Lettre du npa au PC, PG, LO, ensemble

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Lettre du npa au PC, PG, LO, ensemble

Message  GGrun le Mar 8 Avr - 23:30

mykha a écrit:
Le NPA sera présent, en fonction de ces forces,..... , réussi à le faire pour la manifestation du 12 avril.

Le Conseil Politique National du NPA

Montreuil, le lundi 7 avril 2014

On peut se demander de qui la direction du NPA se moque le plus avec une telle "proposition".
Elle s'adresse en même temps et indifféremment au FdG et à LO,

Mais n'est-ce pas prendre surtout les militants du NPA eux-mêmes pour des imbéciles que de vouloir leur faire gober une telle combine à grosses ficelles, pour faire croire qu'on a tout essayé pour rassembler ?
Quand on veut faire semblant, autant le faire bien et de façon crédible.
ta combine, c'est que tu cites sans lire et tu écris des phrases illisibles comme :Envoi du courrier le 7 avril, c'est à dire deux ou trois semaines avant la date de dépôt des listes, ce qui aurait rendu toute présentation commune techniquement et politiquement impossible.
Quand à se moquer, on peut se moquer en effet de mettre LO et FdG dans le même panier. Mais on doit le faire, même si ça fait pas rire. On a pas mis le petit poi, c'est pas pour se moquer.
Quand aux grosses ficelles, LO tire plutôt des grosses cordes. Mais i s'mok jamais. Le premier qui ri, i retourne chez les bourgeois

GGrun

Messages : 311
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 49

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre du npa au PC, PG, LO, ensemble

Message  Prado le Mer 9 Avr - 0:07

mykha a écrit:
C'est pourquoi nous nous tournons à nouveau vers vous. Le NPA sera présent, en fonction de ces forces, dans cette bataille des élections européennes. Mais nous sommes disponibles à discuter des possibilités d'avancer ensemble. Le temps nous est compté, nous le savons, mais la gravité de la situation pour les travailleurs et les classes populaires exigent peut-être de nous que nous soyons en mesure de prendre ensemble des initiatives comme nous avons, pour la plupart d'entre nous, réussi à le faire pour la manifestation du 12 avril.

Le Conseil Politique National du NPA

Montreuil, le lundi 7 avril 2014

On peut se demander de qui la direction du NPA se moque le plus avec une telle "proposition".
Envoi du courrier le 7 avril, c'est à dire deux ou trois semaines avant la date de dépôt des listes, ce qui aurait rendu toute présentation commune techniquement et politiquement impossible.
Elle s'adresse en même temps et indifféremment au FdG et à LO, meilleur moyen pour que tout le monde refuse et surtout que LO ne réponde pas. (et LO avait déjà annoncé depuis longtemps son intention de présenter des listes partout sur des axes clairs).
C'est évidemment une mise au pied du mur bidon visant à faire croire qu'on est les vrais  unitaires de la vraie gauche, et que rien n'est possible à cause du sectarisme des autres.
Mais n'est-ce pas prendre surtout les militants du NPA eux-mêmes pour des imbéciles que de vouloir leur faire gober une telle combine à grosses ficelles, pour faire croire qu'on a tout essayé pour rassembler ?
Quand on veut faire semblant, autant le faire bien et de façon crédible.

La date limite de dépôt des listes est le 2 mai, donc une présentation commune était encore "techniquement" possible.
On peut interpréter cette proposition comme on veut quand on n'a pas participé au CPN du NPA et donner libre cours à son imagination. Pour ma part, je ne l'interprète pas comme une mise au pied du mur ou la volonté de faire la démonstration que tous les autres sont des sales sectaires.  Evidemment, il aurait fallu faire cette proposition plusieurs mois à l'avance (mais encore fallait-il pour cela qu'il y ait une majorité au CPN qui soit acquise à cette  proposition assez osée), mais elle sert tout de même à envoyer un message politique, dans le prolongement des listes unitaires des municipales. Qu'on apprécie ce message ou pas est une autre affaire.

Prado

Messages : 1278
Date d'inscription : 02/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre du npa au PC, PG, LO, ensemble

Message  Duzgun le Mer 9 Avr - 0:19

Prado a écrit:La date limite de dépôt des listes est le 2 mai, donc une présentation commune était encore "techniquement" possible.
Techniquement, les campagnes des autres partis ont déjà démarré. Techniquement on sait qu'une négociation de ce type ça prend du temps en aller-retours. Techniquement, je ne vois pas comment on aurait pu passer un accord et compléter les listes en si peu de temps, d'autant plus qu'un tel accord aurait sans doute entraîné le retrait de la campagne d'au moins la moitié du parti.

Pour le reste, j'ai déjà dit ce que j'en pensais. Le "message politique" envoyé est très mauvais. Tant sur le fond que sur la forme. Une fois n'est pas coutume, je partage le message de mykha.
avatar
Duzgun

Messages : 1596
Date d'inscription : 27/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre du npa au PC, PG, LO, ensemble

Message  Eugene Duhring le Mer 9 Avr - 1:08

Duzgun a écrit:
Prado a écrit:La date limite de dépôt des listes est le 2 mai, donc une présentation commune était encore "techniquement" possible.
Techniquement, les campagnes des autres partis ont déjà démarré. Techniquement on sait qu'une négociation de ce type ça prend du temps en aller-retours. Techniquement, je ne vois pas comment on aurait pu passer un accord et compléter les listes en si peu de temps, d'autant plus qu'un tel accord aurait sans doute entraîné le retrait de la campagne d'au moins la moitié du parti.

Pour le reste, j'ai déjà dit ce que j'en pensais. Le "message politique" envoyé est très mauvais. Tant sur le fond que sur la forme. Une fois n'est pas coutume, je partage le message de mykha.
Mykha a parfaitement raison. N'importe quel militant ayant déjà participé à des campagnes du type européennes, sait que la préparation prend des mois. En passant, le PCF et le PG en discute depuis déjà au moins 3 mois.
A moins d'un mois des élections tout projet d'accord entre organisations est voué à l'échec, surtout avec des formations emboîtées du genre FdG. Il ne faut pas être avoir fait les grandes écoles pour le comprendre. J'ai la sensation que la direction du NPA mesure avant l'heure l'audience électorale qu'elle va se prendre dans la poire et le pognon qu'elle va laisser dans l'affaire. Alors elle tente un coup de bluff.
En tout cas, je vois que la ligne Copas, Roseau, Vérié2 majoritaire sur ce forum est minoritaire dans le NPA. Dans un parti de 8000 et plus, une bonne minorité fait encore belle figure mais dans un parti de moins de 3000, la marge est faible d'autant que cette minorité trouve encore les moyens de s'exacerber en chapelles concurrentes.

Eugene Duhring

Messages : 1706
Date d'inscription : 22/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre du npa au PC, PG, LO, ensemble

Message  Copas le Mer 9 Avr - 7:58

Eugene Duhring a écrit:
Duzgun a écrit:
Prado a écrit:La date limite de dépôt des listes est le 2 mai, donc une présentation commune était encore "techniquement" possible.
Techniquement, les campagnes des autres partis ont déjà démarré. Techniquement on sait qu'une négociation de ce type ça prend du temps en aller-retours. Techniquement, je ne vois pas comment on aurait pu passer un accord et compléter les listes en si peu de temps, d'autant plus qu'un tel accord aurait sans doute entraîné le retrait de la campagne d'au moins la moitié du parti.

Pour le reste, j'ai déjà dit ce que j'en pensais. Le "message politique" envoyé est très mauvais. Tant sur le fond que sur la forme. Une fois n'est pas coutume, je partage le message de mykha.
Mykha a parfaitement raison. N'importe quel militant ayant déjà participé à des campagnes du type européennes, sait que la préparation prend des mois. En passant, le PCF et le PG en discute depuis déjà au moins 3 mois.
A moins d'un mois des élections tout projet d'accord entre organisations est voué à l'échec, surtout avec des formations emboîtées du genre FdG. Il ne faut pas être avoir fait les grandes écoles pour le comprendre. J'ai la sensation que la direction du NPA mesure avant l'heure l'audience électorale qu'elle va se prendre dans la poire et le pognon qu'elle va laisser dans l'affaire. Alors elle tente un coup de bluff.
En tout cas, je vois que la ligne Copas, Roseau, Vérié2 majoritaire sur ce forum est minoritaire dans le NPA. Dans un parti de 8000 et plus, une bonne minorité fait encore belle figure mais dans un parti de moins de 3000, la marge est faible d'autant que cette minorité trouve encore les moyens de s'exacerber en chapelles concurrentes.

On mène les combats qu'on estime juste.

La ligne Duhring qui consiste à rentrer dans un courant de 50 militants dans un parti de 50 000 adhérents (et 20 000 militants dont la moitié de permanents directs et indirects ou retraités) dont la direction vient de confirmer ses alliances concrètes avec le camp de la bourgeoisie , c'est pas fameux.

Il existe effectivement un camp des révolutionnaires estimant que les tentatives d'acoquinements puérils avec les petits débris organisationnels réformistes ne sont pas la bonne orientation pour répondre aux défis que rencontre le camp des travailleurs.

Systématiquement cette politique débile affaiblit les révolutionnaires et affaiblit dans les petits partis réformistes bureaucratisés les militants de ces partis qui veulent rompre , ou rompent avec les appareils réformistes.

C'est année après année confirmé...

Année après année, la direction du NPA prend ce chemin débile, et année après année elle affaiblit le NPA et les possibilités d'évolution de la réorganisation du mvt ouvrier, les possibilités d'évolution de ceux qui rompent ou essayent de rompre avec les petits appareils réformistes.
Alors c'est sur qu'à côté de la version dégénérée d'aller faire un petit courant dans un micro-courant du PC, l'orientation du NPA parait à côté bien meilleure.

Mais ça ne rassure pas.

Alors que commencent à se faire jour des tentatives de réorganisation de la riposte face aux agressions des potes socialistes de Laurent, concentrer l'expression politique d'un parti sur des galimatias à la veille des élections, des galimatias  qui ne parlent pas sérieusement de la riposte sociale et ses conditions organisationnelles, ne va pas dans le bon sens.

"On" s'imagine toujours qu'il y a de grands pans qui peuvent rompre dans les petites claques réformistes. Cela n'existe pas et cela ne s'est jamais produit dans l'histoire du mvt ouvrier de la façon dont on croit que cela puisse se produire, et cela ne s'est jamais fait en faisant des politiques d’accommodement avec le réformisme nomenklaturiste, qui plus est très petit.

L'orientation alternative, qui n'est pas un refus d'unité d'action avec les petits partis réformistes (mais relativise à sa dimension idoine les relations avec les bureaucraties), est soutenue année après année par une partie minoritaire du NPA. Cette orientation est spontanément prise par ceux qui rompent par la gauche avec PC et etc... Et par quelques groupes et micro-groupes.

L'orientation alternative consiste à mobiliser et ré-organiser notre camp social dans les luttes de classe. Elle tire les leçons des expériences concrètes comme   le pôle ouvrier de Bretagne qui a cherché une expression indépendante des travailleurs après le lâchage organisationnel des directions syndicales pro-gouvernementales qui se sont réfugiées à Coblence .

Elle tire les leçons des batailles pour coordonner les résistances sociales, comme dans la santé avec plus de 40 hôpitaux réunis ce WE, elle tire les leçons des batailles sociales longues et dures comme celles des postiers du 92 qui cherchent maintenant à unifier et coordonner la riposte à l'ensemble de la poste en cherchant des cadres organisationnels de mobilisation qui partent des travailleurs en lutte et de leurs orgas syndicales telles qu'elles sont à la base quand elles se battent.

Etc.

Cette orientation politique centrale, dans le cadre de batailles sociales réelles, réorganiser les orgas de masse de résistance  et les coordonner, en trouvant les moyens de dépasser les fragmentations et sectarismes syndicaux, est une bataille de fond, je répète centrale, seule à même de faire reculer le patronat et son gouvernement.

Cette orientation tire également leçon et propage tout le mouvement social de notre camp, comme les batailles sur NDDL, le racisme, contre le FN, contre l'islamophobie, etc.

Elle tire leçons des exemples de résistance de masse de tout l'espace méditerranéen, dont les peuples d'Espagne ont montré qu'il y avait là une certaine efficacité dans la méthode pour developper la résistance.
La question de l'unité avec des petits partis réformistes bureaucratisés est tout à fait secondaire là dedans.

Qu'est ce qui fait les unes du NPA ?

             Les tentatives d'unification des résistances sociales
ou
             les questions électoralistes et politiciennes

????

Par quoi les choses peuvent se déverrouiller ?
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre du npa au PC, PG, LO, ensemble

Message  Marco Pagot le Mer 9 Avr - 17:06

Duzgun a écrit:
Prado a écrit:La date limite de dépôt des listes est le 2 mai, donc une présentation commune était encore "techniquement" possible.
Techniquement, les campagnes des autres partis ont déjà démarré. Techniquement on sait qu'une négociation de ce type ça prend du temps en aller-retours. Techniquement, je ne vois pas comment on aurait pu passer un accord et compléter les listes en si peu de temps, d'autant plus qu'un tel accord aurait sans doute entraîné le retrait de la campagne d'au moins la moitié du parti.

Pour le reste, j'ai déjà dit ce que j'en pensais. Le "message politique" envoyé est très mauvais. Tant sur le fond que sur la forme. Une fois n'est pas coutume, je partage le message de mykha.

Oui voilà.

_________________
http://www.petitionfuriani.com/
Catastrophe de Furiani - 5 mai 1992
La catastrophe de Furiani ne doit jamais être oubliée et ce, pour qu’une telle tragédie ne se reproduise plus. Un devoir de mémoire est indispensable : Furiani mai più.
Nous demandons qu'aucun match de football professionnel ne soit plus dorénavant joué en France un 5 mai. Nous sollicitons par conséquent l'inscription de ce fait dans les règlements de la FFF et de la LFP.
avatar
Marco Pagot

Messages : 939
Date d'inscription : 26/06/2010
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre du npa au PC, PG, LO, ensemble

Message  Eugene Duhring le Mer 9 Avr - 22:56

Copas a écrit:
Eugene Duhring a écrit:
Duzgun a écrit:
Prado a écrit:La date limite de dépôt des listes est le 2 mai, donc une présentation commune était encore "techniquement" possible.
Techniquement, les campagnes des autres partis ont déjà démarré. Techniquement on sait qu'une négociation de ce type ça prend du temps en aller-retours. Techniquement, je ne vois pas comment on aurait pu passer un accord et compléter les listes en si peu de temps, d'autant plus qu'un tel accord aurait sans doute entraîné le retrait de la campagne d'au moins la moitié du parti.

Pour le reste, j'ai déjà dit ce que j'en pensais. Le "message politique" envoyé est très mauvais. Tant sur le fond que sur la forme. Une fois n'est pas coutume, je partage le message de mykha.
Mykha a parfaitement raison. N'importe quel militant ayant déjà participé à des campagnes du type européennes, sait que la préparation prend des mois. En passant, le PCF et le PG en discute depuis déjà au moins 3 mois.
A moins d'un mois des élections tout projet d'accord entre organisations est voué à l'échec, surtout avec des formations emboîtées du genre FdG. Il ne faut pas être avoir fait les grandes écoles pour le comprendre. J'ai la sensation que la direction du NPA mesure avant l'heure l'audience électorale qu'elle va se prendre dans la poire et le pognon qu'elle va laisser dans l'affaire. Alors elle tente un coup de bluff.
En tout cas, je vois que la ligne Copas, Roseau, Vérié2 majoritaire sur ce forum est minoritaire dans le NPA. Dans un parti de 8000 et plus, une bonne minorité fait encore belle figure mais dans un parti de moins de 3000, la marge est faible d'autant que cette minorité trouve encore les moyens de s'exacerber en chapelles concurrentes.

On mène les combats qu'on estime juste.

La ligne Duhring qui consiste à rentrer dans un courant de 50 militants dans un parti de 50 000 adhérents (et 20 000 militants dont la moitié de permanents directs et indirects ou retraités) dont la direction vient de confirmer ses alliances concrètes avec le camp de la bourgeoisie , c'est pas fameux.

Il existe effectivement un camp des révolutionnaires estimant que les tentatives d'acoquinements puérils avec les petits débris organisationnels réformistes ne sont pas la bonne orientation pour répondre aux défis que rencontre le camp des travailleurs.

Cela devrait logiquement te conduire vers un peu plus d'humilité. Les débats n'en seraient que plus constructifs. On peut se gargariser de grands mots révolutionnaires, de phrases creuses qui projettent une ombre marxiste démesurée et être complètement aveugle à sa propre organisation. Pour ce que j'en dis ...

Eugene Duhring

Messages : 1706
Date d'inscription : 22/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre du npa au PC, PG, LO, ensemble

Message  Babel le Sam 12 Avr - 9:39

Prado a écrit:
On peut interpréter cette proposition comme on veut quand on n'a pas participé au CPN du NPA et donner libre cours à son imagination. Pour ma part, je ne l'interprète pas comme une mise au pied du mur ou la volonté de faire la démonstration que tous les autres sont des sales sectaires.  Evidemment, il aurait fallu faire cette proposition plusieurs mois à l'avance (mais encore fallait-il pour cela qu'il y ait une majorité au CPN qui soit acquise à cette  proposition assez osée), mais elle sert tout de même à envoyer un message politique, dans le prolongement des listes unitaires des municipales. Qu'on apprécie ce message ou pas est une autre affaire.
+1.

La proposition arrive tard, mais elle est juste. Le NPA fait son boulot.

Que les autres l'envoient paître n'a en réalité que peu d'importance : il fallait affirmer ce type de démarche, afin de marquer les esprits et s'inscrire résolument dans une perspective, celle de l'unité de combat.

C'est l'angle sous lequel le NPA a choisi d'amorcer cette campagne. Et c'est ce qui compte.

Babel

Messages : 1081
Date d'inscription : 30/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre du npa au PC, PG, LO, ensemble

Message  Duzgun le Dim 13 Avr - 17:11

Babel a écrit:Que les autres l'envoient paître n'a en réalité que peu d'importance : il fallait affirmer ce type de démarche, afin de marquer les esprits et s'inscrire résolument dans une perspective, celle de l'unité de combat.
S'il "fallait affirmer cette démarche", pourquoi ne pas l'avoir fait plus tôt?

Babel a écrit:C'est l'angle sous lequel le NPA a choisi d'amorcer cette campagne. Et c'est ce qui compte.
Justement, l'angle est bien mal choisi pour pouvoir expliquer maintenant ce qui justifie des listes NPA aux élections. Il faut espérer que cette "démarche" sera passée la plus inaperçue possible...
avatar
Duzgun

Messages : 1596
Date d'inscription : 27/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre du npa au PC, PG, LO, ensemble

Message  GGrun le Dim 13 Avr - 21:56

Duzgun a écrit:
Babel a écrit:Que les autres l'envoient paître n'a en réalité que peu d'importance : il fallait affirmer ce type de démarche, afin de marquer les esprits et s'inscrire résolument dans une perspective, celle de l'unité de combat.
S'il "fallait affirmer cette démarche", pourquoi ne pas l'avoir fait plus tôt?
Parce que c'était pas écrit en 48 dans le programme de transition 

Babel a écrit:C'est l'angle sous lequel le NPA a choisi d'amorcer cette campagne. Et c'est ce qui compte.
Justement, l'angle est bien mal choisi pour pouvoir expliquer maintenant ce qui justifie des listes NPA aux élections. Il faut espérer que cette "démarche" sera passée la plus inaperçue possible...
Trop tard, le Figaro en a parlé et ça se discute bien

GGrun

Messages : 311
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 49

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre du npa au PC, PG, LO, ensemble

Message  Duzgun le Dim 13 Avr - 22:59

GGrun a écrit:
Duzgun a écrit:
Babel a écrit:Que les autres l'envoient paître n'a en réalité que peu d'importance : il fallait affirmer ce type de démarche, afin de marquer les esprits et s'inscrire résolument dans une perspective, celle de l'unité de combat.
S'il "fallait affirmer cette démarche", pourquoi ne pas l'avoir fait plus tôt?
Parce que c'était pas écrit en 48 dans le programme de transition 
Ni en 38. Mais ça n'explique pas tout... Rolling Eyes 

GGrun a écrit:
Duzgun a écrit:
Babel a écrit:C'est l'angle sous lequel le NPA a choisi d'amorcer cette campagne. Et c'est ce qui compte.
Justement, l'angle est bien mal choisi pour pouvoir expliquer maintenant ce qui justifie des listes NPA aux élections. Il faut espérer que cette "démarche" sera passée la plus inaperçue possible...
Trop tard, le Figaro en a parlé et ça se discute bien
Oui, mais la campagne n'a pas encore commencé. Avec un peu de chance ce sera oublié d'ici là, et nos porte-parole pourront développer sur le pourquoi de listes anticapitalistes et internationalistes à ces élections.
avatar
Duzgun

Messages : 1596
Date d'inscription : 27/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre du npa au PC, PG, LO, ensemble

Message  Babel le Lun 14 Avr - 9:55

Il y a des choses dans cette discussion qui m'échappent. Peut-être sont-elles de l'ordre du non-dit, ou d'un implicite tellement prégnant qu'il empêche toute formulation claire d'arguments ?

@ Duzgun : à part les objections d'ordre technique que tu as formulées dans un précédent post, je ne vois pas bien où se situe ton opposition à cette initiative. Peur que le NPA passe pour une bande de plaisantins qui se raccrochent aux branches en gueulant "unité, unité !", à partir du moment où il se serait aperçu de son incapacité à présenter des listes partout ?
Pas très sérieux. Laissons ce type de démonstration hyper-probante à ceux de ses adversaires qui s'en font les spécialistes. Une appréhension ne définit pas une ligne.

Et puis, à te dire vrai, je n'en ai rien à cirer : ceux qui lui reprochent cela sont les mêmes qui l'accusaient hier de faire cause commune avec le patronat en Bretagne.

Les mêmes qui étrangementne trouvent  rien à redire lorsque leurs représentants et leurs chefs
- cavalent à bride abattue pour figurer sur les listes des maires sortants PS aux municipales, cautionnant dans les faits la politique anti-ouvrière du précédent gouvernement Ayrault-Hollande ;
- continuent sans vergogne d'être présents dans un cartel lilliputien de rescapés de la gauche et revenus de tout, où figure une élue ayant appelé l'intervention des flics de Valls pour expulser plus de 600 Rroms du territoire de sa commune ;
- applaudissent des deux mains les opérations de boucherie coloniale en Centrafrique ;
- n'éprouvent aucune gêne à faire le dindon dans des brunchs où l'Etat français reconnaissant accroche un ruban d'honneur à un idéologue fasciste, ou bien à proclamer son admiration éperdue pour "ce grand industriel qu'est Serge Dassault"...

Alors, ce genre de contempteur, merci bien.

La question que je me pose est pourtant simple - trop simple ? Le NPA ne devait-il pas, dans le prolongement de l'initiative du 12/04, proposer à toutes les organisations se revendiquant du combat social la formation de listes unitaires définies sur la base d'une plateforme anticapitaliste commune ?

Le NPA ne devait-il pas se montrer une nouvelle fois comme l'élément fédérateur des forces hostiles à la politique pro-MEDEF du gouvernement actuel et à l'Europe du Capital ?

_________________________
         
Européennes: Besancenot regrette une "fin de non-recevoir" du PCF

PARIS, 13 avr 2014 (Agence France Presse) - Olivier Besancenot (Nouveau Parti anticapitaliste) a accusé dimanche le PCF d'avoir opposé une "fin de non-recevoir" à son offre de listes unitaires aux élections européennes.

Sur France 3, celui qui fut deux fois candidat du parti trotskiste à la présidentielle a expliqué : "On a, nous au NPA, dans la logique des municipales, envoyé un courrier unitaire pour les élections européennes".

"Pas pour entrer dans le Front de gauche", a souligné le responsable NPA, mais "adressé à Lutte Ouvrière, au PCF, au Parti de gauche, aux différentes composantes, pour leur dire : +est-ce qu'on peut se voir pour discuter ou pas, pour faire des listes d'opposition de gauche au gouvernement sur des bases internationalistes ?"

"Malheureusement - je dis bien malheureusement - cela a été une fin de non-recevoir à cette proposition unitaire de la part de Pierre Laurent", secrétaire national du parti communiste, a poursuivi M. Besancenot.

"Il nous a dit que ça venait un peu tard. Alors là, c'est cocasse !", a-t-il commenté.

Il s'est demandé avec "quel Front de gauche" il aurait fallu négocier il y a deux mois. "Le Front de gauche qui se présentait avec le PS ou le Front de gauche qui se présentait contre?", a dit M. Besancenot, en citant l'exemple de Paris où les mélenchonistes avaient leur championne et où les communistes étaient alliés à la PS Anne Hidalgo dès le premier tour des municipales.

Même en cas de non-accord, comme cela se profile, "il faudra qu'on continue à taper ensemble sur le même clou : le 1er mai, le pacte de responsabilité", a poursuivi Olivier Besancenot, au lendemain de la journée d'action de la gauche de la gauche contre la politique gouvernementale.

"Bien sûr que le NPA sera aux européennes", et "sera même considéré comme une liste nationale" puisque présent dans cinq régions sur sept, a-t-il dit.


Dernière édition par Babel le Lun 14 Avr - 10:08, édité 1 fois

Babel

Messages : 1081
Date d'inscription : 30/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre du npa au PC, PG, LO, ensemble

Message  Copas le Lun 14 Avr - 10:07

On restera polis sur l'opportunité de cette lettre qui a été prise plus comme une nouvelle facétie du NPA qu'autre chose.

Reste la question de l'aspect complexe du contexte en relation avec la manif du 12 avril 2014. Il est apparu à nouveau, et à cette occasion, des organisations syndicales venues en rupture avec leurs directions.

Il faut entendre cela du 12 avril sur Paris.

A analyser.

Il est dommage de ne pas continuer de développer une orientation poussant à la mobilisation populaire. Et de retourner vers de la masturbation en rond sur des terrains incompréhensibles par les travailleurs dont une énorme partie va s'abstenir aux européennes.

Quand on s'adresse aux militants des petits partis réformistes (ce qui devrait représenter 5% du travail politique) cela devrait être par rapport aux principaux obstacles empêchant les mobilisations sociales existantes de s'étendre et se doter d'outils permettant de s'étendre.
Mais pour ça il faudrait traiter aussi des questions concrètes et immédiates de la résistance sociale. Ces questions concrètes ne relèvent pas de déclamations  sur les européennes.

La venue significative de syndicats CGT et SUD à la manif du 12 avril, en désobéissance avec la direction confédérale, donne quelques pistes. L'assemblée de 43 hôpitaux réunis à Caen la semaine dernière donne une autre piste.
Ces pistes traitent des questions des formes d'organisation de la résistance sociale, les possibilités d'émergence de la résistance sociale et le chemin probable qu'elles emprunteront.

Aussi il était relativement décevant de tourner les projecteurs vers des manœuvres politiciennes électoralistes.

L’événement à construire c'est bien la mise en ordre de combat d'une partie de ce qui reste des grandes organisations de résistance des travailleurs, en trouvant des médiations intermédiaires permettant d'unir au delà des factions syndicales les travailleurs prêts à bouger.

Nous avons la chance (pour le malheur des travailleurs concernés) d'avoir des batailles sociales longues et dures qui permettent d’agglomérer et faire de l'agitation autour.
Par exemple les postiers du 92 et les secousses entourant celui-ci dans d'autres secteurs de la poste, secousses qui lui doivent aussi quelque chose par l'exemple.
Ce type de lutte existe aussi ailleurs. Ces points de fixation créent des contextes de résistance.
L'appel du comité de grève des postiers du 92 :
Nous, postiers de Rueil-Malmaison, de La Garenne-Colombes/Bois-Colombes, Courbevoie, Gennevilliers, Asnières, du CTED de Colombes, Fontenay-aux-Roses, de la PlateForme Colis de Gennevilliers, sommes en grève pour certains d’entre nous depuis le 29 janvier. L’une des caractéristiques de notre mobilisation, c’est qu’elle cherche à dépasser les barrières. Barrières entre les statuts : des contrats précaires participent à la grève aux côtés des collègues contractuels et fonctionnaires. Barrières entre métiers : les facteurs sont au centre de la grève, mais des guichetiers, des collecteurs, des colipostiers. Barrières entre départements : nous avons mené des actions communes avec des postiers de Paris et des Yvelines.
Cependant, nous n’avons bien évidemment pas la possibilité par nos propres forces d’organiser la convergence à l’échelle nationale. C’est pourquoi nous lançons cet appel à toutes celles et tous ceux qui aspirent à un « tous ensemble »
.../...
Un « pôle des travailleurs, intermittents et chômeurs pour la convergence des luttes » dans la manifestation nationale du 12 avril Une manifestation nationale contre le Pacte de responsabilité et contre la politique du gouvernement a lieu le 12 Avril.  Nous appelons l’ensemble des entreprises et des secteurs qui le souhaitent, l’ensemble des organisations syndicales et équipes militantes qui partagent ces objectifs à manifester ensemble dans un tel « pôle ». Un tel cortège pourrait mettre en avant à la fois ces revendications communes aux différents secteurs et l’objectif d’un mouvement d’ensemble contre la politique du gouvernement et du MEDEF. Si l’initiative vous intéresse... etc...

Cela n'a pas mordu et n'a pas été porté par les révolutionnaires tout aux retrouvailles avec JLM et Laurent.
On peut remarquer également que le comité de grève 92 a sauté une série d'étapes en ne s'adressant pas d'abord à la construction d'une rencontre (comme les hôpitaux tentent de la faire) de leurs entreprises du secteur postal. Pas de raccourcis là dessus, les questions de l'organisation de la résistance sociale sont très importantes actuellement. Incontournables à ce stade.

Faire de la politique c'est s'adresser aux tâches concrètes de la résistance de notre classe, aux grandes orientations et aux principaux problèmes (qui ne relèvent pas de l'unité bureaucratique abstraite) des travailleurs pour résister, dont au centre les questions organisationnelles liées à la coordination des nombreuses luttes de résistance qui continuent d'exister en France.

Il serait plus fécond de parler de cela. Même pour parler des européennes.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre du npa au PC, PG, LO, ensemble

Message  Duzgun le Lun 14 Avr - 19:38

Babel a écrit:@ Duzgun : à part les objections d'ordre technique que tu as formulées dans un précédent post, je ne vois pas bien où se situe ton opposition à cette initiative. Peur que le NPA passe pour une bande de plaisantins qui se raccrochent aux branches en gueulant "unité, unité !", à partir du moment où il se serait aperçu de son incapacité à présenter des listes partout ?
Pas très sérieux. Laissons ce type de démonstration hyper-probante à ceux de ses adversaires qui s'en font les spécialistes. Une appréhension ne définit pas une ligne.
Au delà de l'aspect technique qui discrédite notre organisation, avec sa fâcheuse habitude de faire semblant de vouloir l'unité en pensant faire de grandes démonstrations pédagogiques, j'ai également un désaccord politique de fond : je pense que c'est une erreur d'orientation que de vouloir se présenter à des européennes avec des partis souverainistes et protectionnistes, alors que combattre ce genre de positions devrait être un axe prioritaire de notre campagne, au vu de la période et du type d'élection.

Babel a écrit:Et puis, à te dire vrai, je n'en ai rien à cirer : ceux qui lui reprochent cela sont les mêmes qui l'accusaient hier de faire cause commune avec le patronat en Bretagne.
Si on s'en fout de ce qu'en pensent les militants du FDG, c'est à se demander à qui s'adressent toutes ces grandes "démonstrations pédagogiques" parce qu'honnêtement, en dehors des militants experts en grenouillages d'appareils, ça n'intéresse pas grand monde de savoir qui a proposé quoi à qui. Ce que les gens retiennent, c'est le résultat final.
Et pour l'instant, les discussions avec les militants du FDG se résument essentiellement à :
- Alors, vous faîtes semblant encore une fois?
- Ben oui, qu'est-ce que tu veux, on change pas une méthode qui perd... Rolling Eyes 

Babel a écrit:Les mêmes qui étrangementne trouvent  rien à redire lorsque leurs représentants et leurs chefs
- cavalent à bride abattue pour figurer sur les listes des maires sortants PS aux municipales, cautionnant dans les faits la politique anti-ouvrière du précédent gouvernement Ayrault-Hollande ;
- continuent sans vergogne d'être présents dans un cartel lilliputien de rescapés de la gauche et revenus de tout, où figure une élue ayant appelé l'intervention des flics de Valls pour expulser plus de 600 Rroms du territoire de sa commune ;
- applaudissent des deux mains les opérations de boucherie coloniale en Centrafrique ;
- n'éprouvent aucune gêne à faire le dindon dans des brunchs où l'Etat français reconnaissant accroche un ruban d'honneur à un idéologue fasciste, ou bien à proclamer son admiration éperdue pour "ce grand industriel qu'est Serge Dassault"...

Alors, ce genre de contempteur, merci bien.
Pour avoir discuté avec quelques militants GA de leur tract appelant à une nouvelle majorité parlementaire avec EELV et "les gauches du PS", il semblerait qu'ils assument totalement cette orientation, oui. Et c'est assez logique une fois qu'on a réduit toute perspective politique à une recomposition parlementaire.

Babel a écrit:La question que je me pose est pourtant simple - trop simple ? Le NPA ne devait-il pas, dans le prolongement de l'initiative du 12/04, proposer à toutes les organisations se revendiquant du combat social la formation de listes unitaires définies sur la base d'une plateforme anticapitaliste commune ?
Une plateforme anticapitaliste pourquoi pas, mais ça exclue l'essentiel des forces de la manif du 12 avril, et l'essentiel des forces auxquelles s'est adressé le NPA avec cette lettre.

L'unité politique, ça ne se mélange pas avec l'unité d'action face au gouvernement, à moins de considérer que la tactique de Front unique c'est dépassé, et qu'il faut se ranger à celle du fameux "front social et politique".
En clair, fédérer les "forces hostiles à la politique pro-MEDEF du gouvernement actuel et à l'Europe du Capital", c'est du ressort de l'unité d'action à construire dans les luttes, mais ce n'est pas une base politique pour un programme commun.

_________________________
         
Il s'est demandé avec "quel Front de gauche" il aurait fallu négocier il y a deux mois. "Le Front de gauche qui se présentait avec le PS ou le Front de gauche qui se présentait contre?", a dit M. Besancenot, en citant l'exemple de Paris où les mélenchonistes avaient leur championne et où les communistes étaient alliés à la PS Anne Hidalgo dès le premier tour des municipales.
Je doute que la pirouette d'Olivier convainque grand monde!  Wink
avatar
Duzgun

Messages : 1596
Date d'inscription : 27/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre du npa au PC, PG, LO, ensemble

Message  Eugene Duhring le Lun 14 Avr - 23:25

Duzgun a écrit:
Il s'est demandé avec "quel Front de gauche" il aurait fallu négocier il y a deux mois. "Le Front de gauche qui se présentait avec le PS ou le Front de gauche qui se présentait contre?", a dit M. Besancenot, en citant l'exemple de Paris où les mélenchonistes avaient leur championne et où les communistes étaient alliés à la PS Anne Hidalgo dès le premier tour des municipales.
Je doute que la pirouette d'Olivier convainque grand monde!  Wink
D'autant que c'est un argument que je qualifierai de boomerang puisqu'on peut légitimement se demander à quel front de gauche s'adressait le NPA le 7 avril pour une liste commune aux européennes : aux mélanchonistes associés aux verts ou bien aux communistes associés au PS. Il y a des moments comme ça où le mieux qu'on puisse faire c'est fermer sa gueule ...

Eugene Duhring

Messages : 1706
Date d'inscription : 22/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre du npa au PC, PG, LO, ensemble

Message  Prado le Lun 14 Avr - 23:44

Communiqué de Ensemble. Discussion pour une bataille en commun aux élections européennes

ENSEMBLE ! a écrit:Les prochaines élections européennes sont porteuses d'enjeux majeurs, à la fois nationaux et européens.

Il faut que se fasse entendre fortement, à gauche, une voix qui défende la perspective d'une rupture avec l'actuelle Union européenne, anti-sociale et anti-démocratique, et pour une refondation de l’Europe. La voix de la solidarité des peuples contre l'austérité, contre « l'Europe forteresse », et pour une radicale transformation sociale, écologique, féministe et antiraciste.

Cette volonté est celle du Front de gauche. Elle est partagée bien au-delà de lui. Par le NPA, par des militant(e)s et responsables du Parti socialiste, d'Europe Écologie Les Verts, par des militant(e)s du mouvement social, écologiste et féministe...

Si cette réalité peut se concrétiser en une bataille menée en commun, la situation inquiétante qui se dessine (abstention massive, montée du Front national, débat biaisé sur les véritables enjeux européens...) pourrait en être modifiée. Ce serait l'arc de forces qui a mené la campagne contre le TCE qui pourrait retrouver vie. Sur cette voie, la manifestation du 12 avril représente un jalon.

Le NPA a proposé au Front de gauche d'ouvrir une discussion. Ensemble ! propose que celle-ci soit menée avec esprit de sérieux et avec la volonté de la faire aboutir positivement. Avec le NPA, et aussi avec des personnalités socialistes et du mouvement social.

Outre les conséquences que cela devrait impliquer quant à la composition des listes, Ensemble ! soumet la proposition d'envisager la mise sur pied d'un large collectif national, représentatif de toutes les sensibilités et personnalités se reconnaissant dans l'orientation à défendre. Un tel collectif pourrait renforcer et donner lisibilité à la campagne qu'il faut mener.

Paris, le 12 avril.

Prado

Messages : 1278
Date d'inscription : 02/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre du npa au PC, PG, LO, ensemble

Message  Eugene Duhring le Mar 15 Avr - 0:38

Prado a écrit:Communiqué de Ensemble. Discussion pour une bataille en commun aux élections européennes

ENSEMBLE ! a écrit:Les prochaines élections européennes sont porteuses d'enjeux majeurs, à la fois nationaux et européens.

Il faut que se fasse entendre fortement, à gauche, une voix qui défende la perspective d'une rupture avec l'actuelle Union européenne, anti-sociale et anti-démocratique, et pour une refondation de l’Europe. La voix de la solidarité des peuples contre l'austérité, contre « l'Europe forteresse », et pour une radicale transformation sociale, écologique, féministe et antiraciste.

Cette volonté est celle du Front de gauche. Elle est partagée bien au-delà de lui. Par le NPA, par des militant(e)s et responsables du Parti socialiste, d'Europe Écologie Les Verts, par des militant(e)s du mouvement social, écologiste et féministe...

Si cette réalité peut se concrétiser en une bataille menée en commun, la situation inquiétante qui se dessine (abstention massive, montée du Front national, débat biaisé sur les véritables enjeux européens...) pourrait en être modifiée. Ce serait l'arc de forces qui a mené la campagne contre le TCE qui pourrait retrouver vie. Sur cette voie, la manifestation du 12 avril représente un jalon.

Le NPA a proposé au Front de gauche d'ouvrir une discussion. Ensemble ! propose que celle-ci soit menée avec esprit de sérieux et avec la volonté de la faire aboutir positivement. Avec le NPA, et aussi avec des personnalités socialistes et du mouvement social.

Outre les conséquences que cela devrait impliquer quant à la composition des listes, Ensemble ! soumet la proposition d'envisager la mise sur pied d'un large collectif national, représentatif de toutes les sensibilités et personnalités se reconnaissant dans l'orientation à défendre. Un tel collectif pourrait renforcer et donner lisibilité à la campagne qu'il faut mener.

Paris, le 12 avril.
Le coup de pied de l'âne ! Par quelle autre pirouette le NPA va se sortir du guêpier dans lequel il s'est fourré tout seul ? En répliquant qu'il est trop tard et qu'il a déjà constitué ses listes par exemple ?

Eugene Duhring

Messages : 1706
Date d'inscription : 22/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre du npa au PC, PG, LO, ensemble

Message  Prado le Mar 15 Avr - 8:10

Eugene Duhring a écrit:
Le coup de pied de l'âne ! Par quelle autre pirouette le NPA va se sortir du guêpier dans lequel il s'est fourré tout seul ? En répliquant qu'il est trop tard et qu'il a déjà constitué ses listes par exemple ?

Dans la proposition d'Ensemble, la question des listes est secondaire. Ce qui vient en premier, c'est l'idée que plusieurs organisations mènent une bataille en commun. Est-ce possible et dans quelle mesure ? C'est d'abord à cette question qu'il faudrait répondre, et la réponse n'est pas évidente. Ensuite, si la réponse est oui, plusieurs solutions pourraient être envisagées pour les listes (listes fusionnées, listes distinctes et certains meetings en commun, militants NPA sur des listes communes dans les 2 circonscriptions où le NPA ne comptait pas présenter de liste etc...).

Prado

Messages : 1278
Date d'inscription : 02/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre du npa au PC, PG, LO, ensemble

Message  stef le Mar 15 Avr - 9:47

Il n'y a aucun guêpier.
Il y a une lettre qui défend un certain nombre de poits élémentaires : la nécessité de s'opposer au gvt Valls, l'annulation de la Dette, le monopole bancaire, la rupture avec l'UE, etc.
Ca s'appelle défendre un programme anticapitaliste. Et oui, sur cette base, je suis prêt à discuter avec quiconque.
Ca s'appelle la tactique de Front Unique, à laquelle nombre d'intervenants ici sont parfaitement étrangers.

stef

Messages : 184
Date d'inscription : 25/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre du npa au PC, PG, LO, ensemble

Message  Estirio Dogante le Mar 15 Avr - 10:32

stef a écrit:Il n'y a aucun guêpier.
Il y a une lettre qui défend un certain nombre de poits élémentaires : la nécessité de s'opposer au gvt Valls, l'annulation de la Dette, le monopole bancaire, la rupture avec l'UE, etc.
Ca s'appelle défendre un programme anticapitaliste. Et oui, sur cette base, je suis prêt à discuter avec quiconque.
Ca s'appelle la tactique de Front Unique, à laquelle nombre d'intervenants ici sont parfaitement étrangers.

D'accord, stef, mais tout de même il faut faire un Front Uni qui ait au moins un peu de crédibilité, du sérieux.

Cette proposition qui dans la réalité était impossible à mettre en œuvre, n'est qu'une manœuvre politicienne, pas une "tactique de Front Uni".

C'est plutôt le Canada Dry du Front Uni. ("Même couleur mais pas du tout le même gout")

Estirio Dogante

Messages : 686
Date d'inscription : 30/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre du npa au PC, PG, LO, ensemble

Message  Eugene Duhring le Mar 15 Avr - 11:19

Prado a écrit:
Eugene Duhring a écrit:
Le coup de pied de l'âne ! Par quelle autre pirouette le NPA va se sortir du guêpier dans lequel il s'est fourré tout seul ? En répliquant qu'il est trop tard et qu'il a déjà constitué ses listes par exemple ?

Dans la proposition d'Ensemble, la question des listes est secondaire. Ce qui vient en premier, c'est l'idée que plusieurs organisations mènent une bataille en commun. Est-ce possible et dans quelle mesure ? C'est d'abord à cette question qu'il faudrait répondre, et la réponse n'est pas évidente. Ensuite, si la réponse est oui, plusieurs solutions pourraient être envisagées pour les listes (listes fusionnées, listes distinctes et certains meetings en commun, militants NPA sur des listes communes dans les 2 circonscriptions où le NPA ne comptait pas présenter de liste etc...).
Ah bon, à 3 semaines de la clôture des listes électorales maintenant et à 5 semaines des élections, des organisations vont se mettre autour d'une table négocier les listes région par région puis se mettre encore autour d'une table pour négocier le matériel de campagne : tract, affiche, profession de foi ; toutes choses normales par ailleurs. Franchement à qui voulez-vous faire gober ça ? Cette réponse d'Ensemble est une épine dans le pied du NPA qui a été pris au mot !

Eugene Duhring

Messages : 1706
Date d'inscription : 22/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre du npa au PC, PG, LO, ensemble

Message  yannalan le Mar 15 Avr - 11:57

Vous avez vraiment l'impression que les élections européennes intéressent un tant soit peu les gens ? Est-ce que ça vaut vraiment le coup d'y présenter des listes, ce qui coûte cher et gaspille de l'énergie...

yannalan

Messages : 2072
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre du npa au PC, PG, LO, ensemble

Message  Babel le Mar 15 Avr - 11:59

Duzgun a écrit:
Au delà de l'aspect technique (…)  je pense que c'est une erreur d'orientation que de vouloir se présenter à des européennes avec des partis souverainistes et protectionnistes, alors que combattre ce genre de positions devrait être un axe prioritaire de notre campagne, au vu de la période et du type d'élection.
(...)
Une plateforme anticapitaliste pourquoi pas, mais ça exclue l'essentiel des forces de la manif du 12 avril, et l'essentiel des forces auxquelles s'est adressé le NPA avec cette lettre.

L'unité politique, ça ne se mélange pas avec l'unité d'action face au gouvernement, à moins de considérer que la tactique de Front unique c'est dépassé, et qu'il faut se ranger à celle du fameux "front social et politique".

En clair, fédérer les "forces hostiles à la politique pro-MEDEF du gouvernement actuel et à l'Europe du Capital", c'est du ressort de l'unité d'action à construire dans les luttes, mais ce n'est pas une base politique pour un programme commun.
Ok. Et c'est pourquoi rien n'empêche de s'adresser à eux. La recherche de l'unité d'action n'exclut pas la délimitation de lignes de rupture. Au contraire, elle l'implique : l'une étant la condition de l'autre, ces deux outils de l'agitation politique ne peuvent se manier séparément.

Au-delà de cette 1ère réponse toute faite et relativement abstraite (du genre "tout est dans tout et réciproquement"...), il faudrait, j'en conviens, avoir une connaissance fine du terrain et des rapports de force pour examiner de près les possibilités d'initiatives communes à l'intérieur de cette séquence électorale. Je suis loin de l'avoir, et je crois que seul le pourrait un collectif organisé de militants prêt à œuvrer dans ce sens. Mais encore faut-il que ces militants soient convaincus de son opportunité, qui est celle du front unique. Et c'est sur sa conception que nos points de vue divergent.

Je trouve que tu cantonnes celui-ci à la recherche d'une unité d'action dans les luttes, excluant par avance la possibilité qu'il trouve sa traduction dans une plateforme revendicative défendue par des candidats issus de plusieurs partis. Mais en quoi la recherche de l'unité d'action est-elle incompatible avec la définition d'axes revendicatifs communs ?

Bon, sur le papier, l'argumentation que je défends a l'air de tenir la route. Sur le papier. Tout en étant conscient de sa faiblesse, je me permets de l'exposer de nouveau.

Il s'agit s'adresser aux autres forces politiques du mouvement ouvrier en leur disant :  "Vous prétendez combattre l'austérité capitaliste en développant les axes d'une politique qui n'est pas la nôtre. Nous disons que toute solution de type souverainiste/protectionniste ou d'inspiration keynésienne mène le monde du travail droit dans le mur et que la seule alternative viable à l'Europe des financiers et des industriels, c'est de rompre avec son cadre mortifère et destructeur des droits sociaux et des vies. De rompre avec elle pour s'avancer vers une Europe des salariés et des peuples. Toutefois, puisque l'occasion nous est donnée de confronter nos programmes, profitons-en pour rechercher des axes revendicatifs communs, en vue de l'élaboration d'une plateforme susceptible de fédérer les énergies."

Par ailleurs, tes objections seraient valables si la lettre qui nous occupe comportait des zones d'ombre et d'ambiguïté. Or, je n'en vois aucune :
C'est dans ce contexte qu'interviennent les élections européennes. Lors de cette échéance, le NPA souhaiterait la constitution de listes unitaires avec toutes les forces politiques qui entendent se situer en opposition au gouvernement, à la droite et à l’extrême droite et rejettent toute forme de nationalisme ou de souverainisme.

Nous pensons qu'elles doivent être l'occasion d'avancer dans le même sens pour porter les exigences du monde du travail, se faire l'écho de ses luttes, résistances et aspirations pour faire entendre une politique clairement indépendante des partis de la majorité gouvernementale qu'ils participent ou non au gouvernement Valls. Elles peuvent être l'occasion d'avancer dans le sens de la construction d'une opposition de gauche, ouvrière et populaire, au gouvernement Valls-Hollande ; de faire entendre des voix en rupture avec les partis institutionnels, le PS et l'UMP, qui ont mis en place l'Europe du chômage et de l'austérité, l'Europe de la troïka, du TSCG initié par Sarkozy et mis en place par Hollande, des voix en rupture avec le monde des politiciens rejetés par l'abstention très souvent majoritaire dans les quartiers et les cités populaires, en rupture avec cette Europe qui menace les droits des femmes, flattent les préjugés racistes contre les Rroms et les immigrés.

Nous voulons rassembler celles et ceux qui refusent leur Europe forteresse qui  dresse des barbelés contre ceux qui fuient la misère et les guerres dont les grandes puissances occidentales, la France en particulier, portent une lourde responsabilité, pour défendre la régularisation de tous les sans-papiers et le retrait des troupes françaises d’Afrique.
Nous voulons rassembler celles et ceux qui combattent les forces d'extrême-droite qui prétendent que le repli national, le nationalisme, la xénophobie puissent être une solution à la crise de l'Union européenne des capitalistes.

Nous voulons rassembler celles et ceux qui s’opposent aux diktats de l’Union Européenne. Pour contrer la finance et les multinationales dont les États et les gouvernements défendent les privilèges.

La crise de l’Union Européenne est liée à la crise du capitalisme. Elle ne se résoudra pas dans le cadre du repli national.

Ce qui est à l'ordre du jour, c’est la convergence des luttes des peuples révoltés contre les politiques d’austérité, pour aboutir à un processus constituant permettant aux peuples de décider des modalités de leur coopération.

Cela suppose d'annuler la dette, cette rente scandaleuse que les États garantissent aux financiers en volant l'argent et les richesses produites par les salariés ; de créer un monopole public bancaire permettant de financer l'économie afin qu'elle permette de satisfaire les besoins matériels, écologiques, culturelles de la population ; d'en finir avec le chômage en partageant le travail existant entre toutes et tous ; de garantir un salaire et des pensions décentes.

Nous voulons nous rassembler contre les politiques d'austérité pour une autre Europe. Une Europe de la solidarité et de la coopération des travailleurs et des peuples. C’est la seule façon d'enrayer la régression sociale et politique provoquée par la politique de la gauche libérale en continuité de celle de la droite, c'est la seule façon de barrer la route à l'extrême-droite qui partout en Europe progresse et menace.

C'est pourquoi nous nous tournons à nouveau vers vous. Le NPA sera présent, en fonction de ses forces, dans cette bataille des élections européennes. Mais nous sommes disponibles à discuter des possibilités d'avancer ensemble. Le temps nous est compté, nous le savons, mais la gravité de la situation pour les travailleurs et les classes populaires exige peut-être de nous que nous soyons en mesure de prendre ensemble des initiatives comme nous avons, pour la plupart d'entre nous, réussi à le faire pour la manifestation du 12 avril.

Le Conseil Politique National du NPA
- Annulation de la dette ;
- Création d'un monopole public bancaire ;
- Partage du travail existant entre toutes les mains ;
- Défense des droits et des acquis sociaux ;
- Institution d'un minimum salarial garantissant une vie décente.

Pour reprendre ce qu'écrit stef, voilà bien 5 axes de bataille parfaitement clairs qui, tout en traduisant une volonté de faire du combat contre le souverainisme et le protectionnisme "un axe prioritaire de notre campagne, au vu de la période et du type d'élection", lui donnent un contenu positif et concret. A l'exact opposé d'une démarche propagandiste et stérilement invocatoire.

Babel

Messages : 1081
Date d'inscription : 30/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre du npa au PC, PG, LO, ensemble

Message  alexi le Sam 17 Jan - 12:31

Le NPA annonce dans son journal qu'il soutient le candidat du Front de Gauche à l'élection législative partielle du Doubs.
De son côté, LO présente un candidat.


Dernière édition par alexi le Dim 18 Jan - 1:12, édité 1 fois

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre du npa au PC, PG, LO, ensemble

Message  Dinky le Sam 17 Jan - 12:37

alexi a écrit:Le NPA annonce dans son journal qu'il soutient le candidat du Front de Gaucha à l'élection législative partielle du Doubs.
De son côté, LO présente un candidat.

Législative partielle du Doubs : une candidature ouvrière pour une circonscription ouvrière

Le 1er février se déroulera dans la 4e circonscription du Doubs une élection législative partielle, suite à la démission du député sortant, Moscovici. Michel Treppo, ouvrier de l'industrie automobile, sera le candidat de Lutte Ouvrière, son suppléant étant Christian Driano, ouvrier retraité de l'automobile.

Moscovici est tout un symbole des politiciens au service de la bourgeoisie. Grand ami de la famille Peugeot, ministre de l'Économie et des Finances de Hollande, il fait partie aujourd'hui de la Commission européenne dirigée par Jean-Claude Juncker, homme de droite et ancien Premier ministre du paradis fiscal du Luxembourg. De Paris à Bruxelles, Moscovici poursuit la même politique au service des capitalistes
Treize candidats se présentent à cette élection partielle, dont trois à l'extrême droite, dans cette circonscription ouvrière où est installée l'usine Peugeot de Sochaux.
PSA a supprimé à Sochaux 8 500 emplois en douze ans, sans compter les intérimaires, qui ne font pas partie des statistiques mais se retrouvent quand même à pointer à Pôle emploi. Les décisions de PSA ont entraîné des milliers de licenciements dans les petites entreprises, chez les artisans, les commerçants, pendant que les gouvernements successifs, de droite puis de gauche, supprimaient des bureaux de poste, des emplois dans les hôpitaux et l'enseignement.

Il faut que les travailleurs s'expriment. D'abord en votant pour les leurs. Les ouvriers doivent voter pour des ouvriers, pas pour des politiciens bourgeois. Il ne faut pas que les votes ouvriers se dispersent sur des candidats qui tous veulent servir les intérêts des riches.
Face aux mesures antiouvrières du gouvernement, à la droite qui rêve de revenir aux affaires, au FN qui voudrait sa place à la mangeoire, il faut que s'exprime un vote pour des militants ouvriers, communistes, fidèles à leurs idées comme à leur classe sociale.

Le vote Lutte Ouvrière fera entendre les exigences des travailleurs. Il faut imposer au patronat de mettre fin au chômage, en interdisant les licenciements et en partageant le travail entre tous, sans perte de salaire. Il faut augmenter les salaires, les pensions et les allocations, dont les niveaux aujourd'hui ne permettent pas de vivre décemment pour les classes populaires, pendant que les classes riches vivent dans le luxe. Il faut enfin contrôler les comptes et les décisions des capitalistes qui imposent leur dictature sur la société.
Affirmer fièrement les exigences de ceux qui font vivre la société et l'enrichissent, c'est la seule chose d'utile à faire pour les travailleurs avec leur bulletin de vote. C'est un premier pas, la condition préalable aux grandes luttes collectives qui permettront de les imposer aux capitalistes et aux financiers qui vivent en parasites sur la société.
Dans bien des pays, c'est la dictature ou le règne de la matraque. Ici, on a au moins le droit de dire ce qu'on pense. Alors, il faut le faire. Le bulletin de vote n'a certes jamais permis de changer la vie, mais les travailleurs doivent l'utiliser pour crier leur rejet de toutes les politiques au service des riches.

Étienne Hourdin

Suivre la campagne de Lutte Ouvrière : http://www.lutte-ouvriere.org/en-regions/franche-comte/election-legislative-partielle

Dinky

Messages : 400
Date d'inscription : 02/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre du npa au PC, PG, LO, ensemble

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum