anipassion.com

The revenant, film d'Alejandro González Iñárritu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

The revenant, film d'Alejandro González Iñárritu

Message  Zelda le Dim 6 Mar - 10:23

The revenant, film d'Alejandro González Iñárritu, durée 2H30

C'est dans le monde des trappeurs des Rocheuses du XIXème siècle que se passe l'action.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Trappeur

Attention, c'est avant tout et d'abord un survival, donc très violent.
Perso, j'adore le genre, et ce film est à ce jour le meilleur que j'aie vu dans le genre, le second étant "Le territoire des loups".
Pourquoi l'on peut aimer ce genre ? Très franchement, parce qu'en sortant de la salle, le retour au réel est doux et ça relativise bien tous les trucs qui nous contrarient dans notre vraie vie lol...
Glass est éclaireur pour une équipe de trappeurs américains.
On croise donc des trappeurs américains, un officier américain, des trappeurs français, des indiens Arikara et des indiens Pawnees.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_Arikara

On croise aussi des ours et des loups, dans une nature somptueuse, je suppose dans les Rocheuses, avec des montagnes, des arbres et de la neige.
La nature est belle, la nature est sereine et violente à la fois, c'est ce que filme le réalisateur mexicain.
Ce qui caractérise ce monde des trappeurs, c'est la ruse, la ruse pour survivre.
On est donc dans des thématiques très classiques hollywoodiennes et américaines, avec un scénario en or : la Frontière, le pragmatisme, et le classique "Un père défend sa famille, c'est son boulot." avec la variante "S'il n'a pu la sauver, il la venge".

C'est librement adapté d'un bouquin dans lequel il n'y a pas la thématique familiale, qui a été ajoutée et qui est plutôt efficace pour donner du corps à l'intrigue.
Comment dire ?
La scène d'ouverture donne le ton : une attaque d'Arikaris. J'ai cru que j'allais me prendre une flèche dans le dos, pourtant, ça n'est pas en 3D. Epoustouflant, je me suis demandée comment ils ont filmé pour que l'on soit autant immergés dans la scène.
Après, les scènes sans action violente avec donc un peu de dialogues sont aussi époustouflantes de tension. Le salaud est un carnassier. Normal, il a été élevé comme un carnassier. Il y a une scène qui me marquera à vie sur "J'ai rencontré Dieu", et que je ne vous dévoilerai pas.
Voilà, j'arrête là, mais j'ai donné 20/20, et Monsieur 19/20.
avatar
Zelda

Messages : 60
Date d'inscription : 26/12/2015
Age : 52
Localisation : paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The revenant, film d'Alejandro González Iñárritu

Message  verié2 le Dim 6 Mar - 12:50

Eh bien Zelda, mon ressenti n'est pas du tout le même que le tien. Certes les images sont magnifiques, Innaritu (le réalisateur) a du savoir faire, mais le scénario est tout à fait linéaire, sans surprises, et il comporte pas mal de poncifs. De plus, certaines séquences sont franchement invraisemblables : un grand multi-blessé qui tomberait dans les rapides par un temps glacial n'aurait aucune chance de survie. Suffit de voir combien de temps tient quelqu'un qui tombe à l'eau d'un bateau, même en bonne santé.

Le seul mérite du film, c'est de nous montrer la barbarie des Européens, parmi lesquels... les Français, qui ne sont pas gâtés. Mais 2 H 40, c'est vraiment trop long...

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum