Disparition de Hardy

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Disparition de Hardy

Message  Duzgun le Sam 18 Sep - 15:17

jacquouille a écrit:A non!!!,

la tu te moque du monde,tu affirme que je répete des mensonges,et du coup tu t'es "auto-convaincu".Il faut que tu me cite des textes publiques du NPA faisant référence a Lénine,a Trotsky,au Communisme,pour prouver que je suis un menteur,et du serieux,pas les délires de Duzgun ou d'un de ses potes sur un Forum.
Des textes faisant référence à Lénine, à Trotsky ou au communisme, c'est pas ce qui manque. Même des plus droitiers avec lesquels je suis en total désaccord comme le ridicule "Lénine et le Limousin".
avatar
Duzgun

Messages : 1599
Date d'inscription : 27/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de Hardy

Message  sylvestre le Sam 18 Sep - 15:28

http://www.lutte-ouvriere.org/notre-actualite/communiques-44/article/mise-au-point-a-propos-du-deces-de?lang=fr

Mise au point : à propos du décès de Hardy

À la suite de la publication, sur le site marianne2.fr, d’un article portant le titre : «  Inouï : comment Lutte Ouvrière a caché la mort de Hardy, son chef occulte », voilà que tous les médias, ou presque, reprennent l’information en l’assaisonnant de commentaires plus ou moins politiques et plus ou moins honnêtes.

Le titre de l’article de marianne2.fr en donne déjà une idée, car ne pas rendre public ne signifie pas « cacher ».

Quant à l’expression « chef occulte », elle reprend sous une autre forme celle de « gourou », également citée par marianne2.fr, et qui a tant plu, à certains moments, à la presse.

Oui, notre camarade Hardy est mort depuis le 12 juillet 2009. Il n’y a pas besoin de reprendre les fantasmes contradictoires des journalistes pour comprendre que, si sa mort n’a pas été rendue publique, c’est parce que telle était sa volonté. Il n’y a pas plus besoin d’invoquer « une discipline que ne renierait pas un régiment de paras » – autre expression de marianne2.fr –, pour comprendre que, si tous les camarades ont été discrets, c’est parce que tous avaient du respect pour notre camarade décédé et pour sa volonté explicite.

Libre aux journalistes, comme celle qui a signé l’article, de parler d’une « dérive humaine » ! C’est, au contraire, le comportement de tout être humain normal par rapport à la dernière volonté d’un proche respecté !

Hardy est mort comme il a vécu : en militant pour la cause communiste et qui ne cherchait dans son combat quotidien ni prestige ni même un accomplissement personnel. L’autorité qu’il avait dans l’organisation n’était pas seulement due à sa compétence politique, mais aussi à cette modestie profonde.

Alors, laissons gloser les médias. Le meilleur hommage qu’on puisse lui rendre, c’est de garder le souvenir du militant communiste qu’il a été, et surtout de continuer le combat qu’il a mené. Lutte Ouvrière continue.

Nous ne revenons pas ici sur la vie militante de Hardy. Mais pour tous ceux qui souhaitent la connaître, le plus simple est de lire « La véritable histoire de Lutte Ouvrière », recueil d’entretiens avec le journaliste Christophe Bourseiller.

Voici ce qu’il disait en conclusion de ces entretiens :

«  Alors, nous ne savons pas si le fait que le gouvernement soit de droite amènera plus facilement les travailleurs à la conviction qu’ils ne peuvent rien en attendre. Nous ne savons pas si, après avoir subi les coups de la gauche puis ceux de la droite, ils ne se contenteront pas d’écouter, à nouveau, les bateleurs de foire de la gauche bourgeoise ou si, dégoûtés de tout, ils se réfugieront dans l’apolitisme, voire pour certains, déjà trop nombreux, dans les idées à la Le Pen.

Nous ne savons pas plus par quelle voie, à travers quelles expériences politiques collectives, un regain de combativité conduira une partie du monde du travail vers les idées et le programme communistes.

Ce que nous savons, c’est que les idées que nous défendons aujourd’hui, il n’y a que nous pour les défendre. Alors, nous continuerons à les défendre quel que soit le sens des vents dominants.

Si j’ai servi un tant soit peu à la transmission de ces idées, ma vie n’aura pas été inutile  ».

avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de Hardy

Message  Barnabé le Sam 18 Sep - 15:39

Je ne dirais rien sur la manière dont Hardy lui-même par ses dernières volontés et LO ensuite ont communiqué (ou pas) concernant la mort de Hardy, cela, ça les regarde.
Quels que soient les désaccords avec l'orientation politique de LO depuis des années, les conflits politiques et organisationnels entre la fraction et la majorité, je continue à considérer que ce courant, le capital politique qu'il a constitué au fil des ans, est d'une importance majeure dans la continuité des idées trotskystes, et qu'il en a préservé des aspects essentiels justement contre les dérives diverses du reste du mouvement trotskyste.
On peut, et il faudra, continuer à discuter des désaccords politiques et organisationnels, mais, et par la force des choses plus d'un an après, je pense que pour l'instant, on peut se contenter de reconnaître qu'avec la mort de Hardy, c'est bien un des dirigeants les plus importants de l'histoire du mouvement trotskyste qui disparaît.
avatar
Barnabé

Messages : 7
Date d'inscription : 01/09/2010
Age : 37
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur http://www.convergencesrevolutionnaires.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de Hardy

Message  sylvestre le Sam 18 Sep - 16:13

Hardy :
Si j’ai servi un tant soit peu à la transmission de ces idées, ma vie n’aura pas été inutile

J'ai de graves désaccords avec certaines orientations de LO ces dernières années - mais je me souviens aussi que je fais partie d'une génération pour qui effectivement LO a joué ce rôle de transmetteur, et quel transmetteur parfois ! Je suis tombé l'autre jour sur cette tribune libre de 1976, à mon avis un modèle de pédagogie de combat.

avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de Hardy

Message  Duzgun le Sam 18 Sep - 16:49

sylvestre a écrit:Je suis tombé l'autre jour sur cette tribune libre de 1976, à mon avis un modèle de pédagogie de combat.
Très bien effectivement. A quelques éléments discutables près mais d'importance limitée pour le "grand public" (genre l'analyse au lance-pierres de la bureaucratisation de l'URSS Wink ).
avatar
Duzgun

Messages : 1599
Date d'inscription : 27/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de Hardy

Message  ulm le Sam 18 Sep - 17:25

Néanmoins, la compétence organisationnelle, le dévouement et l'instinct de classe ne peuvent pas suppléer à l'absence de réflexion théorique et politique. Et, sur ce dernier plan, non seulement Hardy ne fut pas un théoricien, mais on peut dire qu'il contribua à bloquer toute réflexion théorique dans son courant au cours des dernières décennies. Malgré une saine réaction contre les glissements de la IVème internationale qui fit subir de sérieuses entorses au marxisme en considérant les Etats d'Europe de l'Est, la Chine, Cuba etc comme des Etats ouvriers, Hardy refusa toujours tout examen critique des positions de Trotsky, toute analyse approfondie de la période, de l'évolution de l'économie capitaliste.

Certaines positions actuelles de LO, aberrantes, comme l'acharnement à considérer la Russie de Poutine comme un Etat ouvrier dégénéré, le refus d'admettre le développement économique de la Chine, après avoir nié celui du Japon dans les années 70 résultent de ce blocage théorique. Non seulement Hardy n'a pas été un théoricien, mais il n'a pas favorisé l'apparition de théoriciens dans son organisation, dans la mesure où il professait le mépris le plus profond à l'encontre de tous ceux qui tentaient d'examiner de façon critique des positions devenues des dogmes, et où il a communiqué ce mépris aux cadres de l'appareil politique qu'il a construit. Il a marqué aussi LO pendant toute une période de ses propres préjugés de militant d'une autre époque, par exemple sur l'homosexualité.

Je trouve interessant cette partie car je suis d' accord avec cela. LO n' a jamais eu la pretention de creer des theoriciens mais affirme creer des militants communistes revolutionnaires. C'est sur pour certains cela ne sonne pas de la meme maniere.

Pourtant des theoriciens , l' extreme gauche en a connu de nombreux: des bons, des pretentieux, des débiles. Les theoriciens maoistes, situationnistes etc... ont emmené leurs orgas avec eux dans l' oubli. Les theoriciens de la LCR et du PT pour soi-disant defendre les idées troskistes ont transformé leur organisation en parti anti capitaliste ou les references au communisme et au troskisme sont banni. Pour le POI meme la reference à l' extreme gauche est refusé. L' etincelle grace à ces theoriciens qu' elle a eu la liberté de creer en 15 ans d'independance politique dans LO est aujourd'hui un pied dans NPA un autre pied en dehors du NPA. NPA qui se refuse à defendre le communisme revolutionnaire meme si certains militants s' en reclame encore.

Franchement faut il s'appeler theoricien pour en arriver à des renoncements politiques. Aujourd' hui que defendent ses organisations la nation pour le POI et l'electoralisme pour le NPA. NPA qui a failli s' auto detruire car il n' a pas depassé les 5%. Un communiste revolutionnaire comme toi doit etre inquiet de cette fragilité pourtant tout cela a été "theorisé" et au final pour abouti à un desarmement theorique et intelectuel de la classe ouvriere.

Les theoriciens brillants se gaussent de la position d' etat ouvrier dégénere pourtant cette notion existe pour defendre les acquis politiques de la revolutions d' Octobre et la possibilité pour la classe ouvriere de se debarrasser de leur bourgeoisie de maniere définitive. LO defend cette position et elle a raison surtout dans cette période ou on a bession de boussole et de perspective. Nous devons et pouvons renverser le capitalisme. Voila de quoi rigole ou ne comprennent pas nos grands theoriciens.

Toutes les organisations qui ont des theoriciens de génie ont abandonné les references à la revolution d' octobre. En meme temps ils ont aussi abandonner les references et le projet de societe communiste. (L' etincelle qui vient de quitter LO s'en refere encore mais pour combien de temps?)

Sinon verié, je trouve aberant que tu defende encore la revolte des banlieue mais si on "theorise" on comprend mieux la derive islamo gauchiste qui prospere chez les "theoriciens". LO pense que la perspective de la revolution socialiste pour les jeunes de banlieu qui sont aussi des travailleurs et que l' ont rencontre dans les usines, boite de menage, restauration etc...est preferable à une revolte islamiste meme teinté de rouge. je defend ce point de vue Very Happy !





ulm

Messages : 385
Date d'inscription : 15/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de Hardy

Message  Duzgun le Sam 18 Sep - 17:37

ulm a écrit:parti anti capitaliste ou les references au communisme et au troskisme sont banni.
(...)
NPA qui se refuse à defendre le communisme revolutionnaire
(...)
NPA qui a failli s' auto detruire car il n' a pas depassé les 5%.
(...)
Toutes les organisations qui ont des theoriciens de génie ont abandonné les references à la revolution d' octobre. En meme temps ils ont aussi abandonner les references et le projet de societe communiste.
Etc. Laughing
Bon, ce serait drôle si ce n'était pas aussi répétitif. Si vous avez décidé de vous auto-persuader d'âneries aussi grosses, c'est votre choix après tout.
Maintenant le rejet des théoriciens est par contre assez ridicule à mon avis. Ça veut dire rejeter parmi eux Lénine, Trotsky ... ou Marx? Si Lénine et Trotsky n'avaient pas été de brillants théoriciens, il est probable que le cours de l'histoire n'aurait pas été le même, et que le parti se serait enfoncé dans les dérives de Staline et Kaménev de mars 1917...
avatar
Duzgun

Messages : 1599
Date d'inscription : 27/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de Hardy

Message  ulm le Sam 18 Sep - 17:43

duzgun, je me refere à tean, aux militants NPA avec qui j' ai sympathisé et à l'expression publique d'OB. Si je me trompe j' en serai ravi.

ulm

Messages : 385
Date d'inscription : 15/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de Hardy

Message  ulm le Sam 18 Sep - 17:48

Maintenant le rejet des théoriciens est par contre assez ridicule à mon avis. Ça veut dire rejeter parmi eux Lénine, Trotsky ... ou Marx? Si Lénine et Trotsky n'avaient pas été de brillants théoriciens, il est probable que le cours de l'histoire n'aurait pas été le même, et que le parti se serait enfoncé dans les dérives de Staline et Kaménev de mars 1917....
Duzgun

Ben non justement puisque LO se refere à Marx, Lenine, Engels Trosky etc.. qui n' ont mine de rien pas pris une ride. En effet ces theoriciens croit à la prise de pouvoir de la classe ouvriere. C' est ce qui manque aux autres.





ulm

Messages : 385
Date d'inscription : 15/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de Hardy

Message  jacquouille le Sam 18 Sep - 18:03

Duzgun a écrit:
jacquouille a écrit:A non!!!,


Des textes faisant référence à Lénine, à Trotsky ou au communisme, c'est pas ce qui manque. Même des plus droitiers avec lesquels je suis en total désaccord comme le ridicule "Lénine et le Limousin".



Pour le coup,tu te fout carrément de ma gueule,"Olivier et Hubert"c'est qui?des potes a toi?c'est connu,qu'a la LCR/NPA n'importe quel chien avec un chapeau et une cravate peut écrire des contributions.Moi je te parle de textes serieux,comme les textes fondateurs de ton Parti,comme les communiqués de presse de ta direction.

Tu peut citer LO,et bien sur etre critique sur la base de nos textes de congres,des communiqués de notre direction,du contenu de la LdC,et des CLT,mais pas sur un simple article ou une contribution personnelle.

Alors j'attend un peu plus de serieux de ta part,apporte des références de ton Parti au communisme,et a ses dirigeants historiques.
avatar
jacquouille

Messages : 758
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 70
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de Hardy

Message  Vals le Sam 18 Sep - 18:08

ulm a écrit:
Maintenant le rejet des théoriciens est par contre assez ridicule à mon avis. Ça veut dire rejeter parmi eux Lénine, Trotsky ... ou Marx? Si Lénine et Trotsky n'avaient pas été de brillants théoriciens, il est probable que le cours de l'histoire n'aurait pas été le même, et que le parti se serait enfoncé dans les dérives de Staline et Kaménev de mars 1917....
Duzgun

Ben non justement puisque LO se refere à Marx, Lenine, Engels Trosky etc.. qui n' ont mine de rien pas pris une ride. En effet ces theoriciens croit à la prise de pouvoir de la classe ouvriere. C' est ce qui manque aux autres.





La plupart des "theoriciens" ou baptisés ainsi par les neo-trotskistes des dernières décennies ont surtout theorisé différentes formes d'abandon des références bochevisme , justifié "theoriquement" le renoncement à considérer la classe ouvrière comme seule classe révolutionnaire jusqu'au bout , au profit de toutes sortes d'alignements sur des courants petits-bourgeois humanistes, natinalistes, tiers-mondistes, voire parfois ouvertement réactionnaires comme l'écologie politique ou l'islamisme "anti-sioniste et anti impérialiste".....
Alors, on baptise theorie et theoricien ce qu'on veut .....mais Marx, Lenine, Trotsky et les autres étaient des militants révolutionnaires prolétariens avant d'être des theoriciens intransigeants de la révolution sociale....


Dernière édition par Vals le Sam 18 Sep - 18:25, édité 1 fois
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de Hardy

Message  ulm le Sam 18 Sep - 18:12

tu l' exprime mieux que moi§ Embarassed

Alors, on baptise theorie et theoricien ce qu'on veut .....mais Marx, Lenine, Trotsky et les autres étaient des militants révolutionnaires prolétariens avant d'être des theoriciens intransigeant de la révolution sociale.....
Vals

En tout cas, le grand merite de Hardy a ete de maintenir l' acquis de ces militants revolutionnaire







ulm

Messages : 385
Date d'inscription : 15/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de Hardy

Message  Vals le Sam 18 Sep - 18:28

ulm a écrit:tu l' exprime mieux que moi§ Embarassed

Alors, on baptise theorie et theoricien ce qu'on veut .....mais Marx, Lenine, Trotsky et les autres étaient des militants révolutionnaires prolétariens avant d'être des theoriciens intransigeant de la révolution sociale.....
Vals

En tout cas, le grand merite de Hardy a ete de maintenir l' acquis de ces militants revolutionnaire







.......et d'en former d'autres sans rien concéder aux différentes modes de l'air du temps ...!
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de Hardy

Message  gérard menvussa le Sam 18 Sep - 18:32

On aura décidément tout entendu sur ce forum !

Alors, on baptise theorie et theoricien ce qu'on veut .....mais Marx, Lenine, Trotsky et les autres étaient des militants révolutionnaires prolétariens avant d'être des theoriciens intransigeant de la révolution sociale.....
Vals
Bien entendu, Marx, Engels, Lénine, Trotsky n'était pas des théoriciens intransigeants de la révolution sociale, et n'ont pas écrit des pages qui sont encore d'une brulante actualité ! Amusant...


Sans théorie révolutionnaire, pas de mouvement révolutionnaire On ne saurait trop insister sur cette idée à une époque où l'engouement pour les formes les plus étroites de l'action pratique va de pair avec la propagande à la mode de l'opportunisme.

Comme le disait un de ces vieux barbus...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 61
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de Hardy

Message  Vals le Sam 18 Sep - 18:49

Menvussa a du mal à comprendre :
Marx ,Lenine, Trotsky and Co étaient des militants révolutionnaires PROLETARIENS intransigeants, ce qui donne une place partculière à leur production intellectuelle au service de la révolution sociale.....
Tu veux un dessin ?
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de Hardy

Message  Zappa le Sam 18 Sep - 18:55

Barnabé a écrit:Je ne dirais rien sur la manière dont Hardy lui-même par ses dernières volontés et LO ensuite ont communiqué (ou pas) concernant la mort de Hardy, cela, ça les regarde.
Quels que soient les désaccords avec l'orientation politique de LO depuis des années, les conflits politiques et organisationnels entre la fraction et la majorité, je continue à considérer que ce courant, le capital politique qu'il a constitué au fil des ans, est d'une importance majeure dans la continuité des idées trotskystes, et qu'il en a préservé des aspects essentiels justement contre les dérives diverses du reste du mouvement trotskyste.
On peut, et il faudra, continuer à discuter des désaccords politiques et organisationnels, mais, et par la force des choses plus d'un an après, je pense que pour l'instant, on peut se contenter de reconnaître qu'avec la mort de Hardy, c'est bien un des dirigeants les plus importants de l'histoire du mouvement trotskyste qui disparaît.

Je souscris à ce que tu dis et je n'aurai même rien à rajouter si tu avais écrit ce message il y a un peu plus d'un an après avoir pris connaissance d'un petit encart dans le journal de LO ou autre, annonçant la mort de Hardy.
Mais là je suis désolé, il y a étrangetés à ne pas avoir communiqué sur la mort d'un des fondateurs de LO. Ou bien une partie de l'organisation s'est pliée à des dernières volontés militantes qui ne brillent pas par leur sens politique parce que c'était Hardy ( et c'est pas franchement bon signe ), ou bien les motifs invoqués publiquement pour justifier l'histoire sont faux.

Zappa

Messages : 146
Date d'inscription : 25/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de Hardy

Message  ulm le Sam 18 Sep - 19:19

Mais là je suis désolé, il y a étrangetés à ne pas avoir communiqué sur la mort d'un des fondateurs de LO. Ou bien une partie de l'organisation s'est pliée à des dernières volontés militantes qui ne brillent pas par leur sens politique parce que c'était Hardy ( et c'est pas franchement bon signe ), ou bien les motifs invoqués publiquement pour justifier l'histoire sont faux.

A part l'article de Marianne, vos saloperies ne sont pas trop reprises. Et certains commentaires donnent raisons à Hardy. Je pense que le pari de l' Etincelle est perdu

LO a toujours été dans l' innovation presentation d' une femme à la presidentielle, radio Bulle, quotidien commun avec la LCR etc....Hardy demontre une derniere fois son profond mepris pour les conventions bourgeoises et son anti conformisme decapant. Alors bien sur Zappa est plutot adepte de secret story ou tout doit etre devoilé surtout si c'est chez les autres mais si tu crois que les gens qui subissent et combatent ce systeme pourri apprecie d' etre à la botte des medias.

Je pense sincerement que l' independance de LO face aux systemes et aux medias qui soutiennent ce systeme de merde paiera ces fruits à terme. Bien sur L' etincelle comme le demontre sur ce forum Zappa et verié essaye de distiller le doute en tentant de tenir son role de direction LO BIS mais bon la c' est la panique visiblement!
Au fait vous faites un communiqués quand? je suis impatient!

ulm

Messages : 385
Date d'inscription : 15/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de Hardy

Message  le petit scarabée le Sam 18 Sep - 19:30

[quote="Zappa"]
Barnabé a écrit: Hardy.
Mais là je suis désolé, il y a étrangetés à ne pas avoir communiqué sur la mort d'un des fondateurs de LO. Ou bien une partie de l'organisation s'est pliée à des dernières volontés militantes qui ne brillent pas par leur sens politique

En même temps, les dernières volontés y compris d'un militant important, indépendamment de ce qu'on en pense, ça fait partie des choses qu'on respecte quand on respecte le militant.
Hardy n'est certainement pas le seul militant à ne pas avoir voulu de communication après son décès, une personne comme le "pabliste" Michel Fiant qui était responsable de Alternatifs ne voulait pas non plus que l'orga communique partout après son décès.

le petit scarabée

Messages : 194
Date d'inscription : 18/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de Hardy

Message  gérard menvussa le Sam 18 Sep - 19:31

Vals a écrit:Menvussa a du mal à comprendre :
Marx ,Lenine, Trotsky and Co étaient des militants révolutionnaires PROLETARIENS intransigeants, ce qui donne une place partculière à leur production intellectuelle au service de la révolution sociale.....
Tu veux un dessin ?
C'est différent de ce que tu disais précédemment : je te cite

Alors, on baptise theorie et theoricien ce qu'on veut .....mais Marx, Lenine, Trotsky et les autres étaient des militants révolutionnaires prolétariens avant d'être des theoriciens intransigeant de la révolution sociale.....

La vérité est que l'un n'allait pas sans l'autre !

Maintenant, il existe aussi actuelement de nombreux penseurs contemporains qui cultivent la double appartenance (militants révolutionnaires prolétariens ET théoriciens)

Ou alors c'est que le communisme a cessé d'exister depuis 1940. J'ai bien une réponse en ce qui concerne Lutte Ouvriére, mais ce n'est pas l'endroit...

avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 61
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de Hardy

Message  gérard menvussa le Sam 18 Sep - 19:33

[quote="le petit scarabée"]
Zappa a écrit:
Barnabé a écrit: Hardy.
Mais là je suis désolé, il y a étrangetés à ne pas avoir communiqué sur la mort d'un des fondateurs de LO. Ou bien une partie de l'organisation s'est pliée à des dernières volontés militantes qui ne brillent pas par leur sens politique

En même temps, les dernières volontés y compris d'un militant important, indépendamment de ce qu'on en pense, ça fait partie des choses qu'on respecte quand on respecte le militant.
Hardy n'est certainement pas le seul militant à ne pas avoir voulu de communication après son décès, une personne comme le "pabliste" Michel Fiant qui était responsable de Alternatifs ne voulait pas non plus que l'orga communique partout après son décès.

Entre "communiquer partout aprés son décés" et cacher celui ci, il y a un gouffre...

Maintenant, c'est le choix de LO...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 61
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de Hardy

Message  Zappa le Sam 18 Sep - 19:39

ulm a écrit:
A part l'article de Marianne, vos saloperies ne sont pas trop reprises. Et certains commentaires donnent raisons à Hardy. Je pense que le pari de l' Etincelle est perdu

Tu n'as rien pour avancer ce que tu dis, à savoir que la Fraction aurait été à l'origine de l'article de Marianne.

ulm a écrit:
LO a toujours été dans l' innovation presentation d' une femme à la presidentielle, radio Bulle, quotidien commun avec la LCR etc....Hardy demontre une derniere fois son profond mepris pour les conventions bourgeoises et son anti conformisme decapant.

Ne pas communiquer sur la mort d'un dirigeant c'est quand même un acte qu'on attendrait plus du côté du mouvement surréaliste que du côté du mouvement trotskiste.

ulm a écrit:
Alors bien sur Zappa est plutot adepte de secret story ou tout doit etre devoilé surtout si c'est chez les autres mais si tu crois que les gens qui subissent et combatent ce systeme pourri apprecie d' etre à la botte des medias.

Etre à la botte des médias... C'est vrai que faire un petit encart dans LO pour avertir tous ceux qui suivent LO depuis des années de près ou de loin, c'est vachement être à la botte des médias ou tendre vers le culte de la personnalité...

Je viens de lire le message de Petit Scarabée. D'un côté, Ulm évoque un aspect anti-conformiste, de l'autre Petit Scarabée parle de respect des dernières volontés, dur de savoir sur ce coup là si LO a été anti-conformiste ou conformiste.

Zappa

Messages : 146
Date d'inscription : 25/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de Hardy

Message  verié2 le Sam 18 Sep - 19:39

Ulm
Je trouve interessant cette partie car je suis d' accord avec cela. LO n' a jamais eu la pretention de creer des theoriciens mais affirme creer des militants communistes revolutionnaires. C'est sur pour certains cela ne sonne pas de la meme maniere.


Hardy a souligné que, s'il avait réussi à transmettre l'acquis révolutionnaire, sa vie n'a pas été inutile. Il faut bien évidemment lui rendre hommage pour ce travail qu'il a mené avec constance. Néanmoins, il ne s'est pas contenté de transmettre cet acquis, il a accompli un certain travail théorique en analysant par exemple la nature des démocraties populaires et de la Chine, qu'il a défini comme des "Etats bourgeois". Il a pris ensuite des positions théoriques sur divers sujets : la nature de l'Etat russe après 1991, la nature de la révolte des banlieues etc. Ce sont des choix théoriques, succincts certes, reposant sur des analyses très peu développées, par exemple sur la Russie, qui font bon marché à mon avis des analyses et hypothèses autrement plus riches de Trotsky, mais des analyses et des choix théoriques tout de même.

Car la transmission des acquis des grands théoriciens du marxisme ne suffit pas pour analyser le monde d'aujourd'hui, qui a tout de même évolué depuis la mort de Trotsky. Ces acquis nous fournissent seulement des principes de base, des méthodes, des références etc, mais ils ne nous disent évidemment rien des transformations gigantesques que le monde a connues. A partir d'un certain moment, qu'on le veuille ou non, qu'on soit "modeste" ou non, il faut bien voler de ses propres ailes. Différents groupes qui se revendiquent du marxisme et même du trotskysme ont eu et ont toujours des analyses sensiblement différentes, à partir des mêmes références fondamentales.

Le rôle d'une organisation se revendiquant du trotskisme est certes de former des militants révolutionnaires, pas des bavards ecclectiques, mais aussi d'enrichir la théorie révolutionnaire, de l'actualiser etc. Sans quoi, les acquis se transforment en dogmes qui, au lieu de faciliter notre compréhension et notre action, la bloquent.

Un exemple, le fameux débat sur le développement des forces productives. Les Lambertistes se sont crispés sur un dogme, selon lequel "les forces productives ont cessé de croître", de sorte qu'ils sont obligés de se livrer à des tours de passe-passe et des arnaques intellectuelles pour parler du monde contemporain. LO, de son côté, a toujours été gêné aux entournures sur ce sujet (parmi d'autres) et, sans adopter une position aussi grotesque que les Lambertistes, a toujours essayé de minimiser ce développement des forces productives, très récemment encore à propos de la Chine. Et n'a jamais essayé de replacer cette question dans le cadre plus général de la période historique.

Alors, de deux choses l'une, ou bien l'on pense que la réflexion théorique est inutile aujourd'hui, que les analyses léguées par Marx, Lénine, Trotsky sont largement suffisantes, ou bien l'on pense qu'il y a un lien entre l'analyse, la théorie et l'action - ce qui est, en principe, le point de vue marxiste traditionnel. La méfiance de Hardy, pour ne pas dire le mépris, envers toute tentative de réflexion théorique et de remise en cause critique au moins partielle de certaines analyses des maîtres du marxisme, leur mise à jour, ne peut pas ne pas avoir un jour ou l'autre de conséquences. Ou alors, il faut considérer que la théorie ne sert à rien.

LO compte tout de même un assez grand nombre de militants cultivés qui auraient pu réfléchir, débattre sur un certain nombre de questions, tout en restant dans un cadre marxiste, soumettre leurs réflexions aux militants etc. Cela, Hardy ne l'a pas voulu. Probablement parce qu'il redoutait comme la peste tout débat susceptible de déboucher sur des tendances, des fractions et des scissions, comme il en avait vécu dans sa jeunesse, et dont le mouvement trotskyste a incontestablement beaucoup souffert. Il a donc systématiquement écarté de son organisation, plus ou moins rapidement, tous ceux qui tentaient de s'engager sur ce terrain. Ce qui a, de toute évidence, dissuadé les candidats à la réflexion théorique, qui se sont contentés de lire et de réfléchir dans leur coin. Ce choix a assuré une certaine homogénéité de LO, mais a engendré aussi une véritable sclérose théorique. Bien sûr, l'exemple de la LCR et a fortiori du NPA où chacun raconte un peu n'importe quoi sans que cela ait la moindre conséquence, sinon la confusion, n'est guère engageant. Mais ce n'est que l'autre face d'une même médaille : dogmatisme sclérosé d'un côté, opportunisme et ecclectisme débridés de l'autre.
__
PS. C'est un "détail", mais on ne crée ni des militants révolutionnaires ni des théoriciens. Les militants révolutionnaires "se créent" dans l'action révolutionnaire, tout comme un parti révolutionnaire. Cela, Hardy le savait et éprouvait d'ailleurs une certaine méfiance vis à vis de ceux qu'il avait "formés" mais n'avaient fait leurs preuves que dans des périodes de paix sociale.

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de Hardy

Message  le petit scarabée le Sam 18 Sep - 19:41

C'est surtout le choix de Hardy, semble-t-il. Et c'est normal de respecter le choix de quelqu'un dans ce genre de circonstances, quand on le respecte, non ?

edit pour Zappa : le petit scarabée n'est pas à LO, donc ne pas en tirer de telles conclusions.

le petit scarabée

Messages : 194
Date d'inscription : 18/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de Hardy

Message  Zappa le Sam 18 Sep - 19:48

le petit scarabée a écrit:C'est surtout le choix de Hardy, semble-t-il. Et c'est normal de respecter le choix de quelqu'un dans ce genre de circonstances, quand on le respecte, non ?

Le choix de Hardy entraînait sur ce coup là toute l'organisation, qui a eu à justifier un an après dans les médias et son journal de ses actes sur cette histoire, c'était pas un souhait se rattachant au domaine privé.

Zappa

Messages : 146
Date d'inscription : 25/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de Hardy

Message  le petit scarabée le Sam 18 Sep - 19:53

Ce qui relève du "domaine privé" dans ce genre de cas, c'est à l'intéressé d'en juger, peut-être ?

le petit scarabée

Messages : 194
Date d'inscription : 18/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de Hardy

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum