Pour un "week-end de révolte de gauche"

Page 4 sur 14 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Pour un "week-end de révolte de gauche"

Message  Copas le Lun 10 Fév - 22:35

Achille a écrit:
Copas a écrit:
Achille a écrit:
gérard menvussa a écrit:Moi je dirais qu'on s'en fout, que la lettre ait mis 4 jours ou trois semaine :  le tous est que la "sauce" prenne, et pas uniquement avec le pg ! Personnellement, sa réponse me convient : reste à voir l'implémentation.
Dans aucun pays du tour de la méditerranée, et notamment dans des pays comparables à la France, cette politique n'a permis la moindre grande mobilisation populaire.

La belle affaire et tu peux nous dire dans quel pays du tour de la méditerranée ... le gauchisme sectaire qui refuse de militer dans les masses telles qu'elles sont, avec leurs organisations, a débouché sur le moindre résultat politique -la mobilisation en étant qu'un des moyens (mais tu confonds but et moyens, fond et forme, et finalement vessies et lanternes).
Il faut notre que Grichka n'a toujours rien dit sur le contenu de la lettre du PG. C'est qu'elle contredit toutes fables qu'il nous martèle pour pousser le NPA au repli sectaire.

Eh, cites moi un seul pays de l’espace méditerranéen (rives nord, est, sud) dont les masses se sont mobilisées largement par des alliances préalables avec des petites claques réformistes bureaucratiques ?

Tu ne le peux pas.

Espagne, Portugal, Maroc, Algérie, Tunisie, Libye, Egypte, Syrie, Israel (+ fort mvt d'indignés du monde en proportion de la population en 2011-2012), Syrie, Turquie, Grèce, Bosnie, Croatie, Bulgarie, Chypre, Italie, France (pour le mvt de 2010)....aucun mvt important des masses par une alliance préalable avec de petits partis réformistes bureaucratiques.

Nulle part;

Et en général les interventions des petites claques politiques réformistes dans les mvts de masse furent plutôt délétères .

La réalité est cruelle là dessus et il est hors de question de se la dissimuler.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour un "week-end de révolte de gauche"

Message  Achille le Lun 10 Fév - 23:01

Dans tous ces pays les organisations traditionnelles anticapitalistes et réformistes se sont renforcées dans les mobilisations. Ce sont les faits et tu n'y peux rien. Tu peux toujours vouloir contourner les masses telles qu'elles sont, tu les contourneras tout seul et c'est bien normal puisque ta ligne est isolationniste.
Toujours rien sur le contenu de la lettre du NPA et de la réponse du PG ? Ou tu préfères vivre ta révolution à des milliers de km en Urkraine, en Tunisie, en Egypte...etc. comme ça tu pourras continuer à jouer les professeurs ici les mains dans le poches...

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour un "week-end de révolte de gauche"

Message  Prado le Lun 10 Fév - 23:08

Dans un article publié le 31 janvier sur le site d'Ensemble, Claude Gabriel (GA) faisait une proposition différente, mais allant dans le même sens que celle du NPA.
Extraits :

Claude Gabriel a écrit:A QUI EST LA RUE ?

Quand la rue est à la droite c’est que les années à venir s’annoncent très sombres. Quand se regroupent toutes les réactions, du FN aux catholiques intégristes, aux nazillons et aux royalistes, des racistes aux homophobes et aux défenseurs de la « vie » contre les femmes, jusqu’à quelques imbéciles qui trouvent judicieux de défendre Dieudonné au nom de la Palestine…c’est que nous avons mangé notre pain blanc.

(...)

Et nous ?

Alors que faisons-nous ? Allons-nous nous contenter de micro-manifs sur tel ou tel sujet social alors que l’adversaire est déjà là sous nos fenêtres ? Allons-nous attendre l’impossible grande manif syndicale unitaire contre l’austérité et le Medef ? Et ce ne sera pas –hélas – la convergence des luttes d’entreprise sur l’emploi qui pourra constituer dans les mois à venir la contre-offensive salutaire.  N’y comptons pas. Surtout ouvrons les yeux. Le combat politique et social se mène nécessairement sur tous les fronts, et de plus en plus. Des dizaines de milliers de gens peuvent avoir une interprétation très ambigüe et contradictoire sur la crise, la mondialisation, la compétitivité et être capables de se mobiliser sur des questions de société qui les touchent tout autant.

Il faut une initiative rapide mais construite. Il faut une contre-offensive de masse. Associations féministes, associations homosexuelles, organisations de jeunes, soutenues par ceux qui voudront (et ils seront nombreux), un appel de personnalités… pour une manifestation nationale monstre. Plusieurs centaines de milliers de personnes à Paris ! Contre le retour de l’ordre moral, contre la misogynie, l’homophobie, le  racisme, les intégrismes religieux ! Bienvenue à ceux qui voudront défiler contre la connerie, contre l’obscurantisme, contre la papauté ; une manif jeune, festive, artistique, musicale. Un moyen pour beaucoup de gens de reprendre la parole tous ensemble.

C’est une impérieuse nécessité sinon la défaite ne viendra pas simplement du côté social mais du côté des libertés fondamentales. Prenons-y garde de suite. Reprenons la rue quand cela est encore possible.

Claude Gabriel

Prado

Messages : 1278
Date d'inscription : 02/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour un "week-end de révolte de gauche"

Message  Copas le Lun 10 Fév - 23:40

Achille a écrit:Dans tous ces pays les organisations traditionnelles anticapitalistes et réformistes se sont renforcées dans les mobilisations. Ce sont les faits et tu n'y peux rien. Tu peux toujours vouloir contourner les masses telles qu'elles sont, tu les contourneras tout seul et c'est bien normal puisque ta ligne est isolationniste.
Toujours rien sur le contenu de la lettre du NPA et de la réponse du PG ? Ou tu préfères vivre ta révolution à des milliers de km en Urkraine, en Tunisie,  en Egypte...etc. comme ça tu pourras continuer à jouer les professeurs ici les mains dans le poches...

D'abord je' ne suis pas isolé ici...
Tu continues tes attaques personnelles crapuleuses sans jamais essayer d'introduire le moindre raisonnement.
par ailleurs je ne suis pas ici dans ton champ chauvin, je ne travaille pas en France et ai un permis de travail, militant syndical par ailleurs... Mais ça fait rien quand il s'agit de faire marcher la machine à salir...

je me suis exprimé sur la réponse du PG : il n'y a rien dedans. Comme pas grand chose d'ailleurs dans la proposition de notre parti. Il y a un problème de méthode.

le FUO sans les masses c'est de la connerie en élevage intensif...

Même pour un non-trotskyste comme moi.

Sur la question du déclenchement de batailles populaires, les bons à rien buros n'y peuvent rien : Ce ne sont pas des partis qui ont déclenché des ripostes populaires ces dernières 5 années, DANS AUCUN CAS.
Aussi bien dans des pays qui ont connu la nuit dictatoriale entravant l'activité politique que dans des vieux états avec de vieilles organisations ouvrières puissantes et dorénavant en bien sale état, Italie, France, Espagne, les contre-offensives et débuts de grandes résistances ne sont passées par des alliances préalables avec de petits partis réformistes, bureaucratiques et excentrés de la classe ouvrière.

Et c'est à cette question précise qu'il s'agit de répondre en France et pas à tes petits commentaires crapuleux visant à jeter de la merde sur le débat.

Et encore une fois, je n'ai rien contre le fait de participer à des batailles communes avec le PG, ni à les solliciter . ce que je remets en cause c'est l'importance qu'on accorde aux relations aux petits partis réformistes et ce qu'ils peuvent apporter à la mobilisation populaire. Ce faisant on les aide à mettre le pied à l'étrier mais sans rien résoudre au problème de développer une contre-offensive du prolétariat.

Comment mobiliser ?

Pas en essayant de passer, comme déverrouillage de la situation, par une alliance préalable avec des petites claques réformistes et bureaucratiques , ça ne marche jamais comme ça... Ca n'a jamais marché. une seule fois cela a eu une influence, en 1936. Mais avec de très gros partis réformistes.

Tu es strictement incapable dans les pays cités qui ont bougé ces dernières 4 années un seul cas où des alliances bureaucratiques politiques aient fait démarrer quelque chose.
Après quand le mvt de masse dégage les obstacles, les partis en profitent, la vie politique s'enrichit, les organisations ouvrières se développent. Mais non l'impulsion dans aucun cas n'est venu d'alliances de petites claques politiques réformistes.

Pour la France, bous pouvons nous reporter aux mvts déclencheurs qui ont permis des semi-victoires et des résistances massives en Europe du Sud, Indignés, mvts de la jeunesse, de travailleurs de la santé de la région de Madrid,e tc.

La structure, les formes d'organisations, en aucun cas ne sont venus d'alliances politiciennes préalables. 99% de l'effort doit porter vers ce qui permit de débloquer un petit peu la situation dans des pays comparables.
Espagne et Portugal, indignés, mvts de travailleurs post 15 M (AG de travailleurs, comités de quartiers , etc), indignés puis convergence au Portugal avec CGTP (la suite sera plus compliquée), pas de fachos scorant aux élections dans ces deux états (pour l'instant du moins..) , Italie résistance venue des syndicats de base, des mvts de jeunesse et des mvts sociaux, les équivalents du PC et du PG sombrant dans l'électoralisme et la politique paulicienne, les alliances avec la bourgeoisie et des forces réactionnaires.

Partir de la réalité.
Pas de fantasmes haineux.


Dernière édition par Copas le Lun 10 Fév - 23:53, édité 1 fois (Raison : ans)
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour un "week-end de révolte de gauche"

Message  Achille le Lun 10 Fév - 23:58

Copas a écrit: Joe dalton est incapable ...
Ce n'est pas en attaquant les personnes que tu résous en quoi que ce soit quelque chose.

après avoir été traité à de nombreuses reprises de stalinoïde, de chasseur de roms, d'âne, ...etc. c'est amusant

Pour le reste, dire en une page ce que tout marxiste apprend en maternelle de la lutte des classes à savoir que les masses n'ont ni besoin de "révolutionnaires" ou de "réformistes" pour se mettre en mouvement c'est trivial mais un peu long.
En revanche dégager l'issue politique posant clairement la question de l'indépendance de classe, de son unité pour établir son pouvoir, étape par étape cela passe aujourd'hui très concrètement par l'unité des travailleurs et de leurs organisations telles qu'elles sont, autour de la proposition discutée par le NPA le PG et d'autres. Tu peux choisir le contournement tu es et tu restera marginal au NPA comme ailleurs.
On ne sait toujours pas dans le contenu des lettres échangées par le NPA et le PG les points avec lesquels tu es en désaccord.

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour un "week-end de révolte de gauche"

Message  Copas le Mar 11 Fév - 0:24

Achille a écrit:
Copas a écrit: Joe dalton est incapable ...
Ce n'est pas en attaquant les personnes que tu résous en quoi que ce soit quelque chose.

après avoir été traité à de nombreuse reprise de stalinoïde, de chasseur de roms, d'âne, ...et. c'est amusant

J'ai indiqué que tu protégeais les chasseurs de roms dans ton FdG en refusant de te prononcer sur eux, ce qui est exact. Quand à te traiter d'âne, c'est juste , ce n'est pas exact et un peu méchant pour les ânes.

Joe Dalton pour tes commentaires surexcités et systématiquement malhonnêtes pour pourrir toute discussion.

Pour le reste dire en une page ce que tout marxiste apprend en maternelle de la lutte des classes à savoir que les masses n'ont ni besoin de "révolutionnaires" ou de "réformistes" pour se mettre en mouvement c'est trivial.
La lutte des classes s'apprend d'abord dans la classe...ouvrière et pas en classe de maternelle. Ensuite, et bien oui, la mise en mvt du prolétariat n'attend pas les révolutionnaires ou les réformistes.

Petite parenthèse : les réformistes sont sans réformes depuis des dizaines d'années et la dernière fois qu'ils furent au pouvoir les saligauds comme JLM, MGB, et autres nous ont agressés (en tant que travailleurs, privatisant comme jamais).

C'est sur que quand on n'est pas parmi les travailleurs on n'est pas concerné autrement qu’académiquement sur comment on pourrait déclencher une contre-offensive. On ne parle qu'extérieurement de la classe ouvrière.

L'unité des travailleurs ne passent pas par l'unité des 10 à 15 000 travailleurs du PC soumis depuis des dizaines d'années à une direction bureaucratique , les quelques milliers du PG et du NPA, même en y mettant LO...
Tu peux choisir le contournement tu es et tu restera marginal au NPA comme ailleurs.

Si tu veux on désigne deux personne neutres qui examinent la réalité en dehors de cette conversation publique pour savoir qui fait quoi réellement de nous deux en matière de bataille de travailleurs et d'organisation de ceux-ci (et en termes de résultats de nos batailles). Puisque que tu t'attaques à ça...

Justement je ne contourne pas les petites castes bureaucratiques réformistes, je critique l'importance que les révolutionnaires leur accordent dans cette période par paresse et ornière longuement labourée, par refus d'assumer leurs responsabilités.

Par contre, on n'est pas isolé quand on estime peu importants des gens qu'on ne croise pas parmi les travailleurs , sauf à titre homéopathique.

L'importance donnée aux petites cliques réformistes est un gros problème actuel dont n'arrive pas à se dépêtrer l'extrème gauche et empêche son développement.
Mais pire encore, les travailleurs n'ont rien à gagner de ça.

Retour donc à la réalité... Ce qui n'a strictement aucun rapport avec refuser de faire des choses avec vos petits partis, je ne suis pas contre faire des choses avec vous.
Je critique l'importance qu'on vous accorde et ce faisant nous tournons le dos à nos camarades de travail. rien d'autre.

Ce qui renvoie à l'initiative portée par mon parti et ralliée par le PG avec bien des coquetteries.
Je ne crois pas que cela aidera beaucoup à faire évoluer le rapport de forces , surtout avec un parti dont le dirigeant a insulté les travailleurs en lutte en Bretagne pour se soumettre au gouvernement du grand capital. Tout est dans la posture là dedans.
Les militants à la base ? Mais ils étaient avec nous à Quimper et Carhaix, et pas sur une unité canada dry préalable avec le PdG.

C'est en traçant notre sillon qu'on pourra influencer les quelques milliers de militants utiles de vos petits partis.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour un "week-end de révolte de gauche"

Message  Roseau le Mar 11 Fév - 0:34

Achille a écrit:
Roseau a écrit:
Il a fallu trois semaines pour avoir une réponse,

Toujours les mêmes tentatives de sabotage rabâchées par le diviseur et son gros mensonge comme quoi il aurait fallu trois semaines d'attente pour une réponse du PG  
Après avoir menti sur Evry (fil Municipales), voilà un autre mensonge.
L'appel du NPA date du 28 janvier, donc près de 3 semaines.
La preuve est sur ce fil même:
http://forummarxiste.forum-actif.net/t3333-pour-un-week-end-de-revolte-de-gauche#83007

Encore une fois, les faits sont implacables:
le PG, sous la pression, vient de répondre seulement maintenant,
alors que la GA et Ensemble l'ont fait bien avant.
Et encore, contrairement aux composantes du FdG plus haut,
il n'appelle pas à l'action unitaire dans la rue.
Le PC, lui, toujours retard à l'allumage
(ou plutôt l'éteignoir) par rapport au PG.
Les mobilisations de classe n'entrent pas dans les plans
de la lutte des places au premier tour (direction PC) ni au second (direction PG).

Quant à Achille, sollicité dix fois, il ne s'est jamais prononcé,
ne sachant ce que ferait le grand chef...
On attend toujours qu'il appuie l'action unitaire.
La direction PG ne supporte pas le débat et en aucune façon les dissidences,
mais elles se multiplient dans ses comités.
Un peu de courage   Smile  il ne serait plus seul...

Par ailleurs, Copas a 100 % raison sur le fait qu'aucune mobilisation de masse
dans la crise en cours, n'a été à l'initiative de partis réformistes.
Ceux-ci, au contraire, se rallient à l'ordre bourgeois
dès que celui-ci est mis en cause.
Les exemples abondent, mais ne citons que quelques uns en France.
Lors du plus grand mouvement social depuis 1995,
lors de la mobilisation pour les retraites, les réformistes,
JLM en tête, ont tonné contre un tous ensemble vers la GG,
et glissé la peau de banane d'un référendum
pour savoir si on appuyait la casse sociale...
Quant aux dirigeants syndicaux membres ou complices du FdG,
ils participent aux divers "dialogues" et "concertations"
conçus pour freiner toute mobilisation.
Et lorsque la Françafrique envoie ses sbires et ses engins
en Afrique, ils soutiennent.


Dernière édition par Roseau le Mar 11 Fév - 1:02, édité 2 fois
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour un "week-end de révolte de gauche"

Message  Achille le Mar 11 Fév - 0:52

Copas a écrit:
Achille a écrit:
Copas a écrit: Joe dalton est incapable ...
Ce n'est pas en attaquant les personnes que tu résous en quoi que ce soit quelque chose.
après avoir été traité à de nombreuse reprise de stalinoïde, de chasseur de roms, d'âne, ...et. c'est amusant
les chasseurs de roms dans ton FdG
Quand à te traiter d'âne, c'est juste , ce n'est pas exact et un peu méchant pour les ânes.
Joe Dalton

C'est lui qui écrivait "Ce n'est pas en attaquant les personnes que tu résous en quoi que ce soit quelque chose"...
J'adore aussi le passage "je veux laver mon honneur" à l'aide de deux personnes neutres... Grichka vas choisir Igor,  qui va très certainement témoigner en toute indépendance   affraid  à coup de citations charcutées et de dénonciations...  What a Face  Sérieux tu te crois dans un film ? Un peu d'insertion sociale te ferait le plus grand bien  Laughing 

J'ai aussi beaucoup aimé le passage où tu traite JLM de "saligaud", toi tu vas nous faire un malaise cardiaque le jour de la manifestation du week end de colère, si tu vois en tête OB et JLM bras dessus/bras dessous.

Tu te répètes dans la diversion en menant des débats d’amphithéâtre où excellent les bavards extérieurs au mouvement ouvrier. Hors, le débat concerne le contenu des deux lettres échangées par le NPA et le PG.
J'ai écris mon accord avec leur contenu et la la dynamique que cela enclenche avec d'autres. Les forumeurs eux attendent toujours de comprendre ce sur quoi tu combats dans leurs contenus. Continue à botter en touche à parler d'autre chose sans oublier ton exercice favori l'insulte à tes interlocuteurs, mais une fois de plus tu t'es bien cramé sur ce forum.


Dernière édition par Achille le Mar 11 Fév - 1:24, édité 3 fois

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour un "week-end de révolte de gauche"

Message  Roseau le Mar 11 Fév - 1:15

Achille a écrit: les bavards extérieurs au mouvement ouvrier.

Comme toujours, les faits sont là.
1) le PG a répondu avec près de 3 semaines de retard,
loin derrière Ensemble et la GA,
alors que la riposte est annoncée par le NPA, comme par les autres,
comme urgente, et c'est l'évidence !
2) le PG accepte un rencontre, sans plus.

Par ailleurs, l'accusation ci-dessus est ignoble,
destinée à pourrir le fil, et le confonds, comme d'habitude.
Il n'a pas de chance, je connais Copas,
et là où il exerce des fonctions syndicales.
C'est un authentique militant ouvrier.
Je n'ai pas l'impression que cela soit le cas de Achille.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour un "week-end de révolte de gauche"

Message  mykha le Mar 11 Fév - 1:23

le PG, sous la pression

Grotesque.
Sous la pression de qui ?
des masses en luttes ?
de l'extrême-gauche ascendante ?
de Roseau et ses potes très colère ? Brrr...on en tremble.
Que dire devant un aveuglement tellement idiot ?
avatar
mykha

Messages : 1079
Date d'inscription : 19/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour un "week-end de révolte de gauche"

Message  Roseau le Mar 11 Fév - 1:35

mykha a écrit:
le PG, sous la pression
Grotesque.
Sous la pression de qui ?
des masses en luttes ?
de l'extrême-gauche ascendante ?
de Roseau et ses potes très colère ? Brrr...on en tremble.
Que dire devant un aveuglement tellement idiot ?

J'ai précisé qu'il s'agissait des réponses de la GA et Ensemble.
On peut penser que JLM se moque des partenaires du flanc gauche de son écurie.
Je sais moi que ce n'est pas le cas,
qu'il va en avoir au contraire de plus en plus besoin dans son jeu d'équilibriste.


Dernière édition par Marco Pagot le Mar 11 Fév - 9:35, édité 1 fois (Raison : Trollisme de Roseau envers mykkha)
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour un "week-end de révolte de gauche"

Message  Achille le Mar 11 Fév - 1:49

ça craint de cafter, de dénoncer comme ça. On est sur un forum bon ... mais à une autre époque ou dans un autre contexte ça serait vraiment grave.

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour un "week-end de révolte de gauche"

Message  Roseau le Mar 11 Fév - 2:03

Toujours RIEN sur le fond.
A LO, quand quelqu'un est exclu, il n'est pas prévu
qu'il revienne sous fausse identité.
Au PG non plus... Smile 
cela fairait trop de fausses indentité ces jours-ci... Smile 
Pourquoi défendre la double morale ?
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour un "week-end de révolte de gauche"

Message  iztok le Mar 11 Fév - 2:07

osef de roseau et copas, ils ne dirigent pas le NPA.

Le PG répond favorablement au NPA pour reprendre la rue sur une ligne claire d'opposition de gauche. C'est super, discutons et voyons ce qui est envisageable rapidement !
avatar
iztok

Messages : 241
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 29
Localisation : toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour un "week-end de révolte de gauche"

Message  Achille le Mar 11 Fév - 2:12

Roseau a écrit:Toujours RIEN sur le fond.

Tiens donc. ça fais des pages que tu répètes tes diversions à coup de citations bidonnées et de dénonciation. Hors, le débat concerne le contenu des deux lettres échangées par le NPA et le PG.
Je trouve que le contenu de ces deux lettres constitue une excellente base pour un accord unitaire de mobilisation .
Les forumeurs eux attendent toujours de comprendre ce sur quoi tu combats dans leurs contenus. Continue à botter en touche à parler d'autre chose de cafter .

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour un "week-end de révolte de gauche"

Message  Eugene Duhring le Mar 11 Fév - 2:16

Copas a écrit:
Achille a écrit:Dans tous ces pays les organisations traditionnelles anticapitalistes et réformistes se sont renforcées dans les mobilisations. Ce sont les faits et tu n'y peux rien. Tu peux toujours vouloir contourner les masses telles qu'elles sont, tu les contourneras tout seul et c'est bien normal puisque ta ligne est isolationniste.
Toujours rien sur le contenu de la lettre du NPA et de la réponse du PG ? Ou tu préfères vivre ta révolution à des milliers de km en Urkraine, en Tunisie,  en Egypte...etc. comme ça tu pourras continuer à jouer les professeurs ici les mains dans le poches...

D'abord je' ne suis pas isolé ici...
Tu continues tes attaques personnelles crapuleuses sans jamais essayer d'introduire le moindre raisonnement.
par ailleurs je ne suis pas ici dans ton champ chauvin, je ne travaille pas en France et ai un permis de travail, militant syndical par ailleurs... Mais ça fait rien quand il s'agit de faire marcher la machine à salir...

je me suis exprimé sur la réponse du PG : il n'y a rien dedans. Comme pas grand chose d'ailleurs dans la proposition de notre parti. Il y a un problème de méthode.

le FUO sans les masses c'est de la connerie en élevage intensif...  

Même pour un non-trotskyste comme moi.

Sur la question du déclenchement de batailles populaires, les bons à rien buros n'y peuvent rien : Ce ne sont pas des partis qui ont déclenché des ripostes populaires ces dernières 5 années, DANS AUCUN CAS.
Aussi bien dans des pays qui ont connu la nuit dictatoriale entravant l'activité politique que dans des vieux états avec de vieilles organisations ouvrières puissantes et dorénavant en bien sale état, Italie, France, Espagne, les contre-offensives et débuts de grandes résistances ne sont passées par des alliances préalables avec de petits partis réformistes, bureaucratiques et excentrés de la classe ouvrière.

Tu es un bavard impénitent. Ressasser des vieilles lunes, enfoncer des portes ouvertes, c'est là la marque de fabrique de Copas.
Dans aucune révolution, dans aucun pays, à aucune époque, un parti ouvrier n'a déclenché une riposte populaire moins encore une révolution ; alors ne parlons pas des 5 dernières années. Le parti ouvrier a toujours été à la traîne des masses, a ensuite trempé sa lame dans le mouvement révolutionnaire et bien souvent au coude à coude avec ce que tu appelles la clique réformiste; Le mouvement révolutionnaire a alors fait son oeuvre centrifuge, séparant les partis entre ceux qui aspiraient à aller au bout et ceux qui canaient en route.
Tes grandes envolées pseudo-lyriques ne peuvent masquer un fait : le parti que tu tentes de construire depuis des années, ne peut faire autrement que s'adosser à des réformistes du fait de sa faiblesse numérique et pratique mais pire encore de sa faiblesse théorique. De plus, en appeler à une jointure avec les masses quand on est au NPA et qu'on ne s'en donne pas les moyens dans les médias là où il est encore le plus visible, c'est ridicule.
Rappeler la faiblesse du PCF dans les lieux de production quand on s'appelle le NPA et que grosso modo en proportion il n'est pas plus implanté dans la classe ouvrière, on s'amuse.
Rappeler que le PCF c'est des cheveux gris quand la JCR fait au moins plus que le NPA dans son intégralité avec un "cheptel" militant finalement très âgé on finit plié en quatre par terre ... de rire.
Tes interventions tournent toujours autour de la même antienne avec quelques variations parfois subtiles. Rien de bien construit ... à l'image de la production NPAesque d'ailleurs.

Eugene Duhring

Messages : 1706
Date d'inscription : 22/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour un "week-end de révolte de gauche"

Message  Eugene Duhring le Mar 11 Fév - 2:20

Achille a écrit:ça craint de cafter, de dénoncer comme ça. On est sur un forum bon ... mais à une autre époque ou dans un autre contexte ça serait vraiment grave.
C'est du Roseau pur sucre. Qu'il continue sur cette voie, il travaille bien plus à repousser les sympathisants du NPA que ne pourrait le faire un ennemi de classe. Mais est-ce là son véritable dessein ? Parfois je me pose la question !

Eugene Duhring

Messages : 1706
Date d'inscription : 22/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour un "week-end de révolte de gauche"

Message  Roseau le Mar 11 Fév - 2:22

Pour info: c'est un militant du PC qui fait de telles critiques  Smile 
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour un "week-end de révolte de gauche"

Message  Roseau le Mar 11 Fév - 2:39

Achille a écrit:Les forumeurs eux attendent toujours de comprendre ce sur quoi tu combats dans leurs contenus.
Mensonge toujours. Je ne combats pas l'appel du NPA.
C'est moi qui au contraire l'ai posté ici, en créant même le fil !
Pour l'attitude du PG, par contre,
voir mon message plus haut  Smile 
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour un "week-end de révolte de gauche"

Message  Copas le Mar 11 Fév - 8:42

Eugene Duhring a écrit:
Copas a écrit:
Achille a écrit:Dans tous ces pays les organisations traditionnelles anticapitalistes et réformistes se sont renforcées dans les mobilisations. Ce sont les faits et tu n'y peux rien. Tu peux toujours vouloir contourner les masses telles qu'elles sont, tu les contourneras tout seul et c'est bien normal puisque ta ligne est isolationniste.
Toujours rien sur le contenu de la lettre du NPA et de la réponse du PG ? Ou tu préfères vivre ta révolution à des milliers de km en Urkraine, en Tunisie,  en Egypte...etc. comme ça tu pourras continuer à jouer les professeurs ici les mains dans le poches...

D'abord je' ne suis pas isolé ici...
Tu continues tes attaques personnelles crapuleuses sans jamais essayer d'introduire le moindre raisonnement.
par ailleurs je ne suis pas ici dans ton champ chauvin, je ne travaille pas en France et ai un permis de travail, militant syndical par ailleurs... Mais ça fait rien quand il s'agit de faire marcher la machine à salir...

je me suis exprimé sur la réponse du PG : il n'y a rien dedans. Comme pas grand chose d'ailleurs dans la proposition de notre parti. Il y a un problème de méthode.

le FUO sans les masses c'est de la connerie en élevage intensif...  

Même pour un non-trotskyste comme moi.

Sur la question du déclenchement de batailles populaires, les bons à rien buros n'y peuvent rien : Ce ne sont pas des partis qui ont déclenché des ripostes populaires ces dernières 5 années, DANS AUCUN CAS.
Aussi bien dans des pays qui ont connu la nuit dictatoriale entravant l'activité politique que dans des vieux états avec de vieilles organisations ouvrières puissantes et dorénavant en bien sale état, Italie, France, Espagne, les contre-offensives et débuts de grandes résistances ne sont passées par des alliances préalables avec de petits partis réformistes, bureaucratiques et excentrés de la classe ouvrière.

Tu es un bavard impénitent. Ressasser des vieilles lunes, enfoncer des portes ouvertes, c'est là la marque de fabrique de Copas.
Dans aucune révolution, dans aucun pays, à aucune époque, un parti ouvrier n'a déclenché une riposte populaire moins encore une révolution ; alors ne parlons pas des 5 dernières années. Le parti ouvrier a toujours été à la traîne des masses, a ensuite trempé sa lame dans le mouvement révolutionnaire et bien souvent au coude à coude avec ce que tu appelles la clique réformiste; Le mouvement révolutionnaire a alors fait son oeuvre centrifuge, séparant les partis entre ceux qui aspiraient à aller au bout et ceux qui canaient en route.
Tes grandes envolées pseudo-lyriques ne peuvent masquer un fait : le parti que tu tentes de construire depuis des années, ne peut faire autrement que s'adosser à des réformistes du fait de sa faiblesse numérique et pratique mais pire encore de sa faiblesse théorique. De plus, en appeler à une jointure avec les masses quand on est au NPA et qu'on ne s'en donne pas les moyens dans les médias là où il est encore le plus visible, c'est ridicule.
Rappeler la faiblesse du PCF dans les lieux de production quand on s'appelle le NPA et que grosso modo en proportion il n'est pas plus implanté dans la classe ouvrière, on s'amuse.
Rappeler que le PCF c'est des cheveux gris quand la JCR fait au moins plus que le NPA dans son intégralité avec un "cheptel" militant finalement très âgé on finit plié en quatre par terre ... de rire.
Tes interventions tournent toujours autour de la même antienne avec quelques variations parfois subtiles. Rien de bien construit ... à l'image de la production NPAesque d'ailleurs.

L'indigence dui propos et le raisonnement lambertoïde indigent qui ne veut surtout pas partir d'une analyse des forces en présence a toujours un caractère affligeant. Mais c'est une marque de fabrique, pas neuf.

Que ce que c'est qui turlupine Duhring ?
C'est la réalité.

L’inexistence du PCF dans la classe ouvrière et les entreprises comme parti important le met en transe ! Alors il s'agit après d'attaquer les personnes, puis d'attaquer le NPA, puis de dire que puisque l'extrème gauche est faible elle doit donc accrocher les wagons du réformisme, etc...

J'ai été au PC, et je suis au NPA, ce sont des outils pour moi, si ils ne conviennent pas on en change, si la proportion de révolutionnaires en leur sein est insuffisante on construit autrement.
Je ne prétend pas représenter le NPA mais fait partie de ceux qui pensent dans et hors du NPA qu'il y a de la place pour construire un bon petit parti révolutionnaire parmi le prolétariat.
Cette démarche part de la disparition des partis réformistes comme partis de masse dans la classe ouvrière alors qu'existe toujours un fond important de résistances sociales , la matière première pour construire une politique communiste.
Alors Duhring peut monter aux rideaux, la réalité est implacable là dessus et je la rappellerait systématiquement à ceux qui sur-estiment l'importance des partis politiques réformistes et construisent une stratégie autour d'eux. Ceux là n'ont aucun avenir.

Ca ne signifie pas que le réformisme n'existe plus dans la classe ouvrière. Mais qu'il ne s'appelle plus PCF à 90% . Ca ne signifie pas que des partis réformistes ne puissent se re-développer, mais que pour l'instant ce n'est pas le cas et il y a de cela des raisons qui portent un nom, la bureaucratie bien trop importante dans ces partis.

Cette critique est aussi une critique portée au NPA et n'a de sens qu'avec une stratégie qui soit alternative en matière de (re)construction des organisations du mouvement ouvrier.

Les leçons de ce qui se passe autour des frontières françaises sont inconnues chez nos étourneaux, elles sont nulles face au seul exemple de grosse mobilisation de ces derniers mois en France, la mobilisation des travailleurs bretons, entre le stalinoïde Achille qui reprend la scie injurieuse et chauvine de JLM et Duhring qui a dit tout et le contraire là dessus.

le FUO sans les masses c'est de la connerie en élevage intensif...  Je rappelle ... Les partis des lapins de garenne qui s'nfuient en courant quand les travailleurs sont à 10 contre 1 nous ont montré leur nullité de ce point de vue.

Alors retour aux réalités.

Construire un mouvement de masse, construire des organisations de résistance de masse (si possible auto-organisées), construire un parti avec cet objectif.
Comme démontré dans d'autres fil, le fond de mobilisations des travailleurs, même sur les salaires, demeure très important.
Des colères populaires éclatent.
La bataille pour éviter que celles-ci soient détournées par des forces réactionnaires exige de l'engagement de ne pas laisser d’espaces libres.

Le NPA a lancé un appel à l'expression de la colère populaire,  et je trouve juste de le faire. Par contre il se positionne en attente des petits partis réformistes , et ça c'est une erreur car ça risque d'aboutir à des charabias incompréhensibles aux "masses" et des mobilisations endiguées politiquement sans grande espérance d'aller au delà.

Comme cela  a été dans les emphases du fdG qui ont tourné en rond avec des effectifs de plus en plus réduits, 7000 à Paris la dernière fois, annoncés 100 000 par les calculettes de JLM, un très gros échec quand en même temps des dizaines de milliers de travailleurs se mobilisaient en Bretagne. Pour une mobilisation nationale, c'est moins que le nombre d'apparatchiks et emplois dépendants des petits appareils qui étaient là.
C'est dire.

La réalité des forces en présence oblige à labourer en dehors des ornières habituelles. Cela part de la logique, de l'analyse et de la nécessité d'une stratégie qui tienne compte des forces réelles des organisations du mvt ouvrier et non de shoots hallucinatoires à gauche pour s'imaginer que rien n'a changer en 70 ans.

Ensuite, et bien on le rappelle, comme je l'ai fait sur l'espace méditerranéen qui est un truc très exotique pour certaines, aucune des mobilisations de masse qui ont secoué la quasi-totalité des états de cet espace, ne s'est construite par un accord préalable de petites claques politiques réformistes bureaucratiques.

La réalité Duhring, la réalité que toi et ceux de ton genre sont incapables d'appréhender ! Au point d'attaquer ceux qui l'exposent en cherchant à les mettre en cause personnellement !

Duhring polémique avec les thermomètres et les instruments de mesure , il saute à pieds joints dessus...
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour un "week-end de révolte de gauche"

Message  Achille le Mar 11 Fév - 10:28

Encore des insultes "lambertoïde indigent"... toujours la même violence verbale (fait gaffe roseau va te dénoncer à la modération) qui ponctue un long laïus de contournement des travailleurs et de leurs organisations. C'est tellement plus simple de venir marteler ici devant une poignée de lecteurs.

Ce qui vient d'être démontré c'est qu'ils ne savent plus comment combattre la lettre du et lettre du PG. ils n'ont rien dit sur leur contenu. A relire :

Achille a écrit:


Dernière édition par Achille le Mar 11 Fév - 14:39, édité 1 fois

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour un "week-end de révolte de gauche"

Message  Roseau le Mar 11 Fév - 14:20

Achille a écrit: laïus de contournement des travailleurs et de leurs organisations. C'est tellement plus simple de venir marteler ici devant une poignée de lecteurs.
1) C'est tout le contraire: Copas traite dans son message de la réalité de la situation des travailleurs et de leurs organisations
2) La poignée de lecteurs ? Copas n'est pas seulement militant du NPA, c'est un militant ouvrier, lui!

Quant à la réponse du PG, c'est pas la peine de troller en collant deux fois.
Elle a été commentée, y compris par moi.
(voir messages précédents)
mais résumons pour éventuel aveugle:
1) elle arrive des semaines après l'appel du NPA,
alors que la riposte était urgente;
2) elle arrive après que la direction PG soit piquée
par la réponse immédiate de la GA puis de Ensemble
3) elle propose une rencontre,
mais pas encore de passer à l'action unitaire.

Conclusion: la pression est utile, mais encore insuffisante.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour un "week-end de révolte de gauche"

Message  Achille le Mar 11 Fév - 14:31

Des appels intemporels  à l'unité il y a tous les jours dans tous les partis de gauche et au delà. Il ne s'agit pas de marketing politique.
Il s'agit d'une lettre officielle du NPA qui fait des propositions concrètes et qui est datée du 6 février. VRAI ou FAUX ? Évidemment vrai, chacun peut le constater.
Cette lettre a eu une réponse du PG daté de 10 février. VRAI ou FAUX ? Évidemment vrai, chacun peut le constater.
On n'a par ailleurs le silence radio sur le contenu de ces deux lettres de la part de leurs opposants ici avec copas et roseau.
Alors le même rabâchage et les mêmes mensonges de la part du champion du monde des trolls sont comiques. Heureusement que ce genre de nuisances sont totalement marginales au NPA.

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour un "week-end de révolte de gauche"

Message  Roseau le Mar 11 Fév - 15:03

Pourquoi toujours devoir répéter ?
L'appel du NPA date du 28 janvier, pas du 6 février.
GA et Ensemble ont répondu, le PG a suivi, très tard,
et pas du tout la même chose.
(voir mon message précédent)
Attendons donc la réunion acceptée par le PG,
en espérant qu'elle n'enterrera pas, une fois de plus,
l'indispensable et très urgent riposte de tout le mouvement ouvrier.

PS. Merci pour les attaques et petites provoc dans le vide.
Bannies sur ce forum, mais si informatives.


Dernière édition par Roseau le Mar 11 Fév - 16:15, édité 1 fois
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour un "week-end de révolte de gauche"

Message  tomaz le Mar 11 Fév - 15:31

iztok a écrit:osef de roseau et copas, ils ne dirigent pas le NPA.

Le PG répond favorablement au NPA pour reprendre la rue sur une ligne claire d'opposition de gauche. C'est super, discutons et voyons ce qui est envisageable rapidement !

voila,c'est que nous attendions, peu importe le temps que cela a mis, reste maintenant a convaincre les autres, de LO à AL, de la cgt à sud, des boites en lutte etc...
avatar
tomaz

Messages : 303
Date d'inscription : 09/07/2010
Localisation : zonvier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour un "week-end de révolte de gauche"

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 14 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum