L'assassinat de Maurice Audin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'assassinat de Maurice Audin

Message  Byrrh le Mer 8 Jan - 11:23

Ce matin, France Inter a été apparemment le seul média à révéler qu'avant de mourir en décembre dernier, le général Aussaresses a confié à un historien la vérité sur la disparition du militant communiste algérien Maurice Audin en 1957.

Il est désormais clairement établi que Maurice Audin a été assassiné sur ordre du général Massu.

En podcast, l'émission de ce matin, avec les historiens Jean-Charles Deniau et Benjamin Stora, et Josette Audin, la compagne de Maurice : http://www.franceinter.fr/emission-le-79-retour-sur-la-guerre-dalgerie

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'assassinat de Maurice Audin

Message  verié2 le Mer 8 Jan - 14:43

J'ai écouté ces émissions (mais évidemment pas lu le livre). Josette Audin, qui n'a pas été consultée par l'auteur, a estimé que celui-ci utilise le nom de Audin pour vendre son livre.
Sur le plan des principes, une "personnalité historique" comme Audin n'appartient pas à sa famille. On ne voit pas pourquoi un auteur serait tenu de la consulter, voire de lui soumettre son livre. Toutefois Josette Audin, qui n'a cessé de mener le combat pour faire connaître la vérité, est probablement une des meilleures connaisseuses de cette affaire. Il aurait donc été préférable que l'auteur la rencontre, sans pour autant devoir lui soumettre son texte.

Josette Audin, au delà de cette animosité envers l'auteur, a avancé un argument digne d'intérêt. Aussaresses a tellement menti, changé de version, qu'on ne peut guère apporter de crédibilité à son témoignage... posthume.

Faire vivre la mémoire du camarade Maurice Audin, tout comme celle de Fernand Yveton, guillotiné alors que Mitterrand était Garde des sceaux, est évidemment une bonne chose. Mais l'identité précise de l'assassin a-t-elle vraiment un intérêt majeur, alors que tous les protagonistes, ou presque, ont disparu aujourd'hui ? L'auteur a-t-il voulu "faire un coup" ou vraiment rappeler ce crime du colonialisme français, et les autres crimes du même coup ? Ou bien les deux à la fois ?

Impossible de répondre à ces questions sans avoir lu le livre. Mais ces émissions ont comporté des aspects déplaisants : il a été tenté par au moins l'un des intervenants de mettre l'assassinat d'Audin sur le même plan que les massacres de harkis à la fin de la guerre, les soldats français disparus etc. Autrement dit de renvoyer dos à dos les crimes des oppresseurs et de leurs soudards et ceux des opprimés. Personne n'oserait aujourd'hui renvoyer dos à dos les crimes des SS, ceux des résistants et ceux des Juifs insurgés du Ghetto de Varsovie. Mais la guerre d'Algérie dérange encore au moment où l'impérialisme français se lance dans de nouvelles aventures guerrières en Afrique...

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum