Agressions sexuelles à Cologne au nouvel an

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Agressions sexuelles à Cologne au nouvel an

Message  verié2 le Ven 12 Fév - 10:25

Ca change déjà un peu la donne, non ? Les gens, y compris au sein de la "gauche de la gauche", voire de l'extrême gauche et les féministes qui se sont jetés sur les premières "informations" (et rumeurs) pour accuser la culture et la religion, musulmane évidemment, des réfugiés auraient peut-être du faire preuve de davantage de prudence avant d'alimenter le moulin islamophobe...

Il se trouvera évidemment des réacs et fachos pour expliquer que, "de toute façon, ce sont des Arabes". Sauf qu'il s'agit de jeunes de familles déjà installées en Allemagne, pas nécessairement Musulmans (ou il faudrait le prouver), une toute petite minorité, que le vol était la motivation principale et que les Migrants étaient hors du coup...

Agressions sexuelles à Cologne au Nouvel An: ce n'étaient pas des réfugiés
Publié le 11 février 2016 à 12h23 | 6710 |

On en sait maintenant un peu plus sur les agressions sexuelles qui ont été commises à Cologne dans la nuit du Nouvel An. Selon la police allemande, elles ne seraient pas le fait de réfugiés récemment arrivés en Allemagne.

L’enquête sur les agressions sexuelles qui se sont déroulées à Cologne durant la nuit du Nouvel An avance. Et, selon la police allemande, ce ne sont pas des réfugiés qui ont commis ces délits, rapporte le journal flamand De Morgen.

Très vite après les faits, des sources policières anonymes avaient indiqué dans les médias allemands que la plupart des agresseurs étaient des réfugiés venus de Syrie et récemment arrivés en Allemagne. Mais selon l’enquête en cours, il n’en serait rien. Sur les 58 personnes arrêtées, seules, trois proviennent de zones de guerre, a indiqué le procureur de Cologne Ulrich Bremer au journal allemand Die Welt. Parmi ces 58 suspects se trouvent 25 Algériens, 21 Marocains, 3 Tunisiens, 3 Allemands et 2 Syriens. Les quatre autres suspects sont originaires de l’Irak, de la Libye, du Monténégro et de l’Iran. Certains des suspects sont, par ailleurs, mineurs.

Le procureur a encore indiqué que la police analysait plus de 590 heures de vidéos et des échanges téléphoniques, et qu’elle avait déjà interrogé plus de 300 personnes. Actuellement, 1054 plaintes ont été déposées. 454 concernent de cas de violences sexuelles et 600 des cas de vol. A l'époque des agressions, certaines sources policières avaient indiqué que les malfaiteurs voulaient principalement agresser sexuellement le femmes et ne pas leur voler leurs affaires, cela ne serait donc pas le cas.

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agressions sexuelles à Cologne au nouvel an

Message  gérard menvussa le Jeu 25 Fév - 21:51

Cologne: Premières condamnations après les agressions

ALLEMAGNE Aucune de ces affaires ne concerne les délits sexuels...


Un Marocain et un Tunisien ont été condamnés mercredi à Cologne à des peines de prison avec sursis pour vol, premières décisions de la justice allemande après les agressions notamment sexuelles commises lors du Nouvel An, et attribuées à des migrants.

Le tribunal a infligé au premier, âgé de 23 ans, six mois de prison avec sursis et 100 euros d'amende pour avoir dérobé un téléphone portable, puis a condamné le deuxième, âgé de 22 ans, à trois mois de prison avec sursis pour le vol d'un appareil photo. Un troisième prévenu, Marocain de 18 ans jugé en tant que mineur pour le même vol d'appareil photo, a été condamné à une mise à l'épreuve de deux ans pendant laquelle il ne devra commettre aucun autre délit, sous peine de sanction aggravée.

Mais aucune de ces affaires ne concerne les délits sexuels commis lors de cette nuit cauchemardesque où des centaines de femmes ont été agressées par des hommes souvent éméchés et présentés par les autorités comme étant des migrants majoritairement originaires d'Afrique du Nord.

Le dirigeant de la police de Cologne, Jürgen Mathies, a précisé à la BBC que la plupart des agresseurs sexuels ne seraient sans doute jamais interpellés étant donné la piètre qualité des images de vidéo-surveillance prises ce soir-là. Le manque de témoignages fiables de témoins rend également le travail d'identification particulièrement laborieux.«Nous pouvons voir certains vols mais c'est tout», a-t-il expliqué. «Nous nous en remettons à des récits de témoins et de victimes identifiant leurs assaillants».
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum