"Pride" (film) : la grève des mineurs britanniques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Pride" (film) : la grève des mineurs britanniques

Message  Byrrh le Mar 25 Mar - 1:12

http://www.walesonline.co.uk/news/wales-news/miners-strike-gay-community-stood-6857823#

D'après cet article, un film intitulé Pride sortira cette année sur les écrans britanniques (et peut-être ailleurs). Ce film reconstitue un épisode de la grande grève des mineurs du Pays de Galles en 1984-1985, durant lequel les grévistes reçurent le soutien de militants homos d'extrême gauche, "Lesbians & Gays Support the Miners" (LGSM). Cette initiative se traduisit par un soutien mutuel des uns et des autres contre la politique réactionnaire et anti-ouvrière de Margaret Thatcher.

A suivre !


Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Pride

Message  sylvestre le Dim 1 Juin - 0:37

Un très beau film qui relate l'histoire véridique de la jonction entre militants LGBT londoniens et mineurs gallois en grève pendant la grande grève des mineurs de 1984-85 : film grand public où l'on rit, où l'on pleure, sur un combat dans le combat, contre les préjugés qui peuvent disparaître à vitesse grand V dans un combat commun, sur une solidarité qui se construit dans l'adversité contre un ennemi commun.
Je l'ai vu lors d'une projection unique au Forum des Images, public conquis qui applaudit deux fois et ne veut pas quitter la salle.
Espérons qu'il soit rapidement distribué en salles !

avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pride" (film) : la grève des mineurs britanniques

Message  Byrrh le Dim 1 Juin - 16:38

Sylvestre est un privilégié...

Il a en tout cas bien résumé une histoire qui mérite d'être davantage connue dans les milieux militants français.

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pride" (film) : la grève des mineurs britanniques

Message  Pedrolito le Dim 1 Juin - 22:31

sylvestre a écrit:Un très beau film qui relate l'histoire véridique de la jonction entre militants LGBT londoniens et mineurs gallois en grève pendant la grande grève des mineurs de 1984-85 : film grand public où l'on rit, où l'on pleure, sur un combat dans le combat, contre les préjugés qui peuvent disparaître à vitesse grand V dans un combat commun, sur une solidarité qui se construit dans l'adversité contre un ennemi commun.
Je l'ai vu lors d'une projection unique au Forum des Images, public conquis qui applaudit deux fois et ne veut pas quitter la salle.
Espérons qu'il soit rapidement distribué en salles !


Une preuve supplémentaire apportée par l'Histoire du mouvement ouvrier que les Michéa et autres crypto-réacs disent de grosses sottises quoi !

Ça fait envie en tout cas !
avatar
Pedrolito

Messages : 211
Date d'inscription : 30/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pride" (film) : la grève des mineurs britanniques

Message  sylvestre le Lun 2 Juin - 9:26

Le film sortira en salles en France le 1er octobre.
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pride" (film) : la grève des mineurs britanniques

Message  sylvestre le Lun 11 Aoû - 10:10

avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pride" (film) : la grève des mineurs britanniques

Message  Gaston Lefranc le Dim 31 Aoû - 9:28


Gaston Lefranc

Messages : 777
Date d'inscription : 26/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pride" (film) : la grève des mineurs britanniques

Message  sylvestre le Mer 3 Sep - 14:46

New film Pride tells an extraordinary story of solidarity in struggle

Nicola Field, who was part of Lesbians and Gays Support the Miners, says a new film shows how struggle forged unity and helped break down prejudice
new film Pride tells the story of solidarity between two unexpected groups

New film Pride tells the story of solidarity between two unexpected groups

Pride is billed as a romantic comedy, but it’s not a romance between individuals.

It tells the extraordinary true story of love and solidarity between two unlikely communities that precipitated a transformation in labour history.

One is a South Wales mining village. The other is a bunch of LGBT activists from London who go “all out” to support the strike.

In 1984 Margaret Thatcher was on the warpath to smash the National Union of Mineworkers (NUM).

The same Margaret Thatcher was exploiting the AIDS pandemic to stir up homophobia and demonise an increasingly confident gay movement.

But both groups fought back hard. Miners voted with their feet walking out on indefinite strike, polarising Britain. LGBT people were defiant, defending themselves against homophobic media attacks, street violence and vicious discrimination.

The police were their longtime enemy due to entrapment and harassment.

A group of socialist lesbians and gays in London saw that the police were now setting their brutal sights on the miners.

They overcame personality clashes and united in determination to form Lesbians and Gays Support the Miners (LGSM). The group began organising solidarity collections in London’s gay pubs and clubs.

In recreating the characters, the film compellingly depicts what happened next.

Mountains

When the NUM leadership won’t respond to their request to adopt a village, the group decide to hand over the money directly. Soon they’re speeding towards the sheep-scattered mountains of South Wales in a borrowed minibus.

With deft humour, Pride depicts the first tentative meetings between LGBT activists and miners.

Tremulous speeches and nervous handshakes are exchanged—then, with nothing to lose, the touchpaper is suddenly lit.

Expect thrills, spills, disco dancing, songs, picketing and snogging—and a cataclysmic finale to melt the heart of the most hardened cynic.

Top British actors Bill Nighy, Imelda Staunton and Paddy Considine lead the outstanding cast in this jubilant, inspiring film.

Our rulers tell us that homophobia will take generations to fade, while they bring in legal changes.

But this film shows that in the crucible of class struggle, when unity is necessary, prejudice can disappear in the twinkling of an eye.

I was part of LGSM and initially suspicious of this mainstream film about it. But writer Stephen Beresford tracked down key members of LGSM and made sure the story and period details were authentic.

Go and see Pride and enjoy it. Just don’t ask which character is supposed to represent me.

The film doesn’t explain why the strike lost, but the recently released Still The Enemy Within does. Taken together, these marvellous films deepen our understanding of a crucial moment in history.
Pride, directed by Matthew Warchus. Calamity Films. Out on general release 12 September
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pride" (film) : la grève des mineurs britanniques

Message  Byrrh le Ven 19 Sep - 17:38

Il y a cinq ans, en découvrant l'existence de LGSM au détour d'une vieille brochure trotskyste anglaise, je ne pouvais imaginer qu'un long métrage de cinéma allait être réalisé à partir de cette histoire.

Et en apprenant que ce film allait sortir, je me préparais à être déçu. Il n'en a rien été. J'aurais dû me dire qu'il s'agissait d'un film anglais et non d'un film français, et que mes craintes étaient donc exagérées...

Les différents personnages du film ont tous existé, notamment celui qui fut l'âme de LGSM, le jeune militant communiste Mark Ashton, mort du sida en 1987 à l'âge de 26 ans.

Il faut voir ce film, le projeter dans les fêtes de l'extrême gauche, il faut qu'il soit vu par un public ouvrier. C'est un beau film, qui donne le moral alors que la période est plutôt moche, et qui est également utile à nos idées.

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pride" (film) : la grève des mineurs britanniques

Message  ottokar le Dim 21 Sep - 7:47

Oui, c'est un bon film, j'espère qu'il sera disponible à la fête de LO, mais allez le voir d'ici là, car la prochaine, c'est loin ! Et puis c'est de plus en plus difficile d'obtenir les films.
Le film est drôle et très bien joué. C'est amusant de retrouver Dominic West, l'acteur principal de la série Wire. Les femmes de mineurs sont assez géniales. La critique a trouvé que c'était trop beau pour être vrai, que le réalisateur aurait pu montrer aussi les problèmes de rejet, les préjugés auxquels ils se sont sûrement heurtés. C'est dit aussi, mais puisque dans l'ensemble ça a marché, on ne peut pas lui en vouloir d'avoir montré le bon côté des choses, surtout de cette façon.

ottokar

Messages : 196
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pride" (film) : la grève des mineurs britanniques

Message  Byrrh le Lun 22 Sep - 16:56

Sur le site de la récente scission du SWP britannique, on peut lire le témoignage de Ray Goodspeed, un militant trotskyste qui fut parmi les organisateurs de Lesbians and Gays Support the Miners : http://rs21.org.uk/2014/09/21/dear-love-of-comrades-remembering-lesbians-and-gays-support-the-miners/

Intéressant à plus d'un titre : pour ses souvenirs de la solidarité qui s'était créée durant cette expérience, mais aussi, pour les divergences qu'il y avait entre ces quelques militants trotskystes et Mark Ashton, membre du PC britannique, au sujet du combat homosexuel et de la classe ouvrière. En gros, Ashton militait pour une alliance de "communautés" (gays, noirs, femmes... et classe ouvrière), alors que les trotskystes concevaient plutôt les hétéros et les homos comme des composantes de la même classe, qu'il s'agissait d'unir contre les préjugés de division.

Sur le site de l'organisation Workers' Liberty, après un article sur le film, on trouve le témoignage de Clive Bradley, un autre militant trotskyste de LGSM : http://www.workersliberty.org/node/23794

A ces témoignages s'ajoute celui de Nicola Field, que Sylvestre a reproduit plus haut.

Les trois que j'ai cités étaient vraisemblablement de tendances différentes (Militant, Workers' Liberty, SWP).

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pride" (film) : la grève des mineurs britanniques

Message  Roseau le Sam 18 Oct - 18:42

Tendres amours entre camarades : l’idéologie politique du mouvement « Lesbians and Gays Support the Miners »
http://npa2009.org/idees/tendres-amours-entre-camarades-lideologie-politique-du-mouvement-lesbians-and-gays-support
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pride" (film) : la grève des mineurs britanniques

Message  yannalan le Dim 26 Oct - 20:47

J'ai enfin pu voir ce film;, il est très bon et en plus proche de la réalité, comme en témoignent les protagonistes dans le Gardian.
ici

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pride" (film) : la grève des mineurs britanniques

Message  Byrrh le Mer 14 Jan - 11:55

Dans La Nouvelle République du 14/01/2015 :

Loir-et-Cher - Blois - Éducation

" Cachez ce film que je ne saurais voir "


14/01/2015 05:41

Les élèves de Notre-Dame-des-Aydes n’iront finalement pas voir un des films de la Semaine britannique, Pride. Motif : il met en scène des homosexuels.

Ciné'fil conçoit une programmation spéciale Grande-Bretagne pour la deuxième fois. Ce rendez-vous bisannuel, conçu avec des enseignants en anglais, permet à des lycéens et collégiens d'entendre la langue anglaise – les films sont en version originale sous-titrée – et les cultures britanniques. C'est à ce titre que cinq films sont programmés aux Lobis : « '71 », « Pride », « My childhood et my ain folk », « Queen and country », « La Tranchée », « Les Pirates ! Bons à rien, mauvais en tout ».

Les élèves de 3e, de seconde et de 1re de Notre-Dame-des-Aydes – soit 380 jeunes – avaient cette sortie programmée pour jeudi 15 janvier. Seulement, ils n'iront pas voir le film Pride. A la place du film de Matthew Warchus, ils iront voir « Queen and country » de Bill Douglas. Excellent film au demeurant, mais pourquoi ce changement ? Nous avons posé la question au chef d'établissement, Jean-Cyrille Peroteau. « Ce film n'est pas adapté au public de seconde ou de 3e. Il est pédagogiquement orienté pour des élèves de terminale. Des parents se sont émus de l'histoire de ce film et ont attiré mon attention ». Que raconte donc ce film ? Tiré d'une histoire vraie, le scénario se passe en 1984. Margaret Thatcher est au pouvoir et le syndicat des mineurs vote la grève. Lors de leur marche à Londres, un groupe d'activistes gays et lesbiennes décide d'aider les familles des mineurs, et part leur remettre l'argent en main propre. « La sortie pour aller voir ce film est annulée, ils iront voir " Queen and country ". Ce problème fait suite à une erreur de concertation sur le plan organisationnel », affirme le chef d'établissement.

Des avis contradictoires

Un argument qui étonne Jean-Marie Génard de Ciné'fil. « Tout était calé depuis décembre, les chefs d'établissement ont donné leur accord. Ce film parle de tolérance, de rencontre entre deux communautés opposées, de solidarité. Bien sûr, il y a des homosexuels, mais pas de scènes de sexe, seulement un baiser entre deux hommes, ce qui n'est pas plus que ce qu'on voit à " Plus belle la vie " ! C'est une comédie comique débridée présentant des personnages hauts en couleur. »
Ce sentiment n'est pas partagé par Philippe Laneyrie, parent d'élève. « Je n'étais pas enthousiaste à ce que les enfants aillent voir ce film. J'en ai fait part au chef d'établissement. Ce film fait la promotion de l'homosexualité. J'ai choisi pour mes enfants un enseignement catholique qui prône des valeurs chrétiennes. Ce film n'entre pas dans cette catégorie. De plus, les enseignants doivent essayer de respecter les convictions des parents d'élèves, le film n'aurait même pas dû être proposé. »
Ce qui n'est pas l'avis d'une mère d'élève de 6e qui s'est étonnée de voir que son enfant n'allait pas voir ce film. « Il n'a rien de choquant et j'estime que l'ouverture d'esprit et aux autres est importante pour mon enfant. L'argument donné aux parents pour le changement de programmation est que " Pride " présente des caractères sexuels non adaptés aux enfants de cet âge. C'est dommage ! »

Anne Richoux

Un Philippe Laneyrie qui fut par ailleurs candidat FN aux cantonales de 2008 dans le Loir-et-Cher... Quelle racaille... Et dire qu'on autorise ces affreux à élever des mômes !

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pride" (film) : la grève des mineurs britanniques

Message  Byrrh le Mer 29 Avr - 18:23

Dommage, le film ne sera pas projeté cette année à la fête de Lutte ouvrière :
Il y a deux salles de cinéma sur la fête, qui projettent en continu une série de films et de documentaires récents. Comme tous les spectacles de la Fête, les séances sont comprises dans le prix de la carte d’entrée.

   Deux jours, une nuit (Jean-Pierre et Luc Dardenne )
   Samba (É.Toledano et O.Nakache )
   Leviathan (Andreï Zvyagnitsev )
   Le procés de Viviane Amsalem (Shlomi et Ronit Elkabetz )
   Black coal (Yi Nan Diao )
   Discount (Louis-Julien Petit )
   ’71 (Yann Demange )
   Les combattants (Thomas Cailley )
   Les insoumis (Mark Donskoï )
   La famille Bélier (Éric Lartigau )
   The Cut (Fatih Akın )
   L’Enquête (Vincent Garenq )
   Jimmy’s Hall (Ken Loach )
   Hippocrate (Thomas Lilti )
   Timbuktu (Abderrahmane Sissako )

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pride" (film) : la grève des mineurs britanniques

Message  sylvestre le Jeu 30 Avr - 10:04

Mais il le sera à la fête du NPA Paris, le 9 mai à la salle Olympe de Gouges, à 13h15, avec Ray Goodspeed (membre fondateur du Lgsm, son personnage a le 2nd rôle dans le film, actuel militant de left unity).
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pride" (film) : la grève des mineurs britanniques

Message  Byrrh le Jeu 7 Mai - 15:20

Byrrh a écrit:Dommage, le film ne sera pas projeté cette année à la fête de Lutte ouvrière :
Il y a deux salles de cinéma sur la fête, qui projettent en continu une série de films et de documentaires récents. Comme tous les spectacles de la Fête, les séances sont comprises dans le prix de la carte d’entrée.

   Deux jours, une nuit (Jean-Pierre et Luc Dardenne )
   Samba (É.Toledano et O.Nakache )
   Leviathan (Andreï Zvyagnitsev )
   Le procés de Viviane Amsalem (Shlomi et Ronit Elkabetz )
   Black coal (Yi Nan Diao )
   Discount (Louis-Julien Petit )
   ’71 (Yann Demange )
   Les combattants (Thomas Cailley )
   Les insoumis (Mark Donskoï )
   La famille Bélier (Éric Lartigau )
   The Cut (Fatih Akın )
   L’Enquête (Vincent Garenq )
   Jimmy’s Hall (Ken Loach )
   Hippocrate (Thomas Lilti )
   Timbuktu (Abderrahmane Sissako )
La fête de LO avait projeté en 2013 La Parade, de Srdjan Dragojevic, un film assez lourdaud et bourré de clichés. Je le répète, il est vraiment navrant, pour ne pas dire plus, qu'elle ne diffuse pas Pride, l'un des très rares films permettant d'évoquer la question du racisme homophobe d'un point de vue social, de classe.

S'il passe à la fête du NPA Paris, tant mieux, mais ce n'est pas la même audience...

Et puis, qu'on m'explique l'intérêt politique d'une comédie comme La famille Bélier...
Les Bélier, agriculteurs en Normandie, sont sourds, à l'exception de Paula, la fille lycéenne, qui a pris l'habitude de régler au téléphone de nombreux soucis familiaux. Emue par l'arrivée au lycée d'un beau parisien bouclé, Gabriel, Paula persuade sa meilleure amie Mathilde, aussi délurée qu'elle est réservée, de s'inscrire à sa suite dans la chorale du professeur de musique, monsieur Thomasson. Fan absolu de Michel Sardou, artiste en berne, Thomasson détecte le talent de Paula et la presse de présenter le concours de la maîtrise de Radio-France. Mathilde hésite. Peut-elle abandonner sa famille pour suivre sa voie ?...

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pride" (film) : la grève des mineurs britanniques

Message  verié2 le Mar 3 Nov - 12:23

Pride passe en ce moment sur Canal. Il est donc possible de l'enregistrer et de le faire circuler.

Je l'ai vu hier. C'est un très beau film, très émouvant qui sait donner du caractère à chaque personnage. Toutefois, et ce n'est ni une critique ni même une réserve, il nous parle davantage de la lutte des gays et lesbiennes que de celle des mineurs, dont on ne voit que quelques images. Aucune indication sur la façon dont s'est déroulée cette grève, ses difficultés, les divergences qui ont pu apparaître, les causes de son échec.

Le film est centré sur l'aide apportée par le groupe LGSM. Or, ce dont les mineurs avaient besoin, ce n'est pas seulement de collectes et de concerts de soutien, mais d'une extension de leur lutte à d'autres fractions de la classe ouvrière. Leur isolement fut la cause fondamentale de leur échec contre Thatcher. Alors, je sais, ce n'est pas le sujet du film qui est plutôt : "comment les préjugés s'effacent dans la lutte".

En tout cas, c'est à voir et à faire voir !

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pride" (film) : la grève des mineurs britanniques

Message  verié2 le Mar 3 Nov - 12:28

Byrrh
le film ne sera pas projeté cette année à la fête de Lutte ouvrière
Bon, ce n'est peut-être pas pour des raisons politiques. Il peut y avoir des problèmes avec le distributeur. Faudrait poser la question à LO et leur proposer de le passer en 2015...

Sinon, dans la liste, outre La famille Bélier (dont je n'avais jamais entendu parler), il y a Les combattants, que j'ai trouvé très ennuyeux et surtout très équivoque par rapport à l'armée - j'ai peut-être fait un contresens, mais ce film est pour le moins bizarre...

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pride" (film) : la grève des mineurs britanniques

Message  sylvestre le Ven 13 Nov - 16:03

Vérié a écrit:ce dont les mineurs avaient besoin, ce n'est pas seulement de collectes et de concerts de soutien, mais d'une extension de leur lutte à d'autres fractions de la classe ouvrière. Leur isolement fut la cause fondamentale de leur échec contre Thatcher.

Justement, dans ce contexte de défaillance du mouvement syndical et travailliste, le soutien de groupes comme LGSM (mais aussi d'autres groupes, étudiants notamment) a permis une relative extension à d'autres fractions de la classe ouvrière, insuffisante en définitive bien sûr - on voit cet aspect dans le documentaire passé à la dernier université d'été du NPA "Still the enemy within".

Sinon, dans la liste, outre La famille Bélier (dont je n'avais jamais entendu parler), il y a Les combattants, que j'ai trouvé très ennuyeux et surtout très équivoque par rapport à l'armée - j'ai peut-être fait un contresens, mais ce film est pour le moins bizarre...

Les Combattants est un beau film, dont l'armée constitue un décor un peu paradoxal. Ce n'est pas un film critique de l'armée, mais pas non plus une apologie - en tous cas c'est comme ça que je l'ai pris. Pas un choix évident pour la fête de LO, mais en l'occurrence je trouve ça plutôt intéressant.

avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pride" (film) : la grève des mineurs britanniques

Message  Byrrh le Mar 3 Mai - 8:51

verié2 a écrit:
Byrrh
le film ne sera pas projeté cette année à la fête de Lutte ouvrière
Bon, ce n'est peut-être pas pour des raisons politiques. Il peut y avoir des problèmes avec le distributeur. Faudrait poser la question à LO et leur proposer de le passer en 2015...
Le film sera projeté cette année à Presles ! Smile

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pride" (film) : la grève des mineurs britanniques

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum