Comolli retrace l'histoire des Cahiers du Cinéma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comolli retrace l'histoire des Cahiers du Cinéma

Message  Roseau le Mar 28 Oct - 15:06

Le militantisme cinéphilique, de la théorie à la pratique

Le cinéma militant – ou l’usage militant du cinéma – procède souvent d’une méprise caractérisée : se servir d’un film comme prétexte pour initier une discussion ou pour défendre une idée politique. La forme passe alors au second plan. Dans cet entretien, Jean-Louis Comolli revient sur son expérience aux « Cahiers du cinéma » entre 1969 et 1973, à l’heure du tournant marxiste de la célèbre revue. Il raconte un travail théorique et critique, mené collectivement, pour défendre une approche militante du cinéma attentive aux formes – à la politique des formes. Revenant sur sa propre trajectoire, des « Cahiers du cinéma » à ses récents ouvrages en passant par sa pratique cinématographique, Comolli pose les jalons d’une cinéphilie politique, d’un amour du cinéma en tant qu’il est une machine à penser, une pratique impure, laissant libre cours à l’improvisation des spectateurs.

http://revueperiode.net/le-militantisme-cinephilique-de-la-theorie-a-la-pratique-entretien-avec-jean-louis-comolli/
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum