Courant "Anticapitalisme et Révolution" du NPA

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Courant "Anticapitalisme et Révolution" du NPA

Message  Byrrh le Sam 18 Jan - 3:50

Le courant Anticapitalisme et Révolution est né lors d’une réunion nationale constitutive tenue les 30 novembre et 1er décembre 2013.

Il regroupe les militant-e-s du NPA qui se reconnaissent dans sa déclaration, adoptée à cette occasion, ainsi que dans le texte de la « plateforme Y », Un parti anticapitaliste et révolutionnaire pour l’intervention dans la lutte de classes, qui avait obtenu 32 % des voix au 2° congrès du NPA de février 2013.

Anticapitalisme et Révolution est également le nom de cette lettre d’information, où seront publiés des prises de position et contributions du courant ou de ses membres, sur différents thèmes susceptibles d’intéresser les militant-e-s anticapitalistes et révolutionnaires.

Cette publication diffusée par voie électronique sera, comme d’autres textes, archivée sur le blog : http://anticapitalisme-et-revolution.blogspot.com

Et pour nous contacter : contact.a.et.r@gmail.com

Lien de téléchargement de la Lettre d'information N°1 du 16 janvier 2014 : http://www.fichier-pdf.fr/2014/01/23/lettreducouranta-rn-1/
Au sommaire :

  • Changer le NPA
  • Retour sur le mouvement en Bretagne
  • Afrique du Sud : une illusion d'égalité


Dernière édition par Byrrh le Jeu 23 Jan - 2:54, édité 4 fois

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courant "Anticapitalisme et Révolution" du NPA

Message  alexi le Sam 18 Jan - 11:14

Le lien HTTP ne s'ouvre pas; celui de la lettre nécessite à priori de télécharger une application, ce que je ne souhaite pas faire.
La lettre ne peux pas être mise ici de façon lisible ?

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courant "Anticapitalisme et Révolution" du NPA

Message  Copas le Sam 18 Jan - 16:12

alexi a écrit:Le lien HTTP ne s'ouvre pas; celui de la lettre nécessite à priori de télécharger une application, ce que je ne souhaite pas faire.
La lettre ne peux pas être mise ici de façon lisible ?

Tordu et peu compréhensible, même pour accéder au blog...

Le matin, n'attachez pas les 2 chaussures avec le même lacet ...
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courant "Anticapitalisme et Révolution" du NPA

Message  Byrrh le Sam 18 Jan - 16:37

alexi a écrit:Le lien HTTP ne s'ouvre pas; celui de la lettre nécessite à priori de télécharger une application, ce que je ne souhaite pas faire.
La lettre ne peux pas être mise ici de façon lisible ?
Ils n'ont pas encore ouvert le blog. Ce sera fait dans quelques jours sans doute.

Quant à la lettre, je l'ai reçue par mail, et j'ai seulement trouvé ce moyen pour la mettre en téléchargement. Non, il ne faut pas télécharger d'application, c'était une pub. J'ai modifié le lien, réessaie.


Dernière édition par Byrrh le Sam 18 Jan - 16:41, édité 1 fois

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courant "Anticapitalisme et Révolution" du NPA

Message  iztok le Sam 18 Jan - 16:38

donc c'est bel et bien une nouvelle fraction.  Rolling Eyes 
avatar
iztok

Messages : 241
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 29
Localisation : toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courant "Anticapitalisme et Révolution" du NPA

Message  Byrrh le Sam 18 Jan - 16:42

iztok a écrit:donc c'est bel et bien une nouvelle fraction.  Rolling Eyes 
Et sinon, d'un point de vue plus politique, qu'est-ce que tu penses de ce qu'ils écrivent ?

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courant "Anticapitalisme et Révolution" du NPA

Message  iztok le Sam 18 Jan - 16:55

Je pense que c'est pas sur un forum que ça se règle, je suis pas fana du débat sur forum. Je préfère le réel.
Rapidement sur une chose quand même puisque tu me le demandes : expliquer que maintenant on est trop peu il faut se centrer sur les entreprises je trouve ça contre-productif (et gauchiste). Ça délaisse la plupart des autres types de lutte comme le féminisme en premier lieu par exemple, les luttes sur la précarité, LGBTI et toutes les autres luttes jugés non prioritaires mais qui sont plus qu'essentiel. Je ne parle pas aussi de la volonté d'isolement dans les discussions avec les forces "réformistes". Bref le fossé se creuse ...

Mais sur la méthode (qui est totalement politique, la forme rejoignant le fond) on me soutenait que c'était pas une fraction, et ça en est malheureusement une, nous emmenant dans le mur... Mais quoi de plus logique ? Les méthodes de blocage et de bloc de ce courant depuis le dernier congrès amenait de toute manière à ça, donc je ne suis pas supris.
avatar
iztok

Messages : 241
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 29
Localisation : toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courant "Anticapitalisme et Révolution" du NPA

Message  Byrrh le Sam 18 Jan - 17:17

iztok a écrit:Rapidement sur une chose quand même puisque tu me le demandes : expliquer que maintenant on est trop peu il faut se centrer sur les entreprises je trouve ça contre-productif (et gauchiste).
Eh bien, tu ne sais pas ce qu'est le gauchisme. Trouver "contre-productif" et "gauchiste" de se centrer sur les entreprises, c'est le signe d'une incroyable différence de projet politique entre tes idées et celles des gens de ce courant. Ceux-ci ont simplement l'air de vouloir construire réellement un parti révolutionnaire des travailleurs, et je ne trouve pas ça révoltant : je pensais que c'était ça, l'idée de départ du NPA. Pas pour tout le monde, apparemment.

iztok a écrit:Ça délaisse la plupart des autres types de lutte comme le féminisme en premier lieu par exemple, les luttes sur la précarité, LGBTI et toutes les autres luttes jugés non prioritaires mais qui sont plus qu'essentiel. Je ne parle pas aussi de la volonté d'isolement dans les discussions avec les forces "réformistes". Bref le fossé se creuse ...
"Jugées non prioritaires" ? Arrête d'inventer, s'il te plaît. Les luttes LGBTI ? Tu es mal renseigné, l'un des animateurs de ce courant fut de ceux qui s'exprimèrent le plus dans le journal du NPA à l'époque des manifestations réactionnaires contre le mariage pour tous, et il est de ceux qui interviennent régulièrement dans les formations NPA et NPA jeunes.
Accepte qu'il y ait des gens qui considèrent que le combat contre les oppressions spécifiques ne se mène pas forcément dans des associations ou des "collectifs", mais aussi d'un point de vue de classe et spécialement en direction des travailleuses et des travailleurs. Les gens comme toi font une séparation qui m'étonnera toujours, entre l'intervention d'entreprises et les questions de racisme, de sexisme, d'homophobie, etc. Une incapacité congénitale à embrasser tous ces aspects selon un même point de vue directeur, un point de vue de classe.

Sinon, tes réflexions sur le "blocage" et le "fractionnisme" relèvent juste d'une forme de sectarisme interne. Si tu estimes que les soucis du NPA viennent de sa gauche, c'est que tu as de sérieux problèmes de vue.

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courant "Anticapitalisme et Révolution" du NPA

Message  Achille le Sam 18 Jan - 18:42

Byrrh a écrit:
Si tu estimes que les soucis du NPA viennent de sa gauche, c'est que tu as ...

de sa gauche ? Cette fraction regroupent les plus farouches partisans des bonnets rouges et des manifestations interclassistes donnés en exemple pour la construction d'un parti de classe... Non il s'agit de la droite du NPA, vraiment bien à droite.

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courant "Anticapitalisme et Révolution" du NPA

Message  Copas le Sam 18 Jan - 18:46

Un tout petit peu d'histoire, mais cela doit remonter probablement à la nuit des temps... plus personne ne semble se souvenir de l'épisode d’unanimisme du début du NPA et la catastrophe que cela a amené.... Les couloirs du temps peut-être.

Savoir si un courant permanent est justifié dépend des circonstances, au moins celui-ci ne prépare pas à une fusion avec le PG en sous-main pendant que des camarades ont du mal à mettre leurs yeux en face des trous...

Ce fut aussi un autre passé ainsi. Je me rappelle encore les cris et les menaces, les accusations d'épouvantable sectarisme quand on relevait qu'une faction du NPA préparait ouvertement et benoitement de passer chez les réformistes, il fallait donc regarder ailleurs...

je me félicite donc des soudaines angoisses contre le fractionnisme, ... Very Happy  . que n'eut-on pas d'inquiétudes plus lucides il y a quelques temps quand on ouvrait le journal ou le net et on qu'on voyait des dirigeants du NPA...attaquer le NPA... La préhistoire peut-être.

Bon sérieux, il faudrait parler du fond, ce qui regarde au delà du NPA, ce qui est enjeu d'orientation politique ... et n'a pas a faire objet de dissimulations...

Les questions d'organisation secouent toujours le NPA comme ce qui existe de révolutionnaires ailleurs. Faut-il estimer que le travail dans les entreprises est important et central.
Oui à mon sens et pour plusieurs raisons : la place des rapports de production, le rôle central des entreprises (au sens large) dans le fonctionnement de la société, le lieu central de reproduction du système capitaliste, qui bloquera (n'a t-on rien appris de l'histoire ?).

Et enfin, les entreprises ? parce que il y a de la place et depuis maintenant une dizaine d'années les révolutionnaires ne sont pas dans une plus mauvaise place que tous les autres courants... Si je puis dire la place est libre, et ...on ne veut pas la prendre...

Ce n'est pas l'insistance du NPA pour construire le parti dans les entreprises qui pose problème mais l'insuffisance de ce travail qui n'apparait pas assez dans notre démarche. Et non, ça ne se confond pas seulement avec des tracts dans des petits matins blêmes devant une porte d’entreprise.

Peser sur la situation politique et les grands rapports de force c'est bien s'implanter dans le cœur de la reproduction du système et là où un processus d’émancipation vers le pouvoir des travailleurs peut s’enclencher . Est-on oui ou non pour le pouvoir des travailleurs ??

Ca n'enlève rien aux luttes sociales permettant de combattre les oppressions qui divisent et assaillent la classe populaire. Ca n'enlève rien de ce qui peut se passer hors des entreprises et ce qu'on peut y faire. Rien ne doit être négligé.

Les mouvements des indignés en Espagne et au Portugal, les secousses sur les grandes places des prolétariats d'Afrique du nord, les manifs de rue au Brésil, en Turquie, etc, ont montré que la classe populaire peut trouver des terrains de bataille nouveaux et distincts qui ébranlent en profondeur les sociétés.

D'ailleurs, les changements profonds des classes sociales sur la planète, les multiples événements de masse connus ces dernières 5 années, nécessiteraient enfin des ajustements stratégiques .

N'empêche que si le relais n'est pas pris dans les entreprises en mobilisant, démocratisant, coordonnant et centralisant les travailleurs le (1er ou) 2eme souffle des ébranlements n'est pas trouvé . Et pour cela il faut penser, sur la base d'un compréhension fine et précise de ce qui se fait dans les entreprises l'organisation des travailleurs et le parti qui sera nécessaire à se progression.

avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courant "Anticapitalisme et Révolution" du NPA

Message  Copas le Sam 18 Jan - 18:54

Achille a écrit:
Byrrh a écrit:
Si tu estimes que les soucis du NPA viennent de sa gauche, c'est que tu as ...

de sa gauche ? Cette fraction regroupent les plus farouches  partisans des bonnets rouges et des manifestations interclassistes donnés en exemple pour la construction d'un parti de classe... Non il s'agit de la droite du NPA, vraiment bien à droite.

 Very Happy Very Happy Very Happy 

avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courant "Anticapitalisme et Révolution" du NPA

Message  gérard menvussa le Sam 18 Jan - 20:18

Voila une fraction qui nous entraîne a coup sur dans le mur ! Déja parce que je suis convaincu du caractére FORCEMENT contre productif d'une fraction (ce que montre trés bien l'exemple de "l'ex fraction de LO") Et puis elle pose les problèmes comme si on était dans les années 60 ! C'est qu'il y a une grosse différence entre "organiser les travailleurs" (qui est bien un des objectifs du npa) et "s'organiser prioritairement dans les entreprises" Effectivement, les deux énoncés étaient convergents dans les années 60, mais parce qu'ils supposaient un ensemble de conditions qui n'existent plus actuellement : un plein emploi dont on a pas conscience (je me souviens comment était mal considéré un ouvrier qui ne trouvait pas de boulot dans les trois mois), une constance dans l'entreprise (mes parents, et la plupart de leurs collègues ont passé 20 ou trente ans dans la même boite, ça n'existe plus) Et tout est à l'avenant...


avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courant "Anticapitalisme et Révolution" du NPA

Message  Copas le Dim 19 Jan - 13:26

gérard menvussa a écrit:Voila une fraction qui nous entraîne a coup sur dans le mur !  Déja parce que je suis convaincu du caractére FORCEMENT contre productif d'une fraction (ce que montre trés bien l'exemple de "l'ex fraction de LO") Et puis elle pose les problèmes comme si on était dans les années 60 ! C'est qu'il y a une grosse différence entre "organiser les travailleurs" (qui est bien un des objectifs du npa) et "s'organiser prioritairement dans les entreprises" Effectivement, les deux énoncés étaient convergents dans les années 60, mais parce qu'ils supposaient un ensemble de conditions qui n'existent plus actuellement : un plein emploi dont on a pas conscience (je me souviens comment était mal considéré un ouvrier  qui  ne trouvait pas de boulot dans les trois mois), une constance dans l'entreprise (mes parents, et  la plupart de leurs collègues ont  passé 20 ou trente ans dans la même boite, ça n'existe plus) Et tout est à l'avenant...  



Tu n'organiseras pas les travailleurs si tu ne travailles pas avec eux. Ou du moins cela sera toujours superficiel et toujours en retard sur les nécessités. Et les militants du NPA sont parmi les travailleurs, ils le sont eux-mêmes.

Construire le parti dans les entreprises, s'organiser dedans, ne signifie pas être enfermé dans telle ou telle entreprise. Ni ne pas intégrer que effectivement il y a plus de chgts de boite, voir de métiers qu'avant.
Ceci étant, des infirmières par exemple, ne vont pas changer 50 fois de métier, elles sont dans une branche. Même en partant d'une profession qui connait énormément de carrières stoppées.

Les boulots et l’organisation de branches sont au centre de cette question de construire un parti dans la classe ouvrière (au sens large).
Je sais qu'il existe une résistance tenace à cela qui a empêché le NPA d'aller cueillir les fruits d'une influence réelle à un moment donné. On a préféré se réfugier dans des propos abstraits et le cheval a renâclé devant l'obstacle, préférant se précipité vers ce qu'on avait l'habitude : aller roder sur les marches des partis réformistes.

Nous étions attendus, nous ne sommes pas venus... cela a fait de grands dégâts. C'est une réalité. La reprise en avant de la bataille pour organiser le parti dans la classe ouvrière (et particulierement là où se reproduit le système) est une bonne chose dont on voit malheureusement qu'elle n'est pas partagée par tout le monde.

C'est l'implantation dans les branches et entreprises qui est en retard, et non la participation à des mvts sociaux hors des entreprises. Il ne faut pas inverser les choses.
Il n'y a toujours pas d'outils de propagande puissants des branches du NPA qui fassent de l'agitation, travaillent à renforcer le parti. Il ne fait pas inverser la réalité.

De même la politique de ne pas vouloir s'organiser dans les entreprises a abouti a tourner le dos à bien des travailleurs qui auraient pu nous rejoindre. Par centaines dans certaines branches.

Enfin, et nous l'avons vus. Pour bloquer le capitalisme et faire la révolution, il faudra bien construire des formes d'auto-organisations démocratiques dans les entreprises et c'est cela qui donne du sens et possibilité de coordination, centralisation, etc.

Donc organisation de groupes de travailleurs révolutionnaires dans les entreprises, liées à des branches puissantes de l'orga politique.
Et également repenser complétement la question des orgas syndicales.

Chacun sait ce que j'ai pensé des mvts d'indignés espagnols et portugais, c'est à dire la disponibilité à la bataille auto-organisée de jeunes prolétaires, précaires, instruits, communicants et informés. Il n'y a donc pas de problème pour traiter de ce qui se passe en dehors des branches et entreprises.

Mais c'est et ce fut également un endroit de retard puissant, d'incompréhension manifeste, de peurs préhistoriques.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courant "Anticapitalisme et Révolution" du NPA

Message  Marco Pagot le Lun 20 Jan - 14:14

Sachant que les mêmes qu'on accuse d'en être restés aux fameuses grandes concentrations ouvrières structurent des milieux comme La Poste, où notamment, il y a un paquet de petits bureaux à 10 ou moins d'agents...

Il serait peut être temps d'arrêter les faux procès...

De la même manière, faudrait qu'on se mette d'accord sur la définition d'une fraction.
Avoir un site à part ? Ben y'a des comités qui se planquent derrière le label "comité local" pour défendre un agenda politique particulier... mais qui sont intégrés dans la ligne majoritaire.
Une revue, un journal ? alors là... Y'en a un beau paquet...
Appliquer sur le terrain une position pas conforme à 100% aux grandes lignes nationales ? C'est ce qui se fait depuis le début du NPA, par tout le monde. D'où aussi les textes caoutchoucs et les formules ambigües aux congrès...

Pour moi, à la limite une fraction, c'est un courant public qui développe sa propre orientation sur tel ou tel point, et surtout organise des gens dans et en dehors du parti. A ma connaissance, c'est pas (encore ?) ce que fait Anticapitalisme et révolution. Par contre, j'en vois d'autres qui annoncent une réunion nationale interne/externe pour février.

Après le but de mon intervention, c'est pas de dire "c'est les autres qui ont commencé", c'est juste histoire d'apaiser les tensions... Parce que le chantage affectif à l'unité du parti et à la camaraderie, ca fait pas une ligne politique... Sérieusement, à part éventuellement la GA qui étaient des psychopathes finis, qui ira dire "ouais moi je veux que ca soit la merde dans le parti, qu'on se déteste tous et toutes, et que le npa explose"... Seriously ?

Parce qu'il y a aussi un paquet de points qui doivent rester en interne et qui nuanceraient un peu ce jugement lapidaire comme quoi "les gauchistes ouvriéristes fractionnistes sectaire de la PY et de la PZ veulent détruire le NPA et sont les responsables de la crise", moi ça me va pas.

Maintenant, je peux en causer en mp avec d'autres militantEs du NPA.

Et sinon, j'ai rien d'autre à ajouter aux propos de Byrrh.

A part peut être que la commission LGBTI du NPA 13 a été montée et animée par des camarades Y et Z... sans que ça n'intéresse d'autres camarades d'autres positions... Qui "préfèrent faire de la politique"...

_________________
http://www.petitionfuriani.com/
Catastrophe de Furiani - 5 mai 1992
La catastrophe de Furiani ne doit jamais être oubliée et ce, pour qu’une telle tragédie ne se reproduise plus. Un devoir de mémoire est indispensable : Furiani mai più.
Nous demandons qu'aucun match de football professionnel ne soit plus dorénavant joué en France un 5 mai. Nous sollicitons par conséquent l'inscription de ce fait dans les règlements de la FFF et de la LFP.
avatar
Marco Pagot

Messages : 939
Date d'inscription : 26/06/2010
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courant "Anticapitalisme et Révolution" du NPA

Message  gérard menvussa le Lun 20 Jan - 16:04


Parce qu'il y a aussi un paquet de points qui doivent rester en interne et qui nuanceraient un peu ce jugement lapidaire comme quoi "les gauchistes ouvriéristes fractionnistes sectaire de la PY et de la PZ veulent détruire le NPA et sont les responsables de la crise", moi ça me va pas.
Ce n'est pas mon propos. Maintenant, je persiste a penser que les fractions sont contre productives. Au sein du npa, bien entendu, mais c'est une vérité toute générale de ma part !
Appliquer sur le terrain une position pas conforme à 100% aux grandes lignes nationales ?
Autant ça peut me sembler positif dans certains cas, autant le "flou artistique" n'a pas été pour rien dans les "problémes" qu'ont connu le npa. Problémes qui sont loin de se limiter ou d'avoir comme origne les groupes plus ou moins fractionnels, mais qui sont au contraire au coeur du groupe majoritaire, selon moi.


Tu n'organiseras pas les travailleurs si tu ne travailles pas avec eux. Ou du moins cela sera toujours superficiel et toujours en retard sur les nécessités. Et les militants du NPA sont parmi les travailleurs, ils le sont eux-mêmes.

Construire le parti dans les entreprises, s'organiser dedans, ne signifie pas être enfermé dans telle ou telle entreprise. Ni ne pas intégrer que effectivement il y a plus de chgts de boite, voir de métiers qu'avant.
Ceci étant, des infirmières par exemple, ne vont pas changer 50 fois de métier, elles sont dans une branche. Même en partant d'une profession qui connait énormément de carrières stoppées
La premiére affirmation peut être discutée ! Si on prend les "agitateurs" bolcheviques, par exemples, leur action ne prenait pas forcément le chemin de l'usine.... Evidemment, c'était des travailleurs eux aussi, mais ils étaient aussi trés présent dans les bistrots, dans tous les cercles "ouvriers", voir dans les rassemblements "culturels". On peut aussi prendre comme exemple nos camarades antillais, avec le role stratégique mené par l'association Akiyo.
La position des infirmiéres est trés spéciales, puisque tu en parles : une infirmiére doit avoir un diplome (niveau bac+3) pour exercer, et est donc pas si "interchangeable" que ça. Leur position n'est donc pas si représentatiives de la classe.. Par contre, le personnel d'entetien bien plus, selon moi. Et il est également bien plus difficile a organiser (par exemple,dans l'hopital ou officie (comme infirmiére) ma copine, les "personnels d'entretiens" changent trés souvent et dépendent de trois sociétés extérieures)
Encore une fois, il me semble indispensable d'organiser les travailleurs, mais pas "forcément", "obligatoirement" sur leur lieu de travail.
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courant "Anticapitalisme et Révolution" du NPA

Message  Marco Pagot le Lun 20 Jan - 16:38

gérard menvussa a écrit:

Parce qu'il y a aussi un paquet de points qui doivent rester en interne et qui nuanceraient un peu ce jugement lapidaire comme quoi "les gauchistes ouvriéristes fractionnistes sectaire de la PY et de la PZ veulent détruire le NPA et sont les responsables de la crise", moi ça me va pas.
Ce n'est pas mon propos. Maintenant, je persiste a penser que les fractions sont contre productives. Au sein du npa, bien entendu, mais c'est une vérité toute générale de ma part  ! (1)
Appliquer sur le terrain une position pas conforme à 100% aux grandes lignes nationales ?
Autant ça peut me sembler positif dans certains cas, autant le "flou artistique" n'a pas été pour rien dans les "problémes" qu'ont connu le npa. Problémes qui sont loin de se limiter ou d'avoir comme origne les groupes plus ou moins fractionnels, mais qui sont au contraire au coeur du groupe majoritaire, selon moi. (2)

(1)Pour moi c'est fonction des situations, des fois, c'est un moindre mal.
Par exemple, pour moi, c'est pas plus mal que R ait existé pour sauver la LCR fin des années 1990, début des années 2000.
Parce qu'à mon avis, vu comme c'était parti, la ligue allait disparaitre.

(2)On est d'accord hein, sur presque toute cette partie.
Maintenant la meilleure façon pour finir par dépasser tendances/courants/fractions, c'est clairement des débats honnêtes, sincères, transparents, dans le cadre le plus apaisé possible.
C'est pour ça que ça me gonfle ceux et celles qui coupent court au débat "ah non vous êtes une fraction, les fractions c'est de la merde", ou alors "Quoi une tendance ?", c'est pas ce qui permet le débat... Pas plus que certaines caractérisations politiques-name dropping à coup de "réformistes" et de "sectaires ouvriéristes"...
Et encore moins les réponses administratives.
Ca sera jamais possible, a part entre quelques experts/intellectuels, au sein du parti, de vrais débats sur la stratégie socialiste, le bilan des partis larges, l'UE et l'euro, l'économie, la situation internationale etc... ?

_________________
http://www.petitionfuriani.com/
Catastrophe de Furiani - 5 mai 1992
La catastrophe de Furiani ne doit jamais être oubliée et ce, pour qu’une telle tragédie ne se reproduise plus. Un devoir de mémoire est indispensable : Furiani mai più.
Nous demandons qu'aucun match de football professionnel ne soit plus dorénavant joué en France un 5 mai. Nous sollicitons par conséquent l'inscription de ce fait dans les règlements de la FFF et de la LFP.
avatar
Marco Pagot

Messages : 939
Date d'inscription : 26/06/2010
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courant "Anticapitalisme et Révolution" du NPA

Message  gérard menvussa le Lun 20 Jan - 19:43

Sur le dernier point, je suis totalement d'accord :

Ca sera jamais possible, a part entre quelques experts/intellectuels, au sein du parti, de vrais débats sur la stratégie socialiste, le bilan des partis larges, l'UE et l'euro, l'économie, la situation internationale etc...
Or en dehors des problémes d'orientation, la façon dont on a réglé les problémes de fonctionnement a été pour beaucoup sur la façon dont la "construction par le bas" a sérieusement pâtiné, voir échouée. C'est d'abord par une croyance irrationnelle que "l'intendance allait suivre", et a laisser les questions d'organisation a un futur indéterminé. Et en même temps, cette question est trés politique...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courant "Anticapitalisme et Révolution" du NPA

Message  Marco Pagot le Lun 20 Jan - 23:00

gérard menvussa a écrit:Sur le dernier point, je suis totalement d'accord :

Ca sera jamais possible, a part entre quelques experts/intellectuels, au sein du parti, de vrais débats sur la stratégie socialiste, le bilan des partis larges, l'UE et l'euro, l'économie, la situation internationale etc...
Or en dehors des problémes d'orientation, la façon dont on a réglé les problémes de fonctionnement a été pour beaucoup sur la façon dont la "construction par le bas" a sérieusement pâtiné, voir échouée. C'est d'abord par une croyance irrationnelle que "l'intendance allait suivre", et a laisser les questions d'organisation a un futur indéterminé. Et en même temps,  cette question est trés politique...

Ben dans pas mal de cas, en régions notamment, les vieux chefs locaux de la lcr (dont pas mal sont partis à la GA) ont eu une attitude à la fois démagogique "Non pas de formation, on va tous apprendre tous ensemble, on est tous égaux" et bureaucratique dans le sens où c'est eux qui prenaient les décisions au final, ou qui savaient comment (grace à leur formation (ou les procurations en ag)) faire passer leur ligne politique... Un peu du pur foutage de gueule...

_________________
http://www.petitionfuriani.com/
Catastrophe de Furiani - 5 mai 1992
La catastrophe de Furiani ne doit jamais être oubliée et ce, pour qu’une telle tragédie ne se reproduise plus. Un devoir de mémoire est indispensable : Furiani mai più.
Nous demandons qu'aucun match de football professionnel ne soit plus dorénavant joué en France un 5 mai. Nous sollicitons par conséquent l'inscription de ce fait dans les règlements de la FFF et de la LFP.
avatar
Marco Pagot

Messages : 939
Date d'inscription : 26/06/2010
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courant "Anticapitalisme et Révolution" du NPA

Message  Byrrh le Mer 5 Fév - 0:39

Lien de téléchargement de la Lettre d'information N°2 du courant Anticapitalisme et Révolution (1er février 2014) : http://www.fichier-pdf.fr/2014/02/04/lettre-d-info-n-2/lettre-d-info-n-2.pdf

Au sommaire :

  • Face au "pacte de responsabilité" et à l'alliance Hollande-Gattaz (contribution du courant au Conseil politique national du NPA des 1er et 2 février 2014)
  • Le NPA et la crise du Front de gauche
  • Ce que "l'affaire Dieudonné" nous révèle en termes de tâches

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courant "Anticapitalisme et Révolution" du NPA

Message  Roseau le Mer 5 Fév - 3:54

Byrrh a écrit:Lien de téléchargement de la Lettre d'information N°2 du courant Anticapitalisme et Révolution (1er février 2014) : http://www.fichier-pdf.fr/2014/02/04/lettre-d-info-n-2/lettre-d-info-n-2.pdf

Au sommaire :

  • Face au "pacte de responsabilité" et à l'alliance Hollande-Gattaz (contribution du courant au Conseil politique national du NPA des 1er et 2 février 2014)
  • Le NPA et la crise du Front de gauche
  • Ce que "l'affaire Dieudonné" nous révèle en termes de tâches

La premiière lettre du courant était utile à la réflexion,
Cette deuxième vaut encore plus d'être lue et discutée,
bien au delà même des militants du NPA.

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courant "Anticapitalisme et Révolution" du NPA

Message  Byrrh le Mer 26 Fév - 15:02

Lien de téléchargement de la Lettre d'information N°3 du courant Anticapitalisme et Révolution (25 février 2014) : http://www.fichier-pdf.fr/2014/02/26/ar3-25-02-14/

Au sommaire :

  • "Un enfant si je veux, quand je veux" : les enjeux de la lutte pour l'IVG et les droits reproductifs des femmes
  • Réussir une manifestation nationale des salariés et de la jeunesse pour s'opposer au gouvernement sur un terrain de classe et contester l'omniprésence dans la rue de la droite et de l'extrême droite
  • Hauts-de-Seine (92) : mouvement des profs du secondaire
  • Organisations politiques tunisiennes de gauche : trois ans de choix et d'évolutions

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courant "Anticapitalisme et Révolution" du NPA

Message  Byrrh le Jeu 27 Fév - 17:13

Le site web de ce courant a enfin été mis en ligne, à l'adresse qui suit : http://anticapitalisme-et-revolution.blogspot.fr/

En plus des trois premières lettres d'information déjà parues, on trouve des bulletins de boîtes de différents coins de France, où peuvent intervenir (ou pas) des militants de ce courant. On trouve aussi les éditoriaux hebdomadaires qu'ils ont pris l'habitude de proposer, depuis décembre, à l'ensemble du NPA.


Dernière édition par Byrrh le Jeu 27 Fév - 17:31, édité 1 fois

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courant "Anticapitalisme et Révolution" du NPA

Message  mykha le Jeu 27 Fév - 17:21

Après un rapide survol, il me semble que c'est peut-être dans ce courant que se retrouvent certains militants de l'ex-fraction de LO.....
avatar
mykha

Messages : 1079
Date d'inscription : 19/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courant "Anticapitalisme et Révolution" du NPA

Message  Byrrh le Jeu 27 Fév - 17:30

mykha a écrit:Après un rapide survol, il me semble que c'est peut-être dans ce courant que se retrouvent certains militants de l'ex-fraction de LO.....
En effet, je crois que s'y trouvent, entre autres, les quelques militants qui ont quitté L'Etincelle.

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courant "Anticapitalisme et Révolution" du NPA

Message  Prado le Jeu 27 Fév - 20:58

Byrrh a écrit:Lien de téléchargement de la Lettre d'information N°3 du courant Anticapitalisme et Révolution (25 février 2014) : http://www.fichier-pdf.fr/2014/02/26/ar3-25-02-14/

Au sommaire :

  • "Un enfant si je veux, quand je veux" : les enjeux de la lutte pour l'IVG et les droits reproductifs des femmes
  • Réussir une manifestation nationale des salariés et de la jeunesse pour s'opposer au gouvernement sur un terrain de classe et contester l'omniprésence dans la rue de la droite et de l'extrême droite
  • Hauts-de-Seine (92) : mouvement des profs du secondaire
  • Organisations politiques tunisiennes de gauche : trois ans de choix et d'évolutions



Bizarre...Bizarre...
Je lis dans l'article (non signé, comme tous les autres articles, c'est dommage) consacré aux "Organisations politiques tunisiennes de gauche"  que la Ligue de gauche ouvrière (LGO) "a reconduit suite à son congrès le même coordinateur national favorable au FSN et assume la rupture avec son courant minoritaire hostile à cette orientation"
J'en conclus qu'à son congrès, la LGO a décidé de se maintenir dans le FSN (le Front de salut national, dont fait partie un courant de droite). Logique, non ?
Or le congrès de la LGO (tenu fin septembre 2013) a décidé au contraire de se retirer du FSN.
Pour s'en convaincre, il suffit de consulter :
- le communiqué de la LGO après son congrès ;
- l'article d'Alain Krivine et Jean Batou, qui ont assisté au congrès, et qui précisent que "l’essentiel des débats a tourné autour du Front de salut que la LGO a décidé de quitter par un vote à 81 %."
- le récit du débat sur le FSN par Dominique Lerouge, qui explique qu'il y avait 3 positions : 1) rester au Front de salut (10,8 %) ; 2) quitter le Front de salut (81,1 %) ; 3) geler la participation au Front de salut (8,1 %).

Pourquoi cela n'est-il pas écrit dan l'article ? J'imagine qu'en 5 mois l'auteur de l'article (et les miitants qui l'ont relu. Quoi ? Personne ne l'a relu ?) ont eu le temps de prendre connaissance des résultats du congrès.

Au mois de septembre, mais avant la tenue du congrès de la LGO, Ludovic Wolfgang publia un article sur le site de la tendance Claire du NPA, dans lequel il écrivait qu'après l'entrée du Front populaire (et en son sein de la LGO) dans le FSN, un des principaux dirigeants de la LGO avait "claqué la porte" et annoncé son intention de créer "une nouvelle organisation révolutionnaire". Depuis, la tendance Claire a eu le bon goût de publier le communiqué de la LGO annonçant son départ du FSN.
Il serait bien que le  courant Anticapitalisme et Révolution  fasse de même au lieu de laisser croire que la LGO a décidé de rester dans le FSN.
Vraiment bizarre...

Prado

Messages : 1278
Date d'inscription : 02/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courant "Anticapitalisme et Révolution" du NPA

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum