Bas les masques !

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  barnum le Jeu 15 Fév - 12:35

C'est là où tu te plantes complètement, parce que les directions de ces organisations savent très bien qu'en répondant elles accéléreraient
le nombre de cellules PCF, sections PS, groupes d'Insoumis.... qui prépareraient avec nous la manifestation du 13 mai (déjà en nombre important), cinquantième anniversaire du 13 mai 68.... et en même temps cela alimente et accentue la contradiction entre les aspirations de la base et la politique du sommet!
Cette politique correspond parfaitement au combat pour le Front unique à la base, seul à même d'imposer le Front unique au sommet et c'est celle du POID, parti qui combat pour la construction du parti révolutionnaire, en toute indépendance (des capitalistes, du gouvernement, des appareils) et de façon démocratique, à la différence de votre politique de pression sur les appareils, d'adaptation à leurs diverses manoeuvres, sans pour autant être indépendante du pouvoir puisque vous respectez les institutions en place et la "légitimité" de Macron! Encore bravo!

barnum

Messages : 510
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Eninel le Jeu 15 Fév - 18:38

Bien vous voulez enfoncer un coin entre la base des organisations réformistes et son sommet, que vous jugez traître ( je parle au conditionnel, parce que même si ce sommet est traître d'un point de vue révolutionnaire, il l'est tout autant que vous, puisque vous êtes absolument sur une même ligne réformiste, radicale réformiste ).

Un petit conseil , ne formulez aucun préalable, aucune exigence, dans votre tentative de mettre sur pied une réunion au sommet, un front unique ouvrier.

Toute proposition que vous ferez, comme par exemple une date, un mot d'ordre, exprimer vos aversions, tout sera mis à profit par vos interlocuteurs pour vous éconduire, et plus encore pour se justifier auprès de leurs bases.

Si vous voulez réellement être efficace, faite une simple invitation, et ne formulez comme seule revendication qu'un simple front unique ouvrier, cela sans aucune condition préalable, de manière inconditionnelle.

Ils ne vous répondront pas plus qu'ils ne le font actuellement, mais pour le coup vous pourrez les critiquer et en vous adressant à votre base et à leurs militants, vous pourrez affirmer avec raison le fait qu'il ne veulent pas l'unité ouvrière.

Qu'ils passent leurs temps a se concerter avec la bourgeoisie, mais que pour le front unique ouvrier ils n'ont pas une minute de libre !

Si vous faites ça vous les massacrez !

Encore faut-il que vous même au POID vous rompiez avec la bourgeoisie !
avatar
Eninel

Messages : 693
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  barnum le Jeu 15 Fév - 20:12

Ce sont effectivement de simples invitations, la date n'est pas un préalable, ni la rupture avec la Cinquième république ou l'Union européenne.
Par contre, en finir au plus vite avec Macron, l'unité pour le chasser, sont les bases de cette initiative.... une fois de plus, ce sont des choses que je t'ai déjà dites !!
Quant à la rupture avec la bourgeoisie, qui veut donc conserver Macron, agent du capital financier avec sa politique de bousille tous azimuts, président légitime pour vous avec seulement 15% des inscrits derrière lui !! Qui donc refuse toute bataille politique pour en finir avec la Cinquième république et l'Union européenne, deux des instruments fondamentaux du capital financier !! Qui donc se concentre exclusivement sur les jeux d'appareils et attend tout des bureaucraties syndicales ( quoi donc ? Sans doute des journées d'action un peu plus belles que les précédentes!!), le Front unique devant sans doute tomber du ciel !!

barnum

Messages : 510
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Eninel le Ven 16 Fév - 13:24

barnum a écrit:Ce sont effectivement de simples invitations, la date n'est pas un préalable, ni la rupture avec la Cinquième république ou l'Union européenne.

Par contre le mot ordre que vous proposez pour votre manifestation du 13 mai:"Macron 1an ça suffit " oui.

Et c'est là que vous ne vous montrez pas du tout tactique.

On ne peut pas faire abstraction d'une certaine réalité, voulant que premièrement la gauche est en crise, que si il y a une force montante dans le pays c'est le nationalisme et l'extrême droite, que beaucoup beaucoup de gens en France ( des travailleurs aussi ) considèrent que finalement Macron est un moindre mal.

"Il faut aider les masses, dans le processus de leurs luttes quotidiennes, à trouver le pont entre leurs revendications actuelles et le programme de la révolution socialiste. Ce pont doit consister en un système de REVENDICATIONS TRANSITOIRES, partant des conditions actuelles et de la conscience actuelle de larges couches de la classe ouvrière et conduisant invariablement à une seule et même conclusion : la conquête du pouvoir par le prolétariat."

Foutre dehors Macron, pour l'instant, ce n'est pas une revendication actuelle, partant des conditions actuelles et de la conscience actuelle de larges couches de la classe ouvrière. Voilà la vérité.

J'appelle aventurier les directions des petites organisations ouvrières anonnant cette revendication, et taisant le fait que, vue l'état de la gauche en générale, de l'extrême gauche en particulier, le désarroi extraordinaire du prolétariat, une crise politique, une crise de régime, ne pourra que profiter à l'extrême droite.

Cette chose dite, faut-il alors ne rien faire et repousser la victoire de la droite et de l’extrême droite (inévitable) à 2022 ?

Evidemment non ! Mais il ne faut pas partir d'une revendication ayant germée dans le cerveau débile d'une direction de renégats. Il faut partir des conditions actuelles et de la conscience actuelle de larges couches de la classe ouvrière.

Il faut aider les masses, dans le processus de leurs luttes quotidiennes, à trouver la tactique, leurs permettant en partant de leurs revendications actuelles, de se défendre et de faire reculer le gouvernement, le rendre impuissant.

Quelles sont les préoccupations actuelles des masses ?

L'emploi, et la tendance du gouvernement et du patronat à s'appuyer sur la loi la loi El Khomery et les ordonnances pour ajuster à la baisse les effectifs.

La Qualité des emplois restants, et la tendance du gouvernement et du patronat a remplacer les CDI en CDD .

Le pouvoir d'achat et la tendance du gouvernement et du patronat à nous matraquer d’impôts indirectes, de taxes et d'amendes, réduisant toujours plus notre véritable pouvoir d'achat.

La remise en cause des diplômes d'Etat , du statut des fonctionnaires, des cheminots etc.

C'est en aidant les masses a se mobiliser en défense de leurs derniers acquis sociaux, et pour mobiliser, au sommet il faut rompre, ( car ce n'est que lorsque les chefs rompent que la masse se met en mouvement ), que nous pourrons conjurer la crise de la gauche actuelle, commencer à reconstruire politiquement une alternative politique, et le moment venu prendre le pouvoir avec l'appui de ces mêmes masses actives et éclairées.

Il ne faut pas taper immédiatement sur le pouvoir, mais taper sur les trahisons des chefs et les illusions des masses, qui permettent à ce pouvoir d'avancer.
avatar
Eninel

Messages : 693
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  barnum le Ven 16 Fév - 14:19

"Foutre dehors Macron, pour l'instant, ce n'est pas une revendication actuelle, partant des conditions actuelles et de la conscience actuelle de larges couches de la classe ouvrière. Voilà la vérité".

Voilà la vérité quand on est complètement en dehors des masses et de leurs aspirations!... Toutes les revendications que tu énumères se concentrent sur l'action de Macron et de son gouvernement, représentants du capital financier, Macron et ses 15% d'inscrits !
NON, ce n'est pas le fascisme qui est à l'ordre du jour, sauf chez les petits-bourgeois apeurés, mais plutôt le mûrissement vers une situation révolutionnaire..... Comparons avec 1967 qui préfigurait le 13 mai 68 et son "10 ans, De Gaulle, ça suffit!" et analysons le nombre très élevé de grèves "locales" qui, très souvent, imposent le Front unique à la base !
Plus que jamais, tous le 13 mai pour "1 an, Macron, ça suffit!"

barnum

Messages : 510
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  barnum le Mar 20 Fév - 10:12

Avec la bataille pour la manifestation nationale du 13 mai, il s’agit de construire un point d’appui politique indépendant contre la division, luttant pied à pied contre le poison du découragement délibérément semé par les appareils. Découragement, démoralisation de cadres intermédiaires qui, à leur tour, aggravent les effets paralysants de la politique de division.
Sans parler du NPA, de LO... qui font porter la responsabilité aux masses elles-mêmes qui, selon ces organisations, ne voudraient pas se battre, dédouanant ainsi complètement les appareils et confirmant par là même leur rôle de flanc-garde!
Chaque jour, l’extension des grèves (par exemple, plus de 1 000 grèves dans le secteur de la santé et aucune centralisation, les appareils disloquant et laissant les hospitaliers isolés hôpital par hôpital). et des mobilisations « en bas » impose « en haut » de renforcer le dispositif de d’accompagnement et de soutien, voire de prise en charge de la politique de Macron et de son gouvernement.
Seul le Front unique à la base pourra imposer le Front unique au sommet .

barnum

Messages : 510
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Eninel le Mar 20 Fév - 14:24

barnum a écrit:
Seul le Front unique à la base pourra imposer le Front unique au sommet .

Le front unique à la base c'est le front social, et vous n'y êtes pas, pire vous n'avez absolument aucune intention d'en être !

https://www.frontsocialuni.fr/
avatar
Eninel

Messages : 693
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  barnum le Mar 20 Fév - 18:06

Regarde simplement le nombre de grèves "locales" qui réalisent à la base l'unité de leurs organisations, grèves que tu ne peux pas voir puisque tu as les yeux braqués sur les appareils!
Quant à la manifestation du 13, on ne s'adresse pas en tant que telles aux directions syndicales mais aux directions politiques , avec nombre de cellules PCF,, groupes d'insoumis, groupes Hamon , ex-PS.... qui, à la base, préparent avec nous le 13 , seul moyen d'avancer vers
le Front unique, et non pas par de sempiternelles suppliques aux appareils! combinées à de sempiternelles dénonciaations ! On ne se contente pas de mots!!

barnum

Messages : 510
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Eninel le Mer 21 Fév - 9:09

barnum a écrit:Regarde simplement le nombre de grèves "locales" qui réalisent à la base l'unité de leurs organisations, grèves que tu ne peux pas voir puisque tu as les yeux braqués sur les appareils!
Quant à la manifestation du 13, on ne s'adresse pas en tant que telles aux directions syndicales mais aux directions politiques , avec nombre de cellules PCF,, groupes d'insoumis, groupes Hamon , ex-PS.... qui, à la base, préparent avec nous le 13 , seul moyen d'avancer vers
le Front unique, et non pas par de  sempiternelles suppliques  aux appareils! combinées à de sempiternelles dénonciaations !  On ne se contente pas de mots!!

Vois-tu à ce petit jeu de con, Mélenchon a un peu plus de suite dans les idées, il est un peu plus crédible que vous, en espérant voir déferler une vague d'un million de mécontents à l'Elysée.

Vous à travers votre adresse en direction de "cellules PCF,, groupes d'insoumis, groupes Hamon , ex-PS.... qui, à la base" (prépareraient ? ) avec vous votre 13 insurrectionnel, qu’espérer vous démontrer aux travailleurs, sinon que votre soit disant front unique est si orienté et si étriqué qu'il n’intègre pas même des militants de LO et ou du NPA !

Non pas de sempiternelles suppliques  aux appareils! combinées à de sempiternelles dénonciations , encore eut-il que vous le fit une seule fois, non pas des adresses en tant que telles aux directions syndicales, les bureaucraties syndicales vous remercient de leur foutre la paix, non bien sûr, vous vous contenterez de continuer à vous moquer du monde, et à tourner le dos à la seule politique pour Trotsky susceptible de nous éviter un désastre.

Vous ne voulez pas vous contenter de mots, par contre vous faites parti de cet état major, grand organisateur de nos défaites, vous êtes avec les autres renégats des magnifiques faiseurs de maux !
avatar
Eninel

Messages : 693
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  barnum le Mer 21 Fév - 10:32

Quand on n'a plus d'arguments, on insulte.... T'es un spécialiste en la matière !!! Plus de 1000 grèves dans le seul secteur de la santé et les travailleurs ne veulent pas se battre selon toi, LO et consorts......!! Les beaux révolutionnaires que voilà !
On n'espère rien démontrer mais simplement poser la politique nécessaire, indispensable aujourd'hui pour la classe ouvrière, la jeunesse, à savoir "1 an, Macron, ça suffit!", Macron le casseur illégitime au service du capital financier, "le produit de la brutalité de l'histoire", pendant que les dirigeants politiques divisent et attendent 2022 et les dirigeants syndicaux se vautrent dans la concertation à répétition, le "fameux" dialogue social au service des capitalistes et de leur gouvernement, en attendant les "non moins fameuses" journées d'action!
Le 13 mai est un instrument du combat pour le Front unique à la base, seul moyen d'imposer le Front unique au sommet et le POID, avec la Tribune des travailleurs, ne rate pas une occasion de valoriser toutes les grèves "locales" qui réalisent le plus souvent l'unité syndicale, tout en dénonçant la politique des bureaucraties qui collaborent en permanence avec Macron et sa bande pour les aider à appliquer leur politique anti-ouvrière.

barnum

Messages : 510
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Eninel le Mer 28 Fév - 12:43

Le 13 mai est un instrument du combat pour le Front unique à la base, seul moyen d'imposer le Front unique au sommet et le POID, avec la Tribune des travailleurs, ne rate pas une occasion de valoriser toutes les grèves "locales" qui réalisent le plus souvent l'unité syndicale a écrit:

Et bien voilà, au risque de contrarier vos plans pré-établis, ce ne sera pas le 13 mai, comme vous vouliez l'imposer à tous, cette journée de combat pour le front unique ouvrier ce sera le 22 mars.

Hier soir les directions des syndicats des cheminots ont su pour une fois faire preuve de jugeote.

A la différence de Macron, le prolétariat ne confond pas vitesse et précipitation, et le fait hier soir d'avoir repousser au 15 mars et dans le cadre d'une nouvelle réunion, la tactique la plus appropriée qu'il faudra suivre, prouve une chose: c'est que bureaucratie et prolétariat sont à présent dans le même bateau.

La bourgeoisie ne voit pas exactement la tuile qui lui arrive sur le museau, toute aveuglée qu'elle est par son Jupiter d’opérette.

La grande différence qu'il y a entre le Bonaparte d'Arcole et l'apprenti bonaparte Macron, c'est que le premier était un militaire alors que le second est un banquier.

Les dés sont à présent jetés. Macron aura confondu vitesse et précipitation.

Il lui reste à présent jusqu'au 15 mars pour reculer, sinon il est cuit.
avatar
Eninel

Messages : 693
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  barnum le Mer 28 Fév - 13:27

T'as vraiment tout compris sauf le recul en rase campagne des bureaucraties syndicales prêtes à brader le service public si Macron faisait l'effort de ne pas passer par les ordonnances et s'il consentait à discuter quelque temps de la "bonne réforme" de la SNCF ! Vous avez bonne mine avec votre mise au pied du mur des appareils, entièrement concentrés ils le sont sur le "comment éviter la grève générale" tout en préparant un fameux "temps fort" !!
Qu'il est loin le temps de votre dénonciation de la concertation ! Normal quand on est au cul des appareils !!

barnum

Messages : 510
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Eninel le Mer 28 Fév - 16:22

"SNCF: syndicats, direction et ministre se préparent à la concertation

(Figaro le 28/02/2018)

Le gouvernement prévoit de déposer mi-mars un projet de loi d'habilitation pour recourir aux ordonnances.

Les syndicats des cheminots se sont donnés jusque-là pour décider d'une grève.

Les syndicats de la SNCF ont finalement décidé mardi de donner une chance à la concertation sur la réforme de l'entreprise ferroviaire publique. Ils se sont donné rendez-vous le 15 mars, pour arrêter une éventuelle date de grève, une fois qu'ils auront pris connaissance du projet de loi d'habilitation des ordonnances, qui devrait être présenté la veille.

Cette décision «n'est pas un signe de faiblesse des syndicats», se défend Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, interrogé mercredi matin sur France 2. «Le gouvernement dit qu'il veut discuter, on va voir s'il veut réellement discuter». Soit la concertation «sera un dialogue», soit ce sera «un monologue» et «là, les cheminots se fâcheront» prévient-il, rappelant que la journée de mobilisation du 22 mars, avec la fonction publique, est maintenue. «On est gonflés à bloc!»

La «réponse» des syndicats «sera à la hauteur de l'attaque» du gouvernement, promet-il. (...)

Au menu des négociations qui débutent jeudi avec les organisations syndicales pour deux mois: les conditions de l'ouverture à la concurrence, l'organisation de la SNCF et le calendrier de l'arrêt du recrutement au statut de cheminot. Sur ce point, Philippe Martinez, le numéro un de la CGT (premier syndicat représentatif au sein de la SNCF) a prévenu: ce statut qui comprend une garantie de l'emploi et un départ à la retraite possible à partir de 50 ou 55 ans, selon les métiers «n'est pas négociable». «Les cheminots ne sont pas des privilégiés», a insisté le leader syndical, jugeant «proprement scandaleux» le fait que l'exécutif laisse entendre qu'«un statut, c'est un privilège». À la SNCF, quelque 140.000 employés de l'entreprise publique bénéficient du statut de cheminot.

Le premier ministre a annoncé lundi qu'«à l'avenir», il n'y aura plus de recrutement au statut..."



Nulle volonté chez moi ( une dernière fois je parle en mon nom propre et non celui d'un groupe ) de présenter la bureaucratie sous un autre visage que la vérité. Aucune tentative de laisser penser que d'un coup d'un seul, de bureaucratie ouvrière-bourgeoise elle vient subitement de se métamorphoser en organisation ouvrière. Non je dis simplement que le rôle que le gouvernement Macron Philippe lui réserve, rôle intenable pour elle, ne peut que la pousser à s'appuyer de plus en plus sur le prolétariat, au nom de ses intérêts. Tu as en partie raison quand tu écris:

"...recul en rase campagne des bureaucraties syndicales prêtes à brader le service public si Macron faisait l'effort de ne pas passer par les ordonnances et s'il consentait à discuter quelque temps de la "bonne réforme" de la SNCF !..."

Tu as raison en partie seulement, parce que justement lorsque la CGT dans les médias déclare : "... ce statut qui comprend une garantie de l'emploi et un départ à la retraite possible à partir de 50 ou 55 ans, selon les métiers "n'est pas négociable " ...", cela veut dire qu'il ne reste au gouvernement que le recours aux ordonnances pour faire passer sa politique anti-ouvrière et ultra libérale.

Mesure bien ce "n'est pas négociable ", ce n'est pas le groupe CPS qui affirme cela, ce n'est pas ta direction au POID, ni Arthaud ni Besancenot, c'est le secrétaire générale de la CGT. Mais dis moi, si le statut des cheminots n'est par principe pas négociable, quoi dans la politique de Macron est négociable ? Rien !

La «réponse» des syndicats «sera à la hauteur de l'attaque» du gouvernement, à partir du moment où les groupes révolutionnaires vont exploiter le temps qui nous sépare du 22 mars, à préparer les esprits, quant à la nécessité vitale de populariser vite la mise en place par les syndicats et les travailleurs, de bas en haut, des comités ouvrier, jusqu'à un comité ouvrier central, seul habilité à diriger de fait la grève .

Comités ouvriers qui seront chargés de surveiller de près, de bas en haut, nos chers bureaucrates syndicaux, bureaucrates syndicaux qui auront jusqu'au bout, tendance à toujours être un peu ouvrier, un peu bourgeois voir trop bourgeois.
avatar
Eninel

Messages : 693
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  barnum le Mer 28 Fév - 17:22

Il n'y a pas à dire, tu prends au sérieux la poudre aux yeux lancée par les bureaucrates!
Baratin puisque déjà les cheminots sont soumis aux 42 annuités... alors effectivement, ils peuvent partir à 57 ans mais avec une
telle décote qu'ils toucheraient une misère !
Baratin encore, avec la loi El Khomri, elle aussi "non négociable " mais qu'on a laissé passer grâce aux journées d'action à répétition, contre la grève générale et le blocage du pays !
Quant au 22 mars, on est dans le "fameux temps fort" et ce que tu proposes n'est ni plus ni moins que de gauchir la politique pourrie des appareils, ce qui est le lot des LO, NPA, Front social....
Maintenant, que la poussée à la base soit telle qu'elle contraigne les directions syndicales à faire plus qu'elles ne le voudraient ( cas exceptionnel prévu par le programme de transition), cela n'en rendrait pas plus juste la politique des appareils (qui restent bourgeois par nature!).
Un parti ouvrier révolutionnaire ne peut se construire qu'en toute indépendance par rapport à ces appareils, tout en combattant pour le Front unique à la base (cf le combat pour la manifestation nationale du 13 mai, sur l'axe "l'unité pour chasser Macron), seul moyen d'imposer le Front unique au sommet. C'est ce que propose le POID.

barnum

Messages : 510
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Eninel le Jeu 1 Mar - 9:46

Baratin, baratin, baratin, je vois que j'ai à faire à un spécialiste.

N'est ce pas vrai que c'est avec un voleur qu'on attrape un voleur !

Quant au 22 mars, on est dans le "fameux temps fort" a écrit:


Jamais un augure ne peux en croiser un autre sans sourire, prétentieux que tu es à pouvoir dire ce matin ce que sera la journée du 22 mars.
avatar
Eninel

Messages : 693
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  barnum le Jeu 1 Mar - 11:10

"Maintenant, que la poussée à la base soit telle qu'elle contraigne les directions syndicales à faire plus qu'elles ne le voudraient ( cas exceptionnel prévu par le programme de transition), cela n'en rendrait pas plus juste la politique des appareils (qui restent bourgeois par nature!)".

Tu vois, le Trotskysme, si on lui reste fidèle, a réponse à toutes les situations!!

barnum

Messages : 510
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  barnum le Ven 2 Mar - 10:31

Extrait d'un texte du groupe La Commune:

"Tout se tient
L’autre aspect des choses, nous le savons, est la nécessité de l’action directe TOUS ENSEMBLE et EN MEME TEMPS contre UN SEUL ET MEME PLAN MACRON qui frappe, de la même façon, cheminots, hospitaliers, lycéens-étudiants, fonctionnaires, chômeurs dans le but de faire la peau à TOUS dans les mêmes délais, au plus vite. Et, si vraiment la question de la Garantie de l’emploi des seuls fonctionnaires et cheminots est un « problème », alors se pose la question de LA GARANTIE DE L’EMPLOI, dans les mêmes conditions, de TOUS LES SALARIÉS, laquelle commence par l’embauche en CDI de TOUS LES INTERIMAIRES du secteur automobile, la transformation de tous les CDD en CDI. Cela pousserait, nous dit-on, les capitalistes à fermer « le robinet des embauches » dont le débit actuel est celui du compte-gouttes. Ce qui pose alors la question de la réduction du temps de travail sans perte de salaire, ni flexibilité pour donner du travail à tous. Ne disait-on pas à la CGT que « le rapport de force – détermine ce qu’il est possible d’obtenir » et qu’il fallait «viser le nécessaire pour gagner tout le possible »

A cet instant, il est non seulement nécessaire mais surtout URGENT de mettre à bas le Plan Macron et toutes ses ordonnances, décrets d’application et de créer ainsi une position de départ pour inverser le cours des choses « réformateur ».

A cet instant, le choix est le suivant : gagner tous ensemble, ou perdre les uns après les autres".

Tous ensemble, en même temps, nous pouvons gagner et gagner vite !

barnum

Messages : 510
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Eninel le Sam 3 Mar - 16:13

barnum a écrit:Extrait d'un texte du groupe La Commune:

"Tout se tient

A cet instant, il est non seulement nécessaire mais surtout URGENT de mettre à bas le Plan Macron et toutes ses ordonnances, décrets d’application et de créer ainsi une position de départ pour inverser le cours des choses « réformateur ».

A cet instant, le choix est le suivant : gagner tous ensemble, ou perdre les uns après les autres".

Tous ensemble, en même temps, nous pouvons gagner et gagner vite !

Des mots et des abstractions creuses provenant d'un groupe impuissant.

Ce n'est pas avec le "tous ensemble" que l'on peut encore sortir du mauvais pas dans lequel nous sommes , "inverser le cours des choses « réformateur »", c'est en employant avec parcimonie les mots, en utilisant les bons, et en les mettant dans le bon ordre.

Inverser le cours des choses réformateur, quelle drôle de manière de s'exprimer pour un groupe qui se réclame de la Commune de Paris ?

Réformisme, sans préciser que nous avons à faire à un réformisme ultra libéral et réactionnaire, que les réformes portées par Macron sont des contre réformes anti sociales et anti ouvrières, c'est participer pleinement à la grande confusion qui règne dans nos rangs.

Je ne vois pas trop camarade Barnum pourquoi tu prends la responsabilité de mettre en ligne ce communiqué quelconque et confus.

Ne crois-tu pas que tu as déjà fort à faire à défendre la ligne de ton parti le POID ?

Fou qui cherche meilleurs pain que le froment !

avatar
Eninel

Messages : 693
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  barnum le Sam 3 Mar - 17:23

Pou élargir la discussion !! Que deviennent donc les membres de ce Forum ?

barnum

Messages : 510
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  barnum le Jeu 8 Mar - 13:00

La seule ligne en vogue au NPA, gauchir les initiatives prises par les appareils, les bureaucraties.... par exemple aujourd'hui le 22 mars sans doute en référence aux tendances anarchisantes de Besancenot et demain quand un Front populaire sera à l'ordre du jour, ce sera le temps du fameux Front populaire de combat parce que, bien sûr, pour le NPA, "on" est dans le même camp !!

barnum

Messages : 510
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  barnum le Jeu 15 Mar - 19:08

Tendance anarchisante mais non révolutionnaire de Besancenot, ce qui lui permet de devenir un consultant permanent du groupe Bolloré et de sa chaîne C News.

barnum

Messages : 510
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Eninel le Jeu 15 Mar - 19:47

barnum a écrit:Tendance anarchisante mais non révolutionnaire de Besancenot, ce qui lui permet de devenir un consultant permanent du groupe Bolloré et de sa chaîne C News.

Le camarade Besancenot est d'une intelligence et une capacité militante hors du commun.

Il est heureux qu'il soit de notre camp et essentiel de le gagner à notre stratégie globale, celle de Léon Trotsky.

Il n'y a de sa part et celle de la direction du NPA aucune traîtrise à utiliser les médias bourgeois pour s'exprimer.

Un travailleur, un militant ouvrier et même un dirigeant, a parfaitement le droit d'exprimer une opinion anarchisante ou anarchiste.

Ce n'est certainement pas la meilleur manière à le stigmatiser, en le présentant faussement comme un suppôt de la bourgeoisie, sous prétexte qu'il participe à une émission sur une chaîne de Bolloré.

Camarade Barnum il faut cesser de te croire comme le seul révolutionnaire sur la planète.
avatar
Eninel

Messages : 693
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  barnum le Jeu 15 Mar - 20:35

Pauvre lèche-cul qui ne comprend pas que c'est Bolloré qui sait utiliser Besancenot de façon permanente et non l'inverse! Et ne fais surtout pas référence à Trotsky, toi qui nous expliques qu'il ne faut surtout pas en finir tout de suite avec Macron, l'agent du capital financier, au nom du danger fasciste!!

barnum

Messages : 510
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Eninel le Ven 16 Mar - 12:37

barnum a écrit:Pauvre lèche-cul

Je vois que tu es en progrès toi, dans ton enrichissement d'un type de vocabulaire tellement utilisé chez les staliniens, que cela a finit par les détruire.

Continue camarade barnum, aide nous à clarifier la situation, mais surtout ne t'illusionne pas.

Il y a ceux qui travaille au front unique ouvrier, à la mise en place d'une nouvelle direction reposant sur des comités, afin de bloquer Macron.

Il y a ceux qui invente un soit disant front unique à la base, censé déboucher sur un front unique, devant dégager Macron un certain 13 mai.

Mais des élections immédiates en France, sans préalablement remettre le prolétariat en mouvement, on aura les mêmes résultats qu'en Italie.

Par contre mettre le prolétariat en mouvement contre la politique de Macron, faire émerger du néant des comités de grèves et un comité de grève central (coordination), bloquer le gouvernement, tout cela à l'initiative des partis d'extrême gauche, c'est l'assurance de voir ces partis ouvriers devenir LES NOUVEAUX PARTIS ÉLECTORAUX de la jeunesse et du prolétariat.

En bloquant Macron, non seulement on le condamne à terme, mais en plus on se débarrasse de Mélenchon, Wauquier et Lepen .

Mais pour comprendre cela, encore faut-il un poil de jugeote dans la tête !
avatar
Eninel

Messages : 693
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  barnum le Ven 16 Mar - 12:52

Bravo d'identifier comité central de grève et coordination !! Dans les termes mêmes, ça n'a rien à voir ..... Front unique ouvrier au sommet et rapprochement de différents lieux de combat et de grève !!
Qui te parle d'autre part d'élections? Je te parle de grève générale et de blocage du pays, de soulèvement populaire !!! Le contraire quoi de ce que proposent les bureaucraties syndicales, appareils bourgeois chevauchant les organisations ouvrières, au service exclusif de la bourgeoisie.

barnum

Messages : 510
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum