1956 : offensive du PCF contre le droit à l'IVG

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

1956 : offensive du PCF contre le droit à l'IVG

Message  sylvestre le Mer 2 Avr - 15:32

Sur cet épisode, un texte de Pablo (oui, le même) assez intéressant : Parlons de la femme, de la famille, des enfants

Le « droit de la femme à la maternité », avons-nous déjà écrit, ne peut être interprété par les marxistes que comme le « droit à la maternité volontaire ». C'est à la femme seule de décider si elle veut avoir un enfant, si elle veut éviter la conception, si elle veut recourir à l'avortement.

(...)

Le Parti communiste français pratique en fait une politique réformiste sur des questions politiques capitales, celles du pouvoir, par exemple, ou de son attitude envers les luttes émancipatrices des peuples coloniaux. (Voir actuellement l'Algérie.) Il ne garde sa phraséologie soi-disant « gauchiste » que pour s'opposer à des campagnes, de caractère limité certes sur le plan pratique mais non moins révolutionnaire en réalité sur le plan culturel, comme ce serait le cas avec une vraie campagne pour le « droit à la maternité volontaire » de la femme.


Dernière édition par sylvestre le Ven 4 Avr - 9:17, édité 1 fois
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1956 : offensive du PCF contre le droit à l'IVG

Message  philippulus le Jeu 3 Avr - 18:38

Sujet très intéressant mais qu'il conviendrait à mon avis de ne pas limiter à la position du PCF en matière d'IVG et qui ne peut pas être circonscrit à cette seule question.
En 1956 est créé la "Maternité heureuse" qui débouchera en 1960 sur la fondation du Mouvement pour le planning familial. C'est cette initiative que soutient Derogy et c'est dans ce contexte que le PCF prend la position évoquée dans le texte de Pablo que Sylvestre met en lien.

Pour le PCF, la question de l'IVG n'est pas l'enjeu politique central et, de fait, il est pour l'abrogation de la loi de 1920. Mais derrière tout cela, il voit surtout le spectre du néomalthusianisme. Congrès du Havre, 1956 : "Le néomalthusianisme, conception ultra-réactionnaire, remise à la mode par les idéologues de l'impérialisme américain, est une arme aux mains de la bourgeoisie pour détourner les travailleurs de la lutte pour les revendications immédiates, pour le pain, pour le socialisme".

Rien de bien nouveau depuis l'article publié par Lénine le 16 juin 1913 dans la Pravda.
D'abord Lénine réitère l'hostilité absolue des communistes au néomalthusianisme. Mais pour autant, "cela ne nous empêche pas d'exiger un changement complet des lois interdisant l'avortement ou la diffusion d'ouvrages de médecine ayant trait aux moyens anticonceptionnels. Ces lois sont une hypocrisie des classes dirigeantes". Pour Lénine, cette position se justifie au nom des "droits démocratiques élémentaires des citoyens et des citoyennes", tout en ajoutant que "les ouvriers conscients mèneront toujours la lutte la plus impitoyable contre les tentatives d'insuffler cette théorie réactionnaire et lâche à la classe la plus avancée de la société contemporaine, à celle qui est la plus forte, la mieux préparée à la grande transformation".

Le texte de Pablo, centré sur la dénonciation de la position "stalinienne" du PCF, n'est pas exempt d'ambiguïtés : mauvaise théorie mais bonne pratique et détail que je trouve amusant, l'emploi systématique de l'expression "birth control" à la place de sa traduction explicite, ''contrôle des naissances".

philippulus

Messages : 170
Date d'inscription : 19/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1956 : offensive du PCF contre le droit à l'IVG

Message  sylvestre le Ven 4 Avr - 9:23

philippulus a écrit:
Le texte de Pablo, centré sur la dénonciation de la position "stalinienne" du PCF, n'est pas exempt d'ambiguïtés : mauvaise théorie mais bonne pratique et détail que je trouve amusant, l'emploi systématique de l'expression "birth control" à la place de sa traduction explicite, ''contrôle des naissances".

Oui, j'ai noté ça aussi - c'est le genre de choses qu'on peut faire remarquer aux fanas de la défense de la langue française contre l'anglais : il y a aussi des anglicismes qui n'ont plus cours.

Sur le fond, de quelles ambiguïtés parles-tu ? Perso j'ai trouvé qu'il s'emmêlait un peu les pinceaux sur la question de la monogamie. Mais à part ça c'est effectivement un texte très honorable - j'avais toujours entendu dire que Pablo, à côté de ses erreurs nombreuses dans d'autres domaines, avait eu le mérite de replacer la question des femmes à l'avant-scène.
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1956 : offensive du PCF contre le droit à l'IVG

Message  philippulus le Ven 4 Avr - 11:30

L'ambiguïté de fond de la position de Pablo est à mon sens qu'il défend explicitement des "pratiques néomathusiennes" au nom de l'amélioration immédiate des conditions de vie tout en condamnant (faiblement) la "théorie néomalthusienne".
Il faut rappeler que le néomalthusianisme a été porté en France au début du 20ème siècle par une importante partie du mouvement ouvrier...et certainement pas par la bourgeoisie.

philippulus

Messages : 170
Date d'inscription : 19/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1956 : offensive du PCF contre le droit à l'IVG

Message  sylvestre le Ven 4 Avr - 14:15

philippulus a écrit:L'ambiguïté de fond de la position de Pablo est à mon sens qu'il défend explicitement des "pratiques néomathusiennes" au nom de l'amélioration immédiate des conditions de vie tout en condamnant (faiblement) la "théorie néomalthusienne".

Je ne trouve pas : il explique pourquoi d'un point de vue individuel les prolétaires peuvent être enclins à vouloir limiter le nombre naissances, mais sans prôner la limitation du nombre de naissances comme un projet collectif.

Il faut rappeler que le néomalthusianisme a été porté en France au début du 20ème siècle par une importante partie du mouvement ouvrier...et certainement pas par la bourgeoisie.

Source ? Pour ce que je peux en lire c'était plutôt le fait de certains anars comme Robin et Mirbeau, sans lien réel avec le mouvement ouvrier.
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1956 : offensive du PCF contre le droit à l'IVG

Message  philippulus le Sam 5 Avr - 18:00

1) Tu as raison, vu le contexte historique et le poids de la doxa, le texte de Pablo est très honorable.
2) En 1956 la question du birth control n'est pas une question individuelle. La loi de 1920 qui a criminalisé l'avortement et interdit l'enseignement et l'usage des méthodes anticonceptionnelles est toujours en vigueur. De plus la propagande populationniste bat son plein.
3) De 1895 à 1914 le courant du syndicalisme révolutionnaire (Fernand Pelloutier, Emile Pouget) est très important (majoritaire ?) dans la CGT. Or ce courant est généralement acquis aux thèses néomalthusiennes. Exemples :
- La fédération du bâtiment, au congrès d'Orléans en 1910, "croit devoir appeler l'attention sur la trop grande procréation, cause de chômage, de misère et de dégénérescence".
- La fédération des cuirs et peaux, à Fougères en 1909 se dit prête à faire "son possible pour organiser la grève des ventres".
- La fédération des bûcherons, au congrès de Bourges en 1912 : "Considérant l'utilité de la propagande néomalthusienne qui oppose des arguments irréfutables aux arguments idiots des repopulateurs, considérant que la doctrine néomalthusienne conseille avec sagesse aux travailleurs de n'avoir pas plus d'enfants qu'ils ne peuvent en nourrir convenablement...Considérant que la limitation des naissances dans le prolétariat est actuellement l'un des moyens les plus efficaces pour apporter une peu de soulagement à la misère humaine...Considérant que le néomalthusianisme est une doctrine très humaine, qui donne à la femme des droits en la libérant des pièges de l'amour, et en lui faisant connaître les moyens scientifiques de s'affranchir de la tyrannie de l'homme...il faut pratiquer la contraception".
Source : Le poids du nombre, Georges Minois, Perrin.

philippulus

Messages : 170
Date d'inscription : 19/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1956 : offensive du PCF contre le droit à l'IVG

Message  sylvestre le Sam 5 Avr - 21:46

philippulus a écrit:1) Tu as raison, vu le contexte historique et le poids de la doxa, le texte de Pablo est très honorable.
2) En 1956 la question du birth control n'est pas une question individuelle. La loi de 1920 qui a criminalisé l'avortement et interdit l'enseignement et l'usage des méthodes anticonceptionnelles est toujours en vigueur. De plus la propagande populationniste bat son plein.

Tout à fait, et c'est ce qui justifie d'en parler dans une revue politique. Mais dans le but de permettre un choix qui lui est individuel.

3) De 1895 à 1914 le courant du syndicalisme révolutionnaire (Fernand Pelloutier, Emile Pouget) est très important (majoritaire ?) dans la CGT. Or ce courant est généralement acquis aux thèses néomalthusiennes. Exemples :
 - La fédération du bâtiment, au congrès d'Orléans en 1910, "croit devoir appeler l'attention sur la trop grande procréation, cause de chômage, de misère et de dégénérescence".
 - La fédération des cuirs et peaux, à Fougères en 1909 se dit prête à faire "son possible pour organiser la grève des ventres".
 - La fédération des bûcherons, au congrès de Bourges en 1912 : "Considérant l'utilité de la propagande néomalthusienne qui oppose des arguments irréfutables aux arguments idiots des repopulateurs, considérant que la doctrine néomalthusienne conseille avec sagesse aux travailleurs de n'avoir pas plus d'enfants qu'ils ne peuvent en nourrir convenablement...Considérant que la limitation des naissances dans le prolétariat est actuellement l'un des moyens les plus efficaces pour apporter une peu de soulagement à la misère humaine...Considérant que le néomalthusianisme est une doctrine très humaine, qui donne à la femme des droits en la libérant des pièges de l'amour, et en lui faisant connaître les moyens scientifiques de s'affranchir de la tyrannie de l'homme...il faut pratiquer la contraception".
Source : Le poids du nombre, Georges Minois, Perrin.

Merci. Il serait intéressant de voir si il y avait des contre-courants, et dans quelle mesure la question de la condition des femmes jouait dans ces débats. En tous cas à la naissance du Parti Communiste, La position en faveur de l'accès à la contraception et à l'avortement est claire.
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1956 : offensive du PCF contre le droit à l'IVG

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum