Prostitution/Travail du sexe

Page 5 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Prostitution/Travail du sexe

Message  gérard menvussa le Lun 6 Jan - 22:48

Nous sommes du coté des prostitués, et c'est le principal : vous etes contre elles, du coté des intégristes chrétien du nid. Les deux positions que défendent les féministes du npa sont effectivement divergentes, aucunes d'entre elles ne courent au cul des curé, contrairement à un mykha . Et ça c'est effectivement le principal, et c'est tout ce qui nous sépare de ce répugnant personnnage.
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 61
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prostitution/Travail du sexe

Message  mykha le Lun 6 Jan - 23:34

gérard menvussa a écrit:Nous sommes du coté des prostitués, et c'est le principal : vous etes contre elles, du coté des intégristes chrétien du nid. Les deux positions que défendent les féministes du npa sont effectivement divergentes, aucunes d'entre elles ne courent au cul des curé, contrairement à un  mykha . Et ça c'est effectivement le principal, et c'est tout ce qui nous sépare de ce répugnant personnnage.

Voilà bien résumé et argumenté, en quelques lignes, le point de vue d'un fin dialecticien qui sait marier la carpe et le lapin et se situer clairement en soutenant un avis et son contraire, sans état d'âme ou sans que ça chatouille son neurone.
Quant à mes sympathies marquées pour les curés, elles sont autant crédibles que celle du Menvussa pour le marxisme et le matérialisme.
avatar
mykha

Messages : 1079
Date d'inscription : 19/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prostitution/Travail du sexe

Message  verié2 le Mar 7 Jan - 10:55

Tribune NPA 2
une part importante de la loi est consacrée à la protection et aux droits des victimes de la prostitution
Ca me semble vraiment très, très optimiste vu ce qu'on en sait, en particulier vis à vis des immigré-e-s. Et ce jugement est bien plus positif et favorable à la loi que celui de LO, ou même celui exprimé jusqu'ici par Mykha, pourtant traditionnellement plus rigoriste que LO... En effet, si on peut admettre que la pénalisation des clients marque une évolution de principe de la société (même si ses effets sont nuls voir négatifs, ce que l'avenir montrera), enjoliver ainsi ces prétendues protections et aides (par la police ?) est une attitude surprenante.

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prostitution/Travail du sexe

Message  Achille le Mar 7 Jan - 11:00

verié2 a écrit:Tribune NPA 2
... enjoliver ainsi ces prétendues protections et aides (par la police ?) est une attitude surprenante.

C'est un jugement équilibré -pour la première fois exprimé par des militants du NPA dans ce forum où jusqu'à présent les partisans de la dé-réglemention type STRASS avait la part belle,  à propos des mesures suivantes :
La loi prévoit notamment :
– la création d’un « parcours de sortie de la prostitution » (articles 3, 4 et 6) ;
– la mise en place « d’un système de protection et d’assistance », d’une aide financière, d’une aide au logement, de places dans les centres d’hébergement et de réinsertion sociale pour toute personne victime de la prostitution (article 3) ;
– la création d’un fonds dont le but sera de soutenir des actions de sensibilisation (article 4) ;
– la délivrance d’un titre de séjour de six mois, renouvelable pendant toute la durée du parcours de sortie de la prostitution (article 6).

et à propos de ces mesures qui sont un progrès par rapport à la situation actuelle ce n'est pas "enjoliver" que d'écrire :
Cette mesure est évidemment insuffisante. Dans le cadre de cette loi, il faut exiger la régularisation sans condition de l’ensemble des prostituéEs sans papierEs...
Malgré les insuffisances de cette loi, elle comporte plus de points positifs que de points négatifs. Le NPA ne doit donc pas participer aux mouvements d’opposition globale à cette loi. Il serait en effet regrettable de ne pas reconnaître qu’il y a là une volonté de lutter contre la prostitution reconnue comme une violence faite aux femmes.
Pour autant, le NPA doit interpeller le ministère des Droits des femmes sur l’insuffisance des moyens qui lui sont octroyés par le gouvernement Hollande.

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prostitution/Travail du sexe

Message  verié2 le Mar 7 Jan - 16:50

C'était en 1909, et pourtant Kollontaï ne comptait ni sur des lois hypocrites ni sur les féministes bourgeoises pour réduire la prostitution. Elle ne séparait pas la lutte contre la prostitution de la lutte contre le système qui l'engendre, elle liait son recul à de nouvelles conquêtes ouvrières.

Alexandra Kollontaï
Il est clair que le problème de l’abolition de la prostitution, le problème de l’assainissement des rapports entre les sexes, c’est le problème de la classe prolétarienne, problème lié de la façon la plus étroite et la plus indissoluble aux
conditions du travail et de la production. Si, pour les autres classes et couches de la population, la solution des questions du mariage, et par suite de la prostitution, a surtout un intérêt psychologique et moral, pour le prolétariat, c’est l’une
des questions fondamentales de la vie, l’un des éléments déterminants de l’avenir. La lutte contre la prostitution et les formes monstrueuses de la famille actuelle, en d’autres termes la lutte contre les institutions de classe du monde bourgeois contemporain, découle directement de la lutte générale du prolétariat et en constitue une partie
intégrante.
[...] Non, si effectivement le mouvement abolitionniste triomphait chez nous, si l’armée des prostituées se mettait à s’accroître plus lentement, les féministes seraient moins que quiconque responsables de ces heureux événements. Ce n’est pas aux résolutions maniérées des féministes que la femme en sera redevable, mais au parti ouvrier, qui lutte pour le changement des rapports, économiques et sociaux existants. On peut affirmer avec certitude que les cadres qui engendrent comme une nécessité la dépendance matérielle de la prostitution seront réduits à chaque nouvelle conquête de la classe ouvrière dans le domaine des rapports économiques et juridiques.

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prostitution/Travail du sexe

Message  Achille le Mar 7 Jan - 17:08

Une expérience de militant(e)s de terrain à Mulhouse avec quelques données chiffrées :

Au-delà de la pénalisation des clients (qui seront passibles d’une amende de 1500 €), le Nid se réjouit surtout que la loi supprime le délit de racolage passif instauré en 2003. « C’est l’élément n° 1 » , souligne Karine Batail. À Mulhouse, si les premières années ce racolage passif n’était guère réprimé, début 2012, le périmètre d’interdiction de la prostitution dans le centre-ville a été élargi. « Et les filles sont verbalisées. Du coup, la prostitution s’est déplacée vers de grandes artères à la périphérie du centre : boulevard Stoessel, boulevard Wallach, rue de Bâle, avenue d’Altkirch, à la Fonderie juste devant la clinique… » La nouvelle loi changera-t-elle cette situation ? Supprimer le délit de racolage, c’est changer le statut des personnes prostituées qui, de délinquantes, deviennent victimes.

Victimes des réseaux internationaux de proxénétisme pour la plupart d’entre elles. À Mulhouse comme ailleurs, la majorité des prostituées dans la rue sont en effet des étrangères (lire ci-dessous). « La nouvelle loi est un message envoyé aux réseaux. La France ne sera plus un pays intéressant pour eux… » , souligne Karine Batail. En Allemagne, a contrario, la loi de 2002 légalisant le travail du sexe, officiellement pour améliorer la situation sociale des prostituées, a fait exploser leur nombre, qui serait passé en dix ans de 80 000 à au moins 400 000 personnes. « Et on estime qu’un homme sur deux serait client. » « L a prostitution est considérée comme un métier comme un autre et l’on ne se préoccupe plus des femmes… Or, seulement 3,5 % d’entre elles seraient officiellement déclarées » , note Karine Batail. Pour elle, ce chiffre montre que les personnes qui se prostituent volontairement sont très minoritaires. « À Mulhouse, je n’en ai connu que deux qui se revendiquaient libres », souligne Laurent Schneider. L’une d’elles est morte d’un cancer il y a deux ans, à l’âge de 60 ans. « On a alors appris que celui qu’elle présentait comme son ami était en fait son mac… »

Majoritairement étrangères
En un an, les membres du Nid ont rencontré 140 personnes qui se prostituent dans la rue à Mulhouse (chiffre 2012). Parmi elles, «cinq ou six» travestis ou transidentitaires, mais surtout des femmes dont la majorité sont étrangères : Camerounaises, Roumaines, Tchèques, Bulgares et Albanaises pour l’essentiel. « Les Françaises sont de moins en moins nombreuses. Longtemps, elles représentaient un tiers des filles, ce n’est plus le cas », explique Karine Batail. Les Roumaines sont « hyper jeunes » mais « la police a vérifié leurs papiers et officiellement, elles sont toutes majeures. » Officiellement… En revanche, les Françaises sont les anciennes, âgées de plus de 50 ans. La doyenne a 76 ans : « Ses clients sont des habitués. » « Les autres Françaises que l’on rencontre sont des occasionnelles », note Laurent Schneider. Fort de sa longue expérience de bénévole au Nid, ce dernier constate que la prostitution de rue a augmenté sur le long terme à Mulhouse. « Il y a 25 ans, on comptait 80-90 personnes dans la rue, pas 140… » Reste un domaine sur lequel le Nid n’a pas de prise : la prostitution par internet. « En 2009, nous avions essayé de contacter ces personnes par mail ou SMS, relate Karine Batail Nous avions eu très peu de réponses. À l’Office central pour la répression de la traite des êtres humains, on nous a expliqué qu’il y avait souvent des réseaux derrière. »
http://www.lalsace.fr/actualite/2014/01/07/faire-prendre-conscience-que-la-prostitution-est-une-violence

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prostitution/Travail du sexe

Message  verié2 le Mar 7 Jan - 17:35

Le Nid
Supprimer le délit de racolage, c’est changer le statut des personnes prostituées qui, de délinquantes, deviennent victimes.
Encore une fois, ce changement de statut est purement formel, vu les innombrables moyens dont disposent les policiers pour harceler les prostituées : trouble à l'ordre public, menace de faire fuir leurs clients, contrôles de papiers et arrestations pour les étrangères en situation irrégulière etc.

On se demande d'ailleurs pourquoi le Nid se réjouit de ce changement de statut formel, puisque le but de l'opération, dont le Nid se réjouit aussi, serait, toujours selon le Nid, de faire fuir les prostituées vers d'autres pays où elles seraient, encore selon le Nid, encore plus mal traitées.  Shocked 

Le raisonnement du Nid est incohérent et permet de se poser une question : ce que le Nid souhaite, serait-ce ce départ des prostituées vers d'autres cieux ?

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prostitution/Travail du sexe

Message  Achille le Mar 7 Jan - 17:50

verié2 a écrit:Le Nid
... les policiers pour harceler les prostituées : trouble à l'ordre public, menace de faire fuir leurs clients, contrôles de papiers et arrestations pour les étrangères en situation irrégulière etc.
...
Le raisonnement du Nid est incohérent et permet de se poser une question : ce que le Nid souhaite, serait-ce ce départ des prostituées vers d'autres cieux ?

Qu'il y ait des flics qui n'appliquent pas la loi c'est sur mais c'était plus facile avant quand les personnes prostituées était en soi des délinquantes.
Contrairement à toi les militant(e)s qui viennent chaque jour aider les personnes prostituées et consacrent leurs efforts à les prévenir contre les clients abuseurs et violents, contre les réseaux et la traite par des aides au logement des aides juridiques, avec des aides administratives en particulier pour les personnes étrangères sans papiers...etc. bref tout le contraire de tes mensonges crasses qui montrent bien que tu n'as jamais participé à une association d'aide et de défense des personnes prostituées.
Reste dans ton ignorance et continue donc tes calomnies. Tu as perdu de toute façon toute crédibilité sur ce forum avec ton obsession du dénigrement (un jour LO, l'autre les abolitionnistes).

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prostitution/Travail du sexe

Message  verié2 le Mar 7 Jan - 18:23

Bon, je laisse de côté tes insultes coutumières pour répondre à ceci, qui est un aspect intéressant de la loi... et des illusions qui vont avec :
Achille
Qu'il y ait des flics qui n'appliquent pas la loi c'est sur mais c'était plus facile avant quand les personnes prostituées était en soi des délinquantes.

Du temps où existait le délit de raccolage :
La loi prévoit jusqu’à 2 mois de prison et 3 750€ d’amende pour les faits de racolage, mais cela indique les peines maximales encourues. Dans la totalité des cas que nous avons rencontré, les personnes ont été condamnées à une amende ferme (qu’elles ont du payer) ou avec sursis (qu’elles ne devront payer que si elles sont de nouveau condamnées pour les mêmes faits).
Dans les faits, les flics flanquaient le plus souvent des PV aux prostituées qu'ils embarquaient. Ce qui représentait un impôt supplémentaire et une entrave à leur activité pendant la durée de leur garde-à-vue.

Si je n'ai pas d'expérience personnelle de la prostitution, comme toi et quelques autres ne cessent de le rappeler assez stupidement (1), en revanche, je connais très bien le comportement de la police à l'encontre du petit monde des marginaux de la rue : camelots à la sauvette, mendiants, artistes de rue... prostituées, pour avoir moi-même travaillé dans la rue pendant plusieurs années comme "dessinateur de trottoir". Tu ne peux pas imaginer tout ce que les flics inventent pour les embarquer, voire les racketter, leur voler leur marchandise, les relâcher en pleine nuit loin de leur lieu d'arrestation, les menacer ! Ils n'ont vraiment pas besoin de lois spécifiques, ni même d'arrêts préfectoraux ou de consignes : dans la rue, les flics sont les maîtres. Ensuite, après ces brimades, tous ces gens sont relâchés sans jamais être présentés devant des tribunaux, car les juges n'en veulent pas. Mais aucun ne va porter plainte contre les flics.

Vos illusions sur la possibilité de la prostituée victime de porter plainte révèlent donc une incommensurable naïveté et méconnaissance de la réalité. Mais, de la part du Nid, qui connait nécessairement le comportement de la police, j'imagine que c'est de l'hypocrisie.
__
1) En effet, il n'est pas indispensable d'avoir soi-même exercé une activité pour en avoir une connaissance sérieuse. Sinon, Marx, Trotsky, Lénine et beaucoup d'autres intellectuels marxistes, qui n'ont jamais travaillé une journée en usine, n'auraient pas été capables de comprendre la vie et la psychologie du prolétariat...

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prostitution/Travail du sexe

Message  Achille le Mar 7 Jan - 19:02

La police ??? Je parle de tes calomnies contre les militants qui chaque jour et nuit viennent en aide aux personnes prostituées et ces militants tu les calomnies car tu ne connais leur activité inlassable sur les questions de santé, de protection contre les réseaux et les clients, pour les aides au logement, les aides juridiques et administratives...etc.

Les lois contre les sans papiers et les expulsions vont se poursuivre mais les personnes prostituées et leurs associations de défense disposent aujourd'hui d'un peu plus de moyens, à commencer par l'abolition du racolage -les personnes prostitués ne sont plus considérées par la loi comme des délinquantes- et de quelques mesures d'aide qu'il faut faire connaître, utiliser et améliorer.  Ce sont des points d'appuis pour aller plus loin et pour poursuivre le combat abolitionniste. Il reste beaucoup à faire contre la traite, les réseaux, le blanchiment (le porno par exemple), la lutte contre les expulsions. C'est notre combat.

Pendant ce temps tu combats cette loi. C'est l'essentiel de tes contributions dans ce fil. Puisque selon toi cette loi va aggraver la situation des personnes prostituées que fais tu concrètement pour l'empêcher d'être promulguée ? Es tu prêt à signer des pétitions, à manifester ?

Tu ne fais rien contre cette loi et c'est bien la preuve de ton absence de pratique sur ce sujet et celui du féminisme. Car entre le retour à la loi Sarkozy et la dé-réglementation type Allemagne ou STRASS ne vaut il mieux pas considérer cette loi comme un premier pas trop timide dans la résolution des problèmes de personnes prostituées. C'est la position des féministes, des abolitionnistes et d'associations d'aide aux personnes prostituées.

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prostitution/Travail du sexe

Message  verié2 le Mar 7 Jan - 19:34


Cannes : des collégiennes de bonne famille escort girls «pour le fun»
Home ACTUALITE Société
Par lefigaro.fr

Deux jeunes filles de 14 et 15 ans ont été arrêtées par la police après avoir donné de nombreux rendez-vous sexuels à de riches clients.

Cela ressemble de manière troublante à l'intrigue du film de François Ozon Jeune et Jolie, où une jeune fille bien née se prostituait par ennui. La police cannoise a mis fin aux activités d'un duo d'adolescentes qui, pendant deux mois et jusqu'en juin, exerçaient en tant qu'escort girls, révèle Nice-Matin .

Issues de familles aisées, ces copines inséparables de 14 et 15 ans étaient des élèves brillantes et leurs proches ne soupçonnaient pas leur double vie jusqu'à ce qu'ils consultent en juin dernier leur messageries électroniques. Les collégiennes se servaient en effet de ce moyen de communication pour prendre rendez-vous avec leurs riches clients. Elles en auraient eu une cinquantaine et les voyaient surtout le week-end. Les chefs d'entreprise étaient leur cible de prédilection.

L'entourage des jeunes filles a alerté la police. Pour en avoir le cœur net, un proche du duo s'est fait passer pour un client intéressé et la eur donné rendez-vous devant un hôtel de luxe de la Croisette. À l'heure dite, une Mercedes cabriolet a déposé les adolescentes. Elles étaient méconnaissables: tenues affriolantes, perruques, maquillage de rigueur. Le chauffeur des belles a été interpellé et son domicile perquisitionné. La police y a récupéré un vaste stock de chaussures à talons aiguilles, de sous-vêtements érotiques, de gants de cuir, de sacs à main, de postiches et de sex-toys. Une enquête pour proxénétisme a été ouverte.
Devenir une star du X

Le chauffeur, un quadragénaire qui a depuis retrouvé la liberté, récuse tout proxénétisme et assure n'avoir jamais soupçonné que ses protégées étaient mineures. Il a expliqué n'avoir été qu'un intermédiaire.

Les collégiennes n'ont fait preuve d'aucun remord. Avec un aplomb qui a étonné les enquêteurs, elles ont confié avoir mené cette vie secrète «pour le fun, pour le sexe et pour l'argent». Toujours dans la provocation, elles envisageaient d'utiliser leurs gains pour se refaire la poitrine afin de devenir des stars de porno aux États-Unis. Interrogées par M6 début septembre, elles se sont vantées d'avoir touché en tout 50.000 euros. Elles se faisaient également rémunérer en cocaïne. Depuis l'affaire, leurs parents les ont reprises en main. Elles ne devraient pas être poursuivies par la justice.

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prostitution/Travail du sexe

Message  sylvestre le Mer 8 Jan - 12:43

avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prostitution/Travail du sexe

Message  gérard menvussa le Mer 8 Jan - 17:31

Puisqu'on parle des associations qui aident en pratique les prostituées (et bien plus que le nid) rappelons l'action du "bus des femmes" dont voila la présentation :



L'association Les Amis du Bus des Femmes est une association de loi 1901 créée en 1994, ayant pour objet de travailler avec et pour les personnes prostituées et de lutter contre la traite des êtres humains.
Travailler avec et pour les personnes prostituées


Né en 1990 et soutenu par l’Organisation Mondiale pour la Santé et de nombreux acteurs médico-sociaux, le Bus des Femmes est un projet Parisien qui propose une action communautaire de santé publique en direction des personnes prostituées.

Le projet est dit communautaire dans la mesure où les personnes concernées sont elles-mêmes parties prenantes du projet, au sein :

1) des instances décisionnaires – définition des priorités, objectifs, stratégies, et actions de l’association, 2) du personnel – participation active à l’exécution et à l’évaluation des actions de terrain, 3) des bénéficiaires – accès aux services mis à disposition en réponse à leurs besoins.

La démarche communautaire porte un nouveau regard sur les individus. L’association ne constitue pas un dispositif supplémentaire mais complémentaire, proposant l’apport d’une expérience, d’une connaissance et d’une compréhension du milieu prostitutionnel, de ses codes et de ses réalités exprimées par la Communauté elle-même.

Notre association travaille ainsi à la mise en place d'actions de santé communautaire et à l’élaboration d’actions favorisant la promotion des droits de toutes personnes et leur insertion dans tous les domaines de la société.

Nos actions principales sont la prévention du VIH, des hépatites et des IST, l'accueil et l'accompagnement, la lutte contre l'exclusion et les discriminations ainsi que l'accès aux droits fondamentaux.

Le Bus des femmes circule jour et nuit du lundi au vendredi sur de nombreux sites de prostitution à Paris et en Région Parisienne.Les permanences mobiles permettent d'informer les personnes sur la prévention, de les soutenir, de les écouter sans aucun jugement et de leur proposer une orientation vers notre local si elles le souhaitent.

Au dela du travail que nous menons auprès des personnes prostituées, nous nous efforçons d'attirer l'attention du gouvernement sur les conséquences de la pénalisation du racolage passif par la loi de Sécurité intérieure de 2003 et d'obtenir l'abrogation des ordonnances de 1960 qui définissent les prostituées comme des inadaptées sociales et des victimes à réinsérer.
Lutter contre la Traite des Etres Humains

L’association travaille en particulier à la promotion des droits des personnes victimes de traite, d’exploitation sexuelle, de servitude pour dette, de prostitution sous contrainte ou de toutes formes d’esclavage.

Contrairement à "médecin du monde" ou à "act up", dont l'activité est d'abord médicale dans les deux cas, l'association a une vision globale de la prostitution, en particulier de la question des droits, du rapport à la loi,etc.

Et évidemment, cette association "de terrain" est totalement contre la mesure visant a "criminaliser" le client, non par soucis de ce dernier, mais simplement parce que la premiére vicitime de ce systéme, cela va être la prostituée...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 61
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prostitution/Travail du sexe

Message  mykha le Mer 8 Jan - 19:07

Une alliée de poids pour ceux qui militent contre la loi :

NVITÉE GRAND JURY - Valérie Pécresse, ex-ministre UMP, a expliqué les raisons qui la poussent à voter contre la proposition de loi portant sur la prostitution.

Invitée du Grand Jury RTL/Le Figaro/LCI, Valérie Pécresse, ex-ministre UMP, a expliqué dimanche qu'elle voterait contre la proposition de loi sur la prostitution "parce qu'elle contient un article (le numéro 6) dont personne ne parle mais qui instaure une filière d'immigration clandestine à partir de la prostitution".

Selon elle, ce volet du texte "dit que toute prostituée qui exercerait en France et qui voudrait sortir de la prostitution se verra automatiquement fournir des titres de séjour en France", arguant qu'elle "ne ferait pas ce cadeau aux réseaux de proxénètes internationaux".

Les députés ont adopté dans la nuit de vendredi à samedi la pénalisation des clients de prostituées, mesure phare de la proposition de loi sur la prostitution.

http://www.rtl.fr/actualites/info/politique/article/prostitution-valerie-pecresse-votera-contre-la-proposition-de-loi-7767510300
avatar
mykha

Messages : 1079
Date d'inscription : 19/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prostitution/Travail du sexe

Message  verié2 le Mer 8 Jan - 19:24

Une alliée de poids pour ceux qui militent contre la loi
Il me semble qu'il faut éviter ce genre d'"argument", qui peut se retourner très facilement contre les partisans de la loi.

Sinon, l'article sur l'enquête de la police suédoise est intéressant car il montre bien que, même sur le plan légal, la suppression du délit de racolage n'apporte ni protection ni "point d'appui" (?). Car, si le ou la client(e) commet un délit, la (ou le) prostitué(e) est son complice. En droit, être complice d'un délit est un délit. Un vrai casse-tête pour les juristes.
__
PS A l'attention de Mykha
Je ne milite pas contre cette loi, d'autant que c'est quasiment impossible de le faire sans être assimilé à un défenseur des clients. En revanche, je pense qu'il faut dénoncer son caractère hypocrite, inefficace, démagogique, et rappeler qu'on ne peut ni faire disparaître ni même reculer la prostitution dans une société où les conquêtes sociales prennent des coups tous les jours. (CF Kollontaï que je t'invite à lire attentivement : tu constateras que tu pourrais lui reprocher à peu près tout ce que tu me reproches, en particulier la critique des féministes bourgeoises.)

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prostitution/Travail du sexe

Message  gérard menvussa le Mer 8 Jan - 20:18

mykha a écrit:Une alliée de poids pour ceux qui militent contre la loi :

NVITÉE GRAND JURY - Valérie Pécresse, ex-ministre UMP, a expliqué les raisons qui la poussent à voter contre la proposition de loi portant sur la prostitution.

Invitée du Grand Jury RTL/Le Figaro/LCI, Valérie Pécresse, ex-ministre UMP, a expliqué dimanche qu'elle voterait contre la proposition de loi sur la prostitution "parce qu'elle contient un article (le numéro 6) dont personne ne parle mais qui instaure une filière d'immigration clandestine à partir de la prostitution".

Selon elle, ce volet du texte "dit que toute prostituée qui exercerait en France et qui voudrait sortir de la prostitution se verra automatiquement fournir des titres de séjour en France", arguant qu'elle "ne ferait pas ce cadeau aux réseaux de proxénètes internationaux".

Les députés ont adopté dans la nuit de vendredi à samedi la pénalisation des clients de prostituées, mesure phare de la proposition de loi sur la prostitution.

http://www.rtl.fr/actualites/info/politique/article/prostitution-valerie-pecresse-votera-contre-la-proposition-de-loi-7767510300

Il me semble à moi aussi qu'on peut trouver de franches crapules qui soutiennent la loi... Ce genre de procédés est surtout révélateur du manque total de fibre révolutionnaire de ceux qui en usent (et en abusent)
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 61
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prostitution/Travail du sexe

Message  mykha le Jeu 9 Jan - 3:06

Il me semble à moi aussi qu'on peut trouver de franches crapules qui soutiennent la loi... Ce genre de procédés est surtout révélateur du manque total de fibre révolutionnaire de ceux qui en usent (et en abusent)

De la part d’individus de ce camp, je n'ose pas parler de bonheur d'être ainsi classé...mais au moins de plaisir...(pas sexuel ou sentimental).
Malgré ces hargnosités vagues de la part de ceux qui défendent l'impunité des clients abuseurs, la loi sera probablement votée.
Et c'est tant mieux pour toute insuffisante qu'elle soit à éradiquer la prostitution.
Tant pis pour eux même si on peut craindre que le législateur aplanisse la mise en cause de la beauferie des payeurs/abuseurs.
On vous verra sans doute dans les manifs ou les réactions défendant la liberté de payer pour baiser;
Ce sera sans nous, dans tous les cas. Et tant pis pour les pauvres et braves baiseurs/abuseurs/payants...!
avatar
mykha

Messages : 1079
Date d'inscription : 19/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prostitution/Travail du sexe

Message  verié2 le Jeu 9 Jan - 9:20

Mykha
On vous verra sans doute dans les manifs ou les réactions défendant la liberté de payer pour baiser
C'est affligeant de te voir continuer à polémiquer de cette façon, c'est à dire avec des positions que ni Gérard Ménussa ni moi ne défendons.

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prostitution/Travail du sexe

Message  verié2 le Jeu 9 Jan - 10:07

Cette réflexion, tout à fait juste de LO, par rapport au racisme peut parfaitement s'appliquer au sexisme et à la prostitution. Le gouvernement se donne aussi le beau rôle en interdisant l'achat d'actes sexuel, tout en défendant cette société qui engendre la crise, le chômage etc et du même coup... l'augmentation de la prostitution.

Lutte ouvrière
C'est la dictature économique et politique des capitalistes sur la société qui engendre la crise, le chômage et son cortège de catastrophes, et du même coup la montée d'idées réactionnaires dont Dieudonné n'est qu'un exemple entre d'autres. Mais c'est justement cette dictature économique dont Valls et le gouvernement dont il fait partie est un des plus fidèles soutiens. Le fait de se donner le beau rôle en interdisant les spectacles de Dieudonné n'effacera pas cette responsabilité.

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prostitution/Travail du sexe

Message  Achille le Jeu 9 Jan - 11:05

verié2 a écrit:
Je ne milite pas contre cette loi,

Tu n'as fait que ça depuis des semaines. Tout le forum le sait :

-Tu t'es d'abord opposé à la loi sans l'avoir lue.
-Tu as calomnié les associations abolitionnistes avec des allusions pourries sur les liens de Le Nid avec le Vatican.
-Tu as en permanence relativisé la traite et les réseaux.
-Tu as toujours défendu les clients en t'opposant au délit qui les frappe depuis le 4/12 (si la loi est promulguée)
-Tu as tenté de nous faire croire à la fable de la "prostitution libre et choisie"  
-Tu as sans cesse entretenu une confusion entre abolition et prohibition.
-Tu as assimilé le féminisme à la bourgeoisie.
-Tu reprends les arguments du Strass qui défend bec et ongles le marché du "service sexuel" (sic) déréglementé.
...etc.

Le tout saupoudré de marxisme d'enfonçage de porte ouvertes genre "seule la défaite du capitalisme créera les conditions de ...) qui n'a trompé personne.


Dernière édition par Achille le Jeu 9 Jan - 11:20, édité 1 fois

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prostitution/Travail du sexe

Message  mykha le Jeu 9 Jan - 11:16

verié2 a écrit:Cette réflexion, tout à fait juste de LO, par rapport au racisme peut parfaitement s'appliquer au sexisme et à la prostitution. Le gouvernement se donne aussi le beau rôle en interdisant l'achat d'actes sexuel, tout en défendant cette société qui engendre la crise, le chômage etc et du même coup... l'augmentation de la prostitution.

Lutte ouvrière
C'est la dictature économique et politique des capitalistes sur la société qui engendre la crise, le chômage et son cortège de catastrophes, et du même coup la montée d'idées réactionnaires dont Dieudonné n'est qu'un exemple entre d'autres. Mais c'est justement cette dictature économique dont Valls et le gouvernement dont il fait partie est un des plus fidèles soutiens. Le fait de se donner le beau rôle en interdisant les spectacles de Dieudonné n'effacera pas cette responsabilité.

Malgré tes contorsions, tu ne feras pas dire à ce texte complètement hors sujet autre chose que ce qu'il dit.
Et puisqu'il faut rabâcher, je te reprécise que pour LO, contrairement à tes positions, la pénalisation des clients, c'est la moindre des choses même si ce ne sera évidemment pas suffisant pour abolir la prostitution.
avatar
mykha

Messages : 1079
Date d'inscription : 19/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prostitution/Travail du sexe

Message  verié2 le Jeu 9 Jan - 11:20

La liste d'accusations du procureur Achille suffit à montrer qu'il n'a pas le moindre sens des nuances...

Sur une seule de ces accusations assez grotesques :
Achille
Tu as assimilé le féminisme à la bourgeoisie
J'invite ceux qui auraient des doutes à lire le texte de Kollontaï, dont j'ai mis plus haut un extrait en ligne :
Alexandra Kollontaï
si effectivement le mouvement abolitionniste triomphait chez nous, si l’armée des prostituées se mettait à s’accroître plus lentement, les féministes seraient moins que quiconque responsables de ces heureux événements. Ce n’est pas aux résolutions maniérées des féministes que la femme en sera redevable, mais au parti ouvrier

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prostitution/Travail du sexe

Message  Achille le Jeu 9 Jan - 11:52

verié2 a écrit:
Sur une seule de ces accusations assez grotesques :
Achille
Tu as assimilé le féminisme à la bourgeoisie
J'invite ceux qui auraient des doutes à lire le texte de Kollontaï,

C'est bien ce que je disais :

Le tout saupoudré de marxisme d'enfonçage de porte ouvertes genre "seule la défaite du capitalisme créera les conditions de ...) qui n'a trompé personne.

Et tu as oublié de répondre aux autres :

-Tu t'es d'abord opposé à la loi sans l'avoir lue.
-Tu as calomnié les associations abolitionnistes avec des allusions pourries sur les liens de Le Nid avec le Vatican.
-Tu as en permanence relativisé la traite et les réseaux.
-Tu as toujours défendu les clients en t'opposant au délit qui les frappe depuis le 4/12 (si la loi est promulguée)
-Tu as tenté de nous faire croire à la fable de la "prostitution libre et choisie"  
-Tu as sans cesse entretenu une confusion entre abolition et prohibition.
-Tu as assimilé le féminisme à la bourgeoisie.
-Tu reprends les arguments du Strass qui défend bec et ongles le marché du "service sexuel" (sic) déréglementé.
...etc.

oui t'es systématiquement opposé à cette loi depuis des semaines. c'est pas maintenant que tu vas changer d'avis, assume !


Dernière édition par Achille le Jeu 9 Jan - 12:06, édité 1 fois

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prostitution/Travail du sexe

Message  Byrrh le Jeu 9 Jan - 11:55

mykha a écrit: la pénalisation des clients, c'est la moindre des choses
Ce serait "la moindre des choses" si cela pouvait, ne serait-ce qu'un peu, faire reculer la prostitution.

En fait, cette mesure donnera surtout une satisfaction morale à ceux qui préfèrent les mots à la réalité concrète. C'est un peu comme si l'on avait sabré le champagne au moment des lois Gayssot censées combattre l'expression du racisme, ou comme si l'on avait vu dans la loi sur le "mariage pour tous" le levier tant attendu qui allait enfin faire disparaître l'homophobie. A la différence près, bien sûr, que les lois Gayssot et Taubira ne mettent pas en difficulté les victimes du racisme et de l'homophobie.

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prostitution/Travail du sexe

Message  mykha le Jeu 9 Jan - 13:26

Byrrh a écrit:
mykha a écrit: la pénalisation des clients, c'est la moindre des choses
Ce serait "la moindre des choses" si cela pouvait, ne serait-ce qu'un peu, faire reculer la prostitution.

En fait, cette mesure donnera surtout une satisfaction morale à ceux qui préfèrent les mots à la réalité concrète. C'est un peu comme si l'on avait sabré le champagne au moment des lois Gayssot censées combattre l'expression du racisme, ou comme si l'on avait vu dans la loi sur le "mariage pour tous" le levier tant attendu qui allait enfin faire disparaître l'homophobie. A la différence près, bien sûr, que les lois Gayssot et Taubira ne mettent pas en difficulté les victimes du racisme et de l'homophobie.

Personne n'a jamais prétendu que la criminalisation du viol ou de la pédophilie ferait disparaître ce type d'agressions. il n'est même pas sûr qu'elle ait fait régresser l'un et l'autre. Reconnaître la prostituée comme victime et le client/abuseur comme délinquant ne supprimera pas la prostitution dans une société d'exploitation mais c'est un renversement de la situation actuelle où l'abuseur est considéré comme un simple acheteur légal et où la prostituée peut être sanctionnée pour racolage. Cette évolution va dans le sens du progrès.
Mais après tout, c'est plus aux opposants à cette loi de se mobiliser et manifester pour la dénoncer. pour les autres, elle sera simplement considérée comme une petite avancée et un support pour désigner les clients pour ce qu'ils sont, des abuseurs sexuels .
avatar
mykha

Messages : 1079
Date d'inscription : 19/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prostitution/Travail du sexe

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum