Union Communiste

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Union Communiste

Message  verié2 le Sam 13 Déc - 17:21

gérard menvussa a écrit:Il me semble que tu lise mal le texte en question. Dans le passage que tu cite(...) les troix sources "respectable" (pour l'institution universitaire) et qui ne concernent pas au début l'union communiste (trotskyste) mais le pcf. Il parle bien des "travaux de Jules Monnerot" dont est extrait le passage que tu cite.
Peut-être que j'ai mal compris, mais, s'il s'agit d'un trait distinctif d'une "secte" (dont il resterait à donner la définition), le PCF n'a jamais été une secte !

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Communiste

Message  gérard menvussa le Sam 13 Déc - 22:18

Relis encore le passage : il me semble que l'auteur fasse une comparaison (qui est forcément limitée) entre "l'église catholique" et "les différentes sectes" (qui gravitaient autour) en rappelant que certains auteurs analysaient le parti communiste comme d'une "moderne église" (et de ce point de vue, les
travaux de travaux de Jules Monnerot
ont un certain retentissement dans l'université...

Sociologie du communisme, Paris, Gallimard, 1949. Nouvelle édition 1963, précédée de « L'avenir du communisme en 1963 ». Édition de 1979 : Sociologie du communisme : échec d'une tentative religieuse au XXe siècle, Paris, Hallier. Édition 2004-2005 en 3 vol. : [1] L'Islam du XXe siècle ; [2] Dialectique : Marx, Héraclite, Hegel ; [3], Les religions séculières et l'imperium mundi : tyrannie, absolutisme, totalitarisme, Paris, Éditions du Trident.
Il est a noter que jules monnerot fils n'est pas à confondre avec jules monnerot pére, alors que celui ci sera le créateur du parti communiste Martiniquais, son fils originellement à l'extréme gauche connaitra un cheminement de plus en plus à droite, jusqu'a finir au front national...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Communiste

Message  ottokar le Mer 17 Déc - 7:55

verié2 a écrit: Tout ce qu'on peut dire, c'est que la récente maison d'édition de LO permet désormais à quelques intellectuels d'être publiés, et donc d'"exister", alors qu'ils auraient probablement du mal à se faire une place sur le marché.

Les auteurs de ces sortes de petits Que sais-je ou grosses brochures type Cercle Léon Trotsky publient-ils tous sous leur vrai nom ? Touchent-ils des droits d'auteur ? Si ce n'est pas le cas, à mon avis, ce n'est guère différent des "journalistes" écrivant dans LO, "L'Anticapitaliste" ou Informations Ouvrières... des militants publiant des travaux essentiellement militants.

Par ailleurs, certains d'entre eux (pas tous bien sûr) n'auraient guère de mal à se faire une place sur le "marché" universitaire ou intellectuel mais ont visiblement choisi un autre axe à leur vie.

ottokar

Messages : 196
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Communiste

Message  verié2 le Mer 17 Déc - 12:39

Ottokar
Les auteurs de ces sortes de petits Que sais-je ou grosses brochures type Cercle Léon Trotsky publient-ils tous sous leur vrai nom ? Touchent-ils des droits d'auteur ? Si ce n'est pas le cas, à mon avis, ce n'est guère différent des "journalistes" écrivant dans LO, "L'Anticapitaliste" ou Informations Ouvrières... des militants publiant des travaux essentiellement militants.
Ce n'est pas d'eux dont il était question mais de ceux qui, depuis quelques temps, publient sous leur nom dans la maison d'édition créée par LO. Quant aux droits d'auteur, ils ne sont qu'un aspect du problème. Par exemple, les universitaires qui publient des Que sais-je ? aux PUF ne touchent quasiment rien, mais ça représente une carte de visite non négligeable.
certains d'entre eux (pas tous bien sûr) n'auraient guère de mal à se faire une place sur le "marché" universitaire ou intellectuel mais ont visiblement choisi un autre axe à leur vie.
Si nous parlons toujours de ceux qui publient sous leur nom (et non des auteurs d'articles et de brochures), ils "existent" désormais eux aussi sur le marché, même si c'est moins prestigieux que d'être publié aux PUF ou au Mercure de France, du moins dans l'intelligentsia et l'essentiel de la clientèle potentielle non militante. Quant à savoir s'ils pourraient "exister" sans passer par une publication par leur organisation, c'est difficile à dire sans qu'ils l'aient tenté. Les places sont chères aujourd'hui, la concurrence terrible.

Donc, même une toute petite maison d'édition militante représente bel et bien un tremplin pour une carrière ou une simple existence/reconnaissance même limitée. C'est d'ailleurs ce qu'expliquait LO quand elle critiquait la politique de la LCR en la matière.

Je n'ai pas d'avis tranché sur la politique à mener sur cette question. Mais il est clair que des intellectuels/auteurs entièrement dépendants d'un parti pour être publiés exprimeront dans la majorité des cas leur reconnaissance sous la forme d'un suivisme plus ou moins servile. On l'a vu avec le PCF. Ceux qui vivaient plus ou moins aux crochets du parti, comme par exemple André Stil, ont toujours fait preuve d'un conformisme sans faille, alors que ceux qui disposaient d'une certaine autonomie pouvaient se permettre une attitude plus critique. Le fait que la dépendance soit aussi matérielle (ce qui n'est évidemment pas le cas à LO) accroit évidemment considérablement le phénomène, mais le "capital symbolique" (prestige) comme dirait Bourdieu joue aussi un rôle non négligeable...

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Communiste

Message  gérard menvussa le Mer 17 Déc - 14:41

Le probléme me semble extrémement mal posé. La question de départ est bien "A quoi sert une maison d'édition dans une organisation politique" ? Il ne me semble pas que les éditions "la bréche" aient servi un tant soit peu la carriére d'un de ceux qu'ils ont publiés (même de façon symbolique) : Vérié (ou un camarade de l'union communiste (trotskyste) pourrait il donner un exemple ? Que ce soit dans feues les éditions de la lcr, ou dans celles de l'uc (trotskyte) il me semble qu'on a surtout vu l'exemple inverse : des intelectuels (des écrivains, des scientifiques) connus ont permis une signature "prestigieuse" pour la maison d'édition. C'était le cas pour le polar pour mai 68 publié à la bréche ou pour le bouquin publié par Marc Peschanski (qui aurait pu sans doute publier au seuil, ce qui aurait sans doute boosté bien plus sa carriére)
Si des militants ou dirigeants connus de l'union communiste (trotskyste) publiaient réguliérement dans les maisons d'édition bourgeoise ça pourrait être différent. Mais a part "moi une millitante" et le bouquin d'hardy (qui n'a pas servi sa carrière bourgeoise, bien au contraire) je n'ai pas d'exemple...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Communiste

Message  verié2 le Mer 17 Déc - 15:13

Gérard Ménussa
Il ne me semble pas que les éditions "la bréche" aient servi un tant soit peu la carriére d'un de ceux qu'ils ont publiés (même de façon symbolique)
Je n'ai pas dit que c'était le cas, et je ne connais pas assez bien l'histoire de la LCR et de ses intellectuels pour en juger, mais que LO redoutait qu'une organisation à vocation révolutionnaire serve de tremplin à des intellectuels. LO critiquait à ce propos la LCR, pas nécessairement parce qu'elle éditait des intellectuels, mais parce que, d'une manière plus générale, elle permettait à ses intellectuels d'avoir un pied dans l'organisation révolutionnaire, un pied dans leur milieu. LO considérait alors le fait de publier un livre, pour un militant, comme un acte de carriérisme, une perte de temps et d'énergie - ce temps et cette énergie devant être consacrés à l'activité militante. Les intellectuels se devant de rompre complètement avec leur milieu, son carriérisme, sa soif de reconnaissance etc.

Laquelle crainte de LO n'était pas injustifiée si l'on considère l'exemple de la social-démocratie et du PC...

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Communiste

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum