premier congrès du npa

Page 4 sur 18 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11 ... 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: premier congrès du npa

Message  Roseau le Lun 15 Nov - 3:52

Ce ne sont pas seulement les ambitions de politiciens professionnels,
mais aussi la candeur inouie et les boufonneries qui font le lit des trahisons bureaucratiques.
Pour les verdâtres, ralliés au capitalisme, et si pue écolos, on a déjà donné!
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: premier congrès du npa

Message  Duzgun le Lun 15 Nov - 8:43

BouffonVert72 a écrit:Ah mais il n'y a qu'une seule sensibilité à EELV : l'écologie !
(...)
Il n'y a pas de bureaucrates chez EELV. Juste des militants et sympathisants qui luttent, et qq élus qui servent de porte-voix.
(...)
La recette partagée par tous les bureaucrates, que l'étiquette soit verte, rose, ou rouge.
Leur pratique de parti est conforme à leur déni de démocratie réelle, quand par malheur ils arrivent au pouvoir.
Ca, c'est la définition du PS, non ? Twisted Evil
C'est pour ça qu'on est là, nous écolos, pour virer tous ces bureaucrates alter-capitalistes !
Comment est-il possible de dire autant d'âneries en un seul post? Reprends toi Bouffon Vert.!

BouffonVert72 a écrit:J'ai finit par comprendre que la lutte des classes ne peut passer que par la lutte des places. C'est le moyen le plus rapide, le plus simple, et surtout le plus concrêtement faisable... Mais rassure-toi, quand nous serons aux places, nous travaillerons activement pour réduire les écarts entre les classes. Bon ok, je ne te jure pas que nous pourrons abolire les classes en seulement 5 ans... Il faudra probablement un peu plus longtemps...
Abolir les classes par les élections? Je comprends qu'on veuille se faire du bien en croyant à ce genre de contes de fées, mais on vit dans le monde réel malheureusement...
C'est pas les promesses de ce genre qui on manqué depuis le temps. Avec le résultat qu'on connaît...
avatar
Duzgun

Messages : 1599
Date d'inscription : 27/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Et maintenant une 4 ième position ?

Message  BouffonVert72 le Mar 16 Nov - 0:06

http://www.20minutes.fr/article/623075/politique-le-npa-repousse-nouvelle-fois-congres-tiendra-debut-fevrier


20minutes.fr et AFP a écrit:

15.11.10 à 20h10

Le NPA repousse une nouvelle fois son congrès qui se tiendra début février

Le NPA a décidé une nouvelle fois de repousser son congrès à la suite du mouvement social contre la réforme des retraites qui "a modifié le rythme des débats", a dit lundi le parti d'Olivier Besancenot dont les membres se réuniront finalement du 4 au 6 février.

Prévu dans un premier temps du 10 au 14 novembre, le congrès avait déjà été renvoyé, en septembre, au 10-12 décembre.

Lors d'un Conseil politique national (CPN, parlement) qui s'est tenu ce week-end, le NPA a décidé à nouveau de repousser son congrès national aux 4, 5 et 6 février pour "permettre aux militants de disposer de six semaines supplémentaires pour mener les débats préparatoires".

"Le mouvement social contre la réforme des retraites a modifié le rythme des débats qui avait été défini antérieurement", est-il écrit dans le communiqué du NPA.

Le 11 décembre se tiendra une "conférence" pour "tirer les enseignements de ce mouvement extrêmement riche qui a mis en difficulté le gouvernement pendant ces deux mois de mobilisations". Un nouveau CPN est prévu le 12 décembre.

Lors du congrès, deux textes sur le programme seront soumis au vote des militants. Un minoritaire et celui de la direction "sur les réponses à la crise" adopté à 83% des membres du CPN le 19 septembre.

Par ailleurs, quatre "textes d'orientation" seront en concurrence au congrès. Celui soutenu par M. Besancenot ("maintien d'un profil anticapitaliste, unitaire dans les mobilisations mais indépendant" du PS) avait recueilli "un petit peu moins de 70%" au CPN.

Un texte plus unitaire estimant que les portes sont encore ouvertes avec le Front de gauche PCF-PG, avait récolté 19% et un autre plus identitaire 14%.

Une quatrième tendance est également apparue depuis pour "redéfinir le NPA comme un parti révolutionnaire trostkiste" autour d'un ouvrier de Peugeot-Mulhouse, a dit lundi à l'AFP Pierre-François Grond, du comité exécutif du NPA.

Selon lui, le texte qu'il soutient avec M. Besancenot sera "majoritaire mais pas à la hauteur de 70%" car les militants "ne sont pas forcément en adéquation avec le CPN" qui avait été élu lors de la fondation du NPA en février 2009. "ça ne correspond pas à la réalité politique du NPA", a-t-il dit, ne souhaitant toutefois "pas faire de pronostic interne".
© 2010 AFP




Dernière édition par BouffonVert72 le Mar 16 Nov - 0:07, édité 1 fois (Raison : râjout du lien)
avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: premier congrès du npa

Message  Marco Pagot le Mar 16 Nov - 2:25

Une quatrième tendance est également apparue depuis pour "redéfinir le NPA comme un parti révolutionnaire trostkiste" autour d'un ouvrier de Peugeot-Mulhouse, a dit lundi à l'AFP Pierre-François Grond, du comité exécutif du NPA.


La présentation est un peu limite...

A écouter Grond, on dirait qu'on cite le vieux Léon à chaque ligne...

Je viens de faire une recherche dans notre plate-forme, il y a une occurence à Trotsky, sur la dernière page de "notre orientation" pour rappeler qu'on essaye de se placer dans l'héritage des grands révolutionnaires comme Karlou d'amour, Sexy Fredo, Vladou Chéri, ou Rosa...

Ah oui, et y'a 2 occurences à la 4, pour dire qu'on essaye de suivre cet héritage...

Et je sais de quoi je parle, j'y suis... What a Face clown
avatar
Marco Pagot

Messages : 939
Date d'inscription : 26/06/2010
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: premier congrès du npa

Message  gérard menvussa le Mar 16 Nov - 3:11

Bah ! La direction n'a pas tardé a réagir !

Communiqué du Nouveau Parti Anticapitaliste.
Le Conseil politique national du NPA qui s'est tenu les 13 et 14 décembre a bousculé son
calendrier.
Le mouvement social contre la réforme des retraites a modifié le rythme des débats qui avait
été défini antérieurement.
A la date des 11 et 12 décembre, se tiendra, d'une part, une conférence du NPA, ouverte, le 11
décembre, pour tirer les enseignements de ce mouvement extrêmement riche qui a mis en
difficulté le gouvernement pendant ces deux mois de mobilisations, et, d'autre part, un Conseil
politique national, le 12 décembre.
Le congrès national aura lieu les 4-5 et 6 février 2011 permettant ainsi aux militant-E-s de
disposer de 6 semaines supplémentaires pour mener les débats préparatoires au congrès
national.
Le 15 novembre 2010.
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: premier congrès du npa

Message  jacquouille le Mar 16 Nov - 8:54

Elle est pas belle la vie? Very Happy ,les membres du NPA vont avoir 6 semaines de débat supplémentaire affraid ,une conférence préparatoire,et un congres de 3 jours study avec en prime une 4eme plateforme leur interpretant"Trotskistes:le grand retour" Razz .

Et en plus,vous pourrez copier sur le congres de LO,qui lui a priori est maintenu en décembre I love you .

Bande de trop gaté(e)s va! flower
avatar
jacquouille

Messages : 758
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 70
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: premier congrès du npa

Message  gérard menvussa le Mar 16 Nov - 9:30

C'est vrai que les congrés de LO sont plus simple à organiser question débat : y'en a pas...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: premier congrès du npa

Message  Gauvain le Mar 16 Nov - 14:47

Marco Pagot a écrit:
Une quatrième tendance est également apparue depuis pour "redéfinir le NPA comme un parti révolutionnaire trostkiste" autour d'un ouvrier de Peugeot-Mulhouse, a dit lundi à l'AFP Pierre-François Grond, du comité exécutif du NPA.


La présentation est un peu limite...

A écouter Grond, on dirait qu'on cite le vieux Léon à chaque ligne...

Je viens de faire une recherche dans notre plate-forme, il y a une occurence à Trotsky, sur la dernière page de "notre orientation" pour rappeler qu'on essaye de se placer dans l'héritage des grands révolutionnaires comme Karlou d'amour, Sexy Fredo, Vladou Chéri, ou Rosa...

Ah oui, et y'a 2 occurences à la 4, pour dire qu'on essaye de suivre cet héritage...

Et je sais de quoi je parle, j'y suis... What a Face clown

Oui, la présentation des choses est assez limite. Quoi qu'il en soit, je suis content que la mobilisation démocratique au sein du NPA ait fait échec aux pulsions bureaucratiques de certains !

Sinon, je trouve ça assez curieux de reporter le Congrès : on sort d'un mouvement social, oui, mais enfin d'ici le 12 décembre on a quand même le temps de se retourner... si un gros mois de pause après le mouvement c'est pas assez pour tirer les bilans, alors il y a vraiment de quoi se faire du souci, parce que ça veut dire que notre parti, tout parti "des luttes" qu'il soit, ne peut valablement fonctionner que quand c'est le calme plat dans le mouvement social ??
Si je me souviens bien, en juin dernier, l'un des arguments pour repousser le congrès en novembre était déjà cette histoire de mobilisation sur les retraites... alors qu'à l'époque, la mobilisation, c'était une journée de manif de temps en temps, rien à voir avec ce qu'on a connu cet automne. Alors si même ça c'est trop...

Eh puis bon, merde, mais on a des statuts, quoi ! Théoriquement, on aurait dû convoquer le premier congrès régulier dans un délai de 18 mois maximum après le congrès de fondation (c'est-à-dire au printemps dernier, puisqu'il n'était pas envisageable de le faire en juillet ou en août). Le CPN a été élu de façon peu démocratique, sur la base de "plateformes" constituées sur des points qui ne sont plus vraiment à l'ordre du jour (la stratégie d'alliance aux européennes...). Chaque semaine qui passe, le CPN est de moins en moins légitime à proroger ses pouvoirs (c'est bien de ça qu'il s'agit !). Mais le pompon, c'est quand même quand le CPN se permet de voter des textes contraignants sur la stratégie électorale pour les cantonales, alors qu'une telle question aurait dû être, de toute évidence, du ressort du Congrès...

Et qu'est-ce qu'on fait si y a un mouvement social à la mi-janvier ? On repousse le Congrès jusqu'à quand ?
avatar
Gauvain

Messages : 764
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : 75/78

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: premier congrès du npa

Message  Invité le Mar 16 Nov - 15:17

Les textes des différentes tendances sont-ils lisibles quelque part, ou c'est juste à usage interne ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: premier congrès du npa

Message  Marco Pagot le Mar 16 Nov - 15:40

Jimi B. a écrit:Les textes des différentes tendances sont-ils lisibles quelque part, ou c'est juste à usage interne ?

J'ai entendu dire que les textes allaient être retravaillés
avatar
Marco Pagot

Messages : 939
Date d'inscription : 26/06/2010
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: premier congrès du npa

Message  tomaz le Mar 16 Nov - 16:19

Gauvain a écrit:
Marco Pagot a écrit:
Une quatrième tendance est également apparue depuis pour "redéfinir le NPA comme un parti révolutionnaire trostkiste" autour d'un ouvrier de Peugeot-Mulhouse, a dit lundi à l'AFP Pierre-François Grond, du comité exécutif du NPA.


La présentation est un peu limite...

A écouter Grond, on dirait qu'on cite le vieux Léon à chaque ligne...

Je viens de faire une recherche dans notre plate-forme, il y a une occurence à Trotsky, sur la dernière page de "notre orientation" pour rappeler qu'on essaye de se placer dans l'héritage des grands révolutionnaires comme Karlou d'amour, Sexy Fredo, Vladou Chéri, ou Rosa...

Ah oui, et y'a 2 occurences à la 4, pour dire qu'on essaye de suivre cet héritage...

Et je sais de quoi je parle, j'y suis... What a Face clown

Oui, la présentation des choses est assez limite. Quoi qu'il en soit, je suis content que la mobilisation démocratique au sein du NPA ait fait échec aux pulsions bureaucratiques de certains !

Sinon, je trouve ça assez curieux de reporter le Congrès : on sort d'un mouvement social, oui, mais enfin d'ici le 12 décembre on a quand même le temps de se retourner... si un gros mois de pause après le mouvement c'est pas assez pour tirer les bilans, alors il y a vraiment de quoi se faire du souci, parce que ça veut dire que notre parti, tout parti "des luttes" qu'il soit, ne peut valablement fonctionner que quand c'est le calme plat dans le mouvement social ??
Si je me souviens bien, en juin dernier, l'un des arguments pour repousser le congrès en novembre était déjà cette histoire de mobilisation sur les retraites... alors qu'à l'époque, la mobilisation, c'était une journée de manif de temps en temps, rien à voir avec ce qu'on a connu cet automne. Alors si même ça c'est trop...

Eh puis bon, merde, mais on a des statuts, quoi ! Théoriquement, on aurait dû convoquer le premier congrès régulier dans un délai de 18 mois maximum après le congrès de fondation (c'est-à-dire au printemps dernier, puisqu'il n'était pas envisageable de le faire en juillet ou en août). Le CPN a été élu de façon peu démocratique, sur la base de "plateformes" constituées sur des points qui ne sont plus vraiment à l'ordre du jour (la stratégie d'alliance aux européennes...). Chaque semaine qui passe, le CPN est de moins en moins légitime à proroger ses pouvoirs (c'est bien de ça qu'il s'agit !). Mais le pompon, c'est quand même quand le CPN se permet de voter des textes contraignants sur la stratégie électorale pour les cantonales, alors qu'une telle question aurait dû être, de toute évidence, du ressort du Congrès...

Et qu'est-ce qu'on fait si y a un mouvement social à la mi-janvier ? On repousse le Congrès jusqu'à quand ?

tu n'es pas le seul a se poser ce genre de question....avec le report du congré pour des raisons inutiles, ce cpn est devenu carrement illégitime !

si cela continu je vais voter pour la position 4 (la pseudo trosko ortodoxe)
avatar
tomaz

Messages : 303
Date d'inscription : 09/07/2010
Localisation : zonvier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: premier congrès du npa

Message  tomaz le Mar 16 Nov - 16:20

Jimi B. a écrit:Les textes des différentes tendances sont-ils lisibles quelque part, ou c'est juste à usage interne ?

sur le site du npa, c'est en accés libre (je ne sais pas si la position "orthodoxe" est publiée)
avatar
tomaz

Messages : 303
Date d'inscription : 09/07/2010
Localisation : zonvier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: premier congrès du npa

Message  Gauvain le Mar 16 Nov - 17:29

Jimi B. a écrit:Les textes des différentes tendances sont-ils lisibles quelque part, ou c'est juste à usage interne ?

Les textes 1, 2 et 3 (non retravaillés) sont disponibles sur le site du NPA.
http://www.npa2009.org/premier_congres



Dernière édition par Gauvain le Mar 16 Nov - 19:38, édité 1 fois
avatar
Gauvain

Messages : 764
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : 75/78

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: premier congrès du npa

Message  Roseau le Mar 16 Nov - 17:54

Le texte de la tendance 4 (Collectif pour une Tendance Révolutionnaire) est notamment sur son site:
http://tendanceclaire.npa.free.fr/
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: premier congrès du npa

Message  jacquouille le Mar 16 Nov - 19:25

Gérard Menvussa a écrit:C'est vrai que les congrés de LO sont plus simple à organiser question débat : y'en a pas...


Pauvre nase!!!

Ton Parti réuni(je ne sais pas quand)2 a 3 centaines de militant(e)s pendant 3 jours,ils(elles) débattent de 2?,3?,4?,textes de tendences.Ce congres,est organisé par une direction nationale que les militants ici présent dénoncent comme illégitime depuis plusieurs mois,et qui de fait est minoritaire depuis la derniere consultation,ou 3 PL ont fait env.chacune un tiers.

Vous montrez,certe une volonté de débattre publiquement,mais cela s'accompagne d'injures,d'insultes indignes de militants se réclamant du Mvt ouvrier.Et cela vient particulierement,non pas de ceux que vous qualifiez"d'archéos",se réclamant de Marx,Lénine et Trotsky,mais de ces"tronches de cacks"petits bourgeois avec qui vous avez fricoté,et qui vous gangrene.

A LO,c'est également 2 a 3 centaines de militant(e)s qui se réunissent tout les an pendant 2 jours,et qui débattent,non pas pour arriver a 3 ou 4 textes de tendences,mais a un concensus,entre membres ayant les memes perspectives.A choix et méthodes différentes,résultats différents.

Le probleme n'est pas que la LCR/NPA et LO auraient des différences du genre:"secte","groupuscule Stalinien","pseudopode social-democrate"etc...etc... Mais que nos 2 orgas n'ont pas la meme vision de la construction d'un Parti Ouvrier Révolutionnaire.Vous pensez,prétentieux que vous etes,etre l'embrion de ce future Parti,qu'il se construira en se regroupant autour de vous.Alors,a l'image de nos ancetres Bolchéviks,vous fonctionnez,comme si vous étiez un grand parti,en tendences,alors que vous etes simplement,comme nous un gros groupuscule.

Nous pensons,pour notre part,etre tout simplement un courant de ce future Parti,et la tendence modeste que nous sommes,ne joue pas a avoir des "sous-tendences",alors oui,des débats,parfois vifs,mais avec la volonté de repartire ensemble,dans la classe,pour la lutte.
avatar
jacquouille

Messages : 758
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 70
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: premier congrès du npa

Message  Gauvain le Mar 16 Nov - 19:51

jacquouille a écrit:
Gérard Menvussa a écrit:C'est vrai que les congrés de LO sont plus simple à organiser question débat : y'en a pas...


Pauvre nase!!!

Ton Parti réuni(je ne sais pas quand)2 a 3 centaines de militant(e)s pendant 3 jours,ils(elles) débattent de 2?,3?,4?,textes de tendences.

En fait, ce qui est chiant avec la démocratie, c'est le pluralisme ?


Ce congres,est organisé par une direction nationale que les militants ici présent dénoncent comme illégitime depuis plusieurs mois,et qui de fait est minoritaire depuis la derniere consultation,ou 3 PL ont fait env.chacune un tiers.
Ce n'est pas pour ça qu'elle est illégitime (après tout, la A n'est pas plus minoritaire que la B ou la C). C'est parce que ses fonctions ont été prorogées largement au-delà du délai prévu et parce que dès le départ, l'élection du CPN s'est faite sur une base quasiment a-politique. Parce qu'il y a dans le NPA une furieuse tendance à mettre la tête dans le sable pour ne pas voir les problèmes, les divergences et les conflits, et de s'arranger le plus longtemps possible pour ne pas les affronter. C'était déjà le cas lors du Congrès de fondation, qui reposait sur la fiction d'une absence de tendances politiques dans le parti, et ça a été à nouveau le cas pour la question du voile musulman.


Vous montrez,certe une volonté de débattre publiquement,mais cela s'accompagne d'injures,d'insultes indignes de militants se réclamant du Mvt ouvrier.
En tout cas, personne ne t'a traité de "pauvre naze" ni de "tronche de cake".


A LO,c'est également 2 a 3 centaines de militant(e)s qui se réunissent tout les an pendant 2 jours,et qui débattent,non pas pour arriver a 3 ou 4 textes de tendences,mais a un concensus,entre membres ayant les memes perspectives.
Le volontarisme du consensus est par essence antidémocratique... (comme à SUD étudiant d'ailleurs, syndicat dont je suis membre...)

Alors,a l'image de nos ancetres Bolchéviks,vous fonctionnez,comme si vous étiez un grand parti,en tendences,alors que vous etes simplement,comme nous un gros groupuscule.
Personne ne dit que nous sommes un "grand" parti (même si nous sommes bien plus grands que les groupuscules qui sont plus petits que nous). Mais je ne vois pas bien le rapport : une organisation assez petite peut très bien fonctionner avec des tendances qui s'affrontent loyalement. Dans une organisation de plusieurs centaines de membres, a fortiori de plusieurs milliers, il est inévitable qu'il y ait des désaccords. A partir de là il y a trois solutions ;
-trouver que c'est vraiment pas possible de fonctionner comme ça, et scissionner ;
-faire l'autruche et essayer d'obtenir des consensus mous et autres compromis boiteux, en refusant de considérer la réalité du pluralisme interne ;
-donner aux différents courants le droit de s'exprimer et de tenter d'infléchir la ligne du parti, ce qui est le principe du droit de tendance.

Ma préférence va nettement à la troisième solution.


Nous pensons,pour notre part,etre tout simplement un courant de ce future Parti,et la tendence modeste que nous sommes,ne joue pas a avoir des "sous-tendences",alors oui,des débats,parfois vifs,mais avec la volonté de repartire ensemble,dans la classe,pour la lutte.
Oui, bon, c'est la vieille antienne des bureaucrates de tout poil qui considèrent que chaque tendance organisée est nécessairement un "élément dissolvant" qui menace l'unité du parti...
avatar
Gauvain

Messages : 764
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : 75/78

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: premier congrès du npa

Message  gérard menvussa le Mar 16 Nov - 20:09

à Jacquouille : Mon petit vieux, tu traite du congrés de mon organisation avec une ironie condescendante et tu prend la mouche quand je fais part de la même ironie (mais sans condescendance cette fois) ! C'est clair que les organisateur d'un congrés clandestin peuvent nous donner des leçon d'organisation...

Pour les camarades de mon organisation à moi : il est de principe de faire du "majo bashing" quand on est minoritaire ! Mais quand même : un coup on gueule parce que la majo ne reporte pas le congrés, afin de pouvoir analyser plus en profondeur le gros mouvement social en cours, un coup on gueule parce que le congrés est reporté : faudrait savoir !

Quand à la légitimité d'une direction, je connais qu'une solution : le congrés souverain... Et que ce soit reporté de quelque mois ne me parait pas totalement monstrueux...

C'est vrai qu'un certain ton détestable (qui était jusque là l'apanage de la "claire") régne sur ce forum de la part de quelques détracteurs de la majo : vous n'avez pas d'autres endroits pour vous exprimer ? Franchement, j'ai quelques petits trucs qui ne passent pas, mais je préfére le faire entre quatre zieux, que de me défouler en virtuel...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: premier congrès du npa

Message  alexi le Mar 16 Nov - 20:21

Je n'avais pas compris que le quatrième texte était celui de la CLAIRE (qui ne va donc pas être exclue et c'est tant mieux).
La référence à Mulhouse m'avait, en fait, fait penser à un texte des ex-LO du département 68 (quel nom de groupe déjà ?) qui auraient décidés de se distinguer de la B/2.

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: premier congrès du npa

Message  Gauvain le Mar 16 Nov - 20:33

Gérard Menvussa a écrit:
Pour les camarades de mon organisation à moi : il est de principe de faire du "majo bashing" quand on est minoritaire ! Mais quand même : un coup on gueule parce que la majo ne reporte pas le congrés, afin de pouvoir analyser plus en profondeur le gros mouvement social en cours, un coup on gueule parce que le congrés est reporté : faudrait savoir !

C'est pas les mêmes qui gueulent dans les deux cas...


Quand à la légitimité d'une direction, je connais qu'une solution : le congrés souverain... Et que ce soit reporté de quelque mois ne me parait pas totalement monstrueux...

En l'occurrence, ce qui est problématique, ce n'est pas tellement que le Congrès soit reporté (on y survivra), même s'il est regrettable que le CPN tranche "en attendant" des questions importantes (du moins il faut croire, puisqu'elles ont fait l'objet d'une consultation nationale l'an dernier) qui auraient dû être du ressort du Congrès. Par contre, ce qui est inquiétant, c'est :
-que le Congrès a déjà été reporté trois fois, et que ça, c'est beaucoup (ça montre au minimum qu'on est pas très fort pour organiser ce genre de choses) ;
-que les prétextes utilisés pour repousser le Congrès sont assez fumeux, et que si le fait d'avoir eu un mouvement social il y a un mois empêche un Congrès de se tenir, alors même que les textes à lire sont sortis depuis pas mal de temps (et ne sont pas si longs que ça, surtout que y en a un qui est fait d'amendements à un autre...), c'est qu'on est vraiment, vraiment, vraiment pas bons.

Je n'avais pas compris que le quatrième texte était celui de la CLAIRE (qui ne va donc pas être exclue et c'est tant mieux).
La référence à Mulhouse m'avait, en fait, fait penser à un texte des ex-LO du département 68 (quel nom de groupe déjà ?) qui auraient décidés de se distinguer de la B/2.
Ce n'est pas un texte de la CLAIRE, mais du Collectif pour une Tendance révolutionnaire, dont la CLAIRE n'est qu'une partie. Il n'est pas impossible que les camarades auxquels tu penses, ou certains d'entre eux, aient rejoint le CTR.
avatar
Gauvain

Messages : 764
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : 75/78

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: premier congrès du npa

Message  Roseau le Mar 16 Nov - 20:46

Voilà bien un sujet sur lequel LO devrait balayer devant sa porte...On comprend la crispation Very Happy
Résultat de la méthode LO à son dernier Congrès: des résolutions votées à la polonaise (enfin pire, soviétiques,à 100%!) et souvent insipides, et parfois un chef d'oeuvre de reniement de la tradition MR: la résolution sur la situation internationale ne dit pas un mot sur l'Amérique Latine...
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: premier congrès du npa

Message  jacquouille le Mar 16 Nov - 20:49

Gérard Menvussa a écrit:à Jacquouille : Mon petit vieux, tu traite du congrés de mon organisation avec une ironie condescendante et tu prend la mouche quand je fais part de la même ironie (mais sans condescendance cette fois) ! C'est clair que les organisateur d'un congrés clandestin peuvent nous donner des leçon d'organisation...

Pour les camarades de mon organisation à moi : il est de principe de faire du "majo bashing" quand on est minoritaire ! Mais quand même : un coup on gueule parce que la majo ne reporte pas le congrés, afin de pouvoir analyser plus en profondeur le gros mouvement social en cours, un coup on gueule parce que le congrés est reporté : faudrait savoir !

Quand à la légitimité d'une direction, je connais qu'une solution : le congrés souverain... Et que ce soit reporté de quelque mois ne me parait pas totalement monstrueux...

C'est vrai qu'un certain ton détestable (qui était jusque là l'apanage de la "claire") régne sur ce forum de la part de quelques détracteurs de la majo : vous n'avez pas d'autres endroits pour vous exprimer ? Franchement, j'ai quelques petits trucs qui ne passent pas, mais je préfére le faire entre quatre zieux, que de me défouler en virtuel...


Pfffttt,le Gégé,tu petes les plombs,je ne suis pas"ton petit vieux",et je ne traite pas le congres de ton orga avec une ironie condéscendante,et toi tu ne répond rien d'intelligent a ce que je dis,je ne reproche pas les reports successifs de votre congres,je constate simplement que la plus part des membres du NPA sur le FMR le font,et s'alpaguent avec des noms d'oiseaux.

Apres la 2eme grande moitié de ton message ne me concerne pas,alors je vous laisse a vos querelles intestines.
avatar
jacquouille

Messages : 758
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 70
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: premier congrès du npa

Message  chejuanito le Mar 16 Nov - 21:01

je ne vois pas de problème à ce que les désaccords politiques s'expriment parfois avec dureté, dans la vie de tous les jours on ne parle pas en parabole et circonvolutions courtoises, il n'y a aucune raison que le débat militant rélève d'un autre registre de langage. Ce qui me dérange plus c'est que ce soit public. Pour moi, la démocratie interne va de paire avec la faculté de s'exprimer publiquement d'une seule voix, ce qui n'empêche pas d'exprimer des nuances (on n'est pas sensé se déguiser en bloc monolitique) , mais de ne pas se faire un plaisir de pratiquer le grand déballage. Après, il ne pourrait en être autrement dans une orga qui fait le choix d'afficher ses désaccords, de rendre public les positions minoritaires en son sein et dont un porte-parole s'amuse à résumer les positions de ses minorités (et qu'on ne me re-sorte pas l'histoire du parti bolchévique dont les polémiques était publiques, la différence de contexte et d'enjeux rend toute analogie caduque).
avatar
chejuanito

Messages : 568
Date d'inscription : 08/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: premier congrès du npa

Message  gérard menvussa le Mar 16 Nov - 21:12

toi tu ne répond rien d'intelligent a ce que je dis

C'est assez normal : il n'y a rien d'intelligent a dire de toute façon. Et en plus, je ne dis jamais rien d'intelligent : ce n'est pas aujourd'hui que je vais commencer..

C'est pas les mêmes qui gueulent dans les deux cas...
Oui c'est ce que je dis, quoiqu'elle fasse, il y a toujours quellque chose qui ne va pas...

s'il est regrettable que le CPN tranche "en attendant" des questions importantes

Et si il ne les prend pas, d'autres critiquerons le fait qu'il ne prenne aucune décision...
que les prétextes utilisés pour repousser le Congrès sont assez fumeux, et que si le fait d'avoir eu un mouvement social il y a un mois empêche un Congrès de se tenir, alors même que les textes à lire sont sortis depuis pas mal de temps (et ne sont pas si longs que ça, surtout que y en a un qui est fait d'amendements à un autre...), c'est qu'on est vraiment, vraiment, vraiment pas bons.
Il me semble que cela ne soit pas "si fumeux" que ça ! Perso, je suis assez réservé sur la question, mais je ne peut que constater que le report n'a pas été demandé que par la majo...




[b]
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: premier congrès du npa

Message  Gauvain le Mar 16 Nov - 21:14

chejuanito a écrit:je ne vois pas de problème à ce que les désaccords politiques s'expriment parfois avec dureté, dans la vie de tous les jours on ne parle pas en parabole et circonvolutions courtoises, il n'y a aucune raison que le débat militant rélève d'un autre registre de langage. Ce qui me dérange plus c'est que ce soit public. Pour moi, la démocratie interne va de paire avec la faculté de s'exprimer publiquement d'une seule voix,
Comme j'ai envie de recourir à un argument d'autorité massif, je te ferais remarquer que ta position est en complète contradiction avec la définition du centralisme démocratique par Lénine Cool

Mais comme je n'ai rien contre le fait d'en discuter, je propose qu'on ouvre un fil sur la question de la critique publique de la ligne du parti. Au fait, si cette critique publique est interdite, quel est l'objet d'un tel forum ?

(et qu'on ne me re-sorte pas l'histoire du parti bolchévique dont les polémiques était publiques, la différence de contexte et d'enjeux rend toute analogie caduque).
En effet, la situation n'a rien à voir : nous ne sommes pas dans l'urgence d'une révolution en train de se faire, et par conséquent les risques d'affaiblir la direction du parti en la critiquant fermement et publiquement ne peuvent avoir que des conséquences bien moins graves ! En l'occurrence, la critique publique est d'autant plus légitime aujourd'hui qu'en 17, précisément en raison de la "différence de contexte et d'enjeux" que tu soulignes.

Gérard :
Oui c'est ce que je dis, quoiqu'elle fasse, il y a toujours quellque chose qui ne va pas...
Ben oui... mais ça c'est normal, quand on fait des choix politiques, on s'expose nécessairement à la critique de ceux qui n'approuvent pas ces choix. Et quand on refuse de faire des choix, on s'expose à la critique de tout le monde. Mais ça, ça n'a rien de choquant, c'est juste une conséquence de la démocratie interne...
Sinon, y a le "consensus" à la LO, là tout va toujours bien, mais je crois comprendre que ce n'est pas vraiment le modèle dont tu rêves.



Et si il ne les prend pas, d'autres critiquerons le fait qu'il ne prenne aucune décision...
D'où la nécessité de convoquer un congrès, nous sommes donc d'accord...
ou bien, à la limite, de ne rien dire du tout, parce que pour le coup, la question de l'alliance aux cantonales est une question à la fois suffisamment mineure dans la vie politique et suffisamment variable selon les départements pour qu'on puisse admettre que chaque comité fait comme il veut sans que la ligne du parti en soit rendue illisible pour autant (ce qui n'était pas le cas pour les régionales, par exemple).

Perso, je suis assez réservé sur la question, mais je ne peut que constater que le report n'a pas été demandé que par la majo...

Je ne crois pas avoir critiqué spécifiquement la majo... Ca m'arrive de faire du "majo-bashing", comme tout le monde, il faut bien se maintenir en forme, mais là, pas spécialement...
avatar
Gauvain

Messages : 764
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : 75/78

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: premier congrès du npa

Message  Roseau le Mar 16 Nov - 21:41

chejuanito a écrit:je ne vois pas de problème à ce que les désaccords politiques s'expriment parfois avec dureté, dans la vie de tous les jours on ne parle pas en parabole et circonvolutions courtoises, il n'y a aucune raison que le débat militant rélève d'un autre registre de langage. Ce qui me dérange plus c'est que ce soit public. Pour moi, la démocratie interne va de paire avec la faculté de s'exprimer publiquement d'une seule voix/...

Personne ne décide ici de rendre publics les débats du NPA. C'est sa direction qui le fait en publiant les différentes positions (moins une, et c'est le problème...), ce que faisait déjà la LCR.

L'inconvénient est patent pour la qualité des débats internes, mais ce choix, qui se discute, est celui de faire profiter tout le mouvement ouvrier des débats du NPA. Sans doute justifié par le fait que ce sont les débats les plus pertinents et qui intéressent le plus...
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: premier congrès du npa

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 18 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11 ... 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum