Campagne Boycott d'Israel

Page 1 sur 9 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Campagne Boycott d'Israel

Message  sylvestre le Jeu 16 Sep - 15:09

http://www.legrandsoir.info/+Les-Trade-Unions-britanniques-votent-a-l-unanimite-le-boycott-et-le-desinvestissement+.html

Les Trade Unions britanniques votent à l’unanimité le boycott et le désinvestissement

Les syndicats britanniques ont mis tout leur poids en faveur d’une campagne de désinvestissement et de boycott des entreprises qui profitent de l’occupation illégale par Israël des territoires palestiniens.

Les syndicats ont voté à l’unanimité aujourd’hui à la conférence annuelle des Trade Unions pour une motion présentée par l’Association des salariés des Transports »(CNTS), appuyé par le GMB, et soutenu par l’UNSION, le PCS (les services publics et commerciaux de l’Union) et le FBU (Fire Brigades Union).

La motion demande que le Conseil général agisse en étroite collaboration avec le mouvement Palestine Solidarity Campaign pour encourager activement les sociétés affiliées, les employeurs et les fonds de pension à se désinvestir et à boycotter les produits des entreprises qui tirent profit des colonies de peuplement, de l’occupation et de la construction du Mur d’Apartheid.

Le Conseil a condamné le blocus israélien des territoires palestiniens, en particulier de la bande de Gaza, et les agressions meurtrières de mai dernier par l’armée israélienne contre les navires transportant des fournitures d’aide humanitaire à Gaza.

Le Conseil a également appelé à la fin immédiate du blocus de Gaza et à une enquête indépendante sur l’attentat contre le navire turc d’aide humanitaire, le Marmara Mavi, où neuf militants ont été tués.

Une déclaration distincte du Conseil général exige que les Trade Unions, qui représentent 6,5 millions de travailleurs à travers le Royaume-Uni, adoptent un programme concret d’action dès le mois prochain.

Hugh Lanning, président de la CFP, a déclaré : « Cette motion s’appuie sur celle déjà adoptée lors de la conférence de l’an dernier et qui avait décidé de faire campagne pour un boycott des produits provenant des colonies illégales en Cisjordanie. C’est un énorme pas en avant dans le mouvement pour la justice pour le peuple palestinien, et cela reflète une colère grandissante du public face à l’agression d’Israël envers les Palestiniens et envers ceux qui, comme les humanitaires de la flottille d’aide pour Gaza, tentent de les aider. »

Hugh Lanning a ajouté : « Les syndicats ont joué un rôle essentiel en aidant à mettre fin à l’apartheid en Afrique du Sud et à apporter la liberté aux gens de ce pays. Le vote d’aujourd’hui montre que les syndicats britanniques sont prêts à se lever à nouveau pour appuyer un peuple opprimé - cette fois-ci les Palestiniens - et pour l’aider à gagner sa liberté. C’est un moment historique pour le mouvement syndical au Royaume-Uni, et dont il peut être fier. »

Contact pour la presse :

Sarah Colborne
T : 07971 424 296
E : sarah.colborne@palestinecampaign.org

14 septembre 2010 - The Palestine Solidarity Campaign - Vous pouvez consulter cet article à :
http://www.palestinecampaign.org/in...
TRaduction : Info-Palestine .net

http://www.info-palestine.net/artic...

avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne Boycott d'Israel

Message  Gauvain le Ven 15 Oct - 21:34

Procès BDS : soulagement pour Alima et Omar
publié le vendredi 15 octobre 2010

Patrick Le Hyaric

Accusés d’incitation et de discrimination raciale [ndGauvain : outre que ce bout de phrase ne veut rien dire (ce qui est emmerdant, quand même, pour le patron de L'Huma), il est juridiquement inexact, mais peu importe] pour avoir participé à une action BDS, la sénatrice Alima Boumediène -Thiery (VERTS) et Omar Slaouti (NPA) ont été relaxés par le tribunal de Pontoise.

Quel soulagement ! Le Tribunal correctionnel de Pontoise a jugé hier la plainte contre la sénatrice verte Alima Boumediene-Thiery et le responsable du NPA Omar Slaouti irrecevable. Ils étaient accusés par diverses associations de soutien au gouvernement israélien de « provocation à la discrimination ». Rien de moins. En cause une action de sensibilisation dans un supermarché de Montigny-lès-Cormeilles, où, dans le cadre de la campagne Boycott Désinvestissement Sanctions (BDS), ils étaient allés, avec d’autres militants, sortir des rayons des produits présentés comme israéliens alors qu’ils étaient issus des territoires occupés.

Cet appel au boycott constitue t-il un délit ? A voir ! Le Tribunal n’a pas statué sur le fond. Mais c’est une action légitime au regard du droit international. Parce que la colonisation israélienne est illégale et a été dénoncée plus d’une centaine de fois par les institutions internationales, notamment l’ONU. Mais aussi parce que les produits visés par la campagne BDS sont frauduleux au regard du droit français et européen dès lors qu’ils seraient produits sur les territoires occupés. En effet, l’accord d’association Europe-Israël prévoit des exonérations fiscales pour les produits israéliens. Or les produits en cause, présentés comme « made in Israël », peuvent provenir des territoires occupés que l’Union Européenne, à juste titre, ne reconnaît pas comme israéliens.

Et si cet appel au boycott est jugé discriminatoire, c’est que tout autre appel l’est aussi : celui qui a fait tomber l’apartheid en Afrique du Sud, ou bien celui appelé par le Centre Simon Wiesenthal, principal partenaire de l’un des plaignants, visant la société Royal Dutch Shell [ndG : ce qui est interdit, c'est le boycott contre un pays, mais pas contre une entreprise précise il me semble. Je crois que Le Hyaric dit des bêtises, là, sauf erreur de ma part]. Les tribunaux le diront sans doute prochainement, car si Alima et Omar ont été relaxés, d’autres militants seront jugés par d’autres tribunaux.

Car si nous nous réjouissons du jugement d’hier, nous savons que nous le devons au formidable travail de Maître Antoine Comte qui a débusqué dans la procédure de trop nombreuses irrégularités. Mais il faudra bien qu’un jour ces affaires soient jugées sur le fond. Gageons qu’elles donneront raison aux militants du Droit international et des Droits de l’Homme.

Et il faudra aussi que la Garde des Sceaux s’explique : alors que le 20 mai 2009 elle expliquait à l’Assemblée Nationale que les actions de boycott n’étaient pas condamnables, quelques mois plus tard elle demandait à tous les parquets de donner suite aux plaintes déposées contre les militants de BDS. Qu’est-ce qui justifie ce revirement ?

Ces actions sont justes et et justifiées. L’opinion publique peut faire triompher la Justice et le Droit.

Ce matin, au lendemain du procès, le ministère israélien de l’Habitat lançait un appel d’offres pour la construction de 238 logements sur le territoire palestinien occupé de Jérusalem-Est.



http://www.france-palestine.org/article15781.html
avatar
Gauvain

Messages : 764
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : 75/78

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne Boycott d'Israel

Message  sylvestre le Mer 17 Nov - 17:04

http://www.lemonde.fr/idees/article/2010/11/17/boycotter-israel-une-lutte-pour-une-paix-juste_1440957_3232.html

Débat  › Le boycott d'Israël a-t-il un sens ?

Point de vue

Boycotter Israël, c'est lutter pour une paix juste

"Une arme indigne". Telle serait la nature de la campagne Boycott-Désinvestissement-Sanctions (BDS) contre Israël, d'après les signataires d'une tribune publiée dans Le Monde daté du 2 novembre. Ses auteurs n'hésitent pas à accuser les acteurs de la campagne BDS de prendre le parti de la "censure", de la "séparation" et de la "haine"… Cette lourde charge contre BDS n'est pas la première du genre, mais la longue liste des signataires lui confère une portée singulière, qui appelle commentaires et éclaircissements.

Tout d'abord, les signataires du texte omettent, ou dissimulent, le caractère international de la campagne BDS, en réponse à un appel émanant de la société civile palestinienne en 2005. Cette "entreprise qui commence à faire parler d'elle en France", selon leurs termes, fait en réalité parler d'elle depuis plusieurs années aux quatre coins du monde. Du Canada à l'Australie en passant par l'Afrique du Sud, les Etats-Unis, l'Amérique latine et l'Europe, c'est un mouvement international, non-violent et populaire qui se développe. Syndicats, ONG, associations, Eglises, universités, municipalités, personnalités de renommée mondiale et simples citoyens se retrouvent pour défendre un même objectif : l'application du droit.

En effet, et c'est un deuxième oubli notable de la tribune du 2 novembre, la campagne BDS a pour seule exigence qu'Israël "honore son obligation de reconnaître le droit inaliénable des Palestiniens à l'autodétermination et respecte entièrement les préceptes du droit international". La campagne BDS n'est pas l'expression d'une haine irrationnelle d'Israël. Comme l'écrit John Berger, écrivain britannique et membre du comité de parrainage du Tribunal Russell sur la Palestine, "BDS n'est pas un principe, mais une stratégie ; ce n'est pas Israël qui est visé, c'est sa politique ; si la politique change (dans le bon sens), le BDS prendra fin".

Les signataires de la tribune le répètent : "Nous sommes pour la paix". Mais pensent-ils que la paix est possible sans la justice, c'est-à-dire sans l'application du droit ? Car c'est bien ici que se situe le nœud du problème. Israël refuse depuis des décennies de se soumettre aux règles les plus élémentaires du droit international. Ce sont ainsi plus de 30 résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU qu'Israël a refusé ou refuse encore de respecter, attitude pour le moins paradoxale de la part d'un état créé par une résolution des Nations unies. Chaque jour, avec la colonisation, ce sont les conventions de Genève qui sont violées. En juillet 2004, la Cour internationale de justice (CIJ) demandait à Israël de détruire le mur construit en Cisjordanie : le mur est toujours là, et continue de s'étendre…

Que font nos gouvernements ? Que font les représentants de la communauté des nations ? Exercent-ils des pressions sur Israël ? Non. C'est fort de ce constat que la société civile palestinienne, un an après l'avis de la CIJ concernant le mur, a invité la société civile internationale à se charger elle-même de faire pression sur Israël et sur nos gouvernements, pour que l'impunité cesse. La fin de cette impunité est la seule voie possible vers une paix réelle, où le droit et la justice seraient des principes intangibles et non pas, comme c'est le cas à l'heure actuelle, des objets de négociation.

S'ils ont jugé nécessaire d'avoir recours à l'arme du boycott international, les animateurs de la campagne BDS ne confondent pas tout, contrairement aux signataires de la tribune du 2 novembre.

Evoquant la charte de la campagne BDS France, ces derniers affirment en effet que [pour ses initiateurs], "tout ce qui est israélien serait coupable". Ils auraient été mieux inspirés s'ils avaient consulté ladite charte, dans laquelle on peut lire que "ce boycott ne vise pas la société israélienne ni les individus qui la composent, en tant que tels, il vise la politique coloniale d'occupation israélienne et ses partisans".

Notre combat n'est pas fondé sur le rejet d'un peuple. Il s'agit d'exercer une réelle pression sur l'Etat d'Israël, en développant un boycott économique, diplomatique, et un boycott des institutions académiques, sportives et culturelles israéliennes. Ces institutions sont en effet trop souvent utilisées par Israël pour soigner son image et mieux masquer sa politique à l'égard des Palestiniens et son mépris des règles internationales. Michel Platini, président de l'Union européenne des associations de football (UEFA), l'a compris, menaçant d'exclure l'Etat d'Israël de l'UEFA s'il continuait d'entraver le développement du sport palestinien. Desmond Tutu, archevêque sud-africain récompensé par le prix Nobel de la paix en 1984 pour son combat contre l'apartheid, s'est de son côté élevé contre la visite prochainement prévue, en Israël, de la troupe de l'Opéra du Cap. En tant que soutien actif de la stratégie BDS, Desmond Tutu mérite-t-il aussi les titres de saboteur et de naufrageur d'espoir ?

A ceux qui s'inquiètent de la dégradation de l'image d'Israël et qui accusent la campagne BDS d'en être responsable, nous disons qu'Israël est le seul auteur de cette dégradation. En violant chaque jour le droit international, en commettant des actes criminels comme les bombardements massifs sur Gaza en 2008-2009 ou l'assaut sanglant contre la Flottille de la liberté, en poursuivant le blocus de Gaza, la construction de colonies et l'arrachage des oliviers, Israël ne peut susciter qu'un rejet de plus en plus fort. Au-delà de ce rejet, cette fuite en avant meurtrière met en danger la population israélienne elle-même : c'est pourquoi à l'intérieur d'Israël se développe le mouvement de Boycott From Within, au sein duquel des pacifistes, intellectuels, artistes… se sont regroupés pour appeler la société civile internationale à amplifier BDS.

Pour toutes ces raisons, nous affirmons : tant que l'Etat d'Israël ne respectera pas le droit international et tant que nos gouvernements n'exerceront pas de véritables pressions pour qu'il le fasse, nous développerons BDS. Nous savons, fort du précédent sud-africain et de la campagne victorieuse de boycott contre le régime d'apartheid, que cette arme, loin d'être indigne, peut être noble et efficace lorsque les circonstances l'exigent. C'est le cas aujourd'hui. La campagne BDS est l'expression de la volonté de tous ceux qui pensent qu'il est encore possible d'agir et d'éviter le pire pour les peuples de la région. Car tant que le droit sera bafoué et que l'impunité durera, aucune paix ne sera possible.

 


En soutien à l'appel palestinien "Boycott, Désinvestissement, Sanctions" de 2005 et à la Campagne française BDS :

Nicole Kiil-Nielsen, députée européenne (Les Verts), Patrick Le Hyaric, député européen (Gauche unitaire européenne), Olivier Besancenot, porte-parole du Nouveau parti anticapitaliste (NPA), Monique Cerisier Ben-Guiga, sénatrice (PS), présidente du groupe d'information internationale France-Territoires palestiniens du Sénat, Alima Boumédiène-Thiery, sénatrice (Les Verts), Patrick Braouzec, député de Seine-Saint-Denis, Clémentine Autain, directrice de "Regards", membre de la Fédération pour une alternative sociale et écologique (FASE), Annick Coupé, porte-parole nationale de l'Union syndicale Solidaires, Stéphane Tassel, secrétaire général de la FSU, Mouloud Aounit, co-président du Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP), Monseigneur Jacques Gaillot, évêque, Eric Hazan, éditeur, Gérard Toulouse, directeur de recherche au CNRS, membre de l'Académie des sciences, Mireille Fanon-Mendès France, Fondation Frantz Fanon, membre de l'Union juive française pour la paix (UJFP), Gilbert Achcar, politologue, écrivain et professeur à l'université de Londres et Paris-IIX, Nabil Al Haggar, universitaire, membre de l'Association des universitaires pour le respect du droit international en Palestine (AURDIP), Jean-Marie Muller, membre fondateur du Mouvement pour une alternative non-violente (MAN), Omar Barghouti, palestinien, membre fondateur de la "Palestinian campaign for the academic and cultural boycott of Israel" (PACBI), Scandar Copti, palestinien, réalisateur et co-auteur de Ajami (mention spéciale à la caméra d'or du festival de Cannes 2009), Juliano Mer Khamis, palestinien, acteur et réalisateur, fondateur du Théâtre de la Liberté à Jénine, Michel Warschawski, israélien, journaliste, membre fondateur du Centre d'information alternative (AIC) et de la campagne "Boycott from within", Eyal Sivan, israélien, réalisateur, auteur de Jaffa, la mécanique de l'orange (2009) et membre de la campagne  "Boycott from within", Yael Lerer, israélienne, éditrice, membre fondatrice des éditions Andalus, spécialisées dans la traduction vers l'hébreu d'œuvres littéraire en langue arabe, de la campagne "Boycott from within" et de la Coalition des femmes pour la paix (Tel Aviv).

avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le boycott qui monte

Message  Roseau le Jeu 13 Fév - 12:46

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne Boycott d'Israel

Message  Roseau le Lun 28 Juil - 18:29

Egor la combine a écrit:
La campagne BDS pourrait difficilement être un cadre d'action commune avec le reste de l'extrême gauche, car au sein de cette dernière pas mal de personnes (y compris moi) sont en désaccord avec les méthodes (l'appel au boycott), les mots d'ordre ("Israël un état pas comme les autres" et les objectifs de BDS.
On se disait aussi...il y a anguille sous roche:
Egor n'est pas d'accord avec la campagne de boycott des massacreurs!
J'ai aussi fait la campagne contre un autre colonialisme et apartheid,
celui d'Afrique du Sud. Cela fut fort uile.

Bien sûr, la résistance, par tous les moyens qu'ils jugeaient utile,
des grèves à l'action armée ont été déterminants.
C'est pourquoi les MR, avec tous les progressistes,
ont a soutenu le choix des combattants de la liberté,
résistance armée ou autre, en Afrique du Sud comme en Palestine au ailleurs.

Contre la barbarie de l'Etat d'Israel,
la campagne unitaire Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS)
est un moyen, sur toute la planète,
pour racourcir la guerre permanente conduite par les sionistes.
Avec l'accélération de l'épuration tentée par Israel,
cette campagne s'apprête à devenir plus forte et utile que jamais.
Heureusement non pas pour les MR, mais pour la dignité de l'humanité toute entière.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne Boycott d'Israel

Message  Pedrolito le Lun 28 Juil - 19:35

Par rapport à la campagne BDS, ce qui se passe, c'est qu'il y a, entre autres travailleurs, énormément de Palestiniens* qui sont employés par les entreprises visées. En voulant cibler les profits des exploiteurs, pour le coup, on touche le niveau de vie des exploités (qu'ils soient Israéliens ou Palestiniens d'ailleurs) par ricochet.

En fait, il y énormément de Palestiniens qui travaillent dans les colonies, y compris à la construction des villages dits "d'implantation". Les travailleurs Israéliens coûtent 20 à 25% plus cher, notamment en raison de la protection sociale plus élevée. Le patronat a vite fait son choix.


* Palestiniens de Cisjordanie ou d'Israël (ces derniers étant souvent appelés "Arabes israéliens" par les autorités israéliennes pour éviter de signifier qu'ils sont Palestiniens, donc originaires de la région, puisqu'il semblerait que la mode soit à faire croire qu'il n'y avait personne avant l'installation des Juifs sur la terre de Palestine. Juifs qui auraient acheté des terres vides à de riches Égyptiens. Ce vocabulaire "Arabes israéliens" est malheureusement repris par les médias en France).
EDIT -> à propos de vocabulaire sur ce sujet, j'avais lu ça qui était pas mal : opposition de mots.
avatar
Pedrolito

Messages : 211
Date d'inscription : 30/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne Boycott d'Israel

Message  alexi le Lun 28 Juil - 19:56

Roseau :
Egor n'est pas d'accord avec la campagne de boycott des massacreurs!


La campagne de boycott demande :
"(..) un boycott sportif, culturel et universitaire."

Pour moi aussi, c'est non à ce type de boycott.


alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne Boycott d'Israel

Message  verié2 le Lun 28 Juil - 20:08

alexi a écrit:
Roseau :
Egor n'est pas d'accord avec la campagne de boycott des massacreurs!


La campagne de boycott demande :
"(..) un boycott sportif, culturel et universitaire."

Pour moi aussi, c'est non à ce type de boycott.

Merci pour ces précisions que j'ignorais. Il y a toutes sortes de modalités pratiques qui peuvent se discuter. Mais, par exemple, quand des manifestations culturelles sont utilisées pour valoriser la politique de l'Etat d'Israël en ce moment, que ce soit sous forme de boycott, d'interventions ou de manifs, il me semble qu'il faut essayer d'agir. Ca n'implique pas de boycotter des artistes, cinéastes, écrivains israéliens dont certain s sont opposés à la guerre.

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne Boycott d'Israel

Message  Prado le Lun 28 Juil - 21:08

alexi a écrit:
Roseau :
Egor n'est pas d'accord avec la campagne de boycott des massacreurs!


La campagne de boycott demande :
"(..) un boycott sportif, culturel et universitaire."

Pour moi aussi, c'est non à ce type de boycott.


Et pourquoi, sachant qu'il ne s'agit pas de boycotter les individus mais les institutions israëliennes ?
On lit ainsi sur la site de BDS France : "Le boycott culturel ne vise jamais des individus, on ne boycotte pas des artistes israéliens. Le boycott culturel ne s'applique aux événements culturels en dehors d'Israël que s'ils sont financés ou soutenus par une agence gouvernementale israélienne (ministère, ambassade, consulat), ou explicitement sionistes (KKL, etc.)"
Et dans la charte de BDS-France : nous nous engageons "à refuser de participer à toute action culturelle sportive... promue en France par des institutions officielles israéliennes".
Quel est le problème ?

Prado

Messages : 1278
Date d'inscription : 02/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Campagne Boycott d'Israel

Message  Roseau le Lun 28 Juil - 21:37

Les criminels de guerre qui dirigent Israel
s'inquiètent de plus en plus des dégâts que leur inflige
la campagne Boycott, Désinvestissement, Sanctions (BDS)
Face à l'accélération du massacre du peuple palestinien,
c'est le moment d'agir!

Rejoignez la campagne BDS contre le racisme et le colonialisme:
http://www.bdsmovement.net/bdsintro
http://bdsfrance.org/
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne Boycott d'Israel

Message  alexi le Lun 28 Juil - 23:40

BDS France : "Le boycott culturel ne vise jamais des individus, on ne boycotte pas des artistes israéliens. Le boycott culturel ne s'applique aux événements culturels en dehors d'Israël que s'ils sont financés ou soutenus par une agence gouvernementale israélienne (ministère, ambassade, consulat), ou explicitement sionistes (KKL, etc.)"

Bon courage pour faire la part des choses entre ce qui est financé et/ou représente une institution israélienne.
En réalité, cela amène a couper tout contact humain, social et politique; exemple avec les échanges universitaires refusés par BDS.
Et en plus, faire croire que c'est ce type de boycott qui a contribué à la chute du régime d'Afrique du Sud  Rolling Eyes 
Cela permet surtout un dérivatif et d'évacuer la question de la nécessaire lutte de classe comme seule solution politique.

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Des universités au service du massacre

Message  Roseau le Mar 29 Juil - 0:00

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne Boycott d'Israel

Message  Egor la combine le Mar 29 Juil - 1:32

Je ne suis pas contre la tactique/méthode du boycott par principe. Je constate simplement que dans ses mots d'ordre la campagne BDS inclut également des éléments qui n'ont rien d'économiques et je partage les critiques d'Alexi. L'analogie avec les campagnes contre l'Afrique Du Sud est assez boiteuse  et de plus il est carrément faux de dire que cela à contribuer en grande partie à la fin de l'apartheid: ce sont les luttes des travailleurs noirs qui ont été déterminantes et pas autre chose.

Oui effectivement Stef , le sionisme n'est pas un fascisme en termes scientifiques mais c'est aussi une question de bon sens. Les analogies systématiques de la situation de la Palestine avec les années 30-40, la seconde guerre mondiale, me semblent assez contre productif car une majorité de personnes les estiment outrancières et elles tendent à braquer les juifs qui pourraient être critiques de la politique israélienne et manifester avec nous. Quand à tes explications sur la position de Lo qui accepterait l'état d'Israël et le NPA qui le refuserait, elles me semblent très surinterpréter et assez vaines. A sa création le Fatah se proposait de détruire Israël et de renvoyer les colons par la mer . Aujourd'hui ses dirigeants ont de fait accepter l'état d'Israël contre un minuscule état palestinien (Gaza et Cisjordanie) et quelques privilèges. Les roquettes du Hamas semblent tout aussi vaines. IL faut combattre et mettre fin aux structures judiciaires et policières qui marginalisent , exploitent et chassent les Palestiniens, mais cela ni les vieilles lunes du Fatah ni le Hamas ne le peuvent, seule la lutte de la classe ouvrière israélienne et palestinienne le peut.

Enfin Vérié2, je n'ai pas non plus de problème de principe  à manifester côte à côte avec des organisations nationalistes arabes ou palestiniennes, par contre j'en ai à coopérer avec une organisation qui nie la lutte des classes et qui expliquent tout par une lutte des races, qui expliquent que l'homosexualité est une pratique strictement européenne et qu'elle s'est étendue au monde africain par la colonisation, qui nie l'antisémitisme qui gangrène la France et soutient (toujours à demi mot) Dieudonné et d'autres fondus. Je ne renvois pas le Hamas et l'armée israélienne dos à dos , pas plus que le FLN et l'armée française donc ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dis stp.

Egor la combine

Messages : 71
Date d'inscription : 05/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne Boycott d'Israel

Message  Roseau le Mar 29 Juil - 1:52

Egor la combine a écrit:Je ne suis pas contre la tactique/méthode du boycott par principe. Je constate simplement que dans ses mots d'ordre la campagne BDS inclut également des éléments qui n'ont rien d'économiques et je partage les critiques d'Alexi. L'analogie avec les campagnes contre l'Afrique Du Sud est assez boiteuse  et de plus il est carrément faux de dire que cela à contribuer en grande partie à la fin de l'apartheid: ce sont les luttes des travailleurs noirs qui ont été déterminantes et pas autre chose.
Voilà une grande ignorance des faits.
L'Afrique du Sud a fini par souffrir énormément du boycott
sous toutes ses formes (politique, diplomatique, économique, sportif, armement, etc)
et les dirigeants de l'ANC l'ont toujours affirmé.

Même ignorance sur la Palestine.
Prétendre que les travailleurs de Gaza et d'Israel
suffiront par leurs protestations à démanteler cette base de l'impérialisme US
revient à se croiser les bras,
Une proportion croissante des salariés en Israel
servent l'industrie du massacre - secteur clé de l'économie israelienne,
déjà 3 ou 4% de la production d'armes mondiale-
soit, avec les militaires et affidés,
la plate-forme et base avancée de la barbarie impérialiste
comme nulle autre dans le monde...
encore que la comparaison avec la Colombie est pertinente,
d'autant plus que c'est Israel qui a enseigné les tortures
les plus barbares aux dictatures d'AL, Colombie comprise)

Un peu de sérieux.
Comme pour le Vietnam, ou l'Algérie,
il faut certes mettre en pièces la machine de guerre sioniste,
mais pour y arriver, il faudra que cette base militaire impérialiste
soit mise au ban des nations.

C'est ce que la campagne de boycott commence à réussir à faire.
Il était grand temps, quand on voit les massacres en cours.
Les infos  sont ici:
http://forummarxiste.forum-actif.net/t3541-campagne-boycott-d-israel?highlight=boycott#93124
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne Boycott d'Israel

Message  Roseau le Mar 29 Juil - 2:01

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Campagne BDS

Message  Egor la combine le Mar 29 Juil - 9:51

Roseau a écrit:
Egor la combine a écrit:Je ne suis pas contre la tactique/méthode du boycott par principe. Je constate simplement que dans ses mots d'ordre la campagne BDS inclut également des éléments qui n'ont rien d'économiques et je partage les critiques d'Alexi. L'analogie avec les campagnes contre l'Afrique Du Sud est assez boiteuse  et de plus il est carrément faux de dire que cela à contribuer en grande partie à la fin de l'apartheid: ce sont les luttes des travailleurs noirs qui ont été déterminantes et pas autre chose.
Voilà une grande ignorance des faits.
L'Afrique du Sud a fini par souffrir énormément du boycott
sous toutes ses formes (politique, diplomatique, économique, sportif, armement, etc)
et les dirigeants de l'ANC l'ont toujours affirmé.

Même ignorance sur la Palestine.
Prétendre que les travailleurs de Gaza et d'Israel
suffiront par leurs protestations à démanteler cette base de l'impérialisme US
revient à se croiser les bras,
Une proportion croissante des salariés en Israel
servent l'industrie du massacre - secteur clé de l'économie israelienne,
déjà 3 ou 4% de la production d'armes mondiale-
soit, avec les militaires et affidés,
la plate-forme et base avancée de la barbarie impérialiste
comme nulle autre dans le monde...
encore que la comparaison avec la Colombie est pertinente,
d'autant plus que c'est Israel qui a enseigné les tortures
les plus barbares aux dictatures d'AL, Colombie comprise)

Un peu de sérieux.
Comme pour le Vietnam, ou l'Algérie,
il faut certes mettre en pièces la machine de guerre sioniste,
mais pour y arriver, il faudra que cette base militaire impérialiste
soit mise au ban des nations.

C'est ce que la campagne de boycott commence à réussir à faire.
Il était grand temps, quand on voit les massacres en cours.
Les infos  sont ici:
http://forummarxiste.forum-actif.net/t3541-campagne-boycott-d-israel?highlight=boycott#93124

Que les dirigeants de l'ANC minimisent le rôle des grèves et des luttes d'une classe ouvrière qu'ils ont toujours crains et méprisé , c'est au fond assez normal et c'est un drôle d'argument pour un trotskiste. Israël serait donc une "base avancée de l'impérialisme US", "de la barbarie mondiale telle que nulle autre dans le monde" ... On en revient à cet argument "d'un état pas comme les autres"! Qu'il faut mettre au "ban des nations" (de l'ONU je suppose ?). Et les USA et la France, ne sont ils pas des puissances impérialistes, responsables de nombreuses guerres? Ne produisent elles pas tout autant voir plus d'armes? La campagne BDS propose de s'appuyer sur les grandes puissances impérialistes pour en sanctionner une petite... Brillant. J'ignorais que l'armée israélienne avait formé des militaires colombiens, mais je me permet de te rappeler que la France a formé la police chilienne et argentine et que les USA ont vendu des armes à toutes les dictatures militaires d'Amérique latine. Pas de campagne de Boycott?

A la manif de samedi on m'a donné un tract récapitulant les entreprises "complices à boycotter". Parmi elles Véolia qui "construit des moyens de communications entre Israël et la bande de Gaza"... N'importe quoi... Lipton ou Total n'étaient pas dans cette liste et pourtant ailleurs dans le monde ils surexploitent leurs salariés et financent aussi des guerres...

Le problème c'est le capitalisme et la solution ce n'est pas le boycott mais la ldc. Et comme le dit alexi, le fait qu'à un moment des éléments de notre camp soit sensible à discours racistes, nationalistes , ne changent rien aux intérêts historiques de notre camp.

Egor la combine

Messages : 71
Date d'inscription : 05/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne Boycott d'Israel

Message  gérard menvussa le Mar 29 Juil - 13:37

La campagne BDS propose de s'appuyer sur les grandes puissances impérialistes pour en sanctionner une petite..
Grossier mensonge ! La campagne BDS au contraire s'appuie sur les luttes populaires, sinon ouvriéres ! Rappelons a ceux qui ont une mémoire courte et selective que le "boycott" est un des éléments de la panoplie de lutte du mouvement ouvrier...

le rôle des grèves et des luttes d'une classe ouvrière
Sauf que la panoplie des formes de lutte de la classe ouvriére est plus large que ce que tu prétends, et en particulier le succés du boycott de l'apartheid est en grande partie une conséquence de la mobilisation du mouvement ouvrier internationaliste !

N'importe quoi... Lipton ou Total n'étaient pas dans cette liste et pourtant ailleurs dans le monde ils surexploitent leurs salariés et financent aussi des guerres...
J'aimerais en savoir plus sur les guerres "subventionnées par Lipton" (qui n'est qu'une succursalle d'un énorme conglomérat) mais en ce qui concerne Total, celui ci est mouillée jusqu'au coup dans les exactions du régime birman, le travail forcé, l'escavage des gamins. Et une campagne de boycott visant Total a été lancée, combattu par les centrales syndicales a commencer par la cgt : mais ce l'était pas le "triomphe de la lutte des classes" mais bien celui d'une fraction conservatrice de la bureaucratie syndicale. Cette confusion en dit plus long sur la dégénescence d'un courant politique se revendiquant d'un supposé "trotskysme" que d'une appréciation saine des luttes de classe à mener...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Exemple d'action BDS aux Etats-Unis

Message  Roseau le Mar 29 Juil - 15:45



PS. Voilà qui est clair maintenant,
et c'est ce qu'on pouvait craindre d'Egor:
un tissu trouble d'ignorance (à ce point on peut douter...) et de mensonges
qui au moment où tout un peuple subit un martyre depuis 70 ans
fait bien le jeu de l'impérialisme et sa base d'agression.


Dernière édition par Roseau le Mar 29 Juil - 16:19, édité 1 fois
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne Boycott d'Israel

Message  alexi le Mar 29 Juil - 16:18

Gérard :
Rappelons a ceux qui ont une mémoire courte et selective que le "boycott" est un des éléments de la panoplie de lutte du mouvement ouvrier...

Comme j'ai la mémoire qui flanche, est-ce que tu peux nous rappeler de tels exemples historiques du mouvement ouvrier ?
Gérard :
le succés du boycott de l'apartheid est en grande partie une conséquence de la mobilisation du mouvement ouvrier internationaliste !
Au delà de la simple affirmation, est-ce que tu peux donner des d'info qui irait dans ce sens ?


alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne Boycott d'Israel

Message  Roseau le Mar 29 Juil - 16:40

Alexi veut aussi se faire passer pour un ignorant...
Les exemples de boycott apuyés par le mouvement ouvrier abondent.
Prenons celui récent de l'Afrique du Sud,
d'autant plus intéressant qu'il s'agit, comme en Israel,
de mettre à terre un régime défendant une race élue ou supérieure,
autrement dit raciste et d'apartheid.

La campagne contre ce régime prit progressivement
une dimension internationale, avec volets politiques, économique, sportif, culturel,ett
Et c’est lorsque l’Afrique du Sud sera devenu un état « paria »,
objectif de la campagne BDS,
que les milieux éco­no­miques sud-​​africains et des diri­geants poli­tiques
envi­sa­geront sérieu­sement de dis­cuter avec le mou­vement de libé­ration
pour ouvrir la voie à des négo­cia­tions
et en finir avec un régime de plus en plus isolé au plan inter­na­tional.

L'ANC ne s'était pas trompée.
Isoler le régime d’apartheid était l’un des quatre piliers
de la stra­tégie éla­borée par le mou­vement de libé­ration,
avec la lutte clan­destine, la lutte armée et la lutte de masse à l’intérieur du pays.
L’objectif était d’affaiblir le régime sur le plan éco­no­mique,
de l’isoler sur le plan poli­tique, de l’atteindre dans sa fierté nationale
en le ban­nissant des échanges sportifs et culturels
pour l’amener à négocier avec ceux qui se bat­taient
pour que « l’Afrique du Sud appar­tienne à tous ceux qui y vivent, Noirs et Blancs ».
J'ai participé moi-même à divers volets de ce boycott.
En retiens plaisir et fierté.
Même objectif de la campagne BDS.
Il faut attaquer l'Etat d'Israel par tous les angles. Palestine vaincra!
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne Boycott d'Israel

Message  alexi le Mar 29 Juil - 17:15

Quand on parle de "la panoplie de lutte du mouvement ouvrier", on parle de ses traditions d'origine qui nous sont communes.
Là, ce que tu évoques, c'est une forme d'action particulière qui a eu lieu dans quelques secteurs politiques, et pas forcément communiste.

S'appuyer sur les analyses de l'ANC, sachant ce qu'était cette organisation (et ce qu'elle est sans surprise devenue), pour les reprendre et en faire un cheval de bataille n'est jamais que le traditionnel suivisme de certains courants de l'extrême-gauche à l'égard de courants qui ne représentent pas les intérêts des travailleurs.

Ce que je souhaiterais en fait connaître, ce sont les données économiques qui indiquent l'impact du boycott  de tout ce mouvement ouvrier international engagé dans cette lutte particulière sur l'état de économie Sud-africaine.

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne Boycott d'Israel

Message  Roseau le Mar 29 Juil - 17:26

L'impact du boycott fut énorme et déterminant.
Ce n'est pas seulement l'ANC, ou le PC sud af,
c'est tout le mouvement ouvrier et démocratique qui a réclamé
et travaillé avec la campagne de boycott.

L'article suivant donne une mesure de cet impact énorme
Leçons de la campagne de boycott de l’Afrique du Sud
http://www.france-palestine.org/Lecons-d-Afrique-du-Sud-Retour-sur

A mesure que la barbarie sioniste s'étend dans le temps et l'horreur,
le boycott s'étendra et sera un élement important,
avec les autres formes de lutte, pour détruire le régime d'apartheid.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne Boycott d'Israel

Message  gérard menvussa le Mar 29 Juil - 17:51

Alexis est visiblement trés ignorant de l'histoire du mouvement ouvrier (ou plus précisément, il n'en connait que ce que Lutte ouvriére a voulu autrefois lui en faire connaitre)

Rappelons l'origine même du mot "boycott" : elle nait de la révolte des ouvriers agricoles contre charles Boycott, intendant des plantations mayo (en Irlandes) Mais il y a eu bien des utilisations par le mouvement ouvrier, en particulier syndical mais aussi politique (la campagne de boycott du bund contre les cigarettes Jabonsky, mais aussi en france celui du "syndicat des typographes" contre les journaux qui n'acceptaient pas le "timbre syndical" sans oublier les nombreuses tentatives de boycott par les travaileurs des ports...

D'autant plus que le mouvement ouvrier s'est souvent inscrit dans des campagnes de boycott plus générales : celui sur l'afrique du sud rappelé par Roseau, mais aussi le fameux "boycott des transports" aux usa (contre les discriminations raciales) sans oublier le boycott contre le mondial de football en Argentine....
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne Boycott d'Israel

Message  stef le Mar 29 Juil - 18:08

Et laissons Alexi méditer ces quelques fragments de Lénine, à des années lumière de sa politique :
Lénine - faillite II° Internationale a écrit:A propos, M. Gardénine, dans la Jizn, accuse Marx de "chauvinisme révolutionnaire", mais de chauvinisme quand même, du fait que Marx s'est affirmé en 1848 pour la guerre révolutionnaire contre des peuples d'Europe qui s'étaient montrés en fait contre-révolutionnaires, à savoir "les Slaves et surtout les Russes". Ce reproche adressé à Marx montre une fois de plus l'opportunisme (ou l'absence de tout sérieux, à moins que cela ne soit l'un et l'autre) de ce socialiste-révolutionnaire "de gauche". Nous autres, marxistes, avons toujours été et continuons d'être partisans de la guerre révolutionnaire contre les peuples contre-révolutionnaires. Exemple Si le socialisme triomphe en Amérique ou en Europe en 1920 et que le Japon avec la Chine, admettons, lancent alors contre nous - ne serait-ce d'abord que sur le terrain diplomatique - leurs Bismarcks, nous nous prononcerons pour le déclenchement contre eux d'une guerre offensive, révolutionnaire. Cela vous paraît étrange, M. Gardénine ? C'est que vous êtes un révolutionnaire dans le genre de Ropchine

stef

Messages : 184
Date d'inscription : 25/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne Boycott d'Israel

Message  verié2 le Mar 29 Juil - 18:11

Egor la combine
Je ne suis pas contre la tactique/méthode du boycott par principe.
Si nous sommes d'accord sur le fait que le boycott est une forme de lutte parmi d'autres, certes pas miraculeuse, mais qui peut dans certaines circonstances s'avérer efficace, on ne voit pas pourquoi on ne pourrait pas en user contre l'Etat d'Israël aujourd'hui.

Quand un Etat, un gouvernement se rend coupable de massacres de cette ampleur, chercher à l'isoler, l'affaiblir ne signifie pas qu'on considère les autres Etats comme "gentils et démocratiques". C'est seulement un outil de solidarité, parmi d'autres, avec les opprimés qui subissent ces crimes abominables.

Face à une telle situation, on ne peut pas s'en tenir à des généralités sur la nécessité de l'unité internationale de tous les travailleurs et de tous les peuples. Il y a des opprimés et des oppresseurs, un massacreur et des massacrés, nous devons choisir notre camp. Ce qui n'implique pas non plus un soutien politique aux dirigeants locaux des opprimés.
Si on perd cela de vue, on se prive de toute efficacité pour se cantonner dans l'abstraction, comme une partie des anarchistes à l'époque de la guerre d'Algérie. Ce choix est d'ailleurs la première condition pour être écouté des opprimés et de ceux qui se sentent solidaires d'eux. Quant aux prolétaires des Etats impérialistes, ou de leurs agences locales comme l'Etat d'Israél, nous devons aussi les appeler à soutenir les droits de ceux que leur Etat opprime. Leur demander de fraterniser sans tenir compte de cette oppression, c'est une démarche purement humaniste idéaliste ou totalement abstraite, étrangère aux principes traditionnels du mouvement communiste de soutien aux luttes de libération nationale.

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne Boycott d'Israel

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 9 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum