Bulletins du GMI et Brochures du GMI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bulletins du GMI et Brochures du GMI

Message  polo2010 le Mar 1 Oct - 14:59

Bonjour

les versions électroniques du :

-bulletin Révolution Communiste 2 du GMI (sept/oct 2013)
&
-la brochure sur le Chili des Cahiers Révolution Communiste

sont disponibles en ligne sur le site du GMI site du GMI

Bonne lecture

polo2010

Messages : 148
Date d'inscription : 17/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://cci-t.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bulletins du GMI et Brochures du GMI

Message  Estirio Dogante le Mar 1 Oct - 16:29

Je comprends que le GMI peut-être ne connais personne pour corriger ses textes sur le chili, mais l'ayant lu, il y a des erreurs factuels importants qui doivent être corrigés.
Des noms, des dates, des chiffres.

Estirio Dogante

Messages : 686
Date d'inscription : 30/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bulletins du GMI et Brochures du GMI

Message  polo2010 le Mar 1 Oct - 23:37

et sur le fond tu en pense quoi camarade Estirio Dogante ?
sinon en mp pour tes "corrections"

polo2010

Messages : 148
Date d'inscription : 17/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://cci-t.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bulletins du GMI et Brochures du GMI

Message  Estirio Dogante le Mer 2 Oct - 10:52

J'hésite à répondre, tellement les approximations, les erreurs factuels, le peu de soin avec lequel a été faite cette brochure sont flagrantes.

Tout d'abord, en première page, on voit un énorme drapeau chilien... (pourquoi? s'agit-il de souligner le caractère "spécifique" non classique de ce qui s'est passé là bas?) et un bras qui porte un fusil...exactement le type de propagande nationaliste et foquiste typique des gens à la MIR.
Que est ce que vous avez voulu faire avec ça? Une pub facile?, un "attire le regard"? flatter le côté "guerrillero romantique" qu'on nous décerne si fréquemment mais qui ne correspond pas du tout à notre réalité? Bref, une couverture politiquement gauchiste, nationaliste et tape à l’œil.
A la page 6 vous définissez la bourgeoisie chilienne comme "compradore"... et au paragraphe suivant, vous expliquez que, tout de même il y a "une classe ouvrière qui n'a rien à envier aux classe ouvrières des pays avancés"
Et d'où ? on a envie de dire. En fait la brochure passe par dessus tout une étape de développement du pays, "l'industrialisation par substitution d'importations" qui a laissé complètement derrière le caractère "compradore" des bourgeoisies d'autres pays.
Comment expliquer donc que le pays était fondamentalement urbain (75% des gens vivant dans les villes) et que la source principale des ressources venait du travail salarié?
Souvent les pays où domine une bourgeoisie compradore sont des pays à prédominance paysanne et sans aucune forme ou presque d'industrialisation (donc avec une toute petite classe ouvrière) mais dans un pays où toute l'industrie légère, tout l'industrie du bâtiment, était nationale; et à cela il faut ajouter des industries chimiques, du pétrole, de raffinement des métaux, électriques, mécaniques, des sidérurgies, des cimenteries, etc. il s'agit d'une drôle de bourgeoise "compradore".
Ce type de "définition" montre les oreilles de l'âne, de la méthode de fabrication (à la chaine) de ce type de brochures dogmatiques. On prends quelques extraits des textes classiques et on les fait rentrer aux forceps dans une réalité où l'on ne se donne même pas la peine de connaitre ses éléments le plus élémentaires.
Dans le chapitre suivant, les erreurs continuent.
On parle de la Chilinisation et on ajoute "des ressource du sous-sol et des principaux secteurs de l'industrie" c'est tout simplement faux. Il s'agissait d'une grossière manœuvre du gouvernement Frei  mais seulement pour le cuivre. Ni les autres ressources du sous-sol, moins encore l'industrie (d'une bourgeoisie "compradore"...) n'étaient pas inclus.
Encore, la réforme agraire de Frei ne fut pas "extrêmement limitée" mais insuffisante. Elle visait à créer un marché interne nécessaire à la bourgeoisie industrielle du pays et aux secteurs impérialistes intéressés à vendre leurs produite élaborés. La réforme agraire "extrêmement limitée" a été celle d'Alessandri, le président de droite antérieur à Frei.
A la fin du chapitre la brochure nous dit que "certains secteurs de la bourgeoisie envisagent de recourir au front populaire" Encore une transposition de leurs conceptions dogmatiques à une réalité regardé à la loupe des déformations "théoriques".
L'unité Populaire est  sortie aux forceps, car le PC n'en voulait pas (et selon la doxa trotskyste le PC est un parti "ouvrier"...) mais le PS (un autre parti "ouvrier" selon la même perspective)  insistait et la DC le vrai choix du PC n'en voulait rien savoir. Elle se trouve où donc " la bourgeoisie" là dedans?
Il s'agissait belle et bien d'une bourgeoisie, mais d'une couche sociale en devenir, qui voulait profiter de la manne de l'Etat pour s'enrichir à cheval, profitant comme levier politique de la lutte des travailleurs; une bourgeoisie bureaucratique allié à l'Urss et qui cherchait un compromis avec une autre partie de la bourgeoisie financière et industrielle liée elle à l'impérialisme US. Et c'est pour cela que leur aventure ne pouvait pas aboutir.
Mais ce n'est pas ce qui implique ni la phrase citée ni la brochure.

Il faut dire (page 7) "le  Général Carlos Ibañez" et non "Carlos Iburg"
Il faut écrire  (page 11) Alessandri (34,98%) et Tomic (27,9%) et non à l'envers.
et le reste est à l'avenant.
Le parti Radical, qui avait perdu toute influence et qui va continuer à la perdre du fait de l'acuité de la lutte de classes apparait comme un grand parti. D’ailleurs divisé en deux, la partie lié aux intérêts réactionnaires allié avec la droite, l'autre secteur ne représentait que quelques votes.
Le MAPU était une scission sur la gauche de la DC et non "une aile de la Démocratie Chrétienne"
L'API ne signifiait rien, sauf quelques infimes politiciens amis de manger à tous les râteliers. Aucune importance politique.
(page 10) Allende n'était pas le "principal dirigeant du PS" mais Carlos Altamirano, son secrétaire général,de langage très radical....et rien
d'autre.
(page 11) On est en plein délire. "Pendant cette période des attentats organisés par des groupes armés appuyés par la police de Frei (faux), se multiplient contre les locaux ouvriers(faux).  Des nombreux militants et jeunes sont torturés dans les commissariats (faux). On relève des morts dans les manifestations". (faux) Il n'a pas venu à l'esprit aux rédacteurs de la brochure que, lors d'une campagne électorale, une telle "politique" allait directement à l'encontre du candidat du gouvernement? Est-il nécessaire d'inventer de tels absurdité afin de donner une touche émotionnel à leur brochure? (je ne dire pas à la relation des faits...)
Naturellement la brochure parle des Cordons industriels (j'ai déjà dit leur vrai importance dans le sujet "Chili") et de "l'Assemblée Populaire de Concepcion" où j'ai eu l'opportunité d'assister, comme à la manifestation réprimée par l'Intendant de la province, un communiste qui obéissait aux ordres du Ministre de l'Intérieur, où il est trouvé la mort un sympathisant du PCR, Eladio Camacho.
L'assemblée a duré exactement un week-end où tout les gauchistes ont saoulé tout le monde avec des discours incendiaires pour rentrer chez eux à la fin du week-end. Voila pour "l'assemblée populaire de Concepcion". Que est ce donc qui est resté de ce défilé massif, important mais sans conduction et qui ne trouvait pas d'issue manque de direction. A sa tête se trouvèrent tous ceux qui réclamaient une voie révolutionnaire ...à Allende et au gouvernement et les deux douzaines des PCR noyés au milieu des milliers des travailleurs qui criant "el pueblo armado jamas sera aplastado" et "el proximo desfile lo haremos con fusiles" qui n'en avaient pas et qui n'étaient pas suivis par la masse. Je m'excuse de casser vos mythes et illusions mais la vérité avant tout.
Si vous pouvez me dire la suite de cette "Assemblée" qui vous portez au nues, je suis prenant. Rien, zéro. Vous avez êtes intoxiqués aussi par l'auto-propagande de ces partis et courants de l'UP.
Bon, pour le reste de la question politique tu peux voir le sujet"Chili"; Je ne commente pas les références suivies et longues sur les différences entre trotskystes. Ce vos affaires.

Estirio Dogante

Messages : 686
Date d'inscription : 30/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bulletins du GMI et Brochures du GMI

Message  polo2010 le Mer 2 Oct - 14:31

Bon mon cher Estirio tu as vraiment du temps à perdre....Ne tournons pas autour du pot
Il faut le dire tout de suite que tu es en désaccord avec la ligne sur le Chili défini en son temps par l'OCI puis le Groupe Bolchevik et enfin par notre groupe GMI ...
Ceci dit, le problème dans ta critique c'est qu'elle n'est pas du tout axée...pour tout te dire l' exposé de tes propos est très confus même d'un point de vue (auquel nous sommes opposés) maoïste (puisque visiblement c'est ton origine politique)
J'invite les autres forumeurs à aller lire cette brochure pour éviter de sombrer comme Estirio dans la confusion politique qui in fine revient à défendre face à la révolution chilienne de 70, les réformistes du PS d'Allende et du PCC qui ont pavé la route à la noire réaction de Pinochet
Une lecture des Fronts populaires d'hier et d'aujourd'hui de Just est aussi un plus sur ces questions tout comme ces éléments bibliographiques (dont la brochure s'inspire à 100%)




Bibliographie

-Etienne Laurent (François Chesnais),
L’Unité populaire au Chili
La Vérité
n° 559, janvier 1973 et n°560, avril 1973 ;

Au Chili, l’Unité populaire a frayé la voie au fascisme
,
La Vérité
n° 562, octobre 1973.

-Franck Gaudichaud,
Venceremos !
Syllepse, 2013

-Alain Joxe,
Le Chili sous Allende,
Julliard, 1974.

-Stéphane Just,
Fronts populaires d’hier et d’aujourd’hui,
Stock, 1977.

-Maurice Najman,
Le Chili est proche,
Maspero, 1974.

-Marie-Monique Robin,
Escadrons de la mort, l'école française
, La Découverte, 2004.

-Léon Trotsky,
Comment vaincre le fascisme,
La Passion, 1993.

-Léon Trotsky,
Le Mouvement communiste en France 1919-1939,
Minuit, 1967.

-Léon Trotsky,
La Révolution espagnole 1930-1940,
Minuit, 1975.

-Chili l’affrontement de classes 1970-1973
, Comité de soutien à la lutte révolutionnaire
du peuple chilien, 1973.

polo2010

Messages : 148
Date d'inscription : 17/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://cci-t.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bulletins du GMI et Brochures du GMI

Message  Roseau le Mer 2 Oct - 14:55

polo2010 a écrit: éviter de sombrer comme Estirio dans la confusion politique qui in fine revient à défendre face à la révolution chilienne de 70, les réformistes du PS d'Allende et du PCC
Un peu de respect pour soi-même et ce forum: Estirio défend exactement l'inverse !
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bulletins du GMI et Brochures du GMI

Message  polo2010 le Mer 2 Oct - 15:20

Et bien non Roseau ! entièrement en désaccord.....mais bon comme le camarade Estirio est aussi sur des positions de feu la LCR


polo2010

Messages : 148
Date d'inscription : 17/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://cci-t.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bulletins du GMI et Brochures du GMI

Message  Roseau le Mer 2 Oct - 16:26

Estirio et la LCR défendre PS et PC chiliens ?
Voilà qui détend mes zygomates...
Mais pas longtemps, car il s'agit d'une des pires tragédies de notre classe.
Pas un sujet d'affabulation sectaire de plus:
- concernant la LCR, quiconque a un certain âge
ou lu les textes (sur le fil Chili, ceux de Bensaid par exemple)
sera plié en deux.
- concernant Estirio, pareil, Polo se moque du monde. Suffit de savoir lire
et d'avoir respect de soi et du forum.


Dernière édition par Roseau le Mer 2 Oct - 18:11, édité 1 fois
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bulletins du GMI et Brochures du GMI

Message  gérard menvussa le Mer 2 Oct - 16:34

le camarade Estirio est aussi sur des positions de feu la LCR
Si le reste de vos positions sont aussi sérieuses que ça, il y a décidément bien des soucis a se faire... (pour vous)

J'ai des désaccords substantiels avec Estirio, mais ce qu'il pointe  est vrai : le discours des "petits groupes gauchistes" est toujours le même, celui de plaquer aux forceps une analyse politique à des faits qu'on connait mal ou même pas du tout. C'est d'ailleurs vrai quelque soit l'origine idéologiques de ces groupes (Mao, trotskiste, autres variétés possibles de MR, les conditions matérielles prennent le pas sur les attendus idéologiques, cela ne devraient surprendre personne)


Dernière édition par gérard menvussa le Mer 2 Oct - 16:54, édité 1 fois
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bulletins du GMI et Brochures du GMI

Message  mykha le Mer 2 Oct - 16:44

J'invite les autres forumeurs à aller lire cette brochure pour éviter de sombrer comme Estirio dans la confusion politique qui in fine revient à défendre face à la révolution chilienne de 70, les réformistes du PS d'Allende et du PCC qui ont pavé la route à la noire réaction de Pinochet
On peut ne pas partager TOUTES les analyses d'Estirio.
Mais mentir à ce point pour dénigrer son point de vue discrédite par avance tout ce que peut raconter Polo sur la question.
Estirio se donne la peine de défendre et argumenter un point de vue à partir de nombreux éléments peu ou mal connus qu'il développe de façon intéressante.
Ca ne donne pas envie de lire la prose proposée par Polo. Elle ne semble pas lui avoir apporté, à lui, la moindre clairvoyance sur la drame du prolétariat chilien et les raisons d'une terrible défaite, lourde de conséquences pour le prolétariat sud-américain et mondial.
avatar
mykha

Messages : 1079
Date d'inscription : 19/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bulletins du GMI et Brochures du GMI

Message  polo2010 le Mer 2 Oct - 17:28

Pour critiquer il faut d'abord lire....donc je vous engage à le faire comme Estirio qui l'a fait même si il  masque son désaccord de fond sur des questions secondaires....c'est son droit mais ce n'est pas très rigoureux ! Sa critique n'apporte pas grand chose sur le fond.
Maintenant pour Rousseau and coe : on ne peut pas dire que la LCR et l'OCI aient eu la même position-analyse entre 1970 et 73 sur le Chili...ç'est je pense l' un des points de délimitation pratique de ces deux organisations dans les années 70 . Au passage l'orientation de la LCR de l'époque était quelque peu gauchiste (et le mot est faible) pour qui a de la mémoire à la différence de celle de l'OCI dont nous sommes en partie héritier. Donc les caractérisations de gauchiste à l'encontre du GMI sont au mieux amusantes.
....Donc laisser un peu de côté les anathèmes et autres calomnies pour allez sur le fond politique de l'analyse de cette tragédie et donc je vous invite à lire cette brochure qui est essentielle pour comprendre le rôle des fronts populaires, de la tactique de front unique ouvrier, de l'autoorganisation des masses (souvent niée par les maoistes - plus occupé à défendre la ligne de la guerre populaire anti-impérialiste (là je ne parle pas d'Estirio)- à la différence du PCC qui lui a bien senti à l'époque le mouvement en cours en tentant de l'intégrer à la CUT).

polo2010

Messages : 148
Date d'inscription : 17/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://cci-t.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bulletins du GMI et Brochures du GMI

Message  Estirio Dogante le Mer 2 Oct - 21:51

polo2010 a écrit:Bon mon cher Estirio tu as vraiment du temps à perdre....Ne tournons pas autour du pot
Il faut le dire tout de suite que tu es en désaccord avec la ligne sur le Chili défini en son temps par l'OCI puis le Groupe Bolchevik et enfin par notre groupe GMI ...
Ceci dit, le problème dans ta critique c'est qu'elle n'est pas du tout axée...pour tout te dire l' exposé de tes propos est très confus même d'un point de vue (auquel nous sommes opposés) maoïste (puisque visiblement c'est ton origine politique)
J'invite les autres forumeurs à aller lire cette brochure pour éviter de sombrer comme Estirio dans la confusion politique qui in fine revient à défendre face à la révolution chilienne de 70, les réformistes du PS d'Allende et du PCC qui ont pavé la route à la noire réaction de Pinochet
Une lecture des Fronts populaires d'hier et d'aujourd'hui de Just est aussi un plus sur ces questions tout comme ces éléments bibliographiques (dont la brochure s'inspire à 100%
J'ai coupé la bibliographie pour faire court.
J'ai donné des arguments, non seulement à propos d'une brochure qui ne se respecte pas elle même, bourrée des fautes et d'une couverture plus que douteuse, sans parler de la thèse qui ne tient pas compte des facteurs essentiels: la montée de la lutte des masses qui est le facteur déterminant et non la superstructure politique; ni de la recherche du compromis historique (il voit un Front Populaire qui n'a jamais existé tel qu'il l'imagine c'est à dire selon ce qui est écrits dans Les Livres), et ainsi de suite.
Incapable de voir la différence entre un homme politique poussé vers la gauche par la dynamique de la lutte de classes, il fait apparaitre Allende comme "consciemment" (une calomnie qui dresserait tout le peuple chilien contre lui et son groupe) et  "complice de la bourgeoisie" et comme tous les aveugles il donne dans le mille en ce qui concerne son appartenance à la bourgeoisie, mais quelle bourgeoisie, il ne sait pas dire.
En tout cas pas à la bourgeoisie pro-impérialisme US, celle qui l'a renversé les armes à la main (peut-il expliquer ceci?) et poussé au suicide.  Mais à partir de ce point précis sa compréhension s'arrête et il ne sait qu'accuser le "maoisme" si on lui montre preuves à l'appui que Allende et le PC et l'UP travaillaient pour une nouvelle couche bourgeoise bureaucratique, qui voulait profiter des postes dans l'administration de l’état et des syndicats, alliés à la Démocratie Chrétienne.
Bref, il est incapable de faire une brochure qui au moins respecte le lecteur, moins encore de comprendre la réalité concrète telle qu'elle était et non comme  la lui montrent les textes sacrés. Un dogmatique de plus. Rien de quoi fouetter un chat.
Il y a aussi le sujet sur le "Chili" dans "Théorie et Pratique" où je développe encore. Il pourrait au moins critiquer la politique du PCR, je ne fais que développer leurs arguments avec les critiques nécessaires. Pas un mot dans sa brochure où il traite par contre des positions des individus (Luis Vitale, un Guevaro-"trotskyste"; de Sépulveda, Waiss, et autres vieux et tristes héros du trotskysme chilien capitulant devant...les jeunes du MIR) qui n'ont fait le centième du travail de masses du PCR qui était parmi les ouvriers bien plus important que celui du MIR.
Sa brochure est complètement à refaire du point de vue d'un respect minime pour le lecteur, on ne sert pas n'importe quoi aux travailleurs et complètement à oublier du point de vue politique.

Que dire de plus?

Estirio Dogante

Messages : 686
Date d'inscription : 30/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bulletins du GMI et Brochures du GMI

Message  polo2010 le Mer 2 Oct - 22:59

Que dire de plus Estirio :
nous sommes en désaccord complet en terme d'analyse politique car au GMI, nous analysons la situation d'un point de vue franchement léniniste : à partir du moment ou l'on considère l'UP et plus particulièrement les PCC et le PS comme des partis réformistes qui se seraient trompés mais certainement pas comme des partis objectivement contre-révolutionnaires qui ont tout fait pour stopper la révolution , je pense qu'on se trompe lourdement. On raconte autre chose et on dédouanne la social-démocratie et le PC.

Pour le coup adieu l'analyse de Lénine sur la nature des sociaux-démocrates (ce qui est pour le moins surprenant pour des maoistes se réclamant de Lénine) : "Car ce sont de véritables agents de la bourgeoisie au sein du mouvement ouvrier, des commis ouvriers de la classe des capitalistes (labour lieutenants of the capitalist class), de véritables propagateurs du réformisme et du chauvinisme (Lénine in L'impérialisme, stade suprême du capitalisme Préface aux éditions française et allemande.")

C'est pourquoi on peut dire qu' à l'image d'un Kerenski, Allende était consciemment contre le processus révolutionnaire et qu'il a par sa politique contre-révolutionnaire pavé la route aux militaires. Sa fin tragique, les armes à la main, n'en font malheureusement pas autre chose. La seule différence, et elle est de taille, c'est qu'en 1917 en Russie face au coup d'Etat de Korlinov, il y avait un parti révolutionnaire décisif qui a pu appliquer la tactique du Front Unique. 66 ans plus tard au Chili ce parti n'existait pas. C'est aussi une des leçons du Chili, leçon au combien tragique pour la classe ouvrière chilienne.

polo2010

Messages : 148
Date d'inscription : 17/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://cci-t.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bulletins du GMI et Brochures du GMI

Message  polo2010 le Lun 16 Déc - 22:03

Sur le site du GMI, le bulletin Révolution Communiste n°3 (nov-déc 2013) au format PDF
Bonne lecture
http://groupemarxiste.info/documents/RC3.pdf

polo2010

Messages : 148
Date d'inscription : 17/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://cci-t.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bulletins du GMI et Brochures du GMI

Message  alexi le Lun 16 Déc - 23:13


GMI :
Dans la même veine, des responsables du PS, du Front de gauche, des Alternatifs et du NPA ont organisé,
le 5 octobre 2013, une cérémonie à la mémoire de Robert Cruau, en déposant une gerbe tricolore

sur sa tombe et en arborant des drapeaux tricolores, les symboles de ce qu’il combattait.

 affraid 

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bulletins du GMI et Brochures du GMI

Message  polo2010 le Sam 8 Fév - 0:04

Veuillez trouver ci-joint le sommaire de Révolution Communiste n° 4, bulletin du GMI, disponible auprès des militants. Certains articles
sont en ligne sur son site : http://groupemarxiste.info/

-Editorial : Boycott du « pacte de responsabilité » !

-Contre le travail du dimanche

-La loi Fioraso contre l’enseignement supérieur

-Un gouvernement de coalition en Autriche

-L’économie capitaliste mondiale

-Des nouvelles de Turquie

-Un tournant aux États-Unis ?

-La révolution italienne de 1943-1945


Le journal n°4 en ligne http://groupemarxiste.info/documents/RC4.pdf


Dernière édition par polo2010 le Jeu 17 Avr - 21:47, édité 1 fois

polo2010

Messages : 148
Date d'inscription : 17/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://cci-t.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bulletins du GMI et Brochures du GMI

Message  polo2010 le Jeu 17 Avr - 21:46

Sur le site du GMI, le bulletin Révolution Communiste n°5 (mars-avril 2014) au format PDF
Bonne lecture
http://groupemarxiste.info/documents/RC5.pdf

polo2010

Messages : 148
Date d'inscription : 17/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://cci-t.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bulletins du GMI et Brochures du GMI

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum