Etat Islamique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Etat Islamique

Message  sylvestre le Ven 6 Fév - 11:26

Un article de fond d'Anne Alexander du SWP : ISIS and counter-revolution: towards a Marxist analysis
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat Islamique

Message  sylvestre le Mar 28 Avr - 11:37

Article du Spiegel les origines profanes de l'Etat Islamique, et en particulier le rôle d'un ex officier de Saddam Hussein et de son savoir-faire dans la constitution d'un système totalitaire :

"Bakr was "a nationalist, not an Islamist, (...) There is a simple reason why there is no mention in Bakr's writings of prophecies relating to the establishment of an Islamic State allegedly ordained by God: He believed that fanatical religious convictions alone were not enough to achieve victory. But he did believe that the faith of others could be exploited. "

Une traduction partielle en français a été publiée dans Le Monde
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat Islamique

Message  sylvestre le Mer 29 Avr - 17:24

Excellent article de Ghayath Naisse : Irak, Syrie… – La contre-révolution et l’organisation de « l’Etat islamique »

Cette fusion entre officiers baathistes – formés au sein d’une régime despotique et dogmatique basé sur un crédo nationaliste chauvin et d’un courant tekfiri empruntant le voie salafiste jihadiste, de l’organisation Al Qaïda, dans les circonstances précitées de l’Irak d’alors, a conféré à l’organisation de « l’Etat islamique d’Irak », dont le nom deviendra par la suite « Etat islamique en Irak et au Levant » (Daech), une spécificité qui le distingue des autres organisation jihadistes traditionnelles. Le combat pour elle consiste à fonder un Etat (le Califat), dans sa forme la plus réactionnaire et féroce, hic et nunc, sur terre, suivant une stratégie militaire, politique et médiatique claire, en écrasant tout ce qui est démocratique et progressiste dans la société.
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat Islamique

Message  sylvestre le Ven 12 Juin - 16:42

sylvestre a écrit:Un article de fond d'Anne Alexander du SWP : ISIS and counter-revolution: towards a Marxist analysis

Cet article est à présent traduit en français : Daech et la contre-révolution : pour une analyse marxiste
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat Islamique

Message  hadrien le Ven 26 Juin - 21:38

http://www.humanite.fr/lei-revendique-un-attentat-sanglant-dans-une-mosquee-au-koweit-578114

L'EI revendique un attentat sanglant dans une mosquée au Koweït

Un kamikaze a fait sauter la charge qu'il portait sur lui à l'intérieur de la mosquée Imam al Sadek, dans le quartier de Saouaber de la capitale koweïtienne, où 2.000 fidèles étaient rassemblés. Le bilan encore provisoire de l'attentat a été donné par le gouverneur de la capitale koweïtienne, Thabet al Mouhanna.
Dans un communiqué diffusé sur les réseaux sociaux, l'EI précise que le kamikaze, Abou Souleiman al Muwahed, a frappé "un temple des déviants" ("rawafidh)" -- un terme par lequel le groupe djihadiste désigne les musulmans chiites qu'il considère comme des hérétiques. L'EI parle de dizaines de tués ou de blessés. C'est le premier attentat suicide contre une mosquée chiite dans ce petit Etat pétrolier du Golfe. L'EI a déjà visé deux fois des mosquées chiites en Arabie saoudite. Mardi dernier, l'EI a exhorté ses partisans à intensifier les attaques durant le mois du ramadan contre les chrétiens, les chiites et les sunnites qui refusent de soutenir le "djihad".
Un député koweïtien, Khalil al Salih, qui se trouvait dans la mosquée bondée au moment de l'attaque, a raconté que les fidèles étaient prosternés lorsque le kamikaze est entré et a déclenché sa charge. Le plafond s'est effondré, des murs se sont écroulés. "C'était un jeune, d'une vingtaine d'années, je l'ai vu de mes propres yeux", a-t-il dit. "L'explosion a été vraiment violente", a-t-il ajouté, précisant que plus de 2.000 personnes de la secte chiite Djaafari se trouvaient alors dans le lieu de culte. La télévision koweïtienne a montré l'émir du Koweït, le cheikh Sabah al Ahmed al Sabah, qui s'est rendu sur place.

hadrien

Messages : 285
Date d'inscription : 09/02/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat Islamique

Message  Toussaint le Dim 5 Juil - 3:11

http://www.dailymotion.com/video/x2w08af_jihad-academy-nos-erreurs-face-a-l-etat-islamique_news?start=51

Israël compare l'Iran à l'EI...

http://oumma.com/220917/israel-compare-liran-a-letat-islamique-un-videoclip-s

Les musulmans britanniques appellent à un grand rassemblement contre l’ISIS

Ils sont sous le choc, tout comme l’ensemble de leurs concitoyens britanniques qui ont appris avec effroi que leur pays a payé le plus lourd tribut à la tuerie de Sousse, en Tunisie, vendredi 26 juin (au moins 30 touristes britanniques sur les 38 morts recensés ayant péri dans le massacre revendiqué par l’Etat Islamique), les musulmans d’Outre-Manche, initiateurs de la campagne "Not in my name", battent le rappel des troupes pour se mobiliser contre les atrocités commises par l’ISIS au nom de l'islam odieusement trahi et dévoyé.



Une grande marche de l’indignation générale se prépare à défiler dans Londres vendredi 26 juillet, sous l’impulsion d’un groupe de musulmans épouvanté qui veut faire la manchette des journaux et autres tabloïds, mais cette fois-ci pour que se lisent en grosses lettres leur condamnation univoque de tous les actes extrémistes, ainsi que la réhabilitation de leur foi, cette victime collatérale d’abominations perpétrées par des êtres maléfiques qui piétinent jusqu’à la trêve de son mois le plus sacré.

"L’ISIS a ôté la vie à de nombreuses personnes, musulmanes et non musulmanes, et va jusqu’à utiliser les médias sociaux pour laver le cerveau de nos jeunes. Tous les jours, ses « djihadistes » pénètrent dans nos maisons à travers Internet", s’alarme Shaz Akura, un professeur d’université, sur ​​la page Facebook dédiée à la promotion de l'événement. "J’appelle tous les musulmans britanniques à se fédérer dans un rassemblement unique dans les annales nationales contre l’ISIS, afin de montrer au monde le vrai visage de l’islam. Serrons les rangs, avançons épaule contre épaule sous la même bannière pour dénoncer ce règne de la terreur, et formons une foule compacte et unie en marche contre le terrorisme", a-t-il poursuivi, en redoutant l’impact désastreux pour sa religion et ses coreligionnaires de cette escalade mortifère de la violence.

"Nous marchons pour pleurer les victimes de l’ISIS. Nous marchons parce que nous sommes musulmans. Nous rejetons la barbarie à visage humain qui ne nous ressemble pas", a-t-il conclu sous une plume déterminée et néanmoins tremblante d’émotion, en songeant aux lendemains incertains, hasardeux et tourmentés au Royaume-Uni et sous d'autres cieux, voisins ou plus lointains.
avatar
Toussaint

Messages : 2692
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat Islamique

Message  Toussaint le Lun 6 Juil - 19:52


Mal nommer les choses, c’est ajouter au malheur du monde !



Rédigé par Mohammed Moussaoui | Vendredi 3 Juillet 2015

Depuis que l’essai Le choc des civilisations et la refondation de l'ordre mondial écrit par Samuel Huntington en 1996 est paru, le terme « civilisation » n’a cessé d’être utilisé par de nombreux hommes politiques pour nourrir des débats et des polémiques controversés.

L'emploi de l’expression « guerre de civilisation » par le Premier ministre, Manuel Valls, sur Europe 1, dimanche 28 juin, a déclenché une série de réactions dont certaines font partie des traditionnelles querelles politiciennes. Certains, tout en se réjouissant de cet usage, reprochent au Premier ministre de l’avoir fustigé par le passé. D’autres regrettent que M. Valls ait pu utiliser une expression imprécise à haut risque.

Après avoir dit que « nous ne pouvons pas perdre cette guerre, parce que c'est au fond une guerre de civilisation. C'est notre société, notre civilisation, nos valeurs que nous défendons », le Premier ministre a précisé que « cette bataille se situe aussi, et c'est très important de le dire, au sein de l'islam. Entre d'un côté un islam aux valeurs humanistes, universelles et de l'autre un islamisme obscurantiste et totalitaire qui veut imposer sa vision à la société ».

Dans son intervention, M. Valls a pris soin d’évacuer toute idée de choc entre l’Occident et l’islam. Cependant, la réaction de Julien Dray, quand il revient sur cette notion (en s’interrogeant : « Mais que l'on m'explique quelles sont les civilisations qui sont en guerre ? J'ai un doute parce que je ne crois pas que la civilisation arabo-musulmane soit un risque pour la civilisation chrétienne »), montre bien que les précautions prises par le Premier ministre n’ont pas suffi à atténuer l’impact de cette expression si controversée.


Une barbarie sans marqueur civilisationnel

Le terrorisme instrumentalisant l’islam est une réalité qu’il convient de bien nommer pour, comme dit Camus, ne pas ajouter au malheur du monde. Ce terrorisme ne peut être considéré comme porteur d’une civilisation, sauf à donner à celle-ci une acception inacceptable.

De par son rapport à la vie et à la dignité humaine, de par ses crimes et ses mises en scène macabres, de par son rapport au patrimoine de l’humanité, ce terrorisme est l’expression même de la barbarie.

Oui ! Ce terrorisme livre une guerre à toute forme de civilisation. La civilisation arabo-musulmane est en guerre contre ce terrorisme depuis des décennies. C’est dans les espaces géographiques historiques de cette civilisation que ce terrorisme s’exprime davantage, au point que de vastes territoires sont aujourd’hui sous son emprise ou menacés de l’être.

Le 26 juin 2015, notre pays a été touché par un acte de barbarie abjecte. Le même jour, une mosquée au Koweït a été attaquée, faisant 27 morts parmi les fidèles, tandis qu'à Kobané, en Syrie, plus de 150 victimes dont plusieurs enfants ont été sauvagement tués. En Tunisie, 38 personnes ont été lâchement assassinés.

Tous ces actes terroristes font souffrir atrocement des millions de musulmans qui constatent avec impuissance que leur religion, instrumentalisée et dévoyée par des individus manipulateurs ou manipulés, se trouve amalgamée avec des violences insoutenables.

Vouloir opposer la civilisation arabo-musulmane à la civilisation judéo-chrétienne, sous prétexte que ces terroristes se réclament de l’islam, c’est mal nommer les choses : c’est donc ajouter au malheur du monde.

****
Mohammed Moussaoui est président d’honneur du Conseil français du culte musulman (CFCM) et président de l’Union des mosquées de France (UMF).
avatar
Toussaint

Messages : 2692
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat Islamique

Message  Toussaint le Lun 6 Juil - 20:07

avatar
Toussaint

Messages : 2692
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat Islamique

Message  Toussaint le Lun 6 Juil - 20:10

Un peu pareil.


État islamique : créé à Langley USA par la CIA, soutenu par Tel Aviv et Riyad


Par : Wayne Madsen
Publié le : 6/07/15




Il devient de plus en plus apparent que l’État islamique pour l’Irak et le Levant (ISIL, en français EI), ou Daesh, comme il est nommé en arabe, ou ISIS – État islamique d’Irak et du Levant –, que les partisans d’Israël préfèrent à cause de la similitude peu rassurante entre Israël et ISIL, fait partie d’une nouvelle opération de la Central Intelligence Agency dans le but de créer artificiellement une stratégie de la tension pour les masses eurasiennes et africaines.

Un autre exemple de la nature non islamique d’EI en témoigne dans l’ancienne ville syrienne de Palmyre : l’explosion de la tombe de Mohammad Bin Ali, un descendant du cousin du Prophète Mohammed, l’imam Ali, par les brigands et les mercenaires d’EI. Le véritable but d’EI est d’éradiquer l’histoire arabe et pré-arabe du Moyen-Orient, avec une exception de taille. Il n’y a eu pratiquement aucun rapport concernant la destruction d’importantes antiquités sacrées pour les sionistes, ni en Syrie ni en Irak. Les cibles principales pour les équipes de démolition d’EI étaient sumériennes, acadiennes, babyloniennes, romaines, assyriennes, perses, alaouites, druzes, turkmènes, yazidis, parthes, chrétiennes, chiites et soufis (l’autre tombe importante détruite à Palmyre était celle de Nizar Abu Bahaa Eddine, un savant soufi qui vivait il y a 500 ans). EI a détruit le tombeau de Yunus (Jonas) dans la mosquée qui porte son nom en Irak, non parce qu’elle rendait hommage au patriarche juif Jonas, mais parce que c’était une mosquée.
Le tombeau présumé du prophète juif Daniel détruit par EI à Mossoul est l’un des six tombeaux de Daniel situés en Irak, en Iran et en Ouzbékistan. Le Talmud, le livre juif d’où les sionistes ont tiré la plus grande partie de leur inspiration géopolitique, interdit strictement toutes les représentations des visages, mais autorise la possession d’images de visages créées par des non-juifs. Bien qu’EI et les talmudistes soient sur la même longueur d’onde pour détruire des sculptures, des céramiques et des peintures représentant des personnes, l’exception du Talmud qui permet aux juifs de posséder des images créées par des non-juifs a donné lieu à un lucratif marché noir d’antiquités volées par EI et vendues par des courtiers à Tel Aviv, Amsterdam et Genève.
Il devient clair qu’EI, depuis le tout début, était une construction de la CIA et de son directeur pro-saoudien et pro-israélien, John Brennan ; du Mossad israélien, qui a veillé à ce que les cibles israéliennes soient protégées des attaques d’EI ; et de l’Arabie saoudite, qui a, de fait, autorisé EI à attaquer deux mosquées chiites, l’une dans le village de al-Qadeeh et l’autre à Dammam, dans la province de l’Est, où les chiites sont majoritaires par rapport aux sunnites wahhabites. En Irak et en Syrie, des témoins ont vu des armes états-uniennes et israéliennes en train d’être transférées à EI et aux forces armées de ses alliés, dont le front al-Nusra en Syrie. Des reçus de retraits de cash sur des banques saoudiennes ont été trouvés dans les quartiers généraux abandonnés d’EI, en Syrie et en Irak. Les attaques d’EI sur les chiites d’Arabie saoudite sont considérées par beaucoup comme des avertissements lancés par l’alliance contre-nature de Washington, Tel Aviv et Riyad contre l’Iran majoritairement chiite.
Depuis la cellule stay-behind terroriste Gladio [dépendant de l’Otan, NdT] – un réseau de fascistes qui ont lancé des attaques terroristes en Europe dans les années 1970 et 1980 attribuées à des gauchistes marginaux – jusqu’à la grande alliance des terroristes de l’UNITA en Angola, des moudjahidines d’Afghanistan, des contras du Nicaragua, des Hmongs du Laos – qui se sont réunis en 1985 à Jamba, en Angola, sous l’égide des Américains – la CIA a découvert, historiquement, que les groupes terroristes faisaient des alliés avantageux. La CIA a violé clandestinement et donc illégalement deux lois des États-Unis, les amendements Clark et Boland, respectivement, pour soutenir les terroristes angolais et nicaraguayens.
Aujourd’hui, EI est un atout important de la CIA, de l’Arabie saoudite et d’Israël contre des ennemis communs comme l’Iran. EI n’a fait aucun secret de son désir d’apporter la mort et la destruction qu’il a déversées sur la Syrie et l’Irak jusqu’au cœur de l’Iran. La déstabilisation de l’Iran, en y soutenant des attaques terroristes contre des cibles iraniennes à l’étranger, a longtemps été le modus operandi des États-Unis, d’Israël et de l’Arabie saoudite, qui agissaient la plupart du temps à travers l’organisation des Moudjahidines du peuple iranien (OMPI) anti-Téhéran, et les séparatistes baloutches basés au Pakistan. EI parle de l’Iran, de l’Afghanistan, du Pakistan, de l’Inde, du Tibet, du Sri Lanka, du Tadjikistan, de l’Ouzbékistan, du Kazakhstan, du Kirghizstan et du Turkménistan comme appartenant au Wilayat Khorasan ou État du Khorasan. Une filiale d’EI, connue comme le Groupe Khorasan, a combattu en Syrie et est censé être composé de recrues et de chefs d’EI en Asie centrale.
On a récemment annoncé que le colonel Gulmurod Khalimov, qui a un temps dirigé les forces d’élite de la police anti-terroriste du Tadjikistan, connu sous le nom de OMON [forces spéciales du ministère de l’Intérieur russe, NdT], a déserté pour rejoindre EI et est maintenant l’un de ses commandants en chef en Syrie. Khalimov, qui a été entraîné par des agents des opérations spéciales US, de Blackwater et de la CIA lors de divers séjours aux États-Unis, a promis de revenir au Tadjikistan pour massacrer le président tadjik Emomali Rakhmonov, recruter des Tadjiks travaillant en Russie pour y lancer des attaques terroristes et des Tadjiks au Tadjikistan pour attaquer les troupes militaires russes qui y sont stationnées (ce qui fait de Khalimov un allié du haut commandement militaire de l’Otan, le général Philip Breedlove, et du secrétaire à la Défense des États-Unis Ashton Carter, qui veulent augmenter la pression militaire sur la Russie jusqu’au niveau de la guerre froide). Les guérilleros d’EI, pour la plupart des Tchétchènes, tout frais revenus des combats en Syrie et en Irak, ont été découverts en train de combattre avec les bataillons de mercenaires dirigés par Israël et les néo-nazis d’Igor Kolomoïsky contre les forces pro-russes de Donetsk et Lougansk en Ukraine de l’est.
Fort opportunément pour l’Occident, EI a attaqué les forces talibanes en Afghanistan. Les Talibans ont déclaré illégitime le califat autoproclamé par EI, et qualifié son calife, Abu Bakr al-Baghdadi, qui pourrait être un produit artificiel des unités de guerre psychologique de la CIA et du Mossad, de charlatan. Les Talibans se sont alarmés lorsque quelques-uns de leurs membres ont rompu les rangs avec le mouvement djihadiste et ont rejoint EI en Afghanistan et au Pakistan. En outre, EI a déclaré que les Talibans étaient des kafirs, ou des infidèles à l’islam. En avril, Al-Baghadi a déclaré que le mollah taliban Omar était « un fou et un seigneur de la guerre illettré ». Ce n’est pas une coïncidence si la rhétorique d’EI sur l’énigmatique dirigeant taliban correspond tout à fait avec celle que développaient les unités états-uniennes spécialisées dans les opérations psychologiques en Afghanistan au plus fort de l’intervention armée américaine dans ce pays. À la mi-juin, EI a diffusé une vidéo montrant ses forces décapitant un prisonnier taliban en Afghanistan.
EI a aussi, de concert avec la pression militaire croissante des États-Unis sur la Chine et la Corée du Nord, déclaré le djihad ou la guerre sainte contre ces deux nations. En mai, un couple nord-coréen qui travaillait comme médecins dans l’hôpital de Zallah, en Libye, ont été capturés par EI. Aucune information n’a été reçue sur le sort du couple de médecins, le mari nord-coréen et son épouse. En janvier, les pirates informatiques d’EI, connus comme le Cyber Caliphate, ont revendiqué la modification de la page Facebook d’Air Koryo, la compagnie aérienne de l’État de Corée du Nord. Le drapeau noir et blanc d’EI a été collé sur la page Facebook avec un commentaire proclamant que le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un est « un cochon qui pleure » [pendant qu’on l’égorge? NdT]. Les hackers d’EI avaient aussi un avertissement pour la Corée du Nord et la Chine : « La Corée du Nord, le pays communiste voyou, et les voyous communistes chinois paieront le prix de leur collaboration avec les ennemis des moudjahidines. »
La rhétorique propagandiste d’EI sur la Chine et la Corée du Nord coïncide aussi avec des déclarations émanant du Commandement pacifique états-unien à Hawaii sur les menaces militaires que représentent Beijing et Pyongyang. La Corée du Nord a répondu aux menaces d’EI en livrant au gouvernement irakien et aux forces kurdes qui combattent EI en Syrie la mitrailleuse de type 73, fabriquée en Corée du Nord. Les conseillers militaires nord-coréens sont aussi réputés assister le gouvernement syrien et les forces du Hezbollah libanais qui combattent EI en Syrie. La Corée du Sud, qui ne manque jamais une occasion de se confronter militairement avec la Corée du Nord, a autorisé un citoyen sud-coréen, connu seulement sous le nom – très courant en Corée – de Kim, à rejoindre les rangs d’EI en Syrie, en février. Il est très probable que Kim est un agent des renseignements sud-coréens, responsable de coordonner les attaques d’EI sur les avoirs nord-coréens dans la région, dont le couple de médecins nord-coréens en Libye.
Nicolas Maduro, le président du Venezuela, que la CIA est très occupée à renverser, a décrit EI comme « Frankenstein, un monstre nourri par l’Occident lui-même » dans un discours à l’Assemblée générale des Nations unies. Ce n’est pas un hasard si, au moment où le président Barack Obama a déclaré que le Venezuela représentait une « menace pour la sécurité nationale » des États-Unis, en mars, des rapports faisaient état d’une activité naissante d’EI au Venezuela. L’École de guerre de l’armée américaine, y compris le professeur Robert Bunker, a commencé à publier des déclarations affirmant qu’une augmentation de l’activité d’EI au Venezuela serait bonne pour la sécurité nationale des États-Unis parce que EI est l’ennemi naturel du Hezbollah, dont les néocons affirment qu’il a conquis une position stratégique au Venezuela. Les liens entre EI et l’Occident en Amérique latine n’ont pas échappé au vieux et sage chef d’État de l’hémisphère occidental, l’ancien président cubain Fidel Castro. En septembre 2014, Castro a accusé le Mossad israélien, associé avec le sénateur McCain, d’avoir aidé à créer EI.
Les principaux auteurs des ravages d’EI au Moyen-Orient ne doivent pas être recherchés dans les déserts du Moyen-Orient et les montagnes d’Afghanistan, mais dans la suite directoriale, au septième étage du quartier général de la CIA, à Langley [en Virginie]. En 1985, la même année où la CIA a soutenu financièrement le sommet des groupes terroristes d’extrême droite à Jamba, Angola, la CIA a tenté de tuer le grand ayatollah libanais chiite Muhammad Hussein Fadl-Allah dans un attentat à la voiture piégée à Beyrouth. La CIA a manqué l’ayatollah, mais a tué 80 personnes innocentes et en a blessé 256 autres. Aujourd’hui, la CIA autorise EI à fourrer ses mains sales dans des attaques terroristes menées depuis l’Irak et la Syrie au Yémen et en Libye. EI ne peut pas être mise à genoux sans âpre négociation avec M. Brennan et ses principaux conseillers.

Source : le Saker Francophone
Strategic-Culture
Traduit par Diane, relu par jj pour le Saker Francophone
avatar
Toussaint

Messages : 2692
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat Islamique

Message  sylvestre le Mar 7 Juil - 17:07

Carrément conspi cet article. Une construction de la CIA, carrément.

Wayne Madsen c'est un habitué du show d'Alex Jones, ça donne un peu idée du genre de bonhomme.... Franchement Toussaint, je ferais gaffe avant de poster ce genre de truc...
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat Islamique

Message  Toussaint le Mer 8 Juil - 1:25

Ce n'est pas si simple. Il y a une interprétation campiste (le soutien aux projets russes est clair), et une exagération dans le titre et dans les phrases d'accroche, mais sur le soutien des Etats Unis et leurs alliés aux djihadistes, la chose est avérée, publique, et dans les termes pratiquement identiques par des gens comme Hilary Clinton. L'alignement belliciste anti-iranien de la France sur Tel Aviv et les Saoudiens jusqu'à aider Al Nosra maintenant, l'aide fournie par Tel Aviv à l'EI, aujourd'hui reconnue pratiquement dans les termes où elle a été dénoncée notamment par Afrique Asie, ce n'est pas du conspirationnisme. Que les Etats Unis et l'Arabie Saoudite et Israël aient aidé la mouvance djihadiste en Syrie est un fait qui n'est pas nié par beaucoup de gens. De même le soutien aux groupes comme l'OMPI, ou les balouches. Que les USA suivent une stratégie du chaos dans la région et misent sur une refonte des frontières, des états sur des bases religieuses, ce n'est pas du tout nouveau. C'est confirmé, et il y a des choses qu'il dit que tu retrouves de temps en temps dans les articles de Claude Angeli dans le Canard, par exemple.
La ligne est clairement campiste, les interprétations sont souvent des raccourcis, mais pour autant, certaines infos sont tout à fait vérifiables, notamment celles sur les destructions. A ceci près que l'interprétation est sujette à caution, la destruction des monuments chiites est logique, celle des civilisations païennes aussi, en revanche s'attaquer aux vestiges du Livre, ce ne serait pas précisément halal, en déduire que c'est pour obéir à Israël, c'est à mon avis idiot. En revanche, le business, il n'est pas le seul à le dénoncer. Pas plus que son exportation pétrolière la vente des antiquités par l'EI n'est organisable dans l'isolement.
Ensuite, tu simplifies un peu lorsque tu présentes l'auteur comme un gogol, ce n'est pas un gogol, par exemple il n'a jamais raconté les conneries conspirationnistes sur le 11 Septembre, et il n'est pas seulement un habitué du show de Jones, c'est le moins que l'on puisse dire. En tout cas mieux informé, plus compétent et sérieux que bien des gogols présentés sans rire sur les chaînes françaises comme des spécialistes, genre Antoine Sfeir et plusieurs autres.
http://www.waynemadsenreport.com/categories/20070329
J'ai posté cet article comme un éclairage à connaître, et même s'il exagère et simplifie, je pense que c'est à connaître. Sur le chaos de la guerre contre l'EI, Afrique Asie a sorti un article qui donnait des indications assez détaillées sur les grandes et petites manœuvres des américains, des anciens soldats de Saddam Hussein qui ont débouché sur des choses qu'ils n'avaient pas prévues comme à Mossoul. Là aussi, la vision du grand méchant loup nord-américain et des interventions israéliennes en direction de petits groupes persécutés par l'EI était perceptible mais les infos, très détaillées, se sont confirmées après dans les évolutions des combats.



avatar
Toussaint

Messages : 2692
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat Islamique

Message  Carlo Rubeo le Mer 8 Juil - 12:28

Coup dur pour les islamophobes, l'Etat islamique n'a rien d'islamique :

Notes sur l’Etat islamique : l’essence de la modernité capitaliste



La théorie académique ne comprend pas. A ne pas pouvoir saisir l’essence de phénomènes masquant leur imposture sous l’habillage sémantique de la géopolitique bourgeoise on appréhende alors des structures à l’aide d’une grille de lecture qui n’est plus opératoire au regard de la réalité.

A ce titre l’ « Etat islamique » n’est ni un « Etat » ni « islamique » il représente à l’heure actuelle la forme la plus aboutie de l’entreprise transnationale capitaliste et de l’idéologie managériale portée à son comble. Le spectacle de l’imposture se nourrit de la confusion terminologique.

L’ « Etat islamique » n’est pas une organisation terroriste qui fonctionne grâce aux capitaux, elle est une transnationale capitaliste qui assoit sa domination par la terreur. La terreur est l’instrument de cette organisation transnationale capitaliste et l’ensemble de son activité est organisée autour de ce principe.


L’entreprise totalitaire n’est alors que le reflet de la totalité capitaliste dans ses dimensions pratique, idéologique et émotionnelle. Dépassant les séparations frontalières de l’héritage colonial  l’ « Etat islamique » rationalise pour un temps l’espace de la mise en valeur du capital. Dans ce contexte, le discours psychologisant et les lieux communs sous-marxistes de « l’idéologie comme force matérielle » font figures de démission de la théorie critique. La saisie radicale de la nature de l’ « Etat islamique » invite à dévoiler l’imposture spectaculaire mise en scène tant par ses acteurs que par ses détracteurs formels. L’impossibilité conceptuelle pour la pensée académique bourgeoise à saisir la nature capitaliste-marchande de cette organisation moderne,  est avant tout  l’expression de l’impuissance de la classe dominante à critiquer son propre monde.

L’histoire de l’ « Etat islamique » est avant tout l’histoire de la lutte des classes. Son aboutissement étant la mise à mort d’une partie d’un prolétariat transnational articulée avec une idéologie managériale pseudo-religieuse dont l’objectif est la consommation sociale immédiate du capital humain et matériel.

Le capital humain employé est le surplus de la force de travail transnationale, désocialisée sous différentes formes, et qui trouve en négatif à s’employer sous une autre forme socialisée mais qui comporte en elle sa propre négation, la mort sociale et physique.

>>> lire la suite
avatar
Carlo Rubeo

Messages : 251
Date d'inscription : 03/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat Islamique

Message  verié2 le Mer 8 Juil - 14:54

Notes sur l’Etat islamique : l’essence de la modernité capitaliste
Discours néo situationniste un peu fumeux.

De fait, l'Etat islamique est bien un Etat, du moins un Etat en formation. Il en a tous les attributs : monopole de la force armée, police, justice, économie, il administre des territoires etc. Deviendra-t-il un Etat relativement stable et reconnu par les autres Etats ? Difficile à dire, mais ça n'est pas impossible. Evidemment, comme tous les Etats de la planète, il est au service de couches sociales privilégiées et, fondamentalement, au service des impérialismes e(t sous impérialismes qui dominent dans sa région d'exercice. Il fait régner l'ordre et la discipline sociale, ni plus ni moins que l'Arabie saoudite ou la Jordanie. A ce titre, il est parfaitement récupérable. Ses pratiques barbares sont bien réelles, mais ne sont pas fondamentalement différentes de celles de ses concurrents, même si elles prennent parfois des formes plus spectaculaires et plus provocantes.

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat Islamique

Message  Eugene Duhring le Mer 8 Juil - 19:35

verié2 a écrit:
Notes sur l’Etat islamique : l’essence de la modernité capitaliste
Discours néo situationniste un peu fumeux.

De fait, l'Etat islamique est bien un Etat, du moins un Etat en formation. Il en a tous les attributs : monopole de la force armée, police, justice, économie, il administre des territoires etc. Deviendra-t-il un Etat relativement stable et reconnu par les autres Etats ? Difficile à dire, mais ça n'est pas impossible. Evidemment, comme tous les Etats de la planète, il est au service de couches sociales privilégiées et, fondamentalement, au service des impérialismes e(t sous impérialismes qui dominent dans sa région d'exercice. Il fait régner l'ordre et la discipline sociale, ni plus ni moins que l'Arabie saoudite ou la Jordanie. A ce titre, il est parfaitement récupérable. Ses pratiques barbares sont bien réelles, mais ne sont pas fondamentalement différentes de celles de ses concurrents, même si elles prennent parfois des formes plus spectaculaires et plus provocantes.
Je pense que tu te trompes sur la fin. L'Islam prôné par EIL, Al-Quaïda et cie est un islam de conquête. Ils n'en ont pas grand chose à foutre des Etats, frontières et privilèges. Quand je dis ILS ce sont les chefs armés, leurs milices évidemment pas ceux comme en Irak qui agissent de concert par opportunité attendant d'en retirer les fruits. Sinon comment expliquer par exemple que les talibans contrôlant la totalité ou presque de l'Afghanistan, ayant donc une assise incontestable pour un Etat islamique, ait lancé l'opération du 11 septembre 2001 avec les conséquences très prévisibles qui s'en suivirent. C'est à dire la perte de cette assise et une chasse à mort des dirigeants ! De plus, ces mouvements sont en partie d'essence maffieuse épousant là aussi l'Islam par opportunité. Les mercenaires que constituent les jeunes occidentaux engagés dans ces mouvements, sont aussi une menace en leurs seins à moyen terme. Bref. Aucun Etat un peu stable ne sortira jamais des entrailles de ces barjots !

Eugene Duhring

Messages : 1706
Date d'inscription : 22/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat Islamique

Message  yannalan le Mer 8 Juil - 21:13

Tu mélanges un peu, les talibans afghans n'ont jamais lancé d'opération le 11 septembre, leur univers s'arrête à l'Afghanistan et aux zones tribales.Ce qui lur a été reproché, ça a été d'abrite Bin Laden et Al Qaida et de ne pas les expulser.
Quant aux pronostics sur l'EI, je serai moins optimiste. L'Arabie saoudite existe depuis bien longtemps et elle s'est constituée après la conquête par les Seoud qui sont une belle mafia. lls ont une utilité pour l’impérialisme et ses valets locaux, on voit bien comment les israeliens soignent leurs blessés et comment les jeunes occidentaux passent par la Turquie sans aucun problème.Les turcs de la frontière, kurdes ou arabes alaouites, se plaignent d'ailleurs de voir sans arrêt passer des islamistes en armes dan suen région sévèrement controlée par la police et 'armée turque

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat Islamique

Message  Toussaint le Mer 8 Juil - 22:02


ces mouvements sont en partie d'essence maffieuse épousant là aussi l'Islam par opportunité. Les mercenaires que constituent les jeunes occidentaux engagés dans ces mouvements, sont aussi une menace en leurs seins à moyen terme. Bref. Aucun Etat un peu stable ne sortira jamais des entrailles de ces barjots !

Assez d'accord, pour aussi d'autres raisons. En revanche, pour semer le chaos et arriver à une situation d'état d'urgence international permanent et d'interventions impérialistes légitimées, soutenues, pour briser les mouvements révolutionnaires les plus intéressants, ils sont plutôt bons, je crois. En ce sens ils ont encore de l'avenir. Comme états stables, non, l'instabilité et la conquête sont dans la structure de ces "états", sinon ils s'effondrent, ce n'est pas l'Iran ou le Pakistan.
.



avatar
Toussaint

Messages : 2692
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat Islamique

Message  Eugene Duhring le Mer 8 Juil - 23:53

yannalan a écrit:Tu mélanges un peu, les talibans afghans n'ont jamais lancé d'opération le 11 septembre, leur univers s'arrête à l'Afghanistan et aux zones tribales.Ce qui lur a été reproché, ça a été d'abrite Bin Laden et Al Qaida et de ne pas les expulser.
Quant aux pronostics sur l'EI, je serai moins optimiste. L'Arabie saoudite existe depuis bien longtemps et elle s'est constituée après la conquête par les Seoud qui sont une belle mafia. lls ont une utilité pour l’impérialisme et ses valets locaux, on voit bien comment les israeliens soignent leurs blessés et comment les jeunes occidentaux passent par la Turquie sans aucun problème.Les turcs de la frontière, kurdes ou arabes alaouites,  se plaignent d'ailleurs de voir sans arrêt passer des islamistes en armes dan suen région sévèrement controlée par la police et 'armée turque
C'était un raccourci pour démontrer qu'Al-Quaïda était prêt à sacrifier un Etat islamique qu'il a contribué à bâtir pour mener sa guerre contre l'impérialisme américain.
Quant à mon optimisme supposé, la situation pour les populations malheureusement avec ou sans Etat de type EIL dans les pays sous contrôle partiel de ces barjots, est fortement compromise pour au moins une bonne décennie.
Pour le moment, le gouvernement turc utilise la situation pour contenir les kurdes. Mais demain, il pourrait se retourner contre EIL avec plus de vigueur encore notamment pour répondre aux exigences des impérialistes en premier lieu américain. Quant aux saoudiens, ils jouent leur partition et devront à peu près pour les mêmes raisons que les turcs avec en plus une image de pays du sunnisme à défendre, se retourner contre EIL.
Je répète qu'aucun Etat islamique un tant soit peu stable sous contrôle EIL ne pourra subsister. Je vois plutôt une situation à la somalienne avec une dégénérescence maffieuse marquée.

Eugene Duhring

Messages : 1706
Date d'inscription : 22/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat Islamique

Message  Toussaint le Jeu 9 Juil - 3:41

Sur les Saoud, ils ne jouent pas "leur" partition, c'est aussi celle d'Israël et de la république française. Et ce n'est pas une question sunnite, les Saoud sont aujourd'hui alliés à l'Irak chiite contre l'EIL sunnite, le prisme inventé de toutes pièces par le petit roi de Jordanie et repris en choeur par les européens de tout poil politique, le fameux "croissant chiite", c'est de la farce.

En revanche, sur la question de l'évolution des "états djihadistes", ils ne peuvent pas durer sans continuer à s'étendre et à rafler de nouvelles richesses à distribuer, ils sont donc extrêmement fragiles en cas de vrai conflit militaire, ce qui commence à être le cas de l'EI. Mais il a encore de beaux jours devant lui, sauf s'il se fait vraiment virer de Mossoul, par exemple et qu'il perd des champs pétroliers sans faire de gains significatifs et juteux en Syrie, puisque le pays de toute façon est pratiquement détruit. Ils ne trouveront pas grand chose en Syrie de comparable à la province de Ninive.

Evolution mafieuse, oui, mais il faudrait être précis lorsqu'on parle de mafia. Les mafias sont au travail avec l'EI mais elles sont installées au coeur des pouvoirs occidentaux, notamment européens. Lorsque cette crapule de Valls fait se lever les porcs socialistes au parlement, il n'ignore pas qu"il fait rendre un hommage solemnel à un mafieux de SAC et de cordes; lié à Jean Colonna et à Francisi, comme Squarcini est lié aux milieux corses, donc pas seulement corses, comme on a vu les liaisons de l'entourage de Sarko, ou comme on a vu Mitterrand s'amouracher de Tapie, un homme qui a brisé une grève des dockers marseillais en les faisant agresser par les gros bras de la mafia, dont les émissaires menaçaient les joueurs refusant leur transfert de leur briser le genou, qui menaçait physiquement et publiquement un juge, etc, qui achetait Adidas sans avoir un kopeck en fonds propres (essayez, rien que pour rire...). La liste est longue, en fait il est impossible aujourd'hui de distinguer mafia et finance, argent propre et argent sale. Cela ne date pas d'hier, mais aujourd'hui il n'y a pas de pouvoir capitaliste qui ne soit corrompu jusqu'à la moëlle et qui ne couvre des milliers de magouilles mafieuses. Ne parlons pas du football, cela devient public, mais c'est connu depuis longtemps.

avatar
Toussaint

Messages : 2692
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat Islamique

Message  verié2 le Jeu 9 Juil - 10:37

Duhring
Aucun Etat un peu stable ne sortira jamais des entrailles de ces barjots !
La stabilité des Etats, surtout dans les zones découpées artificiellement par l'impérialisme, est toute relative. Suffit de voir la Libye, l'Irak ou, même en Europe, la Yougoslavie et l'Ukraine. C'est toujours une question de rapports de forces et de bandes armées.
Toussaint
l'instabilité et la conquête sont dans la structure de ces "états", sinon ils s'effondrent
On pourrait en dire autant... d'Israël, qui tient pourtant depuis 70 ans. Alors, l'EI, un Etat millénaire ? Sans doute pas. Mais rien ne dit qu'il ne puisse pas subsister aussi longtemps que bien des créations artificielles post coloniales... Tout dépendra sans doute des intérêts des divers impérialismes et sous-impérialismes régionaux.

Quant à la comparaison avec les mafias. Ce qui caractérise les mafias, c'est que ce sont des structures "privées" qui ne fonctionnent que pour le profit, mais ne remplissent pas les fonctions des Etats. Quand une mafia s'empare du pouvoir dans une région entière, bat monnaie, contrôle l'administration, la police, l'enseignement etc, elle devient de fait un Etat...

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat Islamique

Message  Toussaint le Ven 10 Juil - 17:47

https://communismeouvrier.wordpress.com/2015/07/09/combattre-daesh-nest-pas-un-crime-relaxe-pour-pablo-et-alvaro/

Pablo D.O. et Álvaro F.R. alias ‘Paco’ sont deux militants communistes espagnols, membres de l’organisation Reconstrucción Comunista. Ils ont été arrêtés le lundi 6 juillet à Madrid et inculpés le mardi 7 juillet de « participation à une organisation terroriste » pour avoir combattu aux côtés de l’YPG au Kurdistan syrien contre les obscurantistes fanatiques de Daesh.

En attente de leur procès, les deux militants communistes sont placés en liberté surveillée : ils ont du rendre leurs passeports, ont l’interdiction de quitter le territoire espagnol et doivent pointer toutes les semaines au tribunal.

Défendre la population civile de Rojava contre les bandes fanatiques de Daesh n’est pas un crime ! Pablo et Alvaro ont lutté au Kurdistan au nom de l’internationalisme contre Daesh, une organisation responsable de nombreux crimes contre l’humanité tant en Syrie qu’en Irak.

L’ héroïque résistance de la population de Rojava, de Shengal et d’ailleurs contre la barbarie des fanatiques de Daesh a été et continue d’être soutenue dans le monde entier par tous ceux et toutes celles dont le cœur bat pour les valeurs de liberté, d’égalité et d’humanité. En partant se battre en Rojava pour défendre la population civile contre les bandes terroristes de Daesh, Pablo et Alvaro n’ont commis aucun crime bien au contraire ! Il est en plus, non seulement injuste, mais particulièrement délirant d’inculper de « participation à une organisation terroriste », deux militants qui justement ont combattu Daesh, une des principales organisations terroristes.

L’Initiative Communiste-Ouvrière affirme sa solidarité avec Pablo et Alvaro et demande leur relaxe immédiate et inconditionnelle. L’Initiative Communiste-Ouvrière appelle toutes les organisations, ouvrières, féministes ou de défense des droits humains, tous ceux et toutes celles qui ont manifesté leur soutien à la résistance de Kobanê, à interpeller les autorités espagnoles pour demander la relaxe de Pablo et Alvaro.
avatar
Toussaint

Messages : 2692
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat Islamique

Message  Toussaint le Ven 10 Juil - 17:56

On pourrait en dire autant... d'Israël, qui tient pourtant depuis 70 ans.

Aucun rapport, ni de près ni de loin... aucun. Et encore moins sur le fonctionnement économique. Les conquêtes de Daesh doivent s'étendre, faute de quoi l'état ou le proto-état s'effondrera. Comme on l'a déjà vu et comme on le verra en Libye et en Somalie.

Et Daesh, justement n'est pas une mafia, que son pouvoir travaille avec des mafias, c'est une évidence. Que certains aspects du fonctionnement de Daesh puissent s'apparenter à des activités mafieuses (entre autres le trafic d'êtres humains) ne fait pas de Daesh une mafia au sens habituel du terme. Est-il même besoin de détailler?
avatar
Toussaint

Messages : 2692
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat Islamique

Message  Carlo Rubeo le Mar 18 Aoû - 11:28

Toussaint a écrit:
Et Daesh, justement n'est pas une mafia, que son pouvoir travaille avec des mafias, c'est une évidence. Que certains aspects du fonctionnement de Daesh puissent s'apparenter à des activités mafieuses (entre autres le trafic d'êtres humains) ne fait pas de Daesh une mafia au sens habituel du terme. Est-il même besoin de détailler?

Oui pas au sens habituel du terme, mais au sens inhabituel, une fusion structurelle, un Etat mafieux ou une mafia étatique ? Mais le banditisme n'est il pas le propre du capital ? Vaste sujet ...

lire aussi :

Daech aux commandes d’une mafia internationale de trafic d’organes humains

avatar
Carlo Rubeo

Messages : 251
Date d'inscription : 03/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat Islamique

Message  verié2 le Mar 18 Aoû - 16:31

Le trafic d'organes est un vieux mythe. La transplantation d'organes exige des conditions bien précises et un plateau chirurgical de haut niveau. A part les cornées, qui sont faciles à prélever et conserver, aucun trafic d'organes mafieux de grande échelle n'a jamais été prouvé. Pour ceux qui sont en attente d'un rein à greffer, il est beaucoup plus simple et moins risqué médicalement d'en acheter en Inde, au Mexique ou en Europe de l'Est où la vente est légale. (Il y a même des annonces sur le Net !) Pour les poumons et les coeurs, c'est très compliqué vu que la durée de conservation n'excède pas 12 h à 15 h dans des conditions optimum.

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat Islamique

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum