deux jours une nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

deux jours une nuit

Message  topaze le Sam 19 Juil - 9:40


topaze

Messages : 209
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: deux jours une nuit

Message  verié2 le Sam 19 Juil - 18:28

topaze a écrit:Voici une critique de ce film paru sur le site du CCI

http://fr.internationalism.org/revolution-internationale/201407/9111/hymne-a-l-abandon-du-combat-classe

Topaze
A mon avis, il n'y avait pas besoin de se lancer dans un aussi long discours théorique pour critiquer ce film. Je doute que l'intention des frères Dardenne - réalisateurs de films sociaux, engagés, notamment de l'excellent L'exercice de l'Etat, ait été de préconiser la réduction générale des salaires sous prétexte de sauver des emplois. Mais leur film est pour le moins très maladroit et pourrait le laisser penser. De plus il comporte toutes sortes d'erreurs, d'invraisemblances et incohérences. A commencer par le fait que le premier viré serait de toute évidence l'Africain intérimaire à qui aucun patron n'aurait l'idée de demander son avis. Car il existe, en Belgique un Tribunal social ( à peu près l'équivalent de nos Prud'hommes), et un licenciement aussi abusif que celui de cette salariée qui revient de congé maladie serait au moins sanctionné par des indemnités importantes. Bon, les Dardennes se sont plantés et auraient du s'informer. Espérons qu'ils feront mieux la prochaine fois... A moins qu'ils aient viré réacs et soient à classer dans la catégorie "transfuges" !

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: deux jours une nuit

Message  Roseau le Mar 29 Juil - 2:49

Étoile filante dans le ciel plombé du thatchérisme,
le cinéaste Bill Douglas (1934-1991) réalisa Comrades.
Un chef-d'œuvre sur un soulèvement d'ouvriers agricoles
dans le sud de l'Angleterre, en 1834.
À découvrir d'urgence, avant que la main invisible du marché
ne le fasse disparaître des (trop rares) salles…

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: deux jours une nuit

Message  Gaston Lefranc le Dim 28 Déc - 22:25


Gaston Lefranc

Messages : 777
Date d'inscription : 26/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: deux jours une nuit

Message  Giaches_de_Wert le Lun 29 Déc - 11:55

tant qu'à faire, éviter de relayer un site antisémite...

Giaches_de_Wert

Messages : 117
Date d'inscription : 12/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: deux jours une nuit

Message  gérard menvussa le Lun 29 Déc - 19:20

Antisémite ? J'y ai surtout relevé de l'islamophobie a haute dose. Mais c'est vrai que cela n'a rien d'incompaptible !
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: deux jours une nuit

Message  verié2 le Lun 29 Déc - 20:37

J'ignore si ce blog contient des éléments antisémites et/ou islamophobes. Ca m'étonnerait, vu la personnalité de Jean-Louis Roche que je connais un peu. En ce qui concerne la défense du film des frères Dardennes, j'y vois surtout une manifestation de snobisme ultra gauche, qui consiste à prendre le contre-pied des critiques d'extrême gauche...

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: deux jours une nuit

Message  Byrrh le Mar 30 Déc - 3:47

verié2 a écrit:
Gaston Lefranc a écrit:Un autre son de cloche :
http://
J'ignore si ce blog contient des éléments antisémites et/ou islamophobes. Ca m'étonnerait, vu la personnalité de Jean-Louis Roche que je connais un peu. En ce qui concerne la défense du film des frères Dardennes, j'y vois surtout une manifestation de snobisme ultra gauche, qui consiste à prendre le contre-pied des critiques d'extrême gauche...
Pour être tombé dessus à plusieurs reprises par hasard, en faisant des recherches Google, je peux dire que ce site déborde de propos insultants et méprisants contre diverses catégories de la population qui sont habituellement la cible de l'extrême droite. La prose est parfois assez délirante, agressive, et peut faire penser à ce que commet Zemmour, notamment pour son obsession concernant certains sujets : les combats contre l'homophobie, contre la stigmatisation des musulmans ou contre le sexisme, qui sont pour lui autant de turpitudes de "bobos" (ou de "bobos homophiles", pour être plus précis ; est-ce la même chose que les "ploutocrates philosémites" ?). Un article avait été posté suite à la mort de Clément Méric, avec pour titre Mort d'un bobo "antifa". Et les cortèges syndicaux participant à la gay pride sont désignés par la formule de "barnums syndico-pédalo-démago". Ça situe un peu les choses.

On lit également que l'histoire de la "shoah" est devenue une "religion d'Etat", que les coulisses des gouvernements fourmillent de "juifs de cour", et qu'avec tout ça, le pouvoir "fait très fort pour redévelopper un antisémitisme généralement latent". Bref, la cause de l'antisémitisme, c'est les Juifs ou certains d'entre eux, et éventuellement le fait de rappeler que si 6 millions de gens ont été détruits pendant la guerre dans des installations spécialement faites pour ça, c'est parce qu'ils étaient des Juifs. Je rejoins donc ce qui a été dit plus haut sur ce fil : on peut considérer ces idées comme relevant de l'antisémitisme.

Un extrait de ce que ce type peut écrire :
Des travailleurs-immigrés sous-payés sur les chantiers des JO de Sotchi, puis expulsés par la police ; un environnement dégradé par les constructions tous-azimuts, avec des « dégâts considérables » à déplorer… Tout au long des préparatifs des Jeux, les critiques ont fusé de la part de diverses ONG et d’associations. En outre, à l’été 2013, des appels au boycott de la compétition ont été lancés pour protester contre la nouvelle loi russe sur l’homosexualité, interdisant la « propagande de relations sexuelles non traditionnelles » auprès des mineurs. Comme quoi les gauchistes russes font là aussi diversion par rapport à la scandaleuse surexploitation des prolétaires immigrés, en rabaissant la protestation à la défense d’une revendication catégorielle sociétale (comme les gauchistes français avec leur apologie du féminisme à l’époque des grandes grèves).

D'autres extraits, à propos justement de Zemmour et de son bouquin :
Eric Zemmour, qui fait partie de l'élite des journalistes du panel médiatique est venu troubler les grosses ventes de la pétasse Trierweiler, amante arriviste répudiée heureusement par le président en titre de la République bourgeoise. Et alimenter la problématique immigrée récurrente, confuse et prurit national incessant. Son épais ouvrage "Le suicide français", avant même d'avoir été lu par les lecteurs ordinaires a fait l'objet d'une décrédibiliation en règle. La Licra nationaliste commandita un sondage ad hoc à OpinionWay. (...)

On s'en prend ensuite à ses chiffres exagérés des enfants immigrés (sept millions alors qu'ils ne seraient que trois millions et des poussières). Zemmour exagère les chiffres sans doute mais ses contempteurs ne prennent jamais le métro; ou sont toujours dans les aéroports comme il s'est brillamment moqué du nunuche Attali et de son "retour à soi". (...)

Zemmour ne se place pas au niveau historique plus général dont j'ai traité moi, d'une problématique immigrée moderne liée désormais à la fuite éperdue face aux guerres et au chômage de masse (cf. Mon livre "Immigration et religion"). Il n'a pas tort cependant sur la plupart des conséquences de l'envahissement musulman qu'il décrit depuis les années 1970. (...)

Il est étonnant, même s'il se distingue aimablement de toute assimilation aux thèses du FN qu'il ne rende pas hommage à sa prescience; c'est le FN et l'extrême droite qui dès la fin des années 1960 avaient mis en garde contre "l'envahissement" mais nullement comme une impéritie du capitalisme mais avec cet esprit colonialiste arriéré et raciste hérité des Drumont et Ferry. A gauche et à l'extrême gauche, et même ultra-gauche, nous n'y vîmes que le discours "raciste" même au moment du "regroupement familial", et pas une possible montée d'intégrisme religieux et une tiermondisation/halalisation des villes européennes.

(...) non seulement il a raison concernant l'islamophilie gouvernementale et gauchiste, dans la description du tableau invraisemblable des accoutrements et des désidératas antiques d'une partie de ces populations qui se refusent à s'intégrer au prolétariat, mais parce qu'il nous livre une histoire réelle de la pourriture de la bourgeoisie française comme aucun maximaliste révolutionnaire (même Debord) n'a été capable de la décrire sur quarante années de vilenies, de gangstérisme et de prévarications de tout ordre. Des vérités qui resteront ensevelies sous les reproches de racisme, d'exagérations, de collusion avec le FN, etc. Il faut lire ce livre intégralement et vous saurez bien des choses sur les mafias qui nous gouvernent: la création de SOS racisme, gang étatique, Canal +, cette merde télévisuelle, l'invention des Restos du coeur (il ignore qu'Attali et Goupil tiraient les ficelles de ce pauvre Coluche), le soubassement des dénationalisations, la fabrication de la Shoah, BHL l'exhibitionniste, le nul politique Sartre, l'invention du RMI et de l'assistanat, les chiottes de Skyrock, les gogols du Rap, la tolérance des prénoms excluants, les mafias du football (pages magnifiques sur la cosa nostra de l'OM), la victimologie des communautés officialisées (l'histoire du dérisoire CRIF), l'armée inféodée aux Etats-Unis (malgré un ringard regret de la conscription égalitaire), la tragédie-comédie de Sciences-po.

Ce ne sont que quelques passages, mais ça donne la nausée, non ? Ce monsieur Roche a le bon goût de ne pas avoir un "prénom excluant"... Misère de misère, quel sale con ! Evil or Very Mad

Je ne connais pas les raisons qui font que l'auteur de ce site écrive autant de conneries et de révoltants amalgames – des problèmes psy ? une méconnaissance bornée de la réalité du monde et de ses contemporains ? un moi surdimensionné et un cynisme absolu ? –, mais ce serait effectivement positif d'éviter de lui faire de la pub. On peut simplement le classer parmi les réacs ou les cinglés (ou les cinglés réacs), personne n'y perdra rien, à commencer par le prolétariat universel (le vrai). Je ne crois pas que ce soit tenable de désigner ces saloperies par l'appellation d'"ultra-gauche", alors que ce n'est qu'une sous-espèce de l'extrême droite.

J'ai vu que ce Roche avait publié plusieurs pamphlets chez un éditeur parisien. Ça le situe un peu socialement, même si sur son blog, il peut déclarer : "Je ne suis ni macho ni salaud ni bobo, mais simplement hétéro et prolo". Moi qui suis "simplement" homo et prolo, serais-je moins "bobo" que lui ? Va savoir...

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: deux jours une nuit

Message  verié2 le Mar 30 Déc - 10:25

Je n'avais pas lu tout cela. Alors ce pauvre Roche est tombé très, très bas. Quand je l'ai connu, il bossait à EDF et appartenait au CCI-Révolution internationale (ultra gauche). Je l'ai vu pour la dernière fois à la fête de LO, où il vilipendait LO et les "gauchistes" en général en termes méprisants, mais je ne savais pas que ça allait jusque-là. Mieux vaut en effet ignorer ce personnage et ses écrits...


Dernière édition par verié2 le Mar 30 Déc - 12:46, édité 1 fois

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: deux jours une nuit

Message  Gaston Lefranc le Mar 30 Déc - 11:41

J'ai vu ce film, je l'ai beaucoup apprécié, et je partage pas mal de choses que ce que dit Roche sur ce film. Cela ne vaut pas approbation de tout ce qu'il dit. Mais bon, faut visiblement se justifier ici quand on poste un lien. Moi je lis tout un tas de choses de gens qui ne sont pas de ma sensibilité politique, et qu'on devrait pouvoir partager me semble-t-il sans qu'un comité de censure vienne nous prévenir des monstres qui se cachent derrière ces textes pour dissuader les brebis de vilaines lectures.

Gaston Lefranc

Messages : 777
Date d'inscription : 26/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: deux jours une nuit

Message  verié2 le Mar 30 Déc - 12:59

Gaston Lefranc
sans qu'un comité de censure vienne nous prévenir des monstres qui se cachent derrière ces textes pour dissuader les brebis de vilaines lectures.
Ce n'est pas une question de censure, mais de publicité pour des sites douteux. Mais, bien entendu, cela peut arriver à n'importe qui de tomber sur un texte qu'il juge intéressant sans remarquer les positions politiques défendues par l'auteur dans d'autres textes.

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: deux jours une nuit

Message  Gaston Lefranc le Mar 30 Déc - 13:20

Façon de parler, bien sur, pour le "comité de censure". Mais je trouve toujours aussi pénible cette façon de ne pas lire les textes pour ce qu'ils sont.  Il ne s'agit pas de "remarquer" ou de ne pas remarquer les positions politiques défendues par ailleurs par l'individu, mais d'assumer de trouver un intérêt à un texte, même si on a "remarqué" les positions politiques de l'auteur.  

Je me suis fait "grosso modo" un avis sur les positions politiques de Roche, mais ce n'est vraiment pas mon souci de faire une expertise de celles-ci ou de les discuter (je m'en fous en fait !), je lis de temps en temps ses billets quand le thème m'intéresse, point barre. Je ne vois pas ce qu'il y a de mal à cela, je fonctionne comme cela avec beaucoup de sites, sans me contraindre à ne lire que les sites qui ont de "bonnes positions politiques". Et j'encouragerai personnellement tous les militants à faire de même, à ne pas circonscrire leurs lectures, à un nombre de sites et d'auteurs labellisés "correct". Libre ensuite à certains (je ne dis pas que c'est ton cas Vérié !) d'y voir quelque chose de suspect, de complicité indirecte avec l'antisémitisme, l'islamophobie, la réaction ou je ne sais quoi. Je ne perdrai pas mon temps à répondre à cela, je trouve cela tout à fait vain et trouve cette attitude vraiment étroite.

En outre, je ne vois pas pourquoi je ne ferai pas de "publicité" pour un site que je trouve parfois intéressant. Sur ce forum, on renvoie bien des liens vers Le Monde ou le Figaro, parce qu'il s'y trouve des choses intéressantes. Roche est-il plus "douteux" ? Je ne crois pas. Roche est outrancier et provocateur, mais je ne l'assimilerai pas à l'extrême droite, ce qui relève d'un confusionnisme total. La traque aux rouge-brun est le sport favori de certains, mais ces chasseurs sont souvent largement aussi confusionnistes que ceux qu'ils chassent. C'est un vieux militant ouvrier, il relaie et commente essentiellement les sites de la gauche communiste. C'est sa famille. Il a par ailleurs sur son blog craché sur la Tendance Claire, d'une façon que je trouve grotesque. Il écrit des choses dégueulasses c'est vrai, mais ne faisons pas non plus d'assimilation grossière, et l'assimiler à un type d'extrême droite comme jugement global, c'est je trouve complètement à côté de la plaque.

Gaston Lefranc

Messages : 777
Date d'inscription : 26/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: deux jours une nuit

Message  verié2 le Mar 30 Déc - 16:09

La traque aux rouge-brun est le sport favori de certains
Il y a en effet des gens qui voient des rouge-brun partout. Je n'ai pas lu suffisamment Roche pour avoir un avis. Néanmoins, indépendamment des élucubrations de certains chasseurs de sorcières, il y a tout de même quelques (rares) rouge-bruns. Le mécanisme qui a poussé une poignée de militants ultra-gauche vers l'extrême-droite ou des positions proches d'elle sur certains points est connu. Leur haine de la gauche et surtout de l'extrême-gauche, leur détestation de la pensée "politiquement correcte de gauche" sont telles qu'ils prennent systématiquement le contrepied et que certains ont basculé dans le négationnisme. Je ne dis pas que c'est le cas de Roche - et je n'ai guère envie de me taper ses élucubrations, même si elles peuvent comporter des points justes -, mais le peu qui en est cité montre que ce mécanisme de haine maladive est à l'oeuvre - comme tu le confirme en évoquant des attaques délirantes contre ta tendance...

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: deux jours une nuit

Message  Byrrh le Mar 30 Déc - 16:31

La réaction de Gaston Lefranc m'inquiète... Ce serait faire preuve de "confusionnisme" que de signaler qu'un blog disant se référer au prolétariat contient toute une série d'idées qui sont celles d'une partie de l'extrême droite actuelle ?

Je n'ai pas l'habitude de faire la "chasse aux rouges-bruns" sur internet, ce genre d'occupation a le plus souvent pour résultat de mettre en valeur les gens qu'on cherche à dénoncer et de faire parler d'eux. Qui plus est, l'expression "rouges-bruns" ne fait pas partie de mon vocabulaire, tellement elle me semble salir ceux qui sont réellement "rouges".

Mais ce forum avait jusqu'à présent pour principe de ne pas pointer vers des sites fachos, ce qui me paraît aller de soi.

Gaston Lefranc présente Roche comme un "vieux militant ouvrier", et ça fout les boules, en fait. Parce qu'il y a des positions qui sont irrémédiablement incompatibles avec les idées du mouvement ouvrier, qui sont leur négation, et qui devraient automatiquement rendre infréquentables leurs auteurs. Surtout à une époque aussi réactionnaire et confuse que celle-ci !

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: deux jours une nuit

Message  gérard menvussa le Dim 4 Jan - 10:39

Ce qui me semble encore plus inquiétant, c'est que cette réaction me semble là surtout pour quelques comptes à régler avec le CCI. Misére du sectarisme !
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: deux jours une nuit

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum