Bas les masques !

Page 11 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant

Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  barnum le Mar 4 Déc - 11:03

Tu lis trop vite! Je dis que tu perds ta capacité de raisonner à de nombreuses reprises !!!
Et tu ne comprends pas une fois de plus le fond: la classe ouvrière bien évidement est classe mais elle n'est classe pour soi que par ses organisations!! Je le redis, c'est le b-a ba de Marx, Lénine, Trotsky !!
Alors, je te le mâche !!!!! Globalement, le prolétariat comme CLASSE POUR SOI est toujours absent et c'est toujours la petite-bourgeoisie qui mène la danse, foule de petits patrons, d'auto-entrepreneurs, d'artisans, de professions libérales déclassées, de retraités.... et c'est normal que des petits-bourgeois comme toi (au sens politique) soient attirés par tout ce qui bouge!
Cela dit, la crise révolutionnaire ouverte reste à l'ordre du jour si la classe ouvrière et la jeunesse entrent dans la danse, avec la grève générale et le blocage du pays!

barnum

Messages : 709
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Eninel le Mar 4 Déc - 12:48

barnum a écrit: la classe ouvrière bien évidement est classe

Alors qu'est ce que tu viens nous enquiquiner avec les dégurgitations de ton marxisme mal digéré !

Classe en soi, le prolétariat est classe pour soi , dès le moment où elle se met en mouvement , avec ou sans organisations.

Dès le premier jour a surgit spontanément sur les barrages des gilets jaunes les revendications de justice fiscale et la question des salaires.

Le mouvement gilets jaunes était donc dès le départ -spontanément- un mouvement prolétarien non organisé. Et pour cause ! La totalité des directions du mouvement ouvrier, ou ce qu'il en reste, sont complètement compromis idéologiquement et matériellement par la bourgeoisie. Depuis le début elles n'ont de cesse de défendre Macron !

Une partie de cette direction débile et monstrueuse a fait la moue, cherche des poux dans la tête du lion, une autre partie derrière Martinez, a décidé de combattre ce mouvement prolétarien révolutionnaire, elle fait la chasse au lion et veut le tuer.

Vous êtes dans la deuxième catégorie, dans la catégorie des contre révolutionnaires. Vous êtes des ennemis des ouvriers, et des plus acharnés encore. Comme Castaner vous considérez que sous le gilet jaune il y a une chemise noire. Vous êtes en croisade contre la peste brune !

Pauvre imbécile que vous êtes ! En tentant de vous opposer, en freinant le mouvement gilets jaunes, vous êtes entrain de frayer le chemin au fascisme !

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2018/11/26/25001-20181126ARTFIG00259-marion-marechal-gilet-jaune-parmi-les-autres-sur-les-champs-elysees.php

Voilà quelqu'un qui dit la vérité, et qui ramène à rien toute votre agitation hystérique, à tenter de convaincre que derrière le mouvement gilets jaunes, c'est "la petite-bourgeoisie qui mène la danse, foule de petits patrons, d'auto-entrepreneurs, d'artisans, de professions libérales déclassées, de retraités."

"... Le mouvement était totalement phagocyté par des militants d'extrême gauche. On entendait des: “A mort le capitalisme!” Si c'est ça l'ultra-droite, elle a bien changé», ironise la directrice de l'Issep qui assure sur Twitter, ce lundi, avoir «honte de nos dirigeants.» ..." ( Marion Maréchal nous Voilà )

Les prochains jours la nature profondément ouvrière du mouvement gilets jaunes va exploser aux yeux des sceptiques de ton espèce.

On va en reparler.

Mais immédiatement, essaye de te mettre dans ta petite tête de linotte, que les événements actuels sont beaucoup plus proches des Révolutions ouvrières de 1848, voir de 1871, que de celle de 1830 !



avatar
Eninel

Messages : 903
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  barnum le Mar 4 Déc - 13:20

Quand on est obligé d'insulter, on apporte soi-même la preuve de la nullité de son argumentation! Une fois de plus en ce qui te concerne!!
Quand on en arrive à confondre une révolution prolétarienne avec une révolte populaire dirigée par la petite-bourgeoisie, on démontre par là- même son inconsistance politique;
Eh non, ce n'est pas le prolétariat dans son ensemble qui se met en mouvement et qu'une poussière d'individus se mette en mouvement, ça n'en fait par pour autant une CLASSE POUR SOI ( c'est toi, mon pauvre Eninel qui digères mal le Marxisme!!).... C'est l'ORGANISATION qui fait de la classe ouvrière une CLASSE POUR SOI !!
Il t'en faut peu!!! Que quelques centaines disent "à mort le capitalisme!" et que cela transforme une petite bourgeoisie déclassée et radicalisée en avant-garde d'une révolution prolétarienne, il faut vraiment être un petit-bourgeois complètement déboussolé et prêt à se raccrocher à n'importe quel mouvement ( à ce compte là, Trotsky n'aurait pas dû dénoncer les staliniens en 1931-32 qui manifestaient côte à côte avec les SA sous les mots d'ordre "dehors le Gouvernement"!, "mort au capitalisme"!!!
Cela dit, la révolution prolétarienne peur rester à l'ordre du jour si la classe ouvrière (avec ses organisations de classe contre les appareils bourgeois!) et la jeunesse rentrent dans la danse! C'est le combat du POID pour le Front unique ouvrier, pour la grève générale et le blocage du pays!

barnum

Messages : 709
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Eninel le Mar 4 Déc - 13:48

barnum a écrit:
C'est l'ORGANISATION qui fait de la classe ouvrière une CLASSE POUR SOI !!

J'ai une question a te poser ?

Juin 1848 à Paris, la Révolution à Paris c'est ouvrier ou petit bourgeois ?

https://www.matierevolution.fr/spip.php?article3781

Et cette première expérience de révolution ouvrière , de cette classe qui se projette pour elle, s'est-elle fait derrière des organisations de classe et de masse ? S'est elle produite parce que chaque ouvrier parisien avait dans sa poche le Manifeste du Parti Communiste ?

https://fr.wikipedia.org/wiki/Manifeste_du_parti_communiste

Je ne crois pas !

L'oeuvre de Marx et Engels, début 48, avait été édité à quelques centaines d'exemplaires seulement.

Les ouvriers parisiens se sont donc bien engagés dans une révolution de classe, sans doctrine, sans organisations, de classe en soi elle s'est donc bien projeté politiquement en classe pour elle, sans demander l'autorisation ou l'avis, de ta direction du POID camarade Barnum !

l'ORGANISATION ne fait pas de la classe ouvrière une CLASSE POUR SOI , elle théorise ce mouvement spontané, et donne à la CLASSE, la solution à ses malheurs, en lui ouvrant la perspective émancipatrice du SOCIALISME.
avatar
Eninel

Messages : 903
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  barnum le Mar 4 Déc - 14:24

Mais Lénine comme Trotsky ont passé leur temps à faire cette distinction en insistant sur le caractère INDISPENSABLE de l'organisation de la classe, des syndicats ouvriers, des partis ouvriers !!! C'est ce qui fait que la CLASSE peut formuler son exigence d'un Gouvernement ouvrier, d'un Pouvoir ouvrier, d'une Dictature du prolétariat (réalisant son émancipation ainsi que celles de toutes les couches populaires, exploitées et opprimées).
1848, c'est justement l'aube du mouvement ouvrier qui en tirera l'enseignement de la nécessité de l'ORGANISATION!!
Si tu confonds 1848 avec 2018, c'est un sérieux problème! 150 ans d'expérience pour abdiquer corps et âme à la moindre réflexion sur la distinction entre révolte populaire et révolution prolétarienne!

barnum

Messages : 709
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Eninel le Mar 4 Déc - 17:54

barnum a écrit:Mais Lénine comme Trotsky ont passé leur temps à faire cette distinction en insistant sur le caractère INDISPENSABLE de l'organisation de la classe, des syndicats ouvriers, des partis ouvriers !!!

Oui et il font bien de faire cette distinction entre prolétariat classe en soi, une classe comme une autre parmi les autres classes dans la société ( mais classe quand même, non pas "poussière d'individus"), et classe pour soi , c'est à dire une classe qui se rend compte, grace à ses organisations qui l'organise et surtout l'ÉDUQUE, de sa place centrale, de seule créatrices de toutes richesses.

L'organisation de la classe est INDISPENSABLE, de classe en soi , en classe pour soi, en vue de son émancipation socialiste et communiste, pas pour tenir trois barrages et quatre tags sur un arc de triomphe bourgeois !
avatar
Eninel

Messages : 903
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Eninel le Mar 4 Déc - 17:57

barnum a écrit: C'est ce qui fait que la CLASSE peut formuler son exigence d'un Gouvernement ouvrier, d'un Pouvoir ouvrier, d'une Dictature du prolétariat (réalisant son émancipation ainsi que celles de toutes les couches populaires, exploitées et opprimées).

Oui tu as raison. La CLASSE peut formuler son exigence d'un Gouvernement ouvrier, d'un Pouvoir ouvrier, d'une Dictature du prolétariat , parce que de classe en soi, elle est devenu une classe pour elle.

Mais cet automne la question ne se pose même pas !
avatar
Eninel

Messages : 903
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Eninel le Mar 4 Déc - 17:58

barnum a écrit:
1848, c'est justement l'aube du mouvement ouvrier qui en tirera l'enseignement de la nécessité de l'ORGANISATION!!

Oui !
avatar
Eninel

Messages : 903
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Eninel le Mar 4 Déc - 18:09

barnum a écrit:
Si tu confonds 1848 avec 2018, c'est un sérieux problème! 150 ans d'expérience pour abdiquer corps et âme à la moindre réflexion  sur la distinction entre révolte populaire et révolution prolétarienne!

150 ans d'expérience pour que la direction du POID abdique corps et âme à la moindre réflexion  sur la distinction entre révolte populaire et révolution prolétarienne, c'est vrai c'est dur à vivre, mais c'est comme ça !

La conscience politique de l'avant garde ouvrière a tant reculé, qu'on peut, comme tu le fais considérer comme un sérieux problème, le fait que la lutte des classes dans un pays comme la France, soit obligée de repartir au niveau d'où elle se situait en 1848, peut être même en deçà.

La classe ouvrière de notre pays , en défense de ses intérêts de classe, se range sous le drapeau tricolore, elle n'a pas conscience d'aller chercher ses organisations de classe historiques ( elle ne va chercher aucunes organisations d'ailleurs, et pire encore elle ne veut même pas s'organiser ), elle croit pouvoir partir la fleur au fusil à l'assaut du ciel , mais camarade Barnum, à qui la faute ?

Qui a exclut de l'OCI-PCI les têtes les mieux faites ?
avatar
Eninel

Messages : 903
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  barnum le Mar 4 Déc - 19:09

Je vois donc que je raisonne parfaitement en relevant nombre de tes erreurs et que tu finis (difficilement!) par reconnaître !
Deux dernières pour la route: effectivement, la classe en soi reste une poussière d'individus, le chacun contre tous, etc....

"abdique corps et âme à la moindre réflexion sur la distinction entre révolte populaire et révolution prolétarienne, c'est vrai c'est dur à vivre, mais c'est comme ça" !

Mais justement, qui donc ne fait pas la distinction, certainement pas le POID mais Eninel, LO, le POI, une partie du NPA qui prennent la révolte de la petite bourgeoisie pour le début de la révolution prolétarienne!!

barnum

Messages : 709
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Eninel le Mar 4 Déc - 20:25

barnum a écrit: la révolte de la petite bourgeoisie

Mais camarade , il n'y a plus que vous et Martinez qui se raccrochent à cette mystification !

Le mouvement gilets jaunes n'est pas petit bourgeois.

Quelles sont historiquement les revendications de la petite bourgeoisie ?

L'abolition de l’Impôt et une main d'oeuvre bon marché.

Dès le premier jour, le 17 novembre, lorsqu'ils ont entendus parler de "justice fiscale" et de "hausse de salaires", ils ont pris la poudre d’escampette.

C'est quand très décevant chez toi de ne pas pouvoir comprendre ça !

Lepen, Wauquier, Dupont la joie , ne sont pas les représentants politiques de la petite bourgeoisie, mais d'une fraction de la bourgeoisie.

Si ils surfent ( jusqu'à un certain point ) sur le mouvement, c'est pour des raisons électorales.

Ils fondent leur espoir sur la capacité que tu auras toi et ton pote Martinez, à continuer à maintenir le mouvement des gilets jaunes à un niveau de revendications acceptables, surtout qu'il reste atomisé donc pas fondamentalement dangereux pour le capitalisme.

Toute l'affaire tourne à présent sur la question du salaire.

La petite bourgeoisie veut la baisse des salaires.

Le mouvement gilets jaunes veut la hausse des salaires.

La révolte de la petite bourgeoisie s'organise déjà certes, mais contre les gilets jaunes, qui n'ont seulement se mettent à avoir des folles revendications, mais de plus si ça continue , vont finir par nous foutre en l'air notre chiffre d'affaires, en relation des fêtes de fin d'années !

En apparence cette révolution semble populaire, mais en réalité elle est ouvrière !

Les deux éléments qui créent la confusion dans les esprits faibles, c'est que Lepen est là , alors que Martinez ne l'ai pas !

Mais quand bien même Lepen est là, pour y être et ne pas se faire éjecter, elle est obligé démago à accompagner la revendication de hausse des salaires.

Elle et ses petits potes de l'ultra droite, elle ne peut même pas protéger les symboles de l'impérialisme français, l'arc de triomphe par exemple !

Un comble non !
avatar
Eninel

Messages : 903
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  barnum le Mar 4 Déc - 21:32

A partir du moment où la classe ouvrière (comme classe pour soi) et la jeunesse ne sont pas partie prenante en tant que telles, on est sur le terrain sociologique de la petite bourgeoisie (petits patrons, auto-entrepreneurs, artisans, commerçants, professions libérales déclassées, retraités, mères de famille, ouvriers isolés ) et sur le terrain donc d'une révolte populaire soutenue par tous les partis bourgeois (certainement pas seulement pour des raisons électorales) et non du début d'une révolution prolétarienne....
Être marxiste, c'est être capable de faire la distinction, de faire une analyse de classe sans sombrer dans un éblouissement et un aveuglement du fait de la présence de quelques centaines d'anarchistes, de zadistes et de blacks blocs !!

barnum

Messages : 709
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Eninel le Mar 4 Déc - 22:25

barnum a écrit:
Être marxiste, c'est être capable de faire la distinction, de faire une analyse de classe sans sombrer dans un éblouissement et un aveuglement du fait de la présence de quelques centaines d'anarchistes, de zadistes et de blacks blocs !!

Être marxiste, c'est être capable de faire la distinction, de faire une analyse de classe sans sombrer dans un éblouissement et un aveuglement du fait de la présence de quelques centaines de petits bourgeois aventuriers, de démagos populistes comme Lepen Mélenchon et d'ultra droite !!
avatar
Eninel

Messages : 903
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  barnum le Mer 5 Déc - 10:04

Es-tu en train de parler au nom de la classe ouvrière organisée (classe pour soi) et de la jeunesse ... ou au nom d'un populisme d'extrême gauche, à côté des populismes de droite et de gauche au nom d'un peuple central (vocabulaire commun à Le Pen et Mélenchon) ??

barnum

Messages : 709
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Eninel le Mer 5 Déc - 17:25

barnum a écrit:Es-tu en train de parler au nom de la classe ouvrière organisée (classe pour soi)  et de la jeunesse ... ou au nom d'un populisme d'extrême gauche, à côté des populismes de droite et de gauche au nom d'un peuple central (vocabulaire commun à Le Pen et Mélenchon) ??


Je ne parle pas au nom de la jeunesse, je n'en ai plus l'age !

Je ne parle pas au nom de l'anarchie, je n'en suis pas un !

Je ne parle pas au nom des fascistes, communiste je leur inspire bien trop la crainte !

Je ne parle pas au nom de ton ami Mélenchon, je le combats. Ami car c'est toi qui au printemps, manifestait avec lui, que dis je à côté, derrière comme un larbin ( il y a peu encore tu l'admettais ), pour couvrir de vos fadaises citoyennes, le mouvement cheminot, l'éteindre !

Je ne parle pas au nom de Lepen, nous n'avons pas les mêmes valeurs, et depuis samedi elle ne me pardonne pas d'avoir craché sur son sacro saint Arc de Triomphe !

Je ne parle pas au nom de la classe ouvrière organisée, je n'en ai pas mandat ( pour l'instant) !

Mais ne t'y trompe surtout pas , ma classe voit que pour l'instant elle est très organisée, par des directions ouvrières faillies, comme celle de ton parti. Ma classe voit que vous nous organisez pour que nous restions soumis, calmes, responsables !

Ma classe, la classe ouvrière, voit que la gauche est en soutien de la bourgeoisie, en soutien d'une cinquième république qui n'en est pas une, en soutien d'un Etat bourgeois qui exploite et opprime ! d'un Etat qui nous traître de peste brune, qui nous gaze et nous embastille ! Un Etat de CRS ! Le votre, pas le notre !

Ce soutien est tellement visible, il est tellement caricatural, que pas un seul travailleur en gilet jaune, ne peut pas ne pas le voir. Vous serez un jour sévèrement jugés pour cette perfidie, pour cette trahison de nos idéaux !

Cet Etat bourgeois, celui de Macron, celui des partenaires sociaux aux ordres, celui des partis politiques subventionnés, s'apprête à mater sauvagement samedi un mouvement le contestation des gilets jaunes, profondément ouvrier, profondément désorganisé par vous, profondément nécessaire au nom de la défense de nos intérêts de classe, de notre émancipation sociale et politique.

Nous frondeurs de la CGT, nous combattons pour un Front Unique Ouvrier, nous appelons à ce que ce Front Unique Ouvrier rompe avec Macron, appelle à un rassemblement centrale et nationale sur la place de la Concorde samedi 08 décembre 2018.

Notre soutien est tellement visible, il est tellement caricatural, que pas un seul travailleur en gilet jaune, ne peut pas ne pas le voir. Nous serons un jour loués, jugés pour cette lucidité et ce courage, pour cette fidélité à nos idéaux !

Nous appelons nos collègues dans chacune des entreprises capitalistes où nous sommes exploités, à rejoindre les gilets jaunes samedi 08 décembre sur les Champs Elysées.

Nous conseillons à nos camarades syndiqués de se rassembler et de s'organiser avec leurs sections syndicales, en vue d'aller dans la rue, sur les Champs, en gilet jaune marqué de rouge, avec des drapeaux rouges.

Groupés et en en cortèges, nous pourrons ainsi insuffler à nos camarades gilets jaunes, de la nécessité absolue de s'organiser, en vue que nos bataillons ouvriers puissent avoir bientôt l'espoir de vaincre ensemble Macron.

A nos enfants de la patrie, groupons nous et demain !
avatar
Eninel

Messages : 903
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  barnum le Mer 5 Déc - 17:37

Encore une fois (comme quoi t'es long à la détente!), tu confonds le POI qui est l'une des filiales de la France insoumise et le POID qui combat pour construire un parti ouvrier révolutionnaire, à partir des intérêts de classe (et non du peuple central!!) et de la jeunesse (cf la bataille de "jeunesse révolution" dans les lycées et les facultés) !

"des gilets jaunes marqués de rouge" ouf !!

barnum

Messages : 709
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Eninel le Mer 5 Déc - 18:16

barnum a écrit:Encore une fois (comme quoi t'es long à la détente!), tu confonds le POI qui est l'une des filiales de la France insoumise et le POID qui combat pour construire un parti ouvrier révolutionnaire, à partir des intérêts de classe (et non du peuple central!!) et de la jeunesse (cf la bataille de "jeunesse révolution" dans les lycées et les facultés) !

"des gilets jaunes marqués de rouge" ouf !!


"...Signataires de l'Appel : Alternative et autogestion - Alternative libertaire - EPEIS -ATTAC - Climat social - Collectif des Associations Citoyennes - Collectif National pour les Droits des Femmes - Collectif La Fête à Macron - CGT - Coordination nationale de défense des hôpitaux et maternités de proximité - Convergence nationale de défense des services publics - DIDF - DIEM25 - Droit au Logement - Ecologie sociale - EELV - Les effronté.es - Ensemble - Femmes Egalité - Fondation Copernic - France Insoumise - Gauche Démocratique et Sociale - MJCF - Mouvement Ecolo - Mouvement National des Chômeurs et Précaires - Nouvelle Donne - NPA - PCF - PG - Parti Ouvrier Indépendant Démocratique - PCOF - PCRF - République et Socialisme - Résistance Sociale - Snesup-FSU - Solidaires - Syndicat des Avocats de France - Syndicat de la Magistrature - UEC - UNEF - Union Nationale Lycéenne...."

Tu répondais de manière parfaitement honnête, parce que je sais que tu l'es :

Re: AG des AGS du FS pour le CO
Message barnum le Sam 26 Mai - 8:18

Tu as pour une fois raison, j'ai pris mes désirs pour la réalité !
avatar
Eninel

Messages : 903
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  barnum le Mer 5 Déc - 18:41

Effectivement, une seule fois, sous nos propres banderoles!

barnum

Messages : 709
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  barnum le Jeu 6 Déc - 17:17

Supplément n° 1 (6 décembre 2018)
Présentation
Dans l’éditorial de La Tribune des travailleurs n° 167
du 5 décembre 2018, on lit : « Les travailleurs n’ont
rien à gagner à la montée de ce que l’on appelle le
populisme – de « gauche » ou de droite – qui n’est
rien d’autre que la négation de la lutte de classe, pas
plus qu’à la convergence des populismes dont on voit
le résultat en Italie.
Mais ils ont tout à gagner à rester sur un terrain de
classe. L’unité des travailleurs et des organisations, à
visage découvert sur les revendications, est seule à
même d’imposer une issue conforme à leurs intérêts
et à la démocratie.

Un véritable changement de cours appelle l’irruption
de la lutte de classe « classique » sur la scène de la
crise de régime. Toute la situation met à l’ordre du
jour la grève ouvrière sur les revendications précises,
balayant la confusion des mots d’ordre. Déjà, les
grèves particulières se multiplient qui, en relation
avec la crise générale du régime, nourrissent le
mouvement vers la grève générale ouvrière. »

Trente-six heures se sont écoulées depuis la
rédaction de cet éditorial. Les informations qui
parviennent à la rédaction de La Tribune des
travailleurs confirment que de plus en plus cette
irruption de la lutte de classe « classique » se traduit
dans les entreprises, dans les secteurs
professionnels, et dans les prises de position
d’organisations.
Les militants du POID, les lecteurs de La Tribune des
travailleurs sont évidemment partie prenante de ce
mouvement par lequel les travailleurs cherchent en
toute indépendance à formuler les revendications et
les moyens de les arracher avec leurs organisations.
C’est au service de cette aide à la lutte de classe que
la rédaction de La Tribune des travailleurs a décidé
de publier – quotidiennement si nécessaire – ce
supplément d’informations.
Camarades adhérents du POID, lecteurs de La
Tribune des travailleurs, sympathisants, abonnés
n’hésitez pas à faire circuler ces informations et en
retour à nous adresser toute information nouvelle à la
rédaction de La Tribune des travailleurs qui, dans
toute la mesure des possibilités les fera circuler.
Informations
➢ Dans le communiqué de la confédération CGT
(4 décembre, extraits)
« L’heure est à la tenue d’assemblées générales dans les
entreprises et les administrations pour élaborer des
cahiers revendicatifs. La CGT invite l’ensemble des
salariés du privé et du public, des privés d’emplois, des
retraités et des jeunes à participer à cette mobilisation. Le
14 décembre, jour de la tenue de l’instance chargée de
revaloriser (ou pas) le Smic, doit être une grande journée
de grève, d’arrêts de la production et d’interpellation sous
diverses formes des pouvoirs publics ».
➢ Déclaration de la commission exécutive de
l’union nationale des syndicats de la santé privée
Force ouvrière réunie le 04 décembre 2018.
« La Commission Exécutive de l’Union Nationale des
Syndicats Force Ouvrière de la Santé Privée, réunie le 4
décembre 2018 a examiné la situation. Elle constate que la
colère qui monte depuis le 17 novembre 2018 dans tout le
pays ne cesse de croître et s’amplifier. Le gouvernement
reste sourd aux revendications portées par l’immense
majorité des salariés, des chômeurs et des retraités. Ces
revendications portent sur : l’augmentation générale des
salaires pour faire face à l’effondrement du pouvoir
d’achat ; l’augmentation du SMIC à hauteur de 1450 € net
soit 80% du salaire médian. Le gel des taxes sur les
pétroles ; la suppression de la hausse de la CSG ; la
généralisation de la prime transport ; le refus de la mise
en place d’une retraite par points. Depuis plusieurs mois,
l’UNSSP FO a porté la revendication salariale dans toutes
les Conventions Collectives Nationales. Les employeurs
s’appuient sur la politique du gouvernement
Macron/Philippe pour refuser de véritables négociations
salariales et remettre en cause nos droits et garanties
collectives. Pour faire reculer le gouvernement et les
employeurs, tout le monde sait bien que la grève est
nécessaire.
Face à cette situation, l’UNSSP FO appelle tous ses
syndicats à organiser partout des réunions d’informations,
des assemblées générales pour dresser le cahier de
revendications, le déposer auprès des employeurs et à
prendre toutes les initiatives y compris la grève dès que
les conditions seront réunies. »
Informations
➢Communiqué de presse de sept
fédérations CGT (AgroAlimentaire et Forestière,
Cheminots, Commerces et
Services, Industries chimiques,
Mines-Énergie, Ports et Docks,
Transports) (5 décembre,
extraits)
De manière visible, l’actualité est
marquée par la mobilisation des
Gilets Jaunes, dont les Fédérations
CGT respectent l’indépendance,
tout en souhaitant que des
discussions et des échanges
puissent se tenir partout pour que
chacun contribue dans son
domaine d’action à développer le
rapport de force sur les
revendications sociales et
économiques. Les fédérations
constatent également que, même si
elles sont moins visibles
médiatiquement, les grèves locales
dans les entreprises témoignent
elles aussi d’un ras-le-bol
grandissant des salariés contre la
politique injuste menée par le
Gouvernement et l’austérité
imposée par le patronat dans les
entreprises. (…) Les fédérations
appellent leurs syndicats locaux à
s’impliquer dans la journée de
grève interprofessionnelle du
14 décembre, à se coordonner en
territoire pour rendre les
revendications visibles dans des
manifestations ou autres actions.
Les Fédérations seront attentives
au niveau de la mobilisation du
14 décembre dont dépend la suite
du processus. »
Suite à la diffusion de ce
communiqué, les camarades nous
signalent :
- La réunion du Conseil national de
la fédération des cheminots CGT
s’est conclue ce 6 décembre par
un appel du secrétaire général à
« réunir partout les assemblées
générales pour établir les
revendications » dans le cadre du
préavis de grève déposé par la
fédération et qui court jusqu’à la
fin de l’années.
- À la suite d’une réunion régionale
Ile-de-France CGT Énergie,
décision de diffuser le
communiqué des 7 fédérations à
200 000 exemplaires et appel à la
tenue d’assemblées générales
partout lundi matin.
Jeunes :
Ce jeudi 6 décembre à nouveau, par dizaines de milliers, les lycéens
bloquent leurs lycées, réunissent des Assemblées générales pour
définir leurs revendications (en « une » de TT 167, celle d’un lycée
de Castelnaudary) : « Macron démission, retrait de Parcoursup et de
la contre-réforme Blanquer du lycée et du bac », parfois complété par
des revendications particulières (suppressions de postes, cantine,
etc.).
Un journal régional observe que « certains, comme ici à Tournus,
brandissaient des gilets jaunes, même si les lycéens ont rappelé que
leurs revendications n’avaient rien à voir avec le mouvement initié le
17 novembre » (Le journal de Saône et Loire, 1er décembre). À midi le
6 décembre à Paris, plusieurs lycées convergeaient vers la
Sorbonne, envisageant d’aller au Ministère.
La répression policière est d’une brutalité inouïe. « En haut », on
veut que le mouvement se décompose au plus vite. Mais, on nous
signale : dans un lycée du Val de Marne, les enseignants « avec nos
sections CGT, FO et SUD, nous nous prononçons et votons pour la
libération des lycéens (placés en garde à vue – NDR), pour le retrait
du dépôt de plainte déposé contre eux. Pour faire la grève et
manifester le 14 décembre à 9h30 devant le Rectorat pour le retrait
des réformes du lycée et du bac et contre leur application » ; ailleurs,
un secrétaire d’UD envoie une circulaire aux syndicats : « Étant
donnée la répression subie par les lycéens ces derniers jours, suite à
des échanges avec les syndicats lycéens et la FERC-CGT, nous appelons
à ce que les militant.e.s CGT disponibles demain en fin de matinée
accompagnent les lycéens lors de la manifestation. (…) nous
partageons les revendications lycéennes contre les réformes du
gouvernement. »
Dans ce mouvement, nous intervenons - comme l’ont fait de très
nombreux camarades, multipliant les contacts – avec le tract JR qui
pose une question centrale : pour empêcher la répression, pour
gagner sur les revendications : unité lycéens-étudiants-travailleurs.
C’est sur cette base qu’à Marseille, mercredi soir, douze lycéens se
sont réunis et ont constitué leur groupe Jeunesse révolution. Un
nouveau tract JR sortira dans les heures qui viennent.
*****
Brèves :
Ce matin 6 décembre, une diffusion au métro Porte de Montreuil
(où l’on croise un grand nombre de militants se rendant au siège
de la CGT) : trois camarades recueillent 61 signatures sur l’appel
au 2 février, vendent 7 TT. « Pour les militants CGT, le retrait c’est
une évidence, ils en parlent dans les réunions. Un délégué métallo
demande à poursuivre la discussion sur la préparation de la
rencontre du février. Aucun n’évoque les « gilets jaunes » ».
▪️ Nouvelle diffusion au siège de l’Afpa ce 6 décembre : deux
camarades recueillent 28 signatures, vendent 13 TT. La
plupart des signataires se disposent à manifester cet
apprès midi en défense de l’Afpa. Un délégué syndical
demande à poursuivre la discussion sur le 2 février
▪️ 5 décembre, Beaumont sur Oise : 400 manifestants à
l’appel de l’intersyndicale pour la défense de l’hôpital. Les
correspondants de la TT adresse un reportage au journal.

barnum

Messages : 709
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Eninel le Jeu 6 Déc - 22:11

barnum a écrit:
Camarades adhérents du POID, lecteurs de La
Tribune des travailleurs, sympathisants, abonnés
n’hésitez pas à faire circuler ces informations

➢ Dans le communiqué de la confédération CGT
(4 décembre, extraits)
« L’heure est à la tenue d’assemblées générales dans les
entreprises et les administrations pour élaborer des
cahiers revendicatifs. La CGT invite l’ensemble des
salariés du privé et du public, des privés d’emplois, des
retraités et des jeunes à participer à cette mobilisation. Le
14 décembre, jour de la tenue de l’instance chargée de
revaloriser (ou pas) le Smic, doit être une grande journée
de grève, d’arrêts de la production et d’interpellation sous
diverses formes des pouvoirs publics ».
.

Camarades adhérents du POID, faites vous les petits perroquets de la ligne de collaboration de classe de Martinez !

On va se mobiliser un jour, pas deux, un jour, le jour où il faudra aller aider Martinez a se faire entendre , durant "la tenue de l’instance chargée de
revaloriser (ou pas) le Smic".

Et surtout vive la démocratie camarade barnum ! Cette démocratie bourgeoise qui permet à Macron de faire passer en douceur avec ses partenaires sociaux ( dont vous faites la publicité ) sa politique ultra libérale !
avatar
Eninel

Messages : 903
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  barnum le Ven 7 Déc - 10:12

Toi qui n'hésites pas à te proclamer "gilet jaune", derrière la petite-bourgeoisie déclassée et radicalisée, tu es incapable de voir la dynamique d'ensemble qui pose de façon urgente "la grève générale ouvrière" débordant les appareils, et permettant à la classe ouvrière (pour soi) de prendre la tête de toutes les catégories populaires et la jeunesse, POUR UN GOUVERNEMENT OUVRIER !!

barnum

Messages : 709
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Eninel le Ven 7 Déc - 12:31

barnum a écrit:Toi qui n'hésites pas à te proclamer "gilet jaune", derrière la petite-bourgeoisie déclassée et radicalisée, tu es incapable de voir la dynamique d'ensemble qui pose de façon urgente "la grève générale ouvrière" débordant les appareils, et permettant à la classe ouvrière (pour soi) de prendre la tête de toutes les catégories populaires et la jeunesse, POUR UN GOUVERNEMENT OUVRIER !!

Les gilets jaunes ne sont plus depuis belle lurette derrière la petite bourgeoise qui, de part sa place dans la société capitaliste, ne peut pas comprendre, ne peut pas admettre, cette histoire de hausse de salaire réelle.

Cela va contre son intérêt de classe.

La petit bourgeois n'est pas devant, il n'est pas derrière les gilets jaunes, il est entrain de se barricader - radicalement- dans sa boutique.
avatar
Eninel

Messages : 903
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  barnum le Ven 7 Déc - 13:02

C'est toujours la petite bourgeoisie déclassée et radicalisée qui est à la manoeuvre en attendant que la classe ouvrière organisée, et avec la jeunesse, débordent les appareils pour la grève générale illimitée !

barnum

Messages : 709
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Eninel le Ven 7 Déc - 21:20

"...Dans les rangs du Rassemblement national, plusieurs cadres participeront «à titre personnel» aux mobilisations. À l'image des députés Louis Aliot ou Sébastien Chenu, dans leurs circonscriptions de Perpignan et du Nord. À Bruxelles ce samedi, pour manifester contre la signature de la déclaration de Marrakech, Marine Le Pen ne se mêlera pas aux mobilisations. Elle s'était également abstenue les précédant week-end. Nicolas Dupont-Aignan a également annoncé qu'il ne participerait pas aux mobilisations.

À droite, les élus LR ont abordé cette nouvelle journée «gilets jaunes» en prônant l'apaisement et le dialogue. Les initiatives sont diverses. Laurent Wauquiez, président des Républicains, «ira certainement» à la rencontre de rassemblements locaux, samedi dans son département de Haute-Loire, comme il l'a fait depuis le 17 novembre. À Saint-Etienne, le maire LR Gaël Perdriau a choisi d'ouvrir une consultation citoyenne au sein de sa mairie sous la forme de «cahiers de doléances».

Fabien Di Filippo, député LR de Moselle, ira au contact des manifestants dans sa région. «Je passerai sans doute les voir sur l'un des lieux de mobilisation. Juste pour dialoguer. Ce sont des échanges très enrichissants. On ne peut être que saisi par les difficultés de gens qui travaillent et n'y arrivent pas ou ceux qui ont travaillé et cotisé 42-44 ans et qui n'y arrivent plus.» Président de l'Association des maires de France, François Baroin, maire LR de Troyes, a demandé aux élus locaux de «relayer dans toutes les communes un appel au calme, au dialogue et à l'arrêt des violences.»

"...Marine Le Pen ne se mêlera pas aux mobilisations. Elle s'était également abstenue les précédant week-end. Nicolas Dupont-Aignan a également annoncé qu'il ne participerait pas aux mobilisations.."

On est loin quand même loin d'un soutien totale et inconditionnel des gilets jaunes !

"les élus LR ont abordé cette nouvelle journée «gilets jaunes» en prônant l'apaisement et le dialogue."

Bref , quand même, on fait en sorte de calmer le jeu !

" François Baroin, maire LR de Troyes, a demandé aux élus locaux de «relayer dans toutes les communes un appel au calme, au dialogue et à l'arrêt des violences.»"

Voilà ! Il est peut être temps d’arrêter les violences ( au pluriel histoire que cela fasse plus peur ), en d'autres terme que le mouvement gilets jaunes cesse !

ils passeront "sans doute" (sic) les voir sur l'un des lieux de mobilisation. Juste pour dialoguer. Voilà qu'ils aillent dialoguer sur les barrages, et surtout qu'ils leurs disent bien qu'une hausse minimale du smic, cela est impossible, cela va au delà d'un pays exsangue ! Succès garanti !


avatar
Eninel

Messages : 903
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  barnum le Ven 7 Déc - 21:51

Ce qui leur fait peur, ce ne sont pas les gilets jaunes en tant que tels mais les "casseurs" et surtout l'éventualité de la grève générale, les appareils se disposant déjà contre ! Tu peux te préparer à les mettre au pied du mur comme tu sais si bien le faire! Non, cette fois-ci, tu vas commencer par les dénoncer ! Le surgissement des masses débordera les appareils et agrégera autour d'elles toutes les catégories populaires et la jeunesse!

barnum

Messages : 709
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 11 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum