Lutte ouvrière

Page 5 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 22 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Roseau le Mar 7 Jan - 1:02

La résolution parle de bureaucrates, pas de bureaucratie comme un couche ou caste sociale,
comme dans d'autres résolutions.
Par contre elle parle de "disparition de l’URSS, de la propriété étatique et de la planification",
et ça, pour des MR, c'est la définition même d'une économie capitaliste.
Mais, j'en conviens, la résolution n'est pas limpide.
C'est le prix pour la direction à payer pour un dogmatisme prolongé,
comme sur d'autres questions.
Mais saluons le fond plutôt que la forme.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  verié2 le Mar 7 Jan - 11:17

Roseau
La résolution (de LO) parle de bureaucrates, pas de bureaucratie comme un couche ou caste sociale, comme dans d'autres résolutions. Par contre elle parle de "disparition de l’URSS, de la propriété étatique et de la planification", et ça, pour des MR, c'est la définition même d'une économie capitaliste.
Une fois de plus, un texte de LO consacré à la Russie se caractérise par son flou artistique et journalistique. Au point que certains essaient de lire entre les lignes, d'interpréter l'usage de tel ou tel mot pour essayer de deviner la position de LO - un peu comme les pélerins cherchaient à interpréter les paroles obscures de la Pythie de Delphes...

Pour les marxistes, il faut distinguer la nature de l'Etat de celle de l'économie. L'Etat, c'est un appareil de bureaucrates, policiers, militaires au service d'une classe sociale. Il faut donc se poser la question de savoir au service de qui est l'appareil d'Etat russe et ses fameux omons (nos CRS en pire) qui matraquent régulièrement opposants et travailleurs.

Trotsky pensait, mais cela fait maintenant 70 ans, que cet appareil jouait un jeu d'équilibre entre prolétariat et bourgeoisie, mais restait "ouvrier" tant qu'il conservait la propriété des moyens de production et le monopole du commerce extérieur. A mon avis, il se trompait car, après la perte du pouvoir politique par la classe ouvrière, il ne lui restait plus rien. L'étatisation n'a pas en elle-même un caractère ouvrier. Trotsky pensait aussi qu'il s'agissait d'une situation d'équilibre très instable, comme une bille au sommet d'une pyramide.

Aujourd'hui, 90 ans après le thermidor politique que Trotsky situait en 1923-24, comment peut-on encore considérer que l'Etat russe reste si peu que ce soit "ouvrier", alors que les critères définis par Trotsky lui même ne sont plus remplis ? LO se garde bien d'ailleurs de faire référence de façon précise à l'analyse de Trotsky, à ses critères et hypothèses. LO se contente de pointer la présence de bureaucrates et de séquelles du système économique stalinien. LO ne précise pas davantage quels seraient les éléments qui permettraient d'affirmer que la Russie a changé de nature.

LO, qui se flatte pourtant de sa rigueur, manifeste ainsi un sérieux mépris pour les analyses de Trotsky et pour le marxisme en général. Si LO se comporte ainsi, c'est bien évidemment pour ne pas avoir à revenir sur ses analyses précédentes. Comme il lui est impossible d'expliquer ce qu'il faudrait pour que l'Etat russe change de nature, elle est donc condamnée à poursuivre ses tours de passe-passe, des tours de prestidigitation qui ne font illusion qu'auprès de ceux qui refusent de réfléchir sérieusement sur la base de critères marxistes.

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Roseau le Mar 7 Jan - 13:59

mykha a écrit:NPA, en pleine rénovation écosocialiste, qui balançait allègrement aux orties les "dogmes", le trotskisme, les références aux bolchevisme et à la révolution d'Octobre, la perspective communiste et un tas de détails du même genre ...
Pure affabulation: le trotskisme , comme le bolchevisme,
la révolution d'Octobre, la perspective communiste,
et bien d'autres richesses de notre classe
font partie de l'héritage du NPA et de tous les anticapitalistes,
que le NPA ne prétend pas représenter à lui-seul.

Mais Mykha confond héritier et rentier.
Un héritage, cela s'enrichit, il ne suffit pas de s'assoir dessus.
A moins de considérer que tout s'arrête avec Trostky,
ce qui pour le coup est totalement anti-trotskyste... Very Happy 

C'est par exemple l'attitude de la direction de LO concernant la Chine ou la Russie.
Concernant le développement sans précédent de la Chine,
nié si longtemps par la direction de LO, voir par exemple ici:
http://npa2009.org/node/38348
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  mykha le Mar 7 Jan - 15:59

Au point que certains essaient de lire entre les lignes, d'interpréter l'usage de tel ou tel mot pour essayer de deviner la position de LO - un peu comme les pélerins cherchaient à interpréter les paroles obscures de la Pythie de Delphes...

Et alors ? S'ils n'ont rien d'autre à faire de mieux, c'est leur droit de s'occuper comme ça, plutôt que de regarder des séries TV ou collectionner des papillons.
De là à s'ériger en spécialistes de LO, comme tu le fais, il y a un pas que tu devrais t'abstenir de franchir.
Si les analyses et prises de positions de LO te préoccupent à ce point, tu devrais demander à rencontrer des camarades ailleurs que sur un forum, où chacun ne représente que lui même et n'a pas délégation ou mandat pour te donner des leçons de marxisme où des explications sur la notion d'état ouvrier et de dégénérescence (sujet déjà longuement débattu ailleurs et qu'il parait inopportun de reprendre, surtout environné des pollutions diurnes et nocturnes du spécialiste Roseau).
avatar
mykha

Messages : 1079
Date d'inscription : 19/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  verié2 le Mar 7 Jan - 16:14

Mykha
Si les analyses et prises de positions de LO te préoccupent à ce point, tu devrais demander à rencontrer des camarades ailleurs que sur un forum
Tu sais parfaitement que des discussions sérieuses sur de pareils sujets se mènent par écrit. Sinon, oui, les positions de LO m'intéressent et je les suis avec attention, tout comme celles du NPA ou de L'Etincelle. LO est tout de même une composante importante du mouvement révolutionnaire en France, non ?

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Roseau le Mar 7 Jan - 17:29

mykha a écrit: la notion d'état ouvrier et de dégénérescence (sujet déjà longuement débattu ailleurs et qu'il parait inopportun de reprendre, surtout environné des pollutions diurnes et nocturnes du spécialiste Roseau).
Ce n'est pas parce que Vals, planqué sous Mykha et déjà banni du forum pour attaques personnelles
est incapable de défendre les fouthèses passées et/ou actuelles de la direction de LO sur la Chine ou la Russie
qu'il ne doit pas apprendre à se tenir.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  nico37 le Mer 8 Jan - 1:18

Nathalie Arthaud ne sera pas tête de liste à Vaulx-en-Velin 07/01

C'est Marie-Andrée Marsteau qui sera chargée d'emmener la liste Lutte Ouvrière dans la commune de l'Est lyonnais.
La porte-parole nationale du parti se présentera, elle, aux élections européennes sur la liste de l'île de France. Lutte Ouvrière "présentera une liste à Vaulx-en-Velin" pour "faire entendre le camp des travailleurs et dire tout le mal que nous pensons du gouvernement et de la politique socialiste" précise-t-elle dans Le Progrès. Le parti mène actuellement une campagne au niveau local pour constituer sa liste.

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  mykha le Jeu 9 Jan - 3:09

Hollande : des bons vœux pour le patronat, des coups pour les travailleurs

Depuis le 1er janvier, une série de mesures ont pris effet, à commencer par l'augmentation de la TVA. Elle se répercute sur tout ce que l'on achète au jour le jour et augmentera aussi nos factures de gaz, d'électricité, et pèsera sur les charges locatives ou sur les frais de transport.
Euro après euro, cette augmentation de la TVA coûtera près de 100 euros par an et par personne. Le gouvernement prélèvera ainsi 7 milliards dans les poches des classes populaires pour, explique-t-il, payer au patronat le cadeau du crédit d'impôt compétitivité.
Mais le racket des travailleurs ne s'arrête pas là. À la fin du mois, il manquera aussi quelques euros sur le salaire net, conséquence directe des sacrifices imposés pour les retraites puisque les cotisations retraite augmenteront pour les salariés et pour eux seuls – les cotisations patronales étant, elles, compensées par une baisse de la cotisation famille.
Les retraités perdront, eux aussi, près d'un milliard parce que la revalorisation des pensions est reportée du 1er avril au 1er octobre. Et c'est sans compter les augmentations d'impôt subies par les travailleurs qui se maintiendront l'année prochaine.
Réforme après réforme, le gouvernement s'attaque au niveau de vie de l'ensemble des classes populaires. Sciemment, il enfonce des millions de travailleurs dans la misère pour satisfaire le patronat.
Toutes les Bourses mondiales ont bouclé l'année 2013 en affichant des records. Le CAC 40 a augmenté de 18 %, ce qu'aucun salarié n'a connu. Des centaines de milliards affluent à nouveau sur les marchés spéculatifs. Les profits des grands groupes capitalistes sont assurés, mais le gouvernement continue de faire payer toute la population, y compris les plus modestes, en revenant sur les droits sociaux et sur les services publics.
Hollande l'a déclaré dans ses voeux, il va continuer dans cette direction. En ce début d'année 2014, le grand patronat a donc de quoi être ravi.
Gattaz, le patron du Medef, n'a pas caché sa satisfaction. Il avait proposé au gouvernement un « pacte de confiance », Hollande a annoncé un « pacte de responsabilité » au contenu identique. Il avait demandé une baisse des cotisations et de la fiscalité des entreprises, Hollande a promis les deux. Alors que de plus en plus de travailleurs se soignent de moins en moins, Hollande a eu le cynisme de reprendre le langage patronal en évoquant les « excès » et les « abus » de la Sécurité sociale !
Comme président des patrons, il n'y a décidément pas mieux que Hollande !
Le gouvernement justifiera, comme toujours, sa politique au nom de l'emploi. La « bataille contre le chômage » fait partie du cinéma consistant à faire passer une politique favorable au patronat pour une politique bonne pour toute la population, bonne pour les travailleurs, bonne pour les chômeurs.
Pendant un an, Hollande a réussi à ce que tous les projecteurs soient braqués sur son objectif d'inverser la courbe du chômage. Son cinéma a consisté à faire croire que quelques milliers de chômeurs en moins seraient une grande avancée, masquant le fait que, depuis mai 2012, il y a 500 000 chômeurs de plus.
Pour lanterner les travailleurs en 2014, Hollande a inventé un nouveau boniment, le « pacte de responsabilité ».
Demain, tout en continuant à licencier et à faire pression pour que le gouvernement fasse de même dans la Fonction publique, le patronat nous parlera de son « désir d'embaucher ».
Tout en rajoutant des milliers de chômeurs aux millions existants, patronat et gouvernement nous expliqueront qu'ils ont signé un « pacte de responsabilité » pour créer de l'emploi.
Mais en attendant des embauches qui ne viendront pas, ils imposeront aux travailleurs des conditions de travail aggravées, des salaires amputés, ils reviendront sur des droits sociaux, ils imposeront que les travailleurs payent à la place du patronat pour la Sécurité sociale. Et toutes ces attaques seront, elles, bien réelles !
Hollande a un cap : servir le patronat, faire prospérer les affaires de la bourgeoisie et imposer des sacrifices supplémentaires aux travailleurs. Derrière l'image bien commode d'un président de la République indécis et impuissant se cache un ennemi des travailleurs et une politique antiouvrière que les travailleurs ont à dénoncer et à combattre.
Alors, si nous devons formuler des voeux, c'est qu'en 2014, les travailleurs retrouvent le chemin des luttes contre le vrai patronat et la fausse gauche, et rendent enfin les coups.

Éditorial des bulletins d'entreprise du 6 janvier
avatar
mykha

Messages : 1079
Date d'inscription : 19/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'assassinat de Maurice Audin

Message  mykha le Jeu 9 Jan - 3:45

L'assassinat de Maurice Audin : l'armée se tait toujours

Un journaliste vient de sortir un livre dans lequel il affirme détenir la vérité sur la mort de Maurice Audin. Le sinistre général Aussaresses, interviewé avant sa mort, aurait certifié avoir fait exécuter Audin sur ordre de Massu. Mais Aussaresses ayant menti toute sa vie, on ne sait encore si c'est toute la vérité.
C'est durant la guerre d'Algérie, en 1957, que les parachutistes français arrêtèrent Maurice Audin, jeune militant communiste de 25 ans. Ensuite celui-ci fut torturé par l'armée française, et aperçu pour la dernière fois par Henri Alleg lors de son propre passage dans les locaux des tortionnaires. Maurice Audin a ensuite disparu, comme des milliers d'autres Algériens assassinés par l'armée française. Et jamais les responsables militaires et politiques n'ont eu à rendre de comptes, ni sur la disparition de Maurice Audin ni sur les autres.
La vérité sur la mort de Maurice Audin se trouve-t-elle quelque part dans les archives militaires ? Les rendre publiques serait en tout cas le minimum indispensable. Depuis soixante ans l'armée française, couverte par les différents gouvernements, refuse de livrer la vérité sur ses propres actes durant la guerre d'Algérie. « La France doit faire face à ses responsabilités et au devoir de vérité qui lui incombe envers vous et votre famille d'abord, mais également envers l'ensemble des citoyens », avait affirmé François Hollande, une fois élu, à la veuve de Maurice Audin. En décembre dernier, en visite en Algérie, il est aussi allé se recueillir sur la place Maurice-Audin d'Alger.
Autant de gestes mensongers et hypocrites. En 1956-1957, c'étaient les ancêtres politiques de Hollande, Guy Mollet et Mitterrand, qui gouvernaient et couvraient les atrocités commises par l'armée française. Aujourd'hui Hollande continue de laisser l'armée camoufler ses propres crimes.

Marion AJAR
avatar
mykha

Messages : 1079
Date d'inscription : 19/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Copas le Jeu 9 Jan - 10:40

mykha a écrit:
L'assassinat de Maurice Audin : l'armée se tait toujours

Un journaliste vient de sortir un livre dans lequel il affirme détenir la vérité sur la mort de Maurice Audin. Le sinistre général Aussaresses, interviewé avant sa mort, aurait certifié avoir fait exécuter Audin sur ordre de Massu. Mais Aussaresses ayant menti toute sa vie, on ne sait encore si c'est toute la vérité.
C'est durant la guerre d'Algérie, en 1957, que les parachutistes français arrêtèrent Maurice Audin, jeune militant communiste de 25 ans. Ensuite celui-ci fut torturé par l'armée française, et aperçu pour la dernière fois par Henri Alleg lors de son propre passage dans les locaux des tortionnaires. Maurice Audin a ensuite disparu, comme des milliers d'autres Algériens assassinés par l'armée française. Et jamais les responsables militaires et politiques n'ont eu à rendre de comptes, ni sur la disparition de Maurice Audin ni sur les autres.
La vérité sur la mort de Maurice Audin se trouve-t-elle quelque part dans les archives militaires ? Les rendre publiques serait en tout cas le minimum indispensable. Depuis soixante ans l'armée française, couverte par les différents gouvernements, refuse de livrer la vérité sur ses propres actes durant la guerre d'Algérie. « La France doit faire face à ses responsabilités et au devoir de vérité qui lui incombe envers vous et votre famille d'abord, mais également envers l'ensemble des citoyens », avait affirmé François Hollande, une fois élu, à la veuve de Maurice Audin. En décembre dernier, en visite en Algérie, il est aussi allé se recueillir sur la place Maurice-Audin d'Alger.
Autant de gestes mensongers et hypocrites. En 1956-1957, c'étaient les ancêtres politiques de Hollande, Guy Mollet et Mitterrand, qui gouvernaient et couvraient les atrocités commises par l'armée française. Aujourd'hui Hollande continue de laisser l'armée camoufler ses propres crimes.

Marion AJAR

L’intérêt de ce genre d'article est indispensable du point de vue de l'éducation politique et la compréhension de l'histoire.
Il y a juste un détail qu'il faut préciser, indispensable sur les tâches.

Hollande est un rejeton politique des Mitterrand et Mollet, mais la nature du PS a changé depuis les années 50 par rapport à la SFIO.
La nature du personnel politique du PS est toujours la même, mais la relation à la classe ouvrière a été totalement rompue, le PS est un parti bourgeois pur. La relation aux travailleurs est la même sur le fond qu'à l'UMP.
Cette distinction est importante car d'un côté il y a une base ouvrière à disputer (dans les années 50-60 par exemple dans le nord), de l'autre il n'y a aucune base ouvrière ayant un poids quelconque autre que celles d'électeurs.

On ne côtoie pas le PS parmi les travailleurs.

Lutter contre les expéditions impérialistes de la France ne permet pas actuellement de prendre à témoin une base ouvrière du PS. Cette base n'existe pas politiquement, idéologiquement, ...
C'est en cela qu'il y a une différence avec les années 50, mais, c'est vrai, pas tellement en matières de personnel politique.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  verié2 le Jeu 9 Jan - 10:52

Copas(SFIO versus PS)C'est en cela qu'il y a une différence avec les années 50, mais, c'est vrai, pas tellement en matières de personnel politique.
Bon, il ne faut pas non plus surestimer la base ouvrière de la SFIO dans les années cinquante-soixante. Dans quelques régions comme le Nord, sans doute, mais à l'échelle nationale... Ce qui restait de cette base était surtout électorale. Sur le plan militant, le PCF était quasi hégémonique dans la classe ouvrière. FO, où la SFIO était présente, faisait figure de syndicat jaune. Et il n'y a pas eu beaucoup d'opposition contre la guerre d'Algérie au sein de la SFIO, même quand Guy Mollet, après les élections de 1956, qui ont vu le succès du "Front républicain" (SFIO + radicaux), a fait le contraire de la politique pour laquelle il a été élu, en envoyant le contingent en Algérie...

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Copas le Jeu 9 Jan - 11:02

verié2 a écrit:
Copas(SFIO versus PS)C'est en cela qu'il y a une différence avec les années 50, mais, c'est vrai, pas tellement en matières de personnel politique.
Bon, il ne faut pas non plus surestimer la base ouvrière de la SFIO dans les années cinquante-soixante. Dans quelques régions comme le Nord, sans doute, mais à l'échelle nationale... Ce qui restait de cette base était surtout électorale.  Sur le plan militant, le PCF était quasi hégémonique dans la classe ouvrière. FO, où la SFIO était présente, faisait figure de syndicat jaune. Et il n'y a pas eu beaucoup d'opposition contre la guerre d'Algérie au sein de la SFIO, même quand Guy Mollet, après les élections de 1956, qui ont vu le succès du "Front républicain" (SFIO + radicaux), a fait le contraire de la politique pour laquelle il a été élu, en envoyant le contingent en Algérie...

Tu peux même aller jusqu'aux années 70-début 80 pour des restes de bases ouvrières dans le nord pour le PS.
Ce qui ne signifie pas qu'ils étaient dorés à l'or fin prolétaire... FO, etc, tout ça tout ça.

Cette période est close maintenant, même si le type de personnel politicien bourgeois est toujours le même, avec les mêmes capacités de gestion de l'appareil d'état bourgeois. La différence encore une fois vient qu'il n'y a plus de socialistes perceptibles en tant que tels dans la classe ouvrière.

La capacité à mener des guerres coloniales est inchangée, mais il n'y a plus de relais SFIO de cette politique parmi les travailleurs, autre que cathodique ... (si peu qu'il l'était dans les années 50).
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  nico37 le Dim 12 Jan - 13:55

Le bouffon antisémite et les hypocrites qui lui servent la soupe

S’appuyant sur la circulaire envoyée hier à tous les préfets par Manuel Valls, plusieurs municipalités, dont Bordeaux et Nantes, ont décidé d’interdire les spectacles de Dieudonné.
Derrière l’image anti-système qu’il veut se donner, Dieudonné prospère, au propre et au figuré, sur l’antisémitisme. Il cherche ses amitiés et ses références du côté des pires ennemis des travailleurs, Jean-Marie Le Pen, parrain de sa fille ou Alain Soral, un des idéologues connus de l’extrême droite.
Mais en interdisant ses spectacles, Valls, qui n’a pas hésité à tenir lui-même des propos xénophobes sur les Roms et qui a expulsé plus de 35 000 étrangers en 2013, sert la même soupe, et en plus lui fournit l’occasion de jouer les victimes.
Le combat contre l’antisémitisme, et plus généralement contre le racisme, ce n’est pas sur un terrain juridique qu’on peut le gagner, mais c’est un combat de chaque jour, sur le terrain.

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  gérard menvussa le Lun 13 Jan - 20:33

Alors, si nous devons formuler des voeux, c'est qu'en 2014, les travailleurs retrouvent le chemin des luttes contre le vrai patronat et la fausse gauche, et rendent enfin les coups.
Le probléme de LO est là : ils ne peuvent espérer "la réaction de la classe ouvriére" que comme un voeux pieux, ou un miracle. Alors que le npa tente de se saisir de toutes les opportunités pour construire ce mouvement, au risque de se tromper assez souvent. Cela entraîne LO a choisir toutes les aventures gauchistes et/ou opportunistes. Il est particulièrement significatif que pas un bilan de leur politque de compromis "municipal" avec la bourgeoisie (sur la base d'un accord avec le ps, par exemple) n'ait jamais été rendu public....
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  mykha le Mar 14 Jan - 23:48

Morgan je a écrit:Les travailleurs n'ont jamais quitté le chemin des luttes, par contre il y aurait beaucoup à dire sur les organisations politiques et syndicales se réclamant de la classe ouvrière et sur la politique de leurs directions.

Ca, c'est sûr, mais c'est sans doute le renforcement évident du mouvement ouvrier, politique et syndical, qui lui permet de freiner ou même empêcher ces luttes irrésistibles qui terrorisent le patronat et son gouvernement.
Sacrés bureaucrates ! Moins ils sont nombreux et influents, plus ils trouvent de moyens pour tétaniser des "travailleurs n'ont jamais quitté le chemin des luttes".
D'ailleurs plus les appareils syndicaux sont faibles, voire vides, plus leur poids est fort pour peser sur une combativité ouvrière qui se maintient... No 
avatar
mykha

Messages : 1079
Date d'inscription : 19/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  mykha le Mar 14 Jan - 23:50

Le probléme de LO est là : ils ne peuvent espérer "la réaction de la classe ouvriére" que comme un voeux pieux,

C'est même pour ça que se pose la question d'organiser des réunions de prières et des danses du feu.
avatar
mykha

Messages : 1079
Date d'inscription : 19/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  gérard menvussa le Mer 15 Jan - 0:31

Quels sont vos formes d'organisations qui répondent à l'urgence de la situation ? On peut féliciter LO d'avoir sur organiser des bases ouvrières, mais y a t il quelque chose de nouveau depuis 35 ans ? Pas par gout du nouveau, mais tout simplement parce que les bases de la lutte de classe ont changé dans les entreprises. Mais LO continue imperturbablement ses feuilles de boites, ses interventions (toujours les mêmes) Ce qui à à la fois un aspect rassurant et dérisoire;...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Roseau le Mer 15 Jan - 0:49

Gérard, tu en demandes beaucoup...
Pourquoi prendre en compte des changements en France,
alors que rien d'important n'a eu lieu en Russie depuis 1917,
toujours un Etat ouvrier (dégénéré, certes...) pour la direction de LO...
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  mykha le Mer 15 Jan - 0:57

Roseau a écrit:Gérard, tu en demandes beaucoup...
Pourquoi prendre en compte des changements en France,
alors que rien d'important n'a eu lieu en Russie depuis 1917,
toujours un Etat ouvrier (dégénéré, certes...) pour la direction de LO...

Notre beau Champion passe une fois de plus le mur du çon pour caractériser la politique d'un parti qui ne l'a suivi ni dans le rejet du communisme, de la dictature du prolétariat, ni dans le vote Chirac pour se défendre du fascisme qui menaçait si fort en 2002 (on en frémit encore...).
Que dire d'autre ?
Devant tant d'inculture politique et historique (ou serait-ce du mensonge bête et méchant), on reste pantois.
Une p'tit tilleul avant de dormir ? Mais si, c'est pas trop fort...
avatar
mykha

Messages : 1079
Date d'inscription : 19/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  mykha le Mer 15 Jan - 1:12

mais y a t il quelque chose de nouveau depuis 35 ans ? Pas par gout du nouveau, mais tout simplement parce que les bases de la lutte de classe ont changé dans les entreprises. Mais LO continue imperturbablement ses feuilles de boites, ses interventions (toujours les mêmes) Ce qui à à la fois un aspect rassurant et dérisoire;...

Dérisoire peut-être.
Rassurant, certainement pas.
Dérisoire au regard de ce qui serait nécessaire au prolétariat pour s'organiser, se défendre, prendre l'offensive consciemment.
Rassurant, non, car ça patine et que même si c'est tout à fait insuffisant, personne, aucun groupe ne fait mieux pour s'adresser au monde du travail politiquement et plus encore pour tisser plus de liens et organiser les travailleurs.
Même le PC a renoncé à faire vivre des cellules d'entreprise, les autres n'en parlons même pas.
Alors, c'est vrai, LO n'a pas inversé la tendance même en continuant imperturbablement ses feuilles de boite, c'est à dire une presse politique d'entreprise...et ses "interventions (toujours les mêmes), c'est à dire politiques, ouvrières, communistes, dans une période où tous les autres ont renoncé à ce travail "dérisoire" et a priori moins "payant" que les coups d’esbroufe spectaculaires et plus "tendance", sur des questions qui n'ont pas grand chose à voir avec la lutte de classe au quotidien.
avatar
mykha

Messages : 1079
Date d'inscription : 19/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Roseau le Mer 15 Jan - 2:05

mykha a écrit:Devant tant d'inculture politique et historique (ou serait-ce du mensonge bête et méchant), on reste pantois.
Une p'tit tilleul avant de dormir ? Mais si, c'est pas trop fort...

Rappel à celui qui récidive
http://forummarxiste.forum-actif.net/t3275p105-lutte-ouvriere#81456
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Morgan je le Mer 15 Jan - 11:00

Lutte Ouvrière, spécialisée comme caution gauche des journées d'action bidon mises en place par les bureaucraties syndicales.

Morgan je

Messages : 12
Date d'inscription : 07/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  mykha le Mer 15 Jan - 12:19

Morgan je a écrit:Lutte Ouvrière, spécialisée comme caution gauche des journées d'action bidon mises en place par les bureaucraties syndicales.

Comme si les bureaucraties syndicales avaient besoin de caution en général et de celle de LO en particulier  No 
avatar
mykha

Messages : 1079
Date d'inscription : 19/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Morgan je le Mer 15 Jan - 14:27

Mais cela donne l'illusion que ces journées peuvent servir à quelque chose alors que leur seul but est de protéger le pouvoir réactionnaire en place!

Morgan je

Messages : 12
Date d'inscription : 07/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  verié2 le Mer 15 Jan - 16:08

Morgan je a écrit:Mais cela donne l'illusion que ces journées peuvent servir à quelque chose alors que leur seul but est de protéger le pouvoir réactionnaire en place!
La question de la tactique vis à vis des journées d'action n'est pas toujours simple. On doit d'une part dire la vérité aux travailleurs, à savoir qu'une journée ne suffira pas, que les centrales syndicales ne veulent pas engager une véritable lutte ; mais de l'autre montrer notre solidarité avec les militants syndicalistes et travailleurs qui participent à ces actions, en y participant nous-mêmes. Ceux qui refusent d'y participer sont rarement les plus conscients et les plus combatifs.

Cela-dit, il est vrai que LO, au cours de ces dernières années a infléchi son discours sur les directions syndicales et les journées d'actions en modérant ses critiques.

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 22 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum