Kurdistan

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Kurdistan

Message  Roseau le Dim 22 Sep - 15:53

Le Confédéralisme démocratique, la proposition politique de libération de la gauche kurde
http://oclibertaire.free.fr/spip.php?article1410
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurdistan

Message  Roseau le Lun 6 Jan - 22:54

Marche européenne à Paris pour la vérité et la justice - Assassinat à Paris de 3 militantes Kurdes
http://npa2009.org/evenement/marche-europ%C3%A9enne-%C3%A0-paris-pour-la-v%C3%A9rit%C3%A9-et-la-justice-assassinat-%C3%A0-paris-de-3-militantes
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurdistan

Message  Roseau le Mer 15 Jan - 2:53

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurdistan

Message  Copas le Mar 22 Juil - 12:24

Netanyahu propose de reconnaître l'indépendance des Kurdes
Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a appelé dimanche à créer un Kurdistan indépendant, écrit mardi le quotidien Izvestia.

Sa déclaration a coïncidé avec l'annonce de la création d'un califat islamique sur les territoires irakiens et syriens occupés par Abou Bakr al-Baghdadi, chef de l'organisation terroriste de l'État islamique en Irak et au Levant (EIIL) qui combat en Irak. Selon Netanyahu, Israël doit soutenir l'aspiration des Kurdes à l'indépendance pour affaiblir les islamistes. Il s'agit de la première déclaration du dirigeant israélien en soutien à l'indépendance des Kurdes.

"Les Kurdes devraient de toute façon obtenir leur indépendance à court terme. Les islamistes de l'EIIL ont simplement joué le rôle de catalyseur. Le premier ministre israélien souhaite aussi l'apparition d'une force supplémentaire opposée aux islamistes et c'est pourquoi il manifeste son soutien aux Kurdes", explique le politologue Radwan Badini de l'université Salahaddin d'Erbil, la capitale du Kurdistan.

La suite .../...  
(en attente des séances d'assouplissements des campistes ....)


Netanyahu calls for Kurdish independence from Iraq Palestinian Authority will collapse if Israeli forces leave West Bank, prime minister says at Tel Aviv University speech.

Prime Minister Benjamin Netanyahu announced Sunday evening that Israel supports the establishment of an independent Kurdish state in northern Iraq, where autonomous Iraqi Kurdistan is located today.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurdistan

Message  Carlo Rubeo le Mar 29 Juil - 11:07

Contre les djihadistes les femmes kurdes s'organisent, les sectaires ont déjà subis de lourdes pertes face aux troupes mixtes kurdes militantes :

http://internationalistes.blogspot.fr/2014/07/les-femmes-kurdes-forment-leur.html

lire aussi :

http://internationalistes.blogspot.fr/2014/07/les-militants-kurdes-repoussent-les.html
avatar
Carlo Rubeo

Messages : 251
Date d'inscription : 03/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurdistan

Message  Carlo Rubeo le Mer 30 Juil - 14:08

AKB a écrit:La révolution démocratique de Rojava embarrasse l'Europe et ses alliés du Moyen-Orient



[Bretagne] —Les envoyés des Amitiés kurdes de Bretagne (AKB) font partie des rares observateurs, journalistes, photographes qui se trouvent aujourd'hui au Kurdistan syrien (Rojava), alors que les djihadistes de l'EIIL, (État islamique en Irak et au Levant) font le siègent des cantons de Djézire et surtout de Kobane, dans l'indifférence générale, malgré les appels du Congrès national du Kurdistan (KNK) et de la Coordination Nationale Solidarité Kurdistan(CNSK). On s'interroge légitimement sur le silence de la presse. Nous attendons les déclarations enflammées de notre ministre des Affaires étrangères, si prompt à délivrer une fatwa contre le dictateur Bachar El Assad, mais bien muet quand il s'agit de dénoncer les agissements des hordes islamistes qui veulent imposer la charia. La délégation AKB sillonne depuis une dizaine de jours la région de Djézire, de Serekanyê (Ras al-Ain), ville qui porte les stigmates de mois de durs combats contre les djihadistes, à Derik pour visiter un camp de réfugiés, en passant par Amude, où siègent les conseils exécutif et législatif du canton et, bien sûr, Qamishli où elle multiplie les contacts. Il ressort déjà des informations recueillies que la population civile souffre mais reste déterminée : elle n'a jamais plié devant la dictature de Bachar El Assad, elle ne pliera pas devant la terreur djihadiste.Rojava ne reçoit aucun soutien de la part des démocraties occidentales«Les Kurdes de Syrie mènent de front une révolution démocratique et une guerre contre le terrorisme. L'autonomie démocratique a été décrétée officiellement le 21 janvier 2014. Elle repose sur les principes de la démocratie participative et se substitue à l'ancien régime de Bachar El Assad partout où les Kurdes contrôlent leur territoire, c'est-à-dire la plus grande partie de Rojava (Kurdistan Occidental). Cependant la principale menace pour cette toute jeune démocratie n'est pas la dictature baasiste, mais les attaques répétées des groupes djihadistes, aggravées par l'hostilité de ses voisins et la passivité de la communauté internationale. Ici la défense de la terre est indissociablement liée à la lutte pour la démocratie».Il ne s'agit pas d'une lutte nationaliste : si la majorité de la population est kurde, elle partage la terre - et le pouvoir - avec d'importantes minorités, arabe, syriaque ou arménienne. Toutes sont représentées dans les institutions de l'Autonomie démocratique, qui affirme ne pas chercher à créer un état kurde, mais à bâtir un Moyen-Orient démocratique. C'est peut-être cela qui effraie tant ses voisins.Le miracle quotidien de RojavaAziz, 45 ans, monte la garde devant la Direction des Relations diplomatiques du canton de Qamishli, assis sur une chaise de jardin, une vieille Kalachnikov posée sur les genoux et un verre de thé à portée de la main. Malgré l'arme et la cartouchière, il ne ressemble pas à un soldat, mais à un père de famille et à un ouvrier du bâtiment, volontaire pour défendre les siens. Mais ces combattants et ces combattantes de circonstance, étudiant, camionneur, mère au foyer, fleuriste, ont une telle détermination que les djihadistes qui ont conquis la moitié de l'Irak en quelques jours s'y cassent les dents depuis des mois.«La solidarité est partout, mais un embargo quasi-complet depuis un mois et demi pèse lourd sur Rojava. Si les besoins alimentaires sont globalement satisfaits, tous les produits d'importation subissent une inflation importante et diverses pénuries apparaissent, notamment sur certains produits de santé. L'industrie souffre de difficultés d'approvisionnement, l'entretien de l'outil de production - agricole, pétrolier - des réseaux d'eau et d'électricité, etc. devient problématique. Les réseaux de téléphone mobile et d'internet ne fonctionnent plus et les coupures d'eau et de courant sont quotidiennes».Difficile dans ces conditions de construire une nouvelle vie sur le territoire kurde. Et pourtant c'est le miracle quotidien de Rojava depuis trois ans… mais pour combien de temps encore ?

Source : Amitiés kurdes de Bretagne
avatar
Carlo Rubeo

Messages : 251
Date d'inscription : 03/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurdistan

Message  Carlo Rubeo le Mar 19 Aoû - 13:05

avatar
Carlo Rubeo

Messages : 251
Date d'inscription : 03/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurdistan

Message  Copas le Jeu 21 Aoû - 17:27

Comment les Kurdes de Syrie ont sauvé la minorité yézidie

Le soleil se fait moins violent sur les bords de la piste poussiéreuse qui s'enfonce dans les flancs du petit massif de Sinjar (nord-ouest de l'Irak). Ce soir du mercredi 13 août, les petits camions venus chercher les milliers de réfugiés yézidis (une minorité kurde irakienne, adepte du zoroastrisme) pris au piège des montagnes par l'Etat islamique (EI), reviennent tous à vides. « Il n'y a plus personne, et les rares qui sont encore là-haut veulent y rester, maugrée Mohammed, un chauffeur. On est venu pour rien, la nuit va tomber et c'est dangereux. »

Si les chauffeurs sont aussi craintifs, c'est qu'ils empruntent un corridor ouvert à travers champs par les combattants du PYD, une formation kurde syrienne, jumelle du Parti des travailleurs kurdes (PKK) de Turquie. En plein territoire irakien conquis par les islamistes, ils ont sécurisé un couloir d'une dizaine de kilomètres de large, où s'écrasent de temps à autres quelques obus de mortiers, tirés notamment depuis le village de Sounouni, où flotte le drapeau noir de l'EI.

Par ce corridor, le PYD a organisé, quasiment seul, le sauvetage de près de 70 000 personnes en dix jours, originaires de Sinjar et de ses environs, selon les estimations officielles. Ces réfugiés ont rejoint soit la Syrie soit, en majorité, le Kurdistan irakien, après avoir transité sur le sol syrien via le camp de Nauruz, à la sortie de Derik. Mercredi, les forces spéciales américaines dépêchées sur le massif de Sinjar pour évaluer le besoin d'une mission d'évacuation ne pouvaient que constater qu'elles...

la suite .../... http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2014/08/15/comment-les-kurdes-de-syrie-ont-sauve-la-minorite-yezidie_4472108_3218.html?xtmc=sinjar&xtcr=5
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurdistan

Message  verié2 le Jeu 21 Aoû - 18:14

Les Kurdes sont les nouveaux héros du monde occidental, qui les a pourtant laissé massacrer sans broncher plus d'une fois. Barzani, l'un de leurs chefs les plus puissants, n'a pourtant rien d'un démocrate :

Extrait d'un très bon article de la LDC-LO sur la question kurde ( http://www.lutte-ouvriere.org/documents/archives/la-revue-lutte-de-classe/serie-actuelle-1993/la-fin-du-reduit-kurde-en-irak-le ) :
Les partis kurdes et leurs milices n’ont en effet eux-mêmes aucun caractère démocratique ; il s’agit de bandes armées obéissant à des chefs de guerre qui sont en même temps des chefs de clans féodaux. C’est particulièrement vrai du parti de Massoud Barzani, le PDK (Parti démocratique du Kurdistan), formé autour de ce chef de clan traditionnel qui a hérité lui-même ce rôle, à peu près comme on hérite d’un domaine ou d’une maison, de son père Mustafa El Barzani, chef de guérillas kurdes pendant trente ans. Mais c’est aussi vrai en fait de l’organisation de Jalal Talabani, l’UPK (Union patriotique du Kurdistan), même si elle a cherché à se donner les contours d’une organisation nationaliste plus moderne.
On peut supposer que c'est à des gens comme Barzani que les Occidentaux vont livrer des armes. Mais rien ne dit qu'ils aient envie de voir se créer un Etat kurde, ce qui poserait d'énormes problèmes, entre autres, à la Turquie et à l'Iran. Rien ne dit qu'ils ne les laisseront pas tomber une fois de plus.

Par ailleurs, il me semble qu'il faut faire preuve d'une certaine prudence avant de s'extasier sur les ilots démocratiques que les Kurdes auraient pu créer ici ou là. La propagande en faveur des Peschmergas, hier considérés comme "terroristes", tourne à plein régime. On a vu ce qu'il en était en Libye et en Syrie où certains voyaient aussi la démocratie, voire des conseils populaires...

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurdistan

Message  Roseau le Jeu 21 Aoû - 18:54

verié2 a écrit:On peut supposer que c'est à des gens comme Barzani que les Occidentaux vont livrer des armes. Mais rien ne dit qu'ils aient envie de voir se créer un Etat kurde, ce qui poserait d'énormes problèmes, entre autres, à la Turquie et à l'Iran. Rien ne dit qu'ils ne les laisseront pas tomber une fois de plus...

Effectivement. Il suffit de lire les déclarations du ministre de la défense
du gouvernement régional du Kurdistan dans Le Monde de ce jour:

C'est en effet l'occasion de construire une nouvelle force, plus professionnelle, qui traverse les traditionnelles divisions internes de notre pays. Une armée nationale, équipée et entraînée, c'est un passage obligé pour édifier une autorité kurde viable et souveraine, une manière de préparer un nouveau Kurdistan.
http://abonnes.lemonde.fr/international/article/2014/08/21/les-peshmergas-sont-prets-a-affronter-l-etat-islamique_4474166_3210.html?xtmc=kurdistan&xtcr=2
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurdistan

Message  Copas le Jeu 21 Aoû - 20:02

je conçois que ça stresse un max de passer un article du monde qui parle des kurdes syriens sauvant des Yezidis. C'est probablement le début d'un complot...

Jusqu'à un de nos amis comparant et attaquant au passage sur les formes d'auto-organisation qui se sont exprimées lors du soulèvement libyen(Voir du soupçon...  On ne se refait pas). Non, les formes d'auto-organisation ne se terminent pas toute par le révolution socialiste, ça se saurait... Mais il est important de les reconnaitre et les comprendre afin d'en tirer des leçons...

Bien, personne ne se fait d'illusions sur quelque force que ce soit, d'autant plus qu'il n'y a pas là de soulèvement populaire ouvrant les possibles, comme en Tunisie, en Syrie, en Libye, en Égypte, etc.

Il n'y a pas de grande surprise à avoir là.
Toutefois il est relativement malvenu de ne pas voir qu'il y a quand même une différence entre Barzani et le PYK...  

La possibilité que les Kurdes disposent d'une nation se présente. C'est un aspect important de la situation;
Comme l'est le fait que les nationalismes syriens et irakiens n'aient montré qu'une solidité de carton pâte.
Les frontières héritées des influences et partages coloniaux et impérialistes se sont volatilisées en quelques dizaines de jours. C'est une information très importante.

Comme je l'indiquais dans un autre msg : quelque soit le choix de l'impérialisme US, il y aura pour lui de très gros inconvénients.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurdistan

Message  Carlo Rubeo le Ven 22 Aoû - 0:28

vérié2, les îlots démocratiques kurdes ne sont pas bien vus par les occidentaux, pourquoi affirmer le contraire ?

La révolution démocratique de Rojava embarrasse l'Europe et ses alliés du Moyen-Orient

Toutefois il est relativement malvenu de ne pas voir qu'il y a quand même une différence entre Barzani et le PYK...

Les frontières héritées des influences et partages coloniaux et impérialistes se sont volatilisées en quelques dizaines de jours. C'est une information très importante.

Merci Copas.
avatar
Carlo Rubeo

Messages : 251
Date d'inscription : 03/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurdistan

Message  verié2 le Ven 22 Aoû - 10:12

Copas
il est relativement malvenu de ne pas voir qu'il y a quand même une différence entre Barzani et le PYK
Aurais-je écrit qu'il n'y avait pas de différence ?  Shocked J'ai au contraire fourni le lien avec une analyse de LO qui décrit les divers mouvements kurdes. Ce que j'ai écrit, c'est que l'aide américaine et européenne n'ira certainement pas aux mouvements les plus progressistes et qu'il y a de bonnes chances que l'impérialisme abandonne ensuite les Kurdes à leur sort pour ne pas se fâcher avec la Turquie, voire avec l'Iran, que ce coup de foudre soudain pour les Kurdes n'est que pure hypocrisie.

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurdistan

Message  Carlo Rubeo le Ven 22 Aoû - 10:29

Merci d'avoir précisé vérié2 car ce n'est pas ce que ton intervention laissait comprendre.

Seulement il sera difficile pour les occidentaux d'ignorer le PKK/YPG. Le problème n'est pas l'armement occidental du PKK d'ailleurs mais de comprendre qui a armé/favorisé l'EI (même si une partie des stocks provient de la débandade de la courageuse armée irakienne) et qui a classé en terroristes la résistance kurde ....

Actu Kurde :

Kurdistan syrien: Violents combats avec les jihadistes

Les jihadistes de l'Etat islamique (EI) qui attaquent depuis 19 août la région kurde de Jazaa, sur la frontière avec l'Irak, avec des armes lourdes, auraient subi de lourdes pertes face aux combattants kurdes. Les jihadistes tentent de fermer le corridor humanitaire ouvert pour les yézidis qui étaient bloqués dans les montagnes de Sinjar.  

Selon les Unités de Défense du Peuple (YPG), armée kurde constituée de femmes et d'hommes, les jihadistes de l'EI recevant des renforts depuis notamment la ville syrienne de Deir ez-Zor  ont lancé une vaste attaque contre les zones frontalières de Jazaa, Bagara, Hamadan, Zarga et Ardjé.

La ville de Jazaa avait été libérée en février 2014 par les YPG, après une opération contre l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), le front Al-Nosra et le groupe Ahrar al-Cham.

140 JIHADISTES TUES

Des combats intenses se déroulent depuis 19 août dans ces zones stratégiques, où l'avancée jihadistes a été stoppée devant résistance des Kurdes syriens.

Au moins 140 jihadistes de l'Etat Islamique (EI) ont été tués entre les 19 et 21 août, selon un bilan publié par le centre de la presse des YPG. Quinze combattants kurdes ont entre perdu la vie, ajoute le communiqué du centre de la presse.

Les YPG affirment que ces jihadistes, ennemis de l'humanité, veulent fermer le corridor humanitaire ouvert par des combattants kurdes après la prise de la ville de Sinjar, au Kurdistan irakien, par des jihadistes, le 3 août.  

Deux cent mille personnes ont été sauvées via ce corridor de sécurité ouvert par les YPG et les combattants du Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK), alors que dans la plaine de Sinjar des massacres sauvages ont été commis par l'EI.  

LES ATTAQUES JIHADISTES VOUEES A L'ECHEC

"Ces bandes armées n'ont toujours pas atteint leur objectif et ont subit de lourdes pertes. Leurs attaques sont vouées à l'échec face à la résistance légendaire de nos combattants" souligne le communiqué.

Les gouvernements occidentaux parlent aujourd'hui, notamment après la chute de Mossoul, le 10 juin,  de la barbarie de ces ennemis de l'humanité, alors que l'Etat islamique en Irak et au Levant commettait sans cesse leurs crimes sauvages depuis leur apparition en Syrie, en visant surtout les Kurdes avec le soutien des pays étrangers, notamment la Turquie.

LORSQUE CETTE ARME EST RETOURNEE CONTRE L'OCCIDENT...

"Lorsque cette arme est retournée contre eux, ils (les occidentaux) ont pris conscience de l'ampleur des menaces" a déclaré le commandant général des YPG, Sipan Hamo, dans une interview accordée à l'agence de presse Firat News.

"Nous avons combattu avec toute notre force cette organisation barbare et sauvage et nous continuons à la combattre" a-t-il ajouté  

Les kurdes syriens ont toujours été un véritable rempart contre les jihadistes qui ont subit des nombreuses défaites successives depuis plus deux ans face aux YPG, épaulés par le PKK qui a une expérience forte de 30 ans contre le régime d'Ankara.  

Les YPG ont repris fin juillet plusieurs collines autour de Kobani (Aïn al-Arab en arabe) aux mains des jihadistes qui utilisaient des armes lourdes dont des obus, chars et missiles thermiques américains, transportés depuis l’Irak.  Une fois les attaques ont été brisées après trois semaines de combats intensifs dans la région de Kobani, les YPG avaient lancé le 22 juillet des opérations d'envergure pour  éliminer les forces d'assaut de l'EIIL afin de les empêcher de se réorganiser.
avatar
Carlo Rubeo

Messages : 251
Date d'inscription : 03/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurdistan

Message  Carlo Rubeo le Jeu 4 Sep - 18:46

avatar
Carlo Rubeo

Messages : 251
Date d'inscription : 03/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurdistan

Message  Gaston Lefranc le Dim 7 Sep - 0:33


Gaston Lefranc

Messages : 777
Date d'inscription : 26/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurdistan

Message  Gaston Lefranc le Mar 16 Sep - 20:20

Proposition de motion de la Tendance Claire pour le prochain CPN :
http://tendanceclaire.npa.free.fr/contenu/autre/TC-Moyen-Orient.pdf

Gaston Lefranc

Messages : 777
Date d'inscription : 26/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurdistan

Message  Copas le Ven 19 Sep - 20:35

La deuxième bataille de Kobane

Le 14 septembre 2014, les djihadistes de l'État islamique lancent une offensive contre la ville de Kobane défendue par les forces kurdes des YPG qui avaient repoussé une première attaque contre la ville en juillet.

Les djihadistes engagent cependant cette fois des forces plus importantes qu'en juillet. 3 000 hommes soutenus par des chars T-72 se lancent à l'assaut de la ville.

Après quatre jours de combats, les djihadistes s'emparent de 16 villages aux abords de la ville et exécutent sommairement au moins trois personnes. La ville de Kobane est alors prise en tenailles.

Le 18 septembre, les YPG demandent le soutien du PKK et des autres groupes armés kurdes. En Turquie, le PKK appelle à la mobilisation de volontaires5.

Le même jour, un attentat kamikaze dans la ville fait au moins 15 morts et de nombreux blessés6.
Selon les Kurdes, 70 djihadistes sont tués et trois de leurs chars sont détruits dans les quatre premiers jours de combats, contre sept morts dans leurs rangs.
Le 19 septembre, l'EI contrôle 21 villages à l'est et à l'ouest de Kobane qui se retrouve encerclée, sauf au nord, sur la zone frontalière avec la Turquie. Les djihadistes coupent l'eau et l'électricité de la ville.
Le même jour, la Turquie ouvre sa frontière à 4 000 réfugiés kurdes, en majorité des femmes, des enfants et des personnes âgées qui s'étaient massés la veille près en face du village turc de Dikmetas.

Massoud Barzani, président du Kurdistan irakien demande à la coalition internationale d'intervenir et d'« utiliser tous les moyens » pour secourir la ville de Kobane assiégée par l'État islamique.


1) L'armement lourd utilisé par DAECH est de l'armement russe (des T 72 notamment)

2) La résistance kurde liée maintenant au reste de la résistance syrienne a beaucoup de mal pour résister à DAECH . Effectivement, la capacité à concentrer des milliers de combattants avec des moyens lourds pèse dans le rapport de force. Les YPG ont pu bénéficier de quelques chars lourds récupérés sur l'armée syrienne mais en deçà de ce qui est mis en ligne par DAECH.

3) La population qui essayait de s'enfuir en vain vers la Turquie (ils étaient bloqués par l'armée turque) vient enfin de commencer à pouvoir lentement s'échapper de la nasse :


4) Les besoins de la révolution syrienne et de la résistance kurde sont des moyens militaires
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurdistan

Message  Copas le Lun 22 Sep - 18:40

L'armée turque laisse au compte goutte sortir les kurdes de Syrie mais les empêche d'y retourner combattre dans la région de Kobane.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurdistan

Message  Carlo Rubeo le Mar 23 Sep - 21:00

Alliance objective Turquie/DAECH :

Kurdistan syrien: la résistance de Kobané est la Stalingrad du Moyen-Orient

publié il y a quelques heures
avatar
Carlo Rubeo

Messages : 251
Date d'inscription : 03/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurdistan

Message  Copas le Mer 24 Sep - 8:15

Carlo Rubeo a écrit:Alliance objective Turquie/DAECH :

Kurdistan syrien: la résistance de Kobané est la Stalingrad du Moyen-Orient

publié il y a quelques heures

Heu, Stalingrad a concerné 2 millions de soldats... Faut être raisonnable là. 3000 soldats de Daesh dans la dernière offensive et je ne sais combien de la résistance dans une ville qui faisait avant 60 000 habitants. Mais il est juste de reprendre la détermination du PKK avec objectif de faire tomber le fief de l'EEIL.

Sinon, les Kurdes ne sont pas seuls, dans la marmite d'Alep, il y a toujours plusieurs centaines de milliers d'habitants dans la zone libre faisant face à l'armée syrienne qui leur jette des futs d'explosifs enrichis au chlore par hélico et les troupes de Daesh qui complètent l'encerclement fait par Assad et attaquent la résistance. Ceux-ci tiennent encore à échelle non négligeable.
Sans compter des zones assez grandes et quartiers de grandes villes dans une partie de la Syrie.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurdistan

Message  Carlo Rubeo le Sam 27 Sep - 13:29

Manifestation internationaliste aujourd'hui :

http://internationalistes.blogspot.fr/2014/09/solidarite-avec-la-resistance-kurde-au.html


Copas a écrit:
Carlo Rubeo a écrit:Alliance objective Turquie/DAECH :

Kurdistan syrien: la résistance de Kobané est la Stalingrad du Moyen-Orient

publié il y a quelques heures

Heu, Stalingrad a concerné 2 millions de soldats... Faut être raisonnable là.  3000 soldats de Daesh dans la dernière offensive et je ne sais combien de la résistance dans une ville qui faisait avant 60 000 habitants. Mais il est juste de reprendre la détermination du PKK avec objectif de faire tomber le fief de l'EEIL.

Sinon, les Kurdes ne sont pas seuls, dans la marmite d'Alep, il y a toujours plusieurs centaines de milliers d'habitants dans la zone libre faisant face à l'armée syrienne qui leur jette des futs d'explosifs enrichis au chlore par hélico et les troupes de Daesh qui complètent l'encerclement fait par Assad et attaquent la résistance. Ceux-ci tiennent encore à échelle non négligeable.
Sans compter des zones assez grandes et quartiers de grandes villes dans une partie de la Syrie.

Je suis d'accord avec toi sur l'ensemble, ce conflit prendrait plus des allures de guerre civile espagnole selon moi, mais c'est un autre débat. Mais je vois où l'auteur veut en venir : une ville assiégée par la barbarie dont la victoire est déterminante pour la suite à l'échelle de Rojava un petit Stalingrad.
Pur Alep elle n'est pas kurde mais à l'entrée du Kurdistan cependant. Presque 2 millions d'habitants avant. Les quartiers sont plus organisés par activité (le quartiers des pièces détachées avec sa rue des pneus etc) que par communauté mais je n'y suis pas retourné depuis longtemps.
avatar
Carlo Rubeo

Messages : 251
Date d'inscription : 03/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurdistan

Message  Carlo Rubeo le Dim 28 Sep - 11:50

Merci aux militants du NPA et aux deux militants d'AL pour leur présence internationaliste hier après midi.

Article & vidéo :

Turquie: des centaines de Kurdes forcent la frontière pour passer en Syrie
avatar
Carlo Rubeo

Messages : 251
Date d'inscription : 03/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurdistan

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum