Good kill

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Good kill

Message  verié2 le Ven 24 Avr - 11:25

On ne peut pas dire que Good kill soit un film détendant. Le héros passe son temps devant son écran à piloter des drones qui balancent des missiles à l'autre bout du monde.
Le commandant Egan tue depuis une base militaire installée en Californie, à deux pas de sa jolie maison et des casinos de Las Vegas. Pas le moindre risque pour lui et sa petite famille. Pourtant, à la différence du sniper de Clint Eastwood, Egan est bourré d'état d'âmes. Les dégâts collatéraux le consternent et le rongent.
On trouve pas mal de naïvetés dans Good kill, en particulier l'opposition entre la conscience professionnelle vaguement humaniste des militaires et le cynisme de la CIA. Ce film est pourtant un réquisitoire implacable contre les méthodes sanglantes de l'impérialisme américain. Il met notamment en relief, par des images spectaculaires l'opposition entre l'extrême dénuement des régions bombardés et le gaspillage absurde de la civilisation américaine. Souffrances d'un côté, futilité et inconscience de l'autre. L'impérialisme dans toute son horreur !

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum