anipassion.com

Lutte ouvrière

Page 37 sur 40 Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39, 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  mykha le Ven 11 Juil - 21:14

Ils se sont donc épuisés à faire vivre un syndicat de masse, le SDR, et c'est ce qui a entraîné les divergences, l'usure et la fin du groupe. Force est de reconnaître, comme Barta l'a fait, qu'ils se sont trompés sur la situation et la période. Mais c'était aussi la vision de la plupart des trotskystes à l'époque. Hardy, à ma connaissance, n'est jamais revenu sur ces conceptions.

L'élément fondamental, c'est que Barta en a tiré des conclusions définitives (au moins pour son engagement personnel et son renoncement) et qu'Hardy en a tiré des leçons pour s'atteler, avec quelques camarades, à l'implantation des idées révolutionnaires dans la classe ouvrière malgré les constats qu'ils ont pu faire sur la période qui s'ouvrait.
avatar
mykha

Messages : 1079
Date d'inscription : 19/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  alexi le Ven 11 Juil - 23:03

Vérié :
Richard Noyon, ex militant de LO aujourd'hui engagé dans RESF

Et qui porte le badge du NPA.

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  alexi le Ven 11 Juil - 23:08

Mykha :
L'élément fondamental, c'est que Barta en a tiré des conclusions définitives (au moins pour son engagement personnel et son renoncement) et qu'Hardy en a tiré des leçons pour s'atteler, avec quelques camarades, à l'implantation des idées révolutionnaires dans la classe ouvrière malgré les constats qu'ils ont pu faire sur la période qui s'ouvrait.
Lorsque Barta a fait un bilan de la période d'après-guerre, Hardy n'était plus activiste depuis un certain temps. Ce dernier n'a repris du service que plusieurs années après, en regroupant des anciens de l'UC tout en faisant en sorte que Barta, sollicité par décision personnelle de Bois, ne puisse y participer.

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  mykha le Sam 12 Juil - 0:23

en regroupant des anciens de l'UC tout en faisant en sorte que Barta, sollicité par décision personnelle de Bois, ne puisse y participer.
Mieux vaut se contenter de sourire de ce genre d'affirmation, assénée sans autre fondement que le dénigrement et les petites perfidies psychologisantes de militants démissionnaires ou d'ex aigris et crachant dans la soupe, faute de véritable action politique à mener.
Inintéressant comme prévu sauf pour les lecteurs d'un "Voici ", consacré au microcosme d'extrême-gauche (si ça pouvait se vendre, mais ce n'est pas le cas).


Dernière édition par mykha le Sam 12 Juil - 8:59, édité 1 fois
avatar
mykha

Messages : 1079
Date d'inscription : 19/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  nico37 le Sam 12 Juil - 0:26

verié2 a écrit:Richard Noyon, ex militant de LO aujourd'hui engagé dans RESF, a pendant longtemps édité des recueils de textes consacrés à cette période. Certains étaient même disponibles sur le net, mais j'ignore s'ils y sont toujours. Il me semble que la revue Sans patrie ni frontières éditée par Yves Coleman, autre ex LO, a publié aussi des textes sur le sujet. Si je retrouve, je t'indiquerai les liens et références.

En fait, ça ne me semble pas passionnant et, côté Hardy dans ses interviews, comme de l'autre côté, ça fait un peu réglement de comptes. Ce qui me semble plus intéressant, c'est la discussion sur la vision qu'avait Barta au moment de la grève Renault, qui diffère sensiblement de celle de LO aujourd'hui sur cette période.

MR était chef de cellule d'YC...

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Giaches_de_Wert le Sam 12 Juil - 4:37

verié2 a écrit:
http://unioncommuniste.free.fr/
Mais il me semble qu'il y avait beaucoup d'autres textes qui ont disparu.

Rien n'a disparu.

Giaches_de_Wert

Messages : 117
Date d'inscription : 12/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  verié2 le Sam 12 Juil - 9:00

Giaches_de_Wert a écrit:
verié2 a écrit:
http://unioncommuniste.free.fr/
Mais il me semble qu'il y avait beaucoup d'autres textes qui ont disparu.

Rien n'a disparu.
J'évoquais les textes mis en ligne par le GET de RM (qui n'existe plus) et non ceux mis en ligne par LO.

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  alexi le Sam 12 Juil - 12:36

Mykha :
Mieux vaut se contenter de sourire de ce genre d'affirmation, assénée sans autre fondement que le dénigrement et les petites perfidies psychologisantes de militants démissionnaires ou d'ex aigris et crachant dans la soupe, faute de véritable action politique à mener.

Comme si les militants en titre étaient dépourvus de "petites perfidies psychologisantes" !  Laughing 

Les témoignages des uns et des autres existent, chacun en fait ce qu'il veut.

Le fait que l'UC demande à Barta de participer à la réunion du groupe le samedi matin alors qu'il était instituteur me semble être une proposition dont chacun connaissait d'avance la réponse.

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Roseau le Sam 12 Juil - 13:03

verié2 a écrit:Le groupe de Richard Noyon intitulé le GET :
http://unioncommuniste.free.fr/
Mais il me semble qu'il y avait beaucoup d'autres textes qui ont disparu.
En gros, la divergence, c'est que Barta et ses camarades pensaient qu'on allait vivre une période révolutionnaire, comme au lendemain de la seconde guerre mondiale], donc que la grève Renault était le début de l'offensive ouvrière. Suffit de lire les textes de l'époque - publiés d'ailleurs par LO - pour constater que leur vision était optimiste, avec des titres du genre "Le soleil lui de l'Orient" sur la Chine. Ils se sont donc épuisés à faire vivre un syndicat de masse, le SDR, et c'est ce qui a entraîné les divergences, l'usure et la fin du groupe. Force est de reconnaître, comme Barta l'a fait, qu'ils se sont trompés sur la situation et la période. Mais c'était aussi la vision de la plupart des trotskystes à l'époque. Hardy, à ma connaissance, n'est jamais revenu sur ces conceptions.
Pour qu'aucun lecteur n'ait le moindre doute,
je me permets de préciser que Vérié a sûrement voulu écrire
"au lendemain de la première guerre mondiale"
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  verié2 le Sam 12 Juil - 13:17

En effet, je voulais dire "au lendemain de la première guerre mondiale" - merci pour la rectif !

Sinon, la discussion pour savoir si Hardy ne voulait plus de Barta ou si c'est Barta qui ne voulait pas participer au nouveau groupe de Hardy a sans doute marqué les militants de l'époque. Les bagarres de personnes marquent toujours fortement les militants des petits groupes. Mais cela n'a strictement aucun intérêt aujourd'hui.

Ce qui a un intérêt en revanche, c'est la vision des militants de l'époque, leurs objectifs, espoirs etc. LO revendiquait et, à ma connaissance, revendique toujours l'"héritage" politique de Barta, alors que Barta estimait que LO a peu à voir avec cet héritage. C'est possible, mais le seul moyen de montrer qu'on a raison, d'un point de vue militant, c'est de faire mieux. Or non seulement Barta n'a pas monté une autre organisation, mais il a cessé, toujours à ma connaissance, de produire des analyses, c'est à dire d'expliquer ce qu'il fallait faire selon lui dans la période considérée. Quelles que soient les qualités de Barta, ses mérites dans sa période militante et même la justesse éventuelle de ses critiques à l'encontre de LO, tout cela n'a pas servi en définitive à grand chose et c'est un peu dérisoire de se bagarrer pour la paternité de positions politiques et de rappeler que c'est lui, et non Vic et Hardy, qui a élaboré l'intervention de l'UC au cours de la grève Renault, à partir du moment où il a abandonné l'action militante.
Sur ce plan, LO a à mon avis raison - ce qui ne la met pas pour autant à l'abri des critiques bien sûr...

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Dinky le Sam 12 Juil - 22:46

Non au massacre des palestiniens !

Le pilonnage de la population palestinienne, dans la bande de Gaza, ne connait pas de trêve. Dans le déclenchement d’une loi du talion impitoyable, le gouvernement israélien ne fait pas de détails. Plus de 140 Palestiniens en quatre jours, pour la quasi-totalité des civils, ont déjà payé de leur vie la décision du gouvernement Netanyahou de faire un exemple.
Si le chef d’État israélien a pu prendre l’initiative d’une telle tuerie qui ne semble pas terminée, c’est qu’il se sentait les mains libres du côté des dirigeants des grandes puissances tutélaires, comme Obama aux États-Unis, ou comme Hollande. Ce dernier a immédiatement et clairement pris parti en faveur du gouvernement israélien et n’a nuancé son propos que devant l’horreur du massacre et l’émotion qu’il a provoquée dans l’opinion.
Lutte Ouvrière condamne ce crime des autorités israéliennes, qui s’ajoute à de nombreux autres contre le peuple palestinien, tout aussi révoltants.

Lutte Ouvrière


Dinky

Messages : 400
Date d'inscription : 02/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  nico37 le Lun 14 Juil - 0:31

Territoriaux d'Argenteuil : extraits du bulletin Lutte Ouvrière du Mardi 8 Juillet

Combien de tels « fins de contrat » ?

À Ambroise Thomas, une collègue « atsem » vient d’être congédiée après deux ans et demi de travail. Tout était parfait. Son seul défaut était d’être contractuelle.
Un avis de recommandé le vendredi. Le recommandé récupéré le lundi. Et le mardi, elle était sans travail. Trois enfants à élever seule.
La contribution municipale à la hausse du chômage et de la pauvreté.

Poursuivre

Plusieurs initiatives ont été prises en direction du personnel ou des habitants de la localité, pour protester contre les licenciements actuels de collègues « contractuels », dont celui du 26 juin dernier organisé par la CGT des Territoriaux d’Argenteuil.
C’est la seule voie. À poursuivre.

Prendre ses désirs pour la réalité

Dans sa feuille de maire, celui-ci a annoncé tout de go la dissolution de la CAAB le 15 juillet.
Il veut divorcer ? Soit, c’est son droit.
Mais vouloir divorcer n’est pas divorcer. Il y a des procédures, des frais, du temps pour les démarches…
Il est maire, il devrait pourtant connaître les procédures.

Avis de tempête

À la CAAB, nous sommes directement concernés par les grandes manœuvres du maire d’Argenteuil autour de l’avenir de celle-ci. Quel que soit le scénario choisi, en cas de disparition, nous sommes en première ligne. Ce qui a été fait devra être défait. Nous risquons d’être les victimes des pots cassés.
Dès maintenant, il va falloir qu’on se CAABre !

Tous ensemble !

Le feuilleton sur la réorganisation de la semaine scolaire a connu son dénouement. Le maire qui déclarait qu’il ne l’appliquerait pas l’appliquera !
Mais cette annonce faite à quelques jours des vacances, met tout le monde dans l’embarras : personnels des écoles, des centres de loisirs, parents et enseignants.
Les uns et les autres, unis, peuvent imposer que cette réforme calamiteuse ne se fasse pas à leurs dépens.

Rythme scolaire

On voudrait nous faire croire qu’ils ont été pris au dépourvu, que le manque de concertation n’est pas de leur fait, etc.
Et maintenant ce serait à nous de palier leur manque t’anticipation en nous « adaptant » sans faire de bruit, comme ils le disent dans leur courrier au personnel concerné.
Mais entre leurs espoirs, notre vie et nos intérêts, à nous d’avoir le dernier mot.

Les finances vont mal ?

Quelle surprise... Une nouvelle jolie voiture pour le Maire.
Encore une dépense engagée par l’ancienne municipalité pour creuser la dette ?

À isoler

À l’entrée de l’espace Mandela, le panneau annonçant les réunions et les associations présentes persiste et signe.
Il est non seulement illisible pour les visiteurs, mais il est également dangereux. Il griffe l’employé chargé de le mettre à jour.
À abandonner d’urgence.

Leurs maux, nos mots

« Suppression » de postes, « augmentation » de la charge de travail, « polyvalence » sont les maître-mots de nos hiérarchies successives.
Les nôtres sont « partage de travail entre tous », « contrôle des comptes par les travailleurs municipaux eux-mêmes », « augmentation des salaires ».

Traitement des uns, traitement des autres

C’est vrai, le self n’est pas au niveau d’un traiteur.
Raison sans doute pour laquelle un traiteur a livré des plateaux repas pour que nos élus soit au meilleur de leurs conditions physiques et morales pour leur formation d’élus.
Alors par ces temps de disette…

Permanence d’élus

Toujours au plus près du personnel, certains élus vont jusqu’à les attendre dans les escaliers à la sortie du personnel. Ils doivent vouloir vraiment discuter avec nous car nous avons vraiment du mal à passer.
Seront-ils ainsi plus à l’écoute de nos demandes ? Nous entendre parler augmentation des salaires, arrêt des licenciements, répartition du travail entre tous ?

SNCF : la sécurité à l'abandon

Le rapport d'expertise remis à la justice sur la catastrophe ferroviaire de Brétigny, il y a un an, est accablant pour la SNCF et RFF.
C'est bien un défaut d'entretien généralisé qui est à l'origine de l'accident. Le rapport parle d'un « état de délabrement jamais vu »... terme que récuse la SNCF. Mais tous les cheminots, spécialement ceux qui s'occupent des voies, savent parfaitement que l'entretien du réseau est délaissé depuis des années.

Seuls les TGV sont à peu près chouchoutés et bien sûr les banquiers qui, eux, reçoivent de l'État l'argent qui manque partout ailleurs.

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  nico37 le Lun 14 Juil - 15:07

AB-Habitat et le petit commerce : dépenses utiles et profits du capital financier et industriel, du peu à beaucoup

Le Parisien-95 est revenu ces jours derniers sur certains reproches faits à AB-Habitat, l’office HLM local, de favoriser l’installation de commerces sur l’agglomération en aidant des petits commerçants ayant la volonté de le faire. Pour la CGT de l’Office, ce n’est pas aux locataires de payer le manque à gagner correspondant. Quant au nouveau maire d’Argenteuil, il reproche que cela ne soit pas « transparent ».
Ces dernières années, en tout cas, cette aide s’est traduite en particulier par l’installation de nombreux « commerces de bouches » et de terrasses, sur l’avenue Gabriel Péri mais pas seulement.
Qui s’en plaindra, quand on sait que la disparition de commerces de proximité et de lieux de rencontres est toujours dommageable, à la population la plus ancienne entre autres.
Alors, que les locataires participent à ces dépenses, si on en a discuté avec eux au préalable, si elles leur profitent, si on les informe, si les choses sont claires, pourquoi pas.
Aujourd’hui, ce qui pèse bien davantage sur le niveau des loyers, ce sont d’autres dépenses, celles d’un système bancaire et des trusts de la construction qui, à travers les emprunts ou la construction, ont siphonné ou continuent à siphonner une partie notable des sommes récupérées par le paiement des loyers d’appartements dont le coût a été amorti depuis belles lurettes.

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  nico37 le Mar 15 Juil - 13:03

Les militants étaient sur le marché hier matin Céline Chouard 06/07

Les militants de Lutte ouvrière ont rencontré les Vierzonnais hier matin, sur le marché. L’occasion de constater que le malaise s’accentue.
À la une du journal Lutte ouvrière, la même antienne : "pour lutter vraiment contre le chômage, il faut commencer par interdire les licenciements."

Hier matin, sur le marché, les militants communistes sont, une nouvelle fois, allés à la rencontre des Vierzonnais. Un rendez-vous régulier. Et le constat ne change pas. « Les gens sont très inquiets. Il y a de la tristesse, du désabusement », confie René Chantôme. L'ancien facteur insiste, aussi, sur les luttes actuelles des facteurs, des cheminots, des personnels hospitaliers. « Et les retraités qui peinent de plus en plus ! » ajoute Régis Robin. « On ne peut pas faire plus avec moins », poursuit le chef de file LO sur Vierzon. Invitant les travailleurs « à se battre pour leurs intérêts. »

Hier matin, une ancienne encartée au MoDem, secrétaire générale de la CFE-CGC sur le Cher, est passée écouter Lutte ouvrière. « Nos combats se rejoignent, parce que les cadres sont aussi des salariés en souffrance » estime Guilaine Taupin.

« Nous, on veut surtout un changement de société sinon on va vers de nouvelles dégradations des conditions de vie des populations », conclut Régis Robin.

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  mykha le Sam 19 Juil - 17:57

Communiqué LO 19.07 a écrit :

Le gouvernement de Hollande complice affiché des massacreurs d’État israéliens

Le bombardement de la population palestinienne dans la bande de Gaza commandé par le gouvernement israélien se poursuit sans relâche. Il s’élargit désormais à l’intervention terrestre et se traduit par plus de 300 morts à ce jour, n’épargnant personne, pas plus les enfants que le reste de la population. Face à ce massacre planifié, le gouvernement socialiste en France vient de décider d’interdire à ceux que ces crimes d’Etat indignent, de manifester ce samedi à Paris.

Le prétexte mis en avant pour justifier cette décision, la crainte d’éventuels désordres, ne trompe personne. En réalité, le gouvernement Hollande a choisi, par ce geste, de montrer, de façon ostensible qu’il se range toujours dans le camp des assassins d’Etat israéliens.

Lutte ouvrière tient à réaffirmer sa solidarité avec le peuple palestinien sous les bombes israéliennes, mais aussi à protester contre cette interdiction dérisoire et politiquement révoltante.
avatar
mykha

Messages : 1079
Date d'inscription : 19/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  verié2 le Sam 19 Juil - 18:02

Lutte ouvrière tient à réaffirmer sa solidarité avec le peuple palestinien sous les bombes israéliennes, mais aussi à protester contre cette interdiction dérisoire et politiquement révoltante.
Très bien, mais LO a-t-elle appelé et participé à cette manif ?

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Eugene Duhring le Sam 19 Juil - 18:33

verié2 a écrit:
Lutte ouvrière tient à réaffirmer sa solidarité avec le peuple palestinien sous les bombes israéliennes, mais aussi à protester contre cette interdiction dérisoire et politiquement révoltante.
Très bien, mais LO a-t-elle appelé et participé à cette manif ?
A priori, pas davantage le POI si l'on s'en tient au site web. Il ne s'agirait pas que les militants de ces deux partis viennent se faire corrompre l'esprit par tout un tas de fadaises petites-bourgeoises ; ils sont si fragiles qu'ils peuvent céder à la pression des masses. Sinon comment expliquer l'isolement de ces deux organisations des mouvements de masse aussi dénaturés puissent-ils être par moment ?

Eugene Duhring

Messages : 1706
Date d'inscription : 22/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  mykha le Sam 19 Juil - 18:42

ils sont si fragiles qu'ils peuvent céder à la pression des masses. Sinon comment expliquer l'isolement de ces deux organisations des mouvements de masse aussi dénaturés puissent-ils être par moment ?

Cette "analyse" a au moins le mérite de faire apparaitre l'humour (noir) de son auteur... Wink 
avatar
mykha

Messages : 1079
Date d'inscription : 19/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  verié2 le Sam 19 Juil - 18:50

Le mouvement de soutien au peuple palestinien est visiblement un mouvement de masse. Sinon des milliers de personne n'auraient pas bravé l'interdiction de Valls et la menace de se faire arrêter. Menace concrétisée par la présence de forces de l'ordre en nombre exceptionnel. Ca me semble particulièrement important que les partis et organisations d'extrême-gauche soient présentes, justement pour ne pas laisser le monopole de la protestation contre les crimes israéliens à des organisations nationalistes, religieuses, voire intégristes. La présence du NPA et son refus de céder à l'interdiction ont en tout cas été très remarqués et c'est une très bonne chose.

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  alexi le Dim 20 Juil - 10:45

Vérié :
Le mouvement de soutien au peuple palestinien est visiblement un mouvement de masse. Sinon des milliers de personne n'auraient pas bravé l'interdiction de Valls et la menace de se faire arrêter.
Oui, des milliers dans plusieurs villes. J'ai lu 3000 à Paris alors que les rues vers le rassemblement étaient barrées, 5000 à Lyon, peut être autant à Marseille.

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  verié2 le Dim 20 Juil - 10:56

alexi a écrit:
Vérié :
Le mouvement de soutien au peuple palestinien est visiblement un mouvement de masse. Sinon des milliers de personne n'auraient pas bravé l'interdiction de Valls et la menace de se faire arrêter.
Oui, des milliers dans plusieurs villes. J'ai lu 3000 à Paris alors que les rues vers le rassemblement étaient barrées, 5000 à Lyon, peut être autant à Marseille.
Les photos et films du rassemblement, prises à Barbés avant que les CRS ne balancent des lacrymos, sont assez impressionnantes. La foule est très dense, ce qui explique sans doute qu'ils n'aient pas chargé et aient préféré essayer de la disperser en la canardant. 3000, ça ne semble donc pas un chiffre exagéré. Et, si on tient compte des manifestants dans les rues adjacentes, de ceux qui n'ont pas pu rejoindre le gros de la manif etc, c'est une manif importante. Peut-être que Valls et cie n'avaient pas prévu cet afflux, malgré leur mobilisation de CRS et gendarmes.

C'est une claque pour le gouvernement car, si ce sont les forces de l'ordre qui sont responsables des bagarres, celle-ci ont de fait décuplé l'impact de la manif, même si les violences effraient toujours une partie des gens.

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  alexi le Dim 20 Juil - 11:03

Mykha :
L'élément fondamental, c'est que Barta en a tiré des conclusions définitives (au moins pour son engagement personnel et son renoncement) et qu'Hardy en a tiré des leçons pour s'atteler, avec quelques camarades, à l'implantation des idées révolutionnaires dans la classe ouvrière malgré les constats qu'ils ont pu faire sur la période qui s'ouvrait.
Barta a fait cette conclusion lorsqu'il s'est retrouvé seul, après avoir tenter de maintenir pendant plusieurs années une activité politique avec une poignée de camarades mais qui ont abandonnés les uns après les autres.
Faute de combattants, que pouvait-il alors faire d'autre ?
Hardy n'est, lui, réapparu politiquement que plusieurs années après, en ré-unissant un certain nombre d'anciens de l'Union Communiste.
Barta a accepté d'aider cette ré-organisation mais le groupe d'Hardy a rejeté son offre de service.

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Copas le Dim 20 Juil - 11:42

alexi a écrit:
Vérié :
Le mouvement de soutien au peuple palestinien est visiblement un mouvement de masse. Sinon des milliers de personne n'auraient pas bravé l'interdiction de Valls et la menace de se faire arrêter.
Oui, des milliers dans plusieurs villes. J'ai lu 3000 à Paris alors que les rues vers le rassemblement étaient barrées, 5000 à Lyon, peut être autant à Marseille.

Même dans une ville comme Carcassone, un cortège loin d'être ridicule (plusieurs centaines) :



Nous avons donc un mouvement de masse loin d'être négligeable et appelant à soutenir un peuple colonisé et écrasé sous les bombes. Les orgas révolutionnaires dans ces cas là n'ont pas à hésiter dans leurs engagements en actes.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

manifestation du 23 juillet 2014

Message  olac2013 le Lun 21 Juil - 19:48

Lutte Ouvrière a écrit:
NON AU MASSACRE DU PEUPLE PALESTINIEN !
​Lutte Ouvrière sera présente à la manifestation de soutien au peuple palestinien organisée le 23 juillet, à Paris (à 18h30, à partir de Denfert-Rochereau) et dans d’autres villes, par un ensemble de collectifs, de partis et d’organisations politiques et syndicales. Ceux-ci, tout en condamnant les massacres organisés par les dirigeants d’Israël dans la bande de Gaza, refusent de cautionner les préjugés antisémites et dénoncent l’hypocrisie du gouvernement français ainsi que la complicité des dirigeants des grandes puissances qui, de Hollande à Obama, laissent assassiner la population palestinienne.
​En interdisant plusieurs manifestations, Hollande et Valls, comme les autres dirigeants des grandes puissances, ont choisi de cautionner la politique criminelle des dirigeants de l’État d’Israël. Et ils osent prétendre qu’en interdisant certaines manifestations, ils combattent l’antisémitisme ! Mais au contraire, leur soutien aux dirigeants israéliens sert de justification aux antisémites pour se présenter comme les défenseurs de la cause palestinienne.
Ne marchons pas dans cette diversion gouvernementale, il faut maintenir et accentuer la protestation contre les massacres des Palestiniens.
http://www.lutte-ouvriere.org/notre-actualite/communiques/article/non-au-massacre-du-peuple
avatar
olac2013

Messages : 23
Date d'inscription : 26/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Editorial des bulletins d'entreprise du 21/07/2014

Message  olac2013 le Lun 21 Juil - 19:51

Lutte Ouvrière a écrit:
Gaza sous les bombes : un massacre inacceptable
Depuis maintenant plus de deux semaines, le pilonnage de la bande de Gaza n’a connu de cesse, laissant chaque jour son lot de morts et de blessés, dont la quasi-totalité est constituée d’enfants, de femmes, de cette population civile, comme on dit, dont on peut difficilement prétendre qu’elle constitue une menace pour la population israélienne. Et tout laisse penser que ce n’est pas terminé.
Comment croire les laborieuses justifications des autorités israéliennes qui prétendent que ce massacre serait nécessaire et qu’Israël serait en état de légitime défense afin d’assurer la sécurité des habitants de ce pays ? Comment admettre que ces bombardements venus d’abord du ciel et de la mer, auxquels s’est désormais ajoutée l’intervention terrestre, puissent servir à détruire les tunnels que le Hamas aurait creusés pour envahir Israël ? Personne de bonne foi ne peut se laisser abuser par de telles fables.
Non, l’objectif réel du gouvernement israélien n’est pas d’assurer la sécurité de son pays et de ceux qui vivent sur son sol. Au contraire ! Cette politique est une politique terroriste au plein sens du terme puisqu’elle vise à terroriser les Palestiniens dans leur ensemble. Elle aura pour conséquence d’alimenter une colère qui fournira de nouveaux bataillons prêts à se venger. Au bout du compte, ceux qui compromettent, sans doute pour des décennies, la sécurité en Israël, ce sont les dirigeants d’Israël eux-mêmes.
Mais s’ils peuvent s’autoriser un tel acharnement meurtrier, c’est qu’ils savent qu’ils n’auront pas à se heurter à l’opposition des dirigeants des grandes puissances. Obama vient de réaffirmer qu’il comprenait que le gouvernement israélien se défende mais qu’il lui demandait de « minimiser ses bombardements ». À combien de victimes quotidiennes ce représentant de l’impérialisme américain estime-t-il que les massacres seraient tolérables ?
Le gouvernement français est sur la même longueur d’onde. Il vient de le montrer une nouvelle fois, d’une façon dérisoire mais combien significative, en interdisant, à Paris puis à Sarcelles, des manifestations de protestation contre l’intervention israélienne à Gaza. Afin « d’éviter des désordres et de combattre l’antisémitisme », a-t-il osé affirmer avant même que ces manifestations aient eu lieu. On a pu mesurer les résultats d’une telle décision ! Puis, le lendemain, il s’est servi du même prétexte pour condamner ces manifestations alors qu’il est le premier responsable des désordres qui se sont produits.
Personne, absolument personne, ne peut justifier l’antisémitisme, ni aucun racisme d’où qu’il vienne. Il faut s’opposer à tous ceux qui propagent et cultivent, que ce soit par inconscience ou par calcul, ces poisons démagogiques.
Mais quand Valls et ses compères du gouvernement s’érigent en vertueux représentants d’un tel combat, on est perplexe. Valls qui, quand il se proclamait ostensiblement le « premier flic de France », cultivait le racisme contre les Roms, n’est pas le mieux qualifié pour donner des leçons de morale dans ce domaine.
Est-il nécessaire de rappeler que ce qui fournit le principal aliment aujourd’hui à l’antisémitisme de par le monde, ce ne sont pas les manifestants qui proclament légitimement leur indignation devant les massacres de toute une population, mais les massacreurs eux-mêmes et leurs soutiens internationaux. Comme Valls et Hollande.
Il y a sans doute, parmi les diverses raisons qui ont motivé ce gouvernement pour interdire de manifester, la dérisoire préoccupation de Valls de cultiver sa posture d’homme ferme et intraitable, histoire, du même coup, de faire les yeux doux à ce que l’on appelle l’électorat juif. Cela rend encore plus odieuse cette décision gouvernementale.
Quoi qu’il en soit, personne ne peut rester indifférent ou neutre devant ce qui se passe aujourd’hui au Moyen-Orient sous nos yeux, puisqu’on peut suivre quasiment en temps réel, à travers les images diffusées par les télévisons du monde entier, les bombardements et leurs sinistres effets.
Des massacres, il y en d’autres par le monde aujourd’hui, tout aussi insupportables et révoltants. Il faut les dénoncer et surtout dénoncer les dirigeants politiques qui en sont, directement ou indirectement, responsables.
Mais cela n’est pas une raison pour se taire et cesser de faire entendre les protestations contre le carnage perpétré de sang-froid par l’État israélien et son armée.
avatar
olac2013

Messages : 23
Date d'inscription : 26/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 37 sur 40 Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39, 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum