Jour de Colère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jour de Colère

Message  sylvestre le Sam 18 Jan - 16:22

Les différentes nébuleuses de la droite radicale, depuis le Mariage pour Tous (Printemps Français) jusqu'à Dieudonné, se donnent rendez-vous le 26.


Jour de Colère : qui se cache derrière la manifestation du 26 janvier contre le gouvernement
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jour de Colère

Message  mykha le Jeu 30 Jan - 1:06

L'extrême droite dans la rue : Un danger pour le mouvement ouvrier

Dimanche 26 janvier, ils étaient 17 000 selon la police - plus de 100 000 selon les organisateurs - à manifester contre Hollande. Leur parcours dans les rues de Paris s'est terminé par des affrontements violents avec les CRS, une vingtaine de blessés et 250 passages au poste.

Les organisateurs étaient des « anonymes » mais leur étiquette « Jour de colère », allusion transparente à la colère divine, révélait des organisations, ultracatholiques pour la plupart, en tout cas d'extrême droite. C'était un mélange hétéroclite de « bonnets rouges », de petits artisans et commerçants antitaxes, de « contribuables en révolte », « anti-magouilles » mais aussi « anti-immigration massive », de militants contre le droit à l'avortement, d'antimariage pour tous, comme ceux du Printemps français. Et Dieudonné, absent du défilé, avait jugé bon d'y appeler ses partisans, ce qui ne laisse aucun doute, s'il en était besoin, sur ses sympathies pour l'extrême droite.

La manifestation rassemblait une partie de l'extrême droite la plus radicale, celle qui prétend regrouper autour d'elle les militants les plus déterminés, ultranationalistes, défenseurs de la petite propriété, de la famille, des « valeurs de l'Occident chrétien » contre tout ce qui est « étranger », « immigré » et... ouvrier. Des propos antisémites et islamophobes ont été tenus comme dans chacun de ces rassemblements.

Ces courants réussissent à mobiliser, même si, aujourd'hui, ils ne sont pas encore un parti homogène et influent comme le sont d'autres organisations d'extrême droite en Hongrie ou en Grèce. Ils pourraient le devenir, eux ou d'autres organisations similaires.

La France a connu des périodes où l'extrême droite se développait, dans les années 1930 par exemple. À l'époque, des ligues fascistes prospéraient sur une démagogie raciste, antisémite, antiparlementaire. Mais ce qui a marqué cette période, plus que l'expression de ces idées réactionnaires, c'est l'existence d'un puissant mouvement ouvrier qui seul a pu un temps faire barrage à l'extrême droite. Cette période fut celle des grandes grèves de 1936, année de réels espoirs. C'est avec de telles mobilisations que les travailleurs doivent renouer, seul moyen d'ailleurs d'attirer à eux toute une partie de la population déboussolée par la crise. C'est possible et nécessaire.

Sylvie MARÉCHAL

(LUTTE OUVRIERE)
avatar
mykha

Messages : 1079
Date d'inscription : 19/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jour de Colère

Message  Roseau le Jeu 30 Jan - 2:51

mykha a écrit:
La France a connu des périodes où l'extrême droite se développait, dans les années 1930 par exemple. À l'époque, des ligues fascistes prospéraient sur une démagogie raciste, antisémite, antiparlementaire. Mais ce qui a marqué cette période, plus que l'expression de ces idées réactionnaires, c'est l'existence d'un puissant mouvement ouvrier qui seul a pu un temps faire barrage à l'extrême droite. [b]Cette période fut celle des grandes grèves de 1936, année de réels espoirs. C'est avec de telles mobilisations que les travailleurs doivent renouer, seul moyen d'ailleurs d'attirer à eux toute une partie de la population déboussolée par la crise. C'est possible et nécessaire.[/b]
La grève générale ne se décrète pas, elle se construit,
comme en 36, dans des mobilisations croissantes
qui démontrent et décuplent la force d'action de notre classe.
Cette mobilisation de masse et unitaire est exactement l'appel d'hier du NPA:
http://forummarxiste.forum-actif.net/t3333-pour-un-week-end-de-revolte-de-gauche?highlight=week+-end
Espérons que cette-fois, les forces de gauche répondront à l'appel.
C'est possible et nécessaire!
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jour de Colère

Message  sylvestre le Jeu 30 Jan - 8:40

avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jour de Colère

Message  Copas le Jeu 30 Jan - 9:38

Roseau a écrit:
mykha a écrit:
La France a connu des périodes où l'extrême droite se développait, dans les années 1930 par exemple. À l'époque, des ligues fascistes prospéraient sur une démagogie raciste, antisémite, antiparlementaire. Mais ce qui a marqué cette période, plus que l'expression de ces idées réactionnaires, c'est l'existence d'un puissant mouvement ouvrier qui seul a pu un temps faire barrage à l'extrême droite. Cette période fut celle des grandes grèves de 1936, année de réels espoirs. C'est avec de telles mobilisations que les travailleurs doivent renouer, seul moyen d'ailleurs d'attirer à eux toute une partie de la population déboussolée par la crise. C'est possible et nécessaire.[/b]

La grève générale ne se décrète pas, elle se construit,
comme en 36, dans des mobilisations croissantes
qui démontrent et décuplent la force d'action de notre classe.
Cette mobilisation de masse et unitaire est exactement l'appel d'hier du NPA:
http://forummarxiste.forum-actif.net/t3333-pour-un-week-end-de-revolte-de-gauche?highlight=week+-end
Espérons que cette-fois, les forces de gauche répondront à l'appel.
C'est possible et nécessaire!

Des éléments de réponse, sur la méthode de remobilisation de notre camp, ont été donnés par les travailleurs du secteur de la santé de Madrid qui viennent d'emporter une victoire de très grande ampleur même si elle est imparfaite.

Ces éléments sur la méthode ne correspondent pas aux scénarios développés sur le front populaire français de 1936, mais plus avec les leçons des indignés espagnols et portugais, les jeunes soulevés dans les pays d'Afrique du nord, etc.
La compréhension du processus des mareas biancas en Espagne, les raisons pour lesquelles les fachos espagnols et portugais sont plus faibles qu’en France, en Italie et en Grèce (sans parler d'ailleurs), nous donnent, à y regarder de plus près, de sérieuses pistes pour contrer les mayonnaises de droite et facho actuelles qui montent en France sur les espaces libres laissés par le mouvement ouvrier français.

Mais ça n'a pas grand chose à voir avec les mobilisation zunitaires avec des quarterons de bureaucrates qui réunissent moins de manifestants qu'il n'y a de bureaucrates dans les organisations de notre camp...
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jour de Colère

Message  Copas le Sam 1 Fév - 10:35


Il est excessif de parler de défaite (y compris en se basant sur les chiffres fournis par la direction de la police).

On a des sentiments mitigés :

1) La décantation de forces militantes à l'extrème droite, capables d'aller à l'affrontement en entrainant des milliers de personnes, amène à relever qu'une des grandes faiblesses des fachos en France était de ne pas avoir de gros appareils militants. Ce type de démonstration tresse un vivier pour constituer des forces militantes fascistes bien plus larges et ancrées dans le déplacement de petits morceaux de la classe populaire.
Il n'est pas un hasard d'ailleurs que des incidents se multiplient, avec des agressions fascistes contre les forces d'émancipation.

2) Par contre, il est exact, et c'est la limite du fascisme moderne, que les couches sociales traditionnelles dans lesquelles le fascisme et la réaction faisaient péter les compteurs, notamment paysannerie et petite bourgeoisie (commerçants, artisans, ...) se sont écroulées numériquement.
Culturellement et politiquement, ces petites classes (qui étaient énormes et majoritaires dans l'entre deux guerres) sont insuffisantes au fascisme.
Le prolétariat urbain est devenu une immense classe et les influences du fascisme en son sein, quand elles existent, ne sont pas constantes, les divergences d'intérets surgissant . Du moins pour l'instant.
Malgré les tapages médiatiques autour, les Forconis en Italie n'ont pas remué de grosses masses, même si il y a lieu de s'interroger sur les enjeux représentés par des petites classes "déclassées" , mises au hachoir commun et du discours que le mouvement ouvrier doit tenir vis à vis d'elles .

De ce point de vue, avec des sociétés de classe telles qu'elles étaient dans l'entre-deux-guerres, il y a longtemps qu'en Europe on aurait connu le fascisme dans plusieurs pays suite à l’écroulement réel des forces militantes du mouvement et des reculs sévères et réels.

Maintenant, à force de laisser des espaces libres aux forces réactionnaires dans le sein des colères populaires, "ils" vont bien finir par se tailler une force réelle de fond et de chair dans le prolétariat.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jour de Colère

Message  sylvestre le Sam 1 Fév - 17:38

Copas a écrit:

Il est excessif de parler de défaite (y compris en se basant sur les chiffres fournis par la direction de la police).

Je dirais même que c'est de la méthode Coué poussée à l'extrême, et que c'est très dangereux.

Il est évident que les réacs/fachos ont encore avancé ces dernières semaines. L'opération de la rumeur sur la "théorie du genre" a encore amolli les résistances dans une grande partie des classes populaires. Certes les fascistes sont encore loin d'avoir une organisation et un programme cohérent, mais les construire peut à présent se faire sur une base beaucoup plus élevée qu'il y a un ou deux ans.

Pas de défaitisme possible cependant ! Nous sommes toujours beaucoup plus nombreux qu'eux à pouvoir se mobiliser et à pouvoir les renvoyer dans leurs terriers ! Mais pour cela il faut construire les mobilisations et les réseaux qui pourront attirer toutes ces forces, et ne pas hésiter à mener la bagarre idéologique contre le racisme, le sexisme l'homophobie plutôt que de prétendre que ce ne sont là que distractions par rapport à la lutte économique.
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Communiqué de presse NPA

Message  Roseau le Mar 4 Fév - 16:14

La droite réactionnaire et homophobe fait plier le gouvernement !

On savait déjà que c'était le Medef qui faisait la loi sur le terrain social, on voit maintenant que ce sont les réacs homophobes qui dictent ou plutôt effacent toute avancée des droits en matière de politique familiale.

La loi « famille » était déjà fort limitée puisque la revendication de l'accès à la PMA pour toutes les femmes, renvoyée lors du débat sur le mariage pour toutes et tous, ni figurait même pas. Pourtant le gouvernement vient une nouvelle fois de céder sans combat aux plus rétrogrades en repoussant purement et simplement la loi, en renonçant aux quelques mesures progressistes qu'elle comportait : pré-majorité à 16 ans, reconnaissance d'un statut pour les beaux parents...

Chacune des reculades de ce gouvernement de plus en plus complaisant avec la droite et l'extrême droite encourage un peu plus leur offensive. Ce n'est jamais en cédant du terrain à la réaction qu'on peut la faire reculer. Voilà une raison de plus de reprendre la rue, en ne cédant rien sur l'égalité des droits, le droit de choisir sa vie, sa sexualité, d'avoir on non des enfants... comme des milliers de manifestantEs l'ont fait samedi dernier en défense du droit à l'avortement et en solidarité avec le combat des femmes espagnoles contre la loi de Rajoy pénalisant à nouveau l'IVG.

Montreuil, le 3 février 2014
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jour de Colère

Message  Joe Hill le Mer 2 Avr - 12:14

http://www.vp-partisan.org/article1237.html

5 avril 2014 - 13h - place du Capitole – Toulouse

Le 26 janvier dernier, un défilé de fachos a eu lieu en plein Paris sous le nom « jour de colère » et appelé par diverses organisations d’extrême droite, rassemblées sous un même mot d’ordre « Hollande dégage » face à un ras-le-bol général soit disant populaire et social. Les voilà, vociférant sur des thèmes divers : armée, fiscalité, famille, identité, liberté d’expression... Populistes au possible, ils et elles tentent ainsi l’ambiguïté pour attirer. Mais leur vrai visage s’affiche rapidement en vomissant en vrac et de façon décomplexée, sexisme, racisme, homophobie, transphobie, islamophobie... Ils entendent se faire passer pour des victimes du système ou des révolutionnaires.

Alors qu’en réalité, il s’agit :
de pétainistes
de putschistes
de nostalgiques du "temps béni des colonies"
d’intégristes catholiques
de patron.ne.s
d’ opposant.e.s au mariage homo
d’ hommens, des masculinistes
d’ identitaires
des partisan.e.s de Dieudonné et Soral (soutiens du Front National)

...et quelques perdu.e.s que ça ne dérange pas de marcher aux côtés des slogans tels que "juifs hors de France",’’immigrés dehors",’’on t’entends plus chanter Clément Méric",’’la France aux français’’... Par ailleurs leurs amalgames entre sionisme et juifs ne font que servir les intérêts de l’impérialisme en discréditant les luttes pro palestiniennes.

Ils se disent victimes de la police et du système mais rappelons que leurs revendications nauséabondes ne sont que le prolongement de la politique française et européenne de ces 20 dernières années : ultralibéralisme, racisme d’état, islamophobie, renforcement du tout sécuritaire, casse des services publics, remise en questions des acquis sociaux... De là où nous sommes, pauvres, galérien.e.s, travailleur.euse.s, immigré.e.s, précaires, exploité.e.s, chômeur.euse.s... Cette violence, peut importe le gouvernement en place, nous la vivons chaque jour, elle tient le peuple en laisse. Les "Jour de Colère", derrière leurs revendications paranoïaques, s’agrippent à ce qu’ils veulent conserver : une société basée sur l’oppression des classes les moins privilégiées de la population.

Et donc ils remettent ça en appelant à manifester partout en France le week-end du 5,6 avril.

Pour Toulouse ils appellent à un rassemblement le 5 avril à 14h30 à Capitole. Mais y’a pas moyen ! Nous ne pouvons laisser ces gens défiler tranquillement dans les rues !

Le pouvoir en place ne sert pas nos intérêts et nous gardons à l’esprit que c’est lui notre principal ennemi. Notre rage est légitime, leur colère est une imposture surfant sur la vague des frustrations en temps de crise. C’est pour ça qu’on ne leur laissera pas la rue. Nous ne défendons aucun parti bourgeois et certainement pas celui dit socialiste qui a favorisé ce climat de haine et de racisme décomplexé ; la gauche « molle » qui réduit l’antifascisme à une lutte de bourgeois de salon qui s’indignent plus qu’ils n’agissent.

Rappelons nos valeurs : anticapitalistes, antisexistes, antifascistes, internationalistes, pour une société égalitaire libérée des classes sociales et du salariat !

Auto défense populaire ! Tout pour tous et toutes ! Pouvoir au peuple !
Notre rage est révolutionnaire ! Leur colère est réactionnaire !

Des enragéEs dont l’Alternative Libertaire, la Confédération Nationale du Travail, le collectif Coup Pour Coup 31, l’OCML Voie Prolétarienne, l’Union Antifasciste Toulousaine...

Joe Hill

Messages : 340
Date d'inscription : 21/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jour de Colère

Message  sylvestre le Mer 2 Avr - 17:41

Une bonne nouvelle, il faut continuer et faire en sorte qu'ils annulent partout !

L’extrême-droite annule son "Jour de colère" à Tours et se replie sur Nantes



Une vidéo utile :

avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jour de Colère

Message  Joe Hill le Dim 6 Avr - 17:25

http://couppourcoup31.over-blog.com/2014/04/toulouse-antifascisme-1-jour-de-colere-0.html

Aujourd'hui, samedi 05 avril, à l'appel de plusieurs organisations et individuEs, s'est déroulée une manifestation antifasciste pour s'opposer à "Jour de Colère".

Alors qu'à peine quelques dizaines de nervis fascistes étaient parqués place du Capitole et protégés par la police, plus de 250 personnes manifestaient dans Toulouse aux cris de "Toulouse Toulouse, Antifa" ou encore "Derrière le fascisme se cache le Capital, la lutte antifasciste est internationale".

Encore une fois, nous avons prouvé que face aux réactionnaires et aux fascistes, le silence n'est pas de mise. Nous leur opposerons toujours notre détermination et notre rage !

Des personnes ont été légèrement blessées par la police et, à priori, 5 manifestantEs interpelléEs. Nous tiendrons rapidement au courant des suites et de la solidarité qui s'organise.

L'article de France 3 "Plus d'opposants que de manifestants" à lire http://midi-pyrenees.france3.fr/2014/04/05/affrontements-toulouse-autour-de-la-manifestation-de-jour-de-colere-453641.html

Notre rage est révolutionnaire ! Leur colère est réactionnaire !



Joe Hill

Messages : 340
Date d'inscription : 21/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jour de Colère

Message  panchoa le Dim 6 Avr - 19:23


ATTENTION les liens ci-dessus sont complétement vérolés par des virus ou arnaque financière confused 

panchoa

Messages : 1042
Date d'inscription : 20/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jour de Colère

Message  Roseau le Dim 6 Avr - 19:42

Montpellier. Manif antifasciste : 500 personnes ont répondu présent...
http://npaherault.blogspot.com/2014/04/montpellier-manif-antifasciste-500.html
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jour de Colère

Message  sylvestre le Dim 6 Avr - 21:12

panchoa a écrit:
ATTENTION les liens ci-dessus sont complétement vérolés par des virus ou arnaque financière confused 

Mmm, non. Je pense que c'est ton PC qui a des soucis...
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jour de Colère

Message  nico37 le Lun 7 Avr - 2:40

Succès de la manif antifasciste du dimanche 06 avril

Le « Jour de Colère » (Dies Irae) prétendait rééditer en province l’exploit parisien quand 17000 à 18000 néofascistes de toute obédience avaient défilé (presque) main dans la main le 26 janvier. Le nombre de manifestations de ce WE était au départ de 22, rapidement descendu à 8 puis à 7 suite à l’annulation à Tours, faute de participant-es (moins de 50) poussant les Tourangeaux à se replier à Nantes. Le Collectif Antifasciste Tourangeau avait prévu dès le départ de maintenir sa manifestation.

Plus de 150 personnes ont défilé cette après midi :

Dans un contexte national post municipales bleu/brun alourdi par l’attaque de la Journée de Retrait de l’Ecole (JRE) contre l’école Blotterie de Joué-Lès-Tours (1) et dans l’indifférence de la gauche gouvernementale, l’appel du CAT signé par une dizaine d’organisation a rassemblé plus de 150 personnes malgré l’annulation annoncée mardi du Jour de Colère. Cela a donné l’occasion au collectif d’inaugurer son autocollant, sa banderolle et ses drapeaux :



Un défilé dynamique, marqué par d’inévitables violences policières :

La Police Nationale était largement présente au départ tant en uniforme qu’en civil (BIVP et BAC) alors que les néofascistes locaux étaient pourtant absent-es. Cela ne nous a pas empêché de suivre le parcours prévu en faisant des haltes sur les points des agressions les plus emblématiques et médiatisées.



C’est précisément lors d’une halte cette fois devant un London Calling vide (Pierre Louis Mériguet ayant fermé boutique) que l’inévitable violence policière s’est mise en route. Pour un peu de peinture verte qui devait servir à laisser une trace de notre passage sur le bitume : gazeuse, flashball et coups de Bâton de défense à Poignée Latérale (BDPL) dit Tonfa. Et pour un manifestant qui prenait des photos (1) : clés de bras par 3 fonctionnaires, gazage à moins de 50 cms d’un cycliste et mise en joue des manifestants avec des LBD (Flash Ball) à hauteur du visage à moins de 2 mètres (ne manquaient plus que les tazers). Les mêmes fonctionnaires étaient pour le moins complaisant ce vendredi vers 18h30 lors qu’une 20aine de Turones 1951 (2) encadrés par plusieurs néonazis bien connus ont mis une indescriptible pagaille en défilant autour de Place Plumereau provoquant tout celles et ceux qui n’étaient pas blanc-hes, hétéro et/ou de leur bord politique.

Le CAT (et les organisations signataires) souhaitent bon rétablissement aux blessés légers de cette manif qui montre que seule une mobilisation conséquente est en mesure de faire reculer l’Extrême Droite sous toute ses formes. Le CAT reste vigilant quant aux inévitables conséquences des élections muncipales et aux suites de l’attaque de la JRE (1).

(1) Rassemblement de soutien aux deux syndiquées visées, ce lundi 07 avril à 17h30 à l’Inspection Académique, Champ girault à l’appel de Sud Education et Solidaires. Le CAT sera évidemment présent.

(2) Manifestement les fonctionnaires présents frappent et gazent d’abord, « discutent » après. Quant à respecter le Code de Procédure Pénale (L221-6) et la réponse du 17 juillet 2006 du Directeur Général de la Police Nationale à la Saisine n°2005-29 de la Commission nationale de déontologie de la sécurité qui commence par : « Il est de jurisprudence constante que le principe de protection de la vie privée ne s’applique pas aux images et enregistrements effectués sur la voie publique. Les policiers ne peuvent donc pas s’opposer à ce que leurs interventions soient photographiées ou filmées »…

(3) Ultras d’Extrême Droite en principe exclus de stade suite à diverses violences et au pillage le vendredi 27 septembre 2013 d’une station service au retour d’un match contre Angers : Les Turons s’expliquent

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jour de Colère

Message  sylvestre le Lun 7 Avr - 14:53

avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jour de Colère

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum