Je ne suis PAS Charlie

Page 5 sur 26 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 15 ... 26  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Je ne suis PAS Charlie

Message  verié2 le Mer 21 Jan - 19:10

Un article intelligent dans Libération ! Very Happy

verié2

Messages : 8449
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis PAS Charlie

Message  Roseau le Mer 21 Jan - 19:27


Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis PAS Charlie

Message  MO2014 le Mer 21 Jan - 19:27

verié2 a écrit:Un article intelligent dans Libération ! Very Happy
ha ha oui et encore il ne vient pas de la Rédaction, c'est l'article d'une lectrice Twisted Evil

MO2014

Messages : 1222
Date d'inscription : 02/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis PAS Charlie

Message  verié2 le Jeu 22 Jan - 11:09

Très curieux article du Point qui reproche à Charlie de jeter de l'huile sur le feu, alors que cet hebdo multiplie depuis des années les couvertures islamophobes.

verié2

Messages : 8449
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis PAS Charlie

Message  nestor le Jeu 22 Jan - 17:55

exact ,

Nous ne sommes pas, non plus, obligés d'approuver la démarche irresponsable qui consiste à jeter de l'huile sur le brasier d'un monde musulman déjà en pleine ébullition sans se préoccuper des conséquences tragiques que cela peut engendrer

Entendu Brunet dire peu ou prou la même chose sur BFM qu'il  fallait mettre un peu "d'esprit  munichois " (dixit ) , c'est a dire  restreindre le droit au blasphème car du fait de la mondialisation médiatique cela offensait 1,5 milliards de musulmans   , d'ailleurs ajoutait il a  plusieurs reprises "seuls  quatre  millions  de français" (!) avaient  manifesté pour  Charlie  et  60 millions étaient restés a la maison ..

nestor

Messages : 260
Date d'inscription : 01/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis PAS Charlie

Message  Toussaint le Jeu 22 Jan - 18:43

Parlons un peu du droit au blasphème.

D'abord, la lutte contre la religion n'est pas une lutte contre un dieu, et ne peut pas l'être parce qu'il n'en existe pas, tout simplement. Ce qui donne aux dieux une existence palpable et tout à fait réelle, c'est la foi de milliards de gens à travers le monde.

Donc insulter Dieu est impossible, on n'insulte pas le néant.

Le blasphème insulte donc fondamentalement ceux par qui le dieu existe, ses croyants.

La question est donc fondamentalement qui sont ces croyants, et généralement, dans leur très grande majorité, ce sont des travailleurs, et dans le cas d'une religion minoritaire implantée dans la classe ouvrière principalement, ce sont les travailleurs parmi les plus exploités, structurés non par leur foi mais par leur statut de travailleurs discriminés.

Le blasphème est donc l'expression d'un dédain par des individus ou un groupe d'individus manifestant à la masse des croyants leur mépris pour leur foi qu'ils ne partagent pas, par leur intelligence et leur statut de supériorité sociale, intellectuelle, culturelle et/ou leur appartenance au groupe dominant. C'est pour cela que les anciens disaient que le blasphème était un comportement petit-bourgeois comme l'anticléricalisme et qu'il ne pouvait en aucun cas être un instrument de lutte contre la religion.

Parce que le but des marxistes est de lutter contre l'aliénation religieuse, les illusions religieuses et cela ne peut se faire qu'en respectant les travailleurs, en respectant leur culture, leur foi, en gagnant leur confiance en les soutenant contre toute agression sous prétexte de leur culture et de leur religion. Et bien sûr en les associant, sur la base de cette confiance à la lutte de l'ensemble de la classe ouvrière dont ils font partie, en montrant l'inanité des discours des clergés, mais aussi des discours des partis religieux de droite et d'extrême droite, les croyants ont toute leur place dans la lutte et le fait de les en exclure est bien sûr un cadeau à la classe dominante et ses appareils de domination divers et variés. On ne gagne pas la confiance de gens que l'on humilie régulièrement, que l'on stigmatise et que l'on exclut.

Je me souviens de notre camarade musulmane pratiquante (accessoirement voilée) Myriam, de Lille qui disait à la mosquée: "C'est bien, vous dites que l'Islam, c'est la défense des opprimés et la lutte contre l'injustice. Je suis d'accord.Mais pourquoi a-t-il fallu que je fréquente et rejoigne la LCR pour soutenir les grèves ouvrières et participer au soutien actif de la lutte des sans-papiers? Et que je ne vous y ai jamais rencontrés?" Elle, en butte à la haine d'une partie de son organisation s'est un jour trouvée face à un flacon d'acide et des menaces très précises sur ses parents et sa soeur, par le GSLPC, qui lui enjoignaient comme certains de ses "camarades" de la Ligue, de renoncer à militer avec les révolutionnaires. Là, elle n'a pas insisté, par peur et aussi, hélas, par déception et fatigue de la "haine" qu'elle percevait dans l'orga. Elle, sans blasphème, elle était bien décidée à porter la lutte contre la religion réelle, mais pas contre son dieu. Moi, cela m'allait, comme disait un dirigeant ouvrier de la LCR, c'était une chance pour la Ligue comme la Ligue était une chance pour elle. Mais elle a rencontré deux obstacles convergents, les islamophobes racistes dans l'EG et les intégristes du genre de ceux qui ont frappé à Paris. Une leçon de choses.

On ne constitue pas l'unité de la classe en humiliant des pans entiers de cette classe sous prétexte de "droit" au blasphème et de "lutte contre les religions", ou "critique de la religion". Cela, c'est diviser la classe.

Alors, oui, droit au blasphème, mais pas pour des révolutionnaires qui veulent au contraire rallier les croyants à la lutte de tous les travailleurs contre l'exploiteur. Nous laissons cela aux petits bourgeois arrogants du genre Charlie. Nous, nous devrions plutôt le proscrire dans nos rangs comme une démonstration de ce que Lénine appelait les "préjugés religieux".

Toussaint

Messages : 2673
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis PAS Charlie

Message  alexi le Jeu 22 Jan - 21:15

Toussaint :
Alors, oui, droit au blasphème, mais pas pour des révolutionnaires
Alors pour ou contre une loi contre le blasphème ?!
On serait pour ce droit mais en condamnant tous ceux qui l'utilisent ?!
Et qui définit ce qui est blasphèmatoire ?

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis PAS Charlie

Message  Puygriou le Jeu 22 Jan - 23:57


Je me souviens de notre camarade musulmane pratiquante (accessoirement voilée) Myriam, de Lille qui disait à la mosquée: "C'est bien, vous dites que l'Islam, c'est la défense des opprimés et la lutte contre l'injustice. Je suis d'accord.Mais pourquoi a-t-il fallu que je fréquente et rejoigne la LCR pour soutenir les grèves ouvrières et participer au soutien actif de la lutte des sans-papiers? Et que je ne vous y ai jamais rencontrés?" Elle, en butte à la haine d'une partie de son organisation s'est un jour trouvée face à un flacon d'acide et des menaces très précises sur ses parents et sa soeur, par le GSLPC, qui lui enjoignaient comme certains de ses "camarades" de la Ligue, de renoncer à militer avec les révolutionnaires. Là, elle n'a pas insisté, par peur et aussi, hélas, par déception et fatigue de la "haine" qu'elle percevait dans l'orga. Elle, sans blasphème, elle était bien décidée à porter la lutte contre la religion réelle, mais pas contre son dieu. Moi, cela m'allait, comme disait un dirigeant ouvrier de la LCR, c'était une chance pour la Ligue comme la Ligue était une chance pour elle. Mais elle a rencontré deux obstacles convergents, les islamophobes racistes dans l'EG et les intégristes du genre de ceux qui ont frappé à Paris. Une leçon de choses.
Compassion pour celles et ceux qui ont un pied dans les deux camps au risque de faire le grand écart ou de se retrouver mal assisEs entre deux chaises. Myriam a choisi

Puygriou

Messages : 20
Date d'inscription : 02/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis PAS Charlie

Message  red and rude le Ven 23 Jan - 1:00


red and rude

Messages : 35
Date d'inscription : 06/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://red-and-rude.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis PAS Charlie

Message  nestor le Ven 23 Jan - 10:33

"Je me souviens de notre camarade musulmane pratiquante (accessoirement voilée) Myriam, de Lille qui disait à la mosquée: "C'est bien, vous dites que l'Islam, c'est la défense des opprimés et la lutte contre l'injustice"

La mosquée de Lille pratique la mixité ?

( Je ne savais pas qu'une femme pouvait y haranguer des hommes )

nestor

Messages : 260
Date d'inscription : 01/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis PAS Charlie

Message  nestor le Ven 23 Jan - 10:43

"J'ai dit montre moi ça ! Merci... Oh, mais c'est quoi ces conneries ? Le prof de maths avec des boutons de calculatrice sur la tête, la prof d'allemand avec une camisole et un entonnoir sur la tête, la cpe crucifiée, moi avec une plume sur le derrière, le fronton de l'établissement avec marqué le travail scolaire rend libre !!! Mais c'est super insultant et irrévérencieux ça ! Vous nous devez le respect, tu vas être collé et peut-être même passer en conseil de discipline"

C'est chouette le relativisme ça permet de mettre le signe égal entre des heures de colle (même injustifiées ) et la karcherisation au AK 47 ..

nestor

Messages : 260
Date d'inscription : 01/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis PAS Charlie

Message  gérard menvussa le Ven 23 Jan - 10:54

le signe égal entre des heures de colle (même injustifiées ) et la karcherisation au AK 47 ..
Des années de prison, veux tu dire ? Et des jours de Garde à vue pour des écoliers (qui ont eu le tort d'utiliser le "droit au blasphéme" contre notre sacro sainte République)
Car si le blasphéme n'existe plus dans notre belle république, "l'outrage au drapeau" est puni de 6 mois de zonzon et de 8500 € d'amendes (article 133 de la LSI). Alors certe, les "coupables" ne sont pas fusillés sur place. Pas encore, parce que des gens comme Nestor y travaillent...

gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 59
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis PAS Charlie

Message  verié2 le Ven 23 Jan - 11:38

Une loi sur le blasphème ? Il est en tout cas interdit de blasphémer Charlie sans qu'une loi soit nécessaire ! Les directives du ministère de l'éducation nationale suffisent. Ce qui se passe dans les établissements scolaires en ce moment évoque la mise en place d'un système de lavage de cerveau totalitaire.

Vallaud-Belkacem ne se contente pas d'interdire les questions des élèves. Le rectorat a demandé aux chefs d'établissements que les enseignants communiquent des listes d'élèves qui ont refusé la minute de silence ou provoqué des "incidents". Un ami enseignant rapportait que nombre de ses collègues, y compris des membres du SNES et du Front de gauche ! ont accepté de fournir ces listes, certains en ont même pris l'initiative et demandé qu'elles soient communiquées à la police. Ca n'a pas été jusque-là, mais un certain nombre d'élèves ayant plus ou moins blasphémé Charlie ont été virés trois jours... Des enseignants trouvaient que ça ne suffisait pas et voulaient s'en débarrasser définitivement, d'autant qu'il s'agit parfois de gamin(e)s turbulents.

On est en plein syndrome La journée de la jupe et on comprend le succès (inquiétant) de ce film sécuritaire et raciste en milieu enseignant...

verié2

Messages : 8449
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis PAS Charlie

Message  nestor le Ven 23 Jan - 12:02

gérard menvussa a écrit:
le signe égal entre des heures de colle (même injustifiées ) et la karcherisation au AK 47 ..
Des années de prison, veux tu dire ? Et des jours de Garde à vue pour des écoliers (qui ont eu le tort d'utiliser le "droit au blasphéme" contre notre sacro sainte République)
Car si le blasphéme n'existe plus dans notre belle république, "l'outrage au drapeau" est puni de 6 mois de zonzon et de 8500 € d'amendes (article 133 de la LSI). Alors certe, les "coupables" ne sont pas fusillés sur place. Pas encore, parce que des gens comme Nestor y travaillent...


Je vais être plus clair : Ceux qui en permanence relativisent l'action des bourreaux , en comparant par exemple une rafale de AK 47 a la répression en milieu scolaire , sont en train de rétablir le droit au lynchage

Par ailleurs c'est quoi ton raisonnement que si l'outrage au drapeau est punissable , alors le blasphème doit l'être aussi ? Que 6 mois de taule (même injustifiés) c'est pareil que la guillotinne ?

Tu ne penses pas qu'il serait bon d'abolir des lois répressives plutôt que d'en rajouter ?


J' ai bien compris que beaucoup ici n'étaient pas charlie , pourquoi pas , mais attention a ne pas devenir des Michel Sardou .


nestor

Messages : 260
Date d'inscription : 01/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis PAS Charlie

Message  gérard menvussa le Ven 23 Jan - 12:17

comparant par exemple une rafale de AK 47 a la répression en milieu scolaire
Rien de comparable en effet : la rafale de AK 47 n'est pas une politique d'état.
si l'outrage au drapeau est punissable , alors le blasphème doit l'être aussi ?
Evidemment, tu comprend l'inverse de que je dis : si le blasphéme doit être interdit, alors tous les blasphémes doivent l'être. On voit bien que pour toi, certains sont acceptables, et d'autres non. Tu as en fait le même raisonnement (sauf qu'il est inversé) qu'un islamiste.
attention a ne pas devenir des Michel Sardou .
Je me donne 30 seconde sur les internets pour voir que tu es largement plus proche des position de ce réactionnaire que je peut l'être :
De fait il est contre le "politiquement correct" même s'il se prononce "contre l'islamophobie". Ce qui prouve qu'un vieux réac a peut etre plus de bon sens que certains qui se prétendent à gauche, voir communiste. Pour autant que Nestor se prétende à gauche...



gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 59
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis PAS Charlie

Message  verié2 le Ven 23 Jan - 12:17

Nestor
en comparant par exemple une rafale de AK 47 a la répression en milieu scolaire
Les rafales d'AK 47, c'est à dire l'horreur du crime, ne justifient pas la répression en milieu scolaire. Le gouvernement instrumentalise le crime pour faire passer des mesures liberticides contraires à la liberté d'expression au nom de la liberté d'expression. Un gamin qui refuse la minute de silence ou sort des conneries (comme on en entend d'ailleurs régulièrement au Café du commerce ou dans les bureaux et ateliers, voire à la TV sans que ça suscite de telles réactions) n'est pas un Djihadiste prêt à tirer des rafales de Kalash !

Avec ces méthodes, on va créer un fichier de candidats au Djihad à surveiller incluant des gamin(e)s de CM1 CM2 qui ont refusé la minute de silence ou crié Allah Akbar pour emmerder le maître.

verié2

Messages : 8449
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis PAS Charlie

Message  nestor le Ven 23 Jan - 12:32

gérard menvussa écris

-"Evidemment, tu comprend l'inverse de que je dis : si le blasphéme doit être interdit, alors tous les blasphémes doivent l'être. On voit bien que pour toi, certains sont acceptables, et d'autres non"

non, si un blasphéme est interdit il faut lutter pour qu'il ne le soit plus .

-"De fait il est contre le "politiquement correct"

Sardou était pour le peine de mort come les bourreaux de charlie et comme tous ceux qui leur trouve des excuses soit disant pour faire chier le systéme

nestor

Messages : 260
Date d'inscription : 01/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis PAS Charlie

Message  nestor le Ven 23 Jan - 12:37

vérié tu écris

"Le gouvernement instrumentalise le crime pour faire passer des mesures liberticides contraires à la liberté d'expression au nom de la liberté d'expression"

Je suis tout a fait d'accord Etat et Religion sont les deux faces d'une même médaille , les uns nous enferment et les autre nous tuent , ou inversement .

nestor

Messages : 260
Date d'inscription : 01/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis PAS Charlie

Message  verié2 le Ven 23 Jan - 12:47

Nestor
Je suis tout a fait d'accord Etat et Religion sont les deux faces d'une même médaille , les uns nous enferment et les autre nous tuent , ou inversement .
Non, Nestor, nous ne sommes pas d'accord, car une fois de plus tu exprimes tes conceptions idéalistes. Ce n'est pas la religion elle-même qui à tué les journalistes de Charlie et les clients du magasin juif. Tu tombes dans le panneau tendu par le gouvernement et les médias qui cherchent à nous faire croire que les causes, c'est la religion et le manque d'éducation.

Les causes, ce sont les guerres impérialistes et la misère d'une partie de la jeunesse. La religion, même si elle a motivé les tueurs, n'est qu'une idéologie (parmi d'autres) permettant de les manipuler. Leur acte n'a strictement rien à voir avec la religion musulmane pratiquée ou partagée passivement par quelques millions de Français. De même que les crimes du KKK n'ont pas grand chose à voir avec la foi catholique.

Il ne s'agit pas de nier le rôle de la religion au service des classes dominantes, y compris quand elles se lancent dans des guerres, quoi que les nazis n'aient par exemple, entre autres, pas eu besoin de religion, mais de ne pas se focaliser sur elle au point de ne pas voir les véritables causes des massacres et conflits. C'était d'ailleurs déjà vrai à l'époque des guerres dites "de religion" ou des croisades qui avaient toutes sortes de causes politico-sociales, géopolitiques etc

verié2

Messages : 8449
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis PAS Charlie

Message  verié2 le Ven 23 Jan - 12:53


Sarko, qui ne peut s'empêcher de faire de la surenchère, réclame qu'on sanctionne ceux qui "ne sont pas Charlie". Mais cette fois, il semble que certains chefs d'établissements et profs l'aient devancé dans la délation et la sanction...

verié2

Messages : 8449
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis PAS Charlie

Message  yannalan le Ven 23 Jan - 13:03

les crimes du KKK n'ont pas grand chose à voir avec la foi catholique.
Juste pour rendre à César ce qui est à César, le Klan est aussi anti-juif et anti-catho...

yannalan

Messages : 2065
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis PAS Charlie

Message  verié2 le Ven 23 Jan - 13:07

yannalan a écrit:
les crimes du KKK n'ont pas grand chose à voir avec la foi catholique.
Juste pour rendre à César ce qui est à César, le Klan est aussi anti-juif et anti-catho...

Oups, ce sont des WASP en effet, ce qui ne change rien au raisonnement. J'aurais du écrite "foi chrétienne" et non "foi catholique"...
Wikipedia
une organisation de défense ou de lobbying des intérêts et des préjugés des éléments traditionalistes et xénophobes de certains Blancs protestants, les White Anglo-Saxon Protestant (WASP - acronyme en jeu de mots avec la guêpe en anglais) qui se revendiquent en tant que communauté « ethnico-religieuse »

verié2

Messages : 8449
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis PAS Charlie

Message  Dinky le Ven 23 Jan - 13:13

De même que les crimes du KKK n'ont pas grand chose à voir avec la foi catholique.

Non seulement ils n'ont rien à voir avec la fois catholiques mais le Ku Klux Klan a même chassé et tué des catholiques immigrés.
On se demande pourquoi aller chercher le KKK pour tenter d'expliquer que les terroristes islamistes n'auraient pas grand chose à voir avec l'obscurantisme religieux...No
Le Klan a surtout eu comme ressort fondamental le racisme, la suprématie blanche, la xénophobie et pas la religion contrairement aux tueurs de Charlie et du magasin kasher pour qui la référence est la haine des mécréants, des blasphémateurs du prophète et des juifs.

(tiens au fait, Vérié 2, on ne te voit guère dissert dans un fil "antisémitisme" (où et combien de pages?) malgré quelques véritables et incontestables assassinats antisémites)
Surprenant, non?
Et c'est toi qui ose traiter Alexi de "négationniste".

Dinky

Messages : 400
Date d'inscription : 02/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis PAS Charlie

Message  red and rude le Ven 23 Jan - 13:26

nestor a écrit:"J'ai dit montre moi ça ! Merci... Oh, mais c'est quoi ces conneries ? Le prof de maths avec des boutons de calculatrice sur la tête, la prof d'allemand avec une camisole et un entonnoir sur la tête, la cpe crucifiée, moi avec une plume sur le derrière, le fronton de l'établissement avec marqué le travail scolaire rend libre !!! Mais c'est super insultant et irrévérencieux ça ! Vous nous devez le respect, tu vas être collé et peut-être même passer en conseil de discipline"

C'est chouette le relativisme   ça permet de mettre le signe égal entre   des heures de colle  (même injustifiées ) et    la karcherisation au AK 47    ..

Aucun relativisme, ni aucun signe égal entre des sanctions scolaires et des attentats meurtriers que rien évidemment ne peut justifier. Ce petit article (évidemment imparfait et écrit plus sous le coup de la réaction viscérale que de l'analyse de fond) vise juste à montrer qu'on fait valoir aux collégiens et lycéens une liberté d'expression soit disant inaliénable dont ils ne bénéficient pas dans les faits, tout comme on les bassines avec les valeurs de liberté et d'égalité de la république, liberté et égalité dont ils ne voient jamais la couleur. Ce petit jeu de dialogue fictif (mais basé sur des faits réels) est évidemment transposable aux non scolaires, mais il m'a semblé que l'école se trouvait actuellement au coeur de la politique actuelle de répression et d'imposition d'une religion d'Etat vouant un culte à la république. Les déclarations de Belkacem d'hier viennent hélas parfaitement confirmer ce ressenti et par ailleurs beaucoup de remontées laissent voir un climat vraiment inquiétant dans l'EN avec des propos et comportements des encadrants (y compris bien souvent de la part de syndicalistes "de gauche") vraiment inquiétant et symboliques tant de la dépolitisation dans l'EN que de la fracture grandissante entre le personnel et les élèves, ou du moins une part importante du personnel et des élèves.

red and rude

Messages : 35
Date d'inscription : 06/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://red-and-rude.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis PAS Charlie

Message  Roseau le Ven 23 Jan - 13:28

Charlie, je ne veux voir dépasser aucune tête
Alain Gresh

http://blog.mondediplo.net/2015-01-19-Charlie-je-ne-veux-voir-depasser-aucune-tete

Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis PAS Charlie

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:39


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 26 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 15 ... 26  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum