La révolte ouvrière (tract)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La révolte ouvrière (tract)

Message  Comi le Lun 3 Juil - 17:15

La division des pouvoirs en France donne une vision duelle de la vie en société. Qu'on se trouve dans un mouvement politique conformiste ou révolutionnaire, on revient toujours à une division des pouvoirs. Il y a ceux qui écrivent les lois et ceux qui les appliquent. Il y a les théoriciens du travail et ceux qui exécutent le travail. Nous revenons toujours à une logique de gouvernant versus gouvernés. L'intellectualisme politique des classes dominantes, qu'il soit de droite ou de gauche, n'a d'autre ambition que de diviser, car fidèle à sa doctrine d'empire, l'Etat dirige ainsi : diviser pour mieux régner. Nous sommes dans une éternelle dialectique du maître et de l'esclave comme l'a théorisé Hegel, un monde où l'Homme a soit des droits, soit des devoirs. Alors serons nous éternellement soumis à des fascistes déguisés en rouge ou en bleu ?

Je suis de ceux qui veulent avoir des droits et des devoirs dans le même temps, le temps de la vie. C'est pour cela, je viens vous dire deux trois mots du l'anarchisme. Tout d'abord l'anarchisme est un contre pouvoir, c'est une force de lutte, c'est le refus du gouvernement en place. Mais c'est aussi une autre vision de la société, et surtout un mouvement ouvrier. Les premiers anarchistes étaient des ouvriers, tels Bakounine, qui ont souvent payé de leur vie leur combat pour changer la société. Aussi anarchisme ne rime jamais avec je-m'en-foutisme ! Il s'agit d'organiser la société autour du travail et de liberté. L'anarchisme n'est pas le refus des lois. L'anarchisme est un pouvoir d'auto-décision. C'est aussi, comme l'a théorisé Thoreau dans la désobéissance civile, un refus radical de l'esclavage. Sans prôner une autonomie xénophobe, l'anarchisme se propose de vous fédérer, un peu comme dans un phalanstère, autour de ce qui vous motiverait pour aider la société. Ceux qui gagnent beaucoup d'argent ne font en effet rien pour aider la société. Si anarchisme ne rimait qu'avec liberté, ce serait du fascisme. Alors l'anarchiste, c'est celui qui travail sans patron, et qui veut un salaire dûment payé. A tout cela, ajoutons l'entraide et la solidarité, car c'est ainsi que je vois l'anarchisme. L'anarchisme ouvrier, ce sont des confédérations sans capitaliste qui viennent tout rafler. Le travail est à votre porté, il est votre devoir. Quant aux libertés, comme la musique, la peinture, le vélo, la piscine, ce sont vos droits. Vous voulez profiter ? Travaillez ! Et quand vous serez utile à la société, vous aurez le droit de profiter.

L'anarchie, c'est le règne du prolétariat, c'est le communisme. Le ouvriers doivent se fédérer, ensemble, pour la paix.

Comi

Messages : 5
Date d'inscription : 20/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum