La jeunesse française rêve d'en découdre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

1200 personnes en AG au Mirail contre la répressio

Message  Roseau le Jeu 13 Nov - 22:12

Motion de l'assemblée générale du jeudi 13 novembre 2014 à l'université du Mirail (Toulouse)



Nous, assemblée générale des étudiant-e-s du Mirail, sommes réuni-e-s aujourd'hui jeudi 13 novembre contre l'austérité universitaire, contre le barrage de Sivens, contre les violences policières et la répression des manifestations, ainsi qu'en soutien aux inculpé-e-s et condamné-e-s des 1er et 8 novembre.

Nous appelons, à la suite de l'appel de l'AG de Clermont, et avec les personnels de l'université, à une journée de grève nationale de l'enseignement : étudiant-e-s, lycéen-nes, enseignant-e-s, personnels, le jeudi 20 novembre avec manifestations.

Nous appelons à construire une mobilisation la plus large possible pour s'opposer au tournant autoritaire actuel, à la militarisation de l'espace public, aux violences policières et à tous les grands projets qui ne sont utiles qu'aux capitalistes.

Il y a de l'argent pour les guerres et la répression, alors qu'il en faut pour les facs et les lycées, sinon c'est la sélection qui nous attend !

Nous appelons à participer à la manifestation du 15 novembre et à mobiliser pour la journée de mobilisation nationale du 22 novembre contre les violences policières et en soutien aux condamné-e-s et inculpé-e-s des 1er et 8 novembre qui doivent être amnistié-e-s et relaxé-e-s.

Les responsables de la mort de Rémi Fraisse doivent être punis, jusqu'au plus haut sommet de l’État : Cazeneuve, démission !

Plus jamais l’État ne doit remettre en cause le droit de circuler, et de s'exprimer et de manifester.

Le gouvernement militarise l'espace public, détruit les services publics et privatise les universités.

Du fric pour les facs, les lycées et la biodiversité, pas pour les flics ni pour l'armée !

A Rouen...

Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeunesse française rêve d'en découdre

Message  Roseau le Sam 15 Nov - 1:14

Mobilisation lycéenne: les nervis de la FIDL gazent les lycéens

Ce jeudi, la manifestation partie de nation à 11h compte environ 500 personnes.
À 13h, au moment de bifurquer vers la place de la Bastille,
le service d'ordre de la FIDL, composé de gros bras rémunérés,
a tenté d'imposer un parcours vers place d'Italie
(contraire à celui décidé par l'AG lycéenne).
Ils ont gazé et matraqué les lycéens, mais la manif a néanmoins poursuivi son chemin vers Bastille !

Pour en savoir plus: http://paris-luttes.info/pour-remi-f-zyed-bouna-et-tous-les-2022

Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeunesse française rêve d'en découdre

Message  Carlo Rubeo le Sam 15 Nov - 11:50

Roseau a écrit:Mobilisation lycéenne: les nervis de la FIDL gazent les lycéens

Ce jeudi, la manifestation partie de nation à 11h compte environ 500 personnes.
À 13h, au moment de bifurquer vers la place de la Bastille,
le service d'ordre de la FIDL, composé de gros bras rémunérés,
a tenté d'imposer un parcours vers place d'Italie
(contraire à celui décidé par l'AG lycéenne).
Ils ont gazé et matraqué les lycéens, mais la manif a néanmoins poursuivi son chemin vers Bastille !



(line press sont des conspifascistes mais ils sont les seuls à avoir filmé la milice dans ses oeuvres - ce genre d'affrontements n'est pas nouveau, comme dans les années 90 où les gros bras de l'unef-id/sos racisme affrontaient les grévistes étudiants comme à Censier ....)

Carlo Rubeo

Messages : 251
Date d'inscription : 03/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeunesse française rêve d'en découdre

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:39


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum