Front de Gauche

Page 1 sur 31 1, 2, 3 ... 16 ... 31  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Front de Gauche

Message  Copas le Dim 29 Déc - 0:46

Type d'échanges sur facebook dans le périmètre PG :

Cathy PG
16 décembre, 06:33 ·

quand ça merde dans un couple, on se sépare non ?
zen pensez quoi PG/PC ?


Y W Je suis daccord
16 décembre, 06:34
L S -R Au debut ca a l'air genial et providentiel...comme toutes les escroqueries finalement...
16 décembre, 06:58 · 2
FP je pense qu'il faut continuer ensemble c'est notre seule chance et ceux qui ne jouerons pas le jeu finirons par s'en exclure!
16 décembre, 07:03 · 7
Phil C Non . Quand ça merde on discute avant tout
16 décembre, 07:06
FP Puis Laurent c'est pas tout le PC
16 décembre, 07:07 · 11
L S -R continuè ensemble à soutenir le PS ? Nannnnnn, tout ca est à gerbè. Perso je rend ma carte dans la semaine, PC ou FG plus rien ne me reprèsente
16 décembre, 07:12
FP en politique il y à toujours des combats et des rapports de force à construire!
16 décembre, 07:13 · 2
L S -R Si l'UMP et le PS prepare l'arrivè du FN, le PC et le FG ne cree que des gens desabusè
16 décembre, 07:17
FP C'est un peu être naïf que de croire que le FDG fonctionnerait sans problème c'est le combat entre les révolutionnaires et es réformistes qui traverse toutes les organisations, je peux te dire que cela existe aussi à la Cgt , le tout est de savoir qui va le gagner fuir c'est favoriser les réformistes!
16 décembre, 07:20 · Modifié · 4
L S -R Moi j'ai eu ma dose. 37 ans et degiutè à vie de la politique...PS/PC/FG meme combat, suis plus un pigeon, desolè pour ceux qui veulent encore y croire mais moi c'est rideau
16 décembre, 07:21 · 1
SLH Génération anticapitaliste qui répare quand c'est abimé au lieu de jeter.
16 décembre, 07:23 via mobile · 3
L S -R idem pour la cgt : une escroquerie moral de plus
16 décembre, 07:24 · 1
FP Laurent je ne te permets pas de dire cela j'ai trop souffert de mon engagement syndical qui est engagement très dur!
16 décembre, 07:26 · 4
L D Arrêtons de s'intéresser à tous ces partis d'hier qui ne changeront rien, idem pour leurs élections. Depuis 81, alternances et cohabitations se succèdent, avec le résultat qu'on voit, proche de 0. Faisons de la politique autrement au quotidien, sans attendre les grands soirs ou les victoires électorales
16 décembre, 07:28 · 4
L S -R ont ne sert que de renfort electoral au PS, FG ou PC nous sommes les interimaires du PS qu'on appel en periode electoral
16 décembre, 07:29 · 1
FP Bon je quitte cette discution stérile!
16 décembre, 07:29 · 4
DG Autant je pense en effet que PG/PC devraient se séparer, autant il est clair que le PS et ´ UMP devraient fusionner
16 décembre, 07:31 via mobile · 5
Cathy PG dac Dom
16 décembre, 07:32 · 2
GK Marre de la manipulation... On va devoir faire notre révolution sans aucun parti politique si ça continue comme cela... On veut des résultats, et le seul moyen d'avoir de réels résultats c'est une révolution. Mais une vraie révolution et sans violence. On lâche rien !
16 décembre, 07:32 · 4
NR le problème, c'est les gosses, ceux qui ne sont pas d'accord et veulent rester dans le couple et heureusement il y en a beaucoup ; c'est pas parce que l'un des parents se conduit comme un gros connard que les enfants le sont !!!
16 décembre, 07:32 · 6
FP http://lessocialistespourmontreuil.gandi.ws/
16 décembre, 07:34 · 1
ECM. Laurent devrait entreprendre une nouvelle Révolution, débaptiser le PCF après la disparition de la faucille et du marteau. S'être débarrassé de ce symbole signifiait pour certains Camarades que l'on changeait officiellement de ligne politique. C'est fait !!! Qu'il ne cite plus K.Marx : "à chacun selon ses besoins, de chacun selon ses moyens" et en faisant référence à Lénine pour rappeler que notre idéal est la société sans classe, où l'homme sera débarrassé de toute forme d'aliénation... LA LUTTE DES CLASSES EST TOUJOURS D'ACTUALITE , PAS LA LUTTE DES PLACES !
16 décembre, 07:34 · 5
L S -R et entre temps les toliers de nos parti rèspèctif nous font croire que nous somme tous et toutes de vrai rèvolutionaire....Jusqu'au jour ou on te demande de coller des affiches pour des listes PS/PC. La veritè aujourd'hui c'est ca. Bon courage aux croyants
16 décembre, 07:36 · 2
GK Magnifique, enfin il y a des socialistes qui comprennent la gravité de ce parti. Et ils ont le courage de démissionner du parti socialiste pour rejoindre le parti communiste merci Fabrice de cette information que tu viens de mettre il y a quelques secondes
http://lessocialistespourmontreuil.gandi.ws/
16 décembre, 07:37 · 4
SK il y a aussi des communistes qui ont quitté le parti pour aller chez les socialistes
16 décembre, 07:41 · 2
FP tant mieux ca nous débarrasse et cela me donne raison sur les rapports de force ! bon voyage au ps pour les réformistes du PC!
16 décembre, 07:43 · Modifié · 5
SS ben oui, fabrice, c'est avec des " tant mieux" qu'il se retrouva seul !
16 décembre, 07:46
FP Va falloir faire un peu d'histoire entre les courants réformistes et révolutionnaires qui ont traversé les partis politiques, ça aide à comprendre!
16 décembre, 07:49 · Modifié · 3
GK Aller je vais faire un billet sur l'histoire Fabrice "le temps de mes recherches"
16 décembre, 07:50 · Modifié · 2
J-j L Comme tout parti démocratique.....que l'on fasse voter nos militants.....pour choisir....!
16 décembre, 07:58 via mobile · 1
GK Le socialisme réformiste a été défini par Eduard Bernstein (1850-1932) qui considérait que l'abolition du capitalisme et l'instauration du socialisme se feraient non par la révolution mais par une série de réformes. On est loin avec le gouvernement Hollande...

La difficulté à définir le terme vient d'un usage répandu qui tend à le confondre avec celui de révolte, lequel désigne la contestation par des groupes sociaux de mesures prises par les autorités en place, sans que cette contestation s'accompagne nécessairement d'une volonté de prendre le pouvoir et de se substituer à ces autorités.
On parle donc habituellement de révolution a posteriori, une fois que le soulèvement a débouché sur une prise de pouvoir, laquelle s'exprime ensuite par d'importants changements institutionnels.
À la différence de la révolte, qui est un mouvement de rébellion spontané se manifestant très tôt dans l'histoire (ex. la révolte de Spartacus), la révolution est généralement considérée comme un phénomène moderne et, sinon prémédité, du moins précédé de signes annonciateurs. Le mot désigne alors une succession d'événements résultant d'un programme (ou projet), voire d'une idéologie. Ce qui distingue donc la révolution de la simple révolte, c'est qu'il est possible de la théoriser.
16 décembre, 07:58 · 3
SS l'histoire, ou plutôt les histoires, entendons les querelles du parti. Toujours sincères, parfois violentes, souvent destructrices. Il serait bon de chercher aussi de quoi faire un billet sur "comment être entendu par le peuple" (entendons la majorité) et un autre sur "pourquoi mon parti n'est plus crédible" car l'histoire du pc à travers les âges, cher ami, nous la connaissons tous, du moins, les militants et sympathisants
16 décembre, 07:58 · 2
W V Pendant qu'il y en a qui s'interroge il y en a d'autres qui s'organisent et qui avancent. Dans ma commune : liste PC/PG/Ensemble/dissidents PS et société civile face a une droite uni du centre au ...(école catholique intégriste sans contrat sur la commune...). Je vous laisse imaginer la suite. Et bien ça marche !
Chacun des adhérents de chaque parti prend un risque énorme avec la position de son parti. C'est passage limite en force pour tout le monde. Il suffit de prendre son courage a 2 mains et d'y aller plutôt que de rester dans des querelles partisanes de parti. Dépassons les clivages.
Nous somme d'accord sur 90% des choses pour les 10% qui restent on verra plus tard.
Expérimenter vous un peu dans une élection municipale et faisons chacun un pas les uns vers les autres. On est la pour essayer. La consigne c'est qu'il n'y a pas de consigne.
16 décembre, 08:32 via mobile · 12
W V Les dissidents Ps risquent l'exclusion, je l'ai risqué aussi au sein du PG. Le PC avec ses négociations sur la communauté urbaine aussi. On est sur un compromis qui fonctionne pour la commune mais qui dérangent les appareils partisans sur la communauté urbaine.
http://www.sudouest.fr/.../coup-de-force-a-gauche-1253530...
16 décembre, 08:36 via mobile · 2
GK William Je suis contre à 100 % de rejoindre le parti socialiste. Désolé mais j'estime que le front de gauche et le parti communiste ne doit pas s'allier à un parti bourgeois. Ce parti UMPS qui fait souffrir le peuple français sans scrupules et sans aucune de politique socialisme. Le parti communiste et le parti de gauche doive se battre c'est-à-dire faire une révolution une réelle révolution.

Nous ne pouvons pas adhérer un parti de dictateur qui n'écoute pas le peuple. Les partis politiques UMPSFN ne devrait plus exister car ces partis politiques et le naufrage du peuple…
16 décembre, 08:41 · 4
W V On peut très bien rester des partisans tout le temps et finir comme le NPA. Ayons la force d'avancer avec une force tranquille mais sur d'elle !
16 décembre, 08:41 via mobile · 5
WV Mais qui te dit qu'on rejoint le PS ?
16 décembre, 08:42 via mobile · 3
WV Ce sont des adhérents PS qui nous rejoignent
Tête de liste PC que e qualifierai de rouge vif
16 décembre, 08:44 via mobile · 6
GK Supers William
16 décembre, 08:47 · 2
JL L Je soutien à 200% les commentaires de william Vandelannoote .....je fais la même liste actuellement sur ma commune.....et même les dissidents Ps n'ont pas attendu l'exclusion.....ils ont carrément demissionné ......et nous sommes face à une baronnie Ps.....Vous désirez une Révolution Citoyenne .....alors montrez le face aux partis......
16 décembre, 17:11 via mobile · Modifié · 8
GK Supers Jean-Jacques
16 décembre, 08:50 · 2
Pat C on exclut le PC et les enfants vont là ou ils veulent.
16 décembre, 09:08
RB Ah mince ! J'avais mal compris... J'avais pris cette phrase au premier degré ! Ouf ! Il ne s'agit QUE de politique. Donc rien de bien grave, finalement. BB
16 décembre, 09:12 · 6
WV Sinon pour en revenir au sujet rien ne vaut qu'une bonne dispute pour une meilleure réconciliation sous la couette
Ok je sors
16 décembre, 09:22 · 6
AL mieux vaut être seul que mal accompagné
16 décembre, 09:27 · 3
TG Camille c'est pas un problème PG PCF mais un problème FDG avec Pierre Laurent et sa position au municipal a Paris
16 décembre, 09:35 · 7
JS Qui garde les meubles, les enfants ?
16 décembre, 09:43
AL les enfants sont grands, les parents ne vont pas tarder à s'en rendre compte .....!!!!!
16 décembre, 09:44 · 4
AA Je vous livre mon sentiment d'observateur sans pincettes :

Au final, le PCF préfère s'associer à la politique de casse sociale ultralibérale du gouvernement pour garder ses places d'élus... "les places d'abord" plutot que "l'humain d'abord"

Le FdG fait du boudin au niveau européen... Il boude parce que monsieur Jean-Luc Mélenchon n'a pas eu satisfaction..."Mélenchon d'abord" plutot que "l'humain d'abord"

Et c'est avec ces comportement niaiseux, consternant, et immatures des deux côtés que les français vont avoir envie de voter pour vous?

J'ai honte d'être de gauche quand je vois ça!
16 décembre, 09:45 · 5
MCZ et tant qu'à faire à l'amiable....
16 décembre, 09:47 · 2
PDB OUI! bien sur mais le FDG a plusieurs epouses....Pas oublier la fase et tous les autres composants, Ya pas que le PC et PDG
16 décembre, 10:07 · 3
RB Le PDG ? Késaco ??? BB
16 décembre, 10:10
PO Rester unis et ne soyez pas borner ni têtue ! une désunion serais néfaste pour les deux ! Accepté que si nécessaire il faut faire des listes avec le PS dans certaines région. les municipales ne sont pas les présidentiels et les Européenne n'en parlons pas, nous avons bien votez NON au traité européen ????? je viens de tout lire, pas toujours très cohérents. Et moi qui croyais qu'il n'y avais qu'en Belgique qu'il y avais le ......................... bordel !
16 décembre, 10:16 · 5
GD Ça devient ridicule, dangereux et très égocentrique !!
Le Front de Gauche n'est l'OCI, ni le PS, ni un groupuscule anarcho-syndicaliste du 19ème siècle.
Cependant certains sembleraient s'y croire !
16 décembre, 10:20 via mobile
OS Je suis pas pour l'eclatement qui ne donnera rien de bon! d'accord avec pascal!
16 décembre, 10:21 · 4
MB vivement la scission avec ces opportunistes moribonds qui tiennent la tête du PCF.
16 décembre, 10:30 · Modifié · 1
MB et en cas de scission , cb de personne, surtout ceux qui ont activement participé a la campagne presidentielle, vont vouloir rester au PCFde Pierre Laurent... c'est ca la grande question.
16 décembre, 10:30 · Modifié
PT pas encore marié , restons fiancés !!!!
16 décembre, 10:41 · 1
HR Zen pense du'un des pacsés a fauté. C'est à lui, ou accessoirement à l'autre de quitter le lieu de vie commune, à moins que le "fautif" ne fasse amende honorable....
16 décembre, 10:53
BV comme dans tout couple : la faute c'est 50/50...
16 décembre, 10:55 · 1
MP Etienne Bertozzi laissons passer les municipales!!
16 décembre, 11:39 · 2
B L F Divorçons!
16 décembre, 12:11
EP Et les enfants ?
16 décembre, 12:11 · 7
J C L Cathy ,le problème ,c'est qu'en l'occurence il ne s'agit pas d'un couple conventionnel !
16 décembre, 12:12 · 1
BV les enfants : une semaine chez l'un, une semaine chez l'autre....
16 décembre, 12:12
B L F Les enfants, on fait comme le Petit Poucet!
16 décembre, 12:13 · 1
EB un couple de parti ou chacun défend des égos individuels, le PCF son sénateur et ses élus, le PG son rouge immaculé, aucune compromission, qui refuse de rester au côté de la GUE parce que c'est le Sénateur qui récupère le psote honorifique. Je dirais, qui défend réellement des idées la dedans
16 décembre, 12:36 · 3
BV Si ça merde dans un couple on en parle entre adultes responsables, avant tout divorce qui pourrait causé plus de mal que de bien. Ou alors on redevient animal on se comporte comme des bourrins en se balançant des insultes à la têtes accompagnés de quelques objets contondants. Perso j'opte pour la première option.
16 décembre, 12:40 · 3
RLDL On cherche à examiner si on ne pourrait pas s'y prendre autrement pour que les deux soient heureux. Ca s'appelle la médiation.
16 décembre, 12:53 · 3
JMJPT j aime pas avoir raison surtout que pleins d espoirs s envolent mais le pc je connaissais depuis longtemps
16 décembre, 13:23 · 1
CS On file un bon coup de pied au cul aux deux et on vire les executifs en placant de nouvelles personnes...
16 décembre, 13:30 via mobile · 1
E CE La vraie gauche devrait rester unie quand même car la droite ump"s" sans compter l'autre veut contribuer à nous diviser. "Il faut savoir (parfois) taire les différences préliminaires pour s'entendre autour de l'esssentiel" - et l'essentiel n'est-il pas aussi de combattre la droite ? Il n'y a qu'une partie du PC qui est partie vers le p"s", on ne peut pas se punir soi-même en se coupant un bras ou une jambe. L'analogie avec l'amour au sein d'un couple, ce que le FDG n'est pas (plusieurs partis au sein du FDG ce n'est pas un couple), ne me paraît pas logique ni valable.

De plus, une alliance politique se doit de dépasser certains désaccords ou bien nous sommes condamnés à créer un parti tous les six mois ou un an, car, après tout, tout rassemblement même autour de grandes idées connaît des mésententes sur la stratégie à tenir par ex, il s'agit de convaincre au sein du groupe parce que le but en principe est le même au sein de CE groupe-là et pas ailleurs.
16 décembre, 13:45 · Modifié
BCC Ca ne merde pas dans un couple, ça merde entre deux lignes politiques qui ne séparent pas les deux membres d'un couple mais qui divise à l'intérieur d'un rassemblement le FdG qui ne se limite pas au PCF et au PG. Qui divise aussi au sein du PCF d'ailleurs. Alors arrêtez d'en faire une guerre PCF, PG. Le PG est en opposition avec la ligne politique portée par Pierre Laurent. Cette opposition existe au sein du PCF et elle est partagée par le plus grand nombre des orgas du FdG.
16 décembre, 13:40 · 2
SH avant la séparation on peut voir un conseillé conjugale !
16 décembre, 15:25 · 2
DE çà merde surtout entre les elus et les autres. Moi je suis pg et j'apprends plus avec des vieux communistes investis dans la lutte depuis toujours (et fideles au FDG) qu'avec certaines personnes pg
16 décembre, 15:25 · 2
JG non !
RÉSISTANCE
16 décembre, 15:38
PP Et le chien, le chat, les poissons rouges... ?
16 décembre, 16:32 · 1
YT Dans un couple il faut d'abord être honnête et se respecter mutuellement. Cela évite bien des séparations...

16 décembre, 16:34 · 1
AnA mon point de vue sur la question, de façon plus développée :
http://anarchieantisthene.wordpress.com/.../gauche.../
16 décembre, 17:13 · 1
YT Celà dit, je respecte les militants du PC : j'y ai été 11 années de 1976 à 1987 ! Ce sont les dirigeants qui posent problème !
16 décembre, 17:27 · 2
NdB on fait un break. dommage de se séparer quand on partage les mêmes valeurs !
16 décembre, 19:04 · 1
MB je rejoins Yves , on a les memes valeurs , mais pas celles des dirigeants PCF
16 décembre, 19:26 · Modifié · 2
CRV On continue ensemble quand le mec à bien voulu rompre avec sa p**********
16 décembre, 19:42 via mobile
TC Et ça se dit proche du peuple!!! De leur portefeuille oui!!!!!!
16 décembre, 20:35
VCLR je suis pour le divorce...rapidement! de toute façon, ce sera par consentement mutuel alors ce sera plus facile
16 décembre, 20:36 · 1
VCLR "Ce sont les dirigeants qui posent problème"... Oui en effet, le plus souvent et depuis des décennies c'est la même chose, pas qu'au PCF d'ailleurs mais aux militants de les virer sinon c'est qu'ils les cautionnent et il arrivera un jour proche, de plus en plus proche, où le peuple tranchera dans le lard!
16 décembre, 20:38
BS Ou on s'entretue...lol
16 décembre, 21:25 via mobile
BD Parfois on reste pour les enfants... et on a fait le FDG ensemble...
16 décembre, 21:25 · 1
Pcf Nancy L'union est un combat, on a jamais prétendu qu'on serai toujours d'accord et que tout serai facile entre nous. Est ce politiquement responsable de demander la scission a l'heure où la droite est si forte? Il ne faut pas dramatiser des divergences conjoncturelles. Faisons enfin de la politique.
L'union est un combat.
16 décembre, 21:32 · 3
VCLR Frédéric B. même si j'ai les nerfs à vie, je ne perds pas la raison... Et ci-dessus, je plaisantais. Parce que je sais que le PCF c'est bien plus que son N°1
16 décembre, 21:36 · Modifié
Pcf Nancy Je parlais pas pour toi c'était un commentaire général Frédéric B
16 décembre, 21:38
HL Non on ne se sépare pas on prend de la hauteur et chaque leader se bouge pour se faire entendre sur du fond et à travers lui le FG.
16 décembre, 21:48 · 2
BD les municipales ne seront pour moi qu'un moment dans la longue histoire à venir du front.. Le PC a presque 100 ans et plus de 50 ans d'habitudes d'alliances avec le PS... Le changement sera lent, mais viendra quand il comprendras que la cohérence est globale du village à l'Europe... Je reste optimiste.. puisqu'hélas cela finira front contre front...
16 décembre, 21:56
MR A Nancy le PCF fait le choix du rassemblement .... avec la droite
http://pcf-nancy.blogspot.fr/.../nancy-election...
Le PS de droite et tous ses vassaux PCF qui se couchent pour une place d'élu n'auront pas ma voix...Voir plus
16 décembre, 22:43 · 1
MR Alors moi je ne demande pas la scission avec le PCF de Nancy et d'ailleurs mais tout simplement on vote pas pour des gens qui se rassemblent avec un parti de droite
16 décembre, 22:45 · 2
AW La naïveté est un grave défaut en politique. L'ennemi est monstrueux et il a payé certains membres du FDG. Pour détruire le FDG. Mais certains ont horreur des disputes, les pauvres chouchous! Il faut rester ami avec Laurent. Mais Laurent est passé à l'ennemi et nous ronge de l'intérieur!' Que tous ceux qui sont pour Laurent et le PS les rejoignent et cessent de nous déconsidérer.
16 décembre, 23:21 · 3
AM Les derniers dénouements entre le PG et le PCF, et les positions de P. Laurent vont faire que je vais quitter le PCF.. Aujourd'hui le FDG prend des claques tous les jours et c'est dispersé que nous allons à l’abattoir au municipales.. Qu'en sera t'il aux europennes ?? je suis fatigué..
16 décembre, 23:26 · 1
AW Faut résister. On représente la vraie gauche. C'est pour ça qu'on veut nous déchiqueter. Je salue le courage de Mélenchon qui fait face depuis tant de temps à des attaques insupportables. Il faut bien qu'il représente un sacré danger!!
16 décembre, 23:34 via mobile · 4
AM AW, je poste ce que je viens d'écrire dans un autre fil : "Ben on le tient pas encore le président de la république.. avec tout ça.. en 2017, je me casse à l'autre bout de la planète, nos lutte ne verrons qu'un(e) seul(e) gagnant(e) .. Sentez son fantôme planer sur les prochaines échéances électorales.. et nous simple combattant préparons les armes... les fourches, marteaux et faucilles.."
16 décembre, 23:36
AW Ecoute, si c'est elle, j'espère qu'elle nous fera sortir de l'Europe (?) et que ces connards de mollassons de socialistes seront enfin dans la rue. Je n'y vois pas que du mauvais. Plus destructeur de la France que le PS, ça me paraît dur... Et Valls ou elle...
16 décembre, 23:42 via mobile · 1
AW Pour être sérieux: la campagne anti-européenne de Mélenchon va être capitale. Il vient de dézinguer le PC, il va être libre de foncer.
16 décembre, 23:44 via mobile · 1
AM Mdr, cette position se tient .... de toute façon pas de front républicains , portez à la tête de l'état qui vous voulez.. nous on prépare la révolution, qui finira par être armée..
16 décembre, 23:45
BD Ma chère Ariane. Je t'aime bien, mlais on peut pas dire que tu fais dans la modération et que tu es pour la paix des ménages. L'union est un combat certes, mais l'union prime le combat. Si admirative que tu sois de Méluche, je ne suis pas sûr que tu s...Voir plus
17 décembre, 00:18
AW 1-l'union , certes. Avec l'ennemi ou les faux amis, non.
2-je suis admirative , non pas de Méluche, mais de son combat. C'est très différent.
3-nous sommes sur la même ligne. Il n'a pas accepté la trahison de Laurent et il vient de lui mettre un gadin maison.
Et que les mous et les affairistes quittent le FDG. On veut mener un combat contre l'UE sans être entravé par la racaille libérale. (Qui gangrène certains chez nous.du balai!)
Je ne suis ni modérée ni excitée. Je vois ce qu'il y a à voir . C'est tout.
17 décembre, 00:59 via mobile · 1
MT Tout à fait d'accord avec les commentaires d'Arianne et de Bernard. Ce sont deux lignes politiques qui s'affrontent et pour ma part, connaissant depuis longtemps les pratiques du PCF et rabâchant depuis 4 ans au risque de me faire bananer de partout qu...Voir plus
17 décembre, 08:35 · 1
MC Ce que fait le PS sur la gauche, le PCF le fait sur le FDG... le comportement hégémonique et les leçons de morale ça suffit surtout quand on a les mains sales.
"La décision du Parti de gauche de suspendre sa participation au PGE à l’issue de ce magnifique congrès est incompréhensible et incohérent".http://www.pcf.fr/48061
17 décembre, 08:38
RB le fdg n' appartient pas aux seuls pg et pc....c'est pas un couple..car avec Ensemble, c'est un ménage a trois.( c'est pas ma pratique sexuel, désolé mdr ).Faut aussipenser aux enfants, lors du divorce..c'est a dire les sans carte qui crioent en la dynamique du fdg..enfin qui y croyaient ....
17 décembre, 08:45
MC, le FDG appartient à toutes celles et tous ceux qui s'y reconnaissent dans ses idéaux, propositions, actions. Le FDG a vocation - il me semble - a être l'Unité Populaire française (cf. Unité Populaire chilienne de 1970).
17 décembre, 08:50 · Modifié
BD Mais Ariane, tu réponds tactique à court terme alors que la stratégie de long terme ou perspective historique de JL et donc du FDG est bien celle que je décris : alliance rouge rose verte sans attendre 2017, car les pauvres et exclus n'attendront pas c...Voir plus
17 décembre, 09:27
AW " rouge" tu connais la couleur " rouge" ???? Est-ce que c'est du jaune par hasard? Laurent n'est pas rouge. Il est rose jaune. " je réponds à court terme..." Non. Je réponds les yeux en face des trous surtout en ce qui concerne les couleurs! Non, mélenchon ne veut pas d'union avec les roses jaunes!!!!
17 décembre, 09:32 via mobile
MR Stop aux arguments "benêts " et si il y avait eu contre partie sonnante et trébuchante au ralliement de PL du Pcf Paris au PS néolibéral qui a ouvert la porte aux autres et la tension sur le tissu FdG et PGE ,je constate simplement ,un poste de sénateu...Voir plus
17 décembre, 09:33 · 3
LN http://www.youtube.com/watch?v=qPBfqvUWY2g
17 décembre, 09:45 · 3
MB Le PC est à présent entré dans le SEUL : qui l'aurait cru ?....!!!!
17 décembre, 10:29
AW ahahahahahaaa! le Système Européen Ubu des Liquidateurs????
17 décembre, 10:30
MB Bravo Ariane...!!!
17 décembre, 10:33 · 1
BD Salut Ariane. Ce qui m'affole un peu, c'est que tu sois tant ancrée dans tes certitudes !! Le peu d'études scientifiques que j'ai faites ET en science éco est bien qyue nul ne détient la vérité à lui ou elle seule. Donc pour Laurent, au moins le bénéfi...Voir plus
17 décembre, 10:47
AW J'adore affoler les mecs...Surtout ceux qui ne sont pas de la même religion que moi...
17 décembre, 10:53
AD pas si simple !! A force de sectarisme, le PC est passé de 2O% à 3% des voix, et ses anciens militants sont partis dans la nature, à gauche et hélas à droite, mais les votes dans les villes ont en général montré un partage 50/50, et les dirigeants se s...Voir plus
17 décembre, 11:17
AW Voilà pourquoi il est important de savoir qui est qui . L'Union avec Mme Chirac , non.
17 décembre, 11:19
MT Bah le PG pas homogène, c'est vrai dans nos origines mais pas si simple dans la réalité; moi je ne suis ni un déçu du PS que j'ai quitté sans regrets en 83, ni proche spécialement du NPA même si je les aime bien, ni jeune militant mais je puis assurer que ce que je vois dans nos résolutions de congrès ou de CN ben c'est une très rapide et grande marche vers l'homogénéité avec un très grand respect de nos diversités. En revanche, un projet nous unit et notre refus de certaines concessions nous honore....Notre objectif c'est la révolution citoyenne, ni 2014 ni 2015 ni 2017, ne l'oublions pas même si ces échéances font intiment partie de la stratégie.
17 décembre, 11:32 · 1
MC note de blog intéressante d'Eric Coquerel sur le congrès du PGE : http://www.eric-coquerel.fr/node/122
17 décembre, 11:46 · 2
AD les exemples valent mieux qu'un long discours: à Poitiers, certains dirigeants ( je suis devenu prudent) du PC voulaient l'alliance avec le PS sortant au premier tour. Ils ont été déjugés de très peu par les militants. En avant pour une liste FdG! mais quid du NPA ? et surtout, quid du contenu de la fusion avec le PS au deuxième tour. ( les deux questions étant liées, d'ailleurs) ? Résultat: finalement le PC se rallie au PS, mais aussi des gens se réclamant du PG, y compris celui qui en a été l'un des créateurs, à l'origine, et qui en a toujours été le porte parole ...... Situation dévastée.... " allo, Maman bobo"....
17 décembre, 12:24
AW Le gd pb , c'est la place sur la liste. Et je peux te dire que ds certaines listes du Nord, le PC veut tout pour lui. Cherche pas plus loin...
17 décembre, 12:28 via mobile · 1
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  nico37 le Mar 31 Déc - 2:09

René Balme, ce maire Front de Gauche qui dérange vraiment... le Front de Gauche 27/12

René Balme, maire de Grigny (69) avait démissionné du Front de Gauche en 2012 après des révélations étonnantes. Soutenu par le Parti communiste, l'édile très controversé se présente aux élections municipales de 2014 sous la bannière … Front de Gauche.

Bis repetita. René Balme, maire de Grigny (69) a été réinvesti par le Front de Gauche pour les prochaines élections municipales de 2014. Sauf qu'il avait démissionné du Parti de Gauche en 2012 pour éviter d'éventuelles sanctions du bureau national après plusieurs révélations publiées par StreetPress et Rue89. En effet, les deux journaux avaient épinglé la tendance conspirationniste du site Oulala.net, fondé par cet ex-membre historique du Parti de Gauche.

"A l’époque, la crème de la crème de la galaxie rouge-brun et antisémite signait des articles sur le site", écrit StreetPress. Le site Oulala.net fondé notamment par René Balme contient quelques perles antisémites ou complotistes. Les 8 à 10 000 visiteurs du site pouvaient ainsi y lire "Dire aux juifs leurs quatre vérités", écrit par l’auteur britannique Paul Eisen qui s’est illustré par des propos à connotation négationniste et toujours hébergé par le site aujourd'hui. Des textes de Israel Shamir ou Gilad Atzmon sont aussi présents, alors que ces deux auteurs sont réputés pour leurs propos antisémites comme le rappelle Rue89. Cette plateforme nauséabonde a également étayé des pseudo-thèses sur "l'homosexualisme" ou fait la promotion du film de Dieudonné, l'AntiSemite...

Un site " aux antipodes des valeurs du parti "

René Balme avait alors défendu une certaine liberté d'expression et pris ses distances. "Oulala.net est un site qui n’a rien à voir avec le candidat René Balme, je n’en suis que l’administrateur", précisait-il à Rue89. Avant d'ajouter : "Je ne veux pas rester dans une tour d’ivoire, je suis ouvert sur le monde. Je ne veux pas être enfermé dans telle ou telle catégorie. Parfois, il y a des choses très intéressantes qui doivent être mises sur le devant de la scène". Le Front de gauche à l'époque, avait réagi en condamnant ce genre de sites. "Le Front de Gauche déplore la multiplication des sites internet négationnistes et racistes" et s’engage à poursuivre les "sites qui propagent la haine raciste, l’incitation à la violence contre les personnes et attaquent les militants antiracistes" , écrivait le parti en 2012.

Mais comment justifier que René Balme puisse se présenter une fois encore, sous la bannière Front de Gauche ? Et alors que le site Oulala, temporairement fermé, est de nouveau en ligne ? Un autre site, Oulala.info, dont le candidat est aussi le père, a également vu le jour et propose le même genre de prose. Un article du 28 avril 2013 laisse penser par exemple que les États-Unis seraient coupables de … l'attentat de Boston. Contacté par metronews, Alexis Corbière, secrétaire national à la lutte contre l’extrême droite, qui juge dans StreetPress le site de ce candidat "fumeux" et "aux antipodes des valeurs du parti", ne souhaite plus s'exprimer sur le sujet. Même gêne chez Martine Billiard, co-présidente du PG et chargée des élections. "Cette candidature à Grigny ne relève pas de nos instances nationales", s'est-elle contentée de répondre à metronews avant de nous raccrocher au nez.

" Même des dirigeants socialistes locaux lui ont assuré sa légitimité "

René Balme est en effet soutenu avant tout par le Front de Gauche local. Interrogé par metronews sur les polémiques liées à ce candidat, Laurent Servonnet, responsable du Parti communiste à Grigny réitère son soutien. "Il n'y a aucune polémique au niveau local. Les gens qui travaillent avec René Balme savent qu'il est impliqué pour sa ville, qu'il a toujours été antiraciste. Même des dirigeants socialistes locaux lui ont assuré sa légitimité", assure-t-il. "Ce sont juste des polémiques de journalistes et de salons parisiens", ajoute le responsable qui n'hésite pas à mettre en cause la journaliste de Rue89, Ornella Guyet.

La faute serait donc imputable à "une manipulation journalistique, sans que l'on donne la parole à l'intéressé". Contacté par metronews, le maire de Grigny, en congé, ne donnera pourtant pas suite à nos appels. "Il est en congé, mais de toute façon il ne vous rappellera pas. Il ne veut pas évoquer ce sujet", lâche sa directrice de cabinet. Si le PC local vante la capacité de René Balme à rassembler, les élections municipales pourraient être toutefois plus compliquées que prévu. Une alliance du Parti socialiste, d'Europe Ecologie les Verts, du MRC et du Parti radical de gauche, vise en effet à battre cet édile à la tête de Grigny depuis 1992.

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  cerise75 le Mar 7 Jan - 16:52

et alors?
tu la connais cette commune, tu sais comment ils travaillent, ce qu'ils font!!!! les élus non bien sur!!!!
comme d'habitude ça veut rien dire de même que les échanges sur FB ou on dit tout et son contraire

cerise75

Messages : 219
Date d'inscription : 21/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Paris et Marseille…

Message  Roseau le Mar 7 Jan - 17:22


Selon un sondage Ifop-Fiducial, Danielle Simonnet ne recueillerait que 5% des voix dans la capitale,
dans le cas où EELV ne se joindrait pas à la coalition gauche de gauche.
Et le Front de gauche ne recueillerait que 8% à Marseille,
malgré une liste d'union, selon un sondage BVA.

@ Cerise: à Chinon, je connais bien et apprécie son vin...
Par contre, le PS ne sert partout qu'à faire le sale boulot
que Sarko n'a pas réussi à faire, grâce à notre opposition.
Et on continue, contre les politiciens bourgeois des cuvées diverses,
toutes aussi imbuvables... Smile 


avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Front de Gauche : en temps de crise

Message  Roseau le Ven 10 Jan - 4:10

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  Achille le Ven 10 Jan - 11:03



j'ai relevé ceci :
Mais sentant une grande opposition des militants PCF, mais pas des éluEs, à toute alliance avec le PS, Mélenchon s’efforce de canaliser cette opposition de gauche, sans se rendre compte que même chez ces militantEs, son « style » ne passe pas…

Quand on a plus d'argument on attaque sur autre chose que la politique et Krivine la fait fort il embouche les trompettes contre le "style" de Mélenchon qui est un des leitmotiv de la vieille garde stalinienne au sein du PCF et de toute la bourgeoisie. On commence par le style, on continue par le physique, puis par les proches...etc. bref tout est bon pour éviter de faire de la politique, tout est bon pour une opération de diversion visant à masquer la crise continue du npa empêtré dans sa ligne de soumission aux bonnets rouges Rolling Eyes 
Bien tenté mais cela ne trompe personne.

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  Roseau le Ven 10 Jan - 13:33

Achille a écrit:par Alain Krivine
http://npa2009.org/content/front-de-gauche-en-temps-de-crise
Tout est bon pour une opération de diversion visant à masquer la crise continue du npa
Achille fait bien de recommander la lecture de l'article de Alain Krivine
qui analyse les derniers développements de la crise du FdG.

Par contre il a mal lu ou affabule comme d'hab:
c'est le FdG qui est en pleine crise.
Le NPA, lui, a surmonté sa crise depuis longtemps,
lorsque sa direction réformiste a été mise en minorité,
et a heureusement rejoint les politiciens bourgeois du FdG.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  gérard menvussa le Ven 10 Jan - 16:52

Achille a écrit:


j'ai relevé ceci :
Mais sentant une grande opposition des militants PCF, mais pas des éluEs, à toute alliance avec le PS, Mélenchon s’efforce de canaliser cette opposition de gauche, sans se rendre compte que même chez ces militantEs, son « style » ne passe pas…

Quand on a plus d'argument on attaque sur autre chose que la politique et Krivine la fait fort il embouche les trompettes contre le "style" de Mélenchon qui est un des leitmotiv de la vieille garde stalinienne au sein du PCF et de toute la bourgeoisie. On commence par le style, on continue par le physique, puis par les proches...etc. bref tout est bon pour éviter de faire de la politique, tout est bon pour une opération de diversion visant à masquer la crise continue du npa empêtré dans sa ligne de soumission aux bonnets rouges Rolling Eyes 
Bien tenté mais cela ne trompe personne.

Je ne vois pas en quoi la question du "style" ne serait pas politique ! Et évidemment, Achille, comme a son habitude, oublie la conclusion :

tous ces débats nous concernent car ils touchent des militantEs avec qui nous nous retrouvons souvent dans les mobilisations et qui pour la plupart sont à la recherche d’une véritable alternative anticapitaliste. Et dans ce domaine, personne n’a fait ses preuves et n’a de solution toute faite. En toute modestie, et en toute indépendance, nous apportons notre contribution politique, avec ces camarades comme avec celles et ceux qui ne veulent plus être mêlés à ces « jeux politiciens ».

Evidemment, Achille a une solution toute faire : appeler au rassemblement sectaire autour de son petit groupe.
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Mélenchon : « Le Fgd est en lambeaux »

Message  Roseau le Dim 12 Jan - 14:49

Extraits du blog JLM ce jour :
(souligné par votre serviteur...)
Le lâchage du Parti Communiste dans la moitié des villes de plus de vingt mille habitants et la volonté de réduire le Front de Gauche à une étiquette donnée au plus offrant a rendu notre situation illisible. Cela est vrai sur le terrain, où l’usurpation du logo Front de Gauche dans les listes socialistes aggrave la confusion. Ce sera vrai dans les résultats finaux du ministère de l’Intérieur, qui comptabiliseront comme liste PS la moitié des villes ou le PCF est son bagage accompagné, diminuant ainsi de moitié le score national des listes autonomes labélisées Front de gauche. Comme si cela ne suffisait pas, les dirigeants du PCF veulent interdire l’usage du logo Front de gauche quand ils ne sont pas sur la liste. Et quand ils y sont comme à Montpelier, ou ailleurs, certains d’entre eux peuvent encore changer d’avis en cours de route pour mieux marchander leur postes avec les socialistes. Avec de tels amis, nous n’avons plus besoin d’ennemis. Le Front de gauche est en lambeaux.

Le nombre de listes où les communistes ont ralliés les socialistes est trop important pour que nous puissions espérer faire comme s’il s’agissait de retards à l’allumage ou de spécificités locales comme dans le passé. C’est une ligne qui se substitue à une autre. Sans le dire. Car dans le passé, à chaque élection, le Conseil national du PCF proposait une option stratégique. Pas cette fois ci. La ligne des « fronts » à géométrie variable, écartée après les européennes de 2009 est donc redevenue la règle. Elle commence avec ces élections, elle s’élargira aux régionales-cantonales de 2015. S’il s’agissait d’autre chose, les communistes auraient essayé de convaincre leurs partenaires du Front, ils auraient pu proposer de les embarquer pour négocier ensemble, ou que sais-je encore. Rien de tout cela. Le contraire : des négociations en double, des allers et retours pleins de secrets et sous-entendus trompeurs

L’énormité du prix payé par les solfériniens, treize sièges de conseillers de Paris, trente-et-un conseillers d’arrondissement et un siège de sénateur, montre ce qui est visé. Les solférinien veulent bien autre chose qu’un apport électoral, puisque le PC parisien faisait 2 % dans la capitale la dernière fois qu’il s’est compté seul. Les solfériniens ont payé pour disloquer le Front de Gauche et ils ont trouvé des partenaires pour le faire. La preuve par un contre-exemple : rien n’a été dit ou fait pour éviter que les Verts fassent une liste autonome. Tout le monde sait que le premier tour est sans risque pour la gauche à Paris. C’est donc de propos délibéré que tout ce sabotage a été fait. Le mal est donc très profond

La politique à géométrie variable du PCF a tué dans l’œuf le principal argument de crédibilité du Front de Gauche : sa cohérence et son indépendance depuis 4 élections consécutives. L’erreur serait de s’enfoncer dans des batailles de sigles, de logo et ainsi de suite. Ce qui ne fonctionne plus doit être changé, et les vieilleries inutiles abandonnée aux fétichistes…
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  fée clochette le Lun 13 Jan - 20:20

http://www.huffingtonpost.fr/2014/01/13/front-gauche-paris-ton-monte-melenchon-menace_n_4588938.html?ncid=edlinkusaolp00000003&utm_hp_ref=fb&src=sp&comm_ref=false

Front de Gauche: à Paris et ailleurs, le ton monte encore, réunion de conciliation convoquée vendredi
Le HuffPost | Par Geoffroy Clavel
Publication: 13/01/2014 17h04 CET | Mis à jour: 13/01/2014 17h04 CET


FRONT DE GAUCHE - Le virage des municipales sera-t-il fatal à l'unité du Front de Gauche? A deux mois du premier tour, communistes et mélenchonistes s'opposent toujours sur la stratégie électorale à suivre, la campagne parisienne continuant à alimenter les rancœurs entre les deux formations principales de la gauche radicale.

Le motif de la dispute est toujours le même: alors que le PCF a choisi des alliances au cas par cas, ville par ville, quitte à rejoindre le Parti socialiste dès le premier tour comme à Paris, Jean-Luc Mélenchon exige des listes autonomes partout et accuse son homologue Pierre Laurent de "tuer dans l'oeuf" la crédibilité du mouvement créé en 2009.

Dernier accroc en date: le choix d'un autre parti membre du Front de Gauche, Gauche Unitaire (ex-NPA), de rallier comme le PCF la candidature socialiste d'Anne Hidalgo au premier tour des municipales à Paris. Un épisode a priori anecdotique mais qui en dit long sur les divisions au sein de la gauche radicale.

"L'objectif du PS, c'est d'affaiblir le FG au niveau national"

"La gauche unitaire, c'est moins de vingt militants sur Paris. La véritable question, c'est pourquoi le PS fait ça? L'objectif, c'est d'affaiblir le Front de Gauche au niveau national", alerte Eric Coquerel, bras droit de Jean-Luc Mélenchon au Parti de Gauche et chargé des relations avec les partenaires de l'alliance.

D'autres signes sont venus confirmer ce que redoutaient les mélenchonistes. A commencer par le soutien affiché par le numéro un du PCF, Pierre Laurent, à Anne Hidalgo dans la capitale, où il figure en bonne place dans son comité de soutien. "Dès lors que le numéro un communiste s'investit autant sur une liste gouvernementale, nous l'interprétons comme un signal politique. Et cela nous inquiète", indique Eric Coquerel.

Sur son blog, Jean-Luc Mélenchon ne prend pas de gants pour dire exactement la même chose: "Les solfériniens [le PS NDLR] ont payé pour disloquer le Front de Gauche et ils ont trouvé des partenaires pour le faire".

Car le problème ne se résume pas à la capitale. A Toulouse, le maire sortant socialiste et favori du scrutin Pierre Cohen fait campagne avec les communistes contre une liste Front de Gauche, créditée de 5% d'intentions de vote. A Montpellier, six cadres du PCF, dont le secrétaire départemental de l'Hérault, ont rejoint la liste PS conduite par Jean-Pierre Moure contre l'avis de leur section qui avait voté pour un accord avec le Front de Gauche. Des divisions qui pèsent sur les listes autonomes, qui peinent à imposer leur voix dans des campagnes très éclatées.

Qui a le droit de s'approprier le logo?

Au-delà des municipales, ces divergences menacent la cohérence et la viabilité du Front de Gauche sur le long terme, veulent croire les mélenchonistes. A tel point qu'une réunion de conciliation au sommet a été convoquée ce vendredi 17 janvier pour tenter de mettre un terme à la guerre larvée qui menace dans la moitié des villes des plus de 2000 habitants où PCF et PG se présentent en ordre dispersé.

"L'idée c'est de voir si on peut relancer la machine et de se mettre d'accord sur des bonnes pratiques et de réaffirmer la stratégie pour la suite qui est de contester la suprématie du PS: sinon le Front de Gauche redeviendra illisible comme l'était le PCF auparavant", martèle-t-on chez les amis de Jean-Luc Mélenchon.

Première étape: trouver un accord sur les logos "pour éviter que le PS s'approprie le Front de Gauche", explique Eric Coquerel. A Paris, les militants mélenchonistes s'étranglent de voir le logo du FG associés à la campagne de Anne Hidalgo, alors que leur candidate Danielle Simonnet peut se prévaloir du soutien de la majorité des composantes de l'alliance.


A plus long terme, les composantes du FG devront s'entendre sur la finalité du mouvement: simple cartel de partis autonomes, libres d'aller et venir, ou véritable stratégie du conquête du pouvoir. "La stratégie qui a fondé le Front de Gauche (je ne dis pas le logo !) n’est pas un emballage pour ripoliner les vieilleries. C’est une stratégie de guerre de mouvement", tranche Jean-Luc Mélenchon en posant une proposition sur la table: que tous les adhérents du FG soient consultés sur la stratégie à suivre avant chaque élection nationale.

"Hors de question qu'aux cantonales on se retrouve otage des ambiguïtés du PCF à l'égard du PS. Nous refusons d'être les subalternes des communistes", menace à son tour Eric Coquerel, en charges des relations unitaires.

En attendant, toutes les composantes de l'alliance FG devraient se trouver le 8 février prochain autour d'une nouvelle mobilisation contre la hausse de la TVA et pour la révolution fiscale. Sur ce point en tout cas, la cohésion du Front de Gauche n'a pas encore été ébranlée.
avatar
fée clochette

Messages : 1274
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 52
Localisation : vachement loin de la capitale

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  Babel le Lun 13 Jan - 20:27

A Paris, le Front de gauche se divise encore un peu plus
par Raphaëlle Besse Desmoulières

C'est officiel : Picquet se rallie au duo Hidalgo-Brossat. (On s'en serait douté.)
"Après avoir fait tous les efforts, nous avons réalisé que le rassemblement du Paris était impossible sur Paris, explique M. Picquet. Et nous avons fait le constat que que ce n'était pas possible de nous retrouver derrière Danielle Simonnet (candidate du Parti de gauche) qui concentre son énergie à dénoncer le PS et ne créé pas les conditions du rassemblement de la gauche au deuxième tour pour battre la droite et l'extrême droite."
 Cool 
"C'est une très bonne chose", se félicite ainsi M. Brossat. Les communistes ne peuvent que se réjouir de voir arriver une nouvelle composante du Front de gauche à leurs côtés dans la campagne parisienne au moment où la coalition de la gauche radicale est à la peine.  M. Picquet, un ex de la Ligue communiste révolutionnaire, est un des membres fondateurs du Front de gauche qui a cependant vu une bonne partie de ses troupes partir à Ensemble, issu du regroupement de différentes forces du Front de gauche autour… des anciens du NPA.

Le PCF n'a d'ailleurs pas ménagé leurs efforts pour faire venir la Gauche unitaire : en cas de victoire de la gauche, M. Picquet et ses amis, qui n'ont actuellement aucun élu à Paris, obtiendront un conseiller de Paris ou d'arrondissement dans le 15e, un adjoint au maire dans le 13e et deux conseillers d'arrondissement dans les 2e et 13e.
  Cool  Cool 

Désormais, à Paris, ce sont donc trois composantes du Front de gauche (PCF, GU et République et socialisme) qui seront aux côtés de la dauphine de Bertrand Delanoë. Danielle Simonnet, la candidate du Parti de gauche, est, de son côté, soutenue par Ensemble et a réussi à débaucher quelques communistes à "titre individuel", comme Xavier Duchaussoy, tête de liste dans le 17e arrondissement.

Fermez le ban.

Babel

Messages : 1081
Date d'inscription : 30/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  gérard menvussa le Lun 13 Jan - 20:41

Pour ameilliorer l'ambiance entre les deux compéres :

Communiqué

le 03 décembre 2013

La section du PCF Paris 17e souhaite réagir à la candidature de Xavier Duchaussoy dans notre arrondissement pour les élections municipales. Il se présente « à titre personnel et de citoyen » mais aussi en tant que « militant communiste ».



Si M. Duchaussoy peut se présenter à une élection et se revendiquer citoyen autant qu'il le souhaite, il est en revanche ambigu de sa part de se présenter comme militant communiste étant donné qu'il n'est plus adhérent au PCF depuis plus d'un an, ce qui était sa décision et son choix.



Il ne participe plus aux débats et aux actions organisées par les communistes du 17ème, y compris dans le cadre des actions du front de gauche.



Les militants communistes ont longuement débattu sur la question des élections municipales à Paris. Ce débat a été conclu par un vote parisien qui a dégagé une majorité pour le choix de listes de large rassemblement de la gauche avec le parti socialiste.



M. Duchaussoy n’ayant participé à aucun de ces débats, il ne peut se prévaloir d'une quelconque position de militant communiste.



Nous, militants communistes, sommes désormais pleinement lancés dans la campagne, forts de l'accord que nous avons noué autour du programme du PCF sur l'augmentation du rythme des constructions de logements sociaux, la création de halles alimentaires, la gratuité des premiers mètres cubes d'eau pour les Parisien-ne-s…



Nous continuerons à porter notre ambitieux programme en 75 points « PARIS POUR TOU-TE-S », disponible sur cette page : paris17.pcf.fr
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  panchoa le Mar 14 Jan - 0:17

Babel a écrit:A Paris, le Front de gauche se divise encore un peu plus
par Raphaëlle Besse Desmoulières

C'est officiel : Picquet se rallie au duo Hidalgo-Brossat. (On s'en serait douté.)
"Après avoir fait tous les efforts, nous avons réalisé que le rassemblement du Paris était impossible sur Paris, explique M. Picquet. Et nous avons fait le constat que que ce n'était pas possible de nous retrouver derrière Danielle Simonnet (candidate du Parti de gauche) qui concentre son énergie à dénoncer le PS et ne créé pas les conditions du rassemblement de la gauche au deuxième tour pour battre la droite et l'extrême droite."
 Cool 
"C'est une très bonne chose", se félicite ainsi M. Brossat. Les communistes ne peuvent que se réjouir de voir arriver une nouvelle composante du Front de gauche à leurs côtés dans la campagne parisienne au moment où la coalition de la gauche radicale est à la peine.  M. Picquet, un ex de la Ligue communiste révolutionnaire, est un des membres fondateurs du Front de gauche qui a cependant vu une bonne partie de ses troupes partir à Ensemble, issu du regroupement de différentes forces du Front de gauche autour… des anciens du NPA.

Le PCF n'a d'ailleurs pas ménagé leurs efforts pour faire venir la Gauche unitaire : en cas de victoire de la gauche, M. Picquet et ses amis, qui n'ont actuellement aucun élu à Paris, obtiendront un conseiller de Paris ou d'arrondissement dans le 15e, un adjoint au maire dans le 13e et deux conseillers d'arrondissement dans les 2e et 13e.
  Cool  Cool 

Désormais, à Paris, ce sont donc trois composantes du Front de gauche (PCF, GU et République et socialisme) qui seront aux côtés de la dauphine de Bertrand Delanoë. Danielle Simonnet, la candidate du Parti de gauche, est, de son côté, soutenue par Ensemble et a réussi à débaucher quelques communistes à "titre individuel", comme Xavier Duchaussoy, tête de liste dans le 17e arrondissement.


et déjà vu libé


Christian Picquet, un des cofondateurs du Front de gauche, a annoncé lundi que son mouvement Gauche unitaire soutenait Anne Hidalgo (PS) pour les municipales à Paris, regrettant que la candidate du Parti de gauche Danielle Simonnet privilégie «la dénonciation du PS» au détriment de l’union de la gauche.

M. Picquet est un ancien dirigeant de la Ligue communiste révolutionnaire (LCR) qui avait quitté cette formation en 2009 pour participer au rassemblement de la gauche de la gauche au sein du FG, avec le PCF et le Parti de gauche de Jean-Luc Mélenchon.

Son mouvement Gauche unitaire (GU) comptera des candidats sur les listes d’union PS-PCF-PRG en position de siéger dans les conseils des XIIe, XIIIe et XVe arrondissements, selon M. Picquet et Ian Brossat, chef de file des communistes parisiens, un des artisans du ralliement de GU.

A Paris, Mme Hidalgo avait déjà conclu un accord électoral avec deux des neuf composantes du FG, le PCF ainsi que République et Socialisme, au grand dam du leader du FG et coprésident du Parti de gauche Jean-Luc Mélenchon, partisan de l’autonomie à l’égard du PS.

L’accord avec GU doit être officialisé mercredi lors d’une conférence de presse.

«C’est la 3e composante du Front de gauche qui rejoint l’union», s’est félicité Ian Brossat.

M. Piquet a justifié son choix par le nécessaire «rassemblement de la gauche sur une vraie politique de gauche», et «à Paris c’est possible».

A ses yeux, Danielle Simonnet, la candidate parisienne et secrétaire nationale du PG, «a concentré son énergie sur la dénonciation du PS», ce qui est «trop éloigné de la raison pour laquelle j’ai fondé le Front de gauche».

Jointe par l’AFP, Mme Simonnet a accusé M. Picquet de «casser nationalement le Front de gauche», et fait valoir que la majeure partie des militants de GU continuaient de soutenir sa candidature via le pôle «Ensemble» réunissant les composantes minoritaires du FG.

«C’est faux», a rétorqué Alain Faradji, membre du bureau national de GU et candidat sur la liste conduite par Mme Hidalgo dans le XVe. Selon lui, parmi les militants de GU «seuls 36 au niveau national» ont rejoint «Ensemble», et à Paris, «tous ceux qui sont sur les listes de Mme Simonnet ne peuvent plus se revendiquer de la Gauche unitaire».


Fermez le ban.
 santa king

panchoa

Messages : 1042
Date d'inscription : 20/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  Copas le Mar 14 Jan - 8:13

Le petit morceau de Gauche Unitaire apparait de plus en plus comme une petite claque mercenaire qui recherche des postes.
Faut le faire quand même pour rallier le PS à Paris...

Ce faisant, la clique à Piquet perd quelques personnes vers un regroupement un peu moins odieux sur ce qui reste du FdG ...
Mais c'est un épiphénomène de ce que peuvent donner des petits groupes dévorés par l’intérêt.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  panchoa le Mar 14 Jan - 13:04

Copas a écrit:Le petit morceau de Gauche Unitaire apparait de plus en plus comme une petite claque mercenaire qui recherche des postes.
Faut le faire quand même pour rallier le PS à Paris...

Ce faisant, la clique à Piquet perd quelques personnes vers un regroupement un peu moins odieux sur ce qui reste du FdG ...
Mais c'est un épiphénomène de ce que peuvent donner des petits groupes dévorés par l’intérêt.

la fin de l'article du journal le monde est aussi éclairant. au début la GU est présenté comme la troisième force du FDG (la grenouille est transformé en bœuf), puis le PCF faisant alliance avec le PS sur paris et ailleurs il lui faut trouver un compagnon de route ou d'abreuvoir. il le trouve dans la bande à Piquet (bande qui n'a rien à voir a Bader). mais Simonet nous indique, tout a coup,  que la GU c'est rien, pinuts. le PCF confortés par Piquet nous présente alors Simonet et donc le FDG comme gauchiste. bonjour les principes à géométrie très variable des uns et des autres. ah oui j'oublié le FDG canal historique, enfin celui du dépôt légal du sigle s'encoquine avec les verts ce que ne manque pas de lui reprocher le PCF. a mourir n'on pas de rire mais de tristesse. bonjour. panchoa

et sur Médiapart...................circulé ya rien a voir, ni a dire. silence radio.

"Le PCF n'a d 'ailleurs pas ménagé leurs efforts pour faire venir la Gauche unitaire : en cas de victoire de la gauche, M. Picquet et ses amis, qui n'ont actuellement aucun élu à Paris, obtiendront un conseiller de Paris ou d'arrondissement dans le 15e, un adjoint au maire dans le 13e et deux conseillers d'arrondissement dans les 2e et 13e.

Désormais, à Paris, ce sont donc trois composantes du Front de gauche (PCF, GU et République et socialisme) qui seront aux côtés de la dauphine de Bertrand Delanoë. Danielle Simonnet, la candidate du Parti de gauche, est, de son côté, soutenue par Ensemble et a réussi à débaucher quelques communistes à "titre individuel", comme Xavier Duchaussoy, tête de liste dans le 17e arrondissement.

Ce qui ne semble pas inquiéter M. Brossat. "En faisant une campagne d'extrême gauche, Simonnet fera un score d'extrême gauche, estime le président du groupe Front de gauche au conseil de Paris. Cela la confine dans un isolement de plus en plus fort."

panchoa

Messages : 1042
Date d'inscription : 20/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  verié2 le Mar 14 Jan - 15:10

J'ai récupéré dimanche sur le marché un tract du PCF-Front de Gauche de la liste du 19ème pour Paris pour tous avec le PS.
Voici les professions des candidats de tête de liste :
-Un adjoint au maire chargé des sports.
-Une chargée de communication
-Le coordinateur jeunesse d'un centre social associatif
-Une attachée territoriale
-Un professeur d'EPS
-Une "collaboratrice d'élu"

Donc un prof et des gens qui, sous une forme ou une autre, appartiennent à la clientèle de la mairie. On est loin de l'époque où le PCF se flattait de présenter des travailleurs...

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

politis a bas bruit

Message  panchoa le Mar 14 Jan - 20:08

(...) Comme Ingrid Hayes, représentante d’Ensemble, et tête de liste dans le XIXe arrondissement, qui l’avait précédée à la tribune, Danielle Simonnet a souhaité que Paris devienne la « capitale de la résistance à l’austérité ». Un thème qui irriguait déjà la campagne présidentielle et sur lequel elle interpelle Bertrand Delanoë et Anne Hidalgo. Le maire de Paris et sa première adjointe affirment refuser l’austérité mais ne disent plus rien contre l’importante diminution des crédits de l’Etat qui pèse sur le budget de la Ville. « Nous allons voter contre ce budget d’austérité, annonce-t-elle. Alors soyez cohérents, votez contre, vous aussi. » La campagne est lancée."

la suite jeudi devrait être intéressante et non moins délirante.

panchoa

Messages : 1042
Date d'inscription : 20/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Clermont: la guerre des boutons

Message  Roseau le Mar 14 Jan - 21:28

A Clermont, Cyril Cineux (PCF) et Gérard Bohner (Gauche Unitaire)
ont envoyé un communiqué à la presse pour demander que
« la liste conduite par Alain Laffont ne soit pas estampillée Front de gauche
alors que deux des organisations fondatrices de celui-ci n’y participent pas. »
Quelques heures plus tard, Alain Laffont (GA) et Patricia Guilhot (PG)
envoyaient un communiqué pour l’inauguration
« de la permanence de campagne du Front de gauche à Clermont-Ferrand. » -
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  panchoa le Mar 14 Jan - 21:51

Roseau a écrit:A Clermont, Cyril Cineux (PCF) et Gérard Bohner (Gauche Unitaire)
ont envoyé un communiqué à la presse pour demander que
« la liste conduite par Alain Laffont ne soit pas estampillée Front de gauche
alors que deux des organisations fondatrices de celui-ci n’y participent pas. »
Quelques heures plus tard, Alain Laffont (GA) et Patricia Guilhot (PG)
envoyaient un communiqué pour l’inauguration
« de la permanence de campagne du Front de gauche à Clermont-Ferrand. » -

 Basketball cherry rendeer 

panchoa

Messages : 1042
Date d'inscription : 20/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 31 1, 2, 3 ... 16 ... 31  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum