premier congrès du npa

Page 6 sur 18 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 12 ... 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: premier congrès du npa

Message  Invité le Lun 3 Jan - 0:29

yannalan a écrit:
du gloubi-marxisme !
En tant que pratiquant de ce sport, tu t'y connais...
Effectivement, et c'est donc un fin connaisseur et ardent pratiquant de ce sport sur ce type de forum qui s'exprime, ce qui vaut quitus !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: premier congrès du npa

Message  Gaston Lefranc le Lun 3 Jan - 0:38

Camarade loriot, ce serait plus constructif de discuter un peu plus concrètement le texte si tu le souhaites .... Car ton jugement professoral disqualifiant notre texte sans te donner la peine d'argumenter ne fait pas avancer le schmilblick ...

Gaston Lefranc

Messages : 777
Date d'inscription : 26/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: premier congrès du npa

Message  Roseau le Lun 3 Jan - 3:01


Ce texte est une excellente base de discussin car c'est un modèle d'analyse marxiste et révolutionnaire.
Il reprend le meilleur de la critique matérialiste et non vulgaire de la religion.
Il propose aussi, ce qui est indispensable, une orientation concrète,
fondée non pas sur la défense petite bourgeoise d'un dogmatisme laicard,
mais sur la défense de notre classe, dans la situation politique concrète de la France.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: premier congrès du npa

Message  BouffonVert72 le Lun 3 Jan - 3:34

J'ai tout lu (contrairement à ce que certains callomnieurs prétendent) et d'une manière globale je trouve ça plutôt pas mal... Je trouve que c'est assez audacieux sur certains trucs, je ne savais pas que vous iriez si loin sur le foulard et sur les fronts unis par exemple.

Cependant il y a un passage sur lequel je ne suis pas forcément d'accord :

La religion est une aliénation historiquement nécessaire. Comme les idéologies en général et les autres aliénations culturelles, elle ne pourra disparaître ni par de simples discours, ni par la violence, mais seulement par la liquidation de ses racines matérielles : quand la division de la société en classes aura cessé, quand les producteurs librement associés géreront eux-mêmes leurs rapports avec la nature et entre eux — en un mot quand le communisme sera pleinement réalisé. Il est donc vain de prétendre l’abolir par décrets, comme l’ont cru les révolutionnaires français de 1793 et comme le croient les militants de l’athéisme bourgeois ou petit-bourgeois, estimant pouvoir libérer le peuple de ses superstitions par les « Lumières » et le « culte de la raison ».

Là je pense que vous vous foutez le doigt dans l'oeil jusqu'à l'os...
Je pense que la religion existe quasiment uniquement à cause du fait que, le cerveau humain s'étant malheureusement trop développé au cours des siècles/millénaires, ça a entraîné un niveau de conscience trop élevé qui a tragiquement donné à l'Homme (mâle et femelle) la révélation de sa propre mortalité à plus ou moins long terme... L'Homme, alors conscient de sa fin prochaine, tente alors de trouver une solution... Et la seule solution qu'il ait trouvée est une solution spirituelle vu qu'aucune solution matérielle n'a été trouvée.

Selon cette conclusion (c'est la mienne, auto-produite), ça implique que même si on arrive à mettre en oeuvre le communisme (ce que je souhaite, malgré ce que prétendent certains callomnieurs) ou du moins une certaine forme de communisme (ça peut prendre tellement d'aspects), la religion ne disparaîtra pas, vu que la peur de sa propre disparition ne s'effacera jamais...
Par-contre bien-sûr il faudra tout faire pour s'en émanciper...


On ne peut à cet égard que condamner la politique du SWP britannique, qui a fait une alliance électorale avec des partis bourgeois musulmans — orientation reprise en France par les camarades du NPA issus du groupe « Socialisme par en bas ».
Jamais entendu parler... C'est quoi ? scratch
avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: premier congrès du npa

Message  Gaston Lefranc le Lun 3 Jan - 15:36

Tu as une présentation de "Socialisme par en bas" ici sur wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Socialisme_par_en_bas

Sinon, pour être brefs, il ne faut pas confondre spiritualité et religion.


Gaston Lefranc

Messages : 777
Date d'inscription : 26/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: premier congrès du npa

Message  verié2 le Lun 3 Jan - 18:23

Loriot
La position d'Ihlam dans un parti, sa volonté d'afficher sa foi religieuse, les codes associés autant que sa "foi" révolutionnaire doit être évaluée en fonction de la société actuelle et de son niveau de développement et non pas d'une quelconque théorie mal digérée.

D'une part, la théorie nous sert tout de même à analyser la société actuelle ; d'autre part, le contexte actuel se caractérise par la vague de xénophobie et d'islamophobie qui déferle sur le monde occidental. C'est dans ce contexte qu'on doit prendre position par rapport à l'attitude d'Ilham et de ses camarades, et non par rapport à un "dogmatisme laicard", comme dit Roseau, ou à un féminisme de circonstance. Il me semble que c'est ce que fait la motion de la tendance Claire, qui constitue en effet une bonne base de discussion à mon avis. Je ne lui reprocherai que le fait d'être tout de même bien longue pour une "motion". Développer longuement des généralités sur la religion ne me semble pas indispensable.

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: premier congrès du npa

Message  Duzgun le Lun 3 Jan - 18:34

verié2 a écrit:Je ne lui reprocherai que le fait d'être tout de même bien longue pour une "motion". Développer longuement des généralités sur la religion ne me semble pas indispensable.
Ah oui, effectivement, si c'est une motion soumise au vote et non pas une contribution au débat, c'est beaucoup trop long, c'est se tirer une balle dans le pied.

De toute façon, autant une contribution séparée me paraît logique (et celle-ci me paraît très bien après un parcours rapide), autant une motion séparée, plutôt qu'une motion commune avec une existante (je pense à celle sous forme d'amendements à celle de Samy etc), je ne vois pas trop ce que ça apporte de plus.
Ça risque plus de servir à alimenter les accusations de fractionnisme qu'autre chose, alors que la CLAIRE aurait pu en profiter au contraire pour s'intégrer plus pleinement au fonctionnement et aux débats du NPA.
avatar
Duzgun

Messages : 1599
Date d'inscription : 27/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: premier congrès du npa

Message  Gaston Lefranc le Mar 4 Jan - 0:47

On aurait pu proposer une motion qui se prononce juste sur la question de l'appartenance au parti (et de la possibilité de le représenter) des femmes qui portent le voile ... mais cela est déjà proposé par d'autres motions. Il nous a semblé intéressant de faire une contribution plus large pour que le parti se dote d'une analyse marxiste de la question. Et en effet nous la soumettons à discussion et au vote ... si certains veulent nous faire un procès en fractionnisme pour cela, qu'ils le fassent. Les militants honnêtes chercheront plutôt à discuter le texte, et éventuellement à le voter si ils se retrouvent dans l'analyse qui est proposée.

Pourquoi le parti ne pourrait pas se prononcer sur un texte de 4 pages ? Il va bien se prononcer sur des textes de plusieurs pages concernant la crise ou l'orientation ... A partir du moment où on a décidé de mettre la religion au programme du congrès, il est assez logique de proposer une orientation générale sur la question, et pas seulement sur l'appartenance des femmes qui portent le voile au parti !! C'est un peu restrictif, et cela n'a pas beaucoup de sens si une prise de position sur le sujet n'est pas reliée à une analyse plus générale.


Gaston Lefranc

Messages : 777
Date d'inscription : 26/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: premier congrès du npa

Message  Gauvain le Mar 4 Jan - 1:32

yannalan a écrit:Il nous a semblé intéressant de faire une contribution plus large pour que le parti se dote d'une analyse marxiste de la question.

C'est une démarche que je désapprouve, en l'occurrence. Je trouve pour ma part qu'il est complètement illusoire de vouloir faire voter par le congrès un texte qui rentre de façon aussi précise dans l'analyse des significations du voile, dans l'analyse du fait religieux, etc. C'est rajouter du clivage à du clivage, ça ne peut pas faire consensus, et ça ne permet même pas de lancer un débat vu que le débat existe, et de façon passionnée, depuis un an. L'urgence est de trancher les questions qui doivent l'être d'un point de vue statutaire - à la limite, les contributions actuelles sont déjà un peu trop détaillées. Je ne comprends pas pourquoi la Claire ne s'est pas simplement ralliée aux motions "FMNS", puisqu'elle en a l'air assez proche.

Bref, je ne pense vraiment pas que le parti ait besoin de voter des textes théoriques de plusieurs pages sur la question de la religion, du féminisme et de la laïcité. On peut très bien vivre sans, à condition d'avoir mis au clair les quelques règles minimales de fonctionnement que l'on souhaite voir appliquées. Je pense qu'il faut séparer le vote de l'analyse proprement dite (même si c'est très bien d'en avoir une).

Pour discuter du fond : en gros je suis d'accord avec la thèse principale (la religion et le port de signes religieux ne doit pas être un obstacle à l'entrée dans le parti, on se construit d'abord sur une base de classe), et en désaccord avec certaines thèses "annexes" :
-j'ai l'impression que la dichotomie religion/institutions religieuses est un peu faite à la serpe (des "institutions religieuses", il peut y en avoir de très différentes... vous rappelez que l'islam sunnite n'a pas de clergé mais vous n'en tirez pas les conséquences, un imam n'est pas un religieux, il peut y avoir des imams "temporaires" choisis pour le temps d'une prière... du coup je ne vois pas trop ce que peut être l'"intérêt des imams"...) ;
-je trouve que vous avez une conception à la fois dogmatique et floue du type d'alliances que l'on "peut" bâtir avec telle ou telle orga religieuse... pourquoi dites-vous que toutes les organisations religieuses sont nécessairement bourgeoises ? Que signifie "ne pas mélanger notre drapeau au leur" ?
avatar
Gauvain

Messages : 764
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : 75/78

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: premier congrès du npa

Message  Sparta le Mar 4 Jan - 3:34

Gauvain a écrit:
yannalan a écrit:Il nous a semblé intéressant de faire une contribution plus large pour que le parti se dote d'une analyse marxiste de la question.

C'est une démarche que je désapprouve, en l'occurrence. Je trouve pour ma part qu'il est complètement illusoire de vouloir faire voter par le congrès un texte qui rentre de façon aussi précise dans l'analyse des significations du voile, dans l'analyse du fait religieux, etc. C'est rajouter du clivage à du clivage, ça ne peut pas faire consensus, et ça ne permet même pas de lancer un débat vu que le débat existe, et de façon passionnée, depuis un an. L'urgence est de trancher les questions qui doivent l'être d'un point de vue statutaire - à la limite, les contributions actuelles sont déjà un peu trop détaillées. Je ne comprends pas pourquoi la Claire ne s'est pas simplement ralliée aux motions "FMNS", puisqu'elle en a l'air assez proche.

Bref, je ne pense vraiment pas que le parti ait besoin de voter des textes théoriques de plusieurs pages sur la question de la religion, du féminisme et de la laïcité. On peut très bien vivre sans, à condition d'avoir mis au clair les quelques règles minimales de fonctionnement que l'on souhaite voir appliquées. Je pense qu'il faut séparer le vote de l'analyse proprement dite (même si c'est très bien d'en avoir une).

Pour discuter du fond : en gros je suis d'accord avec la thèse principale (la religion et le port de signes religieux ne doit pas être un obstacle à l'entrée dans le parti, on se construit d'abord sur une base de classe), et en désaccord avec certaines thèses "annexes" :
-j'ai l'impression que la dichotomie religion/institutions religieuses est un peu faite à la serpe (des "institutions religieuses", il peut y en avoir de très différentes... vous rappelez que l'islam sunnite n'a pas de clergé mais vous n'en tirez pas les conséquences, un imam n'est pas un religieux, il peut y avoir des imams "temporaires" choisis pour le temps d'une prière... du coup je ne vois pas trop ce que peut être l'"intérêt des imams"...) ;
-je trouve que vous avez une conception à la fois dogmatique et floue du type d'alliances que l'on "peut" bâtir avec telle ou telle orga religieuse... pourquoi dites-vous que toutes les organisations religieuses sont nécessairement bourgeoises ? Que signifie "ne pas mélanger notre drapeau au leur" ?

Avant tout jugement de la contribution de la Claire, il faudrait, peut-être, connaître les attentes des militants du npa engagés, ces derniers temps, dans une lutte de classe acharnée et, de là, déterminer l'objectif du congrès prochain du parti dans cette conjoncture assez spéciale. Cela relève des camarades du npa.

Une motion politique, rédigée à l'intention d'un congrès, ne se juge pas sur le critère de sa longueur ou de la peur d'ajouter des clivages ou de la précision de certaines significations, mais par son contenu qui pourrait aider le parti à dépasser une vision politique pour une autre nettement meilleure. Les clivages ne sont qu'un état momentané du parti. Des clivages, il en existait bien avant les questions qui secouent aujourd'hui le npa et ces mêmes clivages ont été résorbés dans le cadre du débat politique sincère et dans l'esprit du centralisme démocratique. Il n'y a pas donc de raison d'en faire un argument-barricade contre le texte de la Claire. Si on a peur des clivages, c'est qu'on a un pied dans le consensuel. Là, à mon avis, il faut en apprécier les conséquences sur la ligne politique générale du npa. De toute manière, tout le monde y est dans le clivage jusqu'au coup, alors, pourquoi récuser la contribution de la Claire à l'intérieur même de ces clivages sachant que son intention est loin d'en rajouter, mais d'aider à mieux comprendre les raisons de ces mêmes clivages et les dépasser ?

avatar
Sparta

Messages : 229
Date d'inscription : 05/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: premier congrès du npa

Message  verié2 le Mar 4 Jan - 9:27

Sparta
Une motion politique, rédigée à l'intention d'un congrès, ne se juge pas sur le critère de sa longueur
Certes, mais plus elle est longue, plus elle risque de contenir des points, parfois de détail (1), sur lesquels untel ou untel ne seront pas d'accord. Tactiquement, sur ce sujet, mieux vaut à mon avis une synthèse plus courte. C'est une question de tactique, pas de principe.
__
1) Exemple sur "l'intérêt des immams" soulevé par Gauvain...

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: premier congrès du npa

Message  Sparta le Mar 4 Jan - 13:58

verié2 a écrit:
Certes, mais plus elle est longue, plus elle risque de contenir des points, parfois de détail (1), sur lesquels untel ou untel ne seront pas d'accord. Tactiquement, sur ce sujet, mieux vaut à mon avis une synthèse plus courte. C'est une question de tactique, pas de principe.
__
1) Exemple sur "l'intérêt des immams" soulevé par Gauvain...

Sous cet aspect, tu as raison avec toutefois la réserve suivante : il y aura aussi ceux qui diront que la motion est courte et ne dit absolument rien. Parce qu'elle est courte, qu'elle doit nécessairement aller dans le sens des généralités. Or, le npa n'est pas en phase de se satisfaire de généralités. Ses débats, d'avant ce congrès, sont allés très loin et profondément. Une généralité n'est pas la meilleure réponse aux attentes des militants. Ce qui m'intéresse, ce n'est pas le vote de la motion, mais un riche débat qui traiterait et trancherait sur les épines qui blessent actuellement le npa. Si le camarade Gauvain questionne sur l'imam, tant mieux. D'autres trouveront à dire sur d'autres points, encore tant mieux. C'est vraiment ce qui est attendu et espéré.
avatar
Sparta

Messages : 229
Date d'inscription : 05/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: premier congrès du npa

Message  Gaston Lefranc le Mer 5 Jan - 20:55

Interview de Manuel Georget (secrétaire générale de la CGT Philips Dreux) et Vincent Duse (ouvrier de l'automobile, membre du CPN), qui participent à la plateforme 4. L'interview a été donné au journal de la FTQI, traduite en anglais par le groupe RIO, et mis en ligne par "Permanent Revolution" :
http://www.permanentrevolution.net/?view=entry&entry=3246



Gaston Lefranc

Messages : 777
Date d'inscription : 26/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: premier congrès du npa

Message  panchoa le Mer 5 Jan - 22:27

Gaston Lefranc a écrit:Interview de Manuel Georget (secrétaire générale de la CGT Philips Dreux) et Vincent Duse (ouvrier de l'automobile, membre du CPN), qui participent à la plateforme 4. L'interview a été donné au journal de la FTQI, traduite en anglais par le groupe RIO, et mis en ligne par "Permanent Revolution" :
http://www.permanentrevolution.net/?view=entry&entry=3246



et je suppose que chaque tendance va sortir du chapeau son délégué ouvrier de l'automobile ou d'ailleurs dans des revus en langue anglaise ou corse.

panchoa

Messages : 1042
Date d'inscription : 20/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: premier congrès du npa

Message  alexi le Mer 5 Jan - 23:54

Gaston :
Interview de Manuel Georget (secrétaire générale de la CGT Philips Dreux)

Laughing

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: premier congrès du npa

Message  Marco Pagot le Jeu 6 Jan - 0:20

panchoa a écrit:
Gaston Lefranc a écrit:Interview de Manuel Georget (secrétaire générale de la CGT Philips Dreux) et Vincent Duse (ouvrier de l'automobile, membre du CPN), qui participent à la plateforme 4. L'interview a été donné au journal de la FTQI, traduite en anglais par le groupe RIO, et mis en ligne par "Permanent Revolution" :
http://www.permanentrevolution.net/?view=entry&entry=3246



et je suppose que chaque tendance va sortir du chapeau son délégué ouvrier de l'automobile ou d'ailleurs dans des revus en langue anglaise ou corse.

Je ne suis pas sur de comprendre ce message voire son utilité... Manu Georget et Vincent Duse sont deux des principaux animateurs du CTR dont est tiré la P4, comme PFG pour la P1... donc je vois vraiment pas l'intérêt de ce genre de remarques... ah et si tu veux savoir, Manu et Vincent, c'est pas nos trophées "ouvriers" qu'on agite partout...
T'en es à cracher sur des mecs qui ont 20 ans de Ligue derrière eux vu que tu hais un groupuscule, l'ex-CRI, dont les membres, comme d'autres militants d'ou qu'ils viennent (moi ex-boviste, ex-alternative libertaire) sont dans un regroupement au sein du npa, comme nos deux camarades cités... C'est dégueulasse et désespérant...
Et je vois vraiment pas du tout ce que vient faire la Corse dans l'histoire...
avatar
Marco Pagot

Messages : 939
Date d'inscription : 26/06/2010
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: premier congrès du npa

Message  jacquouille le Jeu 6 Jan - 11:02

panchoa a écrit:
Gaston Lefranc a écrit:Interview de Manuel Georget (secrétaire générale de la CGT Philips Dreux) et Vincent Duse (ouvrier de l'automobile, membre du CPN), qui participent à la plateforme 4. L'interview a été donné au journal de la FTQI, traduite en anglais par le groupe RIO, et mis en ligne par "Permanent Revolution" :
http://www.permanentrevolution.net/?view=entry&entry=3246



et je suppose que chaque tendance va sortir du chapeau son délégué ouvrier de l'automobile ou d'ailleurs dans des revus en langue anglaise ou corse.


Tout a fait d'accord avec Marco,ton message est tout simplement dégueulasse,c'est sur,désespérant peut etre pour certains.Moi je n'y vois que la pratique habituelle éxistante dans quelques courants,qui regardent la politique par le petit bout de la lorgnette.Et confondent le débat d'idées avec le colportage de ragots,et l'air de la calomnie.

Car si l'on te suis Panchoa,les divers courants du NPA,devraient cacher leurs militants ouvriers,et accessoirement mépriser.....les Anglais et la....Corse.Et surtout pas proposer une politique alternative a ce qui fut une majorité.

Cocorico!!!,vive la République Francaise et a bas l'empereur!!!
avatar
jacquouille

Messages : 758
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 70
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: premier congrès du npa

Message  panchoa le Jeu 6 Jan - 12:55

jacquouille a écrit:
panchoa a écrit:
Gaston Lefranc a écrit:Interview de Manuel Georget (secrétaire générale de la CGT Philips Dreux) et Vincent Duse (ouvrier de l'automobile, membre du CPN), qui participent à la plateforme 4. L'interview a été donné au journal de la FTQI, traduite en anglais par le groupe RIO, et mis en ligne par "Permanent Revolution" :
http://www.permanentrevolution.net/?view=entry&entry=3246



et je suppose que chaque tendance va sortir du chapeau son délégué ouvrier de l'automobile ou d'ailleurs dans des revus en langue anglaise ou corse.


Tout a fait d'accord avec Marco,ton message est tout simplement dégueulasse,c'est sur,désespérant peut etre pour certains.Moi je n'y vois que la pratique habituelle éxistante dans quelques courants,qui regardent la politique par le petit bout de la lorgnette.Et confondent le débat d'idées avec le colportage de ragots,et l'air de la calomnie.

Car si l'on te suis Panchoa,les divers courants du NPA,devraient cacher leurs militants ouvriers,et accessoirement mépriser.....les Anglais et la....Corse.Et surtout pas proposer une politique alternative a ce qui fut une majorité.

Cocorico!!!,vive la République Francaise et a bas l'empereur!!!

"sur une phrase .....................;surprenanr délire auquel je vais répondre partiellent .................UNE fois.
D'abord avant tout enballement, je ne suis pas au NPA mais Nulle part ailleurs.
La T2, 2, 3, 4 ou 6 bis. Connait pas et le CRI encore moins
Je comprend que des militants politique partent de l'exemple de luttes ou de combats comme élus du peuple, auxquels ils participent ou pas pour faire une démonstration dans leur organisation.
Se servir du label ouvrier ou syndicaliste pour développer une ligne politique ca c'est , pour mo,i problématique et tactiquement innopérant.
parceque étre ouvrier ou syndicaliste n'est pas une garanti de quoique ce soit
parceque chaque "tendance" peut sortir de son chapeau un ouvrier de service pour valider ou renforcer une ligne politique.
parceque ce prévaloir de 20 ans de LCR, je trouve ça, un peu maigre d'autant que j'ai indiqué dans un post que le NPA avait une histoire de lutte trés importante mais pas de mémoire.

avec mes petits bras de réformard ringard je participe au soutien à une lutte pour refuser les licenciements que de noùbreux syndicalistes de ttoute obédience considére d'exemplaire et je me désole de voir comment est retranscrit cette lutte dans la revu du NPA; le délégué syndical CGT de la boite est le candidat du NPA sur la région.

alors un interview dans une revu anglaise et etc etc et une absence quasi totale dans la propre presse du NPA de son histoire et de bilan pointu.
Pour moi le choix est vite fait. oui cet interview est pitoyable "

panchoa

Messages : 1042
Date d'inscription : 20/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: premier congrès du npa

Message  Sparta le Jeu 6 Jan - 14:49

Ça fait du bien de lire qu'il y a des ouvriers dans le npa. C'est un peu sévère de les prendre pour une simple devanture. Ces gars-là servent la révolution. Ils ne sont pas destinés au commerce.
avatar
Sparta

Messages : 229
Date d'inscription : 05/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: premier congrès du npa

Message  Gaston Lefranc le Jeu 6 Jan - 15:05

Tu délires panchoa. Evidemment qu'avoir des camarades ouvriers ne protège de rien. Simplement, je ne vois pas pourquoi je n'aurais pas du mentionner que Manu était responsable de la CGT Philips à Dreux. Si tu veux échaffauder des trucs délirants à partir de cette simple indication, libre à toi, mais en effet, je trouve que ce n'est pas très intéressant.

Ensuite, il ne s'agit pas d'une interview dans un journal anglais : il s'agit initialement d'une interview dans le journal de la FTQI (en espagnol). Je ne vois pas en quoi c'est mal ! Dans la plateforme 4, il y a des camarades qui se reconnaissent dans le courant international FTQI, et donc il était assez normal que la FTQI parle de la plateforme 4 dans sa presse internationale ... Ce serait le contraire qui serait inquiétant !!

Ensuite, un groupe allemand (RIO), sympathisant avec la FTQI, a traduit le texte en anglais ... et ce texte a été repris par "Permanent Revolution". On ne peut que se féliciter que des groupes, sans sectarisme, diffusent des textes qui n'émanent pas d'eux mais qu'ils trouvent intéressants de porter à la connaissance de leurs lecteurs.

Quant à l'absence d'une interview de Manu dans TEAN, nous n'aurions évidemment rien contre !!! Mais évidemment, cela n'empêche pas Manu ou un autre de s'exprimer ailleurs !
D'ailleurs, il vient d'y avoir un reportage sur Philips Dreux sur France 3 où Manu a été interviewé : http://info.francetelevisions.fr/video-info/?id-video=cafe_HD_2245_Orleans_soir3_050110_558_05012011212601_F3&id-categorie=JOURNAUX_LES_EDITIONS_REGIONALES_CENTRE





Gaston Lefranc

Messages : 777
Date d'inscription : 26/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: premier congrès du npa

Message  Roseau le Jeu 6 Jan - 15:38

L'important, ce sont les contenus de l'interview. Il mérite d'être lu donc traduit en français.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: premier congrès du npa

Message  Gaston Lefranc le Jeu 6 Jan - 15:54

D'ailleurs, il y a aussi une interview de Manu dans le dernier TEAN :

* Regards : Philips Dreux, le ministre au secours des licencieurs. Entretien avec Manu et Nathalie. Propos recueillis par Robert Pelletier


Gaston Lefranc

Messages : 777
Date d'inscription : 26/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: premier congrès du npa

Message  BouffonVert72 le Ven 7 Jan - 0:19

panchoa a écrit:Se servir du label ouvrier ou syndicaliste pour développer une ligne politique ca c'est , pour moi, problématique et tactiquement innopérant.
Parce qu' être ouvrier ou syndicaliste n'est pas une garantie de quoi que ce soit
parce que chaque "tendance" peut sortir de son chapeau un ouvrier de service pour valider ou renforcer une ligne politique.
alors une interview dans une revu anglaise etc, etc, etc, et une absence quasi totale dans la propre presse du NPA de son histoire et de bilan pointu.
Pour moi le choix est vite fait. Oui cet interview est pitoyable

On ne les entend pas assez dans les médias, les ouvriers/syndicalistes. Et les rares fois où on les entend enfin, ils se font parfois malheureusement piégés par certains journalistes qui sont à la solde de la bourgeoisie capitaliste (voir l'héroïc Xavier Mathieu interviewé/accusé par le larbin Pujadas).
Alors on ne va pas commencer à chippoter !

Evidemment qu'il faut se servir du "label ouvrier/syndicaliste" pour développer nos lignes politiques ! Nous sommes, dans toute notre diversité, des partis des Travailleurs, bordel de citrouilles ! Faudrait peut-être ne pas l'oublier !

Tu es "réformard", très bien, mais il ne faut jamais oublier la ligne de classe, camarade !
avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: premier congrès du npa

Message  Gaston Lefranc le Jeu 13 Jan - 1:45

Dans TEAN de demain, il y aura une tribune des 4 positions sur la crise.

Voici en avant première la tribune de la position 4 (en 3500 signes ... peut être pas celle qui paraîtra dans TEAN demain car au départ nous l'avions écrit en 3000 signes ... mais le nombre de signes a été revu à la hausse ensuite)

Pour une analyse marxiste et une réponse ouvrière révolutionnaire à la crise

Nous subissons la crise du capitalisme la plus grave depuis les années 1930. Après avoir renfloué les banques et creusé les déficits publics, les gouvernements de droite ou de gauche font payer la crise mondiale du capitalisme aux travailleurs : licenciements, plans d’austérité, remise en cause des acquis. L’analyse de la crise et le programme qui en découle sont un enjeu décisif du congrès.

Selon l’analyse keynésienne des réformistes, la crise serait due aux salaires trop bas. En les augmentant, on relancerait la « demande », ce qui inciterait les capitalistes à produire davantage. On aurait à la fois un meilleur « partage des richesses » et la croissance. On sortirait de la crise sans sortir du capitalisme. Cette analyse est une escroquerie qui entretient les illusions dans un possible capitalisme à visage humain.

Car la crise s’explique en réalité par la suraccumulation de capital : trop peu de plus-value est produite par rapport à la valeur du capital engagé. D’où la situation en apparence paradoxale de profits exorbitants en quantité… mais faibles rapportés à la masse de capital engagé. Dans le cadre du capitalisme, la hausse générale des salaires aggraverait la crise en diminuant encore le taux de profit. Mais nous revendiquons la hausse des salaires, le partage des heures de travail jusqu'à disparition du chômage, car nous partons des besoins des travailleurs et non des limites de ce système monstrueux. Celui-ci ne peut relancer réellement la croissance sans une vague de faillites ou/et une grande guerre (abaissant fortement la valeur du capital engagé et relevant donc le taux de profit), bref sans chômage de masse, baisse des salaires réels, misère et souffrances inouïes.

Il est crucial que notre parti se dote d’une analyse marxiste de la crise. Or la direction sortante n’en propose aucune explication sérieuse pour le congrès, et les textes de sa commission économique tendent à reprendre l’analyse keynésienne en l’expliquant par l’insuffisance des salaires. Il en découle un programme tendant au réformisme dans le texte Nos réponses à la crise des PF1 et 3 :

- Il laisse croire qu’on pourrait interdire les licenciements sans en finir avec le capitalisme, par des « punitions » contre les patrons, comme la CGT avec sa sécurité sociale professionnelle. Nous voulons au contraire que le NPA aide les travailleurs à se battre pour empêcher les licenciements, en refusant les indemnités de départ comme horizon indépassable, pour l’expropriation sous contrôle ouvrier, comme l’a fait la CGT Philips Dreux

- Il conçoit le « socialisme du 21e siècle » comme une extension des coopératives et appelle à subventionner cette prétendue « économie sociale ». À cette logique réformiste, gradualiste et utopique, nous opposons la nécessité d’exproprier les grands groupes capitalistes, de s’approprier et transformer les forces productives de façon rationnelle et démocratique, pour satisfaire les besoins tout en préservant l’environnement.

- Il fixe l’objectif d’un « gouvernement au service de la population », donc un gouvernement qui ne serait pas celui des travailleurs eux-mêmes et n’impliquerait pas la destruction des institutions actuelles. Nous y opposons un programme de transition qui lie systématiquement les revendications immédiates à la nécessité de la prise du pouvoir par les travailleurs auto-organisés, vers le communisme.

Collectif pour une Tendance Révolutionnaire
http://collectiftrnpa.wordpress.com



Gaston Lefranc

Messages : 777
Date d'inscription : 26/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: premier congrès du npa

Message  BouffonVert72 le Jeu 13 Jan - 3:09

Pas mal, globalement assez d'accord, d'un point-de-vue théorique... Après, la mise-en-oeuvre risquerait de coincer un peu, mais bon... C'est la proposition de la mise-en-oeuvre d'un communisme entier d'un seul coup... Or certains pensent qu'il vaut mieux passer par des phases de transitions, mêmes très rapides... Exemple : on commencerait par généraliser les coopératives, puis on exproprierait petit-à-petit... Ca éviterait un risque potentiel de retour en arrière... C'est juste une histoire de timing, car sur le fond, on veut aller au même but...
On ne peut pas parler de keynésianisme, faut quand-même pas exagérer... C'est juste une question de vitesse...

Sur les "travailleurs auto-organisés" : j'avoue ne pas trop y croire car quand on étudie en gros l'état d'esprit des travailleurs ces 10 dernières années, rien n'indique que la majorité des travailleurs veuille s'auto-organiser, malheureusement... Il y a bien de l'exaspération, mais pas au point de...
Je n'ose pas dire qu'il faudrait les encourager ou les encadrer, car sinon on va encore me parler de "contingentement à la sauce caviar", tout ça...
[allez-y, j'attends les tomates... cherry ]


Autre truc : "les gouvernements de droite ou de gauche"...
Je pense que pour faire de la pédagogie envers le plus grand nombre (au-delà des militants), il faudrait, à chaque fois qu'on le peut, mettre en lumière la différence entre Sociale Démocratie et Gauche. Le mot Gauche est devenu trop générique. Là par exemple j'aurais écrit : les gouvernements de droite ou social-démocrates.
Il faut absolument réserver le mot Gauche à ce qui est vraiment de gauche. Il faut faire passer l'info au plus grand nombre que la Sociale Démocratie n'est pas (ou n'est plus) de gauche.
avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: premier congrès du npa

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 18 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 12 ... 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum