne ont entamé vendredi une grève de quarante-huit heures contre la réforme du régime de retraites de la radio-télévision publique britannique.

La grève, lancée par les quelque 4 000 membres du Syndicat national des journalistes (NUJ) a commencé à vendredi à 0 heure et semble provoquer d'importantes perturbations, certaines émissions de radio ou de télévisions très appréciées des Britanniques étant déprogrammées ou réduites. La plupart des programmes d'information de la BBC (radio et télévision) seront soit annulés soit sévèrement perturbés, et la chaîne d'information en continu de la BBC ne diffusera ses bulletins d'informations que de manière intermittente. Des piquets de grève sont prévus devant les bureaux de la BBC à travers le pays. Une deuxième grève est attendue les 15 et 16 novembre.

Les négociations entre la direction de la BBC et ses journalistes ont tourné court en octobre, 70 % des adhérents du NUJ (qui représente un tiers environ du personnel syndiqué de la BBC) s'étant prononcé contre l'ultime offre de la direction, qui a été accepté par d'autres syndicats.

La réforme vise à réduire le déficit du régime de retraite de la BBC, actuellement d'environ 1,5 milliard de livres (1,7 milliard d'euros) et prévoit notamment que les employés devront travailler jusqu'à 65 ans au lieu de 60 et affecter une plus grande partie de leur salaire à un fonds de retraite. Dans un message au personnel, le chef de la BBC, Mark Thompson a soutenu que l'offre faite aux journalistes "était juste".

avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Royaume-Uni

Message  sylvestre le Mar 9 Nov - 13:04

Manifestation antiraciste et antifasciste à Londres samedi, 5 000 participants.

avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Royaume-Uni

Message  sylvestre le Mer 10 Nov - 15:25

http://www.20minutes.fr/ledirect/621095/societe-une-manifestation-massive-etudiants-attendue-londres

Une manifestation massive d'étudiants attendue à Londres

Mis à jour le 10.11.10 à 10h33

Près de 25.000 étudiants sont attendus dans les rues de Londres ce mercredi pour protester contre l’augmentation des frais d’inscription à l’université prévue par le gouvernement, rapporte The Guardian. Cette décision des autorités britanniques pourrait permettre à certaines facultés de tripler le montant des inscriptions.

Selon un syndicat étudiant, il pourrait s’agir du plus important rassemblement de jeunes depuis au moins dix ans au Royaume-Uni. Des délégations d’étudiants venus de tout le pays sont attendues dans la capitale anglaise. Une «flash mob» est également prévue devant le domicile du vice-Premier ministre Nick Clegg. Au moment des élections, ce dernier avait fait la promesse de ne pas augmenter les frais d’inscription.

E.O.
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Royaume-Uni

Message  sylvestre le Mer 10 Nov - 17:50

http://www.liberation.fr/monde/01012301510-les-etudiants-britanniques-manifestent-contre-le-triplement-des-frais-d-entree-a-l-universite

Monde 10/11/2010 à 15h43

Les étudiants britanniques manifestent contre le triplement des frais d'entrée à l'université

5 réactions

(Sky News)

Des étudiants britanniques ont pénétré mercredi dans l'immeuble abritant le siège du Parti conservateur à Londres après en avoir cassé les vitres, lors d'une manifestation contre le triplement des frais d'entrée à l'université filmée en direct à la télévision. Des étudiants ont également allumé un feu devant la tour. La police a ensuite barricadé l'entrée du bâtiment.

Source: Sky News

Les incidents se sont produits lors d'une manifestation organisée contre le projet gouvernemental d'augmenter les frais de scolarité dans les facultés anglaises qui rassemblait, selon la police, au moins 20.000 étudiants. Il s'agit de la plus importante manifestation organisée depuis l'entrée en fonction du gouvernement du conservateur David Cameron, en mai dernier.

«Les politiques semblent se foutre (de ce qui se passe). Ils devraient prendre l'argent des personnes qui en gagnent beaucoup, qui ont des salaires à sept chiffres, pas aux étudiants qui n'ont pas d'argent», a déclaré Anna Tennant-Siren, une étudiante de l'université d'Ulster à Coleraine.

«Les députés devraient y penser à deux fois avant de mener cette politique scandaleuse», a affirmé le président du Syndicat national des étudiants, Aaron Porter. Actuellement, les frais d'inscription pour les étudiants britanniques et européens dans les universités anglaises ne peuvent pas dépasser 3.290 livres (3.777 euros, 5.275 dollars) par étudiant et par an.

Mais le gouvernement du conservateur David Cameron veut autoriser les universités à les fixer à 6.000 livres maximum, et dans «des circonstances exceptionnelles» à 9.000 livres.

(Source AFP)

avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Royaume-Uni

Message  sylvestre le Mer 10 Nov - 18:45



avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Royaume-Uni

Message  nico37 le Mer 10 Nov - 23:50


nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Royaume-Uni

Message  sylvestre le Jeu 11 Nov - 14:03

"Tous ensemble, tous ensemble, general strike !"

avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Royaume-Uni

Message  nico37 le Jeu 11 Nov - 18:28


nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Royaume-Uni

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 12 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum