Kurdistan

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Kurdistan

Message  Copas le Ven 31 Oct - 22:24

Kobané : solidarité avec les luttes des peuples kurdes et arabes



Les résistantEs de Kobané ont repoussé dimanche 26 octobre la quatrième attaque des troupes réactionnaires et fascistes de l’État Islamique (EI/Daesh). Ils ont défendu le seul point frontalier avec la Turquie qui est resté libre aux mains des unités de la protection du peuple kurde (YPG).

Les YPG et les bataillons arabes de Kobané ont libéré aussi quelques quartiers à l’est de la ville et repoussé les attaques de Daesh à l’ouest et au sud. La situation militaire aurait un peu évolué en faveur des forces kurdes et arabes qui défendent la ville, mais Daesh mobilise ses forces des autres régions, comme celle au nord d’Alep, vers Kobané, pour tenter d’écraser sa résistance héroïque, sans toutefois y parvenir.
Contrairement aux allégations martelées par les médias, les raids aériens de la coalition internationale dirigée par les USA n’ont stoppé l’offensive de Daesh ni en Syrie ni en Irak. Les officiers de l’armée américaine eux-mêmes décrivent ces bombardements comme une « bruine» ! Les Américains avaient effectué, jusqu’au milieu de la semaine dernière, 300 raids aériens en Irak et 200 raids en Syrie, contre 100 pour leurs alliés, dans la même période.
Un centre d’études stratégiques américain a publié un tableau comparatif des guerres déclenchées depuis 1990 par des coalitions dirigées par l’impérialisme américain, révélateur de la volonté américaine de laisser durer dans le temps sa « guerre » contre Daesh, pour lui permettre de rétablir son hégémonie au Moyen-Orient. Ainsi la deuxième guerre du Golfe (1991) a duré 43 jours, 1 100 raids aériens en moyenne par jour ; la guerre contre la Serbie (1999) a duré 78 jours, 138 raids aériens en moyenne par jour ; la guerre en Afghanistan (2001) a duré 75 jours, 86 raids aériens en moyenne par jour ; la guerre contre l’Irak (2003) a duré 31 jours, 800 raids aériens en moyenne par jour. La guerre contre Daesh dure depuis plus de 75 jours, avec seulement sept raids aériens en moyenne par jour...

Ne compter que sur ses propres forces...

Mais cette coalition n’est pas seulement inefficace : elle n’est pas une force de libération des peuples kurdes ou arabes en Syrie ou en Irak. La coalition internationale est traversée de contradictions et, de l’aveu même du vice-président américain Biden, comprend des partenaires comme l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, le Qatar et la Turquie, accusés de financer et de soutenir les groupes djihadistes les plus réactionnaires.
Piliers de la contre-révolution dans la région, ces gouvernements ne sauraient être des libérateurs des peuples en lutte pour leur émancipation. Ainsi, le gouvernement turc qualifie le PYD d’organisation « terroriste », empêche l’acheminement des aides, armes et combattants kurdes et arabes à travers ses frontières pour joindre Kobané. Il a tout tenté pour faire passer de 200 à 150 le nombre de peshmergas, des combattantEs venus de la province kurde d’Irak autorisés à rejoindre Kobané, peshmergas qui ne sont toujours pas arrivés dans la ville. Ce même gouvernement tente aussi d’imposer des bataillons islamiques aux 1 300 combattantEs des bataillons démocratiques de l’Armée syrienne libre (dont font partie des combattantEs des Factions de la libération du peuple du Courant de la gauche révolutionnaire).
Par leurs expériences de lutte pour la liberté et la démocratie, les peuples kurdes et arabes ont appris à ne compter que sur leurs propres forces, et surtout sur les luttes communes contre leurs oppresseurs communs. Cela exige une mobilisation internationale pour Kobané et pour toutes les forces démocratiques et progressistes en Syrie.
Ghayath Naisse
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurdistan

Message  Babel le Sam 1 Nov - 7:16

"Le terrorisme que nous combattons est l’ennemi de toute l’humanité. Face à ce danger, une solidarité internationale s’impose."
Entretien avec  Khaled Issa, représentant en France du Parti de l’union démocratique (PYD), sur npa2009.org.

+

Déclaration du mouvement solidaritéS, dans le cadre de la journée internationale de solidarité du 1e novembre avec la ville de Kobani, contre les attaques du groupe ultra-réactionnaire de l'Etat Islamique (EI) :
http://www.solidarites.ch/common/activites/108-kobani-la-question-kurde-et-la-revolution-syrienne-un-destin-commun#sthash.QkH2WObb.dpuf

Babel

Messages : 1081
Date d'inscription : 30/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurdistan

Message  A.C33 le Sam 1 Nov - 10:53

Babel a écrit:"Le terrorisme que nous combattons est l’ennemi de toute l’humanité. Face à ce danger, une solidarité internationale s’impose."
Entretien avec  Khaled Issa, représentant en France du Parti de l’union démocratique (PYD), sur npa2009.org.

+

Déclaration du mouvement solidaritéS, dans le cadre de la journée internationale de solidarité du 1e novembre avec la ville de Kobani, contre les attaques du groupe ultra-réactionnaire de l'Etat Islamique (EI) :
http://www.solidarites.ch/common/activites/108-kobani-la-question-kurde-et-la-revolution-syrienne-un-destin-commun#sthash.QkH2WObb.dpuf
un papierinteressant publié surROUGE MIDI

http://www.rougemidi.org/spip.php?article8712


Ce jeudi 30 octobre, la toute nouvelle commission internationale de l’UD CGT 13 rencontrait Joël Dutto porte-parole de la coordination nationale de solidarité avec le Kurdistan. Compte rendu d’un entretien dont la CGT13 indique qu’il ne restera pas sans lendemain…
Le Kurdistan est une nation dont l’origine la plus ancienne connue remonte au 12ème siècle qui s’étend sur 4 pays : Turquie, Iran, Irak et Syrie et dont la population totale est estimée à 44 millions d’habitants. Seuls l’Iran et l’Irak reconnaissent l’existence d’une région kurde sur leur territoire. La partie syrienne du Kurdistan est historiquement la région du Rojava (en vert foncé sur la carte ci-dessous), une bande de terre située au nord, qui va de la Méditerranée à l’Irak et frontalière avec la Turquie.
Kobane où se déroule depuis le 2 juillet une bataille acharnée et historique, entre le peuple kurde et l’organisation Etat Islamique du Levant (ou EIIL) ou Daesh, est à l’origine une ville de 44 000 habitants, située au cœur du Rojava.


Pour toi pourquoi faut-il aider les défenseurs de Kobane ? Quel est le sens de leur combat et en quoi cela nous concerne-t-il ?
Ce qui est en jeu à Kobane ce sont deux conceptions de la société et du monde. Les kurdes se battent pour que vive leur expérience du Rojava, celle de la laïcité, de la démocratie, de la reconnaissance des minorités, du partage des responsabilités et des richesses. Cela est insupportable pour les djihadistes. Par exemple la parité est à tous les niveaux. Ainsi dans chaque mairie il y a un maire homme et un maire femme. Cela se retrouve aussi dans les forces combattantes où il y a 40% de femmes. C’est ancien et bien avant que les extrémistes religieux soient en action. Dès 1984 il y avait des unités combattantes avec des femmes et Sakiné Cansiz (assassinée à Paris en 2013) est une des 7 fondateurs du PKK en 1978. Cette reconnaissance du droit des femmes a été un bouleversement dans une société patriarcale, clanique et majoritairement sunnite. Cela a été le travail des différentes branches du parti des travailleurs kurdes d’obédience marxiste (PKK en Turquie et PYD en Syrie) pendant des années et c’est devenu la normalité. La région de Rojava où se trouve Kobane est le lieu où l’expérience a montré qu’une autre organisation pouvait, même en temps de guerre, cultiver suffisamment pour nourrir tout le monde. C’est donc une expérience qui peut faire tâche d’huile y compris parmi les 17 millions de kurdes turcs.
Il faut comprendre que l’on est dans une région du monde où les interventions militaires étrangères, en particulier américaines à répétition ont abouti à l’effondrement complet des états. Je fais le parallèle avec l’Irak où il est sûr que Saddam était un dictateur mais au moins il y avait un état laïc avec des règles. Aujourd’hui il n’y a plus d’appareil d’état au point que même que ceux qui se sont opposés à Saddam en viennent à le regretter. Il n’y a plus de lois si ce n’est celle des armes. Le pseudo état qui reste est fédéral sur la base des religions. Dans ce contexte Daesh arrive à faire régner un semblant d’ordre, religieux et dictatorial certes, mais ordre quand même et donc à gagner des partisans sur cette base-là. Je rajoute que les djihadistes sont majoritairement des non-syriens. 80% des djihadistes tués sont des non-syriens. Ils viennent de plusieurs pays du monde dont le nôtre. Cela nous concerne donc tous.
Je rajoute que le Rojava a été victime de la part de l’armée syrienne de la même tactique que celle employée par Israël vis-à-vis de la Palestine : transformer une entité nationale en un archipel de territoires sans continuité et ce, évidemment afin de bien les comprendre. A la carte historique (au-dessus) se substitue aujourd’hui un territoire avec trois enclaves.


Si Daesh prend Kobané il lui sera alors facile de se retourner vers Efrin en premier et de finir ensuite par la partie frontalière avec l’Irak (à droite sur la carte NDR)
Quel rôle joue la Turquie ?
Elle joue un double jeu et le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle n’aide pas les kurdes ! Ainsi elle soutient l’ASL (armée syrienne « libre » à la composition hétéroclite et qui s’oppose militairement à Bachar El Assad sous prétexte que ce serait soi-disant des modérés.
Ainsi elle empêche les peshmergas (les combattants kurdes irakiens) [1] de rentrer en Syrie pour épauler les combattants de Kobané alors qu’ils ont des armes qui pourraient faire mal à la coalition du Daesh. Ankara s’oppose à leur entrée en armes et la Turquie ne peut pas dire que c’est leur nombre qui pose problème (ils sont 152). De plus la Turquie pose comme condition que l’armée syrienne libre puisse entrer avec eux alors qu’au départ ce sont ceux-là qui étaient en solidarité avec l’EIIL. 
Il faut savoir aussi que quand on parle du nombre de combattants, celui-ci ne pose pas de problème en soi puisqu’il y a 20000 kurdes turcs qui sont prêts à rentrer pour mener le combat.

Que fait vraiment la coalition à laquelle participe la France ?
Peu par rapport à ce qu’elle pourrait faire car si la Turquie y c’est avec pour but essentiel d’empêcher que la coalition soit efficace. La direction de Daesh est à Istambul. Elle a pignon sur rue. A noter que dans la coalition la France ne bouge guère les choses. D’ailleurs de façon générale elle ne bouge pas sauf si ses intérêts sont menacés. Elle joue même par moments un rôle négatif dans cette coalition. Ainsi c’est le seul pays de la coalition qui a soutenu la demande de la Turquie d’une zone tampon à la frontière ce qui veut dire d’une part occupation d’une partie de la Syrie et d’autre part annexion pure et simple du Kurdistan. Dans ce cas-là il y aura un combat des kurdes contre les turcs et ce sera un génocide. Enfin on peut dire qu’il n’y a pas d’aide réelle de la France. Les armes n’ont pas été livrées aux kurdes de Syrie qui en ont le plus besoin mais aux kurdes d’Irak.
Que pourrait faire de plus la France, l’UE et l’ONU ?
Peser sur la Turquie pour que soit elle ouvre un couloir pour fournir des armes mais aussi et surtout des médicaments, du personnel soignant….Il ne reste qu’un seul médecin vivant à Kobane. Il n’y a plus de médicaments, très peu d’instruments de chirurgie, les blessés sont opérés sans anesthésie…Il reste 12 000 civils âgés qui n’ont pas voulu partir. La résistance a permis de faire évacuer 240 000 personnes de la région du Rojava grâce aux kurdes de Turquie qui ont déminé la frontière et coupé les barbelés.
Pourquoi une journée internationale le 1er novembre ?
Cet appel n’est pas venu de France ou d’un pays particulier mais de personnalités internationales. Cette journée est pour dire que cette question est une question qui concerne le monde entier et pose celle de la liberté. En France la coordination nationale de solidarité avec le Kurdistan comprend des associations franco-kurdes, le MRAP, le Mouvement de la Paix, des organisations progressistes, le syndicat Sud…
Que représente pour toi cette rencontre avec la CGT 13 ?
Evidemment les kurdes ont besoin de l’engagement des travailleurs de France et de ce point de vue l’engagement de la CGT est très important. Il y a des valeurs partagées, tout ce qui touche au respect des individus et du partage des richesses. Les peuples cherchent des alternatives au capitalisme. Les kurdes au vu de tout ce qu’ils subissent, sont très groupés et sont forcés de s’entraider. Avec ou sans papiers ils travaillent grâce à la solidarité communautaire. Au départ dans le bâtiment et aujourd’hui ça s’élargit. La communauté kurde encourage et aide les études de jeunes avec la vision de construire un pays. De grandes mairies ont fait revenir des jeunes qui avaient fait des études. L’engagement de la CGT 13 est dans la tradition internationaliste de la CGT.
Entretien réalisé le 30 octobre 2014

CGT 13

[1La presse annonce ce matin du 1er novembre que la Turquie sous la pression des USA et de la région kurde irakienne a fini par les laisser entrer NDR
avatar
A.C33

Messages : 84
Date d'inscription : 18/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurdistan

Message  verié2 le Sam 1 Nov - 11:41

"Le terrorisme que nous combattons est l’ennemi de toute l’humanité
On peut craindre que dans "toute l'humanité", aux yeux de pas mal de gens y compris de militants, soient inclus les Etats impérialistes occidentaux dits "démocratiques". D'où les appels incessants aux impérialistes à venir davantage en aide aux Kurdes voire même pire : les applaudissements pour la précision des bombardements américains.

Le soutien aux Kurdes menacés ne doit être confondu, ni avec un soutien à leurs dirigeants nationalistes, ni avec un appui à la politique de nos impérialismes qui les utilisent comme chair à canon, quitte à les laisser massacrer ensuite quand ils n'auront plus besoin d'eux, comme ils l'ont fait par le passé. En ce ce sens, bien des appels et des manifestations ont des aspects très équivoques.

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurdistan

Message  Carlo Rubeo le Sam 1 Nov - 11:51



"Le terrorisme que nous combattons est l’ennemi de toute l’humanité

On peut craindre que dans "toute l'humanité", aux yeux de pas mal de gens y compris de militants, soient inclus les Etats impérialistes occidentaux dits "démocratiques".

C'est plutôt l'inverse, les Etats impérialistes occidentaux, aux yeux de pas de gens qui ont été massivement informés de la collusion entre les américains-turcs et les jihadistes, sont plutôt inclus dans "Le terrorisme".
avatar
Carlo Rubeo

Messages : 251
Date d'inscription : 03/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurdistan

Message  Dinky le Sam 1 Nov - 11:52

Le soutien aux Kurdes menacés ne doit être confondu, ni avec un soutien à leurs dirigeants nationalistes, ni avec un appui à la politique de nos impérialismes qui les utilisent comme chair à canon, quitte à les laisser massacrer ensuite quand ils n'auront plus besoin d'eux, comme ils l'ont fait par le passé. En ce ce sens, bien des appels et des manifestations ont des aspects très équivoques.

Entièrement d'accord.
C'est vrai là comme ailleurs, et on peut parfaitement solidaire d'une population sans s'aligner en quoi que ce soit sur ceux qui la représentent ou la dirigent.

Dinky

Messages : 400
Date d'inscription : 02/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurdistan

Message  Copas le Sam 1 Nov - 13:28

Une remarque, le Kurde qui parle se contrefout du sort du reste de la population syrienne et du sort du soulèvement populaire syrien qui est une réalité qui demeure encore bien plus importante que la résistance kurde du Rojava.

Le régime de Assad, bien plus meurtrier que Daesh, ne contrôle toujours pas les quartiers populaires de bien des grandes villes syriennes et concentre son appareil militaire dessus depuis 4 ans.

Les silences d'une partie des soutiens à l'opposition kurde là dessus sont pénibles, chauvins. Ils illustrent les errements de cette opposition.

Défendre Kobané et faire marmotte sur Alep, Damas, les quartiers populaires des villes syriennes, c'est préparer un deal construit sur une répression encore plus effroyable.
la solidarité doit s'exprimer avec les luttes des peuples kurdes et arabes de la région, et ne pas enfourcher le seul cheval kurde au prétexte qu'ils nous ressemblent (les femmes soldats, laïcité, etc...).

Le silence d'une partie en France de ceux qui soutiennent la juste lutte du peuple kurde pour l'auto-détermination sur le sort des autres populations de Syrie est extrêmement inquiétant.
Surtout au moment où ce qui reste de l'appareil militaire de Assad écrase avec de gros moyens venus de Russie un bon nombre de villes syriennes, et la résistance populaire à sa tyrannie .
Récemment, grâce à l'écrasement de la résistance à Homs par Assad, Daesh a pu reprendre un champ gazier près de la ville.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurdistan

Message  Copas le Dim 2 Nov - 19:21

Le soutien au Kurdistan syrien dans le Kurdistan iranien, à Sanandaj
(70Km à l'Est de la frontière irakienne)


avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurdistan

Message  Carlo Rubeo le Mer 12 Nov - 14:25

Les silences d'une partie des soutiens à l'opposition kurde là dessus sont pénibles, chauvins. Ils illustrent les errements de cette opposition.

Défendre Kobané et faire marmotte sur Alep, Damas, les quartiers populaires des villes syriennes, c'est préparer un deal construit sur une répression encore plus effroyable.
la solidarité doit s'exprimer avec les luttes des peuples kurdes et arabes de la région, et ne pas enfourcher le seul cheval kurde au prétexte qu'ils nous ressemblent (les femmes soldats, laïcité, etc...).

Il faut se renseigner avant de parler.
Le Rojava n'est pas Kurde mais à majorité kurde et Kobane est à l'origine plus arménienne que kurde. Et la résistance anti-daech est aussi arabe, arménienne etc. Et aucun n'a envie d'ouvrir un 2ème front.
Quand au reste de la Syrie, dont Alep, et les autres zones, même au sud, peuplée de kurdes, des kurdes s'y battent contre Assad. Rojava n'est pas que les Kurdes, et les kurdes ne sont pas tous dans le Rojava en Syrie.

Ce serait effectivement une stratégie très intelligente d'ouvrir un 2ème front avec Assad en plus de Daech, fallait y penser en terme de stratégie militaire, c'est effectivement une très bonne idée. Surtout pour rendre service à l'ALS pro-turque qui a combattu les kurdes et ne leur reconnaissent pas plus de droits qu'Assad. La solidarité n'est pas qu'à sens unique.

Le silence d'une partie en France de ceux qui soutiennent la juste lutte du peuple kurde pour l'auto-détermination sur le sort des autres populations de Syrie est extrêmement inquiétant.

A ma connaissance c'est plutôt le silence arabe sur le sort des kurdes qui était inquiétant pendant des décennies jusqu'à nos jours.

Il n'y pas d'auto-détermination kurde, il y a un projet d'espace pluri-ethnique et pluri-religieux (et laïc à la fois) sans Etat ni nation, c'est le projet du Rojava. Un Etat kurde n'est pas opératoire dans l'ancienne Mésopotamie plurielle, et les premiers à le savoir sont les kurdes eux-mêmes.
avatar
Carlo Rubeo

Messages : 251
Date d'inscription : 03/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurdistan

Message  Copas le Mer 12 Nov - 19:10

Allez, encoure une intervention pénible...

Carlo Rubeo a écrit:
Les silences d'une partie des soutiens à l'opposition kurde là dessus sont pénibles, chauvins. Ils illustrent les errements de cette opposition.

Défendre Kobané et faire marmotte sur Alep, Damas, les quartiers populaires des villes syriennes, c'est préparer un deal construit sur une répression encore plus effroyable.
la solidarité doit s'exprimer avec les luttes des peuples kurdes et arabes de la région, et ne pas enfourcher le seul cheval kurde au prétexte qu'ils nous ressemblent (les femmes soldats, laïcité, etc...).

Il faut se renseigner avant de parler.
Le Rojava n'est pas Kurde mais à majorité kurde et Kobane est à l'origine plus arménienne que kurde. Et la résistance anti-daech est aussi arabe, arménienne etc. Et aucun n'a envie d'ouvrir un 2ème front.
Quand au reste de la Syrie, dont Alep, et les autres zones, même au sud, peuplée de kurdes, des kurdes s'y battent contre Assad. Rojava n'est pas que les Kurdes, et les kurdes ne sont pas tous dans le Rojava en Syrie.

Tu lis en diagonale et en courant... Appliques toi...


Ce serait effectivement une stratégie très intelligente d'ouvrir un 2ème front avec Assad en plus de Daech, fallait y penser en terme de stratégie militaire, c'est effectivement une très bonne idée..


Délire, alors que ça fait plusieurs années que le soulèvement populaire existe face à Assad, sans aucune aide, à la différence de quelques groupes islamistes épargnés sur l'essentiel par Assad et ayant reçu des subsides du Qatar et des Saouds.


Surtout pour rendre service à l'ALS pro-turque qui a combattu les kurdes et ne leur reconnaissent pas plus de droits qu'Assad. La solidarité n'est pas qu'à sens unique.


C'est bien ce que je pensais sur les dérives ethnicistes débiles de certains soutiens européens...


Le silence d'une partie en France de ceux qui soutiennent la juste lutte du peuple kurde pour l'auto-détermination sur le sort des autres populations de Syrie est extrêmement inquiétant.

Pour l'instant on entend que les soutiens au peuple kurde, qui sont justifiés (et on ne t'a pas attendu ni on a attendu tata l'épouse de tonton là dessus), mais il règne la crapulerie de ne pas dire un mot alors que le prolétariat urbain syrien est écrasé sous les bombes de l'aviation syrienne qui partage le même ciel que l'aviation US.

A ma connaissance c'est plutôt le silence arabe sur le sort des kurdes qui était inquiétant pendant des décennies jusqu'à nos jours.

Assertion  limite raciste pour le sous-entendu qu'il exprime.

Tu peux te reporter aux textes de plusieurs révolutionnaires syriens sur ce fil là comme sur le fil Syrie, qui soutiennent la résistance de Kobané[/b]
Parce que ce sont des internationalistes et non des racistes, des ethnicistes, des chauvins, etc...

Tu opposes la bataille en Syrie à la bataille dans le Kurdistan syrien, implicitement.

Quand Assad en aura fini des quartiers populaires des grandes villes syriennes (quelques centaines de milliers de morts en plus) avec le soutien de l'impérialisme russe et la bienveillance de l'impérialisme US, le soutien du hezbollah et de l'appareil d'état iranien il s'occupera du Kurdistan syrien, peut-être le fera-t-il en cœur avec l'appareil d'état turc...

Il ne s'agit pas là de défendre telle ou telle direction politique sauf les petits groupes de révolutionnaires qui existent, mais de défendre les droits des peuples et du prolétariat qui existe en Syrie à exister et à se soulever contre un tyran. Il n'y a pas lieu d'opposer les soulèvements populaires les uns aux autres et il y a lieu de soutenir  notamment le grand prolétariat urbain en Syrie.

Les mélanges de populations sont partout en Syrie, pas que dans le Kurdistan syrien, il y a beaucoup de Kurdes dans la région d'Alep.

Une défaite en Syrie contre Assad et ce dernier tournera ses forces pour broyer les derniers réduits. Mauvais signe, l'aviation US partage le ciel avec l'aviation syrienne...
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurdistan

Message  Carlo Rubeo le Mer 12 Nov - 22:57

Les femmes soldats et la laïcité "nous" ressemble, mais qui est donc ce "nous" ?
Serait-ce à dire que nous au Moyen Orient nous sommes incapables de laïcité et d'anti-sexisme ?
Il y a donc une race supérieure, vous les occidentaux, et nous qui appliquons vos "idéologies" exotiques ?

Quel est ce délire racialiste qui ne repose sur aucune réalité ?

Et pour te répondre, oui le soutien repose là dessus pour Kobane. Et comme partout ailleurs, comme à Alep, c'est le prolétariat qui est écrasé sous les bombes baassistes, pris au piège des affrontements entre l'armée et l'ALS. Penser que le prolétariat a pris les armes en Syrie pour défendre ses intérêts est une niaiserie confondante. En Syrie deux fractions de la bourgeoisie s'opposent et on excusera les internationalistes de ne prendre position ni pour les uns ni pour les autres.

Et qui ethnicise en disant que Kobane et Rojava est un problème kurde ?

Copas a écrit:et ne pas enfourcher le seul cheval kurde

Copas a écrit:Pour l'instant on entend que les soutiens au peuple kurde

...

Copas a écrit:C'est bien ce que je pensais sur les dérives ethnicistes débiles de certains soutiens européens...

C'est bien ce que je pensais sur ton ignorance complète de la réalité là bas.

mais il règne la crapulerie de ne pas dire un mot alors que le prolétariat urbain syrien est écrasé sous les bombes de l'aviation syrienne qui partage le même ciel que l'aviation US.

On veut des noms inquisiteur Copas ! Allez montre nous tes sources sur ces vilains soutiens ... comme ça on pourra dire avec toi "qui ne dit mot consent" ...

Copas a écrit:Délire, alors que ça fait plusieurs années que le soulèvement populaire existe face à Assad, sans aucune aide, à la différence de quelques groupes islamistes épargnés sur l'essentiel par Assad et ayant reçu des subsides du Qatar et des Saouds.

Parti dans ton délire de casser du soutien pro-rojava tu n'en comprends même plus le second degré mon pauvre ... la haine t'aveugle autant que ta lecture raciale des faits ...

Copas a écrit:Tu opposes la bataille en Syrie à la bataille dans le Kurdistan syrien, implicitement.

Copas a écrit:Quand Assad en aura fini des quartiers populaires des grandes villes syriennes (quelques centaines de milliers de morts en plus)

Copas a écrit:Les mélanges de populations sont partout en Syrie, pas que dans le Kurdistan syrien, il y a beaucoup de Kurdes dans la région d'Alep.

Carlo Rubeo a écrit:Quand au reste de la Syrie, dont Alep, et les autres zones, même au sud, peuplée de kurdes, des kurdes s'y battent contre Assad. Rojava n'est pas que les Kurdes, et les kurdes ne sont pas tous dans le Rojava en Syrie.

Quand tu auras fini de lire en diagonal fanatisé par ton interprétation faussée des choses tu pourras relire quelques passages que j'ai écrit ...


Copas a écrit:Il ne s'agit pas là de défendre telle ou telle direction politique sauf les petits groupes de révolutionnaires qui existent, mais de défendre les droits des peuples et du prolétariat qui existe en Syrie à exister et à se soulever contre un tyran. Il n'y a pas lieu d'opposer les soulèvements populaires les uns aux autres et il y a lieu de soutenir  notamment le grand prolétariat urbain en Syrie.

Comme si les kurdes, arabes, arméniens, etc du Rojava ne le savait pas ! Mais c'est à double tranchant :

Copas a écrit:Quand Assad en aura fini des quartiers populaires des grandes villes syriennes (quelques centaines de milliers de morts en plus) avec le soutien de l'impérialisme russe et la bienveillance de l'impérialisme US, le soutien du hezbollah et de l'appareil d'état iranien il s'occupera du Kurdistan syrien, peut-être le fera-t-il en cœur avec l'appareil d'état turc...

Dans ta volonté d'ethniciser la situation ("kurdistan syrien ?? allons ni le kurdistan ni la syrie n'existe dans cet espace, même ocalan n'y croit plus ! il n'y a que les gens comme toi pour colporter ces illusions !) tu oublies des protagonistes importants qui manquent à ta lecture :
- les kurdes barzanistes, et oui les pires ennemis (à l'intérieur et à l'extérieur du rojava) de ce que tu appelles le "kurdistan" sont des kurdes (elle est belle là ta théorie du "soutien au kurde" alors que les kurdes sont en conflits eux même entre eux!!)
- et l'ALS qui ne manquera pas de tomber sur le rojava autonome une fois la victoire contre Assad acquise, comme l'ALS l'a déjà fait !!!

Pour que le prolétariat syrien puisse vaincre c'est tout le prolétariat du moyen orient qui doit se soulever pour défaire les soutiens régionaux aux protagonistes, la clé du succès du rojava peu industrialisé est en Syrie ouvrière, mais la Syrie ouvrière doit reconnaitre l'ALS comme son ennemi au même titre qu'Assad, construire sa lutte autonome contre les fractions bourgeoises qui luttent pour le pouvoir au service des impérialismes russes (et l'iran) ou américain (et la turquie) est une nécessité pour la classe ouvrière syrienne. Une victoire de l'ALS, sauf dans l'esprit des amateurs de contes pour enfants, ce serait également l'écrasement des "droits des peuples et du prolétariat" dont tu parles.

Maintenant libre à toi de continuer ce débat sur ce ton je répondrais avec les mêmes armes.
avatar
Carlo Rubeo

Messages : 251
Date d'inscription : 03/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurdistan

Message  Copas le Mer 12 Nov - 23:54

Tes commentaires pour justifier de ne pas défendre les assiégés d'Alep et des grandes villes syriennes n'y changent rien.
Je ne dirai pas moi que les arabes sont ainsi ou cela...

Je ne remets pas en cause le soutien aux populations du Kurdistan syrien ce que tu essayes d'insinuer , je soutiens la résistance de Kobané, mais je soutiens aussi les masses populaires en Syrie qui se sont soulevées contre le régime de Assad.

Et je pense que ceux qui ne lient pas les deux aspects préparent une future boucherie contre les Kurdes vivant en Syrie.

Les sources sur les interventions de l'armée de l'air syrienne sont largement connues, tu peux rajouter un peu le fait de repérer le mouillage d'un porte-avions russe à Tartous (sources russes, et ça permet de comprendre les avions syriens) et les bombardements US sur Kobané (ceux là tu les connais j'espère ???).
Il est impossible de méconnaitre ce que signifie le partage aérien entre l'aviation syrienne et l'aviation US.
C'est clairement le feu vert donné à l'écrasement de la population syrienne par l'armée syrienne.
Si tu ne comprends pas les implications avenir de ces faits tu risques de ne pas comprendre ce qui va se passer après.

Que me reproches-tu en fait ?
De soutenir le soulèvement populaire syrien tout en défendant le droit à l'autodétermination du peuple kurde ?

Carlo Rubeo a écrit:Les femmes soldats et la laïcité "nous" ressemble, mais qui est donc ce "nous" ?
Serait-ce à dire que nous au Moyen Orient nous sommes incapables de laïcité et d'anti-sexisme ?
Il y a donc une race supérieure, vous les occidentaux, et nous qui appliquons vos "idéologies" exotiques ?

Quel est ce délire racialiste qui ne repose sur aucune réalité ?

Et pour te répondre, oui le soutien repose là dessus pour Kobane. Et comme partout ailleurs, comme à Alep, c'est le prolétariat qui est écrasé sous les bombes baassistes, pris au piège des affrontements entre l'armée et l'ALS. Penser que le prolétariat a pris les armes en Syrie pour défendre ses intérêts est une niaiserie confondante. En Syrie deux fractions de la bourgeoisie s'opposent et on excusera les internationalistes de ne prendre position ni pour les uns ni pour les autres.

Et qui ethnicise en disant que Kobane et Rojava est un problème kurde ?

Tu lis de travers encore une fois emporté par ta haine .
C'est justement ce que je dénonce et le soulagement d'une partie du gauchisme français de soutenir des gens qui nous ressemblent.

Sur les deux factions de la bourgeoisie qui s'affronteraient en Syrie ce n'est pas la réalité (il ne faut pas confondre ce qui se passe en Syrie de ce qui se passe dans les cénacles réunis par les américains en dehors). Le carnage se fait contre le prolétariat syrien, tu peux faire des pieds et des mains mais c'est la réalité.
 
mais il règne la crapulerie de ne pas dire un mot alors que le prolétariat urbain syrien est écrasé sous les bombes de l'aviation syrienne qui partage le même ciel que l'aviation US.

On veut des noms inquisiteur Copas ! Allez montre nous tes sources sur ces vilains soutiens ... comme ça on pourra dire avec toi "qui ne dit mot consent" ...

De quoi tu parles ?

Tu penses que l'aviation syrienne ne pilonne pas par de très nombreux raids les quartiers populaires des villes syriennes et tu crois que ça n'existe' pas ?
Ensuite tu ne t'interroges pas sur l'évidence de partager un même ciel sans se tirer dessus ?

de quoi tu parles ?


Copas a écrit:Délire, alors que ça fait plusieurs années que le soulèvement populaire existe face à Assad, sans aucune aide, à la différence de quelques groupes islamistes épargnés sur l'essentiel par Assad et ayant reçu des subsides du Qatar et des Saouds.

Parti dans ton délire de casser du soutien pro-rojava tu n'en comprends même plus le second degré mon pauvre ... la haine t'aveugle autant que ta lecture raciale des faits ...

Je soutiens le droit à l'auto-détermination des kurdes et pense que sur la question syrienne, cela passe par l'unité des peuples qui sont soulevés, même si ce n'est pas facile , ainsi que par une orientation révolutionnaire et internationaliste.

Ton attaque est venue de ma critique d'un texte qui ne disait pas un mot de la résistance populaire et sa répression en Syrie.
C'est cela que je reprochais et je n'ai pas fini de le faire.

Là tu essayes de faire croire que parce qu'on critique une position de soutien à Kobané qui oublie ce qui s'accélère dans le reste de la Syrie c'est qu'on est contre la Rojava...

Dans ta volonté d'ethniciser la situation ("kurdistan syrien ?? allons ni le kurdistan ni la syrie n'existe dans cet espace, même ocalan n'y croit plus ! il n'y a que les gens comme toi pour colporter ces illusions !) tu oublies des protagonistes importants qui manquent à ta lecture :
- les kurdes barzanistes, et oui les pires ennemis (à l'intérieur et à l'extérieur du rojava) de ce que tu appelles le "kurdistan" sont des kurdes (elle est belle là ta théorie du "soutien au kurde" alors que les kurdes sont en conflits eux même entre eux!!)
- et l'ALS qui ne manquera pas de tomber sur le rojava autonome une fois la victoire contre Assad acquise, comme l'ALS l'a déjà fait !!!

Tu enfonces des portes ouvertes sans connaitre les positions des uns et des autres...

Sur la question de l'autodétermination du peuple kurde, je maintiens, comme pour le peuple palestinien, et ça ne fait pas du fatah ou du Hamas des danseuses en tutu rose.
Par contre oui je pense qu'une stratégie portant sur l'ensemble de l'espace méditerranéen est nécessaire actuellement (ça ne signifie pas de jouer au rouleau compresseur théorique sur les situations particulières).

Pour ce qui est (et je l'ai écrit ici plusieurs fois) c'est qu'une des grandes leçons de la facilité de l'EIL c'est que les frontières des états nations de la région n'avaient pas tant de supporters que ça parmi les populations (à part les gros canons) pour s'écrouler comme du sable si vite.

Les soulèvements populaires qui ont eu lieu dans tout l'espace méditerranéen (au sens large) ont montré beaucoup de choses avec des tas de conséquences. L'EII a montré que les patriotismes de frontière n'existaient plus tant alors qu'une grande partie des forces de gauche restent souvent cantonnées à des cadres nationaux, voir nationalistes.

Pour que le prolétariat syrien puisse vaincre c'est tout le prolétariat du moyen orient qui doit se soulever pour défaire les soutiens régionaux aux protagonistes, la clé du succès du rojava peu industrialisé est en Syrie ouvrière, mais la Syrie ouvrière doit reconnaitre l'ALS comme son ennemi au même titre qu'Assad, construire sa lutte autonome contre les fractions bourgeoises qui luttent pour le pouvoir au service des impérialismes russes (et l'iran) ou américain (et la turquie) est une nécessité pour la classe ouvrière syrienne. Une victoire de l'ALS, sauf dans l'esprit des amateurs de contes pour enfants, ce serait également l'écrasement des "droits des peuples et du prolétariat" dont tu parles.

En attendant que, d'un pas aérien, tout le prolétariat de l'espace méditerranéen (au sens large) se soulève, je crois qu'il y a des points clés extrêmement importants à ne pas lâcher pour espérer gagner :
1) Kobané, oui
2) Mais aussi soutenir le prolétariat syrien soulevé et, dedans, les petites forces révolutionnaires qui tentent une autre musique.
La révolution ne se fera pas sur l'assassinat du prolétariat syrien.

Nous sommes d’accord mais ce n'est pas le danger de l'ALS qui est le problème central en Syrie actuellement où la moitié de la population est sur les routes et une grosse partie a déjà franchi les frontières, l'urgence est comme la résistance à Daesh à Kobané de bloquer le régime fasciste syrien .
Le gros prolétariat syrien est actuellement en phase de destruction (quartiers écrasés, usines écrasées, écoles écrasées, populations sur les routes, etc) en tant que classe et transformé en masse sur les routes de l'exil interne et externe.

La résistance populaire ne se résume pas à l'ALS sur Alep et les grandes villes mais implique d'abord la population. Rien qu'à Alep ce sont plusieurs centaines de milliers de personnes (dizaines de milliers maintenant ?) qui sont dans le réduis et écrasés par des barils d'explosifs et qui ne visent pas des troupes mais de punir une population.
Disputer l'influence à l'ALS ne passe pas par le fait de ne pas être aux côtés de la résistance populaire

Les choses s'articulent pas à pas du moment qu'on en a (ce qui doit être recherché) une vision globale. L'EIL est plus séduisant pour certains jeunes révoltés (et trompés) de tout l’espace méditerranéen et ça ne concerne pas que la France, ça concerne tous les états de cet espace.

C'est un échec pour les organisations de l'émancipation sociale (on appelle cela comme on veut). Cela illustre les manques de solidarité aux soulèvements populaires contre les appareils d'état bourgeois de la région mais également l'incapacité d'avoir une réponse stratégique à ce qui se passe (l'EII l'a lui).


.


Dernière édition par Copas le Jeu 13 Nov - 0:26, édité 1 fois (Raison : at)
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurdistan

Message  Roseau le Mar 18 Nov - 0:34

Les batailles de Kobanê, d'Alep et le réapprentissage de la solidarité
‎ROUSSET Pierre
http://www.europe-solidaire.org/spip.php?article33565
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelles de Kobane

Message  Babel le Mar 25 Nov - 10:42

Brève publiée le 21 novembre 2014, par Raphaël, du comité Jeunes travailleurs NPA :
http://tendanceclaire.npa.free.fr/breve.php?id=10673

Babel

Messages : 1081
Date d'inscription : 30/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurdistan

Message  Roseau le Mer 26 Nov - 15:04

Suite des nouvelles envoyées par Raphael
http://tendanceclaire.npa.free.fr/breve.php?id=10730
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelles de Rojava

Message  Babel le Lun 1 Déc - 19:02

Par Raphaël, notre camarade du comité Jeunes travailleurs du NPA
Brèves publiées le 30 novembre 2014 :

Vidéo sur les combats à la frontière sur le poste frontière turco-syrien entre les YPG/YPJ et Daech qui à attaqué à partir de la frontière turque
http://en.firatajans.com/news/news/footage-of-clashes-in-mursitpinar-area.htm

Depuis le début de l'offensive qui a commencé à 5h du matin lorsqu'un Kamikaze s'est fait sauter sur le poste frontière de Mürsitpinar, 3 autres attaques ont suivi. En tout ce sont donc 4 attaques suicides rien que pour cette journée contre les YPG/YPJ. D'après l'OSDH 150 obus ont été tirés par Daech depuis le début de l'offensive, c'est bien plus que toute les autres offensives lancées jusqu’à présent. Sur le front sud ils ont déployé de nombreuses armes lourdes. Les frappes aériennes ont frappé cinq fois et détruit un char. Les milices kurdes ont au moins détruit deux autres.
http://www.syriahr.com/archives/39965

Ce qui est à craindre est la perturbation du ravitaillement, avec cette attaque du côté turc, les kurdes vont avoir beaucoup plus de mal à recevoir combattants, munitions ou encore à pouvoir évacuer les blessés.
http://abonnes.lemonde.fr/international/article/2014/11/29/nouveaux-combats-autour-de-kobane_4531533_3210.html

Cela confirme une fois de plus une alliance solide entre les djihadistes et Erdogan pour mettre fin au processus révolutionnaire au Rojava.

Vive la lutte des milices du YPG/YPJ  ! Soutenons les pour qu'ils gagnent contre ces fous furieux de Daesh ! Répandons partout la nouvelle qu'ils attaquent Rojava depuis le territoire turc ! A bas Erdogan! A bas Daech! Vive la révolution démocratique du Rojava!

et


L'attaque d'hier fut un carnage, les théofascistes ont subi une défaite cinglante.

Après 5 attentats suicide, des myriades de bombes et l'assaut de centaines de Djihadistes, les lignes de défense kurde sont restées intactes. Ce fut même l'inverse qui se produisit ; les lignes de front des théofachistes se sont effondrées dans le quartier de East Botan aujourd'hui aux mains des milices des YPG/YPJ.

L'OSDH relève au moins 50 morts du côté des djihadistes.
http://syriahr.com/en/2014/11/50-isis-killed-in-ein-al-arabkobane/

Les YPG revendiquent la mort de 83 djihadistes et la destruction de 3 chars.
http://en.firatajans.com/news/news/ypg-83-gang-members-killed-in-kobane.htm

Dans le même temps les anges de la mort au service de la coalition ont bombardé Rakka aux mains des théofachistes avec pas moins de 30 frappes, le régime syrien fait de même. La ville est soumise à un déluge de feu. Mais au fait, est-ce efficace?
http://abonnes.lemonde.fr/proche-orient/article/2014/11/30/une-cinquantaine-de-djihadistes-tues-a-kobane_4531665_3218.html

Quelques éléments parmi les très nombreuses preuves de l'implication turque.
http://en.firatajans.com/news/news/witnesses-isis-vehicle-and-members-came-from-turkish-side.htm

La Turquie nie son implication dans ces attaques mais alors depuis où ont-ils attaqué les djihadistes? Tous les alentours étaient sous contrôle des milices kurdes à l’exception du territoire turc.

Tout cela montre trois choses:
- Daech malgré des défaites successives, une grave crise interne et la résistance à toute épreuve de Kobani n'a pas abandonné l'idée de prendre la ville. Que Daech continue à ce rythme là ils vont perdre la bataille et la guerre en quelques mois.

- Malgré une participation de plus en plus criante de l'armée turque en faveur de Daech cette dernière continue à s'acharner à soutenir un allié pour le coup inefficace. Il n'est pas absurde de parler d'alliance subjective à un tel niveau de soutien.

- L'ODSH avait publié plusieurs articles au sujet de l'implication turque dans l'attaque sur le poste frontière. Ces articles ont mystérieusement disparu aujourd'hui... Cela aide le financement des frères musulman proches d'Erdogan, le président turc.

http://tendanceclaire.npa.free.fr/breve.php?id=10782
http://tendanceclaire.npa.free.fr/breve.php?id=10792

Babel

Messages : 1081
Date d'inscription : 30/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurdistan

Message  Roseau le Sam 6 Déc - 2:27

Rencontre avec le collectif féministe "Solidarité Femmes Kobané"

Jeudi 11 décembre 2014
Café "La Kahina", 73 rue Marcadet (métro Marcadet ou Jules Joffrin, à 20h)
http://www.npaparis18.org/
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurdistan

Message  Roseau le Mar 16 Déc - 3:54

Des armes pour les résistants de Kobanê !

Appel à manifester mardi 16 décembre, 18h, Place des Invalides (sortie Métro Invalides)

http://www.armenews.com/article.php3?id_article=106174
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurdistan

Message  Babel le Mar 16 Déc - 9:31

Sur la situation révolutionnaire du Rojava (Kurdistan syrien)
Par Raphaël Lebrujah (14 décembre 2014)

http://tendanceclaire.npa.free.fr/article.php?id=669

Babel

Messages : 1081
Date d'inscription : 30/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurdistan

Message  Roseau le Ven 9 Jan - 17:27

[10 janv] Manif pour la justice et la vérité sur l’assassinat de 3 militantes kurdes à Paris

Appel :

http://tendanceclaire.npa.free.fr/contenu/autre/Appel%20manif%20PDF.pdf
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurdistan

Message  Babel le Mar 27 Jan - 20:19

Kobané libérée
Après quatre mois d'affrontements, les combattants kurdes annoncent avoir repris le contrôle de la ville syrienne de Kobané, alors aux mains de l'EI. Parallèlement, le groupe jihadiste a perdu plusieurs positions en Irak ...
http://tendanceclaire.npa.free.fr/breve.php?id=11480

Babel

Messages : 1081
Date d'inscription : 30/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurdistan

Message  Duzgun le Mer 28 Jan - 0:54

Les chiffres que l'on peut lire varient entre 70% et 90% de Kobané libéré. La victoire à Kobané semble acquise, mais comme la zone est piégée, l'avancée prend beaucoup de temps...
avatar
Duzgun

Messages : 1599
Date d'inscription : 27/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurdistan

Message  Carlo Rubeo le Mer 4 Mar - 13:11

Fête du 8 mars "Kobanê est libéré. Vive la lutte des femmes !" :

http://internationalistes.blogspot.fr/2015/03/fete-du-8-mars-kobane-est-libere-vive.html
avatar
Carlo Rubeo

Messages : 251
Date d'inscription : 03/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurdistan

Message  Copas le Jeu 14 Mai - 23:33


le Kurdistan iranien au bord du soulèvement




Le mouvement de protestation dans le Kurdistan iranien suite à la mort d'une jeune kurde qui a essayé d'échapper au viol par un officier de la police politique a soulevé une partie du Kurdistan iranien, avec des protestations de solidarité partout dans le monde .
Dans la ville même de Mahabad les heurts ont été extrêmement violents, plusieurs morts, des dizaines de blessés, un nombre incalculable d'arrestations, des policiers essayant d'écraser des manifestants en jeep, des tirs sur la foule, etc..
Sanandaj, une des villes les plus polluées du monde, s'est jointe à une grève de protestation.



Des manifs de femmes ont eu lieu à à Sanandaj et Ispahan.






Des tirs de FM
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurdistan

Message  Carlo Rubeo le Dim 14 Juin - 11:21

Turquie: un manifestant blessé par la police, lynché par des racistes

Le 7 octobre 2014 à Izmir, un manifestant kurde, Ekrem Kacaroglu, a été blessé d'une balle dans la tête tirée par la police, puis lynché par une foule raciste devant la police, lors d'une manifestation pour soutenir la résistance de la ville kurde de Kobané.

Agé de 38 ans, le manifestant kurde est décédé. L'agence de presse féminine kurde JINHA a diffusé le 6 novembre les images de cette sauvagerie.

Plus de 40 personnes ont été tués entre les 7 et 12 octobre lors des manifestations pour dénoncer la collaboration du régime AKP avec la barbarie de Daesh et soutenir la résistance de la ville de Kobané.
http://www.actukurde.fr/actualites/707/turquie-un-manifestant-blesse-par-la-police-lynche-par-des-racistes.html#sthash.lm3tYEOX.dpuf

avatar
Carlo Rubeo

Messages : 251
Date d'inscription : 03/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurdistan

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum