Front Unique derrière Hamon ou capitulation.

Page 6 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Front Unique derrière Hamon ou capitulation.

Message  Eninel le Sam 18 Mar - 20:21

marxmarx a écrit:
Cite moi un exemple de  reformes "sociale democrate" chez Hamon

quelle garantie que Hamon les respecteraient ?

A part ça je trouve assez triste de voir les restes d'organisations type OCI/PCI/PT défendre sempiternellement le programme qui a échoué depuis 1981.


Là tu fais preuve de mauvaise fois.

Sur le plan social, Hamon agite sous les yeux des travailleurs la revendication de la CGT: 32 heures de travail hebdomadaire. Pour la jeunesse, un revenu d'aide.

Sur le plan démocratique, Hamon parle d'une nouvelle constitution, de l'abrogation du 49.3.

Quelle garantie que ce programme ne soit pas de belles promesses ? Aucune, et j'irais même plus loin dans mon analyse, parce que je ne suis pas un optimiste béat social-démocrate, aucune chance qu'il y ai un début de commencement de ces belles réalisations.

La crise du capitalisme est profonde et structurelle. Le simple fait que Hamon gagne, et il ne gagnera que si il y a une prise de conscience politique historique, dans la cervelle de nos chefs (peu probable), le système exploserait.

Je l'ai déjà écrit: inutile pour les Hamon et les Mélenchon de chiffrer leurs belles promesses sociales en euros. Des euros ? Ils n'y en auraient plus !

Hamon, porté par un front unique ouvrier et vainqueur de cette cabale Mélenchon montée actuellement contre lui, cela signifierait immédiatement la faillite de l'Etat français et le début d'une révolution ouvrière, ou un coup d'Etat fasciste.

Dans les deux cas les capitaux fuiraient le pays à la vitesse d'un clic de souris.

La question ne serait pas de savoir si on fixe le smic à 1700 euros ou 1650 euros. La question serait de chercher une imprimerie, en mode de fonctionnement, un petit patron qui accepterait de se faire payer en assignats, pour produire des cartes alimentaires de rationnement.

Un candidat ouvrier respectueux de sa classe, s'il ne veut pas mentir, n'a rien d'autre à offrir que du sang, de la peine, des larmes et de la sueur...

Ce sera le prix de son émancipation.

A part ça ce n'est pas le programme de la révolution de Trotsky, qui a échoué depuis 1981, ceux qui ont échoués, ce sont ceux qui se sont évertués de le snober ce programme, et de le garder sous le boisseau.

Il faut être ignorant et avoir un parti pris franchement anti-communiste, pour mettre sur le dos du PCI, et son appel à voter Mitterrand dès le premier tour en 1981, la situation dramatique du pays.

avatar
Eninel

Messages : 431
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique derrière Hamon ou capitulation.

Message  barnum le Sam 18 Mar - 20:32

Hamon contre Mélenchon, c'est une candidature de division!
Mélenchon contre Hamon, c'est aussi une candidature de division!
Le soutien inconditionnel à l'un ou l'autre est l'appui à un gouvernement de type Front populaire, dernière carte de la réaction contre la révolution.
Reprenons l'analyse de Trotsky dans les années 30 qui appelait à un Front unique aussi sur le terrain électoral en Allemagne entre le PSA et le PCA, alors que la social-démocratie venait de voter les crédits de guerre, d'assassiner Rosa Luxemburg et Karl Liebenecht, de trahir la révolution allemande et d'isoler la révolution russe, pendant que le stalinisme "déployait ses ailes"!
La seule voie en 2017 en France sur le terrain purement électoral, c'est le combat contre la division, pour une candidature d'unité Hamon ( les primaires ont clairement exprimé le rejet de Hollande-Valls)-Mélenchon (qui a construit le PG sur la gauche du PS et soutenu aujourd'hui par le PCF,toujours aussi friand du drapeau tricolore depuis les années 30), par exemple pour l'abrogation de la loi El Khomri et le désengagement des traités de l'Union européenne, ce qui pourrait être le point de départ d'une nouvelle mobilisation de masse contre la Cinquième république et l'Union européenne, pour un Gouvernement ouvrier.

barnum

Messages : 262
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique derrière Hamon ou capitulation.

Message  Eninel le Dim 19 Mar - 12:22

barnum a écrit:Hamon contre Mélenchon, c'est une candidature de division!
Mélenchon contre Hamon, c'est aussi une candidature de division!
Le soutien inconditionnel à l'un ou l'autre est l'appui à un gouvernement de type Front populaire, dernière carte de la réaction contre la révolution.
Reprenons l'analyse de Trotsky dans les années 30 qui appelait à un Front unique aussi sur le terrain électoral en Allemagne entre le PSA et le PCA, alors que la social-démocratie venait de voter les crédits de guerre, d'assassiner Rosa Luxemburg et Karl Liebenecht, de trahir la révolution allemande et d'isoler la révolution russe, pendant que le stalinisme "déployait ses ailes"!
La seule voie en 2017 en France sur le terrain purement électoral, c'est le combat contre la division, pour une candidature d'unité Hamon ( les primaires ont clairement exprimé le rejet de Hollande-Valls)-Mélenchon (qui a construit le PG sur la gauche du PS et soutenu aujourd'hui par le PCF,toujours aussi friand du drapeau tricolore depuis les années 30), par exemple pour l'abrogation de la loi El Khomri et le désengagement des traités de l'Union européenne, ce qui pourrait être le point de départ d'une nouvelle mobilisation de masse contre la Cinquième république et l'Union européenne, pour un Gouvernement ouvrier.

Mélenchon contre Hamon, c'est aussi une candidature de division! a écrit:

Oui, c'est bien, tu es en progrès.

Hamon contre Mélenchon, c'est une candidature de division! a écrit:

Ah! Une petite rechute, il va falloir consolider. Tomber est permis, ce relever est ordonné ! sunny

Reprenons l'analyse de Trotsky dans les années 30 qui appelait à un Front unique aussi sur le terrain électoral en Allemagne a écrit:

Pourquoi pas. réapprenons à nous tourner du coté de la vie et du savoir de nos grands révolutionnaires.

Il n'y en a pas pour l'instant à notre époque, alors puisque nous sommes des nains, plaçons-nous sur les épaules de nos géants. Je ne pense pas que Trotsky ait écrit ce type d'anerie:

Le soutien inconditionnel à l'un ou l'autre est l'appui à un gouvernement de type Front populaire, dernière carte de la réaction contre la révolution. a écrit:

Ce serait une erreur que le mouvement ouvrier soutienne inconditionnellement Hamon ou Mélenchon, nous dis-tu, sans apporter le début d'une démonstration.

Je laisse de coté ton leitmotiv sur la question abscons, d'un soutien hors de propos à un gouvernement de type front populaire.
Personne ne parle de cela sur le fil, parce que ça n'est pas le problème.
Toi et ton parti, vous revenez systématiquement là dessus, afin d'essayer de faire croire que Hamon est fatalement, plus front populaire, en opposition à Mélenchon qui, puisque il est soutenu par le PCF, est forcément plus radical et plus fréquentable.
Pour les curieux, il y a cinq pages derrières nous.

Non je veux revenir sur cette affirmation gratuite selon laquelle si, sur le plan électoral, le mouvement ouvrier soutien inconditionnellement le candidat d'un parti ouvrier-bourgeois, il fait le jeu de la réaction.

C'est stupide. En raisonnant par l'absurde, on peut parfaitement affirmer, que c'est parce que le mouvement ouvrier ne sait pas ranger inconditionnellement derrière un candidat d'un parti ouvrier-bourgeois, que la réaction, face à une opposition divisée, est sûr de remporter la joute.

Si tu pouvais admettre simplement cela, crois moi, à titre posthume, tu ferais vraiment plaisir à Trotsky, parce que tu lui prouverais que tu commences à comprendre l'essence même de la raison d'être du front unique ouvrier.

Mais cette question évacuée, qui alors ? Qui soutenir entre Hamon et Mélenchon ?

Toi tu nous écris qu'il faut relativiser cette histoire de drapeaux tricolores hier à République, parce que le PC français aime le drapeau des versaillais depuis 1930. Et pour enfoncer le clou, selon lequel Mélenchon, est aussi fréquentable que Hamon, tu nous le présentes faussement comme le fondateur et le principal dirigeant du parti de gauche:

Mélenchon (qui a construit le PG sur la gauche du PS et soutenu aujourd'hui par le PCF, a écrit:

Vois-tu, je t'ai déjà reproché ta pensée, plus métaphysique, que dialecticienne. Tu m'en fait une nouvelle démonstration. Le Mélenchon de République n'est pas le Mélenchon de la Bastille de 2012.

A la Bastille, en 2012, bien sûr il y avait des drapeaux bleu-blanc-rouge, mais ils étaient rares, noyés dans un océan de drapeau rouge du front de gauche et du PCF.

Rien à voir hier, où le rapport était exactement inverse. je ne conteste pas que l'électorat de Mélenchon est profondément de notre classe sociale, que nos camarades derrière Mélenchon tentent de résister et de maintenir nos traditions et nos couleurs. Mélenchon, qui est loin d'être bête, voit bien tout cela, puisque en fin de discours, c'est lui même qui a proposé de reprendre le chant de l'Internationale, après avoir fait chanter la Marseillaise.

Il y a cependant un travail de sape, pour tenter de cadrer le petit peuple de Paris, enfants de la Commune, dans le cadre stricte de la République bourgeoise. Mélenchon n'est plus président du front de gauche. Mélenchon veut être le président d'une République bourgeoise, dont il écrira lui même les termes constitutionnels.

Mélenchon dit que De Gaulle est un grand homme (les enfants des victimes du massacre de Charonne apprécieront). Mélenchon s'est trouvé un modèle.

Mais finissons ce billet sur une note positive, et applaudissons lorsque tu nous affirme:

La seule voie en 2017 en France sur le terrain purement électoral, c'est le combat contre la division, pour une candidature d'unité Hamon ( les primaires ont clairement exprimé le rejet de Hollande-Valls) a écrit:

Pas mieux ! sunny Twisted Evil Very Happy









avatar
Eninel

Messages : 431
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique derrière Hamon ou capitulation.

Message  barnum le Dim 19 Mar - 15:02

La seule voie en 2017 en France sur le terrain purement électoral, c'est le combat pour une candidature d'unité Hamon-Mélenchon ( Le vote Hamon lors des primaires a clairement exprimé le rejet de Hollande-Valls et Mélenchon,qui a construit le PG sur la gauche du PS, est soutenu aujourd'hui par le PCF).
Tout autre choix (dont le tien qui est clairement un choix de soutien au candidat revendiquant précisément une solution de type Front populaire CONTRE l'autre candidat revendiquant lui aussi, dans des formes différentes, l'aménagement du système capitaliste) est une politique de DIVISION, contraire aux principes du Trotskysme sur le Front unique.

Evidemment que sur ce fil personne ne soulève la question du Front populaire puisque la LCR en a été l'adepte avant de laisser la place au NPA et toi, tu oses défendre inconditionnellement une solution de ce type ( ce qui n'a jamais été le cas de Ttotsky), dernière carte de la réaction contre la révolution !

Quant à ton trucage final, avec le sourire, il te définit parfaitement !!

barnum

Messages : 262
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique derrière Hamon ou capitulation.

Message  Eninel le Dim 19 Mar - 18:46

barnum a écrit:

Quant à ton trucage final, avec le sourire, il te définit parfaitement !!


Oh on peut rigoler quand même un peu non !

On sait que vous au POID vous venez de pondre le concept du front unique ouvrier bicéphale, mais bon l'essentielle, c'est que vous admettiez que les primaires de la gauche "...ont clairement exprimé le rejet de Hollande-Valls ...".

Donc en bon français, Hamon n'est pas l'homme de Hollande et Valls. Il y a du mieux.

Vérité que vous n'admettiez pas encore dernièrement. C'est tout.

Quand a mon prétendu trucage, il vaut bien le votre, à présenter Mélenchon comme un candidat à la candidature du front unique ouvrier. Melenchon, même s'il est protégé par le PCF, n'est pas de gauche, ou plutôt il ne l'est plus. Il le dit lui même.

IL est dans une dynamique qui le met en concurrence directe avec le FN. Son raisonnement est: puisque les malheureux de notre pays, une partie des travailleurs, se laissent séduire par les solutions du FN, rejettent la gauche, allez hop, délestons nous des drapeaux rouges, et allons les chercher là où ils sont ! Fillon aussi joue a ce jeu là. Mais lui il ne s'adresse pas aux même personne. C'est d'ailleurs pour cela que lui, cette politique va lui réussir.

Les seuls candidats de gauche à la présidentielle, candidats ouvriers, sont Hamon, Poutou et Arthaud. C'est avec eux qu'il faut travailler (le PCF aussi évidemment), et les syndicats.

C'est possible ! Ce n'est qu'une question de volonté politique.

Manifestement, pour l'instant ils préfèrent la capitulation à la raison. Mais nous n'en avons pas fini avec eux. Plus nous allons approcher des échéances, et plus la pression va monter.

L'histoire aurait été hautement plus compliquée (comme en Allemagne début année 30), si hier Mélenchon, s'était présenté à nous, place de la République, comme un candidat de gauche, le chantre de la révolution, non pas citoyenne, mais ouvrière et socialiste; non pas l'homme de la France insoumise, mais le secrétaire général du parti de gauche, allié au PCF, l'homme de la classe ouvrière insoumise.

Mais ce n'est pas le cas. Mélenchon ne veut plus avoir aucune place dans un front de gauche. Il est là pour faire perdre la gauche.

Alors, mince, que ton POID le dise cela, au lieu d'attendre passivement que Hamon et Mélenchon fasse le boulot. Qu'il dénonce la politique crapuleuse du PCF. Qu'il appelle le PCF à chercher un accord électoral avec le PS, et qu"ensemble ils appellent inconditionnellement à voter pour le candidat du PS : Hamon.

Ce n'est pas aux staliniens, à un social-démocrate, à un républicain bourgeois de prôner le front unique ouvrier, c'est au révolutionnaires.

Etes-vous révolutionnaires au POID ?
avatar
Eninel

Messages : 431
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique derrière Hamon ou capitulation.

Message  barnum le Lun 20 Mar - 12:42

"Donc en bon français, Hamon n'est pas l'homme de Hollande et Valls. Il y a du mieux".
Et tu n'as pas honte alors que Hamon s'empresse à chaque fois de faire applaudir Hollande-Cazeneuve et ne reproche à Valls que de ne pas le soutenir publiquement !!
Hamon est bien le candidat d'un futur Front populaire, dernière carte de la réaction contre la révolution et Mélenchon est bien toujours le leader du Parti de Gauche , soutenu par le PCF !! Et toi tu es donc bien le marchepied d'une solution bourgeoise avec ton soutien inconditionnel à Hamon et le POID est bien le seul parti à développer une politique trotskyste de Front unique en combattant pour une candidature d'unité notamment pour l'abrogation de la loi El Khomri, mère de toutes les lois visant à réduire en miette la classe ouvrière !!
Le CPS, au cul du Front populaire.....là au moins on est sûr de savoir qui n'est pas révolutionnaire !!

barnum

Messages : 262
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique derrière Hamon ou capitulation.

Message  Eninel le Lun 20 Mar - 16:04

barnum a écrit:"Donc en bon français, Hamon n'est pas l'homme de Hollande et Valls. Il y a du mieux".
Et tu n'as pas honte alors que Hamon s'empresse à chaque fois de faire applaudir Hollande-Cazeneuve et ne reproche à Valls que de ne pas le soutenir publiquement !!
Hamon est bien le candidat d'un futur Front populaire, dernière carte de la réaction contre la révolution et Mélenchon est bien toujours le leader du Parti de Gauche , soutenu par le PCF !! Et toi tu es donc bien le marchepied d'une solution bourgeoise avec ton soutien inconditionnel à  Hamon et le POID est bien le seul parti à développer une politique trotskyste de Front unique en combattant pour une candidature d'unité notamment pour l'abrogation de la loi El Khomri, mère de toutes les lois visant à réduire en miette la classe ouvrière !!
Le CPS, au cul du Front populaire.....là au moins on est sûr de savoir qui n'est pas révolutionnaire !!

Camarade, apprend à lire ce qu'écrivent tes camarades. J'ai dis que j'étais un camarade de route de CPS, je n'y milite pas.

Par exemple ce groupe ne combat pas pour le front unique ouvrier. Dans une déclaration du 23 février 2017, voici comment il formule sa position:

Aucune voix ouvrière pour Le Pen, Fillon, Macron, et tous les candidats bourgeois Aucune voix pour Mélenchon, et sa candidature ultra-bonapartiste Pour limiter autant que faire se peut la victoire de la bourgeoisie annoncée Appel à voter pour Hamon candidat du PS, à la rigueur pour Arthaud (LO) et Poutou (NPA) Telle est notre position que nous vous invitons à discuter. a écrit:

Mais de là à considérer que ce groupe CPS, est "...au cul du Front populaire...", il faut vraiment ne pas comprendre la signification du vote inconditionnel pour un ou des candidats représentant de partis "ouvrier-bourgeois."

C'est effacer d'un trait de plume toute la politique électoral du trotskysme depuis plus de 50 ans. En effet, depuis toujours au second tour, l'extrême gauche appelle à voter pour la gauche. Ce qui choque cette année, c'est qu'il faut le faire au premier tour, c'est tout.

Si "...on est sûr de savoir qui n'est pas révolutionnaire...", ce sont ceux qui nous vendent "...l'ultra-bonaparte..." Mélenchon, comme une option pour être un candidat au front unique ouvrier. C'est vous.

Voici comment le NPA le caractérise ce Mélenchon, dans un édito de son site "Anti-K" et un billet: "France. La tourmente et la boussole...":

"... Jean-Luc Mélenchon a réussi à imposer sa candidature à ses partenaires d’un Front de Gauche qu’il a lui-même sabordé pour mettre hors de tout contrôle sa candidature auto-proclamée avec «la France insoumise» (FI) dont les représentants locaux et les thèmes sont sous le contrôle exclusif de Mélenchon lui-même. Cette campagne autocratique, qui se prétendait il y a quelques mois l’alternative à Sarkozy et à Hollande, a été déstabilisée par les péripéties ultérieures. Scotché autour de 10%, il n’apparaît plus que comme la cinquième roue du palmarès électoral. Dès lors, l’aspect purement personnel de sa campagne, dans une posture héritée de Mitterrand, a un effet boomerang catastrophique.

Il avait explicitement refusé de fonder sa campagne sur une convergence organisée de forces politiques et de fronts de mobilisation sociale. Son programme, même s’il reprend toute une série de questions présentes dans les mobilisations sociales des dernières années, les moule et les reconfigure dans des dérives républicaines et chauvines, à l’image de ses meetings clôturés au son de l’hymne national. Les forces qui, à côté du Parti de Gauche, le soutiennent sont réduites au rôle de figurants et de spectateurs, les porte-parole de campagne étant adoubés par JLM..."


Un ancien sénateur de cette V République que vous vomissez, sabordeur de son parti, et ce vautrant dans le chauvinisme, cela ne vous empêche pas à le considérer comme potentiellement un possible porte parole et candidat de la gauche ?

Mélenchon est bien toujours le leader du Parti de Gauche , soutenu par le PCF a écrit:

Reconnaissez que tu es, vous êtes au POID, à coté de la plaque, lorsque vous êtes dans le déni à ne pas voir l'évolution dramatique du politicien Mélenchon.

A cette condition vous allez vous construire.

Autrement, ce n'est pas au cul du front populaire où on va vous retrouver, mais à celui de la réaction !
avatar
Eninel

Messages : 431
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique derrière Hamon ou capitulation.

Message  barnum le Lun 20 Mar - 17:20

Mais justement, c'est le Front populaire qui ouvre la voie à la pire réaction et et se vanter d'oeuvrer à une politique de DIVISION, PS contre PG et PCF, c'est tout (en tout état de cause une solution bourgeoise!) sauf une politique de Front unique !!

barnum

Messages : 262
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique derrière Hamon ou capitulation.

Message  Eninel le Lun 20 Mar - 18:35

barnum a écrit:Mais justement, c'est le Front populaire qui ouvre la voie à la pire réaction  et et se vanter d'oeuvrer à une politique de DIVISION, PS contre PG et PCF, c'est tout (en tout état de cause une solution bourgeoise!) sauf une politique de Front unique !!

Mais puisque le monsieur du forum te dit que Mélenchon, même s’il reprend toute une série de questions présentes dans les mobilisations sociales des dernières années, les moule et les reconfigure dans des dérives républicaines et chauvines, à l’image de ses meetings clôturés au son de l’hymne national, il faut quand même que tu fasses un petit effort de compréhension.

Sinon on ne va pas pouvoir s'en sortir !

il faut que tu sortes de ta phobie du front populaire, et de toute façon ta confusion entre un gouvernement de front populaire et un accord électoral type: "la belle alliance populaire" !

Immédiatement, ce n'est pas le gouvernement front populaire de Hollande, qui ouvre la voie à l'élection de Fillon dans quelques semaines. C'est le manque d'entente et la non-politique des partis ouvriers-bourgeois et ouvriers.

La question n'est pas d'être suiviste de la direction du PCF, et adouber le prince Napoléon- Mélenchon. La question c'est de dénoncer cette politique incroyable, et devant l'ensemble des jeunes et des ouvriers travaillant en France, dénoncer les dérives de Mélenchon, et proposer le front unique ouvrier.

Les révolutionnaires doivent dénoncer les vrais diviseurs et les vrais confusionnistes.

Parce que bien sûr que Hamon, si il est élu, formera un gouvernement de front populaire.

Mais ce gouvernement fraiera la voie au fascisme, comme en France avec Pétain, comme en Espagne avec Franco, comme au Chili avec Pinochet, si les révolutionnaires charrient des illusions à son égard, et surtout si ils ne l'attaquent pas.

La seule manière d'arriver à un gouvernement de front unique ouvrier, c'est la lutte des classes et la rue.

On fait passer Hamon ... inconditionnellement, parce qu'on a pas le choix.

C'est lui, ou la réaction bourgeoise immédiatement.

Dès le premier jour, comme Lénine le fit après février (contre l'avis de Staline et de la majorité des dirigeants bolcheviques ), évidemment on refuse de participer de près ou de loin à ce type de gouvernement, mais de plus, on fait contre lui, ce que l'on a pas fait contre Hollande-Valls et Macron, par exemple contre la loi travail.

On appelle les ouvriers et les jeunes a rentrer massivement dans leurs syndicats, afin qu'ils exigent de leurs chefs syndicaux, d'engager un combat unitaire et immédiat contre Hamon et sa politique de défense du capitalisme en crise.

C'est en faisant passer Hamon, que l'on va le construire ce parti ouvrier révolutionnaire qui nous manque tant pour l'instant.
avatar
Eninel

Messages : 431
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique derrière Hamon ou capitulation.

Message  barnum le Lun 20 Mar - 20:35

C'est en faisant passer Hamon inconditionnellement qu'on trahit le combat pour le Front unique et qu'on fait le jeu de la bourgeoisie (comme si d'ailleurs Hamon lui-même n'incarnait pas de formidables dérives après avoir promu Valls contre Ayrault comme premier ministre, soutenu l'essentiel de la politique libérale et pro-Union européenne de Hollande, manoeuvré pour éviter la censure de Hollande-Valls et fait encore récemment acclamer le même Hollande, n'ayant donc rien à envier aux dérives que tu décris chez Mélenchon!).
Pas plus l'un que l'autre ne veulent une telle unité et ne veulent rompre avec le système capitaliste (pas plus que Blum ou Cachin en 1936 ou Mitterrand et Marchais en 1981).
La seule politique correcte, je le répète, c'est le combat pour une candidature d'unité notamment sur la base de l'abrogation de la loi El Khomri, c'est la seule politique de Front unique sur le terrain purement électoral....Le reste, c'est la DIVISION au profit de la réaction !!
l

barnum

Messages : 262
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique derrière Hamon ou capitulation.

Message  Bobigny le Lun 20 Mar - 23:29

La question depuis le début est y'a t'il une différence fondamentale entre les candidats Hamon et Mélenchon?
Assurément oui...à commencer par le nom le parti du 1er se nomme toujours socialiste à la différence du 2e qui ne veut plus être associé à ce genre de chose, de plus l'activité qui a eu lieu ces derniers mois au sein du PS le prouve pour finalement évincer le détesté Valls qui s'enfuit immédiatement vers macron et cie il est vrai que l'appellation démocrate correspond mieux à ces gens là, après tout la démocratie c'est le pouvoir du peuple LoooooL  lol!

Lors de ma précédente intervention je parlais d'alliance Hamon/Melenchon et des autres lo-npa-etc, ne m'étant pas rendu au rassemblement de la république je n'avais pas entendu les déclarations de Jean-Luc "ceci est une action citoyenne contre la monarchie présidentielle Sad j'en conviens le mot citoyen en 1789 ca devait jeter du swag comparé à tiers état,mais en 2017 les citoyens c'est aussi bien le travailleur qui joue du marteau piqueur en plein mois de juin sous 30 degrés que Bernard Arnault (pour ceux qui connaissent pas 1ère fortune de France et d'Europe) alors moi perso cela ne me fait pas rêver il est évident  que pour l'ancien trotskyste la lutte des classes c'est terminé et cela semblait bien faire le bonheur de l'analyste BFMTV spécialiste en politique (dont j'ai zappé le nom) qui faisait de multiples éloge de ce rassemblement citoyen pour juste derrière parler du meeting Hamon se déroulant le lendemain à Bercy faisant au passage une parenthèse sur la récente scission au PS en qualifiant la démarche de Valls d'aller vers Macron de moderniste et parlant de Hamon comme restant sur une ligne plus classique (sous entendue démodée) au moins celui là il se positionne clairement aussi vis à vis des auditeur pas très partial le mec mais chacun connait de quel coté penche ce type de medias.

EN tout cas avec Mr Melenchon qui tourne maintenant républicain la perspective de front unique à gauche se réduit à un grand parti PS et quelques petits LO-NPA etc...
Melanchon venant mettre des bâtons dans les roues en grignotant une partie de son électorat à un Macron deja mis à mal par la loi travail Fillon se dépatouillant de ses problèmes avec Penelope il reste Marine qui a un boulevard devant elle ce serait stupide de ne pas en profiter....

Le prolétariat est en danger le fascisme c'est du sérieux et ceux de 2017 ne seront pas plus gentils que ceux des années 1930 on ne peut pas se permettre de se tromper il nous faut le gouvernement le plus à gauche d'entre tous pour pouvoir lui faire la misère et résister aux futurs attaques de la bourgeoisie qui veut nous saigner à blanc

Bobigny

Messages : 26
Date d'inscription : 17/03/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique derrière Hamon ou capitulation.

Message  Eninel le Mar 21 Mar - 9:30

barnum a écrit:[i]

Hamon lui-même n'incarnait pas de formidables dérives (...) n'ayant donc rien à envier aux dérives que tu décris chez Mélenchon!).

l

Ainsi mets-tu sur le même plan la gauche social-démocratie de Hamon et la démagogie sociale bonapartisme de droite de Mélenchon.

Droite, gauche, tous pourris. Vive la Commune !

La synthèse de la puissante pensée non-marxiste, non-trotskyste, de ton parti le POID. Evil or Very Mad
avatar
Eninel

Messages : 431
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique derrière Hamon ou capitulation.

Message  barnum le Mar 21 Mar - 10:25

Effectivement le point de vue marxiste est de considérer Hamon comme Mélenchon comme des candidats de DIVISION faisant le jeu de la réaction !
Hamon est soutenu par le PS, Mélenchon (indépendamment de sa personnalité propre) est soutenu par le PG et le PCF.
Le point de vue non marxiste est donc le tien puisque tu t'alignes inconditionnellement sur le candidat de Hollande-Cazeneuve, participant donc pleinement à la campagne de division.
Le POID pour sa part combat pour une candidature d'unité notamment sur la base de l'abrogation de la loi El Khomri, donc développe une politique de Front unique dans le cadre électoral, la seule politique révolutionnaire dans ce cadre, tout en construisant un parti révolutionnaire (cf le succès du rassemblement du 18 mars au mur des Fédérés), pour la rupture avec la Cinquième république et l'Union européenne, pour un Gouvernement ouvrier.

barnum

Messages : 262
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique derrière Hamon ou capitulation.

Message  Eninel le Mar 21 Mar - 12:39

barnum a écrit:Effectivement le point de vue marxiste est de considérer Hamon comme Mélenchon comme des candidats de DIVISION faisant le jeu de la réaction !

Et bien non camarade, la pensée marxiste c'est justement d'opposer le mouvement ouvrier organisé et le bonapartisme.

Tu sais, "ni dieu, ni césar, ni maître", n'est pas seulement l'apanage des anarchistes, c'est celui aussi celui des communistes.

Marx, durant toute sa vie, s'est positionné en pourfendeur de "Napoléon le petit" et sa démagogie sociale intéressée. Pour Marx: l'émancipation des travailleurs sera l'oeuvre des travailleurs eux même. Et pour que les travailleurs atteignent leur grand but, il faut qu'ils s'organisent en créant un syndicat et un parti ouvrier, indépendamment de la classe dominante, et sa tendance à se chercher des sauveurs.

L’émancipation c'est avant toute chose, la capacité à s'organiser.

Il est de la première responsabilité pour les ouvriers conscients, de défendre l'existant, de défendre les organisations ouvrières existantes, contre les attaques de la réaction.

Benoit Hamon, en tant que dirigeant d'une organisation ouvrière (ouvrière-bourgeoise si tu veux), ne donne pas prise à la critique de vouloir liquider le PS.

Par contre Mélenchon, non seulement il s'essuie les pieds sur son propre parti, le parti de gauche, mais de plus ouvertement, il appelle à la liquidation des vieux partis ouvriers. Dégagez, leurs dit-il !

Pour mettre quoi à la place ? Rien. Lui et le peuple, au dessus de pleins de drapeaux bleu blanc rouge.

C'est du césarisme. Mélenchon est un bon tribun. Mais nous communistes, on aiment pas les tribuns. Notre seul maître, c'est le prolétariat organisé, pas le peuple, pas les sauveurs suprêmes à la sauce Mélenchon !

A la devise "Liberté, Egalité, Fraternité", anoné par les exaltés républicains bourgeois, Marx cynique, et afin de dénoncer la politique de la canonnière de l'empire français des Mélenchon passés, répliquait: "Cavalerie, Artillerie, Infanterie !".

Mais posons-nous la question. Comment le PCF peut-il soutenir un renégat pareil ?

Cela ne t'aura sans doute pas échappé. C'est la base du PCF, plutôt que la direction, qui se laisse bourrer le mou et tourner la tête par notre camelot national.

D'une certaine manière, la direction du PCF paye en la circonstance, 30 années de renoncement à ne plus vouloir former ses militants.

De la même manière, au POID, il va falloir se poser des questions de fond sur cette question.

A chaque post, tu nous prouves qu'un militant du POID, quelque soit son courage et son abnégation en défense de son parti, quand même, sur le plan théorique, ça casse passe trois pattes à un canard.
avatar
Eninel

Messages : 431
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique derrière Hamon ou capitulation.

Message  barnum le Mar 21 Mar - 12:46

C'est vrai que toi, en assimilant Front populaire et Front unique ouvrier et en participant à une campagne de division contre une campagne pour un candidat d'unité, tu es à la pointe du "trotskysme" nouveau, en odeur de sainteté sur ce forum !!

barnum

Messages : 262
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique derrière Hamon ou capitulation.

Message  Eninel le Mar 21 Mar - 12:51

Bobigny a écrit:



EN tout cas avec Mr Melenchon qui tourne maintenant républicain la perspective de front unique à gauche se réduit à un grand parti PS et quelques petits LO-NPA etc...



Et le PCF camarade, et les syndicats ouvriers et ceux des jeunes. Crois moi, dans une dynamique politique d'unité, et sur la base d'idées claires, révolutionnaires, trotskystes, ça ferait du monde à l'arrivée.

Mais la direction du PCF (les syndicats) ne bougera plus, à partir du moment où les directions LO, NPA, POI, POID, se refusent à toute initiative unitaire révolutionnaire.

La crise de l'humanité, et la victoire prochaine de Fillon, se réduit à la crise de la direction révolutionnaire du prolétariat.
avatar
Eninel

Messages : 431
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique derrière Hamon ou capitulation.

Message  Eninel le Jeu 23 Mar - 13:10

- 30

Nous avons donc un onze de départ, examinons les, ces courageux, osant mettre sur la place publique leurs entrailles afin que les corbeaux s'en repaissent.

Tout en les classant dans les deux grandes catégories historiques, structurant la politique française depuis la Révolution Française : Gauche-Droite, Progrès- Réaction, etc. établissons immédiatement les postulats suivant lesquels, premièrement, que les électeurs passent rarement dans leur vie d'une catégorie à l'autre, que secondement, la France qui vote (plutôt vieillissante) est à 70% dans la catégorie réactionnaire.

Pourquoi cette introduction sociologique ? Histoire de rire de la grosse caisse médiatique, coupable de tentative à grande échelle, de manipulation des consciences à travers des sondages tous plus orientés les uns que les autres.

Catégorie réactionnaire:

François Asselineau. La simple observation de ses affiches placardées dans Paris : "Participez à l'histoire" vaut programme et profession de foi ! Cet ex second couteau des Chirac et Pasqua ne fait pas dans la modestie. Il est dans le grandiloquent, disposition qui ne lui permettra sans doute pas de tordre le bras de Merkel, mais qui arrivera bien à rappeler à des vieux collabos, cette époque joyeuse, où il était de bon ton de se saluer à la romaine.

Estimation: Difficile de mesurer le nombre de réac nostalgiques dans le pays,la concurrences est rude. 0,5

Nicolas Dupont Aignan. Pas ridicule cet admirateur du général De Gaulle, à avoir claqué la porte d'un parti politique, le RPR, qui tournait depuis cette époque, plus affairiste que résistant. L'Europe, Maastricht et le référendum de 2005, ont provoqué des visions à la Jeanne D'Arc, chez ce jeune réactionnaire exalté. Le problème, c'est que l'homme est pressé. Et à vouloir sortir du purgatoire trop vite, à vouloir trop s'exposer dans des médias passés maître à vous transformer en clown, on finit par en devenir un.

Estimation: 1,78% en 2012. Victime du vote utile de la droite aussi, il aura du mal à réitérer. 0,7

Marine Lepen. La championne de la France qui vote. L'aboutissant de plus de 30 ans de travail de sape dans les médias, consistant à convaincre les français, que la peur de l'autre était à la base de toute sagesse. Favorite, au porte du pouvoir, oui mais voilà, où ça coince, c'est que Marine est un poil en avance sur l'histoire de la dislocation de l'Union Européenne. Elle est inéluctable, mais peu probable que ce soit avant le 06 mai.

Estimation: Assuré d'être au second tour et d'y rester, comme papa. Un plafond de verre à 25% et 40% au second tour. A moins que la bêtise des gens instruits, ne lui mette dans les pognes le petit Macron. Alors là, tout est possible !

François Fillon. Le pauvre (je rigole ! Si je dis pauvre, c'est en rapport au prix déclaré de son modeste manoir, une misère), le pauvre donc, qu'est ce qui se prend dans la gueule ! C'est la bourgeoisie qui a peur de la radicalité et la rapacité de la bourgeoisie. La bourgeoisie a peur de Fillon et son programme, mais pas le petit peuple poujadiste de la droite. Eux ils le veulent. Je les rassure ce matin, c'est bon, les chefs de la gauche s'occupent de tout, ils vont l'avoir.

Estimation: La grosse surprise du premier tour, puisqu'il va virer en tête. Au second, ce ne sera qu'une formalité, puisque même Poutou ira voter pour lui. 30% et 60% au second tour.

Jacques Cheminade. L'extra terrestre. Certain le présente comme un affreux réactionnaire, suiviste d'un évangéliste US voyant des complots partout. Si il est réac, et puisque il est dans cette catégorie il l'est, il est quand même le plus sympa d'entres eux. Avec sa discrétion, ses belles manières et ses petites lunettes rondes sur sa tête toute ronde, si ce type devient fasciste un jour, j’arrête la politique.

Estimation: Bon dernier en 2012, il aurait fallut que Shivardi se présente, pour que quelqu'un vienne lui contester sa place. 0,1 ou 0,2, cela dépendra du temps qu'il fera ce jour là.

Jean Lassalle. Avec comme parrain Shivardi, notre berger national ne peut pas ne pas rêver grand. Un phénomène cet homme quand même, à savoir médiatiser ces 400 coups de sale gamin.Chant régional au parlement, tour de France, grève de la faim, à lui tout seul il est le parti paysan révolutionnaire en France. Il est peu créer la surprise, même s'il est franchement raide à tout point de vue.

Estimation: Vue la crise morale que traverse le pays, les régionalistes ont de beaux jours devant eux. Entre 3 et 5%.

Emmanuel Macron. Le Zapata, le Pancho Villa de la politique française, cet auteur du dernier opus "Révolution" à la mode, en tête de gondoles de la grande distribution ? Il faut vraiment croire à la légende de l'armée mexicaine pour y croire ! Mais bon les médias et le gouvernement de Hollande sont là pour nous le rappeler tous les jours. Alors ? Alors, nous assistons à une opération politique nauséabonde, à nous présenter ce candidat comme le meilleur rempart au FN, alors qu'il est l'exacte contraire. Macron au second tour ? Il suffit à Lepen de promettre l'abrogation de la Loi Travail, la Loi Macron II, pour espérer sérieusement l'Elysée. Macron le vote utile. Le vote utile pour qui ?

Estimation: Je ne crois pas une seule minute à l'existence d'un centre en politique. Le centre disait Mitterrand, c'est la droite. Et la droite n'aime pas Macron. 20%, et ce sera bien payé !

JL Mélenchon. Ce n'est pas une mince affaire de parler de la complexité de l'individu. Alors je m'y colle demain. Promis juré ! Twisted Evil

Benoit Hamon

Philippe Poutou

Nathalie Arthaud

Abstention.

avatar
Eninel

Messages : 431
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique derrière Hamon ou capitulation.

Message  Eninel le Jeu 23 Mar - 17:24

JL Mélenchon. Personne ne contestera ici que le tribun aura été, de la gauche socialiste avec J Dray, au front de gauche, en passant par l'OCI, un politicien identifié, reconnu par le grand public, comme marqué à gauche. C'est pour cela qu'il a aux yeux de la bourgeoisie une valeur marchande. Il est le cheval de "droite" dans la gauche. Il est celui qui, au delà de mettre fin à la fronde dans le PS, veut, dans l’éventualité d'un coup de froid avec Berlin, arrimer fermement le prolétariat et la paysannerie au chariot de la bourgeoisie; A ses songes de Marianne sublimée par le peintre Delacroix. S'il réussissait à déglinguer la gauche organisée, il aura bien mérité son bâton de Maréchal de la Patrie reconnaissante.

Estimation: Le bougre passe bien dans les médias. De plus il s'enfonce dans un ventre mou. Possible qu'il passe devant Hamon. C'est loin d'être une bonne nouvelle. 15% de malheur en plus pour les ouvriers.

Catégorie progressiste (ou à tout le moins conservatrice).

Benoit Hamon. Ce qui étonne le plus chez cet apparatchik c'est sa fraîcheur candide intacte. Hamon est une fleur dans un monde saturé de bitume. Regardez les images d'archives de sa jeunesse militante à l'UNEF, c'est grand yeux bleus pacifistes sont les mêmes qu'ils écarquilles maintenant, devant la trappe béante qui s'ouvre devant lui. Les puissantes mâchoires de l'étau Macron-Mélenchon se referment inexorablement sur lui, et Benoit de se dire: vraiment je n'était pas fait pour participer à ce jeu de massacre.

Estimation: Faible, très faible, maintenant que le vote utile à gauche ne profite plus au PS. Ça va partir dans tous les sens. Macron, Mélenchon, Poutou, Arthaud, abstention, tous les corbeaux vont se repaître de la viande d'agneau pour Pâques ! 10%, Hamon a du soucis à se faire au PS.

Philippe Poutou. Comment un parti politique qui concentre en son sein, ce qui se fait dans le pays, de plus intelligent, de plus honnête, de plus démocratique, peut-il présenter à des élections un candidat aussi insipide, aussi désinvolte, aussi consternant de stupidité ? La réponse est sans doute à rechercher dans la conception même que ce parti se fait des élections et de la révolution. Election: piège à cons nous dit la révolution. Alors autant mettre en lice le plus sympathique d'entres eux !

Estimation: Maintenant que la politique du front unique ouvrier est mise sous le boisseau, Poutou va éviter le zéro pointé. 1 ou 2% , qui je l’espére apportera beaucoup de joie, à ceux qu'on trimé jusqu'au bout pour arracher les 500 parrainages.

Nathalie Arthaud. Mais comment être surpris de cette organisation LO, aussi engageante qu'une porte fermée, qui en 2003, en plein mouvement social contre la Loi Fillon, de la bouche de sa représentante charismatique de l'époque, en son château, et devant une foule de grévistes éberluée, j'en étais, déclarait que la grève générale c'est une connerie ? Si la grève générale est une connerie, imaginons ce qu'on peut penser au château des élections bonapartistes ? Tout juste l'occasion de présenter aux travailleuses et travailleurs, un clone de Arlette, et de leur promettre des lendemains qui chantent tout, sauf le front unique ouvrier.

Estimation: Vue que la France ouvrière est dressée par Mélenchon à la peur du rouge, il ne faut pas s'attendre à des miracles. Si Arthaud fait 1% ce sera déjà un bel encouragement à poursuivre sur le même chemin, au moins jusqu'au bicentenaire de la révolution russe.

Abstention. Elle risque bien de battre cette année tous les records, surtout dans l'électorat traditionnel de la gauche. A Droite les électeurs ont pléthore de choix (comme j'aimerai être un électeur de la droite, comme ils doivent bien dormir), à gauche par contre, c'est la prostration, la division, la désespérance au rendez-vous.

J'attends les poings serrés et les yeux vengeurs, les directions des organisations ouvrières a appeler pour le second tour à un vote immonde comme en 2003. Cette fois si les masses seront beaucoup moins coopératives vis à vis de cette infecte politique de trahison et de confusion.

Elles s'abstiendront et elles auront mille fois raison.
avatar
Eninel

Messages : 431
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique derrière Hamon ou capitulation.

Message  Eninel le Ven 24 Mar - 17:50

Suite à des conversations et des remarques de camarades, je mets en ligne une mise au propre du billet d'hier. D'une part sur la forme, c'était bourré de fautes d'orthographes (le propre des discussions spontanées d'un forum ouvrier, hélas); d'autre part sur le fond, je remets un peu d'ordre sur ce barème de pourcentage atteignant 106 % dans le meilleur des cas. Bonne lecture de ce billet n'ayant pour seule ambition de faire réfléchir et de nous détendre.



Les candidats de la mascarade électorale de la V ème République.

Nous avons donc un onze de départ, examinons les, ces courageux, osant mettre sur la place publique leurs entrailles afin que les corbeaux s’en repaissent.

Tout en les classant dans les deux grandes catégories historiques, structurant la politique française depuis la Révolution Française : Gauche-Droite, Progrès-Réaction, etc. établissons immédiatement les postulats suivant lesquels, premièrement, les électeurs passent rarement dans leur vie d’une catégorie à l’autre, deuxiémement, la France qui vote (plutôt vieillissante) est à 70% dans la catégorie réactionnaire.

Pourquoi cette introduction sociologique ? Histoire de rire de la grosse caisse médiatique, coupable de tentative à grande échelle, de manipulation des consciences à travers des sondages tous plus orientés les uns que les autres.

Catégorie réactionnaire.

François Asselineau. La simple observation de ses affiches placardées dans Paris : « Participez à l’histoire » vaut programme et profession de foi ! Cet ex second-couteau des Chirac et Pasqua ne fait pas dans la modestie. Il est dans le grandiloquent, disposition qui ne lui permettra sans doute pas de tordre le bras de Merkel, mais qui arrivera bien à rappeler à des vieux collabos cette époque joyeuse, où il était de bon ton de se saluer à la romaine.
Estimation: Difficile de mesurer le nombre de réacs dans le pays, la concurrences est rude. 0,5% peut-être.

Nicolas Dupont Aignan. Pas ridicule cet admirateur du général De Gaulle d’avoir claqué la porte d’un parti politique, le RPR, qui tournait depuis peu, affairiste plus que résistant. L’Europe, Maastricht et le référendum de 2005, ont provoqué des visions à la Jeanne D’Arc chez ce jeune réactionnaire exalté. Le problème, c’est que l’homme est pressé. Et à vouloir sortir du purgatoire trop vite, à vouloir trop s’exposer dans des médias passés maîtres à vous transformer en clown, on finit par en devenir un.
Estimation: 1,78% en 2012. Victime du vote utile de la droite, il aura du mal à réïtérer. 0,7% à tout casser, et encore la virgule, c'est de l'humour.

Marine Lepen. La championne de la France qui vote. L’aboutissant de plus de 30 ans de travail de sape dans les médias, consistant à convaincre les français, que la peur de l’autre était à la base de toute sagesse. Favorite, à la porte du pouvoir, oui mais voilà, où ça coince, c’est que Marine est un poil en avance sur l’histoire de la dislocation de l’Union Européenne. Cette implosion est inéluctable, mais peu probable que ce soit avant le 06 mai.
Estimation: Assurée d’être au second tour et d’y rester, comme papa. Un plafond de verre entre 20% et 25% et 40% au second tour. A moins que la bêtise des gens instruits ne lui mette dans les pognes le libéral Macron. Alors là, tout est possible !

François Fillon. Le pauvre (je rigole ! Si je dis pauvre, c’est en rapport au prix déclaré de son modeste manoir, une misère), le pauvre donc, qu’est-ce qui se prend dans la gueule ! C’est la bourgeoisie qui a peur de la radicalité et la rapacité de la bourgeoisie. La bourgeoisie a peur de Fillon et de son programme, mais pas le peuple poujadiste de droite. Eux ils le veulent. Je veux les rassurer, les chefs de la gauche s’occupent de tout, ils vont être comblés
Estimation: La grosse surprise du premier tour, puisqu’il va virer en tête. Au second, ce ne sera qu’une formalité, puisque même Poutou ira voter pour lui. 25 à 30% et 60% au second tour.

Jacques Cheminade. L’extra terrestre. Certain le présente comme un affreux réactionnaire, suiviste d’un hurluberlu US voyant des complots partout. Si il est réac, et puisque il est dans cette catégorie il l’est, il est quand même le plus sympa d’entres eux. Avec sa discrétion, ses belles manières et ses petites lunettes rondes sur sa tête toute ronde, si ce type devient fasciste un jour, j’arrête la politique.
Estimation: Bon dernier en 2012, il eut fallu que Shivardi se présente, pour que quelqu’un vienne lui contester sa place. 0,1 ou 0,2%, cela dépendra du temps qu’il fera ce jour là.

Jean Lassalle. Avec comme parrain Shivardi, notre berger national ne peut pas ne pas rêver grand. Un phénomène cet homme quand même, à médiatiser ces 400 coups de sale gosse. Chant régional au parlement, tour de France, grève de la faim, à lui tout seul il est le parti paysan révolutionnaire en France. Il peu créer la surprise, même s’il est franchement raide à tout point de vue.
Estimation: Vue la crise morale que traverse le pays, les régionalistes ont de beaux jours devant eux. Entre 1 et 3%.

Emmanuel Macron. Le Zapata, le Pancho Villa de la politique française; Cet auteur du dernier opus « Révolution », en tête de gondoles des rayons culture de la grande distribution, est-il l’homme de la situation ? Il faut vraiment croire aux vertus de l’armée mexicaine pour y croire ! Mais bon les médias et le gouvernement de Hollande sont là pour nous le rappeler tous les jours. Alors ? Alors, nous assistons à une opération politique nauséabonde, présentant ce candidat comme le meilleur rempart au FN. Il en est l’exacte contraire. Macron au second tour ? Il suffit à Lepen de promettre l’abrogation de la Loi Travail, la Loi Macron II, pour qu’elle puisse sérieusement espérer l’Elysée. Macron le vote utile. Le vote utile pour qui ?
Estimation: Je ne crois pas une seule minute à l’existence d’un centre en politique. Le centre disait Mitterrand, c’est la droite. Et la droite n’aime pas Macron. 15 à 20%, et ce sera bien payé !

JL Mélenchon. Personne ne contestera ici que le tribun a été, de la gauche socialiste, au front de gauche, en passant par l’OCI, un politicien identifié, reconnu par le grand public, marqué à gauche. C’est pour cela qu’il a aux yeux de la bourgeoisie une valeur marchande. Il est le cheval de « droite » dans la gauche. Il est celui qui, au delà de mettre fin à la fronde dans le PS, voir à l’existence du PS lui même, peut dans l’éventualité d’un coup de froid avec Berlin, arrimer fermement le prolétariat et la paysannerie au chariot de la bourgeoisie, à ses songes de Marianne sublimée par le peintre Delacroix. S’il réussissait à déglinguer la gauche organisée, il aura bien mérité son bâton de Maréchal de la Patrie reconnaissante.
Estimation: Le bougre passe bien dans les médias. De plus il s’enfonce dans un ventre mou. Possible qu’il passe devant Hamon. C’est loin d’être une bonne nouvelle. 15% de malheur en plus pour les ouvriers.

Catégorie progressiste..

Benoit Hamon. Ce qui étonne le plus chez cet apparatchik c’est sa fraîcheur candide intacte. Hamon est une fleur dans un monde saturé de bitume. Regardez les images d’archives de sa jeunesse militante à l’UNEF, ses grand yeux bleus pacifistes sont les mêmes qu’il écarquille maintenant, devant la trappe béante qui s’ouvre devant lui. Les puissantes mâchoires de l’étau Macron-Mélenchon se referment inexorablement sur lui. Et Benoit de se dire: vraiment je n’était pas fait pour participer à ce jeu de massacre!
Estimation: Faible, très faible, maintenant que le vote utile à gauche ne profite plus au PS. Ça va partir dans tous les sens. Macron, Mélenchon, Poutou, Arthaud, abstention, tous les corbeaux vont se repaître de la viande d’agneau pour Pâques ! A 10%, Hamon a du soucis à se faire au PS.

Philippe Poutou. Comment un parti politique qui concentre en son sein, ce qui se fait dans le pays, de plus intelligent, de plus honnête, de plus démocratique, peut-il présenter à des élections un candidat aussi insipide, aussi désinvolte, aussi consternant de stupidité ? La réponse est sans doute à rechercher dans la conception même que ce parti se fait des élections et de la révolution. Election: piège à cons nous dit la révolution. Alors autant mettre en lice le plus sympathique d’entres eux !
Estimation: Maintenant que la politique du front unique ouvrier est mise sous le boisseau, Poutou va éviter le zéro pointé. 1 ou 2% , qui je l’espére apportera beaucoup de joie à ceux qu’on trimé jusqu’au bout pour arracher ses 500 parrainages.

Nathalie Arthaud. Comment être surpris de cette organisation LO, aussi engageante qu’une porte fermée. Qui en 2003, en plein mouvement social contre la Loi Fillon, de la bouche de sa représentante charismatique de l’époque, en son château, et devant une foule de grévistes éberluée -j’en étais- déclarait que la grève générale c’est une connerie ? Si la grève générale est une connerie, imaginons ce qu’on peut penser au château, des élections bonapartistes ? Tout juste l’occasion de présenter aux travailleuses et travailleurs un clone de Arlette, et de leur promettre des lendemains qui chantent..
Il ne faut pas s’attendre à des miracles. Si Arthaud fait 1% ce sera déjà un bel encouragement à poursuivre sur le même chemin, au moins jusqu’au bicentenaire de la révolution russe.

Abstention. Elle risque de battre cette année tous les records, surtout dans l’électorat traditionnel de la gauche. A Droite les électeurs ont pléthore de choix (comme j’aimerai être un électeur de la droite, comme ils doivent bien dormir), à gauche par contre, c’est la prostration, la division, la désespérance.

J’attends les poings serrés et les yeux vengeurs, les directions des organisations ouvrières, appeler pour le second tour, à un vote immonde comme en 2002. Cette fois si, les masses seront beaucoup moins coopératives vis à vis de cette infecte politique de trahison et de confusion.

Elles s’abstiendront et elles auront mille fois raison.
avatar
Eninel

Messages : 431
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique derrière Hamon ou capitulation.

Message  Toussaint le Dim 26 Mar - 18:25

Front unique derrière Hamon "ou" capitulation?
Very Happy  Erreur syntaxique, un front unique derrière Hamon serait une capitulation... Si on remplace le "ou" par "et", ce serait déjà mieux formulé. Blague à part, y en a qui galèjent... Je trouve déjà le JLM et ses soumis durs pour le foie, mais Hamon... c'est un candidat pour les personnes atteintes d'Alzheimer, je n'en suis pas encore là.
avatar
Toussaint

Messages : 2692
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique derrière Hamon ou capitulation.

Message  Eninel le Lun 27 Mar - 10:13

Toussaint a écrit:Front unique derrière Hamon "ou" capitulation?
Very Happy  Erreur syntaxique, un front unique derrière Hamon serait une capitulation... Si on remplace le "ou" par "et", ce serait déjà mieux formulé. Blague à part, y en a qui galèjent... Je trouve déjà le JLM et ses soumis durs pour le foie, mais Hamon... c'est un candidat pour les personnes atteintes d'Alzheimer, je n'en suis pas encore là.

J'ai du mal à comprendre ce raisonnement, puisque Hamon est le candidat qui rassemble le plus les jeunes, et que les moins jeunes vont plutôt vers Fillon et Lepen.

Mais les choses vont très vite à présent.

Mélenchon est en voie de faire une OPA sur l'ensemble de la gauche radicale. Il ringardise le PS, le PCF, mais aussi le NPA et LO. Et maintenant que ces derniers ont laissé rentrer le renard dans le poulailler...

Hamon est complètement asphyxié dans les machoirs de l'étau Macron-Mélenchon. Dès ce soir les sociaux-libéraux derrière Valls vont poser les jalons d'une reprise en main du PS.

Ce qui nous fait que non seulement Fillon est déjà élu, puisque le second tour sera un référendum: pour ou contre l'euro, et immédiatement la France se refuse de partir à l'aventure.

Mais en plus, dans la perspective des législatives, et après, nous assistons à une recomposition politique à gauche, recomposition qui nous amène gentiment, à un "parti du peuple français" (Mélenchon), sur les ruines du PS du PCF et du NPA. Un parti "libéral-démocrate" (Valls), sur les ruines du PS.

Il faut souffrir de la maladie d'Alzheimer, à ne pas voir que toute perspective ouvrière, socialiste et communiste, va être effacée de la carte de la politique en France.
avatar
Eninel

Messages : 431
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique derrière Hamon ou capitulation.

Message  barnum le Lun 27 Mar - 16:00

Quand on s'aligne sur la candidature de DIVISION du Front populaire, on ne peut donc que refuser le combat pour le Front unique sur le terrain électoral, c'est à dire le combat pour une candidature d'unité Mélenchon (soutenu par le PCF et le PG)- Hamon (soutenu par le PS), notamment pour l'abrogation de la loi El Khomri, ce qui pourrait d'ailleurs être le point de départ à la fois d'une mobilisation de masse contre toutes les mesures anti-ouvrières (prises par les différents gouvernements, sous l'impulsion de l'Union européenne au service du capital financier ) et du combat pour un Gouvernement ouvrier, de délégués élus, mandatés, révocables, fédérés à tous les niveaux, s'érigeant en pouvoir constituant souverain, tendant la main aux autres classes ouvrières, pour la rupture avecl'UE, pour les Etats-unis socialistes d'Europe ( tel est le combat du POID construisant le parti ouvrier révolutionnaire dans ce pays, à la différence du POI, du NPA, de LO et autre CPS !!)

barnum

Messages : 262
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique derrière Hamon ou capitulation.

Message  marxmarx le Lun 27 Mar - 16:46

eninel a écrit:Hamon est complètement asphyxié dans les machoirs de l'étau Macron-Mélenchon [...] toute perspective ouvrière, socialiste et communiste, va être effacée de la carte de la politique en France.

Lol Laughing

marxmarx

Messages : 161
Date d'inscription : 13/01/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique derrière Hamon ou capitulation.

Message  Eninel le Lun 27 Mar - 19:36

marxmarx a écrit:
eninel a écrit:Hamon est complètement asphyxié dans les machoirs de l'étau Macron-Mélenchon [...] toute perspective ouvrière, socialiste et communiste, va être effacée de la carte de la politique en France.

Lol Laughing

Camarade, je pense, au regard de ta citation coupée, que tu ne comprends pas précisément les événements politiques en cours.

Je comprends ton aise lorsque je t'annonce que le parti socialiste est entrain de vivre ses dernières heures.

Vue ton pseudo: "marxmarx", je comprends moins ton euphorie devant les agissements de Mélenchon, entrain t'enterrer à grosses pelletées le concept même du communisme et de l'internationalisme.

Mais peut-être es-tu anarchiste ?

Si c'est le cas, je trouve de ta part vraiment amateur, le choix de ton pseudo, et l'endroit où tu exprimes tes humeurs joyeuses. Sais-tu que Marx détestait dans le mouvement ouvrier, par dessus tout les anarchistes ?

Quand on a commencé à étrangler un lapin il faut aller jusqu'au bout.

Il est inadmissible comme tu le fais d'évoquer le nom de Karl Marx, et de collaborer à des débats de militants révolutionnaires marxistes.

Heureusement que le pro Mélenchon est là. Lui il ne fait pas les choses à moitié. Non content de détruire le PCF staliniste, il est entrain de siphonner les voix susceptibles de se porter sur le candidat du NPA, et de cette manière, même indirectement, de régler ses vieux comptes d'avec le trotskysme, d'avec les communistes et le communisme.

L'objectif, lorsque le système financier va imploser, cela ne devrait plus tarder, que la lutte des classes reprendra de la vigueur, c'est que les travailleurs en France, engagent leur combat, sur un terrain national, et non internationaliste.

Qu'il ait comme seule ligne d'horizon, non pas le socialisme, mais la patrie.

Penses y camarade, penses y, même si, et sur ce point je suis d'accord avec toi, l'ironie est et reste, la pudeur de cette humanité qui manque tant d'humanité.
avatar
Eninel

Messages : 431
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique derrière Hamon ou capitulation.

Message  barnum le Lun 27 Mar - 20:02

C'est vrai !!! Marx a participé à la construction de la Première Internationale rassemblant tous les courants du mouvement ouvrier, y compris donc le courant anarchiste !
Eninel, non content de mentir ( le POID ne soutient ni Mélenchon, ni Hamon, contrairement à lui, mais une candidature d'unité sans laquelle il n'est pas question de voter pour telle ou telle candidature de division ! Et d'autre part,le PCF n'a pas eu besoin de Mélenchon pour salir le concept de communisme en ayant applaudi aux assassinats de masse commis par Staline et ses sbires et en y ayant lui-même participé!) ), non content d'insulter ses interlocuteurs (Rappelons que Marx, comme Lénine ou Trotsky respectaient le courant anarchiste même s'ils polémiquaient durement conte lui!) appelle clairement à s'aplatir devant le Front populaire (dernière solution contre la révolution au profit de la pire réaction) contre le Front unique ouvrier, donc à développer une politique totalement anti-trotskyste sur un Forum qui se réclame par ailleurs du marxisme révolutionnaire !!

barnum

Messages : 262
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique derrière Hamon ou capitulation.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum