Indigènes de la République

Page 6 sur 22 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 14 ... 22  Suivant

Aller en bas

Re: Indigènes de la République

Message  MO2014 le Mer 8 Juil - 23:41

Eugene Duhring a écrit:
Alors au fait, EIL, Al-Quaïda : mouvement décolonial ou pas ?

Et une pour ton cher parti : le PCF parti colonialiste et/ou impérialiste ? Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing

MO2014

Messages : 1287
Date d'inscription : 02/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Indigènes de la République

Message  Eugene Duhring le Jeu 9 Juil - 0:00

MO2014 a écrit:
Eugene Duhring a écrit:
Alors au fait, EIL, Al-Quaïda : mouvement décolonial ou pas ?

Et une pour ton cher parti : le PCF parti colonialiste et/ou impérialiste Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing
Opportuniste a son sommet et franchement anticolonialiste, antiraciste, anti-impérialiste à sa base mais Toussaint me trouvera probablement un contre-exemple tiré de son passé militant pour infirmer ! Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Eugene Duhring a écrit:
Alors au fait MO2014, EIL, Al-Quaïda : mouvement décolonial ou pas ?

Eugene Duhring

Messages : 1705
Date d'inscription : 22/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Indigènes de la République

Message  MO2014 le Jeu 9 Juil - 0:06

Ton appartenance au PCF,  parti colonialiste, impérialiste, stalinien, le parti du bulldozer, le parti pour l'invisibilité des musulmanes réelles ou supposées... clarifie totalement tes calomnies sur le PIR Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Pour l'autre question (ne confond pas islamique et islamiste Cool ) Toussaint a déjà répondu... Twisted Evil

MO2014

Messages : 1287
Date d'inscription : 02/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Indigènes de la République

Message  Eugene Duhring le Jeu 9 Juil - 0:14

MO2014 a écrit:Ton appartenance au PCF,  parti colonialiste, impérialiste, stalinien, le parti du bulldozer, le parti pour l'invisibilité des musulmanes réelles ou supposées... clarifie totalement tes calomnies sur le PIR Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Pour l'autre question (ne confond pas islamique et islamiste Cool ) Toussaint a déjà répondu... Twisted Evil
Ce n'est pas en multipliant les qualificatifs que tu parviendras à me faire taire, je sais qui je suis, d'où je viens et mon engagement militant. Je te ferai remarquer aussi que tu as l'air très étranger à certains qualificatifs, en particulier stalinien. Le stalinisme n'avait qu'un intérêt : le sien. Il pouvait donc être anticolonialiste un jour, colonialiste le lendemain en fonction de ses intérêts. Colonialiste, impérialiste et stalinien ne font pas bon ménage. Il faut choisir. Et sur l'interdiction du voile, le PCF s'est scindé en deux partis opposés lors du vote au parlement, certains votant la loi, d'autres votant contre. C'est dommage pour ta vision binaire, la vie et surtout la réalité est souvent plus contrastée !
Quant à ma question : Toussaint n'a pas répondu et ma question t'est maintenant adressée. A moins qu'à l'image des ventriloques, il te faille quelqu'un pour animer la marionnette ?
Alors, EIL, Al-Quaïda : mouvement décolonial ou pas ?

Eugene Duhring

Messages : 1705
Date d'inscription : 22/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Indigènes de la République

Message  MO2014 le Jeu 9 Juil - 0:43

Eugene Duhring a écrit:
MO2014 a écrit:Ton appartenance au PCF,  parti colonialiste, impérialiste, stalinien, le parti du bulldozer, le parti pour l'invisibilité des musulmanes réelles ou supposées... clarifie totalement tes calomnies sur le PIR Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Pour l'autre question (ne confond pas islamique et islamiste Cool ) Toussaint a déjà répondu... Twisted Evil
Colonialiste, impérialiste et stalinien ne font pas bon ménage. Il faut choisir. ...
Quant à ma question : Toussaint n'a pas répondu et ma question t'est maintenant adressée.

Et toi tu as choisi ?un jour stalinien, l'autre impérialiste et le suivant colonialiste...?  et tu reprends ta ritournelle ...

Et au fait la loi est passée tu te rappelles ? Et qui la conteste aujourd'hui dans le parti des bulldozers ?

Pour le reste la réponse qu'a faite Toussaint me convient. Je comprends qu'elle ne te conviennent ni à toi ni à ton parti. Mais comme un automate tu vas sans doute la reposer. Tu devrais reprendre tes gouttes.

MO2014

Messages : 1287
Date d'inscription : 02/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Indigènes de la République

Message  Toussaint le Jeu 9 Juil - 3:01

Pathétique !
Phraséologie débile et surtout clivante

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Moui, je n'attendais pas grand chose de mieux...


Dernière édition par Toussaint le Jeu 9 Juil - 3:15, édité 2 fois
avatar
Toussaint

Messages : 2238
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Indigènes de la République

Message  Toussaint le Jeu 9 Juil - 3:01

Alors au fait, EIL, Al-Quaïda : mouvement décolonial ou pas ?
Very Happy  Very Happy  Very Happy   Very Happy   Very Happy  MDR

Ton parti nationaliste français, lui, est clairement colonialiste, impérialiste et Very Happy  stalinien, une de ses vieilles techniques est la provocation à relents policiers; tu en es une parfaite illustration, le militant du parti stal patriote chauvin, mais heureusement de plus en plus décomposé. Avant que le PIR en arrive au niveau de criminalité, dans tous les sens et les acceptions du terme, du PCF, même en mettant les bouchées doubles, il aura besoin de décennies de trahison continue... Very Happy  

Al Qaida est en partie associé en Syrie par exemple, à ta République raciste et coloniale et ta république coloniale et raciste est main dans la main les Saoud. Le parti pour qui vous avez roulé mène cette ignominie. Quant à essayer d'associer le PIR et Al Qaida, pauvre type, tu perds ton temps en provocations. Le digne militant du parti flic de la classe ouvrière et des indigènes, tu réponds toi-même à tes provocs... quant au vote partagé des stals sur la loi sur le voile, on doit remercier?   Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy On ne vous a vus nulle part dans la défense des élèves traquées par l'état, les racistes de droite, de gauche et d'extrême gauche, nulle part. Pas porteur électoralement, vous vous êtes toujours soldés pour des strapontins municipaux et des groupes parlementaires achetés au PS.

Quant au mensonge mille fois répété de la base révolutionnaire et anticolonialiste, antiraciste du PCF, laisse-moi rigoler, vaste blague, et en effet, je pourrais t'en raconter des dizaines d'exemples exactement contraires. Le premier blanc qui m'a parlé des musulmans en disant "les gris", c'est un militant stalinien de base et de classe, et il ne parlait même pas des arabes, il parlait des bosniaques. Les cellules stals qui passent au FN avec armes et bagages, il n'y a qu'à voir Seclin. Ils avaient essayé la Ligue, mais pas assez "produisons français" pour eux. Ils ont construit le FN avec un certain succès. Sans parler de cette municipalité du Douaisis, j'ai oublié le nom, mais je peux me retrouver cela, j'avais gardé leur tract... pour interdire la construction d'une mosquée, ils avaient organisé un référendum et avaient mené campagne "pour le mettre dans le cul des gris", je cite la base anticolonialiste dans le texte... Et quand ils ont gagné leur référendum pourri, ils recevaient les camarades de leur parti en leur disant "vous avez vu ce qu'on leur a mis dans le cul aux gris?" La légende de la base pure et révolutionnaire est un conte pour enfants légèrement demeurés ou qui veulent continuer de croire aux bonnes fées, d'un point de vue matérialiste, marxiste, cela ne tient pas une seconde. Mais cela permet de justifier les ralliements de militants un peu cuits et qui faute d'avoir su construire un parti s'en vont essayer de grapiller les miettes d'un parti fossilisé, pourri depuis des décennies, corrompu, compromis dans toutes sortes de saloperies anti-ouvrières, racistes, colonialistes.

Alors, oui, y a aussi l'inverse, des gens bien au PCF, comme dans beaucoup d'autres endroits, même à LO, mais venez pas nous la chanter direction pourrie, base révolutionnaire, une partie des équipes militantes stals se sont émiettées devant le FN. A force de gueuler contre le capital étranger, on finit par gueuler aussi contre les travailleurs étrangers.  Si les articles douteux de l'HUma avaient été accueillis par des hurlements scandalisés, cela se serait vu. Je n'ai pas vu grand monde bouger lorsque le PCF s'en est pris physiquement à un foyer de travailleurs immigrés à Vitry.

Certes, il y a des choses bien faites par des militants stals, pas du tout forcément Riposte, je n'ai jamais entendu parler de la Riposte en dehors du forum, mais j'ai connu de sacrés camarades, c'est d'ailleurs eux qui ont terminé mon édification sur le PCF. Que je connais depuis ma petite enfance, j'étais un gosse nourri à Pif le chien... et certains de mes amis d'enfance sont restés communistes, pas de chance eux détestaient les italiens, les sardes et les arabes... Occupe-toi de ton parti blanc pourri, camarade blanc, tu n'as vraiment aucune leçon de morale ni de politique anticoloniale à donner au PIR.
avatar
Toussaint

Messages : 2238
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Indigènes de la République

Message  Leoni le Jeu 9 Juil - 9:45

"Occupe-toi de ton parti blanc pourri, camarade blanc"

Pauvre Toussaint, c'est déjà l'hiver pour toi et, avec les gros flocons, t'es déjà tout blanc toi aussi !

Leoni

Messages : 170
Date d'inscription : 17/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Indigènes de la République

Message  hadrien le Jeu 9 Juil - 10:21

Ton parti nationaliste français, lui, est clairement colonialiste, impérialiste et Very Happy stalinien

La hargne et même la haine de Toussaint vis à vis de tout ce qui constitue le mouvement ouvrier (blanc Very Happy ) l'amène vraiment à dire n'importe quoi: le PC serait en 2015 "stalinien".
Quelle imbécillité, que même la droite la plus con n'ose plus ressortir à l'appui de l'anticommunisme viscéral qui la caractérise de la même façon que les émules du PIR !!!
Le ramassis d'abjections éructées contre les militants PC (sales blancs!) donne la nausée.
Oui, Toussaint mérite bien sa modeste petite niche au PIR.


hadrien

Messages : 285
Date d'inscription : 09/02/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Indigènes de la République

Message  verié2 le Jeu 9 Juil - 10:23

Toussaint
"Occupe-toi de ton parti blanc pourri, camarade blanc"
Ce genre d'insulte est inadmissible sur un forum "marxiste révolutionnaire" et devrait être modérée, tout comme les incessantes insultes contre LO. Certes, ça en dit plus long sur les insulteurs que sur les insultés, mais ça ne peut que donner une image lamentable de l'extrême gauche à d'éventuels visiteurs.

Dans les interminables et répétitifs discours de Toussaint et MO2014, on chercherait vainement une réponse sérieuse aux critiques adressées à la porte parole du PIR, quand celle-ci affirme en substance que la question de la lutte contre l'homophobie ne serait pas politique pour les "habitants des quartiers". Et pas davantage sur les contradictions relevées par Marxmarx...

L'insulte et le terrorisme intellectuel font partie des méthodes de ceux qui n'ont pas d'arguments, on le sait depuis longtemps, mais ça commence à bien faire. Surtout de la part d'intervenants intelligents et cultivés qui savent ce qu'ils font.

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Indigènes de la République

Message  marxmarx le Jeu 9 Juil - 15:40

C'est quand meme extraordinaire

La théorie du PIR(e) est que les blancs digèrent les non blancs grace au metissage, instrument de domination raciste
Ben alors c'est l'extreme droite identitaire qui réunit les blancs les moins racistes ! lol!

De meme selon le PIR les antiracistes de "sos racisme" encouragerait le racisme
1) C'est exactement la thèse de Zemmour et Soral... pas vraiment des amis des indigènes ni de l'antiracisme
2) La LCr a été beaucoup plus active dans l'antiracisme "sociétal" à la sos racisme que LO.

marxmarx

Messages : 161
Date d'inscription : 13/01/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Indigènes de la République

Message  Toussaint le Jeu 9 Juil - 15:53

Oui, bien sûr, le PCF est encore un parti stalinien, toutes les analyses du PCF lui viennent de son passé stalinien, y compris son refus explicite de révolution car la révolution violente mènerait inexorablement au stalinisme, ces gens-là en sont restés à l'équation "dictature du prolétariat=stalinisme". Ils n'ont jamais compris le stalinisme et ils ne peuvent en sortir. Les gens de la Riposte en ont fait d'ailleurs l'expérience au moment du congrès, ils pensaient que les votes qu'ils avaient eus leur permettraient d'entrer en nombre dans les structures dirigeantes... Very Happy Ensuite, la conception même de la stratégie politique reste celle des fronts populaires, du "patriotisme de gauche", et in fine l'alignement sur la social démocratie pour sauver l'appareil, qui demeure le but ultime de la stratégie de ce parti. Bien sûr, la disparition de l'URSS a privé le PCF de cohérence politique internationale, ce qui le rend particulièrement incapable de s'opposer aux expéditions de la soldatesque française en Afrique. Mais même ainsi, les relations internationales sont essentiellement des relations, soit avec des regroupements larges dans lesquels se trouve un parti stalinien "frère", soit avec d'autres partis staliniens. Cela peut présenter d'ailleurs des avantages. Alors que la secte Lutte Ouvrière par exemple caractérisait (caractérise encore, je ne me suis pas intéressé à la chose Very Happy ) les FARC comme une "narco-guérilla", le PCF a été le seul à maintenir, notamment à travers FAL une certaine solidarité avec les luttes ouvrières et paysannes en Colombie, et même ces derniers temps, les seuls espaces d'expression des révolutionnaires colombiens ouverts par des français ont été le fait du PCF ou de ses assos périphériques.
avatar
Toussaint

Messages : 2238
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Indigènes de la République

Message  verié2 le Jeu 9 Juil - 15:55

De meme selon le PIR les antiracistes de "sos racisme" encouragerait le racisme
1) C'est exactement la thèse de Zemmour et Soral... pas vraiment des amis des indigènes ni de l'antiracisme
2) La LCr a été beaucoup plus active dans l'antiracisme "sociétal" à la sos racisme que LO.

C'est vrai que LO s'est toujours méfiée de l'antiracisme sociétal, et même de l'antiracisme tout court. Je me souviens d'une époque, fin des années soixante-dix, où LO ne voulait pas dénoncer la loi sur l'immigration de Stoléru (personnage qui depuis a fait plutôt figure d'antiraciste !) par crainte de diviser la classe ouvrière. La LCR a eu la déformation inverse. Mais LO a accueilli SOS à ses débuts avec sympathie - sans doute sans voir la manipulation du PS/Mitterrand, tout comme elle n'a pas vu ensuite la manipulation à propos de Ni putes ni soumises. Sans doute parce que LO n'était pas très branchée sur ces milieux-là et était très éloignée des milieux féministes qui avaient immédiatement décodé NPNS.

Mais ça ne me parait pas faux de dire que SOS, non seulement n'a pas fait reculer le racisme, mais l'a peut-être favorisé par une propagande teintée de républicanisme chauvin qui ne touchait que certaines catégories sociales et pouvait irriter les autres. Je pense que nous serons d'accord pour dire que seule une propagande reposant sur la solidarité de classe (évidemment accompagnée d'une action sur le terrain) pourrait être efficace. Ce n'est pas non plus ce que préconise le PIR, inutile de le souligner...

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Indigènes de la République

Message  Toussaint le Jeu 9 Juil - 16:10

Ensuite pour vérié, le grand défenseur des exclusions de musulmanes voilées des lycées, je ne répondrais pas aux "contradictions relevées par marxmarx, so camarade de meute islamophobe... Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Alors, je reposte ce que j'ai écrit:

La communauté musulmane par exemple... Very Happy Je n'ai pas dit qu'elle n'existait pas, j'ai dit que la communauté dont parlent les racistes de LR, du FN ou de LO, du PS, en effet n'existe pas. En revanche, j'ai dit que comme "être noir, c'est avant tout être vu, regardé, et traité comme un noir tel que les blancs se le représentent", oui, "les musulmans" existent. Oui, il y a une culture arabe musulmane et oui, il est impossible de séparer comme le dit Houria, l'arabe du musulman, quelle que soit la foi religieuse... Donc oui, il y a construction par les racistes blancs de toutes couleurs, blanc, rose, bleu ou rouge, d'une "communauté musulmane" qu'il veulent voir disparaître et qu'ils prennent pour cible.


Il y a construction par les racistes blancs d'une communauté musulmane, en effet. Mais elle n'a aucune des caractéristiques qu'ils lui prêtent. Par exemple, il y a plus que des nuances entre mosquées "marocaines" et mosquées "algériennes" ou "tunisiennes", etc... etc... Et les boutiques halal ne constituent pas le cœur et ne structurent pas la "communauté que fantasment les racistes blancs, ceux du FMR comme les autres.

En l'occurrence, la bataille est pour nous forcer à coups d'insultes, à adopter votre vision de la race, une vision biologique. Ainsi je serais raciste parce que je parle de partis blancs comme dans le passé on me hurlait dessus parce que je disais l'évidence à savoir que LO en Corse faisait partie du parti français avec le FN et l'UMP ou les Radicaux. Que lorsque vous parlez de noirs (ce qui vous paraît normal) vous pensiez à la couleur noire de la peau, que vous ayez la conception réac, bourgeoise, raciste de la notion de race, cela vous regarde. Nous avons suffisamment répété et tous les textes des Indigènes le font, que la race n'existait pas biologiquement, mais comme construction sociale et politique. Oui, LO est un parti blanc, oui, le PCF est un parti blanc, oui, évidemment, et oui, le PCF est un parti pourri. Un parti pourri et blanc. Cela ne veut pas dire que tous les membres du PC soient biologiquement des blancs, il y sans doute au PCF plus d'indigènes que dans les organisations d'extrême gauche et eux au moins n'ont pas fait de la traque des musulmanes voilées une campagne centrale comme LO en 2004. Mais évidemment le OCF est un pilier du champ politique blanc.

Vous pouvez essayer de nous forcer à adopter votre conception biologique, coloniale et raciste des termes blancs et noirs, vous n'y parviendrez pas, la race est une construction sociale, historique, politique et votre vision du mot en dit long sur vos lunettes colonialistes et racialisantes.
avatar
Toussaint

Messages : 2238
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Indigènes de la République

Message  Toussaint le Jeu 9 Juil - 16:37

les blancs digèrent les non blancs grace au metissage, instrument de domination raciste

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Oui, très belle illustration de la conception biologique de la race de la patrouille islamophobe plaquée sur les analyses des Indigènes.

La promotion du métissage comme élément positif, comme évolution positive de l'humanité est un concept colonial et raciste.

En effet, dans les terres d'esclavage comme aux Antilles, on considère que la clarté de la peau est un plus, on apelle cela "la peau sauvée". Et comme les documentaires réalisés par des Indigènes l'exposent en ce moment, dans la société française la clarté de la peau est un avantage relatif lorsqu'on est noir, il y a d'ailleurs des noirs qui ont la peau blanche, littéralement, plus blanche que les habitants du pourtour de la Méditerranée, mais ils sont noirs...

Et il y a des blancs qui ont une peau très brune, qui sont blancs. Cela vous donne le tournis, c'est pas grave, "reprenez un doliprane".

Depuis des siècles que la peau foncée est un stigmate dans les sociétés esclavagistes et coloniales, postcoloniales, oui, on a fini par faire honte aux noirs de la couleur de leur peau. Et on a valorisé dans le même temps le métissage, qui a pour effet d'estomper la couleur du malheur, de l'infériorité, de l'arriération, de la sauvagerie, et de lui donner une touche de la couleur de la chance, de la race supérieure, de l'intelligence, de la civilisation.

Le métissage n'est positif en rien. Et sa valorisation est une manifestation de plus du racisme structurel.

Il n'est pas question pour le PIR de s'opposer aux mariages mixtes, et il ne s'y oppose pas, il prétend que la valorisation de ces mariages est une propagande raciste blanche, dirigée contre les Indigènes. Il ne s'agit pas de dissoudre par la biologie (une berbère musulmane et un catholique, je ne vois pas trop la biologie, même en regardant de très près, et un berbère catholique avec une berbère musulmane non plus) puisque lorsque nous parlons de mariages mixtes il ne s'agit pas seulement de mariages entre gens perçus comme de races biologiques différentes, mais de mariages dans lesquels l'élément présenté comme positif sera la correction d'un aspect négatif, qu'il s'agisse de la couleur de la peau, des origines culturelles, ou d'une religion mauvaise. Le métissage et les mariages mixtes sont présentés (pas forcément vécus comme tels par les directement concernés, heureusement) comme un progrès. Pour qui? La communauté dominante, majoritaire, ou les racialisés? La réponse est évidente.

Que vous fassiez là encore de la question une question de races biologiques correspond à votre conception de l'humanité, le PIR, lui, a une vision historique, sociale et politique, culturelle de la race. C'est la différence entre nous et les blancs de la meute islamophobe. Vous voyez les noirs et les blancs comme des catégories physiques, biologiques, dans la grande tradition raciste de ce pays. Pas nous, pour nous, la race est comme le genre, une hiérarchie sociale construite à des fins de domination et d'exploitation. Mais il faut dire que LO a aussi des problèmes avec le genre... Very Happy

Ceux qui raisonnent en termes racistes au point de ne même pas arriver à intégrer que la race soit un construction sociale, pas une réalité biologique, ce n'est pas le PIR. Je me souviens que les ouailles de la secte islamophobe Lutte Ouvrière récusaient que l'islamophobie (dont ils se réclamaient bruyamment assez souvent)soit un racisme parce que "musulman, ce n'est pas une race"... Parce que la race, pour ces braves gens, c'était physique. manifestement c'est encore le cas. Ben, pas pour nous.
avatar
Toussaint

Messages : 2238
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Indigènes de la République

Message  Invité le Jeu 9 Juil - 16:48

tout comme elle n'a pas vu ensuite la manipulation à propos de Ni putes ni soumises.

Un peut de décence m'aurait fait du bien!

C'est quoi le message?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Indigènes de la République

Message  Toussaint le Jeu 9 Juil - 17:06

seule une propagande reposant sur la solidarité de classe (évidemment accompagnée d'une action sur le terrain) pourrait être efficace.

En effet, nous ne sommes pas d'accord.
Parce que tout votre blabla ouvriériste consiste à dire que la race n'existe pas, que les méchants, ce sont les racistes de droite et les communautaristes. En rester à ce niveau de généralité, c'est continuer ce que, à vous entendre, vos partis blancs font depuis un siècle.

Il faut exiger la reconnaissance des minorités visibles.
Il faut des quotas, de genre et de race ou de religion, il faut une politique anti-discrimination, de genre et de race ou de religion, dans les embauches. Et en premier lieu dans les services publics et la fonction publique.
Il faut abolir la discrimination à la nationalité dans l'accès à la fonction publique.
Il faut reconnaître et garantir les droits collectifs des minorités, de toutes les minorités.
Il faut sanctionner les enseignants islamophobes qui virent les étudiantes voilées de leurs cours. C'est eux qu'il faut virer des facs.
Il faut abroger la loi raciste de 2004.
Il faut punir par la loi et réprimer partout des propos racistes comme appeler des musulmanes voilées des "bâchées", des Belphégor, les noirs des "nègres", les musulmans des "gris", les caricatures racialisantes, etc
Il faut intervenir sur les inégalités scolaires et la politique de ségrégation, le propagandisme colonial dans l'Education Nationale.
Il faut mener une campagne centrale de longue haleine, intégrant les assos musulmanes, contre l'islamophobie.
Il faut se mobiliser contre les interventions françaises de la république raciste et impérialiste.
Il faut demander des réparations réelles, matérielles de la colonisation, de l'esclavage et le remboursement des milliards extorqués par la France à Haïti, des réparations à l'Algérie, pour les ravages de la guerre coloniale.
Il ne faut pas laisser passer comme des divergences le soutien d'organisations à des lois islamophobes, à des licenciements islamophobes, à des pratiques islamophobes et coloniales, à des interventions coloniales comme au Mali ou ailleurs en Afrique.

La liste n'est pas exhaustive. Alors, on pourra entendre vos blablas, parce que pour le moment la gauche et l'extrême gauche blanches ne sont pas crédibles sur le racisme.

Quant au vérié et la petite main jaune, la petite main jaune avait un objectif politique, celui d'anéantir et de reléguer à l'arrière plan la marche pour l'égalité, d'en finir avec les revendications précises des marcheurs, et surtout de noyer le mouvement autonome de l'immigration et ses descendants qui démarrait. Sur ces points l'essentiel des partis blancs, PC et PS, mais aussi une bonne partie de l'extrême gauche avaient des intérêts convergents. Les objectifs ont été atteints. Et quand sont venues les défaites ouvrières, avril 2002, et après une séquence où les questions de double peine avaient atteint un certain volume de notoriété, de popularité, de même que le droit de vote des étrangers, on a répondu par la campagne anti-voile pour flatter les électeurs FN et faire payer aux boucs émissaires habituels (arabes, musulmans) la défaite du mouvement de grève enseignant. Cette campagne a été lancée par Sarkozy, relayée par des pontes du PS et dès la rentrée 2003 relancée par des enseignants cadres politiques de LO et de la LCR. La campagne raciste ne s'est jamais arrêtée, et elle continue jusque sur ce forum... Maintenant, il y a le PIR, le FUQP et bien d'autres encore, cette fois, les partis blancs ne sont plus seuls à s'arroger le droit de parler au nom de toute la classe ouvrière et de faire la chasse aux musulmanes voilées au nom des intérêts historiques du prolétariat uni... Very Happy  

Cela énerve beaucoup certains blancs ici, je suis très content. Very Happy


Dernière édition par Toussaint le Jeu 9 Juil - 17:12, édité 1 fois
avatar
Toussaint

Messages : 2238
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Indigènes de la République

Message  Toussaint le Jeu 9 Juil - 17:07

Un peut de décence m'aurait fait du bien!



Dernière édition par Toussaint le Jeu 9 Juil - 17:30, édité 1 fois
avatar
Toussaint

Messages : 2238
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Indigènes de la République

Message  Toussaint le Jeu 9 Juil - 17:21

on chercherait vainement une réponse sérieuse aux critiques adressées à la porte parole du PIR

Et dans tes réponses on cherche vainement une réponse aussi. Par exemple lorsque la secte raciste Lutte Ouvrière appelle à la répression des mahoraises voilées dans les lycées de Mayotte (mais c'est vrai, tu dois kiffer) ou lorsqu'elle qualifie de blasphème une tête de porc devant une mosquée en critiquant sa répression, on ne t'a pas entendu.

Quant au texte de Houria, évidemment, tu es un menteur récidiviste, j'y ai répondu. Alors, je recite:

Quant au PIR et son choix de ne pas faire campagne sur les questions LGBT, cela me rappelle Angela Davis qui disait que dans les années 60-70, les militantes noires n'étaient pas militantes féministes parce que les féministes étaient... blanches. Les points de suspension sont d'Angela. Ce n'est pas au PIR d'apporter des problématiques qui ne sont pas aujourd'hui posées dans les populations victimes du racisme. Qu'il y ait oppression, discrimination, oui, et que ces discriminés doivent s'organiser et entrer en lutte, pourquoi pas? Mais ce n'est pas le PIR qui va libérer les femmes indigènes et les lgbt indigènes, ce sera leur lutte et alors, comme pour les femmes musulmanes qui répondent à Houria, le PIR évoluera, comme le mouvement noir a évolué, comme les féministes américaines ont évolué. Ce que veulent les blancs, c'est que le PIR en somme soit un NPA indigène, le PIR n'a pas cet objectif. Heureusement. Mais si le NPA ou LO, s'adressent aux LGBT indigènes, parfait, rien à dire, ils sont dans leur rôle, ils s'adressent à l'ensemble de la classe.

Mais continuez, les racistes islamophobes faisant la leçon au PIR sur les lgbt indigènes, c'est une très vieille histoire qui se répète, aux Etats Unis, c'était le registre de la tragédie, ici, c'est les bouffons.
Cela me fait aussi bien rire vos indignations devant mes posts lorsqu'on lit ce que toi et les autres ouailles de la secte islamophobe vous racontez sur le PIR. Mais il est vrai que les blancs ne supportent pas lorsqu'on leur renvoie leurs propres méthodes au visage.

Faudra vous y faire, "les nègres vous emmerdent". Ce n'est pas de moi, c'est de Césaire, un indigène stalinien...
avatar
Toussaint

Messages : 2238
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Indigènes de la République

Message  Leoni le Jeu 9 Juil - 17:30

Les plus de 50 ans sont discriminés, les femmes sont discriminées, les handicapés sont discriminés, les travailleurs et chômeurs d'origine arabe et africaine sont discriminés......Ce système capitaliste mortifère se maintient par les divisions et discriminations de toutes sortes, c'est lui qui suscite et impulse les divisions ethniques et religieuses et certains, consciemment ou non, tombent à pieds joints dedans, faisant directement le jeu du système en dénonçant "les blancs" en général, en parlant d'opposition de races alors que scientifiquement il n'y a qu'une race humaine....et sur un site marxiste, on devrait considérer seulement la lutte de classes comme moteur de l'évolution historique et la religion avec tous ses signes comme une persistance du stade infantile de l'humanité au service des exploiteurs et oppresseurs capitalistes.

Leoni

Messages : 170
Date d'inscription : 17/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Indigènes de la République

Message  verié2 le Jeu 9 Juil - 17:46

Toussaint
LO en Corse faisait partie du parti français avec le FN et l'UMP ou les Radicaux
Juste un détail : à ma connaissance, LO n'a jamais eu de militants organisés en Corse. Ou alors ce serait relativement récent...

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Indigènes de la République

Message  Toussaint le Jeu 9 Juil - 18:03

De nouveau, nous n'opposons pas blancs et noirs ou blancs et racialisés, plus exactement, il n'y a qu'à lire l'appel à la marche du 31 Octobre:

Marche de la Dignité

L'appel !

En octobre 2005, étaient fauchées à Clichy sous bois, les jeunes vies de Ziad et Bouna, une tragédie mettant en cause des fonctionnaires de police. Depuis, la stratégie de l'État français, loin de chercher à châtier les coupables, consiste uniquement à fuir ses responsabilités. Comme il l'a fait dans les dizaines de crimes policiers depuis des décennies.

Ce même mois d'octobre 2005, comme réponse à leur mort, un vent de colère secoua toutes les banlieues de France pendant des semaines. Les interprétations les plus courantes de ces émeutes incriminèrent à juste titre la déshérence des quartiers, les conditions sociales lamentables, le chômage, la vie dure : une véritable guerre sociale faite aux pauvres. Mais elle ne dirent pas assez combien au cœur de cette révolte, figurait, forte, l'exigence de respect. La dénonciation du mépris par lequel avait été traitée la mort de ces deux adolescents et à travers leur cas, la dénonciation du mépris souverain dans lequel sont tenus les habitants des quartiers, leur attachement à la dignité collective.

Vingt ans plus tôt en 1983, ce sont déjà d'autres violences policières qui poussèrent des jeunes issus de l'immigration post-coloniale à mener à travers la France la Marche de 1984, la fameuse marche pour l'égalité. Égalité sociale, bien sûr mais aussi égalité de considération. Les jeunes disaient "Nous ne sommes pas du gibier à flics, nous sommes des êtres humains !" L'État se devait de la briser. Il mit alors tout en oeuvre pour saboter cette auto-organisation en médiatisant à outrance certaines officines pseudo-antiracistes. Celles-ci s'employèrent de tous leurs moyens financiers à étouffer la Marche pour l'égalité sous les milliers de décibels de concerts gratuits et leur anti-racisme de pacotille.

Aujourd'hui, comme il y a 30 ans, comme il y a 10 ans, loin d'avoir renoncé à ses comportements passés, l'État français ne sait que renforcer tous ses dispositifs de surveillance et de répression. En plus des conditions sociales toujours plus déplorables, le harcèlement des populations des quartiers, leur humiliation, constituent le quotidien pour les Noirs, les Arabes, les Rroms, les Blancs des quartiers. Dans ce paysage dévasté, le crime policier n'est jamais fortuit. Il est l'aboutissement de toute la logique d'un État qui n'a pour nous que désintérêt et mépris.

Le crime policier est l'expression achevée du racisme d'État. C'est celui-ci qui conditionne des fonctionnaires puissamment armés à passer à l'acte, c'est lui qui les dispense de réfléchir au moment tragique, qui leur donne le temps de se saisir de leur arme, d'ajuster et de tirer à mort ou d'écraser la poitrine et la gorge de leur proie sous la clef d'étranglement. Le message implicite que délivre le crime policier est simple. "Non seulement vous n'êtes pas des êtres humains comme les autres, mais avec vous nous pouvons aller jusqu'à la mise à mort et les meurtriers sont assurés de l'impunité". À ce jour, rarissimes sont les procès ayant abouti favorablement. Le crime policier n'est jamais un homicide involontaire, il n'est jamais gratuit, il est là pour répandre la consternation, la désolation dans les cœurs et les esprits des familles endeuillées, pour nous faire renoncer à être traités comme des êtres humains. Il n'épargnera personne, il est là pour nous terroriser. C'est pourquoi comme il y a 30 ans, comme il y a dix ans, contre l'humiliation quotidienne, contre le mépris, contre l'islamophobie, la négrophobie, la rromophobie, galopantes, contre les crimes policiers, s'impose une nouvelle marche : la marche de la dignité. Notre réaction puissante, organisée, confiante est la seule façon d'enrayer notre écrasement collectif annoncé.

C'est à cette grande Marche de la Dignité que nous vous convions le 31 octobre prochain.

Amal Bentounsi

Evidemment, entendre les Indigènes parler de "nous" en englobant les blancs des quartiers populaires, si vous persistez dans votre lecture biologique des termes de blancs, noirs, de race, etc, vous ne pouvez que penser que c'est contradictoire. Cela ne l'est pas, parce que la race n'est pas un concept biologique, mais une construction sociale, et les indigènes appellent l'ensemble de ceux qui habitent les quartiers populaires à s'unir contre leur ennemi commun qui cherche à les opposer en les racialisant. Le texte s'adresse à ceux qui dans leur diversité habitent ce qu'un texte de LO appelle les "quartiers immigrés".

Quant à la lutte de classe, je t'ai déjà répondu dans un long post, je ne vais pas me répéter.

Si vous voulez libérer les travailleurs de leurs aliénations, les réprimer aux côtés de la classe dominante et faire semblant d'ignorer les discriminations matérielles, à l'embauche, même précaire, au logement, même de mauvaise qualité, les insultes dans la rue, au supermarché, dans les transports publics, les discriminations légales, le mépris et les insultes liées à la religion, aux vêtements, etc... cela ne marche pas, cela fera de vous de simples auxiliaires du racisme structurel. Lorsqu'une femme se fait insulter pour son voile, moquer pour son nom ou son accent, claquer la porte de l'ascenseur au nez, accusée d'être sr le chemin de la Syrie et qu'ensuite un gentil militant antiraciste et antivoile vient lui dire que quand même son voile, c'est un signe d'oppression machiste et de soumission à son mari... Je laisse à ton jugement et à ton honnêteté de militant ce qu'elle peut penser. J'écris cela en pensant à une femme voilée qui a vécu cela en 2004 au moment d'une prise d'hotages par un groupe djihadiste "c'est de votre faute" lui a dit un de ses voisins...

La responsabilité de lutter contre les discriminations incombe aux partis politiques, le problème est que jusqu'ici leur bilan est indéfendable. Et cela a bien sûr des explications historiques et matérialistes, dialectiques. Ou alors la méthode matérialiste ne s'appliquerait pas aux partis. La montée du communautarisme dont vous parlez n'a pas son origine dans des partis religieux ou les Indigènes ou le PIR pas plus que la lutte des classes ne naît des partis ouvriers. Ce sont les discriminations, et vous devriez avoir au moins une démarche de compréhension et de dialogue avec les structures qui se battent contre ces discriminations. L'injonction à l'intégration, l'assimilation et à l'adhésion en oubliant simplement ce qui vous opprime tout particulièrement, cela ne peut unifier la classe, le résultat est patent. Et l'histoire montre que ce sont les opprimés qui se libèrent de l'oppression, ici ce sont les opprimés par le racisme en plus de l'oppression de classe commune qui se lèvent. Parce que le mouvement ouvrier a refusé de prendre à bras le corps cette lutte pour l'égalité.

Mais il est toujours facile de reprocher aux révoltés les modalités de leur révolte. C'est ce qu'a fait le mouvement ouvrier avec les colonisés au début de leurs révoltes, les femmes au début du féminisme, avec les LGBT ensute, et maintenant les racialisés (racialisés, cela veut dire traités comme des races inférieures, des humains de seconde catégorie, cela ne veut pas dire qu'il s'agit en effet de races biologiques). C'est une erreur improductive, mais continuez. Sadri disait dans la LCR (foulard mino) que plus il entendait les militants de la majo parler de l'islam, plus il se sentait musulman, lui, l'athée... Il est parti et a fondé le PIR et il est resté athée. Evidemment qu'il a cherché à comprendre ce qui s'était passé... La suite est débattue sur ce fil. Il y aura d'autres Sadri et d'autres Omar Slaouti... Unifier la classe ne peut vouloir dire le faire sans prendre en compte les oppressions spécifiques qui frappent et structurent une partie importante de cette classe. Vous pouvez persister à le penser, et continuer ainsu comme depuis des décennies, en vous confortant avec des formules creuses, la réalité est à la vue de tous.
avatar
Toussaint

Messages : 2238
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Indigènes de la République

Message  Toussaint le Jeu 9 Juil - 18:16

Tu connais mal, et d'ailleurs ils se présentent régulièrement aux élections avec des scores éloquents. Leur recrue la plus emblématique est ou était Bernard Mattei (il est même intervenu brièvement contre moi en 2004 sur le FMR canal historique, sans me reconnaître, mais après ma réponse, je crois qu'il m'a reconnu et n'a plus posté), un ancien camarade de la LCR et du FRC (avec Charles Santoni) qui a formé en 1976 un petit groupe corse le GRC, pas le GR20. Avec des gens bien, mais la LCR très opposée alors au mouvement national corse (son spécialiste était Paul Alliès...), n'a pas voulu l'aider et le groupe s'est cassé la figure, tous les groupes puisque Victoire Canale avait fait un petit groupe qui demandait son rattachement à la IV, boycotté par la LCR (avec entre autres censeurs Léon Crémieux qui a bien évolué ensuite), et qui est entré au FLN, en même temps que la plupart des militants du GRC, Bernard a ensuite rejoint, ou avait déjà rejoint, cela je l'ignore, LO. De nos camarades l'un a été emprisonné et présenté à tort comme le chef du FLNC parisien, ce qu'il n'était pas, Antoine Graziani, qui est resté un type très bien et un des frères Giammarchi, de Corscia, un militant niulincu, est mort accidentellement en manipulant un explosif. Par la suite, Victoire a quitté le front en 82, a fonfé la revue Cuntrasti et elle a été au cœur de la formation d'une asso de femmes contre la violence au moment des affrontements entre nationalistes. Elle s'est rapprochée d'une conception sociale-démocrate et a travaillé avec le PC ajaccien sans jamais y adhérer.

Soyons précis, j'ai la plus grande estime pour Bernard et son parcours personnel, militant, j'ai beaucoup appris de lui et si j'ai du mal à comprendre qu'il ait fini dans un parti français, je lui garde ma reconnaissance et mon affection, voire mon admiration. J'espère qu'il va bien.

Ensuite, évidemment dans le contexte corse et vu sa position à la fois "révolutionnaire" et antinationaliste, LO n'a été qu'un groupuscule infinitésimal... avec une figure respectée du mouvement national.
avatar
Toussaint

Messages : 2238
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Indigènes de la République

Message  Leoni le Jeu 9 Juil - 18:28

"c'est un signe d'oppression machiste et de soumission à son mari".

Mais si ça n'est pas un signe de soumission à son mari, c'est un signe de soumission à Dieu, "c'est le respect du sacré" disent certaines femmes voilées; la société, dans l'espace public n'a pas à l'accepter, pas plus que la kippa et autres signes ostentatoires (circoncision, excision...). Si Dieu a créé le femme avec des cheveux, est-ce pour qu'elle les cache!
La meilleure façon de combattre les discriminations, ça n'est certainement pas de tout faire au contraire pour les renforcer ( c'est ce qui est en train de se passer et ce ne sont pas les blancs qui deviennent soudainement racistes...des femmes blanches aussi se convertissent à l'Islam et mettent donc un voile comme signe religieux....est-ce un progrès qui va dans le sens de l'unité ouvrière, hommes-femmes ?

"La montée du communautarisme dont vous parlez n'a pas son origine dans des partis religieux ou les Indigènes ou le PIR"

Pas seulement mais cela y contribue fortement! Comment se fait-il que le voile était très peu présent en France dans les années 60-70, avec les premières générations de travailleurs immigrés, pourtant surexploitées, déjà discriminés par le boulot proposé; le logement...

Leoni

Messages : 170
Date d'inscription : 17/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Indigènes de la République

Message  verié2 le Jeu 9 Juil - 18:57

Toussaint
Leur recrue la plus emblématique est ou était Bernard Mattei (il est même intervenu brièvement contre moi en 2004
A partir de 2000, c'est en effet possible. Je parlais plutôt de la période précédente, "la grande époque du nationalisme corse"...
j'ai la plus grande estime pour Bernard (militant de LO) et son parcours personnel, militant, j'ai beaucoup appris de lui
Et ça ne te semble pas contradictoire avec ton attaque contre LO que tu mets, en Corse, dans le même sac que l'UMP et le FN ? Shocked

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Indigènes de la République

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 22 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 14 ... 22  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum