élection cantonale partielle de Brignoles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

élection cantonale partielle de Brignoles

Message  Achille le Lun 7 Oct - 9:50

Dans Le Monde abonnés "check-list" du 7/10/2013 :

Brignoles : le FN en tête, appel à lui faire barrage
L'extrême droite est arrivée largement en tête hier du premier tour de l'élection cantonale partielle de Brignoles (Var), avec près de 49,5 % des voix. PS et PCF ont réagi à l'élimination de la gauche en appelant à "faire barrage au FN" au second tour, le 13 octobre. Ce scrutin, marqué par une forte abstention, de 66,65 % (contre 56,86 % et 61,89 % lors des précédentes élections de 2011 et 2012), sonne comme un coup de semonce pour l'UMP et le PS à cent cinquante jours des élections municipales. Avec 40,4 % des voix pour le candidat FN, Laurent Lopez, et 9,1 % pour celui du Parti de la France, Jean-Paul Dispard, l'extrême droite a nettement amélioré hier le score obtenu en 2011 puis en 2012 par le candidat frontiste (32,97 % et 34,9 % des voix). Catherine Delzers (UMP) est arrivée en deuxième position, avec 20,8 % des voix, dans ce canton gagné par la gauche en 2012. Le candidat du Parti communiste, Laurent Carratala, soutenu par le Parti socialiste, a obtenu 14,6 % des voix, et la candidate d'Europe Ecologie-Les Verts, Magda Igyarto-Arnoult, 8,9 %. Le PCF a mis l'accent sur le taux d'abstention, de "près de 70 %", estimant que "cette triste participation, en conformité avec toutes les partielles précédentes, résultait avant tout de la désespérance que la politique du gouvernement suscite chez les électeurs de gauche". "C'est elle qui met le candidat du FN en position de l'emporter au deuxième tour", a poursuivi le parti, ajoutant que "les tentatives à droite de banaliser le FN [étaient] aussi responsables du fait que les deux candidats d'extrême droite totalisent pas loin de 50 % des suffrages exprimés".

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: élection cantonale partielle de Brignoles

Message  red and rude le Lun 7 Oct - 10:34

FN/2011 : 2757 voix (33%) FN/2012 : 2734 voix (34,9%) FN/2013 : 2718 voix (40,4%)
C'est donc bien l'abstention et donc la baisse des autres partis en voix qui est nouvelle et non la hausse du FN, là-dessus, et là-dessus seulement, le PC a raison.
Par contre, ils ne s'interrogent pas sur la seule surprise de ce scrutin, que pour la première fois le candidat UMP soit loin devant le principal candidat de gauche, est de la faute des méchants n'écologistes qu'ont pas voulu faire l'alliance de toute la gauche, est-ce par ce que le PCF n'est plus porteur d'espoir, parce que le nouveau candidat du PC est moins populaire que le précédent?
avatar
red and rude

Messages : 35
Date d'inscription : 06/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://red-and-rude.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: élection cantonale partielle de Brignoles

Message  Achille le Lun 7 Oct - 10:52

red and rude a écrit:FN/2011 : 2757 voix (33%) FN/2012 : 2734 voix (34,9%) FN/2013 : 2718 voix (40,4%)
C'est donc bien l'abstention et donc la baisse des autres partis en voix qui est nouvelle et non la hausse du FN, là-dessus, et là-dessus seulement, le PC a raison.
Par contre, ils ne s'interrogent pas sur la seule surprise de ce scrutin, que pour la première fois le candidat UMP soit loin devant le principal candidat de gauche, est de la faute des méchants n'écologistes qu'ont pas voulu faire l'alliance de toute la gauche, est-ce par ce que le PCF n'est plus porteur d'espoir, parce que le nouveau candidat du PC est moins populaire que le précédent?
Sur le site du ministère de l'intérieur pour les élections cantonales de 2011 à Brignoles le FN est crédité de 1453 voix soix 32,25% au premier tour. Avec cette comparaison il aurait bien une progression en voix et la progression en % serait plus importante du fait de l'abstention en croissance et très massive.
Le pcf paye là son manque de clarté face à la politique anti sociale du gouvernement Ayrault/Hollande.

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: élection cantonale partielle de Brignoles

Message  Roseau le Lun 7 Oct - 12:44

Achille a écrit:Le pcf paye là son manque de clarté face à la politique anti sociale du gouvernement Ayrault/Hollande.
Le moins que l'on puisse dire, c'est que le FdG dans son ensemble et sa tête de gondole JLM en particulier ont manqué de cette clarté, ouvrant un boulevard à la droite la plus dure.
Voir le ni-ni dans ma signature. Et les offres de JLM pour devenir ministre d'un Montebourge ou Premier Sinistre du Chaholland...
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: élection cantonale partielle de Brignoles

Message  Vic le Lun 7 Oct - 12:55

avatar
Vic

Messages : 470
Date d'inscription : 29/08/2013
Age : 63
Localisation : Près de la Mer du Sud

Voir le profil de l'utilisateur http://emma-en-ligne.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: élection cantonale partielle de Brignoles

Message  Achille le Lun 7 Oct - 13:10

Le champion du monde des troll ment comme à son habitude. La preuve de notre clarté :

AFP
Jean-Luc Mélenchon, coprésident du Parti de gauche, a assuré lundi que "le principal pourvoyeur des voix du FN est à l'Élysée", et a refusé de choisir entre ce parti et l'UMP au second tour de la cantonale du Var. "Je suis totalement consterné et très inquiet, bien sûr", a dit l'eurodéputé, interrogé par France Inter sur la partielle de Brignoles qui a vu le FN arriver largement en tête du premier tour, la gauche étant éliminée du second tour. "Je vois bien que le Front national a une capacité de mobilisation indemne d'une élection à l'autre, il retrouve ses voix" et "tout le reste s'effondre. Ceux qui votaient à gauche ne vont pas voter, traînent des pieds", selon M. Mélenchon.

Pour lui, "la question n'est pas de mobiliser face au Front national", ça, "c'est une considération d'ordre politicien", c'est "mobiliser pour que quelque chose change dans ce pays, parce que la vie est insupportable", a argumenté l'ex-candidat à l'Élysée. "Pour l'instant", selon lui, "l'impression" est que c'est "du côté du Front national que se trouverait l'énergie, et pas du nôtre". Pas seulement les socialistes, a-t-il observé. "Nous aussi, le Front de gauche, par notre confusion, notre irrésolution, nous donnons l'impression de ne pas savoir où nous allons."

La cause de cette avancée du FN, selon lui ? "La division, sur le fond, de la gauche, le désespoir, la résignation. On élit un président de la République social-démocrate et que fait-il ? Il démantèle les acquis sociaux du pays", a-t-il dit en citant notamment la réforme des retraites. "Les gens vivent le contraire de ce à quoi ils s'attendaient : pourquoi est-ce qu'on câline sans arrêt les patrons ?" "Le Front national prospère sur la résignation et la désorganisation, du fait que le principal pourvoyeur de ses voix est à l'Élysée", a encore accusé M. Mélenchon.

Convié à choisir entre le FN et l'UMP au second tour, il a répondu : "C'est la peste ou le choléra, c'est tous les mêmes, ils racontent les mêmes choses", ils sont "aussi antisociaux les uns que les autres".

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: élection cantonale partielle de Brignoles

Message  Roseau le Lun 7 Oct - 13:35

Achille a écrit:Le champion du monde des troll ment comme à son habitude. La preuve de notre clarté :
Je mets Achille au défi de démontrer que toute la presse nationale a menti
- en citant les propositions de JLM de devenir Ministre de Montebourge
- en citant de même son offre de service comme Premier Sinistre du Chaholand
- en citant sa proclamation "ni soutien, ni participation, ni opposition...
laissons le respirer, donnons une chance à notre pays"
Bien d'autres preuves de "manque de clarté" suivront au besoin Very Happy 
C'est très facile. Le vieux ex sénateur en est un modèle,
tout comme Mitterrand dont il se revendique.

Comme toujours, l'incapacité à répondre confirmera
que l'attaque personnelle n'informe que sur son auteur,
et sa volonté de saboter les fils les uns après les autres.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: élection cantonale partielle de Brignoles

Message  gérard menvussa le Lun 7 Oct - 13:40

Le champion du monde des troll ment comme à son habitude
Non : il ne fait que répéter les propos de mélenchon qui est le premier à reconnaitre que ce qu'affirme Roseau est vrai. Donc si tu traite roseau de "troll" pour un tel propos, ALORS tu condamne du même pas les propos de mélenchon....

De même as tu attaqué la lcr pour avoir en son temps appelé à voter Chirac. Mais condamnera tu dans les mêmes termes tes camarades du pcf qui appelle à "faire barrage" à le pen dans cette cantonales ? Je parierais bien que oui (et inversement, je serais ravi de me tromper, mais je n'en crois rien)

Bref, quand c'est ton patron qui dit une chose, c'est forcément bien. Et quand le npa dit pareil, c'est forcément la même chose...

Les propos de JLM sont effectivement un bon point de départ : construire une alternative à gauche face à cette "gauche de gouvernement", voila la tache de l'heure. Mais ce n'est pas uniquement une tache électorale, voir électoraliste...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: élection cantonale partielle de Brignoles

Message  Achille le Lun 7 Oct - 14:27

gérard menvussa a écrit: ce qu'affirme Roseau est vrai.
C'est faux le champion du monde des trolls cible principalement le PG et son dirigeant JLM :

Roseau a écrit:Le moins que l'on puisse dire, c'est que le FdG dans son ensemble et sa tête de gondole JLM en particulier ont manqué de cette clarté, ouvrant un boulevard à la droite la plus dure.
hors que dit JLM :

AFP
Jean-Luc Mélenchon, coprésident du Parti de gauche, a assuré lundi que "le principal pourvoyeur des voix du FN est à l'Élysée", et a refusé de choisir entre ce parti et l'UMP au second tour de la cantonale du Var. "Je suis totalement consterné et très inquiet, bien sûr", a dit l'eurodéputé, interrogé par France Inter sur la partielle de Brignoles qui a vu le FN arriver largement en tête du premier tour, la gauche étant éliminée du second tour. "Je vois bien que le Front national a une capacité de mobilisation indemne d'une élection à l'autre, il retrouve ses voix" et "tout le reste s'effondre. Ceux qui votaient à gauche ne vont pas voter, traînent des pieds", selon M. Mélenchon.

Pour lui, "la question n'est pas de mobiliser face au Front national", ça, "c'est une considération d'ordre politicien", c'est "mobiliser pour que quelque chose change dans ce pays, parce que la vie est insupportable", a argumenté l'ex-candidat à l'Élysée. "Pour l'instant", selon lui, "l'impression" est que c'est "du côté du Front national que se trouverait l'énergie, et pas du nôtre". Pas seulement les socialistes, a-t-il observé. "Nous aussi, le Front de gauche, par notre confusion, notre irrésolution, nous donnons l'impression de ne pas savoir où nous allons."

La cause de cette avancée du FN, selon lui ? "La division, sur le fond, de la gauche, le désespoir, la résignation. On élit un président de la République social-démocrate et que fait-il ? Il démantèle les acquis sociaux du pays", a-t-il dit en citant notamment la réforme des retraites. "Les gens vivent le contraire de ce à quoi ils s'attendaient : pourquoi est-ce qu'on câline sans arrêt les patrons ?" "Le Front national prospère sur la résignation et la désorganisation, du fait que le principal pourvoyeur de ses voix est à l'Élysée", a encore accusé M. Mélenchon.

Convié à choisir entre le FN et l'UMP au second tour, il a répondu : "C'est la peste ou le choléra, c'est tous les mêmes, ils racontent les mêmes choses", ils sont "aussi antisociaux les uns que les autres".
c'est bien la preuve du mesonge du disque rayé.

gérard menvussa a écrit:
De même as tu attaqué la lcr pour avoir en son temps appelé à voter Chirac. Mais condamnera tu dans les mêmes termes tes camarades du pcf qui appelle à "faire barrage" à le pen dans cette cantonales ? Je parierais bien que oui (et inversement, je serais ravi de me tromper, mais je n'en crois rien)
j'ai de nombreux camarades au pcf mais aucun n'est membre de la direction de ce parti. La direction du pcf porte en effet une écrasante responsabilité dans le résultat de Brignoles et ceux qui s'annoncent. Lutter contre le FN ce n'est certainement pas faire alliance avec le parti qui est responsable de ses progrès électoraux mais c'est combattre en toute indépendance et unitairement la politique menée par Hollande/Ayrault.

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: élection cantonale partielle de Brignoles

Message  Roseau le Lun 7 Oct - 15:05

Comme prévu, Achille est incapable de démonter que la presse a menti,
que JLM n'a pas fait les offres citées,
ni prononcé la phrase qui figure dans ma signature.
Il a même fait saboté la mobilisation des retraites en 2010,
toujours en privilégiant la lutte des places à celle des classes.
On est pas défenseur et élève de Mitterrand pour rien...

Par ailleurs, qu'il critique le PS et parte en guerre contre les dirigeants PC est attendu.
Ils se battent pour les places. JLM a même fait déposer le sigle FdG par son gendre,
pour pouvoir en priver le PC en cas de besoin...


avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: élection cantonale partielle de Brignoles

Message  Achille le Lun 7 Oct - 16:12

Si le coucou suisse nous laissait revenir au sujet qui concerne les élections cantonales à Brignoles...

Achille a écrit:
red and rude a écrit:FN/2011 : 2757 voix (33%) FN/2012 : 2734 voix (34,9%) FN/2013 : 2718 voix (40,4%)
C'est donc bien l'abstention et donc la baisse des autres partis en voix qui est nouvelle et non la hausse du FN, là-dessus, et là-dessus seulement, le PC a raison.
Par contre, ils ne s'interrogent pas sur la seule surprise de ce scrutin, que pour la première fois le candidat UMP soit loin devant le principal candidat de gauche, est de la faute des méchants n'écologistes qu'ont pas voulu faire l'alliance de toute la gauche, est-ce par ce que le PCF n'est plus porteur d'espoir, parce que le nouveau candidat du PC est moins populaire que le précédent?
Sur le site du ministère de l'intérieur pour les élections cantonales de 2011 à Brignoles le FN est crédité de 1453 voix soix 32,25% au premier tour. Avec cette comparaison il aurait bien une progression en voix et la progression en % serait plus importante du fait de l'abstention en croissance et très massive.
Le pcf paye là son manque de clarté face à la politique anti sociale du gouvernement Ayrault/Hollande.
Le direction du pcf vient de faire la déclaration suivante :

Brignoles: éliminée, la gauche appelle au Front républicain
Le PCF a appelé les électeurs à "faire barrage à l'extrême droite" au second tour, dimanche prochain, de la cantonale de Brignoles, qui opposera le candidat d'extrême-droite à celui de l'UMP.

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: élection cantonale partielle de Brignoles

Message  gérard menvussa le Lun 7 Oct - 16:24

Donc, tu condamnes le pcf comme tu l'as fait du npa qui en 2013 a appelé a "faire barrage" à le pen. Pourtant, le fait d'arriver à un poste de président de la république ou de cantonnier n'est pas exactement de même conséquence dans le systéme créé par la cinquiéme république....
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: élection cantonale partielle de Brignoles

Message  Achille le Lun 7 Oct - 16:32

gérard menvussa a écrit:Donc, tu condamnes le pcf comme tu l'as fait du npa qui en 2013 a appelé a "faire barrage" à le pen. Pourtant, le fait d'arriver à un poste de président de la république ou de cantonnier n'est pas exactement de même conséquence dans le systéme créé par la cinquiéme république....
...et ?

L'élection n'a pas la même conséquence mais l'alliance reste de même nature c'est à dire un front avec ceux qui par leur politique au gouvernement sont responsables de la montée du FN.

Les leçons de la cantonale partielle de Brignoles
Lundi 7 Octobre 2013
Eric Coquerel, Secrétaire national et Luc Léandri membre du bureau national du Parti de Gauche

Le premier vainqueur de cette élection est l’abstention. Il faut le dire : ceux qui ne voulaient pas voter à droite devaient avoir le cœur bien accroché ! Claude Gilardo, maire PCF de Brignoles, qui avait obtenu 40 % en juin 2012, n’avait pas souhaité se représenter. Cela a donné lieu à une campagne incompréhensible : les responsables et militants socialistes locaux ont ouvertement soutenu la candidate EELV pendant que les dirigeants nationaux solfériniens, Désir en tête, appelaient au vote pour le candidat PCF, « seul candidat de l’unité à Gauche » ! Résultat : Les candidats EELV et PCF n’ont atteint à eux deux que 23,5 % des voix ! Ils sont éliminés au premier tour au profit d’un duel FN/UMP largement à l’avantage du premier.

Le deuxième vainqueur est le rejet net et sans bavure de tout ce qui semble lié au gouvernement. Il prouve que le rassemblement contre la droite et l’extrême droite n’aura aucune efficacité s’il n’est clairement en rupture avec la politique d’austérité menée nationalement. La collusion et les investitures données par le PS affaiblissent la gauche. C’est une leçon pour les élections à venir. À défaut, le FN aura un boulevard devant lui.

Dans un contexte de forte abstention, l’extrême droite a progressé en pourcentage et en voix. On pourrait espérer que ceux qui banalisent, voir relaient, les idées du FN, au Ministère de l’intérieur, à droite et dans les médias, en tireront les leçons. On est malheureusement surs que non. Dans ces conditions, le FDG a plus que jamais la responsabilité d’offrir une nouvelle voie, claire et autonome par rapport à l’impasse dans laquelle nous a mené la vieille gauche gouvernementale en passe de sombrer avec sa politique d’austérité.
- See more at: http://www.lepartidegauche.fr/actualites/communique/reaction-parti-gauche-les-lecons-la-cantonale-partielle-brignolles-25124#sthash.GrCYnSDJ.dpuf

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Communiqué NPA

Message  Roseau le Lun 7 Oct - 17:21

La politique du gouvernement nourrit le Front National

Le résultat des élections cantonales de Brignoles est remarquable par ce qu’elles révèlent : effondrement de la gauche institutionnelle, recul de la droite UMP, progression spectaculaire, en pourcentages, de l’extrême droite dont le FN est la principale composante. C’est le produit de l’écœurement massif des électeurs de gauche qui sanctionnent ainsi, par l’abstention, (plus de 66%) la politique du gouvernement, du PS et de ses alliés, même quand la liste est conduite par un militant du PC. Cette situation est le résultat direct des politiques d’austérité, entraînant chômage de masse, démantèlement des protections sociales, baisse du pouvoir d’achat, et de l’alignement sur les revendications patronales. Dans ce contexte, les prochaines échéances électorales risquent de donner des résultats identiques. A moins d’être capable de construire une opposition sans concession à ce gouvernement, dans les urnes comme dans les luttes.

Montreuil, le 7 octobre 2013
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: élection cantonale partielle de Brignoles

Message  Achille le Lun 7 Oct - 17:51

sur le compte de Marie Georges Buffet sur FaceBook :

Marie-George Buffet
On votait à Brignoles aujourd'hui, une nouvelle élection cantonale après une énième invalidation, les résultats, provisoires à cette heure, font froid dans le dos, 40% pour le FN, la gauche est sortie du second tour.
Voila.
Voila le résultat de dix ans de droite chassant sur les terres de l’extrême droite et d'une gauche au pouvoir qui suit, à peu de choses près les mêmes sillons que la droite aux plans économique et social.
Voila aussi l'urgence d'une alternative claire à gauche, face au danger, l'heure est moins à l'appel au front républicain sans contenu qu'a une mobilisation sans précédent sur les contenus d'une politique de gauche redonnant sens et efficacité à la politique dans la vie quotidienne de nos compatriotes.
Voila, pour moi, c'était cela la raison d’être du Front de gauche, qu'est il devenu?

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Brignoles repetita

Message  Roseau le Jeu 10 Oct - 5:47



Dernière édition par Roseau le Jeu 10 Oct - 16:26, édité 1 fois
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: élection cantonale partielle de Brignoles

Message  sylvestre le Jeu 10 Oct - 15:59

Achille a écrit:Sur le site du ministère de l'intérieur pour les élections cantonales de 2011 à Brignoles le FN est crédité de 1453 voix soix 32,25% au premier tour. Avec cette comparaison il aurait bien une progression en voix et la progression en % serait plus importante du fait de l'abstention en croissance et très massive.
J'avais cru voir ça aussi, mais c'est bien 2757.
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: élection cantonale partielle de Brignoles

Message  Achille le Jeu 10 Oct - 18:45

sylvestre a écrit:
Achille a écrit:Sur le site du ministère de l'intérieur pour les élections cantonales de 2011 à Brignoles le FN est crédité de 1453 voix soix 32,25% au premier tour. Avec cette comparaison il aurait bien une progression en voix et la progression en % serait plus importante du fait de l'abstention en croissance et très massive.
J'avais cru voir ça aussi, mais c'est bien 2757.
C'est bizarre le lien suivant donne le chiffre que j'avais cité :
http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Cantonales/elecresult__cantonales_2011/%28path%29/cantonales_2011/083/08305023.html
Bref

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: élection cantonale partielle de Brignoles

Message  sylvestre le Ven 11 Oct - 11:44

Achille a écrit:
sylvestre a écrit:
Achille a écrit:Sur le site du ministère de l'intérieur pour les élections cantonales de 2011 à Brignoles le FN est crédité de 1453 voix soix 32,25% au premier tour. Avec cette comparaison il aurait bien une progression en voix et la progression en % serait plus importante du fait de l'abstention en croissance et très massive.
J'avais cru voir ça aussi, mais c'est bien 2757.
C'est bizarre le lien suivant donne le chiffre que j'avais cité :
http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Cantonales/elecresult__cantonales_2011/%28path%29/cantonales_2011/083/08305023.html
Bref

J'ai trouvé la solution : ton lien pointe sur les résultats par commune, en se limitant à la commune de Brignoles. Mais le canton de Brignoles englobe plusieurs autres communes (par exemples Camps-la-Source)

2757 est donc bien le point de comparaison correct.
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: élection cantonale partielle de Brignoles

Message  Achille le Ven 11 Oct - 11:56

sylvestre a écrit:
Achille a écrit:
sylvestre a écrit:
Achille a écrit:Sur le site du ministère de l'intérieur pour les élections cantonales de 2011 à Brignoles le FN est crédité de 1453 voix soix 32,25% au premier tour. Avec cette comparaison il aurait bien une progression en voix et la progression en % serait plus importante du fait de l'abstention en croissance et très massive.
J'avais cru voir ça aussi, mais c'est bien 2757.
C'est bizarre le lien suivant donne le chiffre que j'avais cité :
http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Cantonales/elecresult__cantonales_2011/%28path%29/cantonales_2011/083/08305023.html
Bref
J'ai trouvé la solution : ton lien pointe sur les résultats par commune, en se limitant à la commune de Brignoles. Mais le canton de Brignoles englobe plusieurs autres communes (par exemples Camps-la-Source)

2757 est donc bien le point de comparaison correct.
Yep merci
Voici un mystère résolu et donc l'abstention en forte croissance est le mécanisme permettant d'expliquer l'augmentation en % du FN.

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: élection cantonale partielle de Brignoles

Message  Achille le Dim 13 Oct - 21:16

Le Monde :

Le candidat FN Laurent Lopez a été élu, dimanche 13 octobre, conseiller général dans le canton de Brignoles, dans le Var, au terme d'un duel qui l'a opposé au second tour à la candidate UMP, Catherine Delzers. Laurent Lopez était arrivé avec vingt points d'avance au premier tour, la semaine dernière. Le candidat FN a été élu avec 53,9 % des voix (5 301 voix) contre 46,1 % pour son adversaire (4 301 voix), a indiqué la préfecture.

"Je pense à mes électeurs, à tous ces bannis, à ce peuple modeste", a réagi le nouvel élu. "Je suis très heureux, c'est un score sans ambigüité", a-t-il encore dit, qualifiant sa victoire de "divine surprise". Pour le nouveau conseil général de Brignoles, cette victoire est une première étape. "Je suis candidat à la mairie de Brignoles", a déclaré Laurent Lopez devant les journalistes à l'annonce de sa victoire. A ses côtés la députée FN Marion Maréchal-Le Pen s'est dite "fière" du candidat de son parti : "Il a réussi malgré l'alliance UMP-PS", a-t-elle déclaré.

"C'est une belle victoire", a déclaré la présidente du Front national Marine Le Pen, au cours du Grand Jury RTL/Le Figaro/LCI, ajoutant : "unis, les Français sont invincibles". Cette victoire est, selon elle, "un virage, la confirmation de la mort du Front républicain", a-t-elle appuyé, rappelant que le PS avait appelé à voter UMP au deuxième tour.

L'OBJECTIF DES MUNICIPALES

"C'est une cantonale partielle, il ne faut pas non plus essayer d'en tirer des enseignements sur les municipales", a poursuivi Marine Le Pen. "Mais ça augure d'une volonté de changement des Français, qui vont l'exprimer, qui vont se mobiliser", pour les municipales. "Ca augure des villes gagnées, des centaines, peut-être des milliers de conseillers municipaux", a-t-elle dit. "Le Front national est le plus avancé de tous les partis politiques" au niveau de la constitution des listes, a assuré la présidente du FN au Grand jury, RTL/Le Figaro/LCI. "Nous sommes en train de constituer nos listes, tout va bien pour nous", a-t-elle assuré, réagissant à des informations publiées par Le Monde.

Le Front national va "décrocher des municipalités" en mars 2014 dans le Nord-Pas-de-Calais, où l'implantation du parti n'a jamais été "aussi importante et aussi performante", a estimé dimanche à Hénin-Beaumont, dans le Pas-de-Calais, le secrétaire général du FN, Steeve Briois, après avoir présenté aux militants la cinquantaine de têtes de listes investies dans la région.

Une cinquantaine de listes, "c'est six fois plus qu'en 2008 et nous aurons je pense dix fois ou quinze fois plus d'élus qu'en 2008 et y compris des élus majoritaires" sur "tout le territoire", a-t-il estimé. "On est présent dans toutes les villes de plus de 20 000 habitants de la région et plus d'une ville sur deux ou sur trois du bassin minier. Nous couvrons plus de 50 % du corps électoral, c'est une belle progression. Nous n'avons jamais été à un niveau aussi élevé en terme de constitution de listes", a souligné M. Briois.

Lire : "Municipales : le FN présent dans à peine une ville sur six"

"C'est une victoire éclatante contre toutes les formations politique réunies, la collusion de nos adversaires a été prouvée et leur coalition a été vaincue, c'est un grand message d'espoir", a dit sur i>télé Bruno Gollnisch, membre du bureau politique du FN. C'est une dynamique "pour les municipales, pour les européennes et pour la suite", a-t-il ajouté.

Pour le président de l'UMP, Jean-François Copé, la victoire du Front national à l'élection cantonale de Brignoles est le résultat d'une "double peine : la gestion désastreuse de la ville par les communistes" et "la gestion calamiteuse de notre pays par la gauche". "Je donne donc rendez-vous aux électeurs de Brignoles pour les municipales (en 2014) où notre candidate, la députée Josette Pons, portera les couleurs d'une droite décomplexée qui viendra donner un nouvel élan à cette ville sinistrée par les ravages de la politique de la gauche", a ajouté M. Copé.

"UNE MAUVAISE NOUVELLE POUR LA RÉPUBLIQUE"

Le premier secrétaire du PS, Harlem Désir, a déploré la victoire du candidat FN "qui rappelle à la gauche l'impérieuse nécessité de son rassemblement dans les territoires" où le parti d'extrême droite est fort. "Comme cela était malheureusement prévisible à la suite des résultats du premier tour dimanche dernier, le FN emporte ce soir le canton de Brignoles. Il ne devient pas pour autant, et loin de là, le premier parti de France comme l'ont clamé ses dirigeants cette semaine", a-t-il écrit dans un communiqué.

C'est "une mauvaise nouvelle pour la démocratie et pour la République et je considère qu'à partir de maintenant chacun doit en mesurer profondément la gravité", a commenté le ministre de l'éducation nationale Vincent Peillon sur BFM/LePoint/RMC. "C'est la France qui périclite, c'est la France sans avenir, c'est un grand danger pour nous tous". "Ce n'est pas la bonne voie à emprunter", a-t-il dit, "donc tous ceux qui veulent une autre voie doivent maintenant redoubler d'efforts".

Evoquant les élections européennes de 2014 où il sera tête de liste dans le sud-est, région où est située Brignoles et où le FN "est le plus fort", le ministre a estimé qu'"il faut qu'il y ait un engagement fort et de personnalités politiques qui sont connues (...) et qui engagent aussi évidemment une action gouvernementale".

Ségolène Royal, présidente PS de la région Poitou-Charentes, a estimé que la progression du Front national n'était pas due à "une adhésion aux propositions du FN" des Français. Interrogée lors de l'émission "C Politique" de France 5 sur la montée du FN dans les sondages, et avant que ne soit connu le résultat de la cantonale partielle de Brignoles, Mme Royal a jugé que "c'est l'expression d'un malaise, d'une rupture identitaire, d'une angoisse sur le futur".

TAUX DE PARTICIPATION ÉLEVÉ

Le taux de participation de ce second tour a atteint 45,26 %, en hausse de près de 12 points par rapport au premier tour, a annoncé la préfecture du Var. Au 1er tour le 6 octobre, 33,40 % des électeurs du canton s'étaient rendus aux urnes.

Dans ce canton gagné par la gauche en 2012, le FN est arrivé largement en tête du premier tour, avec 40,4 % des voix, dans un scrutin marqué par une abstention de près de 67 %. La candidate UMP, Catherine Delzers, est arrivée en deuxième position, avec 20,8 % des voix. Le candidat du Parti communiste, Laurent Carratala, soutenu par le Parti socialiste, a obtenu 14,6 % des voix, et la candidate d'Europe Ecologie Les Verts, Magda Igyarto-Arnoult, 8,9 %. Le dissident FN, Jean-Paul Dispard a obtenu 9,1 %. Ces trois candidats ont été éliminés au premier tour.

Se félicitant d'une "poussée assez spectaculaire", la présidente du FN Marine Le Pen avait revendiqué pour son parti le titre de "premier parti de France". Au 1er tour à Brignoles cependant, le FN "a fait le même score que d'habitude", avait nuancé Cyril Omet, responsable local du PS. Eliminée dès le premier tour, la gauche avait lancé un appel au "front républicain" pour "faire barrage" au candidat FN et soutenir Catherine Delzers. L'abstention avait joué en défaveur de la gauche, partie en ordre dispersé avec un candidat communiste et un candidat écologiste.

En août 2012, le Conseil d'Etat avait confirmé l'annulation de l'élection cantonale partielle de juin-juillet, qui avait vu le communiste Claude Gilardo, maire de Brignoles, l'emporter de seulement treize voix face au candidat du FN, Jean-Paul Dispard.

Lors des élections cantonales de mars 2011, le candidat FN, à l'époque M. Dispard, avait battu M. Gilardo de cinq voix. L'élection avait été annulée. Le canton de Brignoles faisait alors partie des deux seuls remportés nationalement par le FN, avec celui de Carpentras-Nord, dans le Vaucluse.

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: élection cantonale partielle de Brignoles

Message  yannalan le Lun 14 Oct - 9:09

Il y a bien moins d'abstention et le FN ne perd rien, il a aussi visiblement ses voix chez les abstentionnistes. Qu'en conclure ?

yannalan

Messages : 2072
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: élection cantonale partielle de Brignoles

Message  sylvestre le Lun 14 Oct - 10:09

Si on compare aux élections de 2011 et 2012 sur le canton, on peut conclure que le FN gagne plus nettement contre l'UMP que contre la gauche.
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: élection cantonale partielle de Brignoles

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum