Étude en anglais sur la violence domestique sur les personnes trans

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Étude en anglais sur la violence domestique sur les personnes trans

Message  Ellie le Mar 7 Sep - 14:54

Via un article sur The F Word : http://www.thefword.org.uk/blog/2010/09/out_of_sight_ou ; le PDF de l'étude peut être trouvé ici : http://www.scottishtrans.org/Article.aspx?id=60 qui s'intéersse au taux de violences domestiques subis par les personnes trans

L'étude montre des taux de violence domestique particulièrement élevés : 80% des personnes interrogées ont été victimes d'agressions 45% des personnes interrogées ont été agressées physiquement par leur partenaire, et 47% sexuellement.

Par ailleurs 73% des personnes interrogées déclarent avoir été victime de comportements transphobes de la part de leur partenaire, qu'il s'agisse d'un empêchement à prendre des hormones ou accéder à la chirurgie (7%), la menace d'outing à d'autres personnes (13%) ou au contraire empêcher de parler de son parcours trans (30%) ou faire se sentir honteux·se ou coupable d'être trans (52%)...

avatar
Ellie

Messages : 89
Date d'inscription : 15/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://pink.reveries.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Étude en anglais sur la violence domestique sur les personnes trans

Message  Invité le Mar 7 Sep - 15:36

Par ailleurs 73% des personnes interrogées déclarent avoir été victime de comportements transphobes de la part de leur partenaire

c'est vraiment un très gros pourcentage dit donc!
entre 10% 20% 25% c'est déjà pas mal et trop, 73% c'est la ligne rouge multiplié par 8.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Étude en anglais sur la violence domestique sur les personnes trans

Message  jacquouille le Mar 7 Sep - 18:49

Ellie a écrit:
"Par ailleurs 73% des personnes interrogées déclarent avoir été victime de comportements transphobes de la part de leur partenaire"



Je ne comprend pas bien la,cela voudrait dire que pratiquement 3/4 des Trans.se choisissent des partenaires qui les agressent?Donc 73% des personnes interrogées sont des trans.mazos?.
avatar
jacquouille

Messages : 758
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 70
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Étude en anglais sur la violence domestique sur les personnes trans

Message  Zappa le Mar 7 Sep - 20:14

Transophobe je sais pas si le terme est bien choisi. Mais sinon j'imagine que c'est le même type d'histoires que pour beaucoup de femmes victimes d'une agression ou de plusieurs agressions de la part de leurs conjoints. Au début tout va bien, c'est l'amour et puis un jour...

Zappa

Messages : 146
Date d'inscription : 25/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Étude en anglais sur la violence domestique sur les personnes trans

Message  Gauvain le Mer 8 Sep - 0:04

jacquouille a écrit:


Je ne comprend pas bien la,cela voudrait dire que pratiquement 3/4 des Trans.se choisissent des partenaires qui les agressent?Donc 73% des personnes interrogées sont des trans.mazos?.

Comme c'est fin. Et les femmes battues par leurs maris, c'est toutes des masochistes, aussi ?
avatar
Gauvain

Messages : 764
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : 75/78

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Étude en anglais sur la violence domestique sur les personnes trans

Message  jacquouille le Mer 8 Sep - 8:59

Gauvain a écrit:
jacquouille a écrit:


Je ne comprend pas bien la,cela voudrait dire que pratiquement 3/4 des Trans.se choisissent des partenaires qui les agressent?Donc 73% des personnes interrogées sont des trans.mazos?.

Comme c'est fin. Et les femmes battues par leurs maris, c'est toutes des masochistes, aussi ?



Mon cher Gauvain,ta comparaison ne l'est pas fine,le % des femmes battues est tres loin(encore heureux)des 73% et tu sais comme moi que leur situation est différente,dépendance financiere pour beaucoup d'entre elles,probleme des enfants pour la pluspart etc....
avatar
jacquouille

Messages : 758
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 70
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Étude en anglais sur la violence domestique sur les personnes trans

Message  Gauvain le Mer 8 Sep - 12:49

jacquouille a écrit:

Mon cher Gauvain,ta comparaison ne l'est pas fine,le % des femmes battues est tres loin(encore heureux)des 73% et tu sais comme moi que leur situation est différente,dépendance financiere pour beaucoup d'entre elles,probleme des enfants pour la pluspart etc....

Bon bon, alors oui, en effet, tu as raison. La seule hypothèse valable est que 73% des trans soient masos. Ca doit être ça.

Sinon, Zappa fait un peu remonter le niveau, heureusement :

Mais sinon j'imagine que c'est le même type d'histoires que pour beaucoup de femmes victimes d'une agression ou de plusieurs agressions de la part de leurs conjoints. Au début tout va bien, c'est l'amour et puis un jour...

avatar
Gauvain

Messages : 764
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : 75/78

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Étude en anglais sur la violence domestique sur les personnes trans

Message  Ellie le Mer 8 Sep - 17:41

jacquouille a écrit:

Je ne comprend pas bien la,cela voudrait dire que pratiquement 3/4 des Trans.se choisissent des partenaires qui les agressent?Donc 73% des personnes interrogées sont des trans.mazos?.

Bon, je suis désolée parce que je sais pas comment dire ça autrement et que cette façon de mettre l'accusation sur les victimes me met un peu hors de moi...

mais vraiment, va te pendre.
avatar
Ellie

Messages : 89
Date d'inscription : 15/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://pink.reveries.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Étude en anglais sur la violence domestique sur les personnes trans

Message  jacquouille le Mer 8 Sep - 18:42

Ellie a écrit:
jacquouille a écrit:

Je ne comprend pas bien la,cela voudrait dire que pratiquement 3/4 des Trans.se choisissent des partenaires qui les agressent?Donc 73% des personnes interrogées sont des trans.mazos?.

Bon, je suis désolée parce que je sais pas comment dire ça autrement et que cette façon de mettre l'accusation sur les victimes me met un peu hors de moi...

mais vraiment, va te pendre.



Et toi,va te noyer! Twisted Evil

En quoi ai-je"mis l'accusation sur les victimes? je ne pense pas comme Zappa que l'on puisse comparer la situation décrite des trans avec le grave probleme des femmes battues,plus d'une centaine mortes sous les coups de leurs"mecs" par an,et des milliers hospitalisées pour blessures.

Si j'ai ironisé c'est que ce sondage me parait soit bidoné,soit décripté par un imbécile qui mélange un peu tout.Il faut savoir ce que l'on met derriere le mot agression.Si dans un couple homo,l'un des deux éprouve le besoin d'assumer sa féminité jusqu'au bout,que l'autre n'apprécie pas,cela peut entrainer des disputes,a ne pas considérer comme agression.

C'est agresser que de reprocher a son compagnon de modifier les bases d'accord du couple? Et puis réfléchi un peu Elie(si tu en es capable)au lieu de m'agresser,si 73% des trans étaient agressés par leurs partenaires,cela représenterait un sacré paquet de pourris dans ce milieu,ce que je ne crois pas un seul instant,des gens qui subissent en permanance l'intolérance,ont plutot tendance a se soutenir,qu'a sombrer dans la violence.
avatar
jacquouille

Messages : 758
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 70
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Étude en anglais sur la violence domestique sur les personnes trans

Message  gérard menvussa le Mer 8 Sep - 18:52

Il faudrait effectivement en savoir plus sur ces violences ! Maintenant, il me parait évident que les violences faites aux trans sont pas mal sous estimées, et qu'il y a une certaine insensibilité (pour ne pas dire plus) a ne pas le reconnaitre...

De fait, il me semble qu'une bonne partie des trans vive dans des situations (sociales) qui favorisent la violence et le passage a l'acte (ne serait ce que parce que casser la gueule a une femme n'est pas bien vu, y compris en tole, alors qu'on ne te fera jamais chier pour avoir agressé un travesti..., mais il y a aussi le fait que leur situation les aménent a une position "'marginale" ou par exemple le recourt a la prostitution est assez courant, etc)

avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 61
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Étude en anglais sur la violence domestique sur les personnes trans

Message  Invité le Mer 8 Sep - 19:12

jacquouille a écrit:Si j'ai ironisé c'est que ce sondage me parait soit bidoné,soit décripté par un imbécile qui mélange un peu tout.Il faut savoir ce que l'on met derriere le mot agression.Si dans un couple homo,l'un des deux éprouve le besoin d'assumer sa féminité jusqu'au bout,que l'autre n'apprécie pas,cela peut entrainer des disputes,a ne pas considérer comme agression.

Et toi, tu l'assumes ta "part de féminité" ? Au plumard, tu fais l'homme ou la femme ? Rolling Eyes

Si c'est pour aligner les poncifs les plus con-cons, abstiens de parler des LGBT. D'ailleurs, je précise que ce sujet initié par Ellie concerne les personnes trans, qui peuvent aussi bien vivre une relation hétérosexuelle qu'homosexuelle.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Étude en anglais sur la violence domestique sur les personnes trans

Message  Gauvain le Mer 8 Sep - 19:13

jacquouille a écrit:
Ellie a écrit:
jacquouille a écrit:

Je ne comprend pas bien la,cela voudrait dire que pratiquement 3/4 des Trans.se choisissent des partenaires qui les agressent?Donc 73% des personnes interrogées sont des trans.mazos?.

Bon, je suis désolée parce que je sais pas comment dire ça autrement et que cette façon de mettre l'accusation sur les victimes me met un peu hors de moi...

mais vraiment, va te pendre.



Et toi,va te noyer! Twisted Evil

En quoi ai-je"mis l'accusation sur les victimes? je ne pense pas comme Zappa que l'on puisse comparer la situation décrite des trans avec le grave probleme des femmes battues,plus d'une centaine mortes sous les coups de leurs"mecs" par an,et des milliers hospitalisées pour blessures.

Si j'ai ironisé c'est que ce sondage me parait soit bidoné,soit décripté par un imbécile qui mélange un peu tout.Il faut savoir ce que l'on met derriere le mot agression.Si dans un couple homo,l'un des deux éprouve le besoin d'assumer sa féminité jusqu'au bout,que l'autre n'apprécie pas,cela peut entrainer des disputes,a ne pas considérer comme agression.

C'est agresser que de reprocher a son compagnon de modifier les bases d'accord du couple? Et puis réfléchi un peu Elie(si tu en es capable)au lieu de m'agresser,si 73% des trans étaient agressés par leurs partenaires,cela représenterait un sacré paquet de pourris dans ce milieu,ce que je ne crois pas un seul instant,des gens qui subissent en permanance l'intolérance,ont plutot tendance a se soutenir,qu'a sombrer dans la violence.

Déjà, avant de donner des leçons aux autres, faudrait apprendre à lire : le sondage ne parle pas de 73% de trans agressés par leurs compagnons/compagnes, mais de 73% de trans victimes de "comportements transphobes" de la part de leurs partenaires, ce qui inclut, nous apprend le sondage, les menaces d'outing, par exemple, ou bien les pressions pour que le ou la trans se taise sur son parcours, etc. (il ne s'agit pas à proprement parler d'une "agression", mais bien d'un comportement transphobe).

Ensuite, je ne vois pas trop de quel "milieu" tu parles, les trans ne sont pas spécialement endogames, si ? Contrairement aux homosexuel-LE-s, qui en général se mettent en couple avec des homos ou des bis du même sexe qu'eux, une ou un trans peut parfaitement se mettre avec un ou une cisgenre. A te lire on a l'impression que ce seraient les trans les coupables de comportements transphobes. Or a priori, non, je suppose que dans l'immense majorité des cas il s'agit de personnes cisgenres qui vivent avec des trans.

le sondage cité par Ellie révèle en revanche que 45% des trans sont victimes d'agressions physiques de la part de leurs partenaires, ce qui est effectivement énorme (même si c'est moins que 73%), et 47% d'agressions sexuelles (ce qui est énorme itou).
avatar
Gauvain

Messages : 764
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : 75/78

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Étude en anglais sur la violence domestique sur les personnes trans

Message  jacquouille le Mer 8 Sep - 19:54

Gauvain a écrit:

Déjà, avant de donner des leçons aux autres, faudrait apprendre à lire : le sondage ne parle pas de 73% de trans agressés par leurs compagnons/compagnes, mais de 73% de trans victimes de "comportements transphobes" de la part de leurs partenaires......... (il ne s'agit pas à proprement parler d'une "agression", mais bien d'un comportement transphobe).


le sondage cité par Ellie révèle en revanche que 45% des trans sont victimes d'agressions physiques de la part de leurs partenaires, ce qui est effectivement énorme (même si c'est moins que 73%)




Tu me permettra,Gauvain,de ne pas etre d'accord avec toi,(et de refuser des cours de lecture d'un gars qui ne sait pas écrire Razz )avec le chiffre 73%je n'ai pas mis"agression physique"mais simplement "agression"et contrairement a toi,je pense que les comportements transphobes font partis des agressions.

L'agression peut revetire différentes formes,attaques verbales,chantage,calomnie,coups et blessures,meurtres.et le sondage,parle bien de 73% de trans victimes de ces différentes formes,dont 45% d'agressions physiques.c'est énorme,et je disais que ces chiffres me paraissent éxcessifs,je peut me tromper bien sur,mais je ne crois pas que ce sondage soit serieux.Les disputes au sein d'un couple ne sont en général pas des agressions,mais peuvent etre présentées comme tel par la personne sondée.
avatar
jacquouille

Messages : 758
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 70
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Étude en anglais sur la violence domestique sur les personnes trans

Message  Gauvain le Mer 8 Sep - 20:17

jacquouille a écrit:

Tu me permettra,Gauvain,de ne pas etre d'accord avec toi,(et de refuser des cours de lecture d'un gars qui ne sait pas écrire Razz )avec le chiffre 73%je n'ai pas mis"agression physique"mais simplement "agression"et contrairement a toi,je pense que les comportements transphobes font partis des agressions.



Bien sûr que non, tous les comportements transphobes ne sont pas des "agressions" (si les mots ont un sens). Pas plus que tous les comportements sexistes, comme les blagues machistes, les expressions déplacées, etc., ne constituent des "agressions". Pour qu'on parle d'agression, il faut qu'il y ait violence (physique ou verbale), volonté de nuire, etc. Si un type va systématiquement regarder la télé ou lire le journal pendant que sa femme s'occupe des tâches ménagères, il s'agit d'un comportement sexiste mais pas d'une agression.



avatar
Gauvain

Messages : 764
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : 75/78

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Étude en anglais sur la violence domestique sur les personnes trans

Message  Ellie le Jeu 9 Sep - 1:08

Juste sur le mot «agression» : je savais pas vraiment comment traduire le terme «abused» en anglais, «abusés» ça me semblait bizarre... Mais effectivement y'a des tas de violences domestiques qui relèvent pas forcément de l'agression au sens strict, notamment tout ce qui est isoler la victime ça peut passer par des trucs beaucoup plus subtils...

jacquouille a écrit:
En quoi ai-je"mis l'accusation sur les victimes?
Tu traites des personnes victimes de violence de maso, donc sous entendu qu'elles aiment ça et qu'elles le veulent bien. Explique moi la différence fondamentale avec un connard miso qui dit «si elle s'est fait violer, c'est qu'elle l'a voulu» ?


je ne pense pas comme Zappa que l'on puisse comparer la situation décrite des trans avec le grave probleme des femmes battues,plus d'une centaine mortes sous les coups de leurs"mecs" par an,et des milliers hospitalisées pour blessures.
Ben déjà, environ la moitié des personnes trans interrogées SONT des femmes, donc c'est pas deux trucs complétement séparés et exclusifs. Et pour les nanas que j'ai connues dans cette situation, j'ai vraiment l'impression qu'il y avait une intersection entre violence domestique sexiste classique et utilisation du fait qu'elles étaient trans pour les rabaisser et les garder sous leur coupe.

Ensuite je vois pas trop l'intêret de comparer façon «ton oppression est plus grande que la mienne». ou en fonction du nombre (parce que forcément après les personnes trans y'en a pas beaucoup donc c'est facile de justifier que c'est pas bien grave)

Si dans un couple homo,l'un des deux éprouve le besoin d'assumer sa féminité jusqu'au bout,que l'autre n'apprécie pas,cela peut entrainer des disputes,a ne pas considérer comme agression.
Euh, j'ose espérer que tu n'es pas en train de dire que pour toi les trans sont des homos qui poussent leur féminité jusqu'au bout ?


Et puis réfléchi un peu Elie(si tu en es capable)au lieu de m'agresser,si 73% des trans étaient agressés par leurs partenaires,cela représenterait un sacré paquet de pourris dans ce milieu,ce que je ne crois pas un seul instant
Peut-être que si c'est un chiffre aussi énorme, c'est parce que pour beaucoup de gens la transphobie est la norme ?

Et peut-être que si t'y crois pas un seul instant, c'est aussi que statistiquement, avec 73% en l'occurrence, t'as une majorité de chance de faire partie des pourris en question ?

Et en fait si quand y'a un sondage (certes fait sur un nombre réduit de personnes,bizarrement y'a pas des financements énormes pour étudier la question) qui montre un taux de violence assez hallucinant, ta première réaction c'est d'expliquer que les victimes sont «masos» puis de nier ces violences, plutôt que de questionner la position éventuelle que tu es amené à avoir en tant que cisgenre, c'est peut-être simplement que tu te situes clairement, sur ces questions, dans le camp des oppresseurs ?
avatar
Ellie

Messages : 89
Date d'inscription : 15/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://pink.reveries.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Étude en anglais sur la violence domestique sur les personnes trans

Message  jacquouille le Jeu 9 Sep - 14:54

Ellie a écrit:

"Tu traites des personnes victimes de violence de maso, donc sous entendu qu'elles aiment ça et qu'elles le veulent bien. Explique moi la différence fondamentale avec un connard miso qui dit «si elle s'est fait violer, c'est qu'elle l'a voulu» ?"

"Ensuite je vois pas trop l'intêret de comparer façon «ton oppression est plus grande que la mienne». ou en fonction du nombre (parce que forcément après les personnes trans y'en a pas beaucoup donc c'est facile de justifier que c'est pas bien grave)"

"Et peut-être que si t'y crois pas un seul instant, c'est aussi que statistiquement, avec 73% en l'occurrence, t'as une majorité de chance de faire partie des pourris en question ?"

c'est peut-être simplement que tu te situes clairement, sur ces questions, dans le camp des oppresseurs ?"




Elie,je ne sais pas si tu dénature mes propos consciament,ou si tu es incapable de réflechir et de comprendre autre chose que ce qui cadre avec tes obsessions.mais ce dont je suis sur c'est que tes insultes a mon éguard,elles,sont bien conscientes.

Je pense donc que les membres de ce forum comprendront,que le"pourri","l'oppresseur",Ne dialogue plus dorénavent avec toi.
avatar
jacquouille

Messages : 758
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 70
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Étude en anglais sur la violence domestique sur les personnes trans

Message  Invité le Jeu 9 Sep - 15:47

jacquouille a écrit:
ou si tu es incapable de réflechir et de comprendre autre chose que ce qui cadre avec tes obsessions.

Quand des militant-e-s qui subissent des oppressions spécifiques largement répandues dans la société prennent un peu trop la parole sur ce qu'ils vivent, et quand ils pointent du doigt les insuffisances politiques de leurs organisations sur ces questions, on a tôt fait de leur répondre que ce sont des obsessions de leur part. Ou du communautarisme. Ou du séparatisme. Ou un intérêt exagéré pour des questions qui ne "concernent pas" les travailleurs et qui risquent de les "détourner de l'objectif principal". Il y a toujours une bonne raison pour nous faire rester discrets et muets.

Sur ce fil, Jacquouille a fait étalage de son ignorance en s'exprimant avec la légèreté d'un pachyderme, pensant sans doute qu'être un sympathisant de LO, c'est un peu comme avoir la science infuse. Je doute qu'à LO, Jacquouille ait eu l'occasion de lire quoi que ce soit sur la transidentité et la transphobie. Qu'il ait un peu la modestie d'accepter de se documenter avant d'écrire n'importe quoi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Étude en anglais sur la violence domestique sur les personnes trans

Message  jacquouille le Jeu 9 Sep - 18:15

Byrrh a écrit:
Quand des militant-e-s qui subissent des oppressions spécifiques largement répandues dans la société prennent un peu trop la parole sur ce qu'ils vivent, et quand ils pointent du doigt les insuffisances politiques de leurs organisations sur ces questions, on a tôt fait de leur répondre que ce sont des obsessions de leur part. Ou du communautarisme. Ou du séparatisme. Ou un intérêt exagéré pour des questions qui ne "concernent pas" les travailleurs et qui risquent de les "détourner de l'objectif principal". Il y a toujours une bonne raison pour nous faire rester discrets et muets.

Sur ce fil, Jacquouille a fait étalage de son ignorance en s'exprimant avec la légèreté d'un pachyderme, pensant sans doute qu'être un sympathisant de LO, c'est un peu comme avoir la science infuse. Je doute qu'à LO, Jacquouille ait eu l'occasion de lire quoi que ce soit sur la transidentité et la transphobie. Qu'il ait un peu la modestie d'accepter de se documenter avant d'écrire n'importe quoi.



La,Byrrh,en "volant au secours" d'Elie comme tu le fait tu montre un bel exemple de communautarisme sectaire,certe tu n'emploie pas les termes éxcessif de ta Cde comme"connard miso","pourri","oppresseur",tu me dis gentiement que je suis un ignorant,et un peu plus méprisant que je suis un pachyderme.Mais sur le fond,ton intervention est aussi stupide que celles d'Elie.

Vous m'accusez d'etre un beauf transphobe,alors que je ne fait qu'exprimer mes doutes quand a la fiabilité de ce sondage,et si vous preniez le temps de lire mon poste au lieu de vider votre vésicule biliere sur ma petite personne,que si j'employai ironiquement le terme maso,c'est en contestant qu'il puisse y en avoir 73% chez les trans sondés.

Maintenant,je dirai que tout ca c'est des mots,vos insultes je préfere en rire que d'en pleurer,votre intolérance me fait de la peine,je vous plaint,car je pense que vous devez etre malheureux pour etre aussi sectaire.

Et .....sans rancune.....bande d'hétérophobe. Laughing

avatar
jacquouille

Messages : 758
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 70
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Étude en anglais sur la violence domestique sur les personnes trans

Message  Invité le Jeu 9 Sep - 18:53

jacquouille a écrit:Et .....sans rancune.....bande d'hétérophobe. Laughing

Au mois de juillet, il était question de "racisme anti-blanc". Et maintenant, d'"hétérophobie". Continue, tu es sur la bonne voie.

Franchement, on ne devrait pas permettre aux déficients intellectuels de faire de la politique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Étude en anglais sur la violence domestique sur les personnes trans

Message  jacquouille le Jeu 9 Sep - 19:07

Byrrh a écrit:

"Franchement, on ne devrait pas permettre aux défits-sciences intellectuels de faire de la politique."



C'est a peu de chose pret ce que disait Hitler et ses amis,continu Byrrh tu es sur la bonne voie. Laughing

Mais heureusement,que tu n'as aucuns pouvoirs,car vu que l'on est toujours le déficient de quelqu'un tes décrets feraient du dégat. Evil or Very Mad


Dernière édition par jacquouille le Jeu 9 Sep - 19:11, édité 1 fois
avatar
jacquouille

Messages : 758
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 70
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Étude en anglais sur la violence domestique sur les personnes trans

Message  Invité le Jeu 9 Sep - 19:09

jacquouille a écrit:
Byrrh a écrit:

"Franchement, on ne devrait pas permettre aux défits-sciences intellectuels de faire de la politique."



C'est a peu de chose pret ce que disait Hitler et ses amis,continu Byrrh tu es sur la bonne voie. Laughing

Non, c'est à peu de choses près ce qu'appliquent les dirigeants de ta propre organisation avec les attardés comme toi. Allez, va coller tes affiches et fous-nous la paix, abruti.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Étude en anglais sur la violence domestique sur les personnes trans

Message  Duzgun le Jeu 9 Sep - 20:45

jacquouille a écrit:C'est a peu de chose pret ce que disait Hitler et ses amis,continu Byrrh tu es sur la bonne voie. Laughing
En plus de propos homophobes, sexistes et transphobes, nous voilà avec un beau point Godwin! Bravo! Laughing
avatar
Duzgun

Messages : 1599
Date d'inscription : 27/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Étude en anglais sur la violence domestique sur les personnes trans

Message  vilenne le Ven 10 Sep - 0:11

J'ai besoin d'une définition. Qu'est-ce que veut dire : cisgenre ? J'avoue lire ce terme pour la 1ère fois.

Citation :
Or a priori, non, je suppose que dans l'immense majorité des cas il s'agit de personnes cisgenres qui vivent avec des trans.

Remarque : on ne peut tout de même qu'être étonné, sinon effaré devant les chiffres. 45% d'agression physiques dont la moitié sexuelle de la part du partenaire est étonnamment élevé. Si les conditions de vie semblent être un facteur très aggravant (pauvreté, drogue ?, prostitution ?), est-ce suffisant pour expliquer ce taux ?

vilenne

Messages : 264
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Étude en anglais sur la violence domestique sur les personnes trans

Message  Gauvain le Ven 10 Sep - 0:27

vilenne a écrit:J'ai besoin d'une définition. Qu'est-ce que veut dire : cisgenre ? J'avoue lire ce terme pour la 1ère fois.
C'est le contraire de transgenre. C'est comme la Gaule transalpine (au-delà des Alpes, c'est-à-dire, par rapport à Rome, la France) et la Gaule transalpine (en-deçà des Alpes, c'est-à-dire, par rapport à Rome, le Nord de l'Italie).
avatar
Gauvain

Messages : 764
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : 75/78

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Étude en anglais sur la violence domestique sur les personnes trans

Message  Ellie le Sam 11 Sep - 16:20

vilenne a écrit:
Remarque : on ne peut tout de même qu'être étonné, sinon effaré devant les chiffres. 45% d'agression physiques dont la moitié sexuelle de la part du partenaire est étonnamment élevé.
Ben en fait je sais pas, si je me souviens bien c'est pas si éloigné que ça des chiffres concernant les violences domestiques faites aux femmes (les chiffres que j'ai en tête c'est un tiers ayant subi au cours de leur vie des violences physiques par un partenaire et un cinquième ayant subi un viol (pas forcément du partenaire, mais souvent)) et vu que le fait d'être trans peut entrainer une différence énorme de «pouvoir» par rapport à quelqu'un qui l'est pas, ça me choque pas plus que ça.

Après ils expliquent bien dans le PDF que c'est un échantillon relativement restreint et que ça permet pas d'avoir des chiffres définitifs et hyper précis, mais ça donne un ordre de grandeur que je trouve pas irréaliste.


Si les conditions de vie semblent être un facteur très aggravant (pauvreté, drogue ?, prostitution ?), est-ce suffisant pour expliquer ce taux ?

Je pense que le facteur aggravant c'est surtout la transphobie: quand l'essentiel des images que tu vois de toi dans les médias, dans les paroles d'autres personnes (y compris des gens de gauche, révolutionaires, tout ce qu'il faut¹), etc, c'est que t'es une sorte de monstruosité dont personne ne voudrait, ben t'en viens à te dire que la personne qui «veut bien» de toi est vraiment sympa, qu'elle t'accepte, etc., y compris quand c'est quelqu'un qui te frappe ou te traite comme de la merde.

¹: avant qu'on me reproche d'accuser des gens d'ici, je pensais surtout à un sujet sur le forum anglais «revolutionnary left» qui était en gros «est-ce que vous coucheriez avec une trans alors que vous êtes straight?» et ne consistait essentiellement qu'en des mecs hétéros parlant entre eux et n'envisageant même pas que des personnes concernées puissent les lire. Je ne sais plus au bout de combien de pages la comparaison avec la zoophilie avait été atteinte, mais je m'étais arrêtée là. Cela dit, ce n'est malheureusement pas un cas isolé où des mecs hétéros (en grande majorité) vont réduire un débat sur les questions trans à «baisables ou pas?».


Dernière édition par Ellie le Sam 11 Sep - 16:54, édité 1 fois (Raison : ajout note «de bas de page»)
avatar
Ellie

Messages : 89
Date d'inscription : 15/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://pink.reveries.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Étude en anglais sur la violence domestique sur les personnes trans

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum