Front de Gauche

Page 5 sur 31 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 18 ... 31  Suivant

Aller en bas

César repart en guerre contre les bretons

Message  Roseau le Jeu 23 Jan - 12:54

Les jocobins tirent maintenant dans les coins en se divisant sur les langues régionales...

"Les députés Front de Gauche sont assez divisés. Certains craignent que cela puisse porter atteinte à une forme d'unicité de la République -quoique le texte de loi respecte l'article 2 de la Constitution- mais une majorité est pour la ratification", a résumé leur chef de file André Chassaigne, lors d'une conférence de presse.

En revanche, a noté l'élu communiste du Puy-de-Dôme, les élus ultramarins siégeant aux côtés du Front de Gauche dans le groupe de la Gauche démocrate et républicaine (GDR) sont "très favorables" à la charte destinée à protéger et à promouvoir l'emploi des langues régionales ou minoritaires.
http://www.ouest-france.fr/langues-regionales-front-de-gauche-divise-ump-oppose-udi-favorable-1868646


Dernière édition par Marco Pagot le Jeu 23 Jan - 13:22, édité 1 fois (Raison : stop les copier coller trollesques en direction d'achille et mykkha. Marco Pagot)
avatar
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  gérard menvussa le Jeu 23 Jan - 14:59

mykha a écrit:
Est ce dommage pour ce forum ? Sans doute mais cela permet de comprendre la crise du NPA dont l'un des paramètre est l'exposition à cette ligne et à ce comportement qui malgré son extrême marginalité est animé par une volonté obsessionnelle de démolition.

Pour ma part, je ne souhaite pas confondre les tristes méthodes de Roseau et les échanges et critiques politiques qu'on peut avoir vis à vis du NPA.

Peut etre que la solution a cette question ("comment faire pour ne pas confondre les tristes méthodes bla bla" et la position de nos organisations respectives) est elle dans le fait de laisser tomber l'aspect "personnel" de la question et de poser les questions politiques qui importent. Personnellement, je me fout totalement d'Achille, de Mikha ou de roseau, et je comprend qu'on se foute totalement de GM ou de Copas, sans oublier RV, Vérié, etc. Tout cela n'a aucune espèce d'importance ! Par contre la politique du front de gauche ou celle de LO m'importe, et je trouve intéressant d'en discuter Évidement d'un point de vue critique, mais en discuter quand même !

Achille nous dis que la politique du npa est "variable", mais je lui trouve au contraire une grande constance. Depuis que le npa existe, il défend l'idée de la constuction d'un pole "des luttes"", a gauche du parti socialiste. Ce qui implique l'indépendance de fait vis a vis du ps. Or de ce point de vue là, on peut dire que LO et le PG ont largement plus bougés que nous ! Ca ne dérangeait visiblement pas LO de figurer dans une liste "de gauche" sous hégémonie socialiste, et le PG considérait ces exigences comme "gauchiste" avant de les opposer au PCF
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 62
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Angers: implosion du FdG

Message  Roseau le Jeu 23 Jan - 22:02


http://www.angersmag.info/Municipales-2014-Le-Front-de-Gauche-ne-presentera-pas-de-liste-a-Angers_a8381.html
avatar
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  Copas le Ven 24 Jan - 9:00

gérard menvussa a écrit:
mykha a écrit:
Est ce dommage pour ce forum ? Sans doute mais cela permet de comprendre la crise du NPA dont l'un des paramètre est l'exposition à cette ligne et à ce comportement qui malgré son extrême marginalité est animé par une volonté obsessionnelle de démolition.

Pour ma part, je ne souhaite pas confondre les tristes méthodes de Roseau et les échanges et critiques politiques qu'on peut avoir vis à vis du NPA.

Peut etre que la solution a cette question ("comment faire pour ne pas confondre les tristes méthodes bla bla" et la position de nos organisations respectives) est elle dans le fait de laisser tomber l'aspect "personnel" de la question et de poser les questions politiques qui importent. Personnellement, je me fout totalement d'Achille, de Mikha ou de roseau, et je comprend qu'on se foute totalement de GM ou de Copas, sans oublier RV, Vérié, etc. Tout cela n'a aucune espèce d'importance ! Par contre la politique du front de gauche ou celle de LO m'importe, et je trouve intéressant d'en discuter Évidement d'un point de vue critique, mais en discuter quand même !  

Achille nous dis que la politique du npa est "variable", mais je lui trouve au contraire une grande constance. Depuis que le npa existe, il défend l'idée de la constuction d'un pole "des luttes"", a gauche du parti socialiste. Ce qui implique l'indépendance de fait vis a vis du ps. Or de ce point de vue là, on peut dire que LO et le PG ont largement plus bougés que nous ! Ca ne dérangeait visiblement pas LO de figurer dans une liste "de gauche" sous hégémonie socialiste, et le PG considérait ces exigences comme "gauchiste" avant de les opposer au PCF

Les faits sont les faits, effectivement.
Le FdG sinue, zigzague, essaye d'occuper l'espace du tout et de son contraire. La connivence avec les agressions de la bourgeoisie existe aux plus hauts niveaux du FdG, tout en se trouvant également sur des oppositions à la même bourgeoisie, et des fois les deux positions peuvent apparaitre pour les mêmes dirigeants.

Que ce forum en parle ou pas. Si il se tait, les critiques continueront de fait, mêmes surgies au sein du FdG pour ceux qui ont le mal de mer des sinuosités des dirigeants.
C'est le mouvement naturel des choses.

De ces points de vue, je confirme effectivement que le NPA a une orientation bien plus stable que les différentes écuries du FdG, comme le FdG pris globalement.

On sait bien que les résistants de la 24eme heure font beaucoup de zèle pour couvrir les autres voix pour couvrir leurs errements passés, c'est comme ça.

L'opposition au gouvernement du grand capital n'est toujours pas claire du tout de la part des factions du FdG, comme du FdG globalement, c'est aussi un fait.
On ne peut pas non plus dire qu'il y a un pôle gauche et un pôle de droite dans le FdG, c'est bien plus compliqué que cela. Quand on regarde par exemple le courant "ensemble" on trouve là dedans des chasseurs de Roms et d'autres qui la main sur le cœur soutiennent le mouvement social...plus ou moins ..
Que dire là dessus ? Que le FdG n'est pas fiable pour les travailleurs et zigzague entre la résistance sociale et le soutien aux agressions du capital (les alliances de haut niveau entre la plus grosse composante du FdG dans les collectivités locales pour des politiques anti-sociales).

Les grandes messes bardées de drapeaux rouges ne délimitent rien de tout cela.

Pour ce qui est du NPA, sa politique a été celle de St Thomas là dessus.
Effectivement la crise du FdG fait que des morceaux de celui-ci passent des alliances locales avec le NPA dans quelques endroits très limités.
Le NPA ne change rien là dessus de sa politique, disponible dans la clarté.
Également, dans le combat social, central au NPA, et pour lequel ce parti courbe les questions électorales à ses nécessités, il est toujours sur la même clarté et recherche unitaire de réaction face au gouvernement de la bourgeoisie, aux côtés des travailleurs en lutte. Pendant que le FdG zigzague, comme l'affaire récente sur les suites sur la manifestation sur la fiscalité où une nouvelle manif est décommandée, car les affaires électorales passent avant tout...



avatar
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  Achille le Ven 24 Jan - 15:34

Copas a écrit:
gérard menvussa a écrit:
mykha a écrit:
Est ce dommage pour ce forum ? Sans doute mais cela permet de comprendre la crise du NPA dont l'un des paramètre est l'exposition à cette ligne et à ce comportement qui malgré son extrême marginalité est animé par une volonté obsessionnelle de démolition.

Pour ma part, je ne souhaite pas confondre les tristes méthodes de Roseau et les échanges et critiques politiques qu'on peut avoir vis à vis du NPA.

Achille nous dis que la politique du npa est "variable", mais je lui trouve au contraire une grande constance. Depuis que le npa existe, il défend l'idée de la constuction d'un pole "des luttes"", a gauche du parti socialiste. Ce qui implique l'indépendance de fait vis a vis du ps. Or de ce point de vue là, on peut dire que LO et le PG ont largement plus bougés que nous ! Ca ne dérangeait visiblement pas LO de figurer dans une liste "de gauche" sous hégémonie socialiste, et le PG considérait ces exigences comme "gauchiste" avant de les opposer au PCF

Le NPA ne change rien là dessus de sa politique, disponible dans la clarté.
Également, dans le combat social, central au NPA, et pour lequel ce parti courbe les questions électorales à ses nécessités, il est toujours sur la même clarté et recherche unitaire de réaction face au  gouvernement de la bourgeoisie, aux côtés des travailleurs en lutte. Pendant que le FdG zigzague, comme l'affaire récente sur les suites sur la manifestation sur la fiscalité où une nouvelle manif est décommandée, car les affaires électorales passent avant tout...

Belle leçon d'autosatisfaction pas du tout partagée par :
1/ la GA qui a rejoint le FdG il y a 2 ans en critiquant la ligne sectaire du NPA
2/ la toute dernière fraction qui critique la ligne opportuniste du NPA

Et puis comme comment expliquer avec une ligne si juste l'échec sans contestation possible du NPA passé de 10000 à moins de 2000 cotisants en quelques années. Comment expliquer sa marginalité dans les entreprises où à part quelques endroits extrêmement médiatisés, il est quasi inexistant. Comment expliquer son impuissance à peser sur l'unité des partis qui se réclament du trotskisme comme le POI ou LO ? ...etc. ? Tout cela avec une telle autosatisfaction !

De part sa position politique héritée de la LCR, le NPA continue d'osciller entre une ligne d'auto-proclamation révolutionnaire et isolationniste et une ligne opportuniste derrière ce qu'il croit voir dans le mouvement social (un jour les bonnets rouges, un jour le STRASS, un jour le FdG, Bové ou Ramadan...etc.). C'est ce qui développe un constat d'absence de principes de ce parti non seulement chez les observateurs mais aussi en son sein même nourrissant de manière cyclique tendances, fractions et scissions dont l'histoire de ce courant est ponctuée.

Achille

Messages : 2738
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  Roseau le Ven 24 Jan - 15:52

1) Le NPA est bien présent dans les luttes ouvrières!
Ses trois porte-paroles sont même des militants dans des boites,
et reconnus.
Cherchez par contre dans le PG...Il appuie par contre les bureaucrates recentrés,
toujours prêts à saboter un tous ensemble qui menace
leurs petites afffaires de lutte des places
(sabotage notamment de la bagarre pour nos retraite,
dès l'automne 2010 face à Sarko)

2) Merci à Achille pour la récré, qui faute d'arguments, vient affabuler
en osant écrire que le NPA se colle derrière les
"bonnets rouges, un jour le STRASS, un jour le FdG, Bové ou Ramadan..."
Ne jamais faire unité d'action qu'avec ce qui sert la soupe des ambitions
d'un vieux sénateur en mal de retour, voilà la marque du sectarisme,
et des méthodes des politiciens bourgeois.
On en veut d'autre comme cela   Very Happy 

3) Merci aussi de rappeler que NPA nourrit tendances et fractions.
C'est un bel hommage venant du PG, lui, totalement anti-démocratique   Smile
avatar
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  Copas le Sam 25 Jan - 7:11

Achille a écrit:

Belle leçon d'autosatisfaction pas du tout partagée par :
1/ la GA qui a rejoint le FdG il y a 2 ans en critiquant la ligne sectaire du NPA
2/ la toute dernière fraction qui critique la ligne opportuniste du NPA

Et puis comme comment expliquer avec une ligne si juste l'échec sans contestation possible du NPA passé de 10000 à moins de 2000 cotisants en quelques années. Comment expliquer sa marginalité dans les entreprises où à part quelques endroits extrêmement médiatisés, il est quasi inexistant. Comment expliquer son impuissance à peser sur l'unité des partis qui se réclament du trotskisme comme le POI ou LO ? ...etc. ? Tout cela avec une telle autosatisfaction !

De part sa position politique héritée de la LCR, le NPA continue d'osciller entre une ligne d'auto-proclamation révolutionnaire et isolationniste et une ligne opportuniste derrière ce qu'il croit voir dans le mouvement social (un jour les bonnets rouges, un jour le STRASS, un jour le FdG, Bové ou Ramadan...etc.). C'est ce qui développe un constat d'absence de principes de ce parti non seulement chez les observateurs mais aussi en son sein même nourrissant de manière cyclique tendances, fractions et scissions dont l'histoire de ce courant est ponctuée.

Toujours une mauvaise foi inébranlable, ...
Chacun connait les critiques de fond portées à une orientation qui n'a pas assez tarter le FdG et a fait que le NPA a fait marche-pied pour remettre en selle les vieux haridelles du PG et du PC.
Cette ligne NPA fut maintenue envers et contre tout, ligne d'unité par avec indépendance vis à vis du PS.
Achille peut faire des pieds et des mains là dessus, mais il y a une réalité c'est que ces copains sinuent autour de ces questions, passant du roulage de patins avec le PS à des oppositions tonitruantes puis des appuis à des expulsions violentes de roms, et à nouveau des soutiens aux orientations anti-sociales du PS, etc.

C'est bien ces zigzags du FdG et ses composantes qui sont indéniables et indiscutables.
Ce qui ne fut pas le cas de l'orientation du NPA.

Ce qui posa le problème du NPA fut de se concentrer trop sur une orientation où certains crurent qu'une alliance politique était possible avec des petits partis réformistes confis à cœur d'ambitions personnelles, et sous contrôle d'une petite bureaucratie.

Cette alliance ne put se faire malgré d'immenses concessions du NPA qui troublèrent le positionnement du NPA et le champ de son activité. Bref par cette politique de croyance en une unité politique le NPA a fournit des forces au FdG, nourrit les illusions en faveur du FdG, sans compter que le NPA ne fut pas capable, ayant en son sein un parti réformiste, de tarter sévèrement le sectarisme du FdG.

Là dessus, sur l'attitude trop ouverte, et unitaire pour 100 du NPA, il y a une documentation complète et très fournie. C'est bien le NPA qui est dans la grande majorité des cas à l'initiative de rencontres pour l'unité avec les petits partis réformistes et bureaucratiques.
Ces derniers n'ont jamais fait la moindre concession et se sont toujours cramponnés à leurs ambiguïtés  vis à vis des partis du grand capital.
C'est ce point là précisément sur lequel les potes à Achille se sont tournés dans tous les sens pour continuer de s'allier côté jardin dans la gestion ultra-libérale de beaucoup de villes.

Aux moments importants de la lutte des classes, c'est à dire quand celle-ci risque de prendre une grande dimension, bousculer les agendas électoralistes, le FdG, et ses composantes au détail, ont toujours filés, détallés, pour casser les espérances sociales pour résoudre les problèmes posés.

JLM ces derniers temps insulta les travailleurs bretons pour sauver d'un mauvais pas le gouvernement de la grande bourgeoisie devant une grande colère sociale.
Cette attitude portée par ce grand nigaud et esclave du grand capital, JLM, se mettant au service du PS, est dans le droit fil de ses précedentes attitudes, faites de postures, mais en carton face aux exigences du combat social.

J'ai beau chercher mais je ne trouve pas, ni de près ni de loin, une telle posture de dirigeants de la gauche révolutionnaire :


Du passé ? Hum, et bien il faudrait le dénoncer ce passé ?

Alors ?

Bien...

Retour au sujet .

Donc le NPA ne changea pas d'attitude vis à vis du FdG en étant unitaire pour 10 , FdG qui jamais n'a réellement fait la moindre concession pour aboutir à des accords politiques. C'est cette illusion, cette candeur, qui furent sources de difficultés pour le NPA.

C'est plus les illusions du NPA sur le FdG qui coutèrent au NPA qu'autre chose. Les illusions sur des claques réformistes, manœuvrières, bureaucratisées , ne vivant que par leur enkystage dans les zinzins et institutions de l'appareil d'état se payent cash, les concessions faites inutiles, se payent cash.

La réalité, comme toujours, rattrape  les choses et pas celle d'une grande vista.
C'est le FdG qui est en crise par les distances temporelles aux bols de soupe de ses dirigeants. Le NPA n'y est pour rien, c'est la réalité qui rattrape les contorsions du FdG, entre alliances anti-sociales, agressions contre les travailleurs, et proclamations la main sur le cœur en faveur de la révolution, l’insurrection etc, du moment qu'elles sont bisounours et citoyennes...

Ce chaos qui permet au PC de s'allier dans une majorité de grandes villes avec le PS, et dans la plupart au second tour (et là ça sera avec le PG souvent), éclaire les velléités d'indépendance du FdG vis à vis du parti du grand capital.

On tombe donc dans la réalité sordide des potes d'Achille qui manipulent des militants honnêtes du FdG.

Après les cris et clameurs dans le FdG sur les municipales (les postes, goinfreries, subventions diverses, zinzins, etc, ça ne plaisante pas) il semble que la bataille pour se rabibocher batte son plein pour une séance d'amour électorale pour les européennes...
On verra.

Mais en attendant le FdG n'est d'aucune utilité stratégique pour les résistances sociales, voir pire dans la question bretonne où son  principal dirigeant a insulté les travailleurs bretons (dont des militants du FdG) pour protéger le gouvernement d'une grosse secousse sociale.
avatar
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  Achille le Sam 25 Jan - 10:46

Copas a écrit:
Achille a écrit:

Belle leçon d'autosatisfaction pas du tout partagée par :
1/ la GA qui a rejoint le FdG il y a 2 ans en critiquant la ligne sectaire du NPA
2/ la toute dernière fraction qui critique la ligne opportuniste du NPA

Et puis comme comment expliquer avec une ligne si juste l'échec sans contestation possible du NPA passé de 10000 à moins de 2000 cotisants en quelques années. Comment expliquer sa marginalité dans les entreprises où à part quelques endroits extrêmement médiatisés, il est quasi inexistant. Comment expliquer son impuissance à peser sur l'unité des partis qui se réclament du trotskisme comme le POI ou LO ? ...etc. ? Tout cela avec une telle autosatisfaction !

De part sa position politique héritée de la LCR, le NPA continue d'osciller entre une ligne d'auto-proclamation révolutionnaire et isolationniste et une ligne opportuniste derrière ce qu'il croit voir dans le mouvement social (un jour les bonnets rouges, un jour le STRASS, un jour le FdG, Bové ou Ramadan...etc.). C'est ce qui développe un constat d'absence de principes de ce parti non seulement chez les observateurs mais aussi en son sein même nourrissant de manière cyclique tendances, fractions et scissions dont l'histoire de ce courant est ponctuée.

Chacun connait les critiques de fond portées à une orientation qui n'a pas assez tarter le FdG
...
Bref par cette politique de croyance en une unité politique le NPA a fournit des forces au FdG, nourrit les illusions en faveur du FdG, sans compter que le NPA ne fut pas capable, ayant en son sein un parti réformiste, de tarter sévèrement le sectarisme du FdG.
...

Ceux qui ont réussi à aller jusqu'au bout de la prose de Copas n'auront trouvé aucune réponse aux questions posées  car comment expliquer :
1/ l'effondrement des effectifs militants du NPA ?
2/ la crispation fractionnelle qui cycliquement entraîne départs individuels et collectif ?
3/ son incapacité à peser sur les partis LO et POI issus du même courants politiques ?
4/ l'oscillation permanente entre opportunisme et isolationnisme ?

Les seules explications avancées par Copas sont finalement que :
1/ le NPA ne passe pas assez son temps à "tarter sévèrement" le FdG et ses composantes. On retrouve bien la le gauchisme impuissant commentateur de la lutte des classes, privilégiant le blabla dénigrant à l'action de classe unitaire et mobilisatrice.
2/ le NPA "ayant en son sein un parti réformiste" la bonne vieille théorie du complot et de l'ennemi intérieur.

Bref rien de politique et beaucoup de procédés manœuvriers nourris par une haine irrationnelle.


Dernière édition par Achille le Sam 25 Jan - 15:19, édité 2 fois

Achille

Messages : 2738
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Halluin : FdG sur liste PS et MODEM

Message  Roseau le Sam 25 Jan - 13:47

http://www.lavoixdunord.fr/region/municipales-a-halluin-le-modem-rejoint-la-liste-de-gauche-ia26b58805n1846789

PS. Comme toujours, Achille détourne les fils qui le gênent.
Par contre merci pour les affabulations sur le NPA.
C'est une vraie leçon sur la gêne qu'il procure lui-aussi
aux appareils politiques professionnels.
avatar
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  Copas le Dim 26 Jan - 11:28

Achille a écrit:
Copas a écrit:
Achille a écrit:

Belle leçon d'autosatisfaction pas du tout partagée par :
1/ la GA qui a rejoint le FdG il y a 2 ans en critiquant la ligne sectaire du NPA
2/ la toute dernière fraction qui critique la ligne opportuniste du NPA

Et puis comme comment expliquer avec une ligne si juste l'échec sans contestation possible du NPA passé de 10000 à moins de 2000 cotisants en quelques années. Comment expliquer sa marginalité dans les entreprises où à part quelques endroits extrêmement médiatisés, il est quasi inexistant. Comment expliquer son impuissance à peser sur l'unité des partis qui se réclament du trotskisme comme le POI ou LO ? ...etc. ? Tout cela avec une telle autosatisfaction !

De part sa position politique héritée de la LCR, le NPA continue d'osciller entre une ligne d'auto-proclamation révolutionnaire et isolationniste et une ligne opportuniste derrière ce qu'il croit voir dans le mouvement social (un jour les bonnets rouges, un jour le STRASS, un jour le FdG, Bové ou Ramadan...etc.). C'est ce qui développe un constat d'absence de principes de ce parti non seulement chez les observateurs mais aussi en son sein même nourrissant de manière cyclique tendances, fractions et scissions dont l'histoire de ce courant est ponctuée.

Chacun connait les critiques de fond portées à une orientation qui n'a pas assez tarter le FdG
...
Bref par cette politique de croyance en une unité politique le NPA a fournit des forces au FdG, nourrit les illusions en faveur du FdG, sans compter que le NPA ne fut pas capable, ayant en son sein un parti réformiste, de tarter sévèrement le sectarisme du FdG.
...

Ceux qui ont réussi à aller jusqu'au bout de la prose de Copas n'auront trouvé aucune réponse aux questions posées  car comment expliquer :
1/ l'effondrement des effectifs militants du NPA ?
2/ la crispation fractionnelle qui cycliquement entraîne départs individuels et collectif ?
3/ son incapacité à peser sur les partis LO et POI issus du même courants politiques ?
4/ l'oscillation permanente entre opportunisme et isolationnisme ?

Les seules explications avancées par Copas sont finalement que :
1/ le NPA ne passe pas assez son temps à "tarter sévèrement" le FdG et ses composantes. On retrouve bien la le gauchisme impuissant commentateur de la lutte des classes, privilégiant le blabla dénigrant à l'action de classe unitaire et mobilisatrice.
2/ le NPA "ayant en son sein un parti réformiste" la bonne vieille théorie du complot et de l'ennemi intérieur.

Bref rien de politique et beaucoup de procédés manœuvriers nourris par une haine irrationnelle.

La capacité du menteur Achille est impressionnante et ne se dément pas ...

Je me suis déjà longuement expliqué sur l'orientation que je préconisais pour le NPA en argumentant. Cette orientation partait de la démonstration que les illusions et les efforts immenses faits par le NPA pour aboutir à des alliances avec les claques réformistes bureaucratiques et sectaires du réformisme étaient une erreur de fond, qui dilapidait des forces et était très couteuse.

Ce qui fut fait, non seulement le FdG ne sert à rien dans les luttes sociales pour que les travailleurs résistent au grand capital et à son gouvernement mais, bien plus, quand ça devient chaud, il injurie et éructe contre les travailleurs.
De plus, très peu de choses ont changé sur la participation à des gestions ultra-libérales du FdG avec le PS dans un très grand nombre de collectivités.
Malgré de grands efforts, aucun progrès notable global n'a été enregistré dans l'attitude du FdG, c'est la soupe qui commande toujours, et, quand JLM fait un virage tactique là dessus, les julos casse-croutes se cramponnent aux bonnes soupettes, et basta, rien de plus, circulez, réconciliation ensuite style joli cœur avec plein de drapeaux rouges .
Les contorsions de Achille ne font rien changer de cette réalité.

C'est qu'au fond, si il peut y avoir des combats communs, il ne peut y avoir d'accord politique avec les réformistes, ils n'ont pas la même stratégie.
En plus, comme il a été longuement démontré ici malgré les cris d'orfraie des grenouilles de bénitier et ceux qui regardent le FdG avec des verres très épais coloriés des couleurs du passé, le FdG n'existe pas dans les entreprises, le PC est l'ombre de lui-même, il n'y a pas là grand chose à espérer, les forces militantes sont très réduites même si JLM a une bonne pompe à vélo pour grossir les effectifs...

De plus, les "moments" d'influence du FdG, c'est à dire les moments où ils touchent au delà de ses maigres forces, sont fugaces et sans lendemains.

Cet aspect démontre dans un contexte où les travailleurs continuent de se mobiliser QUE l'essentiel de la contre-offensive sociale tout comme la construction d'un parti révolutionnaire doit se concentrer sur autre chose et ne pas passer son temps auprès de petits partis réformistes bureaucratiques et vieux, qui n'évoluent pas et ne peuvent évoluer.
Ce sont les illusions sur le FdG qui ont couté adhérents et militants au NPA, sous l'influence en son sein et issu de la LCR d'un courant réformiste.
Celui-ci a en grande partie rejoint maintenant le FdG et continue sa dérive réformiste . Il suffit de lire un peu ce que racontent les différents débris organisationnels passés de feu la LCR ou du NPA vers le FdG pour constater que point par point ceux-ci abandonnent tout ce qui permettait de peser sur une société et de se battre. Ainsi, parmi bien des exemples, JAMAIS AVANT, du temps de la LCR ou du NPA maintenant une orga politique commune n'aurait été imaginable avec un dirigeant appelant les flics à pourchasser les roms , impensable !!
Et pourtant...

L'aller au FdG semble dont un aller-simple vers le réformisme (qui est une option honorable par ailleurs mais qui n'a jamais obtenu la moindre réforme sans une forte poussée populaire).

Alors ?
Alors, l'erreur du NPA, dont la politique a été très accommodante avec les petits partis réformistes vieux et bureaucratisés du FdG, a été de tourner le dos aux travailleurs qu'il influençait pour tenir des propos incompréhensible et politiciens visant à s'adresser aux dirigeants du FdG.
Et ne pas s'adresser aux travailleurs qui venaient à nous, sympathisaient, de ne pas poser les bases d'un parti de masse délimité politiquement, de ne pas affronter les problèmes d'organisation régnant dans le prolétariat français sous prétexte de raccourcis passant par des pans du réformisme organisés qui seraient censés basculer du côté de la révolution.
Ces pans étant trop maigrelets pour fonder une politique dessus, cette politique construire comme centrale, fut inutile, imbécile et couteuse.
Mais on ne peut pas dire que le NPA fut sectaire comme essaye de le faire croire ce bon Achille, au contraire, strictement l'inverse. Avec constance.

Quand je dis qu'il eut fallu leur tarter les joues en parlant du FdG , ce n'est bien entendu pas une tâche d'importance, c'est une question de passage, comme d'ailleurs fesser les joues des JLM quand ils agonisent d'injures les travailleurs bretons, avec des accents chauvins sous-jacents extrêmement violents.

Ce qui se passa en Bretagne montra à quel point et très tôt dans un mouvement les dirigeants réformistes des petites claques du FdG détalaient et désertaient , combien rapidement ce posaient des questions organisationnelles  liées à la désertion des directions syndicales parties soutenir le gouvernement du grand capital.

Les militants de base du FdG participant quand même à ce mouvement social sous les injures de ses dirigeants se retrouvèrent orphelins et sans perspectives. Les illusions sur les dirigeants n'ayant servi à rien.
Ce fut une grande leçon de choses dont les leçons ne sont toujours pas tirées par les deux orgas révolutionnaires, LO et NPA.  Du moins pas suffisemment.
Et sous-estiment des questions organisationnelles politiques à avancer et des questions d'organisation de résistance de masse, comme tâches qui peuvent débouler immédiatement.

Les colères dans la classe populaire sont immenses et les tergiversations, les illusions sur de vieux, petits et bureaucratisés  débris réformistes, l'incapacité de ceux-ci à être en phase avec ces colères, laissent des espaces libres dangereux à des forces réactionnaires qui captent de plus en plus cette colère.

Cette situation valable en France et en Italie, montre l'échec cinglant des tentatives de (re)créer de gros partis réformistes qui sont complètement out face à la situation, incapables de penser autrement que ce à quoi ils ont été habitués de très longues années : courber les combats sociaux auxquels ils participent de moins en moins vers de grandes messes électorales.

Complétement inadapté à la bataille.

En Italie, l'équivalent du FdG, PRC, est complètement pulvérisé et incapable d'agir comme un parti construisant la résistance sociale, pourtant la résistance sociale par les syndicats de base et les mouvements sociaux montre que la matière première de la résistance est là et qu'un parti aiderait celle-ci à progresser. Faute de cela ce sont des mouvements réactionnaires qui furètent et empochent une partie de la colère populaire.
La situation française a des ressemblances importantes et rencontre les mêmes problèmes.

C'est de cela que doivent s'occupper les orgas révolutionnaires, construire directement leurs orgas dans les colères populaires, aider avec détermination à construire des orgas de résistance de masse aux agressions de la bourgeoisie et son gouvernement. Faire preuve d'imagination en étudiant les leçons de ce qui se passe tout autour de la méditerranée, ce qui marche et ce qui ne marche pas.
Être un intellectuel collectif de notre classe.

C'est cette orientation là que nous défendons avec des compagnons de rencontre (hors de tout courant ou tendance, car la question dépasse le NPA)  depuis  quelques années.

Je remercie les clowneries d'Achille et ses mensonges  de m'avoir permis de rappeler tout cela.
avatar
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  Achille le Dim 26 Jan - 12:09

Le style c'est l'homme :

Copas a écrit: "tarter sévèrement"
le NPA "ayant en son sein un parti réformiste" la bonne vieille théorie du complot et de l'ennemi intérieur...
La capacité du menteur Achille est impressionnante et ne se dément pas ...
FdG ...injurie et éructe contre les travailleurs.
...les julos casse-croutes se cramponnent aux bonnes soupettes, et basta,
...malgré les cris d'orfraie des grenouilles de bénitier et ceux qui regardent le FdG
...JLM a une bonne pompe à vélo pour grossir les effectifs...
...sous l'influence en son sein et issu de la LCR d'un courant réformiste.
...les différents débris organisationnels passés de feu la LCR ou du NPA ...
...il eut fallu leur tarter les joues en parlant du FdG
...des petites claques du FdG détalaient et désertaient
...les clowneries d'Achille

Des injures, une violence verbale pour tenter vainement de masquer l'évidence : un NPA tiraillé alternativement par la dilution et le sectarisme dans une marginalité totale de la lutte des classe que notre militant youtube Copas ne parviendra pas à masquer. Les questions posées au NPA sont pourtant simple et il devrait enfin choisir une ligne ferme et claire de front unique ou une ligne isolationniste pour durer et attendre des jours meilleurs. Car le NPA aujourd'hui caricature à la fois le POI avec des appels à l'unité sans résultat, et LO dans un approche dilettante. Il devra clarifier, choisir et s'y tenir. Sinon la chute actuelle va se poursuivre.

Achille

Messages : 2738
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  Copas le Dim 26 Jan - 12:54

Achille a écrit:Le style c'est l'homme :

Copas a écrit: "tarter sévèrement"
le NPA "ayant en son sein un parti réformiste" la bonne vieille théorie du complot et de l'ennemi intérieur...
La capacité du menteur Achille est impressionnante et ne se dément pas ...
FdG ...injurie et éructe contre les travailleurs.
...les julos casse-croutes se cramponnent aux bonnes soupettes, et basta,
...malgré les cris d'orfraie des grenouilles de bénitier et ceux qui regardent le FdG
...JLM a une bonne pompe à vélo pour grossir les effectifs...
...sous l'influence en son sein et issu de la LCR d'un courant réformiste.
...les différents débris organisationnels passés de feu la LCR ou du NPA ...
...il eut fallu leur tarter les joues en parlant du FdG
...des petites claques du FdG détalaient et désertaient
...les clowneries d'Achille

Des injures, une violence verbale pour tenter vainement de masquer l'évidence : un NPA tiraillé alternativement par la dilution et le sectarisme dans une marginalité totale de la lutte des classe que notre militant youtube Copas ne parviendra pas à masquer. Les questions posées au NPA sont pourtant simple et il devrait enfin choisir une ligne ferme et claire de front unique ou une ligne isolationniste pour durer et attendre des jours meilleurs. Car le NPA aujourd'hui caricature à la fois le POI avec des appels à l'unité sans résultat, et LO dans un approche dilettante. Il devra clarifier, choisir et s'y tenir. Sinon la chute actuelle va se poursuivre.

La réalité te défrise, je comprends...
Quand à la lutte des classes, on attends toujours tes récits de ton militantisme...

- Apparemment tu considères ce qui te caractérise, le réformisme, comme une insulte, ça te regarde. Pour moi le réformisme est honorable mais ne ressort pas d'une orientation utile aux travailleurs.
La critique que je porte sur une partie de la LCR qui a rejoint le FdG est fondée sur des textes de fond justifiant leur orientation (j'en ai déjà parlé longuement citations à l'appui), ils ont des conceptions réformistes et les avaient déjà en grande partie dans la LCR puis dans le NPA. C'est une réalité et non pas la chasse d'un ennemi de l'intérieur.
Leur projet n'est pas compatible et n'était pas compatible avec une stratégie révolutionnaire. C'est une constatation.
- Par contre, ce qui n'est pas honorable c'est de faire la chasse aux roms et d'appeler la police pour les pourchasser, faire partie d'un même parti qui tolère cela est très déshonorant, que les mots défrisent ce bon Achille ou pas. Lui retiendra la sévérité du propos, pas les hommes, femmes et gosses tabassés par la police, chassés de leurs squats et campements, leurs affaires rependus par terre et tout un petit troupeau éperdu terrorisé de Roms poussés sur la rue sans ménagements par la police... Chacun sa dignité Achille... Lui il s'offusque qu'on puisse mépriser ceux qui ont voulu cela, il s'offusque qu'on estime qu'on a rien à voir avec des gens qui participent à la chasse aux roms...
Le choix de vouloir continuer de se gaver des prébendes des institutions de l'appareil d'état payées au prix d'une gestion anti-sociale aux côtés du PS est déshonorant. Que les mots te défrisent ou pas. D'ailleurs ce qui te gène c'est de te faire fesser les joues là dessus, mais pas la réalité de cette politique qui plonge les travailleurs de ces collectivités dans l'affliction.
T'as raison, gardes ta dignité, elle a le prix de l'agression de cantinières par des conseils municipaux gérés par tes potes, de la privatisation de services publics locaux... Surtout ne rien dire là dessus ou rarement, ne pas en tirer des conclusions politiques, se rabibocher avec les canailles, c'est bon... Ces gens cramponnés aux postes au prix de politiques ant-sociales je les ai traité de julos-casse-croutes à juste raison. Je comprends que tu te tordes de douleur de cela mais surtout pas des conséquences sociales, dignité hein ?
Les petites claques du FdG qui désertaient en ércutant et insultant les travailleurs tout à fait justifié face à la brutalité du déserteur Mélenchon contre les travailleurs bretons ... On avait connu cela aussi avec ses propos orduriers contre des jeunes qui s'étaient révoltés contre des humiliations et violences policières... C'est une réalité et je mets les mots qui correspondent dessus. Que ça gène ce bon Achille ou pas.

Toutes les simagrées de Achille visent à détourner de l'essentiel, il n'a d'ailleurs jamais été dans le débat .

Retour à la question du FdG dont on peut justement caractériser la politique de la composante essentielle et d'un morceau de la 2eme composante, comme préoccupée d'abord des bonnes soupettes et casse-croutes obtenus au prix de politiques anti-sociales.

Actuellement le PG se rabiboche avec le PC, sans que rien ne soit réglé de ses collaborations avec les politiques violemment anti-sociales du PS...

avatar
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  Roseau le Dim 26 Jan - 14:00

Achille a écrit:Il devra clarifier, choisir et s'y tenir. Sinon la chute actuelle va se poursuivre.
Encore raté. Le NPA a beaucoup à améliorer,
mais se porte maintenant fort mieux
y compris en en jugeant par un appui à sa souscription sans précédent.

Par contre le propos de Achille, s'applique parfaitement au sujet du fil,
qu'il détourne en permanence, le souffreteux FdG...
Question clarification notamment,
en fait comme dénoncé par les MR dès le départ
c'est toujours la dépendance électoraliste vis à vis du PS,
donc collaboration avec les exécutifs municipaux bourgeois,
et la promesse de s'y rallier au premier ou au deuxième tour,
(petite divergence dans la lutte des places...)
le refus très souvent de voter contre les initiatives du gouvernement bourgeois,
l'appui à ses agressions militaires et impérialistes,
le sabotage des luttes dès qu'elles convergent
et pourraient mettre en cause la course à la gamelle républicaine.
avatar
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  cerise75 le Dim 26 Jan - 17:53

Ben non ensemble ceux qui ont quitté le npa sont pas des réformistes mais des militants qui pensent que pour gagner il faut commencer par être ensemble et discuter.
Sur les Roms et le reste beaucoup de conneries, Danielle Simonnet a Paris se bat tous les jours pour les droits des Roms !!!!
Pour le reste de grosses conneries dites être dites, faut militer au quotidien pour voir que ce que vous dites la plupart du temps tient pas la route, vous êtes dans votre petit monde et vous tournez en rond !!!!

cerise75

Messages : 219
Date d'inscription : 21/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Lyon : là aussi ralliement au PS au deuxième tour

Message  Roseau le Dim 26 Jan - 18:15

http://www.lyonmag.com/article/61914/municipales-a-lyon-pas-un-papier-de-cigarette-de-division-entre-les-tetes-de-liste-front-de-gauche-gram

PS. Cerise75 doit confondre le petit monde des apéros électoraux
et prébendes de la République
avec celui des MR: les luttes passées et en cours
contre l'oppression et l'exploitation en France et ailleurs dans le monde.
avatar
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  panchoa le Dim 26 Jan - 18:33

cerise75 a écrit:Ben non ensemble ceux qui ont quitté le npa sont pas des réformistes mais des militants qui pensent que pour gagner il faut commencer par être ensemble et discuter.
Sur les Roms et le reste beaucoup de conneries, Danielle Simonnet a Paris se bat tous les jours pour les droits des Roms !!!!
Pour le reste de grosses conneries dites être dites, faut militer au quotidien  pour voir que ce que vous dites la plupart du temps tient pas la route, vous êtes dans votre petit monde  et vous tournez en rond !!!!

décidément le petit monde n'a pas changer. militant CGT bien avant la grande révolution de 1981 qui a conduit la Goche a privatiser plus que la droite j'ai toujours entendu cet argument s'adressant non pas aux "révolutionnaires" mais a tous ceux qui ne voulaient pas rester l'arme au pied : " faut militer au quotidien pour voir que ce que vous dites la plupart du temps tient pas la route, vous êtes dans votre petit monde et vous tournez en rond" . dans le même temps les bureaucraties cassaient les luttes qui faisaient trop de bruit ou trop longue. panchoa

panchoa

Messages : 1042
Date d'inscription : 20/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  Prado le Dim 26 Jan - 20:04

cerise75 a écrit:Danielle Simonnet a Paris se bat tous les jours pour les droits des Roms !!!!

Très bien...mais que ferait-t-elle si elle se trouvait un jour dans la situation difficile de la mairesse de Saint-Ouen ?
Se servirait-elle de sa fonction pour prendre l'initiative d'une mobilisation à l'échelle de la région parisienne ? Ou s'entendrait-elle avec les flics pour chasser les Roms, comme à Saint-Ouen ?
Il serait bien que tous les candidats du FdG aux municipales se prononcent sur cette question.

Prado

Messages : 1274
Date d'inscription : 02/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  Achille le Dim 26 Jan - 20:17

Prado a écrit:
cerise75 a écrit:Danielle Simonnet a Paris se bat tous les jours pour les droits des Roms !!!!

Très bien...mais que ferait-t-elle si elle se trouvait un jour dans la situation difficile de la mairesse de Saint-Ouen ?
Se servirait-elle de sa fonction pour prendre l'initiative d'une mobilisation à l'échelle de la région parisienne ? Ou s'entendrait-elle avec les flics pour chasser les Roms, comme à Saint-Ouen ?
Il serait bien que tous les candidats du FdG aux municipales se prononcent sur cette question.

Et le NPA ? Pas besoin qu'il se pose la question car franchement vu son poids homéopathique dans la vie politique française il est a des parsecs d'une place de maire. En revanche il donne des leçons au monde entier sur comment gérer une municipalité.  clown 

Achille

Messages : 2738
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  Roseau le Dim 26 Jan - 20:29

On avait bien compris que l'"opposition de gauche"
des politiciens du PG était une manoeuvre politicienne
après qu'il se fasse planter par les polticiens du PC.
Au moins Achille est clair.
Il se met derrière le maire pour la chasse aux Roms.
Comme les politiciens du PG ou PC
se sont mis derrière PS dans les exécutifs bourgeois,
et entendent continuer, dès le premier tour,
ou vite au second...
Comme JLM derrière Mitterrand et Jospin,
libéralisant le premier et privatisant le second
comme la droite n'aurait jamais osé le faire.

PS Merci pour la promotion du NPA,
mais il se porte déjà mieux que jamais.
Et l'obsession de Achille est ici HS.
avatar
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  Copas le Dim 26 Jan - 21:14

cerise75 a écrit:Ben non ensemble ceux qui ont quitté le npa sont pas des réformistes mais des militants qui pensent que pour gagner il faut commencer par être ensemble et discuter.
Sur les Roms et le reste beaucoup de conneries, Danielle Simonnet a Paris se bat tous les jours pour les droits des Roms !!!!
Pour le reste de grosses conneries dites être dites, faut militer au quotidien  pour voir que ce que vous dites la plupart du temps tient pas la route, vous êtes dans votre petit monde  et vous tournez en rond !!!!

Chère Cerise, la définition du réformisme ne ressort pas de savoir si des militants pensent gagner ou pas dans leurs batailles sociales, mais de choix stratégiques.
C'est de cela dont je parle, et de rien d'autre.

Vouloir changer la société par des réformes et de "bons" gouvernements élus, c'est cela également une des variantes du réformisme. Ce n'est pas en soi quelque chose d'infamant.
Le mot te fait peur.

Pour la question du militantisme, désolé (je) nous nous battons dans des conditions extrêmement difficiles dans les combats de tous les jours en croisant extrêmement rarement des camarades du FdG, c'est une réalité. De plus une partie des très rares que l'on croise n'ont strictement rien à proposer pour tenter de gagner.
C'est sur, c'est moins sexy que les danses du ventre autour de la révolution citoyenne, mais c'est une réalité : Vous n'avez rien à proposer ni vous ne mettez en route une tactique pour que les travailleurs gagnent et puissent repousser les agressions des patrons (publics et privés) et leur gouvernement.
Nous, on peut certainement se tromper, mais on essaye.

Pour ce qui est des roms, dont je ne doute pas que la plupart des militants du FdG soient scandalisés de la politique raciste et xénophobe du gouvernement, qu'attendez-vous pour virer à coups de pieds au cul les élus qui appellent les flics à déporter, tabasser et pousser les roms sur les routes ?

Il faut arrêter les cris d'orfraie et vous décider à virer les racailles anti-roms... Je vois que ce qui vous scandalise c'est que l'on dénonce la présence en votre sein de ces individus.
Cessez de pleurnicher et faites le ménage ! merci.
avatar
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  Achille le Dim 26 Jan - 21:20

Roseau a écrit:Il se met derrière le maire pour la chasse aux Roms.

Après m'avoir insulté, traité de stalinien, me voici partisan de la "chasse aux roms" . C'est trop comique il ne se rend même pas compte de la honte qu'il génère dans les rangs de son parti clown

Achille

Messages : 2738
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  Copas le Dim 26 Jan - 21:23

Achille a écrit:
Prado a écrit:
cerise75 a écrit:Danielle Simonnet a Paris se bat tous les jours pour les droits des Roms !!!!

Très bien...mais que ferait-t-elle si elle se trouvait un jour dans la situation difficile de la mairesse de Saint-Ouen ?
Se servirait-elle de sa fonction pour prendre l'initiative d'une mobilisation à l'échelle de la région parisienne ? Ou s'entendrait-elle avec les flics pour chasser les Roms, comme à Saint-Ouen ?
Il serait bien que tous les candidats du FdG aux municipales se prononcent sur cette question.

Et le NPA ? Pas besoin qu'il se pose la question car franchement vu son poids homéopathique dans la vie politique française il est a des parsecs d'une place de maire. En revanche il donne des leçons au monde entier sur comment gérer une municipalité.  clown 

C'est exact, le NPA n'est pas en situation de gérer des municipalités.
Mais le sous-entendu de ce que tu dis et le contexte de ta réponse signifie qu'en charge de la mairie tu trouves légitimes de faire la chasse aux roms ?

La crapulerie (tu vas à nouveau pleurnicher sur les mots) justifie l'infamie, continues, tu progresses...
avatar
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  Achille le Dim 26 Jan - 21:33

Copas a écrit:
Mais le sous-entendu de ce que tu dis et le contexte de ta réponse signifie qu'en charge de la mairie tu trouves légitimes de faire la chasse aux roms ?

Le "sous entendu"? Bien voyons ...
Ce que je n'ai pas écrit : je ne l'ai pas écrit. Donc rien ne t'autorise, hormis toujours la même volonté de salir personnellement tes interlocuteurs,  à me prêter de telles opinions. Tu es un adepte de la méthode "si ce n'est toi c'est donc ton frère" une méthode bien nauséabonde dont la puanteur a l'air de te régaler. Continue donc car cela permet à tout le monde ici de réaliser ce que tu vaux.

Achille

Messages : 2738
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  Copas le Dim 26 Jan - 21:39

Achille a écrit:
Copas a écrit:
Mais le sous-entendu de ce que tu dis et le contexte de ta réponse signifie qu'en charge de la mairie tu trouves légitimes de faire la chasse aux roms ?

Le "sous entendu"? Bien voyons ...
Ce que je n'ai pas écrit : je ne l'ai pas écrit. Donc rien ne t'autorise, hormis toujours la même volonté de salir personnellement tes interlocuteurs,  à me prêter de telles opinions. Tu es un adepte de la méthode "si ce n'est toi c'est donc ton frère" une méthode bien nauséabonde dont la puanteur a l'air de te régaler. Continue donc car cela permet à tout le monde ici de réaliser ce que tu vaux.

Donc tu condamnes les ordures qui appellent à l’agression des familles de roms et tu appelles que ces salauds soient virés du FdG ?

Cela va mieux en le disant plutôt que de te tordre dans tous les sens pour agresser ceux qui dénoncent ces saloperies de ceux qui demeurent dans le FdG.
Si tu es logique tu dénonces plutôt que de pleurnicher contre ceux qui, à juste titre, montrent ces accommodements indignes.
avatar
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  Achille le Dim 26 Jan - 21:56

Copas a écrit:
Achille a écrit:
Copas a écrit:
Mais le sous-entendu de ce que tu dis et le contexte de ta réponse signifie qu'en charge de la mairie tu trouves légitimes de faire la chasse aux roms ?

Le "sous entendu"? Bien voyons ...
Ce que je n'ai pas écrit : je ne l'ai pas écrit. Donc rien ne t'autorise, hormis toujours la même volonté de salir personnellement tes interlocuteurs,  à me prêter de telles opinions. Tu es un adepte de la méthode "si ce n'est toi c'est donc ton frère" une méthode bien nauséabonde dont la puanteur a l'air de te régaler. Continue donc car cela permet à tout le monde ici de réaliser ce que tu vaux.

Donc tu condamnes les ordures qui appellent à l’agression des familles de roms et tu appelles que ces salauds soient virés du FdG ?

Cela va mieux en le disant plutôt que de te tordre dans tous les sens pour agresser ceux qui dénoncent ces saloperies de ceux qui demeurent dans le FdG.
Si tu es logique tu dénonces plutôt que de pleurnicher contre ceux qui, à juste titre, montrent ces accommodements indignes.

Je mène mes combats et j'en rend compte devant mes camarades et certainement pas devant des inquisiteurs militants "youtube" qui malgré leur ignorance  ont déjà prononcé les condamnations. On voit mieux le type de société pour laquelle tu combas, celle où on condamne sur ce qu'il n'a pas été dit et ni écrit...les blancs étant rempli par l'inquisition.


Dernière édition par Achille le Dim 26 Jan - 23:27, édité 2 fois

Achille

Messages : 2738
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 31 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 18 ... 31  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum