Les trentes glorieuses étaient désastreuses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les trentes glorieuses étaient désastreuses

Message  Roseau le Sam 5 Oct - 18:19

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trentes glorieuses étaient désastreuses

Message  verié2 le Dim 6 Oct - 10:37

Ce texte évoque des aspects intéressants et souvent laissés dans l'ombre de ces fameuses "trente glorieuses", mais il tord le bâton dans l'autre sens. Il mériterait d'être plus nuancé. Tel quel, il apparait un peu comme la contre-version "écologiste" ou "décroissantiste" des versions productivistes apologétiques ou archéo-trotskystes de style lambertiste qui nient le développement des forces productives pendant cette période.

Les trente glorieuses, si elles n'ont existé que grâce en effet au pillage colonial et à la surexploitation de la main d'oeuvre immigrée n'ont tout de même pas eu que des effets négatifs. Le niveau de vie de l'ensemble de la population s'est considérablement amélioré, que ce soit sur le plan de l'habitat ou de la santé. La durée de vie s'est allongée, le nombre d'étudiants a été multiplié par cent etc.

Comme toutes les périodes d'intense développement du capitalisme, les effets ont donc été contradictoires.

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trentes glorieuses étaient désastreuses

Message  Copas le Dim 6 Oct - 15:07

Et les trente glorieuses n'ont pas été si nombreuses que cela, en dépit de regards par trop nostalgiques.

Au sortir de la 2eme guerre mondiale, beaucoup de pays ont été renvoyés dans une situation terrible, avec des économies dévastées, des populations bouleversées, exilées, ... Rien que pour l'Europe en 1945, il manque plusieurs dizaines de millions de personnes (de vies), le nombre de blessés est important, les guerres coloniales menées par certains états européens qui vont suivre, comme celles de la France et du Portugal, vont souvent saigner plus leurs économies qu'aboutir à des gains dus à l'exploitation coloniale (à partir de 1945). L'état français se permet d'envoyer des centaines de milliers de jeunes sur le pied de guerre en Algérie, en Indochine et ailleurs, cela a un cout gigantesque. Le lobby colonial et les rêves impériaux sont des luxes que la population française comme une grande partie de la bourgeoisie n'estiment plus tenables.

Les privations continuent après 1945.
Les tickets de rationnement : En France, pour le pain, le système des tickets perdura jusqu'en 1949.
En Espagne, le rationnement a duré officiellement jusqu'en 1952.

Parler des trente glorieuses pour la population est abusif et exagéré.

Rien ne s'obtient sans rien, les conquêtes pour avoir un toit (pourri), les derniers grands bidonvilles sont rasés dans les années 70 (on voit resurgir les bidonvilles actuellement), dans des cités HLM, relèvent de batailles incessantes.
Les conquêtes en matière de sécurité sociale et de retraite surgissent des batailles du mouvement ouvrier et des espérances d'un monde meilleur portées dans la résistance, il arrive souvent que la police et l'armée ouvrent encore le feu sur des grévistes, ...

Des masses de jeunes sont chassées des campagnes pour aller dans des zones de nouvelle industrialisation, beaucoup après avoir fait des services militaires à rallonge dans des guerres coloniales, La pollution dévore les poumons des mineurs, des ouvriers dans les sites nombreux qui utilisent l'amiante, etc...

Pas de portables, pas de mobiles, pas de téléphone (il faut encore attendre 6 mois à la fin des années 60), la voiture le fait d'économies terribles, pas ou peu de contraception, la violence du quotidien (ça fait sourire maintenant quand on parle de la violence comme une nouveauté), pas de fringues qu'on change sans cesse, se sont les mères qui cousent et tricotent, les pulls et affaires se passent de frères en frères, de cousins en cousins, les vacances limitées, les colos sont de joyeuses colonies de vacances, etc.
En 68 , la France a moins d'étudiants en proportion de la population que l'Indonésie aujourd'hui.
En 60 , le taux de mortalité infantile est de 24 pour 1000, aujourd'hui 3,3 pour mille
En 1960, l'espérance de vie à la naissance est de 70 ans (66 ans pour les hommes, 73 ans pour les femmes), elle est maintenant de 82 ans. Dans mon enfance, une homme de 60 ans est un vieillard.
En dollars constants, le revenu moyen par tête d'habitant est de 7500 $ en 1960, 13 000 $ en  1973,  il est de 23 000 $ actuellement. Le niveau de vie exprimé en argent a été multiplié par 3. Même si chaque chose doit être relativisée, les dites 30 glorieuses ne se répartissent pas dans le temps comme on pourrait le penser.

Le cœur des années sensées être glorieuses est le règne de la dureté et des heures sup..

Donc la question des décennies qui suivirent la 2eme guerre mondiale ne ressemble pas à une marche en avant semée de pétales de rose, mais à une bataille tout du long, semée de souffrances et aussi de victoires, pour tenter d'humaniser le sort du prolétariat.

Nous voyons également sous nos yeux de tels processus dans une série de pays dits en développement, certains parlant de ceux-ci d'ailleurs comme vivant leurs 30 glorieuses. De fait, les travailleurs de ces pays vivent des mutations énormes de leurs sociétés, passant de rurales à urbaines, de fait leurs niveaux de vie augmente mais avec le cortège des pollutions et au travers de grands combats extrêmement durs.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trentes glorieuses étaient désastreuses

Message  verié2 le Dim 6 Oct - 15:35

Copas
La violence du quotidien (ça fait sourire maintenant quand on parle de la violence comme une nouveauté)
Ca, c'est très juste et peu de gens aujourd'hui, sauf ceux qui l'ont vécu, en ont conscience. La société des années cinquante-soixante fut très violente. Violence des affrontements de classe, violence contre les classes populaires (expulsions de logement etc) et plus particulièrement violence quotidienne contre la fraction immigrée, dans une indifférence hélas assez générale, violence entre les pauvres eux-mêmes avec des phénomènes de délinquance pas si éloignés que ça de ceux que nous connaissons aujourd'hui, même s'ils avaient des formes en partie différente.

Néanmoins, la France en est sortie, du moins entre les années 70 et 90, de sorte que nombre de gens n'ont connu qu'une société assez soft. Et on ne peut pas nier non plus l'amélioration des conditions de vie, qui ne se limite pas, loin de là, au téléphone et à la bagnole ! L'amélioration des conditions de logement, de santé, d'alimentation, de temps de travail est attestée par toutes les statistiques...


Dernière édition par verié2 le Dim 6 Oct - 17:55, édité 1 fois

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trentes glorieuses étaient désastreuses

Message  gérard menvussa le Dim 6 Oct - 19:13

L'amélioration des conditions de logement, de santé, d'alimentation, de temps de travail est attestée par toutes les statistiques...
C'est vrai uniquement d'une toute petite fraction de la population mondiale. Ce n'est pas le cas en Afrique, dans une bonne partie de l'asie ou de l'amérique latine.... Comme l'indique d'ailleurs l'article de base, ce petit mieux a été payé au prix fort, celui du pillage des ressources naturelles, en particulier via les energies stockées sous forme de charbon ou d'hydrocarbure qui ont mis plusieurs dizaines de millénaires a se contituer, et quelques centaines d'années à être dilapidée...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trentes glorieuses étaient désastreuses

Message  verié2 le Dim 6 Oct - 19:31

gérard menvussa a écrit:
L'amélioration des conditions de logement, de santé, d'alimentation, de temps de travail est attestée par toutes les statistiques...
C'est vrai uniquement d'une toute petite fraction de la population mondiale. Ce n'est pas le cas en Afrique, dans une bonne partie de l'asie ou de l'amérique latine.... Comme l'indique d'ailleurs l'article de base, ce petit mieux a été payé au prix fort, celui du pillage des ressources naturelles, en particulier via les energies stockées sous forme de charbon ou d'hydrocarbure qui ont mis plusieurs dizaines de millénaires a se contituer, et quelques centaines d'années à être dilapidée...  
Je parlais là de la France... et dans une certaine mesure de l'ensemble des pays impérialistes, pas du monde entier.

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trentes glorieuses étaient désastreuses

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum