Les affabulateurs (trices)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les affabulateurs (trices)

Message  verié2 le Jeu 17 Juil - 18:06

L'affaire Amina Sboui m'incite à ouvrir un fil dédié aux affabulateurs(trices).
Voici l'une des dernières affaires, et pas des moins spectaculaires :
Lola, qui avait affirmé avoir été la victime d'un viol en plein jour à Perpignan a fini par avouer à son avocat maître Nicolau qu'elle n'avait pas été violée. Durant sa garde à vue, elle avait pourtant maintenu sa première version des faits face aux enquêteurs.
Après avoir été entendue en garde à vue pendant près de 24 heures et avoir maintenu sa première version pendant tout ce temps, la jeune fille de 26 ans a finalement confié au sortir de son audition à son avocat, maître Etienne Nicolau, n'avoir jamais subi cette agression.
Lola, avait appelé le commissariat de Perpignan peu avant 19h, le 25 juin, depuis le boulevard Kennedy où ses agresseurs l'auraient attaquée. Selon ses déclarations, elle venait d'être victime d'un viol par un homme, sous la menace d'un couteau, tandis que son complice avait selon elle filmé la scène avec un téléphone portable.
Une marche de soutien avait réuni 450 personnes à Perpignan le 6 juillet, avec en tête de cortège Lola et ses proches brandissant une banderole disant: "je montre mon visage, montrez-nous le vôtre", à l'attention des agresseurs. L'affaire avait été très médiatisée, la jeune femme ayant elle-même lancé un appel à témoin, en pleurs, à la radio et organisé une conférence de presse à Perpignan.
Bien entendu, il ne faut pas en déduire que toute victime d'agression doit être considérée comme affabulatrice. Mais il semble tout de même normal de prendre des précautions et de procéder à des vérifications élémentaires avant de lancer des campagnes médiatiques et des manifs...

On peut remarquer que les affabulations qui marchent le mieux sont celles liées à des sujets sensibles comme l'antisémitisme, la déportation, mais aussi la peur et la haine des "jeunes des cités", comme les faux pillages de Brétigny ou le faux viol dans le RER d'une policière ou la fausse agression du RER D (et il y a eu un cas rigoureusement semblable en Allemagne ! où cette fois les agresseurs imaginaires étaient des Turcs.)

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum