Anciens du PCF: parcours, Staline/Trotsky...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Anciens du PCF: parcours, Staline/Trotsky...

Message  Marco Pagot le Dim 3 Nov - 14:39

verié2 a écrit:
Attaquer les gens sur leur physique n'est jamais correct, même quand il s'agit d'un individu infect comme Zemmour. Par ailleurs, tu ne le sais peut-être pas, mais Bleitrach est une neo stalinienne, ex membre du CC du PCF, qui raconte pas mal de conneries et parfois des choses justes. Elle s'exprime beaucoup sur le site du PCF du bassin d'Arcachon, c'est pas ce qu'on fait de mieux dans le PCF...
Pour la connaître, il est juste assez incorrect politiquement de traiter Danielle Bleitrach de néo-stalinienne.
Il y a un paquet de points avec lesquels je suis en désaccord avec elle, mais je ne trouve pas ce qualificatif juste.
Elle laisse ses textes disponibles à qui souhaite les reprendre, tant que ce n'est pas des proches de la clique Soral et compagnie.

_________________
http://www.petitionfuriani.com/
Catastrophe de Furiani - 5 mai 1992
La catastrophe de Furiani ne doit jamais être oubliée et ce, pour qu’une telle tragédie ne se reproduise plus. Un devoir de mémoire est indispensable : Furiani mai più.
Nous demandons qu'aucun match de football professionnel ne soit plus dorénavant joué en France un 5 mai. Nous sollicitons par conséquent l'inscription de ce fait dans les règlements de la FFF et de la LFP.
avatar
Marco Pagot

Messages : 939
Date d'inscription : 26/06/2010
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anciens du PCF: parcours, Staline/Trotsky...

Message  verié2 le Dim 3 Nov - 15:12

Marco Pagot
il est juste assez incorrect politiquement de traiter Danielle Bleitrach de néo-stalinienne.
On s'écarte de la question du féminisme. Je n'ai pas lu tout ce qu'a écrit Bleitrach. Mais il me semble clair qu'elle s'inscrit dans un courant de militants du PCF nostalgiques de la "grande époque" du parti et de l'URSS. Ce sont des camarades, dont on peut sans doute comprendre la nostalgie, mais qui ne parviennent pas à aller au delà d'une critique de la social-démocratisation actuelle du PCF. Leurs conceptions restent bloquées  sur les années quarante-soixante, tout comme certains trotskystes ne parviennent pas à dépasser la vision de Trotsky de 1940. A la différence tout de même que le niveau de compréhension de Trotsky dépassait de beaucoup celui des staliniens...

On pourrait étudier ces courants sur un autre fil. Si je les qualifie de "néo stalinien", ce n'est pas parce qu'ils regrettent le stalinisme et ses crimes, ni même ne s'en revendiquent, mais parce que leurs conceptions politiques fondamentales sont restées celles des staliniens. Plus personne aujourd'hui, à l'exception de quelques débiles, ne défend les crimes de Staline. Donc ces camarades sont absolument incapables de comprendre la politique du PCF des années où il semblait prendre des positions de classe dures, la nature des pays dits "socialistes", du Vénézuela, de Cuba etc.

Malheureusement, on peut difficilement espérer qu'ils dépassent leurs limites, qui sont définies par une sorte de blocage psychologique. Comme ils ne sont pas tout jeunes pour la plupart, c'est un peu sans espoir. Ca n'empêche pas que leur attachement à certaines valeurs les rende sympathiques...

Alors, on peut discuter sur le terme approprié pour définir ce courant. Comment les qualifierais-tu ?

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Anciens du PCF: parcours, Staline/Trotsky...

Message  Marco Pagot le Dim 3 Nov - 15:19

verié2 a écrit:
Marco Pagot
il est juste assez incorrect politiquement de traiter Danielle Bleitrach de néo-stalinienne.
On s'écarte de la question du féminisme. Je n'ai pas lu tout ce qu'a écrit Bleitrach. Mais il me semble clair qu'elle s'inscrit dans un courant de militants du PCF nostalgiques de la "grande époque" du parti et de l'URSS. Ce sont des camarades, dont on peut sans doute comprendre la nostalgie, mais qui ne parviennent pas à aller au delà d'une critique de la social-démocratisation actuelle du PCF. Leurs conceptions restent bloquées  sur les années quarante-soixante, tout comme certains trotskystes ne parviennent pas à dépasser la vision de Trotsky de 1940. A la différence tout de même que le niveau de compréhension de Trotsky dépassait de beaucoup celui des staliniens...

On pourrait étudier ces courants sur un autre fil. Si je les qualifie de "néo stalinien", ce n'est pas parce qu'ils regrettent le stalinisme et ses crimes, ni même ne s'en revendiquent, mais parce que leurs conceptions politiques fondamentales sont restées celles des staliniens. Plus personne aujourd'hui, à l'exception de quelques débiles, ne défend les crimes de Staline. Donc ces camarades sont absolument incapables de comprendre la politique du PCF des années où il semblait prendre des positions de classe dures, la nature des pays dits "socialistes", du Vénézuela, de Cuba etc.

Malheureusement, on peut difficilement espérer leurs limites, qui sont définies par une sorte de blocage psychologique. Comme ils ne sont pas tout jeunes pour la plupart, c'est un peu sans espoir. Ca n'empêche pas que leur attachement à certaines valeurs les rende sympathiques...

Alors, on peut discuter sur le terme approprié pour définir ce courant. Comment les qualifierais-tu ?
Bonne question.

Dans le cas de Danielle Bleitrach, c'est quelqu'un qui regrette l'inexistence actuelle d'un parti communiste (pcf ou non) à 20%. Mais elle m'avait raconté avoir toujours préféré Trotsky à Staline.
Mais un truc que j'ai remarqué, c'est que j'ai l'impression que pas mal de vieux militants du PCF, bien forgés dans le moule, font un retour à Trotsky. C'était le cas de Figuères dans son dernier bouquin avant sa mort (Figuères, quoi, "Le trotskysme cette antiléninisme"). Une autre camarade qui a ouvert un site où elle fait un retour notamment sur trotsky en expliquant ces thèses. C'est des gens avec qui il faut parler, sans concession certes, mais qui au moins ont gardé la lutte des classes chevillée au coeur.
Bon je vais diviser la discussion et créer un nouveau sujet, si j'y arrive.

_________________
http://www.petitionfuriani.com/
Catastrophe de Furiani - 5 mai 1992
La catastrophe de Furiani ne doit jamais être oubliée et ce, pour qu’une telle tragédie ne se reproduise plus. Un devoir de mémoire est indispensable : Furiani mai più.
Nous demandons qu'aucun match de football professionnel ne soit plus dorénavant joué en France un 5 mai. Nous sollicitons par conséquent l'inscription de ce fait dans les règlements de la FFF et de la LFP.
avatar
Marco Pagot

Messages : 939
Date d'inscription : 26/06/2010
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anciens du PCF: parcours, Staline/Trotsky...

Message  Marco Pagot le Dim 3 Nov - 15:32

Après je cache pas que j'ai probablement une certaine déformation, je suis issu d'une famille historiquement PCF, des vieux/vieilles militantEs qui ont été dans l'appareil PCF/CGT (d'ailleurs une de mes tantes a été secrétaire générale de l'UD CGT 75, pendant 5 ans, avant que ça la gonfle et de reprendre son boulot), qui aujourd'hui votent tous Dang-Tran, qui sont à la recherche de quelque chose qui soit ni le retour à Thorez, ni le Front de Gauche, ni l'alliance avec le PS... et qui sont d'ailleurs bien contents que je sois un "trotskiste" assez orthodoxe, au NPA... parce qu'ils savent que j'ai une visée communiste... Je suis pas juste le gauchiste diviseur à leurs yeux...
J'ai aussi dans le cadre de mon militantisme pas mal été en contact avec les JC de chez moi... Sectaires, autoproclamatoires, assez insupportables, propagandistes, ouvriéristes... Mais actifs, implantés dans la lutte des classes, nombreux et avec pas mal de prols, et pas irrécupérables pour la plupart, à part les chefs... Ils refusent le réformisme sous toutes ses variantes, mais regardent vers Thorez, il faut une politique vis a vis de ces gens là...

_________________
http://www.petitionfuriani.com/
Catastrophe de Furiani - 5 mai 1992
La catastrophe de Furiani ne doit jamais être oubliée et ce, pour qu’une telle tragédie ne se reproduise plus. Un devoir de mémoire est indispensable : Furiani mai più.
Nous demandons qu'aucun match de football professionnel ne soit plus dorénavant joué en France un 5 mai. Nous sollicitons par conséquent l'inscription de ce fait dans les règlements de la FFF et de la LFP.
avatar
Marco Pagot

Messages : 939
Date d'inscription : 26/06/2010
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anciens du PCF: parcours, Staline/Trotsky...

Message  verié2 le Dim 3 Nov - 15:58

C'est des gens avec qui il faut parler, sans concession certes, mais qui au moins ont gardé la lutte des classes chevillée au coeur.
(...)
actifs, implantés dans la lutte des classes, nombreux et avec pas mal de prols, et pas irrécupérables pour la plupart, à part les chefs... Ils refusent le réformisme sous toutes ses variantes, mais regardent vers Thorez, il faut une politique vis a vis de ces gens là...
Moi aussi je viens de ce milieu, que je connais très bien et au sein duquel j'ai encore plein de vieux copains. Un des problèmes, c'est qu'il suffit que quelqu'un tienne un discours un peu radical pour qu'ils s'illusionnent sur lui. Leur formation "marxiste" remonte aux années cinquante-soixante-dix, autrement dit elle est tout de même fortement imprégnée de stalinisme. Alors bien sûr ils s'intéressent pour certains à Trotsky. Mais leur interprétation de Trotsky est la plus droitière qui soit. Trotsky les aide à comprendre la bureaucratisation de l'URSS, car il faut bien qu'ils trouvent des explications, mais pas à remettre en cause le stalinisme de façon révolutionnaire. Fondamentalement ils imaginent davantage le socialisme comme le pouvoir d'un bon parti que comme une véritable dictature des travailleurs organisés. C'est pourquoi ils se tournent vers Chavez, Morales, Castro - et encore Castro c'est plutôt ce qu'il y a de mieux dans le genre... Leurs références, c'est aussi la Résistance, les réformes de la Libération etc, un certain patriotisme etc.

Ces camarades sont habitués à raisonner en termes un peu flous, même s'ils ont une sensibilité de classe. Alors, s'il y a des luttes et s'ils en ont encore l'âge, une partie de ces camarades se retrouvera sans doute aux côté des révolutionnaires. Mais la discussion rigoureuse avec eux est très, très difficile, sinon impossible en raison de leur blocage. Nous ne sommes pas tout à fait sur la même planète. C'est très difficile de revenir complètement sur l'ensemble de ses conceptions passées. On le voit bien même avec certains trotskystes comme les Lambertistes qui ne veulent pas admettre que les forces productives se sont développés ou comme ceux de LO qui ne veulent pas accepter que la Russie soit un Etat bourgeois. C'est tout un pan de leur univers mental qui s'écroulerait...

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anciens du PCF: parcours, Staline/Trotsky...

Message  Copas le Dim 3 Nov - 17:53

Je suis aux jonctions militantes, dans mon travail syndical, avec des camarades lutte de classe qui ont des racines staliniennes  parfois très ancrées.
je suis également d'origine du PCF.

Mais pour moi il y a un abime entre ceux-là, "staliniens" dans la classe et ses combats, confrontés aux difficultés de la lute des classes, cherchant des solutions aux problèmes rencontrés, et des personnes excentrées de la classe et spectatrices  du monde ayant une grande difficulté à se libérer de positions peu objectives sur les appareils d'état bourgeois dans une série de pays.

Les premiers cherchent des solutions politiques et ont des chances d'être bousculées par un travail politique résolu et des "leaders" ouvriers révolutionnaires affirmés. Ainsi face à des Besancenots et des Poutous.

Les seconds pas trop.

Ca fait un moment que je n'ai plus entendu des positions de Danielle Bleitrach, les dernières fois c’était pour croiser le fer sur Cuba, et elle avait toutes les déformations des grenouilles de bénitier du stalinisme d'antan sur l'URSS, avec les salades habituelles sur ce type de régime.
Apparemment , en regardant un peu ses dernières postions, elle commence un lent déplacement sur une série de questions, mais sans réussir jamais à rompre vraiment.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anciens du PCF: parcours, Staline/Trotsky...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum