Étude en anglais sur la violence domestique sur les personnes trans

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cela dit

Message  gérard menvussa le Sam 11 Sep - 23:34

Les conditions de vie "marginales" dans lequel vivent nombre de transgenres (prostitution, drogue, pauvreté) sont aussi liée a la transgenrophobie, qui fait que les transgenres sont souvent (pas toujours, et ce n'est pas le plus souvent un choix "assumé", mais qui répond a des contraintes sociales) réduit a des conditions de vies particuliérement difficiles, et qui augmentent le nombre de violences qu'Ils/elles sont amenées à subir. De fait, je ne vois pas comment on peut distinguer les deux aspects (qui sont liés de façon étroite)
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 61
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Étude en anglais sur la violence domestique sur les personnes trans

Message  vilenne le Lun 13 Sep - 23:40

Si je peux comprendre que des transgenres issus de milieu pauvre resteront pauvre avec un risque accru de prostitution, est-ce que tous les transgenres "tombent" dans la prostitution/drogue/pauvreté ? Je connais au moins 3 contre-exemples*. Toutefois, n'ayant aucune stat, je suis prêt à croire que la très grande majorité des transgenres basculent dans la pauvreté.
Elly semble dire que c'est l'approche psy qui explique une forme de soumission des trans envers leurs partenaires. Les trans serait prêt à accepter des violences d'autant plus facilement qu'ils/elles en subissent depuis longtemps.

* Mc Doom (styliste ou un truc comme ça) et l'exemple donné par Elly sur une transgenre (MtF) vivant aux states qui ne donnait pas l'impression de vivre pauvrement.
Dernier contre-exemple qui me sera peut-être contredit : Elly.

vilenne

Messages : 264
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Étude en anglais sur la violence domestique sur les personnes trans

Message  Ellie le Mar 14 Sep - 13:42

Ben c'est évidemment pas parce que t'es trans que ça devient forcément Germinal pour autant...

L'accès à l'emploi est plus difficile pour les personnes qui sont en cours de transition, du coup y'a effectivement des taux de chomage plus élevés et aussi pas mal de personnes qui ont plein de diplomes mais bossent sur des emplois moins «rémunérateurs» (je veux dire, plus que dans le reste de la population où c'est déjà pas mal présent). Dans l'étude dont j'avais mis le lien, c'est 2/3 de personnes avec un boulot, la moitié au total gagne plus de 15000£ par an, et un tiers gagne moins de 10000£.

Sur la prostitution, je pense qu'il y a un taux plus élevé de filles trans qui ont recours à ça que de filles cisgenres, mais c'est pas majoritaire pour autant. Pour les garçons trans, j'ai pas l'impression que ce soit très courant...

Sur la drogue, je sais pas d'où ça sort.

Après je dis pas que c'est des trucs qui existent pas mais comme les violences conjugales faites aux femmes, je pense que c'est quelque chose qui est assez transversal. Tu peux rouler en Porsche, c'est pas ça qui va forcément empêcher ton ou ta partenaire d'être dans une situation de domination (même si c'est évidemment plus facile de se barrer quand t'es pas dépendant/e financièrement de quelqu'un)

Sinon je voulais pas faire d'«explication psy», simplement quand tu regardes les 73% d'abus liés à la transphobie, c'est des trucs qui sont en fait hyper courants, que tu peux te prendre de tes potes, quand tu vas demander un remboursement à la sécu, quand t'es chez le médecin, etc. C'est des choses qui sont considérées comme tout à fait normales, et du coup même si c'est une situation de domination ou de violence psychologique, comment tu peux réussir à poser les mots de «violence», d'«abus», etc., quand tout le monde dans ton entourage (mais aussi toutes les institutions) te fait comprendre que c'est la norme ?

Ou tu peux prendre la question dans le sens inverse : la plupart des personnes cisgenres qui ont des relations avec des personnes trans l'ont pas spécialement prévu et se sont pas forcément beaucoup posé de questions sur ce sujet, du coup pourquoi est-ce que ces gens qui ont intégré pendant des dizaines d'années tous ces messages transphobes deviendraient du jour au lendemain complétement déconstruits et trop cools ?

Surtout que pas mal de partenaires de personnes trans deviennent aussi d'un coup exposés à la transphobie «par ricochet» et voient notamment parfois leur orientaiton sexuelle attaquée (et autant j'ai l'impression que quand des homos se voient demandés «ah, t'es hétéro maintenant ?», la réaction va souvent être un «pffff» blasé, autant un mec hétéro qui se fait traiter de pédé, là, ça peut virer au drame). Après c'est pas une raison pour excuser de reproduire ces violences sur la personne trans qui s'en prend déjà pas mal dans la gueule, mais pour dire que les comportement transphobes c'est un truc global, hyper présent et rarement dénoncé et forcément ça influe aussi dans la vie «de couple».
avatar
Ellie

Messages : 89
Date d'inscription : 15/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://pink.reveries.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Étude en anglais sur la violence domestique sur les personnes trans

Message  Vérosa_2 le Mar 14 Sep - 15:37

jacquouille a écrit:C'est a peu de chose pret ce que disait Hitler et ses amis,continu Byrrh tu es sur la bonne voie. Laughing

Purée... t'en rate pas une dans le genre beauf et bien réac toi...

Vérosa_2

Messages : 683
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Étude en anglais sur la violence domestique sur les personnes trans

Message  jacquouille le Mar 14 Sep - 19:36

Vérosa_2 a écrit:
jacquouille a écrit:C'est a peu de chose pret ce que disait Hitler et ses amis,continu Byrrh tu es sur la bonne voie. Laughing

Purée... t'en rate pas une dans le genre beauf et bien réac toi...



Ah oui,des gens qui se permettent d'en classer d'autres dans des catégories diminuées,genre:"déficient intellectuel"et préconisant de les priver de droits,cela ne te rappel pas de bien tristes périodes de notre histoire?.....moi si!!!

Par contre,assener des jugements péremptoirs,sans aucun arguments comme tu le fait m'autorise a te dire,Vérosa que tu te comporte comme un imbécile prétentieux.Etre traité de "beauf" et de "réac"par toi,c'est un peu ma légion d'honneur.
avatar
jacquouille

Messages : 758
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 70
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Étude en anglais sur la violence domestique sur les personnes trans

Message  gérard menvussa le Mar 14 Sep - 21:01

Tu l'as eu par Woerth ? cheers cheers cheers
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 61
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Étude en anglais sur la violence domestique sur les personnes trans

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum