Colère en Bretagne

Page 22 sur 22 Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Colère en Bretagne

Message  Copas le Dim 30 Mar - 15:55

Jesuisfred a écrit:Bonjour a tous

Aux Membres 'ou sympathisants) du NPA

Avant propos



Les régions sont une des solution a expérimenté sur des question de démocratie direct, et je sais que la tache est ingrate et rude, il y a tellement de force qui s'y oppose finalement, que en cas d'échec c'est pas moi qui vous "maudirait".  Laughing 

Donc en bref j'aimerait si c'est possible avoir des réponse précise.

1) Que devient le mouvement?

2) Que deviennent les ouvriers massivement licencié?

3) La démarche du NPA  Bretagne a t'elle donner des enseignement de démocratie direct?

Merci d'avance de vos réponse....

Je ne répondrais pas à la place du NPA local, mais l'élection de Carhaix qui voyait Troadec (Div Gauche, principal, dirigeants des bonnets rouges), opposé à une socialiste et à une liste menée par Mathieu Guillemot (principal animateur du pôle ouvrier, NPA) donne une petite évolution des rapports de force :

Liste Divers gauche Christian TROADEC  65,78%
Liste Socialiste Corinne JEGOU-BRABAN  21,15%
Liste Extrême gauche Matthieu GUILLEMOT  13,06%

En 2008, les résultats du 1er tour étaient ceux-là :
Div. gauche  Christian TROADEC   42,61%
Union de la gauche  Richard FERRAND  31,19%
Div. droite Henri SEZNEC   20,38%
Ext. gauche  Matthieu GUILLEMOT 5,82%

Il y avait eu alors un 2eme tour :
Christian TROADEC    68.61%
Div. droite Henri SEZNEC 31,39%

L'épicentre de la résistance aux licenciements était autour de Carhaix. Nous avons, comme dans toute élection une vision déformée des rapports de force mais une indication quand même.
Le front national qui était sensé être derrière les bonnets rouges est toujours recherché...

Pour ce qui est de l'évolution des mouvements, le mouvement des bonnets rouges s'est structuré autour de Troadec et pèse sur la Bretagne. Si on revient en arrière du fil, avant que quelqu"un fasse à nouveau déraper ce fil, tu trouvera des infos et vidéos sur cette structuration des bonnets rouges, gauche bon teint interclassiste avec  des appuis populaires.

Pour la petite histoire on rappellera les tombereaux de saloperies sous-entendues contre ce mouvement sensé défendre les pollueurs. Les contenus programmatiques démentent cela de la façon la plus vive.

De la même façon si tu remontes en arrière tu trouveras des échos des batailles des travailleurs des boites qui avaient été au centre du pôle ouvrier.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colère en Bretagne

Message  Carlo Rubeo le Dim 30 Aoû - 14:23

Quand les animateurs bretons des Bonnets rouges brisent la grève des dockers normands ...

Le retour des bonnets rouges : les chemises brunes du fascisme vert

Neutral
avatar
Carlo Rubeo

Messages : 251
Date d'inscription : 03/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colère en Bretagne

Message  Copas le Jeu 10 Sep - 21:12

Carlo Rubeo a écrit:Quand les animateurs bretons des Bonnets rouges brisent la grève des dockers normands ...

Le retour des bonnets rouges : les chemises brunes du fascisme vert

Neutral

Les bonnets rouges ont été contrôlés finalement par Troadec.

Qu'un participant à ce mouvement ai joué les briseurs de grève ne change rien au caractère de ce mouvement à l'origine qui a finalement été récupéré par Troadec .
Maintenant il faut rappeler aux raclures de la gauche gouvernementale et leurs soutiens de soit disant extrême gauche and co, que ce mouvement est né des entreprises qui licenciaient et était une révolte contre cela, révolte rejointe par des paysans et la petite bourgeoisie commerçante.
La gauche révolutionnaire a évidemment été aux côté des travailleurs licenciés et des couches populaires révoltées.

Le rapport de force n'a pas été celui qu'on aurait souhaité à cause notamment dela trahison des directions bureaucratiques des partis de gauche et des syndicats qui se sont retrouvés à 500 dans une manif de jaunes soutenue par le gouvernement.

Nous avons vu, au travers des élections en Bretagne, notamment autour de Carhaix, l'épicentre des bonnets rouges que le FN n'a pas faut des scores mirobolants, montrant en cela que contrairement aux torrents de saloperies déversées par certains à gauche sur cette protestation populaire que les fachos n'ont pas été gagnants .

Les traitres de gauche qui ne sont pas aux cotés des mouvements populaires luttant contre les licenciements ne gagneront jamais aucune bataille, car ils ne sont pas prêts à tenter des batailles de politisation dans des mvts de masse.

Zero pointé et tentative, habituelle, de ré-écrire l'histoire largement documentée sur ce fil.

avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colère en Bretagne

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 22 sur 22 Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum