ZEP

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ZEP

Message  Rougevert le Ven 27 Mar - 19:26

MO2014 a écrit:
Rougevert a écrit:je relève des faits incontestables (il suffit d'écouter cette daube), ...

Il a chopé le melon... Tu n'as pas plus que quiconque ici, une légitimité d'incontestabilité. Non c'est juste ton interprétation incontestable pas autre chose.
Rougevert blanchit totalement le journal islamophobe Charlie Hebdo au nom de la "liberté de la presse" qu'il place bien au dessus du racisme dans sa hiérarchie des valeurs "révolutionnaires".
Hors il refuse à une chanson, c'est juste une chanson n'est ce pas, la liberté qu'il accorde à ses amis de Charlie. La différence ? D'un côté un journal adoré par la gôche islamophobe. De l'autre, une chanson pour exprimer un droit à l'insolence pour les habitants des quartiers populaires dont les racistes exigent le silence et la politesse.
Cette chanson nous régale autant que Charlie Hebdo régale Rougevert.

Tu ne m'as bien compris... Twisted Evil
Voilà ce qui est incontestable:
zep a écrit:Nique la France
Et son passé colonialiste
Ses odeurs, ses relents et ses réflexes paternalistes

Nique la France
Et son histoire impérialiste
Ses murs, ses remparts et ses délires capitalistes
X2

Ca y est, c'est réglé
Maintenant c'est formel
Ca y est c'est confirmé
Par voie ministérielle
Les nazillons sont lâchés
Les bidochons décomplexés
Carte Blanche pour les gros bauf (merci Cabu et Charlie Hebdo? Very Happy  note de Rougevert)
Qui ont la haine de l'étranger

Petits bourgeois
Démocrates républicains
Ton pays est puant raciste et assassin
Les lumières des droits de l'homme
Soit disant universels
Un mythe, un mirage, un mensonge officiel

Petits donneurs de leçons
Petits gaulois de souche
Arrête ton arrogance
Arrête d'ouvrir ta bouche
Tu juges, tu critiques
Les arabes et l'Afrique noire
Mais balaye devant ta porte
Regardes toi dans un miroir

Nique la France
Et son passé colonialiste
Ses odeurs, ses relents et ses reflexes paternalistes
Nique la France
Et son histoire impérialiste
Ses murs, ses remparts et ses délires capitalistes
X2

C'que j'en pense
De leur identité nationale
De leur Marianne, de leur drapeau
Et de leur hymne à 2 balles
J'vais pas t'faire un dessin
Ca risque d'être indécent
De voir comment j'me torche
Avec leur symbole écœurant


Affligeant
L'évolution en 60 ans
Regarde à l'assemblée
Il y a que des culs tous blancs
Ils veulent l'intégration
Par la Rolex ou le jambon
Ici on t'aime
Quand t'es riche et quand tu bouffes du cochon

Quand t'adhère à leurs projets
Quand tu cautionnes leurs saloperies
Leurs lois, leurs expulsions
Et leur amour de la patrie
Certes ils adorent le couscous
Et Cheb Khaled
Mais ils flippent que leur fille leur ramène un Mohammed

Fais pas ton étonné
Ta vierge effarouchée
Ta p'tite chochotte
Qui fait semblant d'être choqué
Genre tu découvre
Que tu vis chez les gros cons
Chez les ?
Qui n'ont jamais enlevé leur costume de colons

Le racisme est dans nos murs et dans nos livres scolaires
Dans nos souvenirs, dans notre histoire
Dont nous sommes si fiers
Omniprésent
Il est banal et ordinaire
Il est dans nos mémoires
Et impossible de s'en défaire

Nique la France
Et son passé colonialiste
Ses odeurs, ses relents et ses reflexes paternalistes
Nique la France
Et son histoire impérialiste
Ses murs, ses remparts et ses délires capitalistes
X2

Et toi alors
Petit socialiste hypocrite
J'ai pour toi quelques rimes
Amèrement écrites
Tu nous as dit que ta cause
Etait celle des sans-papiers
Qu'elle était anti-antiraciste
Tu as promis l'égalité

Tu nous as fait miroiter
Rêver d'une France meilleure
Mais tu triches
Tu récupères
Comme avec la « Marche des beurs »
Manipulateur
Tu coures après l'électeur
On t'a démasqué
Toi et ton parti d'usurpateurs

Et y'a nos intellos
Nos p'tits fachos à lunettes
Notre tête à claques
Comme la conasse de Fourest
Qui propagent, alimentent
La haine du musulman, du banlieusard
Avec leurs discours stigmatisants

Leurs discours arrogants, insultants et méprisants
Omniprésente leur propagande dans les médias dominants
C'est l'union sacrée
Contre l'envahisseur
Le barbare, le sauvage
Contre l'ennemi intérieur

Mais on va pas se laisser faire
Se laisser bâillonner
On va pas lâcher l'affaire
Comme Eli du LKP

C'est mon devoir d'insolence
Mon devoir d'irrévérence
Mon devoir d'impolitesse
Mon devoir de résistance

Nique la France
Et son passé colonialiste
Ses odeurs, ses relents et ses reflexes paternalistes
Nique la France
Et son histoire impérialiste
Ses murs, ses remparts et ses délires capitalistes
avatar
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP

Message  tomaz le Ven 27 Mar - 23:02


c'est pathétique rouge vert et de grande mauvaise fois, tu accuse de tout les maux une chanson qui utilise les mêmes mots que charlie hebdo, si je te jure, juste histoire de polémiquer avec mo2014....trouve d'autres argument et laisse donc les camarades de zep loin de tout ça




avatar
tomaz

Messages : 303
Date d'inscription : 09/07/2010
Localisation : zonvier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP

Message  Rougevert le Sam 28 Mar - 0:45

Où est ma mauvaise foi?
Dans mon absence de foi, dans mon athéisme de Blanc?
Je ne fais que citer ZEP dont le texte est sexiste, machiste et homophobe.
Mais..."de gauche", naturellement.
Il n'a toujours pas répondu à ma question:
Qui n'est pas raciste en France?
avatar
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP

Message  Rougevert le Sam 28 Mar - 0:51

gérard menvussa a écrit:
Rougevert a écrit:Tu penses donc, parce que je relève des faits incontestables (il suffit d'écouter cette daube), que je suis un ex-OAS et membre du FN ?
Tu comprendras que je m'étonne?
Tu reprend exactement les mêmes arguments et le même ton que l'ancien oas membre du fn. Tu comprendra que je ne m'étonne pas (car rien ne peut plus m'étonner venant d'un npa en pleine décomposition), mais que je m'indigne !
Tu te trompes.
Ce n'est pas la charge contre "la France" qui m'indigne.
Au contraire, j'approuve sa description.
Ce sont les mots "niquer", "chochotte", "intellos" et "connasse".
Ca m'étonnerait qu'ils posent problème à ton ex-OAS, membre du FN.
Mais qui critique ceux qui condamnent CH devient par là-même raciste, et pourquoi pas "fasciste".
Halte à la paranoïa, qui voit le racisme partout, même dans la satire qui le ridiculise.
Mais j'avoue prendre plaisir à arroser les arroseurs.
Si CH est un "torchon raciste, sexiste et homophobe", cette "production" de ZEP est alors une daube sexiste et homophobe.
Le NPA n'est pas en pleine décomposition et ne change pas de camp.
Ce qui arrive est la conséquence de choix anciens notamment sur la faiblesse des moyens et des intentions face à la hauteur de l'ambition, celle de rassembler des écologistes radicaux, des libertaires anarchistes et des MR incertains, sans réelle évolution politique et sans cohérence organisationnelle.
La crise a commencé dès le Congrès fondateur puis s'est aggravée avec la condidature d'Ilham Moussaïd, sans que rien ne soit tranché (pour éviter une scission?).
Et une "autre" scission a eu bien eu lieu.
Mais c'est un autre sujet.

J'aimerais toutefois que l'on m'explique ce que signifie concrètement (ou même symboliquement) "nique la France".
Avec quoi fait-on de la politique?
Un pénis?
avatar
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP

Message  MO2014 le Sam 28 Mar - 12:08

Rougevert a écrit:
Un pénis?

J'allais répondre avec trois lettres Laughing mais je m'auto-modère pour éviter le procès de notre Charlie du FMR Razz

Merci encore pour le texte de cette excellente chanson anti-raciste. (à noter que motif de plainte perdue en justice était pour accusation de racisme et que personne n'a porté plainte pour homophobie ou autre chimère à moins que rougevert aille devant les tribunaux Rolling Eyes )

MO2014

Messages : 1287
Date d'inscription : 02/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP

Message  Bouteille le Sam 28 Mar - 15:20

Aussi maladroite soit-elle (effectivement, "chochotte" ou "vierge effarouchée", c'est vraiment pas terrible), moi elle me va plutôt bien cette chanson, en fin de compte... J'aime mieux en retenir que la perspective proposée c'est celle du LKP, celle de la lutte sociale, quelles que soient par ailleurs les limites du LKP et plus encore de l'UGTG et Domota.

Mais je crois surtout que l'on peut se passer d'une analyse des textes de ZEP pour critiquer les positions du PIR.

Brel, Brassens, Ferré, Renaud ("Hexagone" avait d'ailleurs été interdite d'antenne, et pas parce qu'elle dégouline de mépris social par tous les bouts...) et bien d'autres en ont écrit aussi des chansons misogynes ou pleines du mépris tranquille de l'artiste pour le commun : personne ici n'aurait je crois l'idée de leur faire un procès en analysant chacune de leurs lignes ; et de les clouer définitivement au pilori pour telle ou telle formule douteuse.

Après, personnellement, j'aime mieux Fabe. Cool
"Au bleu-blanc-rouge j'suis allergique, la vie est une manif, la France une vitre et moi un pavé".
Ça lui avait valu un procès...

Bouteille

Messages : 6
Date d'inscription : 16/01/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP

Message  verié2 le Sam 28 Mar - 15:55

les mots "niquer", "chochotte", "intellos" et "connasse"
Je n'emploierais pas personnellement ces termes. Mais, dans le contexte de la chanson, je suis entièrement d'accord avec Bouteille. De plus, Rougevert devrait être cohérent : comment qualifier ZEP de sexiste et homophobe au travers de ces expressions et défendre Charlie qui faisait cent fois pire dans le genre ?

Le "nique la France", sincèrement, je le vois comme une attaque contre la France colonialiste et raciste.

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP

Message  Rougevert le Sam 28 Mar - 17:17

Que l'on me comprenne bien.
Les productions de ZEP m'indiffèrent totalement.
Autant que les déclarations des "indignés" : c'est dire.
Mais je ne pouvais résister à la tentation de faire la réponse du berger à la bergère.
MO2014, comme bien d'autres, a dépensé beaucoup d'énergie à démontrer que CH est un journal raciste (vous dites islamophobe), sexiste et homophobe.
Et il publie un clip croquignolet contenant des injures sexistes et homophobes.
Ensuite, je me vois quasiment qualifié de fasciste parce que j'ai OSE relever les mots qui le montrent.
Qui est à la dérive sinon ceux qui perdent leur calme?

Je note qu'on pourrait "passer" sur ces termes "dans le contexte".
Pourtant, jamais depuis quarante ans les conquêtes du mouvement des femmes n'ont été aussi menacées.

La réponse ne me satisfait pas: "niquer" si c'est une "attaque" (politique?), c'est consternant, car cela signifie (en passant) que la politique emprunte à la sexualité machiste (qui voit dans le pénis une arme) et qu'elle est affaire d'agressivité et surtout...de mâle.
Ce que MO2014 et bien d'autres illustrent quotidiennement.
D'ailleurs, il n'y a pas de femmes dans le groupe.

Et je fais remarquer aussi que MO1014 continue de zepper ma question:
Qui n'est pas raciste chez les "Blancs"?

Quant à la justice de classe, elle n'est pas pour moi la parole de Dieu, Yahvé ou Allah.
avatar
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP

Message  verié2 le Sam 28 Mar - 17:42

Rougevert
"niquer" si c'est une "attaque" (politique?), c'est consternant, car cela signifie (en passant) que la politique emprunte à la sexualité machiste
C'est incontestable. Et c'est pourquoi je n'emploierais pas de telles expression et je m'opposerais à ce qu'on les emploie par exemple dans des tracts. On peut critiquer cette utilisation d'un terme au contenu sexuel et sexiste, mais ça ne donne pas à l'ensemble de la chanson de ZEP le caractère que tu lui donnes. Fondamentalement, il s'agit avant tout d'un texte anticolonialiste et antiraciste.

Il en va tout autrement des dessins de Charlie où l'utilisation de tous les symboles sexuels et sexistes prend une place beaucoup plus grande que dans cette chanson et dont la signification est beaucoup plus ambigüe et ne peut être considérée comme "antiraciste" qu'au troisième ou quatrième degré au prix d'un raisonnement très alambiqué et discutable que ne peut en aucun cas faire le lecteur landa...

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP

Message  Babel le Dim 29 Mar - 8:09

Ecoeuré a écrit:
La réponse ne me satisfait pas: "niquer" si c'est une "attaque" (politique?), c'est consternant, car cela signifie (en passant) que la politique emprunte à la sexualité machiste (qui voit dans le pénis une arme) et qu'elle est affaire d'agressivité et surtout...de mâle.

Cher Ecoeuré, - puisque c’est de ce nouvel avatar que notre ami Rougevert veut désormais s'affubler, afin de marquer la profondeur de son indignation-, cher Ecoeuré, donc,

La question mérite un examen sérieux, car il convient, dans ce domaine, de se méfier des fausses évidences qui conduisent à tirer des conclusions aussi hâtives qu’irraisonnées.

"Niquer", dans l'expression "Nique la France", trouve son origine dans le mot "nique" qui remonte au XIIIe siècle. Son radical nik- marque l’indifférence, le dédain. Conservé dans la locution "faire la nique" (à quelqu’un), qui signifie « se moquer avec mépris de », son usage courant dès le XIVe siècle désigne le geste fait en signe de mépris ou de moquerie.

A titre d'exemple, Le wiktionnaire cite cette phrase doublement ambiguë tirée du Joseph Balsamo d'Alexandre Dumas (1846):
Le négrillon se bourre de bonbons en me faisant la nique.
, où le qualificatif de "nègre", utilisé dans sa forme dérivée à l'aide du suffixe diminutif "illon", pourrait signifier le mépris racial, si l'on y lisait également une forme d'insolence enfantine adressée au locuteur de la phrase, et sans doute attestée par les origines afro-antillaises d'un auteur connu pour employer une équipe de "nègres" littéraires à la rédaction de sa monumentale somme romanesque, et dont le transfert des cendres au Panthéon valut à Chantal Chemla (secrétaire de la société des amis de l'auteur), la phrase suivante :
ce « nègre » honoré par la République ! Je n'oublierai jamais lors de son entrée au Panthéon, l'image d'une jeune Marianne noire, juchée sur un cheval blanc
désormais digne de figurer dans les annales.
 
Il faut par ailleurs mentionner qu’une chanson d'inspiration post-soixantuitarde, écrite par Marianne Sergent et interprétée par Maxime Le Forestier, contient dans son titre le verbe « foutre », également rédhibitoire, si l'on en croit la taxinomie proposée par notre éminent confrère :



Je noterai enfin, pour clore cet aspect de la question, qu’une vidéo postée sur le même canal de diffusion établit un rapprochement judicieux entre les deux titres (l’ancien et l’actuellement incriminé) de façon à souligner une filiation évidente, sur le plan de l’inspiration : https://youtu.be/NTQfV76fklY

"Connasse", quant à lui, est un qualificatif vulgaire employé pour désigner une personne du sexe féminin jugée idiote ou méprisable. C'est un dérivé de "con" (du latin cunnus désignant en ancien français le sexe de la femme) auquel il s’applique par extension.

Ce dernier terme, galvaudé et devenu injurieux dans son usage courant, servit naguère de source d'inspiration à un célèbre auteur-compositeur de la génération précédente (1), qui en fit un blason vibrant d'une émouvante admiration.

Pour revenir à "connasse", son équivalent masculin "connard" tient également de l’insulte adressée à quelqu’un qui se comporte de façon déplaisante ou déplacée, par manque d’intelligence, de savoir-vivre ou de scrupules.

On notera que le terme est le résultat d’un croisement étymologique : visiblement formé récemment de "con" et du suffixe péjoratif "-ard", il dérive par déformation du mot plus ancien "cornard"qui, dans son acception injurieuse, désigne le mari trompé, le cocu « qui porte des cornes ».

Et c'est là que les choses se compliquent et se complexifient.

En effet, une autre signification fait remonter son étymon à conards, mot employé au Moyen-Âge ou au XVIème siècle pour désigner, durant les fêtes de carnaval, le groupe ludique parodiant les maris trompés... On trouve ainsi une abbaye des conards de Rouen, société ludique du XVIe siècle dont les festivités joyeuses comportaient un spectacle, « un triomphe », au cours duquel, en 1540, furent lus des passages du Pantagruel de Rabelais.

Dangereuse confrérie populaire, dont la présence bruyante menaçait tout noble ou personnage haut placé, qui n'avait qu'à bien se tenir, s’il ne voulait pas se retrouver avec des conards derrière lui, le parodiant ou reprenant sur un mode comique une de ses mésaventures.

Le comique justement prend sa source dans ce genre d'exhibition festive.

Car, d’une manière générale, ces manifestations ludiques à forte composante obscène remontent à l’Antiquité. On trouve ainsi dans la Grèce antique des processions rituelles festives de jeunes hommes enivrés et au visage barbouillé qui avaient lieu les nuits de la fête de Dionysos, au moment des vendanges : les comos ( du grec ancien κῶμος) qui plus tard donneront naissance à la comédie.

Cette affiliation avec la comédie (κωμῳδία : de κῶμος et ᾠδή /ôdế, « chant ») est attestée par Aristote.

Ecoeuré a écrit:D'ailleurs, il n'y a pas de femmes dans le groupe.
Ce qui constitue une preuve per exemplum qui s'expose au risque du manque de discernement : l'absence visible d'un objet, quel qu'il soit, ne signifie en aucun cas son inexistence.

Ecoeuré a écrit:Pourtant, jamais depuis quarante ans les conquêtes du mouvement des femmes n'ont été aussi menacées.
Et, paradoxalement, jamais elles n'ont été portées par autant de monde. Pour un usage plus ou moins sincère et désintéressé.

Ecoeuré a écrit: Et je fais remarquer aussi que MO1014 continue de zepper ma question : Qui n'est pas raciste chez les "Blancs"?
Oh, un tas de gens. A commencer, je suppose, par tous ceux qui ont signé ou se sont reconnus dans le manifeste de lancement du mouvement des Indigènes de la République.

Ecoeuré a écrit:Quant à la justice de classe, elle n'est pas pour moi la parole de Dieu, Yahvé ou Allah.
Ainsi soit-il.

___________

Je suis conscient du caractère extrêmement limité d’une réponse qui n’aborde pas les cas litigieux de « vierge effarouchée », « p'tite chochotte » et « nos intellos » qui, sans justifier une émotion aussi théâtralement exhibée, méritent également un examen approfondi.


(1) Lequel ne fit que s'inscrire dans une tradition rhétorique fort ancienne, dont on peut trouver la trace, par exemple, dans ce plaisant poème, diversement attribué à Claude Chapuys, à T.-S. Gueulette, à Guillaume Bochetel, à l'abbé de Bernis ou au Comte De Caylus.

Babel

Messages : 1081
Date d'inscription : 30/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP

Message  yannalan le Dim 29 Mar - 12:11

"Niquer", dans l'expression "Nique la France", trouve son origine dans le mot "nique" qui remonte au XIIIe siècle. Son radical nik- marque l’indifférence, le dédain. Conservé dans la locution "faire la nique" (à quelqu’un), qui signifie « se moquer avec mépris de », son usage courant dès le XIVe siècle désigne le geste fait en signe de mépris ou de moquerie.

Pour avoir eu une éducation pied-noir et algérienne, le "niquer" ne vient pas de faire la nique mais du mot arabe "nik" qui a un sens sexuel très clair (il a niqué ma soeur, va niquer tes morts..).Il a dérivé en français à un sens de destruction ("j'ai niqué la voiture", ma console est niquée depuis qu'elle es tombée dans la baignoire")
Le deuxième sens est employé par ZEP qui ne s'imagine pas la France sous les traits d'une femme

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP

Message  Babel le Dim 29 Mar - 13:50

yannalan a écrit:
"Niquer", dans l'expression "Nique la France", trouve son origine dans le mot "nique" qui remonte au XIIIe siècle. Son radical nik- marque l’indifférence, le dédain. Conservé dans la locution "faire la nique" (à quelqu’un), qui signifie « se moquer avec mépris de », son usage courant dès le XIVe siècle désigne le geste fait en signe de mépris ou de moquerie.

Pour avoir eu une éducation pied-noir et algérienne, le "niquer" ne vient pas de faire la nique mais du mot arabe "nik" qui a un sens sexuel très clair (il a niqué ma soeur, va niquer tes morts..).Il a dérivé en français à un sens de destruction ("j'ai niqué la voiture", ma console est niquée depuis qu'elle es tombée dans la baignoire")
Le deuxième sens est employé par ZEP qui ne s'imagine pas la France sous les traits d'une femme

Ce n'est pourtant pas ce qu'écrit Wikipédia, à l'article "Pique-nique", en s'appuyant sur le Dictionnaire étymologique d'Alain Rey :
Selon le dictionnaire historique de la langue française Robert publié sous la direction d'Alain Rey, du point de vue étymologique, le terme « nique » qui date de la fin du XIIIe siècle et qu'on retrouve dans l'expression « dire nic », c'est-à-dire « ne pas se soucier de », signifie « chose de peu de valeur ».
Peut-être ce terme est-il lui-même dérivé de « nice » ("nyce, nisce, nisse, niche, nique"), du latin « nescius » qui signifie  : « nigaud, niais, négligent, ou nécessiteux, pauvre » ?

Double étymologie ? Sans doute.

On retrouve en tous cas cette même racine "nic" plus ou moins déclinée dans la plupart des langues indo-européennes qui couplent la  négation "ne" avec "co" (« ceci, quelque chose ») : "no-thing" en anglais, "nequam" en latin, "nič" en slovaque, "nicht" en allemand,...

Babel

Messages : 1081
Date d'inscription : 30/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP

Message  yannalan le Dim 29 Mar - 14:29

Oui, mais là c'est l'autre étymologie, l'injure bien connue "nik oumouk" (nique te mère)n'a rien à voir avec le fait de lui faire des grimaces. Quand "Sodat Louis chante "Martiniquaise partie niquer', le sens est clair aussi, à mon humble avis.
Sur connasse, je suis d'accord, c'est en féminin de "connard" et la connerie est partagée entre les sexes.

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP

Message  Rougevert le Dim 29 Mar - 15:24

J'ai changé mon pseudo pour "écoeuré" parce que j'ai été écoeuré après avoir constaté la disparition, sans explication, des derniers messages du fil sur le PIR.
Et surtout parce que le dernier message laissé, celui de gérarmenvussa, prétendait que je disais les mêmes choses qu'un militant du FN, de plus partisan de feu l'OAS et sur le même ton.
Je voulais me retirer du forum et j'ai voulu remplacer moi-même mon pseudo par "Invité" ce qui n'est pas possible, comme je l'ai découvert.
"Ecoeuré" me semblait proche grammaticalement.

Il n'y a pas donc eu censure (je suis venu voir ce qui s'était passé, avant de tourner la page) et je vais rétablir mes "préférences et mon profil.
.
A propos de la la langue française, on peut certes se lancer dans de savantes considérations historiques et linguistiques sur le sens du mot "niquer".
Mais dans le contexte, cher professeur Babel, il me semble qu'il a clairement une connotation sexuelle (et dériverait donc, en dernier, de "forniquer") qui ne peut échapper à personne et que vous faites, vous, semblant de l'ignorer.
Je ne retire donc rien de ce que j'ai dit.

Mon intention était de montrer qu'il y a, chez vous, deux poids, deux mesures.
L'une pour Charlie Hebdo, l'autre pour ZEP.
Soyez cohérents avec ce que vous dites.
L'occasion était trop belle.
Rendez-vous compte : MO2014 (et bien d'autres) qui a qualifié CH de torchon raciste, sexiste et homophobe publie un clip dans lequel non seulement il y a des propos sexistes, machistes (pénis = arme politique)  et homophobes, une injure adressée à une personne, en l'occurence Caroline Fourest, mais en plus, cerise sur le gâteau contient une référence au beauf...de Cabu de CH (vous savez, l'immonde torchon raciste, car athée, d'une façon qui vous déplaît).
Pour le reste, je ne vais pas me livrer à une exégèse des textes de ZEP.
Mais je me doute de ce qu'on y retrouverait ce genre de mots.


Dernière édition par Rougevert le Dim 29 Mar - 17:28, édité 1 fois
avatar
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP

Message  Rougevert le Dim 29 Mar - 15:53

Babel a écrit:

"Connasse", quant à lui, est un qualificatif vulgaire employé pour désigner une personne du sexe féminin jugée idiote ou méprisable. C'est un dérivé de "con" (du latin cunnus désignant en ancien français le sexe de la femme) auquel il s’applique par extension.

Ce dernier terme, galvaudé et devenu injurieux dans son usage courant, servit naguère de source d'inspiration à un célèbre auteur-compositeur de la génération précédente (1), qui en fit un blason vibrant d'une émouvante admiration.

Pour revenir à "connasse", son équivalent masculin "connard" tient également de l’insulte adressée à quelqu’un qui se comporte de façon déplaisante ou déplacée, par manque d’intelligence, de savoir-vivre ou de scrupules.

Nous sommes d'accord.
Il résulte donc de ce que vous nous rappelez, cher professeur, qu'un connard est une personne de sexe mâle qui, par son comportement, emprunterait à ce qui pour un machiste...est féminin.



Dernière édition par Rougevert le Dim 29 Mar - 16:15, édité 3 fois
avatar
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP

Message  MO2014 le Dim 29 Mar - 15:54

Oui on a compris car tu te répètes. Cela ne change absolument rien à ton attitude bienveillante à l'égard du torchon islamophobe Charlie Hebdo et ses dessins racistes et misogynes pour qui tu considères la liberté d'expression comme supérieure dans ta hiérarchie des valeurs. En revanche dans la chanson ZEP dont le thème est l'anti-racisme d'état, tu relèves quelques mots et tu bâties une théorie totalement fausse seulement guidée par ton esprit de revanche comme tu l'as toi même expliqué. Tu as bien choisi ton camp : celui des  "je mange Halal, Je baise anal" de Charlie hebdo et  le notre c'est celui de ZEP qui a bien raison de parler de "connasse de Fourest" la raciste islamophobe et l'ex-plume de ton journal Charlie Hebdo.


Dernière édition par MO2014 le Dim 29 Mar - 17:21, édité 1 fois

MO2014

Messages : 1287
Date d'inscription : 02/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP

Message  Babel le Dim 29 Mar - 16:00

Ecoeuré a écrit:

A propos de la la langue française, on peut certes se lancer dans de savantes considérations historiques et linguistiques sur le sens du mot "niquer".
Mais dans le contexte, cher professeur Babel, il me semble qu'il a clairement une connotation sexuelle (et dériverait donc, en dernier, de "forniquer") qui ne peut échapper à personne et que vous faites, vous, semblant de l'ignorer.
Je ne retire donc rien de ce que j'ai dit.

Mon intention était de montrer qu'il y a, chez vous, deux poids, deux mesures.
Après vérification, j'admets que le verbe "niquer" possède effectivement une double étymologie, dont l'une (la seconde) viendrait de l’arabe populaire en Afrique du Nord نك nik (« faire l’amour »), ou de نكاح nikāḥ (« coït »), qui serait l'abréviation argotique de "forniquer". Hypothèse que je n'excluais pas. Mais  j'avoue que je n'avais pas pensé à aller voir du côté du verbe à l'infinitif, tant le sens premier de "faire la nique" me semblait évident.

D'ailleurs, puisque tu parles toi-même d'une "connotation", tu devrais savoir que le sens connoté d'un mot n'est pas son sens dénoté, ou littéral, qui équivaut à celui qu'on trouve dans le dictionnaire. Une connotation est toujours subjective ; elle renvoie aux référents culturels que chaque individu mis en présence d'un terme ou d'une locution lui associe. Comme le prouve d'ailleurs cette amusante controverse sémantique, où chacun y va de ses propres références pour accréditer sa propre lecture.

Par conséquent, rien ne t'autorise à valider une interprétation, la tienne, en disqualifiant celle des autres. Seule l'intelligence du contexte énonciatif peut donner davantage de poids à une lecture en particulier. Il te faudra par conséquent prouver que Zep est un repaire de machistes par d'autres voies, d'autres moyens que ceux du simple recopiage des paroles de cette chanson. Alors que Marianne Sergent, par exemple, n'en est pas une, quand elle emploie le mot "foutre".

Enfin, ton "chez vous" ne me concerne pas.

Babel

Messages : 1081
Date d'inscription : 30/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP

Message  Rougevert le Dim 29 Mar - 16:20

Je ne fais aucune hiérarchie entre la liberté de la presse et l'anti racisme.
Ce sont deux combats "programmatiques", non opposables.


Babel a écrit:

Ecoeuré a écrit:D'ailleurs, il n'y a pas de femmes dans le groupe.
Ce qui constitue une preuve per exemplum qui s'expose au risque du manque de discernement : l'absence visible d'un objet, quel qu'il soit, ne signifie en aucun cas son inexistence.
Ca ce n'est pas un argument.
Moi je mets en relation le machisme très perceptible du clip avec l'absence de femmes dans le groupe.
C'est un exemple, car il est confirmé par bien d'autres clips de ZEP, comme de la même mouvance artistique (le hip-hop?).

Babel a écrit:
Ecoeuré a écrit:Pourtant, jamais depuis quarante ans les conquêtes du mouvement des femmes n'ont été aussi menacées.
Et, paradoxalement, jamais elles n'ont été portées par autant de monde. Pour un usage plus ou moins sincère et désintéressé.
Sont-elles menacées, oui ou non?
C'est beaucoup, "autant de monde"?
http://www.peuples-solidaires.org/appel-urgent-stop-aux-violences-contre-les-femmes-au-travail/
https://www.fidh.org/La-Federation-internationale-des-ligues-des-droits-de-l-homme/droits-des-femmes


Babel a écrit:
Ecoeuré a écrit: Et je fais remarquer aussi que MO1014 continue de zepper ma question : Qui n'est pas raciste chez les "Blancs"?
Oh, un tas de gens. A commencer, je suppose, par tous ceux qui ont signé ou se sont reconnus dans le manifeste de lancement du mouvement des Indigènes de la République.
S'il s'agit d'une liste nominative de personnes, la voici:
http://web.archive.org/web/20050308095138/http://oumma.com/petition-colonisation.php3?id_article=1355
Cela ne fait guère de monde.
Donc, bien entendu, ma question porte sur les critères qui font de vous ou non un raciste.
Et là, pas de réponse.


Babel a écrit:

D'ailleurs, puisque tu parles toi-même d'une "connotation", tu devrais savoir que le sens connoté d'un mot n'est pas son sens dénoté, ou littéral, qui équivaut à celui qu'on trouve dans le dictionnaire. Une connotation est toujours subjective ; elle renvoie aux référents culturels que chaque individu mis en présence d'un terme ou d'une locution lui associe. Comme le prouve d'ailleurs cette amusante controverse sémantique, où chacun y va de ses propres références pour accréditer sa propre lecture.

Par conséquent, rien ne t'autorise à valider une interprétation, la tienne, en disqualifiant celle des autres. Seule l'intelligence du contexte énonciatif peut donner davantage de poids à une lecture en particulier. Il te faudra par conséquent prouver que Zep est un repaire de machistes par d'autres voies, d'autres moyens que ceux du simple recopiage des paroles de cette chanson. Alors que Marianne Sergent, par exemple, n'en est pas une, quand elle emploie le mot "foutre".

Enfin, ton "chez vous" ne me concerne pas.

Allons, Babel, que j'emploie ou non le mot "connotation" n'enlève rien au fait que le mot "niquer" dans le clip de zep a un sens "sexuel" (phallique).
avatar
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP

Message  verié2 le Dim 29 Mar - 16:37

Rougevert
le mot "niquer" dans le clip de zep a un sens "sexuel" (phallique).
A mon avis, en dépit des savantes explications de Babel, il a en effet ce sens, celui de "baiser/dominer/mâter/briser". Comme beaucoup de gens disent ! "On s'est fait baiser par le patron".

Il faut éviter l'emploi de ce langage sexué qui fait référence à la supériorité virile (ou censée être virile) de celui qui "nique/baise" l'autre. Mais ce qui domine dans la chanson de ZEP, en dépit de ce glissement, dont bien des gens, militants compris, sont familiers dans le langage courant, voire écrit, c'est néanmoins l'attaque virulente contre l'Etat impérialiste, colonialiste, raciste. Ce qui n'est pas du tout le cas de Charlie Hebdo".

En ce qui concerne Fourest, je ne suis pas non plus d'accord pour l'insulter, que ce soit de façon sexiste ou non, elle a commis suffisamment de bidonnages pour la caractériser par les termes qui conviennent pour désigner les faussaires et les escrocs dans son genre. Pas davantage que pour insulter qui que ce soit, y compris sur ce forum, comme certains le font à longueur de posts.

Les dérapages sexistes de ZEP peuvent être dénoncés sans que cela mette ce groupe au niveau de Charlie Hebdo dont la vocation était de surfer en permanence sur le terrain du sexisme parfois le plus abject.

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP

Message  Rougevert le Dim 29 Mar - 17:08

Et dans ce clip, dans ce texte antiraciste, il ne t'a pas échappé que les auteurs empruntent à Charlie-Hebdo le mot de
Cabu a écrit:beauf'
, qui désigne un personnage raciste (présent très rapidement dans le journal), qui selon vous "suinte" le mépris de classe...
J'avoue avoir du mal à vous "suivre". Very Happy
avatar
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP

Message  verié2 le Dim 29 Mar - 17:44

Rougevert a écrit:Et dans ce clip, dans ce texte antiraciste, il ne t'a pas échappé que les auteurs empruntent à Charlie-Hebdo le mot de
Cabu a écrit:beauf'
, qui désigne un personnage raciste (présent très rapidement dans le journal), qui selon vous "suinte" le mépris de classe...
J'avoue avoir du mal à vous "suivre". Very Happy
Je ne vois franchement pas le rapport. Il se trouve que Beauf est entré dans le langage courant - à tort ou à raison, comme toujours. Comme je l'ai déjà dit sur un autre fil, ce "concept" de Beauf ne me plait pas beaucoup non plus. Car, si comme l'a expliqué Gérard Ménussa, il désignait plutôt à l'origine des gens de la petite bourgeoisie traditionnelle, par exemple un cafetier raciste, ça s'est rapidement appliqué sous le crayon de Cabu à des prolos à casquette Ricard qui fréquentent la fête de l'Huma. Ce qui était une façon d'affirmer un mépris de classe de bobo élitiste. Dans la chanson de ZEP, ça désigne évidemment des racistes...

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP

Message  Babel le Dim 29 Mar - 17:52

verié2 a écrit:
Rougevert
le mot "niquer" dans le clip de zep a un sens "sexuel" (phallique).
A mon avis, en dépit des savantes explications de Babel, il a en effet ce sens, celui de "baiser/dominer/mâter/briser". Comme beaucoup de gens disent ! "On s'est fait baiser par le patron".
Ben, c'est pas évident.

Si on se réfère à la couverture du bouquin portant le même titre, on y voit une jeune femme fixant l'objectif


d'un oeil malicieux, tout en lui faisant un doigt d'honneur. Ce signe gestuel provocant est (j'ai vérifié) considéré, dans les cultures occidentales et en Afrique du Nord, comme un signe majeur d'hostilité, sans qu'y soit associée une quelconque connotation machiste. Interprétation qu'accrédite le genre auquel appartient la personne photographiée.

On en parle en tant que geste utilisé pour insulter. L'usage très répandu du doigt d'honneur est probablement dû à la grande influence géographique de l'Empire romain et de la civilisation gréco-romaine.
Une autre origine possible peut se trouver dans le monde méditerranéen au ier siècle, où tendre le digitus impudicus était l'une parmi plusieurs méthodes utilisées pour éloigner le mauvais œil
http://fr.wikipedia.org/wiki/Doigt_d%27honneur#cite_note-2

En outre, la couverture porte en sous-titre "Devoir d'insolence", ce qui conforte la lecture que je propose : celui d'une marque de défi, de provocation. Comme le laissent également entendre ces paroles extraites de la chanson :
c’est mon devoir d’insolence, mon devoir d’irrévérence, mon devoir d’impolitesse, mon devoir de résistance

Babel

Messages : 1081
Date d'inscription : 30/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP

Message  MO2014 le Dim 29 Mar - 18:01

Que signifie la polémique lancée par Rougevert. Résumons :

La chanson de ZEP est une chanson de dénonciation du racisme d'état, du colonialisme et l'impérialisme. Elle n'a pas d'autre but et s'inscrit dans le "devoir d'insolence" décrit par Saïd Bouamama.
Le vocabulaire utilisé dans la chanson est courant et commun. Certains termes sont interprétés par Rougevert comme sexistes ou homophobes. Notons qu'aucune plainte en justice contre ZEP n'a été portée en ce sens. Cette interprétation est soit marginale et sans référence (web ou biblio), soit contradictoire au sens attribuée par RV. Cette interprétation est largement contestée par les définitions même des termes employés et va évidemment à l'encontre des combats et des engagements de ZEP amplement démontrés par les textes de leurs chansons.
Les soutiens de ZEP du NPA, des féministes, des anars, du PIR...etc. témoignent également de l'engagement de ZEP qui n'aurait jamais eu ses soutiens en ayant fait preuve de misogynie ou d'homophobie.

Que reste-t-il ? L'interprétation très personnelle et isolée de Rougevert est finalement  une revanche personnelle, selon ses propres explications, "un arrosage d'arroseur" qui le "réjouissait", un contre-feu à la caractérisation d'islamophobie portée à Charlie Hebdo qui représentait une femme musulmane avec pour légende "je mange Halal, je baise anal".
Une conception du débat politique qui se rapproche plus du combat singulier que de l'échange d'arguments.


Dernière édition par MO2014 le Dim 29 Mar - 18:41, édité 1 fois

MO2014

Messages : 1287
Date d'inscription : 02/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP

Message  Rougevert le Dim 29 Mar - 18:23

Le doigt "d'honneur",( tu parles!!!!) est un geste de pénétration qui n'a rien à faire en politique.
C'est digne d'un supporter de foot.
Le fait qu'une femme le fasse sur une photo pour ZEP ne lui enlève rien de sa signification.

Pour ce qui est des arguments, pas besoin de références...
Tout le monde sait ce que veulent réellement dire "niquer" (et le sens de destruction emprunte à la conception violente, machiste de l'acte sexuel), chochotte et connasse.

MO2014 résume très mal, car il résume...avant la fin.
Il n'a en effet pas répondu à ma question " Qui n'est pas raciste? Qu'est-ce que ne pas être raciste?"
Et il n'explique pas comment un texte à volonté anti-raciste peut emprunter à ce qu'il appelle un "torchon raciste".
Et en plus, il se réfugie derrière la parole de la justice de classe.
Si Caroline Fourest avait porté plainte pour injure publique, elle aurait gagné.
Il qualifie de "communs" (anodins?) des propos comme chochotte et connasse, comme les homophobes et les sexistes..
Sans doute est-ce aussi de ...l'insolence! Cool


Moi aussi, je résume: deux poids, deux mesures.
Une pour ce que vous permettez.
Une autre pour CH.

Les mots ont un sens: que l'on ne contrôle pas toujours, qui en disent plus sur ce que nous pensons que nous le voudrions.
Niquer est abject.

Quant au beauf de la fête de l'Huma, je rappelle que le PCF a un lourd passé en matière de racisme:
http://www.ina.fr/video/I06065630
http://www.npa2009.org/content/le-bulldozer-de-bagnolet
Rester au PCF, c'est cautionner.
Il ne faudrait pas idéaliser les travailleurs, sous prétexte de respect.
Le racisme c'est de l'ignorance, de l'obscurantisme en même temps qu'une volonté de dominer.
Comme d'ailleurs les religions monothéistes, dangereuses pour les libertés et le mouvement ouvrier.
L'Iran, vous vous rappelez?
Bref, pour faire comme ZEP, (qui semble ignorer le vote FN chez les ouvriers?), c'est de la m....
avatar
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP

Message  verié2 le Dim 29 Mar - 18:52

Quant au beauf de la fête de l'Huma, je rappelle que le PCF a un lourd passé en matière de racisme:
http://www.ina.fr/video/I06065630
http://www.npa2009.org/content/le-bulldozer-de-bagnolet
Rester au PCF, c'est cautionner.
Il ne faudrait pas idéaliser les travailleurs, sous prétexte de respect.
Pas très sérieux comme argument ! On voit que tu connais vraiment mal le PCF et ses militants. Aussi mal que MO2014 connait ceux de LO.

Que le PCF ait connu des dérives xénophobes et soit surtout un vecteur de nationalisme, c'est un fait. Mais la très grande majorité des militants du PCF est antiraciste. Et ce que caricaturait Cabu, ce n'était pas la ligne du PCF, mais l'ouvrier abruti, aviné, au physique antipathique. Quand on sait que Cabu présentait Delanoe (pote du roi du Maroc) et encore plus récemment Hidalgo sous les aspects les plus flatteurs, en les embellissant (ça frisait d'ailleurs le culte de la personnalité), on comprend bien que ce n'était pas la ligne du PCF qu'il critiquait d'un point de vue classe, mais son mépris élitiste de riche bobo pour les travailleurs qu'il exprimait.

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum