Syrie

Page 2 sur 15 Précédent  1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Syrie

Message  sylvestre le Jeu 26 Sep - 17:02

Confirmation de la transformation de la guerre bipartite en guerre tripartite, les djihadistes jouant  le rôle de "cinquième colonne" du régime dans les zones libérées.

Socialist Worker : Rebels take on the regime - and its 'fifth column' in Syria

Par ailleurs la journaliste de l'Associated Press sous la signature de laquelle avait paru un article indiquant que c'étaient les rebelles qui avaient causé les morts par intoxication chimique à Ghouta a nié être l'auteure de l'article en question.
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Accord sur le dos du peuple syrien

Message  Roseau le Jeu 26 Sep - 22:05

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Syrie

Message  Roseau le Sam 28 Sep - 1:20

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Syrie

Message  Gaston Lefranc le Sam 28 Sep - 10:55

La crise syrienne et la déroute de François Hollande
http://www.lariposte.com/La-crise-syrienne-et-la-deroute-de.html

Gaston Lefranc

Messages : 777
Date d'inscription : 26/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Syrie

Message  verié2 le Sam 28 Sep - 11:42

Gaston Lefranc a écrit:La crise syrienne et la déroute de François Hollande
http://www.lariposte.com/La-crise-syrienne-et-la-deroute-de.html
Excellente analyse.cheers 

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Syrie

Message  CCR le Sam 28 Sep - 12:54

Seuls les travailleurs et les masses de Syrie ont le droit de renverser Bachar Al-Assad !

Réécriture de la résolution Syrie soumise au vote du Conseil Politique National du NPA par les membres du CCR

Source: http://www.ccr4.org/Seuls-les-travailleurs-et-les-masses-de-Syrie-ont-le-droit-de-renverser-Bachar-Al-Assad

Ce texte a été soumis au vote comme motion alternative à celle de la majorité lors du CPN des 21 et 22 septembre et a obtenu 13 voix. Malgré des avancées dans le positionnement du NPA contre toute intervention militaire impérialiste par rapport aux positions qui aveint été celles du parti lors de l’agression contre la Libye (signature d’un appel pour une intervention « humanitaire », analyse de la chute de Khadafi à la suite des bombardements de l’OTAN comme une « victoire »), la position majoritaire reste très insuffisante. D’une part car elle cautionne la demande faite aux puissances impérialistes de fournir en armes l’opposition syrienne et ne se donne pas vraiment les moyens d’être à l’initiative d’actions concrètes contre « notre » propre impérialisme. En ce sens nous étions d’accord avec le contenu des amendements proposés par des camarades de la PY. Mais il reste un deuxième aspect concernant l’attitude à l’égard des secteurs bourgeois et pro-impérialistes de l’opposition. Tout en étant solidaires de la lutte contre le régime de Bachar Al-Assad, nous soutenons, en suivant les principales conclusions que l’on peut tirer de la Théorie de la Révolution Permanente, que seuls les travailleurs et les couches populaires, organisés de façon indépendante de la bourgeoisie et en constituant leur propre pouvoir, pourront mener à bien les tâches démocratiques de la révolution, en commençant par faire dégager Al-Assad, mais aussi tout le régime, par la conquête d’une véritable libération du joug impérialiste, en ouvrant la voie à la victoire d’une révolution ouvrière et socialiste, en lien étroit avec les autres processus révolutionnaires de la région. Cette perspective est opposée à celle d’un soutien politique aux soi-disant « secteurs progressistes » dans leur lutte pour un « Etat de droit », dans le respect de « toutes les composantes de la société syrienne » inscrite dans le texte majoritaire. Elle n’enlève rien à notre devoir de solidarité avec le processus syrien, mais nous impose des positionnements politiques clairs à l’égard de leur direction actuelle.


1. Les manœuvres actuelles des grandes puissances sur la Syrie visent toutes à en finir avec le processus révolutionnaire syrien initié dans la foulée des « printemps arabes » et déjà très handicapé par la sanglante guerre civile dans laquelle l’a confinée le régime de Damas et, face à lui, l’opposition bourgeoise modérée du Conseil National Syrien, allié de l’impérialisme et de ses relais régionaux. En même temps, elles démontrent l’affaiblissement de la domination de l’impérialisme américain et de ses alliés qui n’arrivent ni à imposer une solution politique crédible, ni à intervenir militairement.

2. Les menaces de bombardements « punitifs » en Syrie par les USA, la France et leurs alliés constituent un acte impérialiste qui doit être clairement dénoncé : risques humains des bombardements, résurgence coloniale, deux poids-deux mesures par rapport aux crimes de l’Etat d’Israël, poids des turpitudes en Irak et en Afghanistan, auto-désignation illégitime du rôle de « gendarmes du monde ». Ces éléments ne peuvent de surcroît qu’aider Assad à conforter ses soutiens et accroître sa vengeance contre le peuple syrien. Il y a donc de nombreuses justifications contre l’intervention militaire occidentale. Mais il y en a aussi de nauséabondes, comme celles des pro-Bachar, non seulement au sein de l’extrême-droite mondiale, qui défendent la dictature au nom de la lutte contre le « terrorisme islamiste », mais également « à gauche », dans les courants staliniens et populistes et au sein de gouvernements soi-disant « populaires » comme celui du chaviste Nicolás Maduro.

3. Les puissances occidentales ont tout fait depuis le début du soulèvement syrien pour ne pas se lancer dans une nouvelle aventure militaire, par la recherche d’une négociation avec le régime qui jusque qu’à ces derniers jours s’était avérée impossible. Cette négociation reprend maintenant à partir de la question des armes chimiques, mais avec la complicité de la Russie le régime syrien cherche avant tout à gagner du temps. Pour autant même si les armes chimiques cessent d’être utilisées, la dictature continue à employer des moyens militaires lourds contre la population (chars d’assauts, avions et hélicoptères, missiles Scud), avec l’aide iranienne et russe. A l’inverse, les puissances occidentales ont pratiqué un embargo sur les armes que cherche à se procurer l’opposition, à l’exclusion de celles que fournissent les monarchies ultraréactionnaires du Golfe à leurs obligés. Leur objectif est une « solution yémenite », c’est-à-dire un retrait de Bachar Al-Assad du devant de la scène mais un maintien de l’ossature du régime pour préserver les intérêts impérialistes.

4. Le régime de Bachar al-Assad ne cesse d’élever le niveau de ses crimes. Ses bombardements sur les villes, en particulier avec des armes chimiques, sont des crimes contre l’Humanité dont il devra répondre devant son peuple et non devant une soi-disant Cour pénale Internationale - instrument au service de l’impérialisme -, de même que les massacres de masse de populations dont se rendent responsables ses supplétifs.

5. Le peuple syrien insurgé dont la lutte, y compris armée, est parfaitement légitime, se trouve face à trois contre-révolutions : celle du régime et de ses soutiens, celle des islamistes radicaux, et celle des impérialistes occidentaux, leurs alliés régionaux (Turquie, Qatar, Arabie Saoudite) et leurs relais locaux, à savoir le Conseil National Syrien et l’Armée Syrienne Libre. Seul le rejet profond de la dictature baasiste des Al-Assad par les classes populaires syriennes explique le soutien dont jouit une opposition modérée au sein de laquelle les transfuges du régime sont de plus en plus nombreux et qui contrôle militairement une fraction du territoire national. Le risque est grand, néanmoins, que la dynamique initiée il y a trente mois ne finisse dans un cul-de-sac, avec une guerre civile dirigée par différentes fractions de la bourgeoisie, sur des bases religieuse et communautaires et une ingérence étrangère. C’est, hélas, la voie sans issue sur laquelle a débouché le processus révolutionnaire libanais au début des années 1970.

6. Le processus initié il y a trente mois en Syrie, expression de la soif de justice sociale et de démocratie, ne pourra aboutir que s’il réussit à rompre avec la camisole de force de la guerre civile. Cela impliquerait un retournement complet de la dynamique de classe en Syrie, avec l’émergence d’une force indépendante du monde du travail, de la paysannerie et des classes populaires, à même de combattre pour ses propres intérêts. Ce possible retournement dépend aussi largement de la situation des autres processus à échelle régionale, et toute avancée ou recul des « printemps arabes » aura d’importes répercussions sur la situation syrienne, et vice-versa. En termes de dynamique, cependant, en dépit de reculs ou de reflux ponctuels que peuvent subir les processus arabes, à l’image du coup porté par le coup d’Etat militaire en Egypte par exemple, la situation montre combien les revendications démocratiques et nationales portées par les « printemps arabes » ne pourront être satisfaites sans le renversement des vestiges des dictatures, l’expropriation de la bourgeoisie et des multinationales ainsi que la rupture avec l’impérialisme et son plus fidèle allié régional, l’Etat d’Israël

7. C’est aussi sur ce front que le combat des anticapitalistes et révolutionnaires en Europe en général et en France est essentiel, pour dénoncer toute « illusion démocratique » vis-à-vis d’éventuelles frappes et ingérence étrangère, s’y opposer résolument et appuyer les courants ouvriers qui combattent pour une dynamique révolutionnaire et anti-impérialiste de l’autre côté de la Méditerranée. Cette solidarité doit aussi être matérielle vis-à-vis des organisations ouvrières et révolutionnaires arabes et doit passer par revendiquer l’ouverture des frontières et la concession immédiate de droits à tou-te-s les réfugié-e-s.

A bas toute intervention impérialiste, avec ou sans l’aval de l’ONU !

Seuls les travailleurs et les masses de Syrie ont le droit de renverser Bachar Al-Assad !

Dénonçons la politique impérialiste agressive du gouvernement Hollande !

France hors du Maghreb et du Moyen Orient !

CCR

Messages : 168
Date d'inscription : 12/05/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Syrie

Message  Prado le Dim 29 Sep - 16:52

CCR a écrit:Seuls les travailleurs et les masses de Syrie ont le droit de renverser Bachar Al-Assad !
Curieux titre. Ainsi le CCR n'accorderait pas à la bourgeoisie anti-Assad et aux militaires déserteurs le droit de renverser Bachar Al-Assad. A-t-il tant de qualités  cachées ?

CCR a écrit: Malgré des avancées dans le positionnement du NPA contre toute intervention militaire impérialiste par rapport aux positions qui aveint été celles du parti lors de l’agression contre la Libye (signature d’un appel pour une intervention « humanitaire ».....
 

En lisant cela dans le contexte actuel, le lecteur aura l'impression que le NPA avait signé un appel pour des frappes aériennes "humanitaires" en Libye.
Or voici ce que demandait cet Appel pour une intervention solidaire de l’Union européenne en Méditerranée :


  • mettre à disposition des avions pour permettre le rapatriement non seulement des nationaux des pays européens mais de tous ceux qui peuvent et veulent rentrer dans leur pays, tels les Égyptiens qui sont actuellement en Tunisie ;
  • permettre l’évacuation par air ou par mer, à partir des portions de territoire libyen qui ne sont plus aux mains de Kadhafi, des étrangers bloqués en Libye et dont leurs gouvernements sont dans l’incapacité de les évacuer ;
  • prévoir l’accueil, sur le territoire européen, des réfugiés qui ne peuvent rentrer dans leurs pays ;
  • mettre en œuvre sans plus attendre le dispositif permettant d’accorder la protection temporaire à tous ceux qui, dans la situation d’urgence où nous sommes, peuvent légitimement s’en prévaloir ;
  • mettre un terme aux patrouilles de Frontex qui empêchent l’arrivée des réfugiés par mer.

Il faut cesser de nourrir la peur des populations européennes en brandissant systématiquement le spectre de l’ « invasion ». Il faut cesser de considérer comme une priorité d’empêcher l’émigration en provenance de territoires troublés.

Prado

Messages : 1278
Date d'inscription : 02/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Syrie

Message  verié2 le Dim 29 Sep - 17:20

Seuls les travailleurs et les masses de Syrie ont le droit de renverser Bachar Al-Assad !
C'est une formulation un peu bizarre en effet. Non pas par ce qu'elle ne fait pas référence aux droits des bourgeois syriens de renverser eux aussi Assad, mais parce que nous sommes en principe internationalistes et qu'on ne voit pas pourquoi les travailleurs d'autres pays n'aideraient pas un peuple à se débarrasser, non seulement d'un dictateur, mais aussi... des exploiteurs locaux hostiles à ce dictateur pour des raisons qui ne sont pas les notres. Ce qui n'implique évidemment pas que les travailleurs d'autres pays doivent demander à leurs propres exploiteurs de renverser le dictateur en question, car nous savons que, s'ils le faisaient, ce serait pour mettre en place un régime sans doute non moins hostile aux classes populaires...

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Syrie

Message  Copas le Dim 29 Sep - 17:43

verié2 a écrit:
Seuls les travailleurs et les masses de Syrie ont le droit de renverser Bachar Al-Assad !
C'est une formulation un peu bizarre en effet. Non pas par ce qu'elle ne fait pas référence aux droits des bourgeois syriens de renverser eux aussi Assad, mais parce que nous sommes en principe internationalistes et qu'on ne voit pas pourquoi les travailleurs d'autres pays n'aideraient pas un peuple à se débarrasser, non seulement d'un dictateur, mais aussi... des exploiteurs locaux hostiles à ce dictateur pour des raisons qui ne sont pas les notres. Ce qui n'implique évidemment pas que les travailleurs d'autres pays doivent demander à leurs propres exploiteurs de renverser le dictateur en question, car nous savons que, s'ils le faisaient, ce serait pour mettre en place un régime sans doute non moins hostile aux classes populaires...
Effectivement, si le prolétariat mondial et ses organisations peut aider à écraser un dictateur, il n'y a aucun problème.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Interview d'opposants syriens

Message  Antonio Valledor le Dim 29 Sep - 17:59

Dans ce dossier, nous donnons la parole à une série de figures de l’opposition progressiste au régime de Bachar Al-Assad, ceux qu’on entend rarement ou quasiment jamais, y compris dans certains médias dit « alternatifs ». Ils donnent ici leur point de vue sur la nature du conflit syrien, le mouvement anti-guerre, la « solution diplomatique », les armes chimiques et les destinées de la révolution. Quelle que soit l’opinion que l’on peut avoir sur certaines de leurs appréciations, leurs points de vue et analyses méritent une attention toute particulière. Yassin Swehat est un jeune opposant syrien, originaire de Raqqa. Il vit actuellement en Galice (Etat espagnol) et écrit régulièrement sur la situation en Syrie sur son blog ou pour des sites comme Jaddaliya. Nous reproduisons ci-dessous un entretien qu’il a accordé à la revue anarchiste galicienne « Abordaxe ». L’écrivain et journaliste syrien Yassin Al-Haj Saleh soutient depuis le début la révolution contre le régime de Bachar Al-Assad et la nécessité qu’elle aille jusqu’au bout, mais ses opinions critiques n’épargnent pas non plus l’opposition. Dans l’entretien reproduit ici et réalisé par Diana Skaini pour le site Al-Nahar, il analyse les derniers rebondissements et leur influence sur la situation syrienne. (Avanti4.be)

http://www.avanti4.be/analyses/article/syrie-la-resistance-armee-ne-doit-pas-occulter

Antonio Valledor

Messages : 160
Date d'inscription : 01/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Syrie

Message  verié2 le Dim 29 Sep - 18:28

Un "dossier" ? Pour ma part, je ne vois là que des interviews d'individus isolés, loin du terrain. A elle seule, cette expression - "les acteurs locaux qui aident les révolutionnaires" - incite à la méfiance. Soit il y a des "acteurs locaux", autres que le Qatar, l'Arabie saoudite, la Turquie, Israël, dont on ne soupçonnait pas l'existence, soit la qualification de "révolutionnaire" va à tous ceux qui combattent l'armée d'Assad...


verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Syrie

Message  sylvestre le Dim 29 Sep - 19:38

avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Syrie

Message  Copas le Dim 29 Sep - 20:04

Vous allez être déçus : le « djihad du sexe » en Syrie n’a jamais existé !
http://syrie.blog.lemonde.fr/2013/09/29/vous-allez-etre-decus-le-djihad-du-sexe-en-syrie-na-jamais-existe/

Après avoir inventé le concept d'infiltrés, pour enlever aux Syriens avides de liberté leur appartenance à la communauté nationale, et après avoir qualifié les opposants ayant pris les armes pour assurer leur légitime défense de gangs armés, de terroristes et de takfiris, la propagande du régime syrien a inventé, à la fin de l'année 2012, un nouveau concept. Rendu public pour la première fois sur la chaîne de télévision libanaise Al-Jadid - totalement inféodée à Damas comme le montre la présence à la tête de son service politique de la journaliste Maria Maalouf -, et immédiatement repris par certains médias favorables au pouvoir en place à Damas, ce nouveau concept était destiné comme les autres à heurter et paralyser les opinions publiques occidentales.



LA SUITE ..../....
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Syrie

Message  verié2 le Dim 29 Sep - 20:15

Vous allez être déçus : le « djihad du sexe » en Syrie n’a jamais existé !
http://syrie.blog.lemonde.fr/2013/09/29/vous-allez-etre-decus-le-djihad-du-sexe-en-syrie-na-jamais-existe/
Pas vraiment surpris. Comme je le disais sur un autre fil, des centaines de femmes tunisiennes enrôlées dans des "bordels islamistes", ça paraissait vraiment énorme.

Mais ce canular, dont, contrairement à Copas, j'ignore s'il vient du régime Assad ou tout simplement d'islamophobes quelconques (plus vraisemblable) ne rend pas plus sympathiques les divers groupes islamistes qui opèrent en Syrie...

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Syrie

Message  Copas le Dim 29 Sep - 20:27


Creative Syria: not forgotten
Beaucoup de gens ont oublié aujourd'hui comment la révolution syrienne a commencé et pourquoi. Beaucoup perdu la trace et d'autres ne connaissaient que la Syrie après la révolution a été appelé «la guerre civile». Cest pourquoi cette vidéo est de rappeler aux gens comment la révolution syrienne a commencé. Comment les gens se rassemblaient à des manifestations pacifiques et la façon dont le régime d'Assad a tiré eux, tués, leur enlèvement, et utilisé toutes sortes de violence avec eux quand ils ont essayé de rester aussi calme que possible.
.../... La suite


avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Syrie

Message  Copas le Dim 29 Sep - 21:30

En Syrie, refusons la fable d'un "Orient compliqué"

Par le Collectif Abounaddara (collectif de cinéastes syriens)

Voilà deux ans et demi que les Syriens se font broyer méthodiquement. Deux ans et demi que nous filmons nous-mêmes les Syriens en train de se faire broyer. Deux ans et demi que le monde regarde nos images sans broncher. Comment croire en l'humanité après ça ? Ou comment croire que l'humanité reconnaît encore les Syriens pour siens ?
La question est pourtant censée avoir été tranchée. Elle l'a été à l'époque des Lumières par un philosophe qui avait pris le surnom de Volney (1757-1820), en hommage à Voltaire. Retrouvant les traces de la Syrie, le philosophe a voulu comprendre comment ce pays, berceau de la civilisation, avait pu tomber dans l'oubli ou la barbarie. Il a alors rédigé un livre qui souligne le rôle déterminant du mode de gouvernement. Pour lui, la Syrie avait sombré à cause du despotisme. Et la France risquait d'en faire autant si elle ne se débarrassait pas de la monarchie absolue.

.../... LA SUITE
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Syrie

Message  Copas le Dim 29 Sep - 22:04

verié2 a écrit:
Vous allez être déçus : le « djihad du sexe » en Syrie n’a jamais existé !
http://syrie.blog.lemonde.fr/2013/09/29/vous-allez-etre-decus-le-djihad-du-sexe-en-syrie-na-jamais-existe/
Pas vraiment surpris. Comme je le disais sur un autre fil, des centaines de femmes tunisiennes enrôlées dans des "bordels islamistes", ça paraissait vraiment énorme.

Mais ce canular, dont, contrairement à Copas, j'ignore s'il vient du régime Assad ou tout simplement d'islamophobes quelconques (plus vraisemblable) ne rend pas plus sympathiques les divers groupes islamistes qui opèrent en Syrie...
Ah c'est vrai ça... Quand on parle d'un enfumage tu parles d'autre chose, dommage... Je cite un article et n'en suis pas responsable contrairement à ce que tu indiques (savoir qui manipule ... ).
Savoir qui manipule mène assez rapidement à une alliance fachos-régime fasciste de Assad- et le régime russe. C'est là l'essentiel des bidonnages depuis le début.
Savoir sur cette histoire de djihad du sexe si ça vient du régime de Assad ou d’islamophobes européens ressort effectivement de supputations.
Ce que l'on peut remarquer c'est le lien concret entre des fachos français et le régime syrien.  Connaitre le lieu exact et particulier des bidonnages nombreux qui ont eu lieu c'est plus difficile. On ne peut que constater leur importance. Mais il semble hautement improbable que le bidonnage sur le djihad du sexe ait été fait par des petits groupes islamophobes européens quelconques qui agissent de leur propre initiative.

et + encore ... d'une façon ou d'une autre je n'ai aucune sympathie pour des groupes qui souhaitent plier des populations à un ordre religieux.

Contrairement aux insinuations de Vérié ...
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Syrie

Message  sylvestre le Dim 29 Sep - 22:48

L'article pointe quand même assez clairement que c'est le régime Assad qui est à l'origine de la rumeur.
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Syrie

Message  Copas le Dim 29 Sep - 23:19

sylvestre a écrit:L'article pointe quand même assez clairement que c'est le régime Assad qui est à l'origine de la rumeur.
C'est l'article et pas moi.

C'était une réponse à Vérié qui disait :

Mais ce canular, dont, contrairement à Copas, j'ignore s'il vient du régime Assad ou tout simplement d'islamophobes quelconques.../..
Comme d'hab et dommage pour les imprécisions de Vérié.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Syrie

Message  verié2 le Lun 30 Sep - 8:45

Copas
Rendu public pour la première fois sur la chaîne de télévision libanaise Al-Jadid - totalement inféodée à Damas comme le montre la présence à la tête de son service politique de la journaliste Maria Maalouf -, et immédiatement repris par certains médias favorables au pouvoir en place à Damas, ce nouveau concept était destiné comme les autres à heurter et paralyser les opinions publiques occidentales.
La façon dont tu le présentes laisse tout de même la très nette impression le fait que tu reprends à ton compte la thèse selon laquelle ce mensonge a été lancé par l'entourage d'Assad. Ce qui n'a rien de certain.

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Syrie

Message  sylvestre le Lun 30 Sep - 9:54

verié2 a écrit:
Copas
Rendu public pour la première fois sur la chaîne de télévision libanaise Al-Jadid - totalement inféodée à Damas comme le montre la présence à la tête de son service politique de la journaliste Maria Maalouf -, et immédiatement repris par certains médias favorables au pouvoir en place à Damas, ce nouveau concept était destiné comme les autres à heurter et paralyser les opinions publiques occidentales.
La façon dont tu le présentes laisse tout de même la très nette impression le fait que tu reprends à ton compte la thèse selon laquelle ce mensonge a été lancé par l'entourage d'Assad. Ce qui n'a rien de certain.
Rien n'est jamais certain dans ce monde, mais si on se base sur l'article d'Ignace Leverrier, c'est extrêmement probable.
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Résolution adoptée par le CPN du NPA

Message  Roseau le Lun 30 Sep - 17:38

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Syrie

Message  verié2 le Lun 30 Sep - 19:48

Mais si la majorité des unités combattantes se reconnaissant dans l’Armée Syrienne Libre a affirmé vouloir mener cette lutte en conservant des principes menant à un état de droit, d’autres, la plupart du temps djihadistes ou bandits de grand chemin, commettent également des crimes de guerre et devront en répondre.

6. Le peuple syrien insurgé se trouve face à trois forces contre-révolutionnaires : celle du régime et de ses soutiens, celle des impérialistes occidentaux, celle des islamistes radicaux.
-Il me semble que le ou les auteurs s'avancent un peu en parlent de "majorité" - ça ne correspond pas vraiment aux constatations des divers observateurs, même si c'est sans doute difficile à évaluer.
-Donc, à en croire, les dirigeants de l'ASL financés par les impérialistes occidentaux, souvent étroitement liés aux islamistes, ne seraient pas eux aussi des contre-révolutionnaires ?

Ce texte se contredit d'ailleurs un peu plus loin sur ce sujet...

On notera une perle de naïveté : "A bas les illusions etc".

Sur le fond, soutenir les forces progressistes d'auto-organisation etc. D'accord, mais il faudrait d'abord les identifier clairement et les distinguer de l'ASL...

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Syrie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 15 Précédent  1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum