Gauche unitaire

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

NPA, enseignements d'une expérience par la Gauche unitaire

Message  nico37 le Ven 13 Aoû - 20:56


nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gauche unitaire

Message  ulm le Lun 16 Aoû - 12:35

Existe t-il une analyse similaire faite par l' etincelle, la commune, la ligne claire et ceux qui se reclament du communisme révolutionnaire?

ulm

Messages : 385
Date d'inscription : 15/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gauche unitaire

Message  ulm le Mer 18 Aoû - 4:57

Juste pour montrer le raisonement brillant Shocked des militants de la gauche unitaire

Dans le contexte calamiteux de la campagne de
2002, qui allait conduire à la défaite de Jospin, et au triomphe rocambolesque de Chirac
au deuxième tour dans un face-à-face avec Le Pen, Olivier Besancenot, le jeune facteur
révolutionnaire sympathique, s’'était trouvé propulsé sur la scène politique, devançant les
candidats d’une gauche usée (R. Hue, A. Laguiller…)

alors que, résultats 2002 :
Arlette Laguiller 5,72%
Olivier Besancenot 4,25%

On sent le serieux! Razz


ulm

Messages : 385
Date d'inscription : 15/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gauche unitaire

Message  bromure le Mer 18 Aoû - 7:51

ulm a écrit:Juste pour montrer le raisonement brillant Shocked des militants de la gauche unitaire

Dans le contexte calamiteux de la campagne de
2002, qui allait conduire à la défaite de Jospin, et au triomphe rocambolesque de Chirac
au deuxième tour dans un face-à-face avec Le Pen, Olivier Besancenot, le jeune facteur
révolutionnaire sympathique, s’'était trouvé propulsé sur la scène politique, devançant les
candidats d’une gauche usée (R. Hue, A. Laguiller…)

alors que, résultats 2002 :
Arlette Laguiller 5,72%
Olivier Besancenot 4,25%

On sent le serieux! Razz


Je vois pas ce qu'1,47% de différence entre les deux peuvent changer a la phrase "Olivier Besancenot [...] s’'était trouvé propulsé sur la scène politique[...].". Et concernant la comparaison Arlette-Olivier, je trouve juste de dire que LO avais les rides plus marqué que la LCR, même si l'appel a ne pas voté chirac étais une très bonne chose. M'enfin j'dis ça.....

bromure

Messages : 102
Date d'inscription : 23/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gauche unitaire

Message  chejuanito le Mer 18 Aoû - 8:02

La phrase citée termine par "devançant ...". Or quand on fait moins on ne devance pas. C'est tout, ce n'est pas polémique.

chejuanito

Messages : 568
Date d'inscription : 08/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gauche unitaire

Message  bromure le Mer 18 Aoû - 20:09

Quand les résultats sont si faible, ce n'est pas significatif, et ça non plus ça ne devrais pas faire polémique vu l'utilité des élections.

bromure

Messages : 102
Date d'inscription : 23/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gauche unitaire

Message  Invité le Mer 18 Aoû - 20:22

Il n'empêche que ce qui est dit est faux (important ou non) et que, en conséquence, ça augure mal du sérieux du reste du document.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gauche unitaire

Message  nico37 le Mer 18 Aoû - 21:08

N a écrit:Il n'empêche que ce qui est dit est faux (important ou non) et que, en conséquence, ça augure mal du sérieux du reste du document.

Se baser sur un détail mathématique n'est pas un exemple de rigueur...
En ce qui concerne ledit document, suffit de le lire en entier...

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gauche unitaire

Message  Invité le Mer 18 Aoû - 21:53

Ben si, justement : une simple relecture aurait facilement évité cette erreur. C'est très exactement un problème de rigueur, ou de sérieux. Ça veut pas dire que le document est bon ou mauvais en soit. Ni que l'erreur concernée soit d'une grande portée. Mais justement, parce que ce n'est qu'un simple "détail mathématique", facilement vérifiable, on doutera plus facilement du reste de ce qui peut être avancé, et qui serait cette fois plus difficilement vérifiable. C'est donc pas spécialement anodin quand on veut être pris au sérieux.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gauche unitaire

Message  Vals le Mer 18 Aoû - 22:54

nico37 a écrit:
N a écrit:Il n'empêche que ce qui est dit est faux (important ou non) et que, en conséquence, ça augure mal du sérieux du reste du document.

Se baser sur un détail mathématique n'est pas un exemple de rigueur...
En ce qui concerne ledit document, suffit de le lire en entier...

C'est peut-être un détail pour toi, et sûrement pour les révolutionnaires en général....
mais pour ces gens de la "gauche unitaire", c'est autre chose, puisque c'est justement pour une autre politique, d'autres alliances électorales, qu'ils ont suivi Picquet vers une meilleure soupe électorale, en s'accorochant aux basques de Melenchon et du PC.

Et puis ce n'était pas qu'un détail, le fait que l'extrême-gauche dépasse pour la première fois les 10% en 2002.
Ca méritait au moins une analyse, même pour relativiser le sens de ce résultat.

Il fallait aussi noter que la percée médiatique de Besancennot n'avait pas fait diminuer le score d'Arlette, contrairement aux allégations des signataires .

Pour eux, les élections, c'est important et ils ont rejoint la gauge de gouvernement qui compte uniquement sur les urnes pour aller gérer : ça rend d'autant moins sérieuse et crédible leur démonstration .

C'est tout de même important de savoir quelle est la fiabilité des raisonnements de ceux qui sont passés dans l'autre camp, et s'autorisent à donner des leçons à ceux qui ne les ont pas suivis dans leur opération de sauvetage de leurs petites carrières.

Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gauche unitaire

Message  ulm le Mer 1 Sep - 1:57

Les unitaires grillés sur leur droite Laughing
Y a t'il toujours un pilote au NPA? cyclops

Hamon s’allie à Besancenot

C’est le nouveau duo qui risque de faire tousser au PS : le porte-parole des socialistes, Benoît Hamon, et le leader du Nouveau Parti anticapitaliste (NPA), Olivier Besancenot, ont choisi de faire campagne ensemble pour défendre la retraite à 60 ans. Au risque pour Hamon de fâcher les dirigeants socialistes. Figure de l’aile gauche du PS, Hamon a ainsi invité le facteur de Neuilly (Hauts-de-Seine) le 19 septembre à l’université d’été de son courant un Monde d’avance au Vieux-Boucau (Landes).
L’année dernière, le leader du NPA avait décliné l’invitation. Pas cette fois : « Plus on est nombreux pour lutter contre la réforme du gouvernement, mieux c’est », justifie Besancenot. L’ex-ministre Marie-Noëlle Lienemann, soutien d’Hamon, abonde : « L’unité de toutes les forces de gauche est nécessaire pour faire reculer le projet de Nicolas Sarkozy. »

Les deux hommes pourraient en fait se retrouver sur la même estrade dès le 8 septembre, au lendemain de la grande manifestation, pour un meeting à Montreuil (Seine-Saint-Denis). « Nous ne sommes plus infréquentables pour le PS, contrairement aux années Hollande », se réjouit avec malice le trotskiste Besancenot.

Cependant le PS, qui veut soigner son image de parti de gouvernement, n’a jamais vu d’un bon œil le rapprochement avec une extrême gauche accusée de faire de la surenchère. Le 6 mai, la participation du secrétaire national Razzye Hammadi, proche d’Hamon, à un meeting au côté de Besancenot avait déjà crispé Martine Aubry. « C’est une faute politique, dénonce le député strauss-kahnien Jean-Marie Le Guen. Cet affichage entretient la confusion. Car nos solutions pour sauver les retraites ne sont pas les mêmes. » Autre député socialiste, Pascal Terrasse s’insurge lui aussi contre une initiative qui risque de « décrédibiliser l’action du PS ». « A partir du moment où Martine Aubry nous appelle à La Rochelle à la responsabilité, on ne peut pas promettre l’impossible », dénonce-t-il. Si le PS et le NPA défendent tous les deux le maintien de la retraite à 60 ans, les socialistes ont accepté une hausse de la durée de cotisations, contrairement à Besancenot qui y est farouchement opposé.


ulm

Messages : 385
Date d'inscription : 15/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gauche unitaire

Message  jacquouille le Mer 1 Sep - 8:32

Rien de nouveau sous le soleil.Dans un passé récent,l'ex-LCR faisait déclaration et tribune commune avec Mélanchon quand celui ci était encore au PS et représentait son aile gauche.Maintenant,la Sociale-Démocratie a installé deux "coupes-feu"devant l'E.G.Hamon en oposition interne,et Mélanchon en exterieur(sur le banc de touche).

Le NPA,en digne héritier de la LCR,poursuit donc cette politique qui consiste a éssayer de détacher des franges des partis de gauches,mais qui n'a surtout abouti......qu'a l'inverse.

jacquouille

Messages : 759
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 69
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gauche unitaire

Message  Invité le Mer 1 Sep - 10:15

jacquouille a écrit:Rien de nouveau sous le soleil.Dans un passé récent,l'ex-LCR faisait déclaration et tribune commune avec Mélanchon quand celui ci était encore au PS et représentait son aile gauche.Maintenant,la Sociale-Démocratie a installé deux "coupes-feu"devant l'E.G.Hamon en oposition interne,et Mélanchon en exterieur(sur le banc de touche).

Le NPA,en digne héritier de la LCR,poursuit donc cette politique qui consiste a éssayer de détacher des franges des partis de gauches,mais qui n'a surtout abouti......qu'a l'inverse.

Toujours plus loin, toujours plus hauts.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

...

Message  Invité le Mer 1 Sep - 11:40


J'approuverais à chaque fois le "frappons ensemble et marchons séparément" tant que cela ira dans le sens du peuple. Et je vous conseille d'en faire autant. il y a des gens qui crèvent à deux pas d'ici, merde !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gauche unitaire

Message  Gauvain le Mer 1 Sep - 12:19

jacquouille a écrit:

Le NPA,en digne héritier de la LCR,poursuit donc cette politique qui consiste a éssayer de détacher des franges des partis de gauches,mais qui n'a surtout abouti......qu'a l'inverse.

A quoi fais-tu référence au juste ?

Gauvain

Messages : 764
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : 75/78

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gauche unitaire

Message  Gayraud de Mazars le Mer 1 Sep - 21:35

Christian Piquet dans son analyse, aurait du aller plus loin et directement adhérer au PCF... Cela aurait été logique, non ? Very Happy

Gayraud de Mazars

Messages : 544
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 48
Localisation : En Bourgogne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gauche unitaire

Message  ulm le Jeu 2 Sep - 20:28

J'approuverais à chaque fois le "frappons ensemble et marchons séparément" tant que cela ira dans le sens du peuple. Et je vous conseille d'en faire autant. il y a des gens qui crèvent à deux pas d'ici, merde !

parce que tu compte sur hamon pour empecher les gens de crever. Tu te fous de qui?

ulm

Messages : 385
Date d'inscription : 15/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gauche unitaire

Message  jacquouille le Ven 3 Sep - 6:29

Gauvain a écrit:
jacquouille a écrit:

Le NPA,en digne héritier de la LCR,poursuit donc cette politique qui consiste a éssayer de détacher des franges des partis de gauches,mais qui n'a surtout abouti......qu'a l'inverse.

A quoi fais-tu référence au juste ?



Et bien pour commencer,cher ami Gauvain,le groupe dont nous parlons,la G.U.est bien une déjection récent de ton Parti.Et si l'on regarde le passé,ni le NPA,ni la LCR ne peut mettre en avant le ralliement d'un groupe de dissidents du PS ou du PC.et pour les adhésions individuelles de militants démissionaires de ces Partis,elles avoisinent les memes chiffres que le POI ou LO.

Concernant le flux inverse,la gauche,et surtout le PS est largement bénéficiaire,la G.U. n'a pas étrenné la chose,)pour commencer,Veber,"pere fondateur" de la Ligue qui a"vendu son royaume pour un plat de lentilles"au resto du sénat.Ensuite Filoche et ses amis,puis Julien Dray et son fan-club,etc.....etc.....

jacquouille

Messages : 759
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 69
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gauche unitaire

Message  Invité le Ven 3 Sep - 9:02

ulm a écrit:
J'approuverais à chaque fois le "frappons ensemble et marchons séparément" tant que cela ira dans le sens du peuple. Et je vous conseille d'en faire autant. il y a des gens qui crèvent à deux pas d'ici, merde !

parce que tu compte sur hamon pour empecher les gens de crever. Tu te fous de qui?

Non, ce qu'il m'importe c'est la prise de conscience et donc le cri de la rue. Quand la majorité comprendra que c'est d'abord par la rue que les victoires se gagnent et que les partis de gouvernement capitalistes se foutent du monde, on aura fait un grand pas. En attendant, nous sommes ensemble dans la rue et il se pourrait que cela se répète. Entre ça et péter dans de la soie à regarder "l'enfer de Matignon", je préfère user mes pompes sur le bitume.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

...

Message  Invité le Ven 3 Sep - 12:28


...et par là-même essayer de sauver des personnes de la misère qui s'amplifie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gauche unitaire

Message  Duzgun le Ven 3 Sep - 21:28

Ce texte de la GU est assez ridicule. Toujours les mêmes fantasmes, toujours les mêmes mensonges..... et quelques rares touches de vrai par endroit.
Le truc c'est que je ne vois pas en quoi c'est un "bilan", ils écrivent exactement la même chose qu'il y a deux ans, en tordant la réalité pour qu'elle corresponde. La seule chose c'est qu'ils l'écrivent au passé, manière d'essayer de donner du poids à leur fantasmes...

Duzgun

Messages : 1523
Date d'inscription : 27/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Gauche unitaire

Message  nico37 le Mar 28 Sep - 21:33

Week-end avec la "Gauche européenne"
par Christian Picquet, Gauche Unitaire
mardi 28 septembre 2010

Je reviens d’un week-end (des plus studieux) à Luxembourg. A peine rentré, j’avais à mon agenda la participation à la Commission permanente du conseil régional de Midi-Pyrénées… Ainsi s’écoulent les semaines du militant et responsable politique que je suis… Je veux ici revenir sur mon séjour luxembourgeois. En la compagnie - toujours agréable - de Patrick Auzende (un vieux complice déjà, quoique que de nombreuses années nous séparent, des batailles passés pour que l’ex-LCR redevienne une force active de la reconstruction d’une gauche de gauche en France), nous avions pour mission de soutenir, devant le bureau exécutif du Parti de la gauche européenne, la demande d’adhésion de notre Gauche unitaire à cette formation.
Réalité des plus intéressante que cette « Gauche européenne », née voici déjà quelques années. Si les réalités nationales se pérennisent sur le continent, la question n’en devient pas moins pressante de savoir si la gauche de transformation se montrera capable de porter un véritable projet européen, alternatif aux logiques destructrices du néolibéralisme et du productivisme. Tout y conduit, y compris les nouvelles dispositions institutionnelles qui devraient régir le prochain scrutin des européennes. Le PGE est, de ce point de vue, un instrument prometteur. Où se retrouvent les principales forces de la gauche qui ne se résigne pas aux consensus mous que l’on prise tant à Bruxelles ou Strasbourg (de Die Linke pour l’Allemagne au Blog de gauche portugais, de l’Alliance rouge et verte danoise à nos partenaires communistes et pégistes du Front de gauche, de Refondation communiste en Italie à Synaspismos en Grèce ou à Izquierda unida pour l’Espagne…). Où se déroulent aussi des échanges enrichissants, pour chacune des formations membres, sur les évolutions de la situation de l’Union européenne, les expériences de reconstruction politique conduites dans les différents pays, les réponses apportées à des mobilisations sociales qui montent partout en puissance (rien que pour la semaine qui s’ouvre, nous aurons ainsi une grève générale en Espagne et la grande journée française de manifestations en défense du droit à la retraite saccagé par l’excellent M. Sarkozy), le programme d’une gauche qui veut redevenir la gauche, c’est-à dire une force de résistance et d’espoir.

Le congrès du PGE devant se tenir à Paris les 3, 4 et 5 décembre, nous nous devions d’intégrer ce processus et de rejoindre ses 32 membres, à présent que Gauche unitaire a, elle-même, consolidé ses assises politiques et son enracinement militant. Je reproduis ci-dessous la communication que j’ai présentée devant le bureau du PGE (la présentation de GU et de ses ambitions pouvant intéresser bien au-delà de ses sympathisants), à l’appui de notre demande. Laquelle devrait nous permettre d’intégrer le parti le 2 décembre.

Mon intervention devant le bureau du PGE

« Chers Camarades, je vous remercie de nous avoir invités à présenter, devant votre bureau exécutif, notre demande d’adhésion. Nous avons, depuis notre arrivée, écouté avec attention vos échanges, à propos notamment du document qui sera discuté au prochain congrès du PGE. Nous y avons, avec plaisir, trouvé la confirmation des considérables convergences entre vos partis et notre propre point de vue.

« Commençons par les présentations. Gauche unitaire s’est créée en mars 2009. C’est dire qu’il s’agit d’une formation d’origine récente, dont l’apparition renvoie au mouvement de recomposition qui traverse la gauche française.

« A l’origine de cette création, le refus de dirigeants minoritaires de l’ex-Ligue communiste révolutionnaire et du Nouveau Parti anticapitaliste de se résigner au cours sectaire suivi par leur famille politique, leur volonté de s’engager dans le Front de gauche aux côtés du Parti communiste et du Parti de gauche, et la nécessité de constituer à cette fin un mouvement qui puisse devenir la troisième composante dudit Front et en élargir la diversité.

« Je suis, pour ma part, l’un des militants qui participèrent à la fondation de l’ex-LCR après Mai 68, et j’ai appartenu à sa direction exécutive durant une trentaine d’années, occupant notamment la fonction de directeur de son hebdomadaire ou encore celle de responsable des relations avec le reste de la gauche. Mon camarade Patrick, aujourd’hui responsable des relations internationales de Gauche unitaire, a été l’un des dirigeants de la IV° Internationale et il fut l’un des principaux animateurs du réseau de la Gauche anticapitaliste européenne, un certain nombre d’entre vous l’ont connu à ce titre.

« C’est donc la décision d’une majorité de la direction de l’ex-LCR et du NPA, de tourner le dos à la tradition d’ouverture et d’unité qui a très longtemps caractérisé notre famille politique d’origine, qui nous a conduit à un acte politique majeur pour des militants souvent engagés de longue date. Il nous paraissait, en effet, impossible de nous dérober : à nos yeux, l’émergence du Front de gauche représentait une chance historique de reconstruire à gauche une perspective porteuse d’espoir. Une perspective dont, pour notre part, nous souhaitons qu’elle affiche l’ambition résolue de devenir majoritaire dans la gauche et dans le pays.

« Depuis sa fondation, Gauche unitaire s’est vue rejointe, non seulement par de nouveaux membres du NPA en désaccord avec le cours suivi par leur parti, mais encore par des militantes et des militants issus d’autres cultures et d’autres expériences militantes, ainsi que par des syndicalistes ou acteurs du mouvement associatif soucieux de donner un prolongement directement politique à leurs engagements de terrain.

« Depuis le scrutin des régionales de mars 2010, Gauche unitaire dispose de sept conseillers régionaux, élus dans sept des principales Régions du pays. Désormais implantée sur l’ensemble du territoire national, elle participe activement à la construction du Front de gauche, aux côtés de ses partenaires du PCF et du PG. Depuis sa fondation, elle a participé de manière dynamique aux campagnes politiques dans lesquelles le Front de gauche se trouvait impliqué, ce qui, je me permets de le souligner, renvoie à notre détermination de rectifier la sous-estimation des combats institutionnels et électoraux qui constituait l’une des grandes faiblesses du courant que l’ex-LCR incarna longtemps dans la vie publique française.

« Je veux ajouter que nous nous honorons particulièrement d’avoir été rejoints, au long de l’an et demi écoulé, par un grand nombre de jeunes. Cela confère notre mouvement la particularité d’être celui dont la moyenne d’âge est sans doute l’une des plus basses de la gauche française, et qui dispose de ce fait d’un grand nombre de jeunes dirigeants. Nombre de femmes, et de jeunes femmes, prennent encore une part active à l’animation du mouvement, ce qui s’est traduit par la récente désignation, à mes côtés, de deux d’entre elles comme porte-parole nationales.

« S’agissant du projet que nous cherchons à faire avancer, vous en aurez un aperçu dans le manifeste fondateur que nous vous avons mis à la disposition des membres de votre bureau. Ce document sera remplacé, à l’occasion du Premier Congrès de notre mouvement, en décembre prochain, d’un nouveau texte définissant plus précisément l’identité de Gauche unitaire et son horizon programmatique et stratégique.

« Ce projet procède de notre analyse de la crise de la gauche et du mouvement ouvrier, en France autant qu’aux échelles européenne ou internationale. À nos yeux, la chute du Mur de Berlin sera venu sanctionner l’échec de tous les projets ayant jusqu’alors structuré ce qu’il est convenu d’appeler le « camp progressiste » : échec du projet social-démocrate, dont les tentatives redistributives grâce aux mécanismes de l’État-providence n’auront pu résister au surgissement d’un nouveau mode d’accumulation du capital ; échec du projet communiste, tel qu’il se sera majoritairement identifié aux pays dits du « socialisme réel », avec pour conséquence qu’il s’avère désormais assimilé, à une large échelle, à un système bureaucratique et totalitaire ; échec du projet de la gauche révolutionnaire des années soixante, qui aura simultanément subi le contre-coup du reflux des luttes libératrices, qu’enregistra la fin du siècle passé, et sa propre impuissance à s’extraire d’un schéma stratégique calqué sur le modèle de la Révolution russe…

« Gauche unitaire s’estimant héritière de la tradition du socialisme historique et d’un communisme émancipé du cancer stalinien, vous comprendrez que le capitalisme ne soit pas, pour nous, « l’horizon indépassable » auquel s’est résigné une grande partie des courants de la gauche, à commencer par une large majorité des élites de la social-démocratie. Sa crise actuelle révèle d’ailleurs les limites désormais atteintes par le nouveau mode d’accumulation aux origines du capitalisme globalisé et financiarisé d’aujourd’hui.

« Nous considérons qu’une nouvelle période historique s’est ouverte à la fin du siècle passé et que son enjeu n’est autre que la refondation d’une perspective de transformation socialiste, crédible et mobilisatrice, démocratique et émancipatrice, ce qui implique qu’elle dispose de nouveaux instruments pour la porter.

« La perspective à laquelle nous entendons nous attacher devra, toujours selon nous, réaliser une audacieuse synthèse : du meilleur de la tradition socialiste et communiste ; du meilleur des apports de l’écologie politique, du féminisme ou de l’altermondialisme ; du meilleur de l’expérience portée par des acteurs sociaux ou les nouvelles générations militantes qui ont conscience de l’urgente nécessité d’un débouché politique à leurs combats pour la justice sociale et l’égalité des droits.

« Ce qui nous paraît réunir les conditions pour qu’une semblable perspective finisse par émerger est que, à l’échelle internationale et tout particulièrement en Europe, la gauche et le mouvement ouvrier se voient traversés de deux orientations opposées : d’un côté, celle que défendent les courants considérant que le capitalisme a historiquement gagné la partie et qu’il est impossible de viser au-delà de son accompagnement afin d’en limiter les effets les plus dévastateurs ; de l’autre, celle que portent les forces, dont nous sommes les uns et les autres ici, pour lesquelles l’intérêt général, je dirais même la sauvegarde de l’humanité, supposent la rupture avec l’ordre capitaliste et néolibéral dominant.

« Nous défendons, en conséquence, l’idée du rassemblement de toutes les forces qui aspirent à une transformation sociale radicale, des secteurs de gauche qui continuent à se battre au sein de nombreux partis sociaux-démocrates jusqu’aux diverses composantes de la gauche révolutionnaire et alternative. Et nous croyons également que, si l’on veut que ce courant de rupture devienne majoritaire au sein des gauches et des mouvements ouvriers, il convient d’agir en faveur de l’émergence de nouvelles formations, de nouveaux partis pour tout dire, s’identifiant par la diversité des courants et traditions qu’ils font converger en leur sein.

« Naturellement, les modalités pratiques à travers lesquelles s’opéreront de pareils processus varieront en fonction des diverses configurations nationales.

« Ainsi, en France comme dans d’autres pays européens, il se concrétise par la construction de fronts. Des fronts qui permettent de faire entrer en synergie des forces militantes, tout en respectant les histoires comme la souveraineté de chacune des composantes. D’où le choix de nous engager dans le Front de gauche pour, avec nos partenaires du Parti communiste et du Parti de gauche, lui donner une dynamique militante et un ancrage dans le mouvement populaire. Une nouvelle étape a, à cet égard, été franchie à l’occasion de la dernière Fête de l’Humanité, avec le lancement d’un travail d’élaboration d’une « plate-forme partagée » que nous entendons mener en étroite collaboration avec ces syndicalistes, ces animateurs du mouvement associatif, ces militants de gauche ou ces citoyens qui suivent avec attention notre démarche commune.

« Je terminerai en vous disant que nous suivons depuis longtemps l’action du Parti de la gauche européenne. Elle nous apparaît d’un très grand intérêt dès lors que, comme vous, nous considérons qu’il est impossible de relever dans les seuls cadres nationaux les défis auquel nous confronte un capitalisme en proie à une crise majeure. Nous nous considérons, au demeurant, tout comme nos camarades du PCF ou du PG, comme les héritiers de la bataille pour une autre Europe qui se traduisit, en 2005, par la grande campagne du « non » de gauche au traité constitutionnel européen.

« Nous nous retrouvons dans les prises de position essentielles de la Gauche européenne et répondons aux critères que vous avez fixés pour y appartenir. Ce que je vous ai dit de notre propre démarche vous explique donc, j’imagine, les raisons pour lesquelles je suis venu ici défendre notre demande d’adhésion.

« Le PGE est, à nos yeux, un cadre essentiel de réflexion et d’action collectives. Il nous apparaît comme un levier primordial pour commencer à dessiner une alternative européenne aux projets des classes dirigeantes du continent.

« La participation d’un courant comme le nôtre serait le prolongement naturel de notre insertion dans le Front de gauche en France. Je dirais même que, avec notre adhésion, si vous l’acceptez, l’ensemble du Front de gauche se retrouverait dans la Gauche européenne, ce qui ne manquerait pas de produire des effets positifs pour la préparation en France des combats européens qui s’annoncent dans la prochaine période, à commencer par les prochaines élections européennes. Cela dit, avec toute la modestie que nous donne notre jeune existence, nous pensons également que notre venue parmi vous pourrait enrichir d’un nouvel apport le travail que la Gauche européenne a initié. J’espère donc que vous accepterez notre adhésion. »

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gauche unitaire

Message  Gayraud de Mazars le Mar 28 Sep - 23:12

Christian Piquet et ses amis ont trouvé leur nouvelle Internationale... A défaut de la IV ème Internationale, au delà de la Vème internationale, le PGE ? Very Happy

A faire le mieux, on peut le pire !

Gayraud de Mazars

Messages : 544
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 48
Localisation : En Bourgogne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gauche unitaire

Message  sylvestre le Mer 29 Sep - 11:52

Gayraud de Mazars a écrit:Christian Piquet et ses amis ont trouvé leur nouvelle Internationale... A défaut de la IV ème Internationale, au delà de la Vème internationale, le PGE ? Very Happy

A faire le mieux, on peut le pire !

Il me semble que tu fais toi aussi partie du PGE, non ?

sylvestre

Messages : 4488
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gauche unitaire

Message  Gayraud de Mazars le Mer 29 Sep - 12:23

Ah, Sylvestre, tu touches un point sensible, mais, je ne m'en revendique pas du PGE, d'un point de vu international, je suis bien ailleurs... Comme tu peux t'en douter... Et puis le PGE c'est seulement en Europe, et c'est le monde qu'il faut changer...

Gayraud de Mazars

Messages : 544
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 48
Localisation : En Bourgogne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gauche unitaire

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:34


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum